Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
PROCESS FOR THE ABSORPTION OF ORGANIC POLLUTANTS
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/1990/009414
Kind Code:
A1
Abstract:
Process for the removal of organic pollutants prevalent on a liquid or solid surface by sprinkling a polymer chosen from polybicyclo(2.2.1) heptene-2 and polymethyl-5-bicyclo(2.2.1) heptene-2. The polymer is first agglomerated, for example, using a plastifying agent. Application: for the decontamination of water ways.

Inventors:
Stein
Claude, Duquenne
Daniel
Application Number:
PCT/FR1990/000019
Publication Date:
August 23, 1990
Filing Date:
January 10, 1990
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
Norsolor, Stein
Claude, Duquenne
Daniel
International Classes:
C02F1/40; B01D17/05; C02F1/68; C08K5/00; C08L45/00; C09K3/32; E02B15/00; (IPC1-7): C02F1/68; C09K3/22
Download PDF:
Claims:
REVENDICATIONS
1. Procédé pour enlever des produits polluants organiques répandus sur une surface liquide ou solide par saupoudrage d'un polymère choisi parmi le polybicyclo(2.2.1) heptène.
2. et le polyméthyl5bicyclo(2.2.1)heptène2, caractérisé en ce que ledit polymère est préalablement aggloméré.
3. 2 Procédé selon la revendication 1, caractérisé en ce que le polymère est aggloméré au moyen d'au moins un agent lui impartissant une certaine plastification.
4. Procédé selon la revendication 2, caractérisé en ce que ledit agent est choisi parmi les composés peu volatils ayant un point de congélation inférieur à 30°C, ne contenant pas d'insaturation éthylênique et choisis parmi les esters organiques dérivés des alcools aliphatiques et cyclaniques, les hydrocarbures aliphatiques aromatiques et naphténiques et leurs mélanges.
5. Procédé selon la revendication 2, caractérisé en ce que la proportion dudit agent par rapport au polymère est comprise entre 0,5 et 50% en poids. ^ 5 Procédé selon l'une des revendications 1 à 4, caractérisé en ce que ledit polymère présente une dimension de particules comprise entre 0,5 et 10 mm. Procédé selon l'une des revendications 1 à 5, caractérisé en ce que ledit polymère présente une densité apparente comprise entre 0,15 et 0,50. Procédé selon l'une des revendications 1 à 6, caractérisé en ce que le produit polluant organique est un produit pétrolier ou carbochimique. 8 Procédé selon la revendication 1 , caractérisé en ce que ledit produit pétrolier ou carbochimique est choisi parmi les hydrocarbures, lubrifiants, fluides hydrauliques, solvants et huiles de créosote. 9 Procédé selon la revendication 1, caractérisé en ce que la quantité de polymère aggloméré utilisée est comprise entre 1:40 et 1 fois la quantité de produit polluant organique. 10 Procédé selon la revendication 2, caractérisé en ce que la proportion dudit agent par rapport au polymère est comprise entre 5 et 35% en poids. 11 Procédé selon la revendication 2, caractérisé en ce que le polymère aggloméré comprend en outre au moins un agent anti ottant. 12 Procédé selon la revendication 11, caractérisé en ce que comme agent antimottant, on utilise un stéarate métallique.
Description:
PROCEDE POUR ABSORBER DES PRODUITS POLLUANTS ORGANIQUES

La présente invention se rapporte au domaine de l dépollution de surfaces liquides ou solides et plus particulièrement à un procédé pour absorber des produits polluants organiques.

Le brevet FR-A-2 288 709 décrit un procédé d'enlèvement et de récupération de produits pétroliers, notamment d'hyrocarbures lourds, répandus sur une surface liquide ou solide par mise en contact, avec ledit produit pétrolier, d'un polymère finement divisé capable de produir avec le produit pétrolier une pellicule possédant une résistance suffisante pour pouvoir être tractée, puis enlèvement de ladite pellicule par des moyens mécaniques. Un polymère préféré pour la mise en oeuvre de ce procédé es un polymère du bicyclo(2.2.l) eptène-2 ou de son dérivé méthylé, ces polymères formant avec les hydrocarbures pétroliers une pellicule cohérente pouvant contenir jusqu'à 10 parties en poids de produits pétroliers pour une partie de polymère. La mise en contact du polymère avec le produi pétrolier s'effectue, selon ce procédé conpu, par simple saupoudrage du polymère à la surface dudit produit.

