Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
SECOND-SKIN ELASTIC KNITTED FABRIC MAKING IT POSSIBLE TO PRESERVE THE HYDRATION LEVEL OF THE SURFACE LAYERS OF THE EPIDERMIS
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2018/015276
Kind Code:
A1
Abstract:
The invention relates to a second-skin elastic knitted fabric which makes it possible to preserve the hydration level of the surface layers of the epidermis and includes: 6 wt % to 15 wt % of polyacrylate fibres (A); acrylic microfibres (B) having a thread count no higher than 1.2 dtex, preferably at least 75 wt % of said acrylic microfibres; and at least one elastic thread (C). The invention can be used for manufacturing undergarments, in particular such as long-sleeve T-shirts, short-sleeve T-shirts, sleeveless T-shirts, tights, etc.

Inventors:
DUCEPT, Sylvie (44 rue Auguste Renoir, Bousbecque, 59166, FR)
CAILLIBOTTE, Michel (69 rue Roland, Lille, 59000, FR)
Application Number:
EP2017/067770
Publication Date:
January 25, 2018
Filing Date:
July 13, 2017
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
D.S.B. (160 boulevard de Fourmies, Roubaix, 59100, FR)
International Classes:
D04B1/16; D02G3/04
Attorney, Agent or Firm:
MATKOWSKA & ASSOCIES (9 rue Jacques Prévert, Villeneuve d'Ascq, 59650, FR)
Download PDF:
Claims:
REVENDICATIONS

1 . Tricot élastique seconde peau permettant de préserver le taux d'hydratation des couches superficielles de l'épiderme et comportant

6% à 15% en poids de fibres polyacrylates (A), des microfibres acryliques (B) ayant un titrage inférieur ou égal à 1 .2dtex, et au moins un fil élastique (C). 2. Tricot élastique seconde peau selon la revendication 1 , comportant au moins 75% de microfibres acryliques (B) ayant un titrage inférieur ou égal à 1 .2dtex.

3. Tricot élastique seconde peau selon l'une quelconque des revendications précédentes, comportant au moins un fil en filé de fibres qui comprend lesdites fibres polyacrylates (A) et lesdites microfibres acryliques (B) et qui est vanisé avec ledit fil élastique (C).

4. Tricot élastique seconde peau selon l'une quelconque des revendications précédentes, présentant un allongement élastique dans le sens colonne d'au moins 40%, et de préférence d'au moins 50%, sous une charge de 15N et avec une vitesse de 500mm/min.

5. Tricot élastique seconde peau selon l'une quelconque des revendications précédentes, dans lequel les fibres polyacrylates (A) présentent un taux de reprise d'humidité d'au moins 20%.

6. Tricot élastique seconde peau selon l'une quelconque des revendications précédentes présentant un poids par unité de surface inférieur à 220 g/m2.

7. Tricot élastique seconde peau selon l'une quelconque des revendications précédentes, présentant une structure de tricotage jersey ou une structure de tricotage interlock. 8. Article textile corporel, et plus particulièrement sous-vêtement, confectionné à partir au moins d'un tricot élastique seconde peau visé à l'une quelconque des revendications précédentes.

9. Article textile corporel selon la revendication 8 sélectionné parmi le groupe suivant : tee-shirt à manches longues, tee-shirt à manches courtes, débardeur, collant.

Description:
TRICOT ELASTIQUE SECONDE PEAU PERMETTANT DE PRESERVER LE TAUX D'HYDRATATION DES COUCHES

SUPERFICIELLES DE L'EPIDERME

Domaine technique

La présente invention concerne le domaine de la fabrication de tricots dits « seconde peau », et a pour objets un tricot élastique seconde peau, qui permet de préserver le taux d'hydratation des couches superficielles de l'épiderme, et un article textile corporel confectionné à partir de ce tricot élastique seconde peau.

Art antérieur

On désigne usuellement par les termes tricot « seconde peau » un tricot, qui à l'usage est destiné à être en contact direct avec la peau. Des tricots seconde peau peuvent par exemple, et de manière non limitative et non exhaustive, être utilisés pour confectionner des articles textiles corporels, de type sous-vêtements.

