Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
PROPORTIONAL METERING PUMP, METHOD FOR ASSEMBLING AND DISASSEMBLING SUCH A PUMP
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2017/174719
Kind Code:
A1
Abstract:
The invention relates to a proportional metering pump comprising a hydraulic machine (4), a metering mechanism (7) provided with a nozzle (75), characterized in that it further comprises means for attaching the nozzle to the pipe for access to the cavity inside the hydraulic machine (43), said means comprising a securing ring (2) mounted in rotation about one of the ends of the nozzle (75), a locking ring (1) that is mounted so as to be able to translate along the longitudinal axis (9) around the pipe for access to the mixing chamber and is pressed, in the direction of the metering mechanism, against a shoulder created on said access pipe by means of a spring (3), the securing ring and the pipe being able to engage following a screw connection at the end of which they are secured in rotation so as to prevent unscrewing of the securing ring. The invention also relates to a method for assembling and disassembling a metering mechanism on a hydraulic machine of such a pump.

Inventors:
LAATIAOUI, Najib (52 Bis rue de Lavaud, BORDEAUX, BORDEAUX, 33800, FR)
CHARRIERE, Christophe (1 Rue Bordes Fortage, CAMBLANES et MEYNAC, 33360, FR)
Application Number:
EP2017/058249
Publication Date:
October 12, 2017
Filing Date:
April 06, 2017
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
DOSATRON INTERNATIONAL (Rue Pascal, TRESSES, 33370, FR)
International Classes:
F04B13/02; F04B53/22
Foreign References:
FR2681646A11993-03-26
FR2967218A12012-05-11
DE102009054938A12011-06-22
EP2199589A22010-06-23
EP1971776A12008-09-24
EP1971774A12008-09-24
Attorney, Agent or Firm:
SAGNIEZ, Laure et al. (16 rue Gaillon, PARIS, PARIS, 75002, FR)
Download PDF:
Claims:
REVENDICATIONS

1. Pompe à dosage proportionnel comprenant une machine hydraulique (4) dotée d'une entrée (40) et d'une sortie (41), un mécanisme de dosage (7) doté d'un ajutage d'aspiration (75) muni d'un clapet d'aspiration (80) et communiquant en l'une de ses extrémités avec une tubulure d'accès à une cavité intérieure à la pompe et en l'autre de ses extrémités avec un réservoir de produit à doser, la machine hydraulique s'étendant suivant un axe longitudinal (9) et renfermant un organe propre à effectuer un mouvement alternatif, l'alimentation de la pompe en liquide en entrée déclenchant le mouve- ment alternatif de l'organe, lequel mouvement provoquant alternativement une aspiration à travers l'ajutage jusque dans la cavité intérieure avec ouverture du clapet d'aspiration (80) lorsque l'organe s'éloigne de l'ajutage (75) puis une expulsion en sortie (41) de la pompe avec fermeture du clapet d'aspiration lorsque l'organe se rapproche de l'ajutage, caractérisée en ce que la pompe comprend en outre des moyens de fixation de l'ajutage (75) à la tubulure d'accès à la cavité intérieure à la machine hydraulique (43), lesdits moyens comportant :

une bague de fixation (2) dotée d'une première (20) et d'une seconde (21) ex- trémité, et montée en rotation autour de l'une des extrémités de l'ajutage (75), une bague de blocage (1) dotée d'une première (10) et d'une seconde (11) extrémité, et montée en translation suivant l'axe longitudinal (9) le long de la tubulure d'accès à la chambre de mélange (43), la première extrémité (10) de ladite bague étant plaquée en direction du mécanisme de dosage contre un épau- lement (430) ménagé sur ladite tubulure d'accès au moyen d'un ressort (3), la bague de fixation et la tubulure d'accès à la cavité intérieure à la machine hydraulique étant apte à coopérer suivant un vissage à la fin duquel la seconde (11) extrémité de la bague de blocage est solidarisée avec la seconde (21) extrémité de la bague de fixation par complémentarité de forme, de manière à verrouiller le dévissage de la bague de fixation.

2. Pompe à dosage proportionnel selon la revendication 1, caractérisée en ce que le vissage est inférieur à un demi-tour.

