Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
SHOWER HEAD SUPPORT COMPRISING A SUCTION CUP
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2019/185454
Kind Code:
A1
Abstract:
A support for a shower head (P) comprises a suction cup (1), a lever-forming arm (4) mounted pivotably at an end of a tie rod (12) and able to bear on a bowl (3) to exert a pull on the tie rod (12) in order to actuate a suction by the suction cup (1) in a suction position and release the suction in a release position. A connecting element (2) is fastened to the end of the arm (4) and the support additionally comprises locking means (6) having a locking element (60) moving between a locking position and an unlocking position, said locking means (6) preventing the arm (4) from passing from the suction position to the release position when the locking element (60) is in the locking position, and allowing this passage when it is in the unlocking position.

More Like This:
JP4235121Shower hook
Inventors:
DALMAR, Cyrille (16 rue Auguste Blanqui, Gentilly, 94250, FR)
Application Number:
EP2019/057158
Publication Date:
October 03, 2019
Filing Date:
March 21, 2019
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
DALMAR, Cyrille (16 rue Auguste Blanqui, Gentilly, 94250, FR)
International Classes:
E03C1/06; A47K17/00; F16B47/00
Domestic Patent References:
WO2011016603A12011-02-10
Foreign References:
US6609689B12003-08-26
US20030150969A12003-08-14
EP1413779A12004-04-28
US20050205732A12005-09-22
US20110297716A12011-12-08
US20110038064A12011-02-17
DE3507291A11986-09-04
US4580751A1986-04-08
Attorney, Agent or Firm:
BRUNGARD, Yves (Actalium, 29 Rue de Sarre, Metz, 57070, FR)
Download PDF:
Claims:
Revendications

1. Support de pommeau de douche comportant une ventouse (1) compor tant une lèvre (10) périphérique pour la fixation du support sur une surface lisse (D), la lèvre (10) étant destinée à être en contact avec la surface lisse (D), un élément de liaison (2) pour lier de manière amovible le pom meau de douche (P) au support, le support comportant une coupelle (3) enveloppant la ventouse (1) et destinée à appuyer sur la lèvre (10), un tirant (12) solidaire de la ventouse (1) et traversant la coupelle (3), un bras (4) formant levier monté pivotant à une extrémité du tirant (12) et apte à prendre appui sur la coupelle (3) pour exercer une traction sur le tirant (12) pour actionner une aspiration par la ventouse (1) dans une position d’aspiration et relâcher l’aspiration dans une position de relâche ment, caractérisé en ce que l’élément de liaison (2) est fixé à l’extrémité du bras (4), le support comportant en outre des moyens de verrouillage (6) comprenant un élément de verrouillage (60) se débattant entre une position de verrouillage et une position de déverrouillage, les moyens de verrouillage (6) interdisant au bras (4) le passage de la position d’aspi ration à la position de relâchement lorsque l’élément de verrouillage (60) est en position de verrouillage, et autorisant ce passage lorsqu’il est dans la position de déverrouillage.

2. Support selon la revendication 1, dans lequel le bras (4) est cintrable entre deux extrémités, une première extrémité étant reliée au tirant (12), une deuxième extrémité étant reliée à l’élément de liaison (2).

3. Support selon la revendication 1 ou 2, dans lequel les moyens de ver- rouillage (6) comportent un épaulement (61) sur le bras (4), l’élément de verrouillage étant une bague (60) prenant appui contre l’épaulement (61) et s’étendant autour du bras (4) jusqu’à la coupelle (3), la bague (60) comportant une fente (601) dans laquelle le tirant (12) s’insère lorsque la bague (60) est en position de déverrouillage et que le bras (4) passe de la position d’aspiration à la position de relâchement, la bague (60) comportant en outre un dégagement (602) autour de la fente (601) du côté du tirant (12).

4. Support selon la revendication 3, dans lequel l’extrémité (41) du bras comporte un arrêtoir (44) en forme de demi-lune pour retenir la bague (60) et s’étendant à l’opposé du dégagement (602) lorsque la bague (60) est en position de déverrouillage.

