Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
RELEASABLE SNAP HOOK, AND SAILWING-CONTROL SYSTEM AND MOUNTING DEVICE EQUIPPED WITH SAME
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2005/111440
Kind Code:
A1
Abstract:
The invention relates to a releasable snap hook (7) comprising a body (8) which is disposed between a fixed mounting part of a first piece and a releasable coupling part of a second piece. The coupling part comprises a ring (9) having at least one segment (10) which can rotate between an open position and a closed position. The segment is maintained in position by locking means comprising a stirrup piece (11) which is pivot-mounted to the above-mentioned body (8) and which recoils elastically to a locked position in which the movement of the aforementioned mobile segment (10) is blocked. The inventive snap hook (7) is equipped with a control means for controlling the locking means, which can oppose the elastic recoil of the stirrup in order to release the mobile segment (10), said control means comprising a shaft (14) which, when actuated, causes the stirrup (11) to rotate. The invention also relates to a device for mounting same to a harness belonging to a system for controlling a sailwing, as well as to the sailwing control system.

Inventors:
Fechino, Serge (79 Chemin de la Ginestière, Nice, F-06200, FR)
Application Number:
PCT/EP2005/051614
Publication Date:
November 24, 2005
Filing Date:
April 13, 2005
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
Fechino, Serge (79 Chemin de la Ginestière, Nice, F-06200, FR)
International Classes:
F16B45/02; (IPC1-7): F16B45/02
Foreign References:
FR2842575A1
US3824655A
US4586450A
US4279062A
Attorney, Agent or Firm:
Decobert, Jean-pascal (Office Mediterraneen de Brevets, d'Invention et de Marques Cabinet Hautier, 2, rue Massena Nice, F-06000, FR)
Download PDF:
Description:
Description

"Mousqueton largable et dispositif de montage et système de

contrôle d'une aile volante équipés dudit mousqueton" [001] La présente invention concerne d'abord un mousqueton largable permettant un accrochage amovible par largage d'une pièce. [002] Elle concerne également un dispositif de montage d'un système de contrôle d'une aile volante sur un harnais. [003] Elle concerne enfin un système de contrôle d'une aile volante. [004] L'invention trouvera son application dans le domaine de la pratique de sports utilisant une aile volante et en particulier une aile volante pour la traction du pratiquant. L'invention s'applique notamment à l'association d'une aile volante et d'un surf pour la glisse sur une surface enneigée ou aquatique. [005] La pratique de telles activités sportives se répand actuellement et a déjà fait l'objet de publications de demandes de brevet. Ainsi, le document US-A-2004 0004160 divulgue une aile volante reliée à l'utilisateur par l'intermédiaire d'une pluralité de fils organisés par paires dont une paire est reliée à une barre de contrôle permettant à l'utilisateur de commander l'aile volante. L'autre paire de fils est reliée directement un harnais porté par l'utilisateur. [006] Dans le cadre de cette antériorité, et de façon générale, un système de sécurité est prévu pour pouvoir désolidariser la paire de fils reliée au harnais en cas d'incident. Alors, l'aile volante ne dispose plus de prise au vent et n'induit plus de traction pour l'utilisateur. [007] Différents systèmes de largage sont actuellement connus. Dans certains cas, on utilise un mousqueton notamment du type présenté dans le document US-A-4 279 062. Ce mousqueton a l'avantage de présenter un fil permettant d'actionner un étrier pivotant de sorte à ouvrir un anneau d'accrochage pour libérer une pièce accrochée dans ledit anneau. Cependant, le largage ainsi opéré sur commande de l'utilisateur ne s'avère pas totalement satisfaisant en cas d'urgence. En particulier, il est nécessaire d'exercer une traction suivant une orientation bien précise sur une portion de fil souvent en mouvement lors de la pratique de tels sports. Par conséquent, la préhension et l'actionnement du