3. Pompe à dosage proportionnel selon l'une des revendications 1 ou 2 caractérisée en ce que la bague de fixation comprend en sa seconde extrémité (21) et au niveau de sa surface circonférentielle intérieure un filetage mâle multi-départ constitué de deux à huit filets (22) s'étendant suivant une même hélice, tandis que la tubulure d'accès à la cavité intérieure à la machine hydraulique est dotée d'un filetage femelle complémentaire (44).

4. Pompe à dosage proportionnel selon la revendication 3 caractérisée en ce que le filetage mâle multi-départ est constitué de quatre filets s'étendant sur une longueur cor- respondant à un vissage suivant un huitième de tour.

5. Pompe à dosage proportionnel selon la revendication 1 ou 2, caractérisée en ce que la tubulure d'accès à la cavité intérieure à la machine hydraulique comprend un filetage mâle multi-départ constitué de deux à huit filets s'étendant suivant une même hélice, la bague de fixation étant dotée en sa seconde extrémité (21) et au niveau de sa surface circonférentielle intérieure, d'un filetage femelle complémentaire.

6. Pompe à dosage proportionnel selon la revendication 5, caractérisée en ce que le filetage mâle multi-départ est constitué de quatre filets s'étendant sur une longueur cor- respondant à un vissage suivant un huitième de tour.

7. Pompe à dosage proportionnel selon la revendication 1 ou 2, caractérisée en ce que la tubulure d'accès à la cavité intérieure à la machine hydraulique et la bague de fixation coopèrent en vissage suivant une configuration du type baïonnette, l'une des tubulure d'accès à la cavité intérieure et bague de fixation étant dotée d'au moins un ergot apte à se bloquer dans une rainure pratiquée sur l'autre des tubulure d'accès à la cavité intérieure et bague de fixation.

8. Pompe à dosage proportionnel selon l'une quelconque des revendications 3 ou 4, caractérisée en ce que la seconde (11) extrémité de la bague de blocage comporte des languettes (12) aptes à occuper l'espace entre des portions (23) de hauteur croissante ménagées sur la seconde (21) extrémité de la bague de fixation, les filets étant portés par lesdites portions.

9. Pompe à dosage proportionnel selon l'une quelconque des revendications précédentes, caractérisée en ce que les éléments constitutifs de la pompe sont fabriquées par injection de matériaux plastiques thermoplastiques choisi dans la liste définie par polyamides, les polyfluorures de vinylidène, les polyéthylènes haute densité, les polypro- pylènes chargés ou non, les polyformaldéhydes.

10. Pompe à dosage proportionnel selon l'une quelconque des revendications précédentes, caractérisée en ce que des moyens d'étanchéité (6) sont interposés entre l'ajutage (75) et la tubulure d'accès à la chambre de mélange (43).

11. Procédé de montage d'une pompe à dosage proportionnel conforme à l'une quelconque des revendications 1 à 10, caractérisé en ce qu'on procède au vissage de la bague de fixation avec la tubulure d'accès à la cavité intérieure à la machine hydraulique, jusqu'à ce que la seconde extrémité de la bague de blocage soit solidarisée en rotation avec la seconde extrémité de la bague de fixation par complémentarité de forme, de manière à verrouiller le dévissage de la bague de fixation.

12. Procédé de montage d'une pompe à dosage proportionnel selon la revendication précédente, caractérisée en ce que le vissage est inférieur à un demi-tour.

13. Procédé de démontage d'une pompe à dosage proportionnel conforme à l'une quelconque des revendications 1 à 10, caractérisé en ce qu'on fait translater la bague de blocage de manière à éloigner la première extrémité de ladite bague de l'épaulement contre lequel elle était en appui, puis on procède au dévissage de la bague de fixation de la tubulure d'accès à la cavité intérieure à la machine hydraulique.

14. Procédé de montage d'une pompe à dosage proportionnel selon la revendication précédente, caractérisée en ce que le dévissage est inférieur à un demi-tour.

Description:
POMPE A DOSAGE PROPORTIONNEL, PROCEDE DE MONTAGE ET DE DEMONTAGE D'UNE TELLE POMPE

L'invention est relative à une pompe à dosage proportionnel du type comportant une machine hydraulique alimentée avec un liquide principal et avec un liquide secondaire, et un mécanisme de dosage du liquide secondaire. L'invention a également pour objet un procédé de montage et de démontage du mécanisme de dosage avec la machine hydraulique.

