Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
PROCESS FOR EXTRACTING CHOLESTEROL FROM A FAT OF ANIMAL ORIGIN
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/1990/000590
Kind Code:
A1
Abstract:
In a process for extracting cholesterol from an animal fat, an aqueous saline solution containing a bile salt and one or more glycerol esters is added to the anhydrous animal fat and a fine emulsion is formed. The mixture is decanted, and the aqueous phase containing the cholesterol extract is drawn off. If necessary, the above operations are repeated. The anhydrous fat obtained by the process is also described. Applications: manufacture of low-cholesterol anhydrous fats.

Inventors:
Montet
Jean-claude, Lindheimer
Marc
Henri, Brun
Bernard, Frankinet
Jacques, Mollard
Francis
Application Number:
PCT/FR1989/000343
Publication Date:
January 25, 1990
Filing Date:
June 30, 1989
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
INSTITUT NATIONAL DE LA SANTE ET DE LA RECHERCHE MEDICALE (INSERM) GROUPEMENT D'INTERET ECONOMIQUE MONSERBIO MONTET
Jean-claude, Lindheimer
Marc
Henri, Brun
Bernard, Frankinet
Jacques, Mollard
Francis
International Classes:
A23C15/14; A23L5/20; C11B3/00; (IPC1-7): C11B3/00; A23C15/14; A23L1/015
Domestic Patent References:
1983-02-03
Foreign References:
FR2314721A21977-01-14
Other References:
Lipids, Vol. 22, No. 1, 1987, (Champaign, US) M.O. REYNIER et al.: "Intestinal Cholesterol and Oleic Acid uptake from Solutions Supersaturates with Lipids", pages 28-32
Tetrahedron, Vol. 38, No. 9, 1982, Pergamon Press Ltd (Oxford, GB) J.C. MONTET et al.: "Proprietes Solubilisantes et Structure des Solutions Aqueuses de Sels Biliaires Dihydroxyles", pages 1159-1162
Journal of the Science of Food and Agriculture, Vol. 29, No. 10, October 1978 Soc. of Chemical Industry (Oxford, GB) K. LARSSON et al.: "Phase Behaviour of some Aqueous Systems Involving Monoglycerides, Cholesterol and Bile Acids", pages 909-914
Download PDF:
Claims:
R E V E N D I C A T I-O S1) Procédé d'extraction du cholestérol d'une matière grasse animale caractérisé en ce que : a) on ajoute à la matière grasse laitière anhydre une solution aqueuse saline contenant un sel biliaire et un ou plusieurs mono- ou di- esters du glycérol, b) on forme une émulsion fine, c) on décante le mélange, d) on sépare la phase aqueuse contenant le cholestérol extrait pour obtenir la matière grasse laitière anhydre appauvrie en cholestéro
1. l. e) et éventuellement, on répète les opérations a, b, c, d.
2. Procédé selon la revendication 1 caractérisé en ce que la solution saline est une solution de chlorure de sodium à une concentration de 0,15 M.
3. Procédé selon la revendication 1 caractérisé en ce que le sel biliaire ajouté dans la solution aqueuse est un sel de cholate dont la concentration molaire est comprise entre 0,01 M et 1 M.
4. 4) Procédé selon la revendication.
5. caractérisé en ce que l'ester de glycérol ajouté dans la solution aqueuse est un mono ou di ester d'un ou plusieurs acides gras insaturés du glycérol dont la concentration molaire est compris entre 0,0.
6. M et.
7. M.
8. Procédé selon les revendications 1 et 3 caractérisé en ce que l'ester de glycérol ajouté dans la phase aqueuse est choisi parmi les esters suivants : monooléine, DIMODAN LS (marque déposée), PECEOL (marque déposée) ou GELEOL (marque déposée) .
9. Procédé selon la revendication 1 caractérisé en ce que le rapport entre la concentration molaire en sel biliaire et la concentration molaire mono ou di ester de glycérol est comprise entre 0,5 et 10.
10. Procédé selon les revendications 1 à 5 caractérisé en ce que : a) on ajoute à la matière grasse laitière anhydre une solution aqueuse de chlorure de sodium 0,15 M contenant un sel de cholate à une concentration molaire comprise entre 0,3 M et 0,6 M, un mono ou di ester de glycérol à une concentration molaire comprise entre 0,3 M et 0,6 M, b) on forme une émulsion fine par agitation pendant un temps compris entre 30 minutes et 4 heures, c) on décante le mélange, d) on sépare la phase aqueuse contenant le cholestérol extrait pour obtenir la matière grasse laitière anhydre appauvrie en cholestérol.
11. Matière grasse laitière anhydre appauvrie en cholestérol caractérisée en ce qu'elle est obtenue par le procédé selon l'une quelconque des revendications 1 à 6. FEUILLE DE REMPLACEMENT.
Description:
Procédé d'extraction du cholestérol dans une matière grasse d'origine animale La présente invention concerne un nouveau procédé d'extraction du cholestérol contenu dans une matière grasse d'origine animale.

