Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
PHOSPHORESCENT BITUMINOUS COMPOSITION
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/1993/011302
Kind Code:
A1
Abstract:
Phosphorescent bituminous composition for use as a road surface material. Phosphorescent plastics or resins are added to conventional bituminous paving in order to facilitate night-time driving or driving with reduced visibility. The phosphorescent plastics or resins feature several colours and can be incorporated either during preparation of the bitumen or by spraying and pressing onto a surface which has just been covered with bitumen.

Inventors:
DUBOIS, Jean, Noel .
Application Number:
PCT/FR1992/001121
Publication Date:
June 10, 1993
Filing Date:
December 02, 1992
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
DUBOIS, Jean, Noel .
International Classes:
E01C7/08; E01C7/35; (IPC1-7): E01C7/08; E01C7/35
Domestic Patent References:
WO1990002226A11990-03-08
Foreign References:
EP0206245A21986-12-30
BE679478A1966-09-16
EP0330281A21989-08-30
Download PDF:
Claims:
1. P> REVENDICATION" 1 . Composition bitumineuse pour le revêtement des surfaces circulées comprenant , un liant hydrocarboné et du gravillon , caractérisé en ce qu\'elle contient , en outre , des composés phosphorescents inclus dans des supports plastiques ou résines . 5 2.
2. Composition selon la revendication I , caractérisée en ce que les produits phosphorescents utilisés pourront fournir une phosphorescen de plusieurs couleurs en fonction des additifs utilisés .
3. Composition selon la revendication 1 , caractérisée en ce que les plastiques et résines dans lesquels seront inclus les produits phosphorescents doivent posséder des caractér-*\' tiques physico-chimiques compatibles avec les contraintes mécaniques et thermiques supportées .
4. 4Procédé de préparation d\'une composition bitumineuse selon la revendication 1 , caractérisée en ce qu\'on mélange les plastiques ou résines phosphorescents au liant hydrocarboné en cours de préparation ou en projetant ceux-ci sur une surface qui vient d\'être enduite de bitume .
5. 5Revêtement de surface , caractérisés en ce qu\'ils résultent de l\'application d\'une composition bitumineuse selon l\'une quelconque des revendications 1 à 3 .
Description:
COMPOSITION BITUMINEUSE PHOSPHORESCENTE

La présente invention se caractérise par l\'association d\'un ou de plusieurs composés phosphorescents à une mulsion de liant hydrocarboné.

Les compositions bitumineuses ainsi obtenues pourront servir aux revêtements des surfaces circulées. 5 La mauvaise visibilité de la chaussée reste actuellement un facteur d\'accident important souvent aggravé par un marquage au sol usagé ou absent.

La couleur noire du bitume favorise en période nocturne les erreurs de pilotage, à cause du risque de confusion et du mauvais - (-•.contraste avec le milieu ambiant.

Pour pallier à ces inconvénients cette invention propose d\'incorporer des composas phosphorescents eux mêmes inclus dans un support plastique ou résine synthétique,à 1\'emulsion de liant bitumineux afin de réaliser une phosphorescence au niveau de la partie supérieure du bitume. 5 Laphosphorescence sera faiblement perçue pendant les périodes diurnes tandis qu\'elle permettra de distinguer les surfaces circulées de façon très efficace pendant les périodes nocturnes ou à visibilité réduites ( brouillard )..

Ainsi , il deviendra plus facile de percevoir un changement ode direction , une chaussée rétrécie, ainsi que les obstacles immobiles sur la chaussée qui pourront être perçus car ils masquent alors la zone phosphorescente sur laquelle ils reposent.

Cette invention contribue à l\'amélioration de la sécurité du réseau routier . c Les composés phosphorescents seront de préférence incorporés dans des matières de synthèse, plastiques ou résines afin d\'assurer une rentabilité lumineuse optimale suivant l\'utilisation souhaitée .

L\'intensité de la phosphorescence peut être modulée suivant la quantité de produit phosphorescent actif contenu, dans le support synthétique . Cette intensité est également modulable en fonction du nombre d\'éléments phosphorescents actifs répandus par mètre carré de 5 chaussée enduite .

Cette souplesse d\'utilisation permet d\'adapter le revêtement en fonction des besoins locaux : ( exemple; Le revêtement d\'un tunnel doit fournir une luminosité optimale .)

Afin d\'éviter une répartition homogène des éléments phosphorescents dans l\'épaisseur de la couche bitumineuse, (car seuls sont utiles les éléments phosphorescents de surface ), il est conseillé d\'utiliser un plastique ou une résine dont\' la densit? est inférieure à celle du bitume, ce qui va faciliter lors de l\'épandage l\'effet surnageant de ces éléments utiles . Cette précaution n\'est pas indispensable par contre lorsque le gravier est simplement projeté à la surface du bitume . Il suffit alors de mélanger de f çon homogène les éléments phosphorescents avec le gravier habituellement utilisé .