système de largage ne s'effectuent pas de façon sûre et certaine et peuvent prendre un certain temps dommageable à la sécurité du système de largage. [008] La publication FR-A2.842.575 divulgue un système de déclenchement mettant en œuvre une rondelle faisant levier sur un étrier à ressort. Un tel système ne permet pas de déclencher le largage dans de multiples directions de sollicitation de la rondelle. [009] La présente invention se propose d'améliorer les techniques de largage existantes. Elle assure, à cet effet, qu'un largage est produit quelle que soit la direction d'actionnement sur le moyen de commande du mousqueton largable. [010] Contrairement au cas de US-A-4 279 062, le largage produit par l'invention ne nécessite pas de corde et présente une meilleure compacité. [01 1] Par rapport à FR-A-2.842.575, l'invention garantit un largage quels que soient le mode de sollicitation (translation, rotation) et la direction de l'effort. [012] Dans des modes de réalisation préférés, l'invention présente d'autres avantages, notamment quant à la protection du moyen de commande du largage en position d'utilisation normale ou encore par la fixation d'un fil de sécurité assurant à l'utilisateur que l'aile volante ne s'échappe pas complètement de son contrôle lors d'un largage. [013] D'une façon générale, la fiabilité du système de sécurité produit par le mousqueton est nettement améliorée par la présente invention, quelle qu'en soit l'application et par¬ ticulièrement dans le domaine du contrôle d'une aile volante. [014] D'autres buts et avantages apparaîtront au cours de la description qui suit d'un mode préféré de réalisation de l'invention qui n'est cependant pas limitatif. [015] La présente invention concerne un mousqueton largable comportant un corps entre une partie de montage fixe d'une première pièce et une partie d'accrochage largable d'une seconde pièce, la partie d'accrochage présentant un anneau dont une portion est mobile en rotation entre une position ouverte et une position fermée maintenue par des moyens de verrouillage dotés d'un étrier monté en rotation sur le corps avec un rappel élastique en une position verrouillée de blocage de la portion mobile, ledit mousqueton présentant un moyen de commande des moyens de verrouillage apte à s'opposer au rappel élastique pour libérer la portion mobile. Selon l'invention, le moyen de commande comporte un axe traversant une ouverture du mousqueton en s' appliquant sur le corps et sur une face de l'étrier en opposition au sens du rappel élastique, l'actionnement de l'axe entraînant la rotation de l'étrier. [016] Ce mousqueton pourra se présenter suivant les variantes préférées introduites ci- après : - les moyens de commande présentent une butée à chacune des extrémités de l'axe, - chaque butée présente une section s'évasant depuis l'extrémité de l'axe vers l'extérieur, - la longueur de l'axe entre les deux butées est similaire à la largeur de l'étrier, - l'axe est de section rectangulaire, - l'axe est de section curviligne, - la largeur de l'axe est peu inférieure à celle de l'ouverture qu'il traverse. - un crochet est porté par la portion mobile et orienté vers la base du corps pour recevoir un lien annexe. - un élément de raccordement rejoint les butées en contournant la partie du corps opposée à la portion mobile. [017] L'invention concerne également un dispositif de montage sur un harnais pour un système de contrôle d'une aile volante caractérisé en ce qu'il comporte un mousqueton selon l'invention. [018] Ce dispositif de montage comporte les modes de réalisation préférés introduits ci- après : - il comporte des moyens d'attache fixés à la partie de montage fixe du mousqueton à une de ses extrémités et aptes à être fixés à une barre de harnais à l'autre extrémité, - il comporte un écran monté sur les moyens d'attache pour protéger l'axe du mousqueton, - l'écran est monté pivotant sur les moyens d'attache et il comporte une portion de fixation d'un fil de sécurité, - il comporte un organe élastique de rappel de l'écran en butée sur la base du corps du