Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
NUT-TIGHTENING AND -LOOSENING DEVICE
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2005/028162
Kind Code:
A1
Abstract:
The invention relates to a nut-tightening and -loosening device. The inventive device consists of an impact spanner (3) comprising (i) a head (8) which can receive a nut and (ii) an elongated body (10) on which the operator can act using a mass. The invention is characterised in that the device comprises: a bushing (6) which is intended to be fixed around another nut; and an elastic means (4) which is intended to connect the spanner to the bushing and which, when extended, can cause the tensioning of the spanner around the associated nut.

Inventors:
Lesaint, Michel (27 avenue de Longchamp, le Havre, le Havre, F-76620, FR)
Douyere, Jean-pierre (hameau de Roucrotte, Grainville la Teinturière, F-76450, FR)
Application Number:
PCT/FR2004/002187
Publication Date:
March 31, 2005
Filing Date:
August 25, 2004
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
Etablissements, Ponticelli Freres (5 place des Alpes, Paris, Paris, F-75013, FR)
Lesaint, Michel (27 avenue de Longchamp, le Havre, le Havre, F-76620, FR)
Douyere, Jean-pierre (hameau de Roucrotte, Grainville la Teinturière, F-76450, FR)
International Classes:
B25B19/00; B25B23/00; (IPC1-7): B25B19/00; B25B23/00
Attorney, Agent or Firm:
CABINET GERMAIN & MAUREAU (39 rue de Liège, Paris, Paris, F-75008, FR)
Download PDF:
Claims:
REVENDICATIONS
1. Dispositif pour le serrage et le desserrage d'un écrou (1), ce dispositif comprenant une clé (3) à frappe présentant, d'une part, une tte (8) dans laquelle peut tre logé l'écrou, et d'autre part, un corps (10) allongé sur lequel un opérateur peut agir par l'intermédiaire d'une masse, caractérisé en ce qu'il comprend : une douille (6) destinée à tre fixée autour d'un autre écrou, et un moyen élastique (4) prévu pour relier la clé à la douille et apte, en état d'extension, à provoquer la mise en tension mécanique de la clé autour de l'écrou associé. <BR> <BR> <P>2.
2. Dispositif selon la revendication 1, caractérisé en ce que la douille (6) présente une paroi latérale (24) traversée par un orifice dans lequel peut tre introduit une tige (15) d'un anneau de blocage (16) permettant d'assurer la fixation de la douille (6) sur l'écrou (1) associé.
3. Dispositif selon la revendication 2, caractérisé en ce que la première extrémité du moyen élastique (4) est équipée d'un mousqueton (5) pouvant tre engagé dans l'anneau de blocage (16).
4. Dispositif selon l'une quelconque des revendications 1 à 3, caractérisé en ce que la clé (3) comporte une perforation (11) en partie arrière du corps (10).
5. Dispositif selon la revendication 4, caractérisé en ce que la seconde extrémité du moyen élastique (4) est équipée d'un mousqueton (5) pouvant tre engagé dans la perforation (11) de la clé (3).
6. Dispositif selon la revendication 4, caractérisé en ce que le moyen élastique (4) peut tre relié à la clé (3) à l'aide d'une d'attache comprenant, d'une part, une boucle (12) destinée à tre engagée dans la perforation (11) de la clé, et d'autre part, un anneau de liaison (13) destiné à tre relié au moyen élastique, cet anneau de liaison étant rattaché à la boucle par l'intermédiaire d'un tourillon libre en rotation.
7. Dispositif selon la revendication 6, caractérisé en ce que la seconde extrémité du moyen élastique (4) est équipée d'un mousqueton (5) pouvant tre engagé dans l'anneau de liaison (13).
8. Dispositif selon l'une quelconque des revendications 1 à 7, caractérisé en ce qu'il comprend une rondelle de blocage (7) pouvant, après positionnement de la tte (8) de la clé (3) autour de l'écrou (1) associé, tre positionnée autour de la vis (18) associée audit écrou.
9. Dispositif selon la revendication 8, caractérisé en ce que la rondelle de blocage (7) est réalisée dans un matériau déformable et présente une ouverture centrale (17) dont le diamètre est inférieur à celui de la vis (18).
10. Dispositif selon la revendication 9, caractérisé en ce que la rondelle de blocage (7) comporte des fentes radiales (19) délimitant des ailettes déformables (20).
Description:
DISPOSITIF POUR LE SERRAGE ET LE DESSERRAGE D'ECROUS La présente invention se rapporte à un dispositif pour le serrage et le desserrage d'écrous employés dans des installations nécessitant de la boulonnerie de fort diamètre comprise entre 20 et 200 millimètres environ.