5. Support selon l’une des revendications 1 à 4, dans lequel le bras (4) comporte une surface de came (403) prenant appui sur la coupelle (3) pour agir lors du débattement de la position d’aspiration à la position de relâchement. 6. Support selon l’une des revendications précédentes, dans lequel le bras (4) et le tirant (12) sont percés transversalement, une goupille (5) étant placée à travers ces perçages pour réaliser ladite liaison de pivotement entre le bras (4) et le tirant (12).

7. Support selon les revendications 3 et 6 prises en combinaison, dans lequel la bague (60) enferme la goupille (5) pour le maintenir dans les perçages.

8. Support selon l’une des revendications précédentes, dans lequel l’élément de liaison (2) a la forme d’une pince qui comporte une base (20) de laquelle font saillie deux flancs (21) aptes à recevoir entre eux un cône de supportage (C) prévu sur le pommeau de douche (P), les flancs (21) délimitant deux surfaces de réception symétriques (211, 212) qui sont en forme de troncs de cône intérieurs coaxiaux, le diamètre le plus étroit étant à la jonction des deux surfaces de réception (211, 212).

9. Support selon l’une des revendications précédentes, dans lequel la ven touse (1) comporte un flasque (11) rigide centré sur et solidaire du tirant (12).

10. Support selon la revendication 2, dans lequel le bras (4) comporte un tronçon cintrable (43), un élément de levier (40) fixé à une première des extrémités du tronçon cintrable (43) et l’élément de liaison (2) à une deuxième extrémité du tronçon cintrable (43) opposée à la première extrémité.

11. Support selon la revendication 10, dans lequel l’élément de levier (40) est en forme de chape comportant deux ailes (401) entre lesquelles l’extrémité du tirant (12) est placée, les ailes (401) de la chape et le tirant (12) étant percés transversalement et une goupille (5) étant placée à travers ces perçages pour réaliser la liaison de pivotement entre le bras (4) et le tirant (12).

12. Support selon la revendication 11, dans lequel l’élément de levier (40) comporte un voile (402) reliant les deux chapes et s’étendant dans une direction longitudinale du bras (4), le voile s’étendant le long du tirant (12) en position d’aspiration pour limiter le pivotement relatif de l’élément de levier (40) et du tirant (12).

Description:
SUPPORT DE POMMEAU DE DOUCHE COMPORTANT UNE VENTOUSE

DOMAINE DE L’INVENTION

L’invention concerne un support de pommeau de douche du genre compor tant une ventouse pour la fixation du support sur une surface lisse.

ART ANTERIEUR On connaît des pommeaux de douche destinés à diffuser de l’eau en pluie et comportant une poignée pour être manœuvrés. Le pommeau de douche est relié par un conduit flexible à un robinet d’eau pour fournir l’eau à diffuser. Il est connu également de placer un support de pommeau de douche pour maintenir le pommeau de manière fixe sans qu’il soit tenu par l’utilisateur. Un tel support est généralement fixé par des vis à la paroi d’un cabine de douche.

Le document US 4 580 751 propose un support comportant une ventouse comportant une lèvre périphérique pour la fixation du support sur une sur face lisse, la lèvre étant destinée à être en contact avec la surface lisse, et un élément de liaison pour lier de manière amovible le pommeau de douche au support. Ainsi le support peut être fixé à une paroi recouverte d’un carre lage sans réaliser de trou à la paroi pour la fixation. Le support comporte une coupelle enveloppant la ventouse et destinée à appuyer sur la lèvre. Un tirant solidaire de la ventouse traverse la coupelle et un levier est monté pivotant à une extrémité du tirant et est apte à prendre appui sur la coupelle pour exercer une traction sur le tirant pour actionner une aspiration par la ventouse dans une position d’aspiration et relâcher l’aspiration dans une position de relâche ment. La fixation par ventouse peut ainsi être puissante en étant commandée par l’actionnement du levier. L’élément de liaison est fixé directement sur la coupelle. Cependant, l’utilisation d’un levier dédié pour la ventouse induit un risque de relâchement accidentel de la ventouse, en particulier lors de la saisie du pommeau par l’utilisateur, avec au surplus un risque de blessure de la main sur ce levier. De plus, l’orientation du pommeau de douche est fixe et ne peut pas être adaptée à la configuration de la cabine ou à la taille de l’utilisateur.