Par ailleurs, dans certains cas, notamment celui des huiles de transformateurs et celui d'hydrocarbures légers tels que fuel domestique, solvants-, benzène, toluène et xylènes, le pouvoir absorbant du polymère de bicyclo(2.2.l)heptène-2 peut atteindre 15 et même -40 partie en poids d'hydrocarbure pour 1 partie de polymère, tout en conduisant à des absorbats secs, dépourvus de toute exsudation ultérieure de l'hydrocarbure même sous une pression de 3 à 70 bars. De tels absorbats n'ont cependant plus une cohésion suffisante pour pouvoir être enlevés sous forme de pellicule tractable. Il s'agit plutôt de masses semi-agglo érées se présentant sous une forme de gélatine difficile à ramasser et/ou à évacuer. Enfin, la mise en oeuvre du procédé selon le brevet FR-A-2 288 709 se heurte, d'une part, à

l'insuffisance de la cinétique d'absorption des hydrocarbures et/ou des huiles de transformateurs par le polymère de bicyclo(2.2.l)heptène-2, d'autre part, au vieillissement de ce polymère à l'issue d'un stockage prolongé.

La demanderesse a trouvé que les problèmes évoqués ci-dessus, liés à la structure de certains absorbats, à la cinétique d'absorption et/ou au vieillissement du polymère, peuvent être judicieusement surmontés, grâce à la présente invention, en plastifiant ledit polymère.

La demande de brevet WO 88/06 141 s'intéresse principalement, en vue de résoudre les problèmes posés par l'épandage d'un polymère en poudre par temps de vent, à la manière dont ce polymère entre en contact avec les produits polluants à absorber et propose d'améliorer l'efficacité du polymère en .l'enfermant dans une housse à maille fine.

Enfin, le brevet allemand n° 2 229 361 décrit un procédé pour lier des constituants huileux consistant à répandre sur eux un granulat hydrophobe à haute porosité. La présente invention consiste donc en un procédé pour enlever des produits polluants organiques répandus sur une surface liquide ou solide par saupoudrage d'un polymère choisi parmi le polybicyclo(2.2.1)heptène-2 et le polyméthyl-5-bicyclo(2.2.1)heptène-2, caractérisé en ce que ledit polymère est préalablement aggloméré, par exemple au moyen d'au moins un agent lui impartissant une certaine plastification, tel qu'un plastifiant et/ou une huile.

Selon la présente invention, le polymère plastifié utilisé, se présentant sous forme d'une poudre grossière de densité apparente comprise en 0,15 et 0,50 environ, et de dimension de particules généralement comprise entre 0,5 et 10 mm environ, est obtenu par agglomération de polybicyclo(2.2.1)heptène-2 en poudre au moyen d'un agent lui impartissant une certaine plastification, tel que des composés peu volatils ayant un point de congélation inférieur à -30°C, ne contenant pas d'insaturation

éthylénique et choisis parmi les esters organiques dérivés des alcools aliphatiques et cyclaniques, les hydrocarbures aliphatiques, aromatiques et naphténiques et leurs mélanges, en particulier le dioctylphtalate, le dioctylsébacate, le butyl oléate, les adipates, les huiles anthraeéniques, l'huile de chrysène, les hydrogénats de fractions de goudrons ayant des points d'ébullition entre 190° et 500°C, les alkylbenzènes, etc. La proportion de l'agent de plastification par rapport au polymère en poudre peut être comprise entre 0,5 et 50% en poids, et, de préférence, entr 5 et 35% en poids environ.

Le polymère aggloméré utilisé peut en outre comprendre les adjuvants usuels suivants : au moins un agent anti-mottarït tel qu'un stéarate métallique, en une proportion allant jusqu'à .;5% en poids par rapport au polymère, au moins un colorant en proportion habituelle, au moins un déodorant en proportion habituelle, au moins une charge minérale telle que talc, silice, argile, alumine, craie ou cendre volante, ou bier*. une charge organique telle qu'un polymère d'oléfine ou de styrène, fibreux ou en poudre, régénéré ou non, compac ou expansé, ou bien un agent végétal.