Lorsqu'un tricot seconde peau est en contact direct avec la peau, l'hydratation de la peau est un problème crucial, en particulier, mais pas exclusivement pour les peaux sèches à très sèches. En effet, une peau déshydratée ou mal hydratée a tendance à se craqueler et les micro- craquelures en surface rendent cette peau extrêmement sensible aux frottements d'un textile. Il en résulte que les frottements du textile sur une peau déshydratée ou mal hydratée provoquent des sensations d'irritation désagréables. En outre une peau, dont les couches superficielles sont bien hydratées, est avantageusement plus résistante, plus ferme, plus souple et plus douce au touché.

On a déjà proposé dans le brevet américain US 6 403 216 une fibre synthétique ayant d'excellentes propriétés d'absorption/désorption d'humidité et un allongement élastique important. Cette fibre synthétique est plus particulièrement une fibre synthétique de type polyuréthane ou de type polyéther-ester, et présente un taux d'absorption d'humidité entre 0.5% et 4% en poids dans un environnement de 20°C et un taux d'humidité relative de 65%. Cette fibre peut être utilisée avec d'autres fibres synthétiques pour la fabrication d'articles textiles, tels que des collants ou des vêtements de sport.

La société TOYOBO commercialise également sous la marque EKS® une fibre en polyacrylate présentant un taux de reprise d'humidité d'au moins 20% et ayant d'excellentes propriétés d'absorption/désorption d'humidité lui permettant en outre de créer de la chaleur par adsorption de la transpiration.

Objectif de l'invention

La présente invention vise principalement à proposer un nouveau tricot seconde peau qui permet de préserver le taux d'hydratation des couches superficielles de l'épiderme au contact duquel il est appliqué.

Résumé de l'invention

L'invention a ainsi pour objet un tricot élastique seconde peau permettant de préserver le taux d'hydratation des couches superficielles de l'épiderme et comportant 6% à 15% en poids de fibres polyacrylates (A), des microfibres acryliques (B) ayant un titrage inférieur ou égal à 1 .2dtex, et au moins un fil élastique (C).

Dans le présent texte on désigne par les termes « tricot seconde peau », tout tricot, quelles que soient la structure de tricotage et la technique de tricotage, qui à l'usage est destiné à être en contact direct avec la peau.

Dans le présent texte, on signifie plus particulièrement par « préserver le taux d'hydratation des couches superficielles de l'épiderme » une augmentation du taux d'hydratation de couches superficielles de l'épiderme d'au moins 15% après 4h d'application en continu du tricot élastique seconde peau au contact de l'épiderme.

Le polyacrylate est d'une manière générale représenté par la structure chimique suivante : :H r ÇH -- CH 2 -ÇH† fc - CH 2 -CH-

COOH COOW j

Le polyacrylate comporte un composé à structure acrylate qui est réticulé avec une autre chaîne de polymère. « M + » est un ion métallique, et peut plus particulièrement être choisi parmi la liste (non exhaustive) suivante : Na + , Ca + , K + , Mg 2+ . « R » représente la structure de réticulation et peut par exemple être choisi parmi les exemples de structures suivantes

Des fibres en polyacrylate à haute capacité d'absorption/désorption pouvant être utilisées pour fabriquer le tricot de l'invention sont par exemple commercialisées par la société TOYOBO sous la marque EKS®.

Plus particulièrement, le tricot de l'invention peut comporter les caractéristiques additionnelles et facultatives ci-après, prises isolément ou en combinaison les unes avec les autres :

- Le tricot élastique seconde peau comporte au moins 75% de microfibres acryliques (B) ayant un titrage inférieur ou égal à 1 .2dtex.

- Le tricot élastique seconde peau comporte au moins un fil en filé de fibres qui comprend lesdites fibres polyacrylates (A) et lesdites microfibres acryliques (B) et qui est vanisé avec ledit fil élastique (C).

- Le tricot élastique seconde peau présente un allongement élastique dans le sens colonne d'au moins 40%, et de préférence d'au moins 50%, sous une charge de 15N et avec une vitesse de 500mm/nnin.

- Les fibres polyacrylates (A) présentent un taux de reprise d'humidité d'au moins 20%.

- Le tricot élastique seconde peau présente un poids par unité de surface inférieur à 220 g/m 2 .

L'invention a également pour autre objet un article textile corporel, et plus particulièrement un sous-vêtement, confectionné à partir au moins d'un tricot élastique seconde peau susvisé.

Plus particulièrement, l'article textile corporel est sélectionné parmi le groupe suivant : tee-shirt à manches longues, tee-shirt à manches courtes, débardeur, collant.