OBJECTIFS DE L’INVENTION

Pour résoudre ces problèmes, l’invention vise à fournir un support de pom meau de douche permettant une fixation sûre et sans danger. C’est aussi un objectif de fournir un support permettant un réglage de l’orientation du pom meau.

DESCRIPTION DE L’INVENTION

Avec ces objectifs en vue, l’invention a pour objet un support de pommeau de douche comportant une ventouse comportant une lèvre périphérique pour la fixation du support sur une surface lisse, la lèvre étant destinée à être en contact avec la surface lisse, un élément de liaison pour lier de manière amo vible le pommeau de douche au support, le support comportant une coupelle enveloppant la ventouse et destinée à appuyer sur la lèvre, un tirant solidaire de la ventouse et traversant la coupelle, un bras formant levier monté pivotant à une extrémité du tirant et apte à prendre appui sur la coupelle pour exercer une traction sur le tirant pour actionner une aspiration par la ventouse dans une position d’aspiration et relâcher l’aspiration dans une position de relâchement, caractérisé en ce que l’élément de liaison est fixé à l’extrémité du bras, le sup- port comportant en outre des moyens de verrouillage comprenant un élément de verrouillage se débattant entre une position de verrouillage et une position de déverrouillage, les moyens de verrouillage interdisant au bras le passage de la position d’aspiration à la position de relâchement lorsque l’élément de ver- rouillage est est en position de verrouillage, et autorisant ce passage lorsqu’il est dans la position de déverrouillage.

En fixant l’élément de liaison recevant le pommeau de douche sur le bras formant levier, on supprime le risque de blessure puisqu’il ne subsiste pas de levier saillant. De plus, en prévoyant des moyens de verrouillage du bras, on garantit que la ventouse reste en aspiration et n’est pas libérée par mégarde.

Selon un perfectionnement, le bras est cintrable entre deux extrémités, une première extrémité étant reliée au tirant, une deuxième extrémité étant reliée à l’élément de liaison. On entend par cintrable le fait que l’on peut faire fléchir le bras et que celui-ci conserve sensiblement la forme qui lui a été conférée, cette déformation étant réversible. On peut ainsi conférer une large plage d’orientation du pommeau de douche à l’extrémité du bras.

Selon une disposition constructive, les moyens de verrouillage comportent un épaulement sur le bras, l’élément de verrouillage étant une bague prenant appui contre l’épaulement et s’étendant autour du bras jusqu’à la coupelle, la bague comportant une fente dans laquelle le tirant s’insère lorsque la bague est en position de déverrouillage et que le bras passe de la position d’aspiration à la position de relâchement, la bague comportant en outre un dégagement autour de la fente du côté du tirant. Lorsque la fente de la bague n’est pas alignée avec le plan de pivotement du tirant, elle solidarise le tirant et le bras en empêchant le pivotement du tirant. De plus, elle crée un arc-boutement entre la coupelle et l’épaulement, ce qui garantit plus encore le maintien en position d’aspiration du bras. Par contre, le dégagement et la fente permettent le pivotement, par exemple d’un quart de tour, lorsque la fente de la bague est alignée avec le plan de pivotement du tirant.

De manière complémentaire, l’extrémité du bras comporte un arrêtoir en forme de demi-lune pour retenir la bague et s’étendant à l’opposé du dégage ment lorsque la bague est en position de déverrouillage. On garantit de manière positive que la bague ne s’extrait pas du bras lorsque celui-ci est en position de relâchement. Selon une disposition constructive, le bras comporte une surface de came prenant appui sur la coupelle pour agir lors du débattement de la position d’aspiration à la position de relâchement. La surface de came peut être une portion cylindrique excentrée par rapport à l’axe de pivotement du bras sur le tirant. Il est simplement nécessaire que la distance entre l’axe de pivotement et la surface de la coupelle augmente lors du pivotement du bras de la position de relâchement vers la position d’aspiration.