Il est connu d'assembler le mécanisme de dosage avec la machine hydraulique au moyen d'une bague montée libre en rotation sur un ajutage du mécanisme de dosage. L'assemblage s'effectue en vissant directement la bague sur un filetage pratiqué autour de l'entrée dans une cavité intérieure à la machine hydraulique.

Généralement cette cavité intérieure est une chambre pour mélanger le liquide principal avec le liquide secondaire en amont de la sortie de la machine hydraulique. Cette cavité intérieure est également traversée par un plongeur actionné par un organe de la machine hydraulique propre à effectuer un mouvement alternatif, ledit mouvement étant communiqué au plongeur et occasionnant l'aspiration du liquide secondaire au travers du mécanisme de dosage, jusque dans la cavité intérieure, si cette dernière fait office de chambre de mélange. Toutefois, ce type d'assemblage peut toutefois être sujet à des erreurs de manipulation ou bien à des dévissages non intentionnels. Ce type de faille présente alors un inconvénient pour l'utilisateur, qui se traduit par une déperdition du liquide principal (généralement de l'eau). Ce type de faille présente aussi un risque non négligeable de fuite du liquide secondaire lorsque le dévissage est partiel, qui peut entraîner une pollu- tion du site accueillant la pompe (le liquide secondaire étant généralement un produit chimique tel que de l'engrais pour les plantations ou bien un médicament pour les animaux).

C'est pourquoi, l'objet de l'invention est de palier tout ou partie des inconvénients énoncés précédemment en proposant une pompe à dosage proportionnel comportant un mécanisme de dosage ainsi qu'une machine hydraulique, et un procédé de montage et de démontage, permettant d'empêcher la désolidarisation involontaire entre l'ajutage du mécanisme de dosage et la machine hydraulique. Plus particulièrement, l'invention a pour objet une pompe à dosage proportionnel comprenant une machine hydraulique dotée d'une entrée et d'une sortie, un mécanisme de dosage doté d'un ajutage d'aspiration muni d'un clapet d'aspiration et communiquant en l'une de ses extrémités avec une tubulure d'accès à une cavité intérieure à la pompe et en l'autre de ses extrémités avec un réservoir de produit à doser, la machine hydraulique s 'étendant suivant un axe longitudinal et renfermant un organe propre à effectuer un mouvement alternatif, l'alimentation de la pompe en liquide en entrée déclenchant le mouvement alternatif dudit organe, lequel mouvement provoquant alternativement une aspiration à travers l'ajutage jusque dans la cavité intérieure avec ouverture du clapet d'aspiration lorsque l'organe s'éloigne de l'ajutage puis une expulsion en sortie de la pompe avec fermeture du clapet d'aspiration lorsque l'organe se rapproche de l'ajutage, caractérisée en ce que la pompe comprend en outre des moyens de fixation de l'ajutage à la tubulure d'accès à la cavité intérieure à la machine hydraulique, lesdits moyens comportant : - une bague de fixation dotée d'une première et d'une seconde extrémité, et montée en rotation autour de l'une des extrémités de l'ajutage, une bague de blocage dotée d'une première et d'une seconde extrémité, et montée en translation suivant l'axe de la machine hydraulique le long de la tubulure d'accès à la chambre de mélange, la première extrémité de ladite bague étant plaquée en direction du mécanisme de dosage contre un épaulement ménagé sur ladite tubulure d'accès au moyen d'un ressort, la bague de fixation et la tubulure d'accès à la cavité intérieure à la machine hydraulique étant apte à coopérer suivant un vissage à la fin duquel la seconde extrémité de la bague de blocage est solidarisée en rotation par complémentarité de forme avec la seconde extrémité de la bague de fixation, de manière à verrouiller le dévissage de la bague de fixation.

Des caractéristiques optionnelles de l'invention, complémentaires ou de substitution sont énoncées ci-après.

Le vissage est de préférence inférieur à un demi-tour. La bague de fixation peut comprendre en sa seconde extrémité et au niveau de sa surface circonférentielle intérieure un filetage mâle multi-départ constitué de deux à huit filets s'étendant suivant une même hélice, la tubulure d'accès à la cavité intérieure à la machine hydraulique étant doté d'un filetage femelle complémentaire.