Description détaillée

Les caractéristiques et avantages de l'invention apparaîtront plus clairement à la lecture de la description détaillée ci-après d'exemples de réalisation de l'invention, lesquels exemples de réalisation sont décrits à titre d'exemples non limitatifs et non exhaustifs de l'invention.

Des tee-shirts à manches longues conformes à l'invention (référencés ci-après Exemple N°1 ) ont été fabriqués et testés comparativement à plusieurs autres exemples comparatifs de tee-shirts à manches longues (non couverts par l'invention), et référencés respectivement C1 et C2.

Exemple N°1 (Invention) :

Des tee-shirts à manches longues et col rond, ayant le même taillant au niveau des manches, ont été confectionnés à partir d'un tricot en trame à structure jersey, ayant une jauge de 28. Ce tricot a été réalisé au moyen d'une part d'un fil en filé de fibres constitué de fibres polyacrylates (A) ayant un titrage de 2.0dtex et de microfibres acryliques (B) ayant un titrage inférieur à 1 .2dtex, et plus particulièrement égal à 1 .0 dtex, et d'autre part d'un fil élastique (C) en élasthanne, ayant un titrage de 22dtex, et vanisé avec le fil en filé de fibres.

Les fibres polyacrylates (A) représentaient 12% en poids du poids total (A+B+C) ; les microfibres acryliques (B) représentaient 82% en poids du poids total (A+B+C) ; le fil élastique (C) représentait 6% en poids du poids total (A+B+C).

Les fibres polyacrylates étaient commercialisées par la société TOYOBO sous la sous la marque EKS®. Les fibres polyacrylates (A) présentaient un taux de reprise d'humidité de l'ordre de 23% mesuré conformément à la procédure de la norme G08-001 -4

Le poids par unité de surface de la matière du tee-shirt conditionné en atmosphère normale et mesurée selon la norme ISO3801 était de 145g/m 2 +/- 5%.

Exemple comparatif C1 :

Des tee-shirts à manches longues et col rond, de même taillant au niveau des manches que ceux de l'exemple N°1 , ont été confectionnés à partir d'un tricot en trame à structure interlock ayant une jauge de 28. Ce tricot a été réalisé au moyen d'un fil en filé de fibres polyacrylates (A) identiques à celles de l'exemple N°1 et de microfibres acryliques (B) identiques à celles de l'exemple N°1 .

Les fibres polyacrylates (A) représentaient 15% en poids du poids total (A+B) ; les microfibres acryliques (B) représentaient 85% en poids du poids total (A+B).

Le poids par unité de surface de la matière du tee-shirt conditionné en atmosphère normale et mesuré selon la norme ISO3801 était de 165g/m 2 +/- 5%.

Exemple comparatif C2 :

Des tee-shirts à manches longues et col rond, de même taillant au niveau des manches que l'exemple N°1 , ont été confectionnés à partir d'un tricot en trame à structure côte 1 -1 réalisé au moyen d'un fil 100% coton.

Le poids par unité de surface de la matière du tee-shirt conditionné en atmosphère normale et mesuré selon la norme ISO3801 était de 183 g/m 2 +/- 5%. Mesure de rallongement élastique dans le sens colonne

L'allongement élastique des tricots dans le sens colonne a été mesuré conformément à la méthode A de la norme ISO 14704-1 en atmosphère standard, en utilisant une charge de 15N, une vitesse de test de 500mm/min, un écart entre pinces de 100mm, et en mettant en œuvre deux cycles d'étirage successifs.

Les résultats de mesure sont fournis dans le tableau A ci-après. Tableau A- Résultats - Allongement élastique- sens colonne

n Selon les coloris et les lots de production

Mesure des propriétés d'hydratation

L'effet sur l'hydratation des couches superficielles de la peau de chaque type (N°1 , C1 , C2) de tee-shirt porté en continu pendant 4h par des volontaires a été mesuré au moyen d'un cornéomètre® CM 825 (COURAGE & KAZA). Cet appareil permet de mesurer le degré d'humidité des couches cutanées superficielles les plus extrêmes du stratum corneum. Le principe de fonctionnement est basé sur la méthode par capacitance. La face de la tête de mesure de l'appareil, en contact avec la peau, modifie sa capacité en fonction du degré d'humidité de la peau.