Selon une disposition constructive, le bras et le tirant sont percés transver salement, une goupille étant placée à travers ces perçages pour réaliser ladite liaison de pivotement entre le bras et le tirant.

De manière complémentaire, la bague enferme la goupille pour le maintenir dans les perçages. Le maintien du pivot est ainsi réalisé sans pièce ni disposition supplémentaire.

Selon une disposition constructive, l’élément de liaison a la forme d’une pince qui comporte une base de laquelle font saillie deux flancs aptes à rece voir entre eux un cône de supportage prévu sur le pommeau de douche, les flancs délimitant deux surfaces de réception symétriques qui sont en forme troncs de cône intérieurs coaxiaux, le diamètre le plus étroit étant à la jonction des deux surfaces de réception. L’élément de liaison peut recevoir le pommeau par l’insertion du cône de supportage dans un mouvement coaxial à l’axe des surfaces de réception, d’une manière connue en soi. Cependant, en prévoyant deux surfaces de réception symétrique, le pommeau peut être inséré indifférem ment dans un sens ou dans l’autre. Ainsi, il n’est pas nécessaire, au moment de la pose du support de se préoccuper du sens de réception du pommeau dans l’élément de réception. L’utilisation du support en est facilitée.

De manière avantageuse, la ventouse comporte un flasque rigide centré sur et solidaire du tirant. Le flasque renforce l’effet de piston à l’aspiration commandé par le tirant.

Selon une disposition constructive, le bras comporte un tronçon cintrable, un élément de levier fixé à une première des extrémités du tronçon cintrable et l’élément de liaison à une deuxième extrémité du tronçon cintrable opposée à la première extrémité. La partie cintrable peut ainsi être un élément standardisé aux extrémités duquel on rapporte les éléments spécifiques du support. Selon une disposition, l’élément de levier est en forme de chape comportant deux ailes entre lesquelles l’extrémité du tirant est placée, les ailes de la chape et le tirant étant percés transversalement et une goupille étant placée à travers ces perçages pour réaliser la liaison de pivotement entre le bras et le tirant.

De manière complémentaire, l’élément de levier comporte un voile reliant les deux chapes et s’étendant dans une direction longitudinale du bras, le voile s’étendant le long du tirant en position d’aspiration pour limiter le pivotement relatif de l’élément de levier et du tirant. Ainsi les moyens de verrouillage n’ont à bloquer qu’un sens de pivotement du bras.

BREVE DESCRIPTION DES FIGURES

L’invention sera bien comprise, et d’autres caractéristiques et avantages de celle-ci apparaîtront, en référence aux dessins schématiques annexés, parmi lesquels :

la figure 1 est une vue de côté d’un support conforme à un mode de réalisation de l’invention en situation ;

les figures 2 et 3 sont des vues en section selon la ligne l l-l l de la figure 1, respectivement en position verrouillée et déverrouillée ;

la figure 4 est une vue du détail IV de la figure 1, en position de relâche ment ;

la figure 5 est une vue en coupe selon la ligne V-V de la figure 2 ;

la figure 6 est une vue en perspective d’un élément de liaison en forme de pince destinée à recevoir un pommeau de douche ;

la figure 7 est une vue de face de l’élément de liaison de la figure 6 ; la figure 8 est une vue similaire à la figure 4 d’un dispositif selon une variante de réalisation ;

la figure 9 est une vue similaire à la figure 5 du dispositif de la figure 8 ; la figure 10 est une vue en bout du bras lorsque le support est en position de relâchement.

DESCRIPTION DETAILLEE

Un support de pommeau de douche conforme à un mode de réalisation de l’invention est montré sur la figure 1 en situation. Le support comporte une ventouse 1 et un élément de liaison 2 pour lier de manière amovible le pommeau de douche P au support à une extrémité du support opposée à la ventouse 1. La ventouse 1 permet la fixation du support à une surface lisse D telle qu’une paroi d’un local de douche.