Le procédé selon l'invention est notamment applicable sur une surface liquide telle que celle d'une mer, d'un lac ou d'un cours d'eau lorsque des produits polluants organiques y ont été malencontreusement déversés. Il est également applicable sur une surface solide. telle qu'un sol sur lequel une machine (par exemple compresseur hydraulique) laisse fuir de l'huile. Ce. procédé est plus particulièrement applicable au cas où le produit polluant organique est un produit pétrolier ou carbochimique, notamment un hydrocarbure, un lubrifiant, un fluide hydraulique, un solvant ou une huile de créosote. Pour la mise en oeuvre du procédé, on tiendra compte de la capacité d'absorption de produits polluants par le polymère agglomér

de bicyclo(2.2.l)heptène-2 qui varie fortement d'une fraction d'hydrocarbures à une autre : alors qu'elle atteint généralement de l'ordre de 1 à 10 parties en poids d'hydro¬ carbure pour 1 partie en poids de polymère dans le cas des hydrocarbures lourds, comme mentionné par le brevet

FR-A-2 288 709 cité précédemment, on a découvert de manière surprenante qu'elle peut atteindre jusqu'à 40 parties en poids d'hydrocarbures pour 1 partie en poids de polymère aggloméré dans le cas d'huiles de transformateurs et d'hydrocarbures plus légers tels que fuel domestique, benzène, toluène, xylènes, styrène et divinylbenzène.

Pour cette raison, lorsque le produit polluant organique est un produit pétrolier, on utilise une quantité de polymère aggloméré comprise entre 1:40 et 1 fois la quantité de produit polluant à absorber.

Le temps nécessaire à l'absorption des produits polluants organiques par le polymère aggloméré dépend, d'une part, de la nature chimique desdits produits polluants, d'autre part, de leur mode de répartition, compacte ou dispersée, sur la surface polluée. En ce qui concerné^ces produits pétroliers, ce temps dépend de leur viscosité et leur aro aticité. Pour des produits légers hautement aromatiques, ce temps est généralement compris entre 5 secondes et 1 heure environ, à température ambiante. Dans tous les cas, le temps nécessaire à l'absorption de produits polluants organiques par le polymère aggloméré est avantageusement inférieur au temps requis par l'emploi d'un polymère en poudre non aggloméré.

Les exemples ci-après sont donnés à titre illustratif et non limitatif de la présente invention.

EXEMPLE 1

Dans un bac à fond plat de 50 cm de long et de 30 cm de large, on introduit 1,5 kg de fuel oil domestique à température ambiante. On saupoudre sur la nappe de fuel oil, d'une manière régulièrment répartie, 150 grammes de

polybicyclo(2.2.l)heptène-2 en poudre de granulométrie 0 à 0,8 mm et de densité apparente 0,35 additionné de 1% d'acide stéarique et commercialisé par la Société NORSOLOR sous la marque "NORSOREX AP". On note le temps tp (en minutes) après le saupoudrage, au bout duquel tout le fuel oil est solidifié, c'est-à-dire au bout duquel une inclinaison du bac à 20° d'angle ne conduit plus à un écoulement de fuel oil libre.

On reproduit cette expérience avec plusieurs échantillons de "NORSOREX AP" se distinguant par une durée de stockage ts (en mois) variable à dater de sa production.

Les résultats sont indiqués au tableau I.

TABLEAU I

EXEMPLE 2

On réalise dans un mélangeur à poudre dit planétaire (marque LANCELIN) , à température ambiante, un mélange de 100 parties en poids de "NORSOREX AP" fraîchemen préparé, avec 15 parties en poids d'huile- pétrolière naphténique commercialisée par la Société NYNAS sous la marque "NYTEX-00". On ajoute, en cours de mélangeage, 0,2 partie en poids de colorant vert cromophtal GFN de la Société CIBA-GEIGY et une partie en poids d'antioxydant "IRGANOX 1076" de la Société CIBA-GEIGY.

Le polymère a absorbé l'huile au bout de 10 minutes de mélangeage et se présente alors sous la forme de particules de 0,5-2 mm et possède une densité en vrac de 0,30 (Produit A) .

On reproduit avec ce produit les expériences de l'exemple 1 en remplaçant le "NORSOREX AP" par le poids identique de Produit A ayant subi au préalable des durées d

stockage ts (en mois) variables à dater de sa préparation.

Les temps tp (en minutes) de solidification totale de fuel oil domestique en fonction de l'âge du Produit A sont donnés dans le tableau II.

TABLEAU II

EXEMPLE 3

On reproduit la procédure de l'exemple 2, à l'exception suivante près : la quantité d'huile naphténique utilisée est de 30 parties en poids au lieu de 15 parties.

Dans ces conditions, le mélangeage se présente sous forme de particules de 0,5-10 mm- et possède une densité en vrac de 0,25 (Produit B) .

Les temps tp de solidification du fuel oil domestique en fonction de la durée de stockage préalable ts du produit B sont donnés au tableau III. ^

TABLEAU III