Les conditions expérimentales étaient les suivantes : Critères d'évaluation :

- Cinétique : mesure à tO et t4h (tO + 4h)

- Méthodologie : Avant/Après

- Zone de mesure : Avant-bras

- Fréquence d'utilisation : Port en continu du tee-shirt pendant 4 heures

Population étudiée :

- Nombre de volontaires analysés:12

- Sexe : féminin

- Age moyen : 60+/- 1 an

- Age : entre 55 ans et 65 ans

- Sujets présentant une peau sèche (taux d'hydratation cutanée entre 35 et 50 U.A.) à très sèche (taux d'hydratation cutanée inférieur 35 U.A.) au niveau des avant-bras

- Sujets portant des tee-shirts de taille 42/44

- Sujets acceptant de ne pas appliquer de produit au niveau des avant- bras depuis la veille au soir et durant toute la durée de l'étude

Déroulement de l'étude :

A tO :

- Les volontaires retenus viennent au laboratoire sans avoir appliqué de produit au niveau des avant-bras depuis la veille au soir.

- Acclimatation des volontaires en salle d'attente pendant 15 minutes, les avant-bras dégagés.

- Vérification du taux d'hydratation cutanée au niveau des avant-bras à l'aide du cornéomètre® susvisé et inclusion du volontaire dans l'étude uniquement si le taux hydratation cutané est inférieur à 50 U.A.

- Détermination de la zone de mesure au niveau des avant-bras destinée à être couverte par le tee-shirt

- Mesures basales du taux d'hydratation cutanée dans ladite zone à l'aide du cornéomètre®. - Distribution d'un tee-shirt.

Les volontaires enfilent leur tee-shirt avec une manche baissée et une manche courte (pour permettre la mesure peau nue), et restent dans une pièce à température et hygrométrie contrôlées : température 26°C +/-2°C et hygrométrie 40% +1-2%.

A t4h (tO + 4h) : (le tee-shirt est retiré 5 minutes avant chaque mesure) Nouvelles mesures du taux d'hydratation cutanée l'aide du cornéomètre® sur la zone définie à tO.

Lors de chaque essai, on a également effectué une mesure de référence peau nue, c'est-à-dire une mesure de la variation entre tO et t4h du taux d'hydratation des couches superficielles de la peau nue du volontaire dans la zone du second avant-bras non recouvert par le tricot. La variation entre tO et t4h de ce taux d'hydratation des couches superficielles mesuré sur peau nue était en moyenne de +5%.

Cette étude a été réalisée à trois dates différentes (Une journée par Tee-shirt) avec les mêmes volontaires. Les résultats de l'étude sont résumés dans le tableau suivant :

Tableau B- Résultats- Effet hydratant

ZT(t4h) - ZT(tO)

(*) Δο/ο = ( _ ) x 100 Γ(ί0) : mesure du taux d'hydratation à tO

ZT(t4h) : mesure du taux d'hydratation à t4h Les résultats susvisés montrent que le tricot élastique conforme à l'invention (exemple N°1 ) permet de préserver le taux d'hydratation des couches superficielles de l'épiderme comparativement à des tricots dépourvus de fil élastique (exemples C1 et C2), y compris lorsque ceux-ci comportent des fibres polyacrylates (exemple C1 ). L'élasticité du tricot de l'invention, en particulier dans le sens colonne, en combinaison avec l'utilisation de fibres polyacrylates permet au tricot élastique de l'invention d'agir plus efficacement, au plus près de la peau, comme une sorte de tampon hydrique, préservant ainsi avantageusement le taux d'hydratation des couches superficielles de l'épiderme dans le temps sur une période de 4h.

L'invention n'est pas limitée à une structure tricot jersey, mais l'effet sur le taux d'hydratation des couches superficielles de l'épiderme peut être obtenu également avec une structure de tricotage interlock.

L'invention n'est pas limitée à l'exemple N°1 . En particulier, le tricot peut également comporter en plus des microfibres acryliques, d'autres types de fibres synthétiques, artificielles ou naturelles. Le fil élastique n'est pas nécessairement un fil en élasthanne mais peut être constitué par tout fil élastique, quelle que soit sa matière. Le fil élastique peut par exemple être un fil polyuréthane. La préservation du taux d'hydratation des couches superficielles de l'épiderme peut être obtenue plus généralement en mettant en œuvre de 6% à 15% en poids de fibres polyacrylates (A) et de 4 % à 10% en poids de fil élastique dans la composition du tricot. De préférence, mais non nécessairement, le tricot comporte au moins 75% en poids de microfibres acryliques (B).




 
Previous Patent: PROCESSING A BRUSH HEAD

Next Patent: INDEX KEY