La ventouse 1 comporte une lèvre 10 périphérique destinée à être en contact avec la surface lisse D et réalisée en matière souple telle qu’un élastomère. Le support comporte une coupelle 3 enveloppant la ventouse 1 et destinée à appuyer sur la lèvre 10. La ventouse 1 comporte en outre un flasque 11 rigide en forme de disque du centre duquel fait saillie un tirant 12 traversant la coupelle 3. Le tirant 12 est solidaire du flasque 11, et donc de la ventouse 1. Un bras 4 formant levier est monté pivotant à une extrémité du tirant 12 et est apte à prendre appui sur la coupelle 3 pour exercer une traction sur le tirant 12. L’élément de liaison 2 est fixé à l’extrémité du bras 4. Le bras 4 actionne une aspiration par la ventouse 1 dans une position d’aspiration en exerçant une traction sur le tirant 12 et relâche l’aspiration dans une position de relâchement.

Le bras 4 comporte un élément de levier 40 en forme de chape comportant deux ailes 401 entre lesquelles l’extrémité du tirant 12 est placée. Le bras 4, à savoir les ailes 401 de la chape, et le tirant 12 sont percés transversalement et une goupille 5 est placée à travers ces perçages pour réaliser la liaison de pivotement entre le bras 4 et le tirant 12. La goupille 5 est montée serrée dans les perçages de la chape ou dans le perçage du tirant 12. L’élément de levier 40 comporte un voile 402 reliant les deux chapes 401 et s’étendant dans une direction longitudinale du bras 4 le long du tirant 12. Le voile 402 limite le pivotement du tirant 12 par rapport à l’élément de levier 40 à un quart de tour. L’élément de levier 40 comporte en outre une surface de came 403 prenant appui sur la coupelle 3 pour agir lors du débattement de la position d’aspiration à la position de relâchement. La surface de came 403 s’étend sur les ailes 401 de la chape, à partir d’une face de relâchement 404 opposée au voile 402 et usqu’à une extrémité 405 de l’élément de levier 40 formant également une extrémité du bras 4. La surface de came 403 est telle que la distance de la surface à l’axe du pivot grandit de la face de relâchement 404 vers l’extrémité de l’élément de levier 405.

Le support comporte en outre des moyens de verrouillage 6 comprenant un élément de verrouillage 60 se débattant entre une position de verrouillage et une position de déverrouillage. Les moyens de verrouillage 6 comportent un épaulement 61 sur le bras 4, plus précisément sur l’élément de levier 40, l’élé ment de verrouillage étant une bague 60 prenant appui contre l’épaulement 61 et s’étendant autour du bras 4 jusqu’à la coupelle 3, à savoir jusqu’à l’extrémité de l’élément de levier 40. La bague 60 enferme la goupille 5 pour le maintenir positivement dans les perçages. La bague 60 comporte une fente 601 dans la quelle le tirant 12 s’insère lorsque la bague 60 est en position de déverrouillage et que le bras 4 passe de la position d’aspiration à la position de relâchement. La bague 60 comporte en outre un dégagement 602 autour de la fente 601 du côté du tirant 12. Les moyens de verrouillage 6 interdisent au bras 4 le passage de la position d’aspiration à la position de relâchement lorsque l’élément de verrouillage 60 est en position de verrouillage, et autorisent ce passage lorsqu’il est dans la position de déverrouillage, le dégagement autorisant le pivotement du bras 4. La bague 60 enserre élastiquement l’élément de levier 40 de telle sorte qu’elle ne tourne pas naturellement, mais uniquement par manipulation de celle-ci. Par ailleurs, le bras 4 est cintrable entre ses deux extrémités, une première extrémité 41 étant reliée au tirant 12 par l’élément de levier 40, une deuxième extrémité 42 étant reliée à l’élément de liaison 2. Pour cela, le bras 4 com porte un tronçon cintrable 43, un élément de levier 40 fixé à une première des extrémités du tronçon cintrable 43 et l’élément de liaison 2 à une deuxième extrémité du tronçon cintrable 43 opposée à la première extrémité. Pour réa liser la fixation, le tronçon cintrable 43 comporte un téton fileté 430 à chaque extrémité, et les éléments de liaison et de levier comporte des alésages filetés pour le vissage respectif sur les tétons 430. On pourrait réaliser la même fonc- tion d’assemblage avec le téton sur l’élément et l’alésage fileté sur le tronçon cintrable 43.