Dans le cas d'un filetage mâle multi-départ, ce dernier peut être constitué de quatre filets s 'étendant sur une longueur correspondant à un vissage suivant un huitième de tour. La tubulure d'accès à la cavité intérieure à la machine hydraulique peut comprendre un filetage mâle multi-départ constitué de deux à huit filets s 'étendant suivant une même hélice, la bague de fixation étant dotée en sa seconde extrémité et au niveau de sa surface circonférentielle intérieure d'un filetage femelle complémentaire.

Le filetage mâle multi-départ de la tubulure peut alors être constitué de quatre fi- lets s 'étendant sur une longueur correspondant à un vissage suivant un huitième de tour.

La tubulure d'accès à la cavité intérieure à la machine hydraulique et la bague de fixation peuvent coopérer en vissage suivant une configuration du type baïonnette, l'une des tubulure d'accès à la cavité intérieure et bague de fixation étant dotée d'au moins un ergot apte à se bloquer dans une rainure pratiquée sur l'autre des tubulure d'accès à la cavité intérieure et bague de fixation.

La seconde extrémité de la bague de blocage comporte des languettes aptes à occuper l'espace entre des portions de hauteur croissante ménagées sur la seconde extrémité de la bague de fixation, lesdits filets étant portés par lesdites portions.

Les éléments constitutifs de la pompe sont fabriqués par injection de matériaux plastiques thermoplastiques choisis dans la liste définie par les polyamides, les po- lyfluorures de vinylidène, les polyéthylènes haute densité, les polypropylènes chargés ou non, les polyformaldéhydes.

Des moyens d'étanchéité peuvent être interposés entre l'ajutage et la tubulure d'accès à la chambre de mélange. L'invention a également pour objet un premier procédé de montage d'une pompe à dosage proportionnel conforme à l'un quelconque des modes de réalisation de l'invention, caractérisé en ce qu'on procède au vissage de la bague de fixation avec la tubulure d'accès à la cavité intérieure à la machine hydraulique, jusqu'à ce que la seconde extrémité de la bague de blocage soit solidarisée en rotation avec la seconde ex- trémité de la bague de fixation par complémentarité de forme, de manière à verrouiller le dévissage de la bague de fixation.

Selon une caractéristique préférentielle, le vissage est inférieur à un demi-tour. L'invention a également pour objet un premier procédé de démontage d'une pompe à dosage proportionnel conforme à l'un quelconque des modes de réalisation de l'invention, caractérisé en ce qu'on fait translater la bague de blocage de manière à éloigner la première extrémité de ladite bague de l'épaulement contre lequel elle était en appui, puis on procède au dévissage de la bague de fixation de la tubulure d'accès à la cavité intérieure à la machine hydraulique.

Selon une caractéristique préférentielle, le dévissage est inférieur à un demi-tour.

D'autres avantages et particularités de l'invention apparaîtront à la lecture de la description détaillée de mises en œuvre et de modes de réalisation nullement limitatifs, et des dessins annexés suivants : la FIGURE 1 est une représentation schématique d'une pompe à dosage proportionnel utilisant un premier type de machine hydraulique et conforme à un mode de réalisation de l'invention, la FIGURE 2 est une représentation schématique d'une pompe à dosage propor- tionnel utilisant un second type de machine hydraulique et conforme à un mode de réalisation de l'invention, la FIGURE 3 est une représentation d'une vue détaillée de l'invention suivant une coupe selon un plan perpendiculaire à l'axe de la pompe. les FIGURES 4 et 5 sont des représentations d'une vue détaillée de l'invention suivant des coupes selon l'axe longitudinal de la pompe. les FIGURES 6 et 7 sont des vues en perspective de l'invention.

Les modes de réalisation décrits ci-après étant nullement limitatifs, on pourra notamment considérer des variantes de l'invention ne comprenant qu'une sélection de caractéristiques décrites, isolées des autres caractéristiques décrites (même si cette sélec- tion est isolée au sein d'une phrase comprenant ces autres caractéristiques), si cette sélection de caractéristiques est suffisante pour conférer un avantage technique ou pour différencier l'invention par rapport à l'état de la technique antérieure. Cette sélection comprend au moins une caractéristique, de préférence fonctionnelle sans détails structurels, ou avec seulement une partie des détails structurels si cette partie uniquement est suffisante pour conférer un avantage technique ou pour différencier l'invention par rapport à l'état de la technique antérieure.