mousqueton. - l'écran est une coupelle dont la bordure remonte vers le mousqueton. - il comporte un bras monté pivotant sur les moyens d'attache, ledit bras comprenant une portion distale de fixation d'un fil de sécurité. [019] L'invention concerne également un système de contrôle d'une aile volante comportant : - une paire de lignes arrière chacune apte à être fixée sur le bord arrière d'une aile volante à une extrémité et solidaire d'une barre de commande à l'autre extrémité, - une paire de lignes avant apte à être fixée sur le bord avant de l'aile volante. [020] Ce système de contrôle est tel qu'il comporte un dispositif selon l'invention apte à relier la paire de lignes avant à un harnais. [021] Ce système peut, suivant des variantes avantageuses, être tel que : - il comporte un tronçon de liaison accroché à une extrémité au mousqueton et relié, à l'autre extrémité, à la paire de lignes avant, ledit tronçon de liaison étant guidé en translation au travers de la barre de commande entre deux pièces de butée, - le tronçon de liaison comporte un œillet pivotant pour l'accrochage dans le mousqueton, - le tronçon de liaison comporte un raccord pivotant pour la fixation des lignes avant, - il comporte une tige transversale solidaire en rotation des paires de lignes avant et arrière pour maintenir leur écartement, - il comporte un fil de sécurité entre le dispositif de montage et une des lignes arrière, - il compote des moyens de largage du fil de sécurité relativement au dispositif de montage. [022] Les dessins ci-joints sont donnés à titre d'exemples et ne sont pas limitatifs de l'invention. Ils représentent seulement un mode de réalisation de l'invention et permettront de la comprendre aisément. [023] Les figures 1 à 8 montrent différents états de fonctionnement du mousqueton de l'invention. [024] Les figures 9 et 10 montrent deux variantes de réalisation du dispositif de montage de l'invention incorporant un mousqueton. [025] La figure 11 est une vue d'ensemble d'un système de contrôle d'aile volante depuis la partie de fixation sur un harnais jusqu'aux paires de lignes avant et arrière. [026] De façon connue en soi, le système de contrôle 1 pour aile volante comporte deux paires de lignes reliées à une extrémité à l'aile volante. Une paire de lignes avant 4a, 4b est fixée au bord avant de ladite aile volante tandis que l'autre paire de lignes, arrière 5a, 5b, est fixée au bord arrière de l'aile volante relativement à la direction d'attaque du vent. [027] A leur autre extrémité, les lignes arrière 5a, 5b sont fixées chacune à une extrémité d'une barre de commande 3, l'autre paire de lignes, lignes avant 4a, 4b est reliée à un harnais porté par l'utilisateur (non représenté) par le biais d'un ensemble de liaison qui sera décrit plus loin. [028] Dans le cas représenté en figure 11, cette liaison est assurée par l'intermédiaire d'une sangle d'assemblage 27 fixant les extrémités inférieures des lignes avant 4a, 4b, un tronçon de liaison 23 passant au travers d'un trou 32 dans la barre de commande 3 et se terminant par un œillet 24 accroché de façon amovible dans un mousqueton 7. [029] Le trou 32 formé dans la barre de commande 3 assure une translation possible du tronçon de liaison 23. Cette liberté de mouvement est limitée par l'intermédiaire de deux pièces de butée 25a, 25b placées de part et d'autre du trou 32 sur le tronçon 23. [030] En deçà de la pièce de butée 25b, l'œillet 24 permet l'accrochage du tronçon de liaison 23 dans le mousqueton 7, au niveau d'un anneau 9 tel qu'il sera explicité plus loin. [031] A l'autre extrémité du tronçon 23, un raccord pivotant 26 est réalisé pour la connexion avec la sangle d'assemblage 27. Ce raccord 26 peut avoir la forme d'une rotule, telle que représentée, ou encore être constitué via un œillet au travers duquel passe la sangle d'assemblage 27 et dont la base est pivotante relativement à l'âme du tronçon de liaison 23. [032] On présente ci-après plus précisément une configuration préférée du dispositif de montage du système de contrôle 1 sur le harnais. En premier