Comme le montrent les figures 6 et 7, l’élément de liaison 2 a la forme d’une pince, à savoir qu’il comporte une base 20 de laquelle font saillie deux flancs 21 aptes à recevoir entre eux un cône de supportage C, représenté en traits tiretés sur la figure 7, généralement prévu sur le pommeau de douche P. Un conduit flexible F alimentant le pommeau de douche P et connecté au niveau du cône de réception C est également représenté en traits tiretés sur la figure 7. Les flancs 21 délimitent deux surfaces de réception 211, 212 symétriques qui sont en forme troncs de cône intérieurs coaxiaux. Le diamètre le plus étroit est à la jonction des deux surfaces de réception 211, 212. Les angles de cône des surfaces de réception 211, 212 et du cône de supportage C coïncident. L’ouverture 22 entre les deux flancs 21 est supérieure au diamètre du conduit flexible F mais inférieur au diamètre du cône de supportage C.

Pour le montage, on monte d’abord la chape avec le tirant 12 en insérant la goupille 5. On place le bras 4 en position de relâchement et on fait glisser la bague 60 dans la direction longitudinale, jusqu’à l’épaulement 61, avec la fente 601 laissant passer le tirant 12. Du fait du serrage de la bague 60, celle-ci reste en place.

Lors de l’utilisation, on place la bague 60 en position déverrouillée et le bras 4 en position de relâchement, telle que montrée sur la figure 4. On applique la ventouse 1 contre la surface lisse D et on pivote le bras 4 vers la position d’aspiration. Lors du pivotement, la surface de came 403 prend appui sur la coupelle 3 et exerce une traction sur le tirant 12. La ventouse 1 est alors en dépression, ce qui fixe le support à la surface lisse D. Lorsque le bras 4 est en position d’aspiration, comme montré sur la figure 1, on tourne la bague 60 d’un demi-tour, comme montré sur la figure 2. Le bras 4 est alors verrouillé et reste en position d’aspiration.

Le pommeau de douche peut être supporté par le support en insérant le conduit flexible F par l’ouverture 22 entre les flancs 21 de l’élément de liaison 2 puis en glissant le pommeau P pour insérer le cône de supportage C dans le sens de la flèche Fl jusqu’à ce que ce dernier soit en contact avec l’une des surfaces de réception 211. La liaison est alors établie, en combinaison avec la gravité. Le pommeau P peut être inséré dans le sens inverse à la flèche Fl pour être reçu par l’autre surface de réception 212. Dans une variante non représentée, le support comporte en outre un crochet double apte à s’accrocher d’une part au bras flexible et d’autre part au conduit flexible, afin d’ajouter une sécurité et prévenir la chute du pommeau de douche s’il était mal placé dans l’élément de liaison.

Pour le démontage, on réalise les opérations en sens inverse. Dans une variante, montrée sur les figures 8 à 10, l’élément de levier 40’ comporte à l’extrémité du bras 41 un arrêtoir 44 en forme de demi-lune pour retenir la bague 60 et s’étendant à l’opposé du dégagement 602 lorsque la bague 60 est en position de déverrouillage, comme montré sur la figure 8. L’arrêtoir 44 comporte des inserts 440 logés dans un évidement 406 de élément de levier 40’ à son extrémité 41 et est maintenu par serrage ou par collage des inserts

440 dans l’évidement 406. Il est mis en place après que la bague 60 soit insérée autour de l’élément de levier 40’. Les figures 8 et 9 en vue de côté, c’est-à-dire dans l’axe de pivotement du bras 4, montrent que l’arrêtoir 44 présente un profil en coin et sert de butée au bras 4 sur la coupelle 3 lors du passage en position d’aspiration.