Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
SEALED DISMOUNTABLE MOULD FOR FOOD PREPARATION
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2016/128633
Kind Code:
A1
Abstract:
A mould (1) for food preparation, in particular for cake dough or similar, comprising: • - a semi-cylindrical rigid wall (2) forming a trough and open at the two ends of same; • - two transverse end walls (3, 4), complementary to the trough, in such a way as to form, with the latter, a container open at the top and closed at the transverse side ends of same; the semi-cylindrical wall and the transverse walls being detachably associated. Said mould further comprises two means (5, 6) each capable of engaging with one of the end edges of the trough, each means being associated with a flat rigid plate (7, 8) in such a way as to form, with the corresponding rigid plate, one of the transverse walls, and comprising a peripheral groove (15) capable of receiving, and engaging with, the corresponding peripheral edge of the semi-cylindrical wall in the shape of a trough, said means (5, 6) constituting sealing means.

Inventors:
BARKIA, Malek (2 rue Emile Allez, Paris, 75017, FR)
NABAT-FLECHER, Anne-Laure (24 rue des sablons, Herblay, 95220, FR)
BIGNON, Morgane (1 rue Frochot, Paris, 75009, FR)
LESENECHAL, Jean-Paul (6 route des masureaux, Tauxigny, 37310, FR)
Application Number:
FR2016/050134
Publication Date:
August 18, 2016
Filing Date:
January 22, 2016
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
GOBEL (5 rue de Chambray, Joue-les-tours, 37300, FR)
International Classes:
A21B3/13; A47J37/01
Foreign References:
US1497033A1924-06-10
US4773320A1988-09-27
US20080251688A12008-10-16
US4446982A1984-05-08
FR2686222A11993-07-23
Other References:
None
Attorney, Agent or Firm:
AUPETIT, Muriel (Cabinet Wagret, 6 avenue Daniel Lesueur, Paris, 75007, FR)
Download PDF:
Claims:
REVENDICATIONS

1 . Moule (1 ) pour appareil culinaire, notamment pour pâte à gâteau ou similaire, du type comprenant :

- une paroi rigide semi-cylindrique (2) formant une gouttière et ouverte à ses deux extrémités;

- deux parois transversales d'extrémité (3, 4), complémentaires à la gouttière, de manière à former avec cette dernière un conteneur ouvert en partie supérieure et fermé en ses extrémités latérales transversales ; la paroi semi-cylindrique et les parois transversales étant associées de manière détachable ;

caractérisé en ce qu'il comprend deux moyens (5, 6) aptes à coopérer chacun avec un des bords d'extrémité de la gouttière, chaque moyen, d'une part étant associé à une plaque rigide plane (7, 8), de manière à former ainsi, avec la plaque rigide correspondante, une des parois transversales, et d'autre part comportant une rainure périphérique (15) apte à recevoir, et coopérer avec, le bord périphérique correspondant de la paroi semi-cylindrique en forme de gouttière, ces moyens (5, 6) constituant des moyens d'étanchéité. 2. Moule selon la revendication 1 , caractérisé en ce que les moyens d'étanchéité (5, 6) constituent en combinaison, des moyens d'étanchéité, des moyens d'assemblage amovible entre la paroi (2) en gouttière et chaque paroi transversale (3, 4), et des moyens de rigidité en formant chaque paroi transversale (3, 4). 3. Moule selon la revendication 1 ou 2, caractérisé en ce que la section de la gouttière est en forme de U ou de trapèze, de triangle, carrée ou encore rectangulaire.

4. Moule selon la revendication 1 ou 2, caractérisé en ce que chaque moyen d'étanchéité (5, 6) est constitué d'un bloc comprenant :

- une partie plane (1 1 , 12) enveloppant au moins la périphérie de la plaque rigide (7, 8), de préférence s'étendant sur toute une face de la plaque rigide et recouvrant son chant;

- une partie, opposée à la partie plane, formant un bourrelet périphérique (13, 14), incluant ladite rainure (15) ouverte dans la direction générale longitudinale de la gouttière, la rainure étant continue sur l'ensemble de la périphérie et présentant une ligne géométrique correspondant à la section de la gouttière.