L'invention concerne également la matière grasse appauvrie en cholestérol ainsi obtenue.

L'invention trouve principalement son application dans la fabrication de matières grasses alimentaires à teneur réduite en stérols.

On sait que chez les personnes ayant une alimentation riche en cholestérol, on constate une altération de la paroi des artères : l'athérosclérose due en partie à un dépôt anormal de cholestérol dans la paroi (J. Am. Med. Assoc, 1985, _2_5_3, 2080-2086) .

On sait également que le cholestérol est essentiellement apporté dans l'alimentation humaine par les matières grasses d'origine animale. Ainsi le beurre contient, pour 100 g, entre 200 et 3 0 mg de cholestérol dont 90 % est du cholestérol libre et 10 % du cholestérol estérifié.

La gravité que peut revêtir l'athérosclérose a précisément conduit à rechercher des techniques permettant la préparation de matières grasses alimentaires et notamment de compositions à base de matière grasse laitière dont la teneur en cholestérol est réduite.

Plusieurs procédés physico-chimiques ont été proposés pour réduire la teneur en cholestérol des matières grasses.

Le passage de la matière grasse liquide sur une colonne absorbante de charbon actif est décrit dans le brevet européen publié sous le numéro 174- 84-8. La distillation moléculaire de la matière grasse laitière anhydre est utilisée pour préparer un substitut du beurre dans le brevet français 2 13 038. On a également décrit l'extraction du cholestérol par l'oxyde de carbone supercritique (Agric. Biol. Chem., 1982, 0 (5), 1209-1215).

Ces différents procédés ne sont pas adaptés à une utilisation industrielle car ils nécessitent la mise en oeuvre de manipulations complexes et onéreuses.

On a maintenant trouvé un nouveau procédé qui permet une

FEUILLE DE REMPLACEMENT

extraction liquide-liquide du cholestérol non estérifié. Ce procédé est applicable à l'élimination du cholestérol à partir de matières grasses animales utilisées en alimentation humaine et plus particulièrement à l'extraction du cholestérol à partir de matières grasses laitières et notamment du beurre déshydraté ou non.

Le beurre est une émulsion constituée d'une phase huileuse et d'une phase aqueuse. La première est constituée essentiellement de triacylglycérol, de diglycérides et de phospholipides. Elle contient la quasi totalité du cholestérol. Cette phase huileuse constitue la matière grasse laitière anhydre ci-dessous dénommée MGLA. La phase aqueuse est constituée de caséine, lactoglobuline lactose et sels minéraux.

Le procédé selon l'invention est réalisé sur la phase huileuse : la MGLA à laquelle on ajoute une solution aqueuse saline additionnée d'un sel biliaire et d'un ou plusieurs mono- ou di- esters de glycérol.

Le procédé selon l'invention consiste à appauvrir la phase huileuse en cholestérol par action de la solution aqueuse détergente, à laisser décanter cette phase aqueuse puis à l'éliminer.

Ainsi la présente invention se réfère à un procédé d'extraction du cholestérol d'une matière grasse animale caractérisé en ce que : a) on ajoute à la matière grasse laitière anhydre une solution aqueuse saline contenant un sel biliaire et un ou plusieurs mono- ou di- esters du glycérol ; b) on forme une émulsion fine ; c) on décante le mélange ; d) on sépare la phase aqueuse contenant le cholestérol extrait pour obtenir la matière grasse laitière anhydre appauvrie en cholestérol.

On peut éventuellement répéter l'ensemble des opérations pour diminuer encore la teneur en cholestérol de la matière grasse.

Le volume de la solution aqueuse ajoutée est égal au volume de la matière grasse traitée ou supérieur jusqu'à représenter 60 fois le volume de la matière grasse traitée :

au moins 1 volume d'eau pour 1 volume MGLA.

Comme sel biliaire, on utilise préférentiellement un cholate, par exemple le cholate de sodium.

Les esters du glycérol mis en oeuvre sont des monoesters ou des diesters d'acides gras insaturés.

Comme monoester du glycérol, on peut utiliser le monooleate de glycérol ou monooléine. On peut également utiliser un mélange de monp- ou di- esters d'un ou plusieurs acides gras insaturés. Par exemple, on peut utiliser le DIMODAN LS (marque déposée), le PECEOL (marque déposée) ou le GELEOL (marque déposée).