Pour de telles applications, il est déjà connu d'utiliser une clé à frappe manipulée par un premier opérateur, cette clé à frappe présentant, d'une part, une tte dans laquelle peut tre logé un écrou, et d'autre part, un corps allongé sur lequel un second opérateur peut agir par l'intermédiaire d'une masse. Néanmoins, outre le fait qu'un tel dispositif nécessite la présence de deux personnes, le premier inconvénient majeur consiste dans le fait que la sécurité du premier opérateur n'est pas assurée. Pour preuve, chaque année de nombreux cas d'arrt de travail sont à déplorer, pour cause de fractures d'os de la main, ou du poignet, ou encore de l'avant-bras du premier opérateur à la suite d'un malencontreux coup de masse donné par le second opérateur. De plus, il a été constaté que le second opérateur a tendance à inconsciemment réduire l'intensité de sa frappe de crainte de blesser le premier opérateur. Par ailleurs, lorsque ces opérateurs travaillent sur des colonnes en hauteur, un autre danger pour les personnes ou les équipements provient de la chute involontaire de la clé au cours de sa manipulation ou à la suite de la frappe. Enfin, un autre problème réside dans le fait que, mme si la tte de la clé à frappe et l'écrou sur lequel elle est rapportée possèdent des formes complémentaires, il existe toujours un jeu entre les faces de l'écrou et celles de la tte de la clé. Par conséquent, le premier opérateur doit toujours veiller à ce que les faces de l'écrou et de la clé soient mises en parfaite correspondance afin, d'une part, d'assurer que 17efficacité de l'impact sur la clé soit maximale, et d'autre part, d'empcher que la perturbation découlant du rattrapage du jeu lors de l'impact ne provoque le désengagement de la clé.

De façon à améliorer la sécurité du premier opérateur et éviter toute chute de clé lors de la frappe, il a été mis au point une tige présentant, d'une part, une première extrémité en forme de cloche pouvant chapeauter la clé engagée dans l'écrou sans en empcher la rotation, et d'autre part, une seconde extrémité libre dont le premier opérateur peut se saisir pour assurer le maintien de la clé autour de l'écrou. Néanmoins, l'encombrement de ce dispositif est tel qu'il ne peut tre utilisé que dans les rares cas où le premier opérateur bénéficie d'un espace suffisant lui permettant de se positionner au niveau de la seconde extrémité de la tige. De plus, ce dispositif nécessite toujours la présence de deux personnes, et le risque de chute de la clé est encore présent durant les étapes de manipulation. Enfin, ce dispositif ne permet pas de rattraper le jeu existant entre la clé

et les faces de l'écrou. En effet, le premier opérateur étant désormais placé en retrait de la clé, il ne lui est plus possible comme précédemment d'assurer la parfaite mise en correspondance des faces de l'écrou et de la clé.

La présente invention a pour but de remédier aux inconvénients cités précédemment, et consiste pour cela en un dispositif pour le serrage et le desserrage d'un écrou, ce dispositif comprenant une clé à frappe présentant, d'une part, une tte dans laquelle peut tre logé un écrou, et d'autre part, un corps allongé sur lequel un opérateur peut agir par l'intermédiaire d'une masse, caractérisé en ce qu'il comprend : - une douille destinée à tre fixée autour d'un autre écrou, - et un moyen élastique prévu pour relier la clé à la douille et apte, en étant d'extension, à provoquer la mise en tension mécanique de la clé autour de l'écrou associé.