5. Moule selon la revendication 4, caractérisé en ce que la plaque rigide (7, 8) est surmoulée sur ladite partie plane, de préférence la plaque comportant une zone de préhension (7A, 8A) qui dépasse de ladite partie plane des moyens d'étanchéité. 6. Moule selon la revendication 4, caractérisé en ce que ladite partie plane (1 1 , 12) comporte un logement (F) complémentaire à ladite plaque plane dans lequel cette dernière est susceptible d'être insérée, de manière amovible, et de manière que la partie plane enveloppe la quasi-totalité de la plaque, de préférence la plaque comportant une zone de préhension (7A, 8A) qui dépasse de ladite partie plane des moyens d'étanchéité.

7. Moule selon l'une des revendications 2 à 4, caractérisé en ce que les moyens d'étanchéité (5, 6) sont en un matériau souple, de préférence en matériau plastique tel que du silicone, ou similaire. 8. Moule selon l'une des revendications 4 à 7, caractérisé en ce que le moule (1 ), en particulier chaque moyens d'étanchéité (5, 6), comporte des moyens d'assise, dans la partie opposée à l'ouverture de la gouttière, de manière à assurer la stabilité du moule sur une surface plane, une fois les deux moyens d'étanchéité associés à la gouttière, en particulier les moyens d'assise faisant saillie par rapport au fond de la gouttière. 9. Moule selon l'une des revendications 1 à 8, caractérisé en ce que la paroi semi-cylindrique (2) formant gouttière, ainsi que la plaque (7, 8) associée au moyen d'étanchéité correspondant (5, 6), sont métalliques, plus particulièrement en acier inoxydable, ou en verre, en céramique, en plastique rigide tel qu'à base de polyamide, voire en matière composite.

10. Moule selon l'une des revendications 1 à 9, caractérisé en ce que la paroi cylindrique (2) formant gouttière comporte, sur chacun des deux bords longitudinaux parallèles, un rebord (9, 10) formant un angle avec la tangente audit bord.

Description:
MOULE DEMONTABLE ETANCHE POUR PREPARATION CULINAIRE

La présente invention concerne un moule démontable et étanche, pour un appareil culinaire, tel qu'une pâte à gâteau, et destiné à la cuisson à la chaleur, notamment dans un four, mais aussi destiné à la congélation, notamment dans un congélateur ou encore au repos dans un réfrigérateur.

L'invention sera plus particulièrement décrite au regard d'un moule de forme oblongue, tel qu'un moule à bûche, cake ou brioche.

On connaît les moules rigides métalliques d'une seule pièce. Cependant, le démoulage du gâteau est souvent fastidieux. L'apparition sur le marché des moules en silicone souple ont permis de résoudre ce problème de démoulage. Toutefois, ce type de moule souple présente le désavantage d'être difficilement manipulable lorsque l'appareil culinaire contenu dans le moule est encore liquide et qu'il convient de le transporter d'une surface à une autre telle que du plan de travail jusqu'au four si on ne l'a pas préalablement installé sur un grille de support.

En revanche, les moules rigides et faits de plusieurs pièces démontables les unes par rapport aux autres répondent aux inconvénients précités. Aussi, l'invention concerne plus particulièrement un moule démontable du type comprenant :

- une paroi rigide, de forme générale semi cylindrique, ouverte à ses deux extrémités latérales, à section droite en forme générale de U et formant une gouttière ouverte en partie supérieure ; - deux parois transversales d'extrémité complémentaires, de manière à former, avec la paroi semi-cylindrique, un conteneur ouvert en partie supérieure et fermé en ses extrémités latérales transversales.

Les différentes parties du moule sont assemblées les unes aux autres, généralement par encastrement, clipsage ou par frottement.

On connaît déjà de multiples formes de réalisation de moules démontables pour pâte à gâteau.

Le caractère démontable procure un gain de place, puisque les différentes parties constitutives respectives peuvent généralement être groupées ensemble par types.

Néanmoins, le caractère démontable soulève en particulier trois difficultés.

Premièrement, le nettoyage des différents éléments, notamment dans la partie de jonction les unes avec les autres peut se révéler délicat.

Deuxièmement, l'étanchéité à la jonction des pièces assemblées n'est pas parfaite. Or, elle est primordiale, car il convient bien entendu d'éviter toute fuite de la pâte hors du moule. Troisièmement, l'assemblage des pièces les unes avec les autres doit être réalisé de manière que le moule soit rigide et ne puisse se déformer, pour pouvoir être manipulé par l'utilisateur/trice, d'une part, et être posé sur une surface plane, par exemple un plan de travail, ou une grille ou une plaque de four, d'autre part. On comprend que les impératifs de démontabilité, rigidité, facilité de nettoyage, et enfin étanchéité sont contradictoires.