La bonne adhésion des éléments phosphorescents avec leur liant bitumineux est assurée gr ce aux surfaces rugueuses des plastiques phosphorescents; la forme de ces plastiques doit se rapprocher autant que possible de la forme cubique pour assurer un bon maintient du revêtement .

Le calibrage des plastiques phosphorescents sera adapté a. celui du gravillon utilisé conjointement . La dureté et l\'adhérence du plastique phosphorescent peut varier à la demande suivant l\'utilisation de la chaussée afin de correspondre aux contraintes mécaniques et thermiques subies dans le temps .

Afin de conserver les qualités précités , il est souhaitable

que la température de fusion du plastique phosphorescent soit nettement supérieure à la température de préparation ou d\'epandage du liant hydrocarboné, ( le point éclair doit en général être supérieur à 180 degrés )

La réactivation du composé phosphorescent doit être réalisé 5après une exposition lumineuse de courte durée . Le temps d\'éclairage d\'une voiture circulant à 90KM/H sur une chaussée phosphorescente doit servir de référence .

Les agents phosphorescents peuvent être mélangés en fonction de leur sensibilité pour assurer une émission lumineuse correcte compte tenu η 0de la luminosité ambiante .

Les agents phosphorescents et leurs supports doivent être compatibles chimiquement avec l\'emulsion de liant hydrocarboné pour éviter une réaction secondaire .

L\'invention permet de satisfaire les besoins actuels " " 5en raison de la diversité importante obtenue par les plastiques et résines phosphorescentes détaillées précédemment .

Dans ce qui suit , on décrit des exemples de composition selon l\'invention et les résultats de leur mise en oeuvre .

Dans le cas ou la quantité de composition bitumineuse 20phosphorescente à préparer est relativement faible , de l\'ordre d\'une répandeuse par exemple , on introduit de préférence dans la citerne ,au moment du dépotage , l\'agent phosphorescent . On effectue alors un brassage du mélange pour que la composition finale soit homogène. La densité plus faible de l\'agent phosphorescent permettra à celui-ci de surnager lors de 5l\'épandage .

Dans le cas d\'un épandage de gravillons sur couche bitumineuse il est préférable de répartir les agents phosphorescents de façon uniforme à l\'aide d\'un malaxeur ou de tout autre matériel approprié ,afin d\'obtenir

J un étalement en surface correspondant au nombre d\'éléments phosphorescents souhaités par mètre carré de surface recouverte (30 éléments phosphorescents par mètre carré offrent une différence de visibilité significative )

Les propriétés routières des revêtements ainsi réalisés ont 5 été comparées à celles des revêtements témoins selon des procédures classique Ces test n\'ont pas mis en évidence de différences significatives , exception faite de la luminescence .

Dans l\'exemple choisi , les plastiques phosphorescents représentent 0,5% en masse du revêtement final. Cette valeur peut varier lOβn plus ou en moins suivant le produit phosphorescent utilisé et l\'usage du revêtement . Il ne s\'agit que d\'une valeur indicative pour cet exemple .

L\'intérêt principal de cette invention est d\'assurer une meilleure visibilité et facilite principalement la conduite de nuit . Ces conditions d\'application facilement modulables doivent permettre J5d\'obtenir une luminosité satisfaisante en tenant compte des besoins spécifiques du tronçon routier considéré .

Les propriétés routières des revêtements obtenus peuvent aussi être modifiées dans le sens d\'une meilleure adhérence et d\'une usure moins rapide grâce aux propriétés mécaniques intrinsèques des résines phosphorescent 0 L\'invention cherche à obtenir un rapport ( nombre de particules utilisées / nombre de particules efficaces ) très proche de l\'unité , afin d\'assurer un coût d\'utilisation minimal .Toutefois la répercution de cette invention en terme d\'économie de santé saura largement compenser le faible surcoût de mise en oeuvre . Plusieurs teintes phosphorescentes sont actuellement disponibles , (vert , jaune , rose , bleu , orange ...) . Afin d\'assurer une utilisation standardisée , il semble intéressant de réserver certaines couleurs à des tronçons routiers définis préalablement ; par exemple : (vert ;routes nationales - aune;autoroutes -rose ; routes départementales

orange ; carrefours ou zones dangereuses . )

Le poucentage d\'accidents nocturnes par rapport aux accidents diurnes varie suivant les régions de 25 à60 . Pourtant le traffic routier nocturne est dix fois moindre que le traffic diurne . Ce nombre d\'accidents nocturnes une fois rapporté au traffic réel devient très élevé . L\'amélioration des conditions de visibilité assurées par l\'invention va permettre d\'en diminuer le nombre et de sauver des vies humaines ...