lieu, ce dispositif de montage 6 comporte un mousqueton 7 présentant de façon classique un anneau 9 à son extrémité supérieure pour un accrochage largable d'une pièce ici constituée, de préférence, par l'œillet 24. L'anneau 9 est porté par un corps 8 visible en figure 1 solidaire à une autre extrémité d'une partie de montage fixe, notamment, dans le cadre de l'application représentée, pour une liaison fixe au harnais. [033] L'anneau 9 présente une portion mobile 10, pivotant autour d'un axe 13 ici positionné à l'extrémité distale du mousqueton 7. La liberté de mouvement en rotation de la portion mobile 10 est illustrée en figure 1 ainsi qu'en figure 7. [034] L'extrémité de la portion mobile 10 forme une zone de blocage 12 pour le maintien en position fermée de l'anneau 9. [035] La figure 3 illustre la formation d'un étrier 11 pour réaliser les moyens de ver¬ rouillage en position fermée de ladite portion mobile 10. L' étrier 1 1 est monté en rotation sur le corps 8 et présente une zone d'application sur la zone de blocage 12 de la portion mobile 10 tel que cela ressort également de la figure 4. [036] Un rappel élastique en position fermée de blocage est assuré pour Terrier 11. Il peut s'agir d'un ressort de rappel ou encore du montage présenté aux figures 1 à 8 dans lequel l' étrier 11 est une pièce sensiblement en U dont les extrémités libres sont repliées sans être en vis-à-vis l'une de l'autre pour s'engager de part et d'autre du corps 8 dans des logements 34, 35 vis-à-vis desquels une liberté en rotation est préservée. Ce décalage d'axe de rotation entre les deux côtés de l'étrier 11 assure une légère déformation élastique de ce dernier lors de sa mise en rotation, produisant un retour élastique en position fermée. L'étrier 11 est commandé pour être déplacé de sorte à s'esquiver de la zone de blocage 12. [037] Selon l'invention, le moyen de commande pour la mobilité de l'étrier 11 comporte un axe de commande 14 traversant le corps 8 du mousqueton 7 au travers d'une ouverture 2 et s' appliquant sur une portion de l'étrier 11 en opposition au sens du rappel élastique. [038] Dans le cas représenté aux différentes figures, l'axe 14 présente une section circulaire et comporte une longueur équivalente à l'épaisseur du mousqueton 7 au niveau de l'ouverture 2. A ses extrémités, l'axe de commande 14 est raccordé à deux butées 15a, 15b présentant un profil conique ou autre forme tel un trapèze s'évasant vers l'extérieur depuis le bord de l'axe 14. Une augmentation progressive de diamètre ou d'épaisseur est ainsi produite. L'actionnement en rotation de l'axe de commande 14 permet de faire levier et de produire un déplacement en rotation de l'étrier 1 1 afin de réaliser l'ouverture de la portion mobile 10. [039] En complément, les butées 15a, 15b permettent de produire une même ouverture par l'intermédiaire d'un mouvement de translation suivant l'axe de symétrie de l'axe de commande 14 par l'utilisateur. Dans les figures et de façon ergonomique, les butées 15a, 15b présentent une surface extérieure sphérique pour un bon contact de l'utilisateur. [040] Dans une version non illustrée, l'axe 14 est de section rectangulaire et les butées 15a, 15b sont des zones d'augmentation progressive de l'épaisseur de l'axe 14. [041] Suivant une autre possibilité non illustrée, un élément de raccordement est solidaire à ses extrémités de chacune des butées 15a, 15b et contourne le corps 8 à l'opposé de la portion mobile 10. L'élément de raccordement est avantageusement une partie de tige métallique courbée rejoignant les butées 15a, 15b. Cet élément améliore encore la préhension pour le largage et augmente le couple produit lors d'une mise en rotation suivant l'axe longitudinal de l'axe 14. [042] La partie mobile 10 peut quant à elle présenter un crochet orienté vers l'extérieur du mousqueton 7 et vers la zone de blocage 12. Le crochet permet la réception d'un lien annexe éventuel tel un câble ou un cordage servant de « grand bout »dans le domaine des planches à voile ou autre. De cette façon, le largage du mousqueton 7, entraînant