La présente invention vise à remédier à ces inconvénients, et concilier ces conditions, en proposant un moule à gâteau qui soit facilement démontable, présente une rigidité satisfaisante, et susceptible d'être nettoyé dans les meilleures conditions, sans difficulté, tout en présentant des caractéristiques optimales d'étanchéité. A cette fin, selon l'invention, le moule pour appareil culinaire, notamment pour pâte à gâteau ou similaire, du type comprenant :

- une paroi rigide semi-cylindrique formant une gouttière et ouverte à ses deux extrémités, telle qu'à section (en particulier droite) en forme générale de U, de triangle, de trapèze, de carré, de rectangle ou autre, formant une gouttière ;

- deux parois transversales d'extrémité, complémentaires à la gouttière, de manière à former avec cette dernière un conteneur ouvert en partie supérieure et fermé en ses extrémités latérales transversales ;

la paroi semi-cylindrique et les parois transversales étant associées de manière séparable/détachable ;

est caractérisé en ce qu'il comprend deux moyens aptes à coopérer chacun avec un des bords d'extrémité de la gouttière, chaque moyen, d'une part étant associé à une plaque rigide plane, de manière à former ainsi une des parois transversales, et d'autre part comportant une rainure périphérique apte à recevoir, et coopérer avec, le bord périphérique (le chant) correspondant de la paroi semi-cylindrique en forme de gouttière, ces moyens constituant des moyens d'étanchéité. Ainsi, l'ensemble ne comporte que trois pièces : la gouttière d'une part, et les deux moyens d'étanchéité incluant par ailleurs chacun une paroi transversale, d'autre part. Les moyens d'étanchéité de l'invention réunissent ainsi les fonctions :

- d'assemblage amovible ou détachable entre la paroi en gouttière et chaque paroi transversale,

- d'étanchéité, et

- de rigidité.

Les moyens d'étanchéité constituent donc en combinaison, des moyens d'étanchéité, des moyens d'assemblage amovible entre la paroi en gouttière et chaque paroi transversale, et des moyens de rigidité en formant chaque paroi transversale.

Par conséquent, le moule de l'invention conduit à une mise en œuvre simple et rapide, et forme, une fois les pièces assemblées, un bloc rigide d'étanchéité garantie. La section de la gouttière est par exemple en forme de U, mais pourrait présenter une autre géométrie telle que trapézoïdale, triangulaire, carrée, rectangulaire, ou autre.

Selon une forme préférée de réalisation, chaque moyen d'étanchéité est constitué d'un bloc comprenant :

- une partie plane enveloppant au moins la périphérie de la plaque rigide de préférence s'étendant sur toute une face de la plaque rigide et recouvrant son chant ;

- une partie, opposée à la partie plane, formant un bourrelet périphérique, incluant ladite rainure ouverte dans la direction générale longitudinale de la gouttière, la rainure étant continue sur l'ensemble de la périphérie et présente une ligne géométrique correspondant à la section de la gouttière.

Selon une réalisation, la plaque rigide est surmoulée sur ladite partie plane, de préférence la plaque comportant une zone de préhension qui dépasse de ladite partie plane des moyens d'étanchéité.

Selon une variante, ladite partie plane comporte un logement complémentaire à ladite plaque plane dans lequel cette dernière est susceptible d'être insérée, de manière amovible. Dans ce cas, la partie plane enveloppe la quasi-totalité de la plaque, et de préférence la plaque comporte une zone de préhension qui dépasse de ladite partie plane des moyens d'étanchéité. Avantageusement, les moyens d'étanchéité sont en un matériau souple pour faciliter l'association avec la gouttière, et garantir l'étanchéité avec celle-ci, lesdits moyens épousant ainsi (parfaitement) les bords et les surface d'applique avec la gouttière. De préférence, les moyens d'étanchéité sont en un matériau plastique tel que du silicone, ou similaire.

La plaque rigide associée aux moyens d'étanchéité permet de procurer un bloc rigide pour la tenue des parois transversales du moule, tout en permettant d'utiliser une matière souple pour les moyens d'étanchéité afin de garantir l'étanchéité comme dit précédemment.