A des fins de concision et de clarté, les éléments portent les mêmes références sur les différentes figures.

Les figures 1 et 2 représentent chacune un mode de réalisation d'une pompe à dosage proportionnel. Elle comporte une machine hydraulique 4 s 'étendant suivant un axe longitudinal 9, et dotée d'une entrée 40, d'une sortie 41, une tubulure d'accès à une ca- vité intérieure 43, ainsi que d'un ajutage d'aspiration 75. Cet ajutage d'aspiration est muni d'un clapet d'aspiration 80 communiquant en l'une de ses extrémités avec une cavité intérieure à la pompe (non représentée sur la figure) et en l'autre de ses extrémités avec un contenant de produit à aspirer (non représenté sur la figure).

La machine hydraulique est doté d'un organe propre à effectuer un mouvement al- ternatif, l'alimentation de la pompe en liquide en entrée déclenchant le mouvement alternatif de l'organe, lequel mouvement provoquant alternativement une aspiration à travers l'ajutage jusque dans la cavité intérieure avec ouverture du clapet d'aspiration 80 lorsque l'organe s'éloigne de l'ajutage 75 puis une expulsion en sortie 41 de la pompe avec fermeture du premier clapet d'aspiration lorsque l'organe se rapproche de l'ajutage. La machine hydraulique peut être du type de celui décrit dans le document

EP1971776 Al et sur la figure 1.

Cette machine hydraulique comprend une enveloppe comportant un corps et un couvercle, un moyen de séparation propre à effectuer un mouvement alternatif dans l'enveloppe entre le corps et le couvercle, ce moyen de séparation définissant deux chambres. La machine hydraulique comprend aussi des moyens de commutation hydraulique pour l'alimentation en liquide et l'évacuation des chambres précitées. Ces moyens de commutation comprennent un organe de distribution pouvant prendre deux positions stables et commandé par les déplacements du moyen de séparation. Le corps de l'enveloppe renferme par ailleurs un compartiment relié à une arrivée de liquide sous pression et dans lequel sont logés les moyens de commutation, ainsi que des moyens de déclenchement comprenant un poussoir lié au moyen de séparation, propres à provoquer, en fin de course, un changement brusque de la position des moyens de commutation, sous l'action d'un moyen élastique, pour l'inversion de la course. L'organe de distribution comprend un tiroir de distribution appliqué contre une plaque plane fixe relati- vement au corps de l'enveloppe, le tiroir de distribution pouvant coulisser de manière étanche, sans joint, contre la plaque qui comporte des orifices reliés respectivement aux chambres de l'enveloppe et à un orifice de sortie du liquide. Le tiroir est alors prévu pour, selon sa position, fermer certains des orifices ou les mettre en communication avec l'arrivée de fluide ou avec l'échappement.

La machine hydraulique peut être aussi du type de celui décrit dans le document EPI 971774 Al et sur la figure 2.

Dans ce cas, la machine hydraulique comprend une enveloppe, un piston propre à coulisser en mouvement alternatif dans l'enveloppe, le piston séparant l'enveloppe en deux chambres, des moyens de commutation hydraulique pour l'alimentation en liquide et l'évacuation des chambres séparées par le piston. Ces moyens de commutation sont commandés par les déplacements du piston et comportent au moins une biellette agissant sur un organe de distribution pouvant prendre deux positions stables. Il est en outre prévu des moyens de déclenchement comprenant un poussoir propre à provoquer, en fin de course du piston, un changement brusque de la position des moyens de commutation, sous l'action d'un moyen élastique, pour l'inversion de la course. Le moyen élastique est solidaire, à chacune de ses extrémités, d'un organe d'articulation reçu respectivement dans un logement prévu sur la biellette et sur une autre pièce mobile de la machine hy- draulique, chaque logement étant ouvert suivant une direction sensiblement opposée au sens de l'effort exercé par le moyen élastique dans le logement, de sorte que chaque organe d'articulation peut être extrait de son logement ouvert à l'encontre dudit effort.