Le DIMODAN LS est commercialisé par Grinsted ; c'est un distillât d'huile de tournesol alcoolisé par le glycérol ; il est constitué à 90 % de monoglycérides d'acides linoléïque et oléïque dans la proportion d'environ 3 acides linoléïques pour 1 acide oléïque.

Le PECEOL est commercialisé par Gattefossé ; c'est un mélange de monooleate et de dioleate de glycérol contenant environ 0 % de monoester et 60 % de diester.

Le GELEOL est commercialisé par Gattefossé ; c'est un mélange d'esters palmitique et stéarique de glycérol contenant environ 4-0 % de monoester et 60 % de diester.

La concentration molaire en sel biliaire dans la solution aqueuse peut varier de 0,01 M a 1 M.

La concentration molaire en mono- ou di- ester de gly¬ cérol dans la solution aqueuse peut varier de 0,01 M à 1 M.

Le rapport de la concentration molaire en sel biliaire à la concentration molaire en mono- ou di- ester de glycetol peut varier de 0,5 à 10.

La concentration en chlorure de sodium peut varier de 0,05 M à 0,2 M.

Préférentiellement, la concentration molaire en sel biliaire est comprise entre 0,3 M et 0,6 M, la concentration molaire en mono- ou di- ester de glycérol est comprise entre 0,3 M et 0,6 M et le rapport est compris entre 0,5 et 2.

Pour réaliser 1 'émulsion de la matière grasse et de la phase aqueuse, on peut agiter fortement ou utiliser une sonde à ultrasons.

L'agitation est maintenue pendant un temps compris entre

~ h^ ^ τ

30 minutes et 4 heures, préférentiellement pendant 2 heures.

On peut accélérer la décantation spontanée par centrifugation du mélange ou adjonction d'une quantité suffisante de solution saline concentrée.

L'ensemble du procédé est effectué à une température comprise entre 20°C et 45°C, de préférence à une température comprise entre 25°C et 37°C.

Différentes études analytiques ont permis de montrer que seul le cholestérol est extrait de la MGLA par le procédé selon l'invention.

L'analyse du taux de cholestérol dans les 2 phases a été faite par utilisation du cholestérol radioactif ou par application d'une méthode anzymatique mettant en jeu la cholestérol oxydase (Clin. Chim. Acta, 1975, 64_, 337-34-1).

Les exemples suivants illustrent l'invention sans toutefois la limiter.

EXEMPLE 1

On prépare une solution contenant 5 g de solution salin 0,15 M, 2,5 g (5,8 mmoles) de cholate de sodium et 2,5 g (6,3 mmoles) de DIMODAN LS (marque déposée). A 30°C, on ajoute cette solution aqueuse (pH = 8) à 5 g de MGLA. On laisse 1'émulsion formée sous agitation pendant 2 heures. Le moyen d'agitation utilisé est une sonde à ultrasons. Oh ajoute du chlorure de sodium solide jusqu'à atteindre la concentration de 2 M, et la phase aqueuse décante. Après séparation de la phase aqueuse, on obtient la MGLA appauvrie en cholestérol.

Pour mesurer le rendement de l'extraction selon le procédé décrit, on peut reprendre cet exemple en additionnant à la MGLA de départ 5 microcuries de cholestérol marqué au Carbone 14-. Par comptage en scintillation liquide, on mesure le cholestérol présent dans la MGLA avant l'extraction et le cholestérol présent dans la phase aqueuse après l'extraction. Le rendement d'extraction du cholestérol est de 70 %.

L'opération d'extraction décrite peut être répétée 1 ou 2 fois. On obtient ainsi une MGLA de laquelle 97 % du cholestérol a été extrait.

MP CEMENT

EXEMPLE 2

Selon un autre mode de réalisation, on a utilisé comme ester de glycérol le PECEOL (marque déposée) commercialisé par Gattefossé. En opérant sur 1 g de MGLA mélangé à 60 g de solution saline contenant 0,43 g de PECEOL et 0,52 g de cholate de sodium, le rendement d'extraction du cholestétol est de 0 %.

EXEMPLE 3

Selon un autre mode de réalisation, on a utilisé comme ester de glycérol le monooleate de glycérol ou monooléine.

On prépare une solution contenant 5 g de solution saline 0,15 M, 0,52 g de cholate de sodium et 0,85 g de monooléine. A 22°C, on ajoute cette solution aqueuse à 1 g de MGLA. On laisse l'émulsion formée sous agitation par une sonde à ultrasons pendant 2 heures. On ajoute du chlorure de sodium solide jusqu'à atteindre la concentration 2 M et la phase aqueuse décante. Le rendement de l'extraction du cholestérol est de 50 %.

FE U ILLE DERE