Une variante aurait pu consister à réaliser le bloc d'une paroi transversale en un ou plusieurs matériaux d'étanchéité avec différentes parties afin de fournir, d'une part la fonction de rigidité pour la partie en regard de l'ouverture transversale de la gouttière, et d'autre part la fonction de souplesse pour la partie à associer à la gouttière au niveau de sa tranche et des surfaces de proximité immédiate. Or, la réalisation proposée de matériau unitaire et de souplesse des moyens d'étanchéité permet de simplifier la fabrication.

Avantageusement, le moule, en particulier en particulier chaque moyens d'étanchéité ou chaque bloc, comporte des moyens d'assise, dans la partie opposée à l'ouverture de la gouttière, de manière à assurer la stabilité du moule sur une surface plane, une fois les deux moyens d'étanchéité associés à la gouttière longitudinale, en particulier les moyens d'assise faisant saillie par rapport au fond de la gouttière. Plus précisément, les moyens d'assise comportent deux pattes ou oreilles sur chaque bloc (sur chaque moyen d'étanchéité), dans la partie inférieure, opposée à la partie supérieure ouverte de la gouttière, et faisant saillie par rapport au fond de la gouttière. Les deux moyens d'étanchéité (les deux blocs) forment ainsi des moyens d'assise, des pieds, pour poser l'ensemble du moule.

Les moyens d'assise des chaque moyen d'étanchéité présentent une forme et des dimensions appropriées pour leur procurer une rigidité ou semi-rigidité alors que le reste des moyens d'étanchéité associés à la gouttière sont souples ou relativement souples.

La paroi semi-cylindrique formant gouttière, ainsi que la plaque associée au moyen d'étanchéité correspondant, sont métalliques, plus particulièrement en acier inoxydable. Les parties métalliques suscitées et qui permettent de rigidifier le moule peuvent également être réalisées en tout matériau rigide, notamment un plastique rigide tel qu'à base de polyamide, voire en matière composite, ou en céramique, ou en verre, par exemple.

Afin de renforcer la rigidité de la paroi cylindrique formant gouttière, cette dernière comporte, sur chacun des deux bords longitudinaux parallèles, un rebord formant un angle avec la tangente audit bord (de préférence un angle horizontal en position posée du moule sur une surface).

La présente invention est maintenant décrite à l'aide d'exemples uniquement illustratifs et nullement limitatifs de la portée de l'invention, et à partir des illustrations ci-jointes, dans lesquelles : La figure 1 montre le moule de l'invention en perspective plongeante latérale.

La figure 2 est une vue de détail, à plus grande échelle, d'une paroi transversale et de l'un des moyens d'étanchéité, à une extrémité de la gouttière ;

La figure 3 montre en perspective le moule de la figure 2, vu de l'autre côté selon la direction longitudinale de la gouttière ; La figure 4 est une vue en perspective frontale et de dessus d'un des moyens d'étanchéité associé à une paroi transversale ;

La figure 5 est une vue en perspective de dessus de l'ensemble de la figure 4 ;

La figure 6 est une vue de face du moule de la figure 4 ; La figure 7 est une vue de dessus de l'ensemble de la figure 4 ; La figure 8 est une variante de la figure 4 ;

La figure 9 est une variante de la figure 5, selon un autre angle de perspective.

Dans la suite de la description le terme de « hauteur », « largeur », « profondeur », les qualificatifs « horizontal », « vertical », « supérieur », « inférieur », « haut » et « bas » d'un élément sont utilisés dans le cadre d'une installation normale du moule, c'est-à-dire relatif à une notion verticale par rapport à un plan horizontal. II est maintenant fait référence à la figure 1 montrant en perspective le moule 1 de l'invention, et dans l'exemple montré, de forme allongée et constituant un moule à bûche, cake ou brioche.

Le moule 1 comporte :

- une paroi sensiblement semi cylindrique 2, formant une gouttière, à section en U ouvert en partie supérieure et ouverte en ses extrémités distales transversales opposées, la paroi étant formée par une plaque ou tôle pliée ou courbée, de préférence en acier inoxydable ;

- deux parois transversales d'extrémités 3 et 4, complémentaires des deux bords d'extrémité de la gouttière ; et

- deux moyens d'étanchéité 5 et 6, chacun coopérant avec les bords périphériques d'extrémités de la gouttière et associé à une plaque plane 7, 8. Chaque moyen d'étanchéité 5, 6 associé à la plaque plane correspondante, forme une paroi transversale d'extrémité 3, 4.