La pompe à dosage proportionnel comprend également un mécanisme de dosage 7 pour ajuster le volume aspiré dans l'ajutage 75. Ce mécanisme est décrit en figures 1 et 2 et fait intervenir un écrou de réglage 70 qui entraine le corps du doseur 73 dans sa chemise 70. Comme au point mort haut de la machine hydraulique, le plongeur 71 et le joint 72 de dosage quittent le corps du doseur 73, la course de dosage est donc plus ou moins longue. De ce fait, le volume aspiré est plus ou moins important. Le volume d'eau pour un cycle étant quasi-constant, le dosage est donc plus ou moins fort. Tel que représenté plus en détail sur les figures 3, 4, 5, 6 et 7 la pompe comprend en outre des moyens pour fixer l'ajutage 75 à la tubulure d'accès 43 à la cavité intérieure de la machine hydraulique.

Ces moyens comprennent une bague de fixation 2 de forme sensiblement annulaire, s'étendant entre une première 20 et d'une seconde 21 extrémité. Cette bague de fixation est montée libre en rotation autour de l'extrémité de l'ajutage 75 destinée à être solidarisée avec la tubulure 43 de la machine hydraulique 4. Cette bague peut par exemple être montée sur l'ajutage 75, moyennant un diamètre intérieur réduit en son extrémité 20 de manière à ce que ladite extrémité vienne en butée contre un épaulement ménagé sur l'extrémité de l'ajutage 75. De cette façon, l'ajutage ne peut pas être désengagé de la bague de fixation 2 lorsque l'ajutage est fixé à la tubulure d'accès à la cavité intérieure.

Ces moyens comprennent aussi une bague de blocage 1 de forme également sen- siblement annulaire, s'étendant entre une première 10 et d'une seconde 11 extrémité. Cette bague de fixation est montée fixe en rotation par rapport à la machine hydraulique et libre en translation le long de la tubulure d'accès à la chambre de mélange. Ce montage peut être réalisé moyennant des nervures et des rainures complémentaires ménagées respectivement en surface de la tubulure et sur la surface circonférentielle inté- rieure à la bague de blocage. Selon un mode de réalisation, on peut prévoir donc au moins une rainure 45 sur la surface circonférentielle extérieure de la tubulure 43, apte à accueillir un curseur prévu sur la surface circonférentielle intérieure de la bague de blocage 1.

Des moyens formant ressort 3 maintiennent de par leur force de rappel la première extrémité 10 de ladite bague plaquée contre un épaulement 430 ménagé sur ladite tubulure et en direction du mécanisme de dosage 7 et de l'ajutage 75.

On entend par « ressort » tout dispositif mécanique conçu pour emmagasiner de l'énergie lorsqu'il est déformé et en restituer la même quantité lorsqu'il est relâché. Les moyens 3 peuvent être à titre d'exemple un ressort de type à spire métallique ou à lame thermoplastique.

La bague de fixation et la tubulure d'accès à la cavité intérieure à la machine hydraulique sont aptes à coopérer suivant un vissage. On entend par vissage un déplacement dans un espace affine euclidien qui est la composée commutative d'une rotation et d'une translation selon un vecteur dirigeant l'axe de rotation (en l'occurrence l'axe 9). Ainsi, l'assemblage de la bague de fixation et de la tubulure doit être entendu au sens large et ne doit pas se limiter à la seule coopération de filetage entre deux pièces.

De préférence, le vissage est inférieur à un demi-tour, de sorte que le raccord entre la bague de fixation et la machine hydraulique s'effectue rapidement.

A la fin du vissage, la seconde extrémité 11 de la bague de blocage est solidarisée avec la seconde extrémité 21 de la bague de fixation par complémentarité de forme. En d'autres termes, les surfaces des extrémités 11 et 21 des bagues sont imbriquées de manière à interdire la rotation de l'une par rapport à l'autre. De cette façon, le dévissage de la bague de fixation est verrouillé.

Selon un premier mode de réalisation, la bague de fixation comprend en sa seconde extrémité 21 et au niveau de sa surface circonférentielle intérieure un filetage mâle multi-départ constitué de deux à huit filets s 'étendant suivant une même hélice. La tubulure d'accès à la cavité intérieure à la machine hydraulique comprend par conséquent un filetage 44 femelle complémentaire usiné sur sa surface circonférentielle extérieure.

De manière préférentielle, le filetage mâle multi-départ est constitué de quatre filets s 'étendant sur une longueur correspondant à un vissage suivant un huitième de tour. Le filetage peut être usiné tout comme il peut être moulé par injection.