Ainsi, il résulte du dispositif selon l'invention que tout risque de chute est annihilé et que les différentes actions peuvent tre menées par un unique opérateur. En effet, ce dernier peut tout d'abord fixer la douille autour d'un premier écrou, puis engager la clé dans un second écrou sensiblement situé dans le mme plan que le premier et éloigné du premier d'une distance supérieure à la longueur au repos du moyen élastique. Ce dernier est alors en état d'extension et exerce des contraintes longitudinales sur la clé aptes, en définitive, à assurer la mise en tension mécanique et le maintien de ladite clé autour du second écrou. L'opérateur peut alors se saisir de sa masse et frapper sans appréhension sur le corps de la clé. De plus, l'efficacité de l'impact est maximale puisque le moyen élastique permet d'assurer la parfaite mise en correspondance des faces de l'écrou et de la clé.

Avantageusement, la douille présente une paroi latérale traversée par un orifice dans lequel peut tre introduit une tige d'un anneau de blocage permettant d'assurer la fixation de la douille sur l'écrou associé.

Avantageusement encore, la première extrémité du moyen élastique est équipée d'un mousqueton pouvant tre engagé dans l'anneau de blocage.

Préférentiellement, la clé de frappe comporte une perforation en partie arrière du corps.

Selon une première variante de réalisation de l'invention, la seconde extrémité du moyen élastique est équipée d'un mousqueton pouvant tre engagé dans la perforation

de la clé. Selon une deuxième variante de réalisation de l'invention, le moyen élastique peut tre relié à la clé à l'aide d'une d'attache comprenant, d'une part, une boucle destinée à tre engagée dans la perforation de la clé, et d'autre part, un anneau de liaison destiné à tre relié au moyen élastique, cet anneau de liaison étant rattaché à la boucle par l'intermédiaire d'un tourillon libre en rotation. La seconde extrémité du moyen élastique peut alors tre équipée d'un mousqueton pouvant tre engagé dans l'anneau de liaison.

Un dispositif selon l'invention comprend avantageusement une rondelle de blocage pouvant, après positionnement de la tte de la clé autour de l'écrou associé, tre positionnée autour de la vis associée audit écrou. Ceci constitue une précaution supplémentaire permettant d'éviter le désengagement de la clé de son écrou dans les rares cas où la mise en tension mécanique de la clé autour de cet écrou serait insuffisante pour en assurer le maintien. La rondelle de blocage est de préférence réalisée dans un matériau déformable et présente une ouverture centrale dont le diamètre est inférieur. à celui de la vis. Avantageusement encore, la rondelle de blocage comporte des fentes radiales délimitant des ailettes déformables.

L'invention sera mieux comprise à l'aide de la description détaillée qui est exposée ci- dessous en regard du dessin annexé dans lequel : La figure 1 est une vue en perspective des éléments constitutifs du dispositif selon l'invention.

La figure 2 est une vue partielle de dessus d'un dispositif selon l'invention en cours d'utilisation.

La figure 3 est une vue partielle de dessus du dispositif représenté à la figure 2, après désengagement de la clé de son écrou associé.

La figure 4 est une vue en perspective d'un dispositif complet selon l'invention, en cours d'utilisation.

Un dispositif selon l'invention, tel que représenté aux figures 1 à 4, pour le serrage et le desserrage d'écrous 1 à faces 2 présentant un diamètre compris entre 20 et 200 mm environ, comprend notamment une clé 3 à frappe, un ressort 4 muni d'un mousqueton 5

à chacune de ses deux extrémités, et une douille 6. Optionnellement, ce dispositif peut comprendre une rondelle de blocage 7 déformable.

Plus précisément, la clé 3 est réalisée en métal et se décompose, d'une part, en une tte 8 munie de faces 9 dans laquelle peut tre logé un écrou 1, et d'autre part, en un corps 10 allongé sur lequel un opérateur peut agir par l'intermédiaire d'une masse (non représentée). En partie arrière du corps 10, la clé 3 comporte par ailleurs une perforation 11 à laquelle est reliée une attache. Cette dernière comprend, d'une part, une boucle 12 engagée dans la perforation 11, et d'autre part, un anneau de liaison 13 rattaché à la boucle 12 par l'intermédiaire d'un tourillon pouvant pivoter librement sur 360°. Ceci permet d'éviter tout enroulement du ressort 4 sur lui-mme après qu'il a été relié à la clé 3.