La paroi semi-cylindrique 2 formant gouttière comporte, sur chacun des deux bords longitudinaux parallèles, un rebord horizontal 9, 10, qui est horizontal en position posée du moule sur une surface, et formant un angle avec la tangente audit bord. Ces deux rebords pliés 9 et 10 renforcent la rigidité de la gouttière. Chaque moyen d'étanchéité est constitué d'un bloc 5, 6 comprenant :

- une partie plane 11 , 12 enveloppant au moins la périphérie de la plaque rigide 7, 8 ;

- une partie formant un bourrelet périphérique 13, 14 en forme générale de U, sensiblement complémentaire au U de la gouttière.

Chaque bloc est en un matériau plastique tel que du silicone, ou similaire.

La partie plane 1 1 , 12 est pleine et rigide. Elle forme une plaque apte à fermer les extrémités distales transversales ouvertes de la gouttière.

La partie plane 1 1 , 12 est associée au bourrelet périphérique correspondant 13, 14 de la manière préférée suivante.

Chaque partie plane 1 1 , 12 de chaque moyen d'étanchéité enveloppe ou surmoule la plaque plane rigide 7, 8 de manière que celle-ci fasse corps avec la partie plane.

En variante, qui est représentée sur les figures 8 et 9, chaque partie 1 1 , 12 comporte un logement ou fente référencée « F », complémentaire à ladite plaque plane dans lequel cette dernière est susceptible d'être insérée, de manière amovible. Dans ce cas, la partie plane enveloppe la quasi-totalité de la plaque, de chaque côté, à l'exception d'une zone de préhension supérieure qui dépasse du logement complémentaire prévu dans ladite partie plane.

Chaque paroi 3, 4, en particulier chaque plaque plane rigide 7, 8, comporte une zone de préhension 7A, 8A qui dépasse de la partie plane 11 , 12 des moyens d'étanchéité, en partie supérieure, c'est-à-dire du côté de l'ouverture du U de chaque bourrelet 13,14.

La solidarisation amovible de la gouttière 2 et de chaque bloc d'étanchéité 5, 6 est décrite ci-après, en regard des figures 4, 5 et 7.

Chaque bourrelet 13, 14 inclut une rainure 15, ouverte dans la direction générale longitudinale de la gouttière, la rainure étant continue sur l'ensemble de la périphérie du bourrelet. La rainure 15 est de forme et dimensions complémentaires du bord transversal périphérique de la gouttière. Le bord transversal périphérique de la gouttière est ainsi engagé par frottement dans la rainure 15, de manière à solidariser de manière détachable ou amovible, pour le démontage du moule.

Avantageusement, le bloc comporte des moyens d'assise, dans la partie opposée à l'ouverture de la gouttière, de manière à assurer la stabilité du moule sur une surface plane, une fois les deux blocs associés à la gouttière longitudinale.

Avantageusement, les moyens d'assise sont associés aux moyens d'étanchéité 5, 6. Lesdits moyens d'assise comportent, pour chaque bourrelet deux pattes ou oreilles 16, 17 (respectivement 18, 19) sur chaque bloc 5, 6, dans la partie inférieure, opposée à la partie supérieure de chaque bloc comprenant les moyens de préhension, et faisant saillie par rapport au fond de la gouttière.

Les deux blocs 5 et 6 forment ainsi des pieds pour poser le moule sur une surface plane ou une grille de four.

La forme des moyens d'assise combinée au fait que la matière a suffisamment d'épaisseur, procure une rigidité auxdits moyens d'assise, malgré la souplesse du matériau utilisé pour l'ensemble des moyens d'étanchéité.

Le corps des moyens d'assise 16 et 17 est ajouré tel qu'illustré sur les figures pour économiser en matière de fabrication.

A titre d'exemples dimensionnels nullement limitatifs, quelques dimensions sont les suivantes :

- longueur de la gouttière : de l'ordre de 500 ou de 300 mm ;

- largeur de la gouttière : de l'ordre de 100 mm ;

- hauteur de la gouttière : de l'ordre de 70 mm ;

- hauteur d'un bloc depuis l'extrémité distale des moyens d'assise jusqu'à la partie supérieure de la zone de préhension : de l'ordre de 85 à 90 mm ;

- hauteur des moyens d'étanchéité : de l'ordre de 75 à 80 mm ;

- épaisseur des moyens d'étanchéité : de l'ordre de 20 mm.