le pivot de la partie mobile 10 et, en conséquence le changement d'orientation du crochet, permet aussi le largage de ce lien annexe simultanément. [043] La figure 8 illustre le mouvement réalisé par l'axe 14 de façon à induire une poussée sur l'étrier 11 inverse au rappel élastique en position de verrouillage. Ce faisant, la zone de blocage 12 est libérée et la portion mobile LO peut se déplacer. Sous l'exercice d'une traction produite au niveau de l'œillet 24, la portion mobile 10 pivote autour de son axe 13 jusqu'à produire le décrochage de l'œillet 24. [044] On décrit ci-après plus précisément un mode de réalisation du dispositif de montage 6 se terminant par un mousqueton du type décrit précédemment sous la référence 7, le dispositif de montage 6 assurant la liaison sur un harnais non représenté. [045] De façon usuelle, un harnais comporte une barre transversale pour un accrochage. Le dispositif de montage 6 comporte ainsi de façon préférée en conséquence un cavalier 21 préférentiellement en matière plastique se présentant sous forme d'une pièce préservant un passage central résiduel de section circulaire et une fente lon¬ gitudinale débouchant dans le passage central et conférant une élasticité au dispositif de façon à permettre le passage de la barre du harnais au travers du cavalier 21 jusqu'à l'orifice de passage en son centre. Le cavalier 21 coopère en outre avec une portion distale de fixation 20 formée à l'extrémité d'un câble 16 relié à son autre extrémité au mousqueton 7. [046] La portion distale 20 présente, dans le cas représenté aux figures 9 et 10, une butée finale permettant de bloquer la portion 20 dans le cavalier 21. Après ce blocage, la so- lidarisation est finalisée via un écrou 22 monté sur le câble 16 et coopérant avec le filetage du cavalier 21 pour le resserrer de sorte à maintenir la barre d'accrochage du harnais ainsi que la portion distale de fixation 20. [047] A son autre extrémité, le câble 16, qui pourra être de toute nature et notamment sous forme de câble tressé métallique, comporte un sertissage fileté 17 apte à coopérer avec un taraudage formé à la base du mousqueton 7. On réalise ainsi une fixation non amovible sur le mousqueton 7 mais démontable. [048] Avant cette fixation, il est avantageux d'enfiler une gaine 18 autour du câble 16 pour assurer sa protection et un meilleur aspect visuel à l'ensemble. De façon préférée, une gaine 18 relativement épaisse en matière plastique ou en mousse polymère pourra être formée. Toujours de façon avantageuse, un bras pivotant 19 ou un écran 33 est présent en partie supérieure du câble 16, par exemple bloqué entre la face inférieure du mousqueton 7 et le flanc supérieur de la gaine 18, au travers d'un trou dans lequel passe le câble 16. [049] La figure 9 illustre le mode de réalisation dans lequel un bras pivotant 19 est formé. Ce bras pivotant 19 comporte un trou central pour le montage pivotant relativement au mousqueton 7 et au câble 16. Il comporte en outre un trou 36 à proximité de son extrémité distale pour recevoir un élément de fixation d'un fil de sécurité 30 représenté en figure 11 et reliant le bras pivotant 19 à l'une des extrémités de la barre de commande 3. [050] Le bras pivotant 19 permet non seulement de décaler le montage du fil de sécurité par rapport à l'axe du mousqueton 7 (de façon à ne pas gêner l'actionnement des moyens de commande de largage) et, d'autre part, permet une liberté de mouvement en rotation du fil de sécurité 30 relativement à l'ensemble du dispositif de montage 6. Le fil de sécurité 30 peut ainsi tourner lors des figures réalisées par l'utilisateur. [051 ] Suivant une alternative représentée en figure 10, un écran 33, par exemple sous forme d'une coupelle de section circulaire et de faible épaisseur, est réalisé et monté de façon similaire au bras pivotant 19 relativement au reste du dispositif de montage 6. [052] Toujours de façon similaire, un trou 37 est formé sur l'écran 33 pour recevoir un élément de fixation du fil de sécurité 30. Cet élément de fixation peut être un mousqueton de conception