La douille 6 comporte des facettes 14 aptes à coopérer avec les faces 2 d'un écrou 1, et présente une paroi latérale 24 traversée par un orifice dans lequel peut tre vissée une tige 15 d'un anneau de blocage 16.

La rondelle de blocage 7 est préférentiellement réalisée en PTFE et comprend une ouverture centrale 17, pourvue d'un filetage, dont le diamètre est légèrement inférieur à celui d'une vis 18 associée à un écrou 1. Des fentes radiales 19 débouchant dans l'ouverture centrale 17 sont également prévues afin de délimiter des ailettes 20 déformables.

Comme représenté à la figure 2, lorsqu'un opérateur souhaite par exemple procéder à l'assemblage d'une colonne 21 sur une autre au moyen d'une pluralité de boulons régulièrement répartis sur la périphérie desdites colonnes, cet opérateur commence par fixer la douille 6 autour d'un premier écrou 1 déjà installé. Pour cela, il se saisit de l'anneau de blocage 16 et le visse jusqu'à ce que sa tige 15 vienne au contact de l'une des faces 2 dudit écrou 1.

Ensuite, l'opérateur se saisit du corps 10 de la clé 3 et place la tte 8 autour d'un second écrou 1, ce dernier étant choisi de façon à ce que la plus petite distance séparant la perforation 11 de l'anneau de blocage 16 soit supérieure à la longueur au repos du ressort 4 muni de ses mousquetons 5. Le ressort 4 est alors en état d'extension quelle que soit la position de la clé 3 autour de l'écrou 1 qui lui correspond, et il exerce des contraintes longitudinales sur la clé 3 aptes à provoquer la mise en tension mécanique

de cette dernière autour dudit écrou 1. Cette opération permet en définitive de maintenir la clé 3 en place et de supprimer tout jeu pouvant exister entre les faces 9 de la tte 8 et les faces 2 de l'écrou 1.

L'opérateur peut alors procéder au serrage de l'écrou 1 en donnant des coups de masse sur le corps 10 de la clé 3.

Bien évidemment, le dispositif selon l'invention peut également tre utilisé pour réaliser le desserrage des écrous 1 déjà fixés sur une telle colonne 21.

Comme représenté à la figure 3, si la tte 8 est amenée, volontairement ou accidentellement, à se désengager de l'écrou 1 qui lui correspond, la clé 3 reste maintenue par le ressort 4 à l'écrou 1 autour duquel est fixée la douille 6. Par conséquent, tout risque de chute de la clé 3 est évité.

En se référant à la figure 4, on observe que le dispositif utilisé pour procéder à l'assemblage des colonnes 21,22 comprend également une rondelle de blocage 7 telle que décrite précédemment. Les ailettes 20 déformables permettent alors à la rondelle de blocage 7 d'tre introduite en force et vissée sur la vis 18 associée à l'écrou 1 sur lequel est rapportée la clé 3. Ceci permet en définitive d'éviter tout désengagement de la tte 8 de son écrou 1 associé.

Par ailleurs, à la différence de l'exemple précédent, il est à noter que l'écrou 1 relatif à la clé 3 et l'écrou 1 servant de support à la douille 6 sont positionnés de part et d'autre du plan de jonction reliant les colonnes 21,22. En effet, au sens de la présente invention, il doit tre bien compris qu'un écart angulaire modéré mesuré entre le plan de la clé 3 et le ressort 4 tendu est admissible.

Bien que l'invention ait été décrite en liaison avec des exemples particuliers de réalisation, il est bien évident qu'elle n'y est nullement limitée et qu'elle comprend tous les équivalents techniques des moyens décrits ainsi que leurs combinaisons si celles-ci entrent dans le cadre de l'invention.