Suivant une variante, la tubulure 43 d'accès à la cavité intérieure à la machine hydraulique comprend sur sa surface circonférentielle extérieure un filetage mâle multi- départ constitué de deux à huit filets s'étendant suivant une même hélice. La bague de fixation est alors dotée, quant à elle, en sa seconde extrémité 21 et au niveau de sa sur- face circonférentielle intérieure d'un filetage femelle complémentaire.

De manière préférentielle, le filetage mâle multi-départ est constitué de quatre filets s'étendant sur une longueur correspondant à un vissage suivant un huitième de tour.

Selon un second mode de réalisation, la tubulure d'accès à la cavité intérieure à la machine hydraulique et la bague de fixation coopèrent en vissage suivant une configura- tion du type baïonnette.

Selon une première variante, la tubulure d'accès à la cavité intérieure est dotée sur sa surface circonférentielle extérieure d'au moins un ergot apte à se bloquer dans une rainure pratiquée sur la surface circonférentielle intérieure bague de fixation.

Selon une seconde variante, c'est la bague de fixation qui est dotée sur sa surface circonférentielle intérieure d'au moins un ergot apte à se bloquer dans une rainure pratiquée sur la surface circonférentielle extérieure de la tubulure d'accès à la chambre de mélange.

Dans les configurations selon lesquelles la tubulure et la bague de fixation coopèrent suivant des filets du type multi-départ, la seconde extrémité 11 de la bague de blo- cage comporte des languettes 12 aptes à occuper l'espace entre des portions 23 ménagées sur la seconde extrémité 21 de la bague de fixation, portant les filets 22. Avantageusement, les portions 23 sont de hauteur croissante, de sorte que les languettes 12 suivent le sommet croissant de ces portions comme une rampe lors de l'opération de vissage et repoussent la bague de blocage, jusqu'à ce que lesdites languettes tombent dans l'espace entre les portions 23 sous l'action de la force de rappel du ressort, une fois la fin du vissage atteinte.

De manière à simplifier la fabrication de la pompe, les éléments constitutifs sont fabriqués de préférence par injection de matériaux plastiques thermoplastiques choisis dans la liste définie par les polyamides, les polyfluorures de vinylidène, les polyéthy- lènes haute densité, les polypro-pylènes chargés ou non, les polyformaldéhydes. De manière à rendre étanche complètement le mécanisme de dosage, des moyens d'étanchéité 6 sont interposés entre la surface circonférentielle extérieure de l'ajutage 75 et la surface circonférentielle intérieure à la tubulure 43 d'accès à la chambre de mélange.

Concernant maintenant le procédé de montage d'une pompe à dosage proportion- nel conforme à l'un des modes de réalisation exposé ci-avant, on enclenche tout d'abord le vissage de la bague de fixation 2 avec la tubulure d'accès à la cavité intérieure à la machine hydraulique. A la fin du vissage, la seconde extrémité 11 de la bague de blocage est rendue solidaire en rotation avec la seconde extrémité 21 de la bague de fixation par complémentarité de forme. Tel qu'exposé précédemment, on peut employer tout type de complémentarité tel que les languettes 12 complémentaires des espaces entre les filets 22. Ces complémentarités sont portées pour l'une par la bague de blocage et pour l'autre par la bague de fixation. L'action de la force de rappel du ressort soumis à une compression lors du vissage, permet à l'une des formes complémentaires de surmonter l'obstacle pendant le vissage et de s'insérer dans la forme complémentaire cor- respondante à la fin du vissage. A la fin du vissage, le dévissage de la bague de fixation est rendu impossible.

Concernant maintenant le procédé de démontage d'une pompe à dosage proportionnel conforme à l'un des modes de réalisation exposé ci-avant, on fait translater la bague de blocage de manière à éloigner la première extrémité de ladite bague de l'épaulement 430 contre lequel elle était en appui. De cette façon, les formes complémentaires sont désengagées. Puis on procède au dévissage de la bague de fixation hors de la tubulure d'accès 43.

Bien sûr, l'invention n'est pas limitée aux exemples qui viennent d'être décrits et de nombreux aménagements peuvent être apportés à ces exemples sans sortir du cadre de l'invention. De plus, les différentes caractéristiques, formes, variantes et modes de réalisation de l'invention peuvent être associés les uns avec les autres selon diverses combinaisons dans la mesure où ils ne sont pas incompatibles ou exclusifs les uns des autres.