courante, un nœud formé à l'extrémité du fil de sécurité 30 ou encore une fixation amovible par l'intermédiaire d'une goupille à l'extrémité de laquelle un bouton déclencheur est prévu pour un largage final de l'intégralité de l'aile volante. [053] Outre les fonctions précédemment indiquées pour le bras de commande 19, l'écran 33 assure une protection des moyens de commande pour éviter tout largage accidentel. En effet, placé immédiatement sous l'axe de commande et des butées 15a, 15b, l'écran 33 prévient toute percussion accidentelle lors des mouvements de l'utilisateur. [054] Si le mousqueton porte un crochet tel que décrit précédemment, l'écran permet en outre d'en obturer l'ouverture ou de se placer à proximité de sorte à prévenir toute sortie intempestive du lien qu'il retient. On notera que l'écran 33 peut avoir outre sa . section circulaire, un profil en V ou concave de sorte à ce que ses bords remontent vers la partie mousqueton du dispositif de montage 6. 11 forme ainsi une coupelle. [055] A titre additionnel, un organe élastique placé entre l'écrou 22 et la base de l'écran 33, tel un ressort de compression ou une pièce élastomère ayant une fonction de silentbloc assure un appui élastique de l'écran 33 sur le bas du corps 8 du mousqueton 7. [056] De cette façon l'écran 33 est plaqué par défaut vers le mousqueton 7, notamment pour éviter que le lien annexe ne sorte du crochet. [057] On notera que ce crochet, la disposition de l'écran 33 sous le mousqueton 7 et la formation d'un organe élastique sont des caractéristiques qui peuvent être mises en œuvre, ensemble ou séparément, avec un mousqueton doté d'autres types de moyen de commande des moyens de verrouillage. [058] On notera que, pour éviter un mouvement latéral de l'axe 14 dans l'ouverture 2, on forme avantageusement, bien que non représenté, un axe 14 de section rectangulaire ou de section curviligne aplatie de sorte que la largeur de l'axe 14 soit peu inférieure à celle de l'ouverture qu'il traverse. [059] De façon additionnelle, le système de contrôle 1 de l'invention peut présenter une tige transversale 28 fixée et solidaire en rotation de la sangle d'assemblage 27 au niveau d'un point de fixation 31 et solidaire à chacune de ses extrémités, d'une ligne arrière 5a, 5b, par exemple par enfilage au travers d'oeilletons 29a, 29b présentés en figure 1 1. [060] La tige transversale 28 permet, lors de figures particulières, de maintenir non emmêlées les lignes 4a, 4b, 5a, 5b. [061] On notera que le système de contrôle 1 ici proposé assure une sécurité accrue pour le largage des lignes avant 4a, 4b mais aussi une meilleure ergonomie évitant de gêner les mouvements de l'utilisateur. [062] En outre, le raccord pivotant 26 ainsi que le levier 24 avantageusement monté pivotant sur le reste du tronçon de liaison 23 préservent une liberté de mouvement importante entre le dispositif de montage 6 et les lignes 4a, 4b. [063] Les différentes caractéristiques permettant cette liberté de mouvement, ainsi que la réalisation d'une tige transversale 28 pourront être utilisées en combinaison avec le mousqueton 7 ici présenté ou avec d'autres moyens de largage. [064] REFERENCES [065] 1. Système de contrôle [066] 2. Ouverture [067] 3.Barre de commande 1068] 4a, 4b. Ligne avant [069] 5a, 5b. Ligne arrière [070] 6. Dispositif de montage [071] 7. Mousqueton [072] 8. Corps [073] 9. Anneau [074] 10. Portion mobile [075] l l . Etrier [076] 12. Zone de blocage [077] 13. Axe de rotation de la portion mobile [078] 14. Axe de commande [079] 15a, 15b. Butée [080] 16. Câble [081] 17. Sertissage fileté [082] 18. Gaine [083] 19. Bras pivotant [084] 20. Portion distale de fixation [085] 21. Cavalier [086] 22. Ecrou [087] 23. Tronçon de liaison [088] 24. Œillet [089] 25a, 25b. Pièce de butée [090] 26. Raccord pivotant [091] 27. Sangle d'assemblage [092] 28. Tige transversale [093] 29a, 29b. Œilleton [094] 30. Fil de sécurité [095] 31. Point de fixation [096] 32. Trou dans la barre de commande [097] 33. Ecran [098] 34. Logement [099] 35. Logement [100] 36. Trou [101] 37. Trou