Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
STORAGE FACILITY COMPRISING A WALL STRUCTURE PROVIDED WITH A PLATE
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2018/219940
Kind Code:
A1
Abstract:
The invention concerns a storage facility (10) comprising: a structure (12) intended to be attached to a wall (M), the structure comprising a plate (14) comprising a first upper slot (18) and a first lower slot (20), the first upper slot (18) having a lower edge; a storage accessory (40) arranged to be removably mounted on the structure (12), said storage accessory (40) comprising at least one mounting device (42) having: a top end part shaped to engage in the first upper slot (18) and bear on the lower edge of the first upper slot (18); and a bottom end part shaped to engage in the first lower slot (20).

Inventors:
EPICUREO, Giulio (20 RUE DE LA BARRE, LILLE, 59000, FR)
Application Number:
EP2018/064053
Publication Date:
December 06, 2018
Filing Date:
May 29, 2018
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
CIE EUROPE (RUE DES FRERES LUMIERE, LOMME, 59160, FR)
International Classes:
A47F5/08; A47B57/40; A47F5/10
Foreign References:
US5305898A1994-04-26
US2528358A1950-10-31
US20050145588A12005-07-07
US5379976A1995-01-10
US4405110A1983-09-20
US6481583B12002-11-19
FR3033236A12016-09-09
FR3033236A12016-09-09
Attorney, Agent or Firm:
BALESTA, Pierre (CABINET BEAU DE LOMENIE, Immeuble Eurocentre179 Boulevard de Turin, LILLE, 59777, FR)
Download PDF:
Claims:
REVENDICATIONS

Installation de rangement (10,110), caractérisée en ce qu'elle comporte :

une structure (12,112,112') destinée à être fixée à un mur (M), la structure comportant une plaque (14) ayant une paroi principale (16) comprenant au moins une première fente supérieure (18) et au moins une première fente inférieure (20), les premières fentes supérieure et inférieure étant parallèles entre elles et distantes l'une de l'autre, la première fente supérieure (18) présentant un bord inférieur (18a) ;

au moins un accessoire de rangement (40,140) agencé pour être monté de manière amovible à la structure (12,112,112') ledit accessoire de rangement (40,140) comprenant au moins un dispositif de montage (42,142,142') agencé pour être accroché de manière amovible à la structure, ledit dispositif de montage (42, 142,142') ayant :

une partie d'extrémité supérieure (44) conformée pour s'engager dans la première fente supérieure (18) et prendre appui sur le bord inférieur (18a) de la première fente supérieure (18) ; et une partie d'extrémité inférieure (46) conformée pour s'engager dans la première fente inférieure (20).

Installation de rangement selon la revendication 1, caractérisée en ce qu'elle comporte en outre au moins un organe de fixation (70) pour fixer la structure (12,112,112') au mur (M).

3. Installation de rangement selon la revendication 2, caractérisée en ce que la paroi principale (16) présente une face avant (16a) et une face arrière (16b) destinée à être disposée en vis-à-vis du mur (M), et en ce que l'organe de fixation (70) est situé derrière la paroi principale (16), à distance de la face arrière (16b). 4. Installation de rangement selon la revendication 2 ou 3, caractérisée en ce que la paroi principale (16) de la plaque (14) présente une portion renfoncée (72) qui comporte l'organe de fixation (70).

5. Installation de rangement selon la revendication 4, caractérisée en ce que la portion renfoncée présente une longueur supérieure à la moitié de la largeur (€) de la structure.

6. Installation de rangement selon la revendication 4 ou 5, caractérisée en ce que la portion renfoncée (72) est obtenue par déformation locale de la matière constitutive de la paroi principale (16), la portion renfoncée étant définie entre deux découpes (74,76) réalisées dans la paroi principale.

7. Installation selon l'une quelconque des revendications précédentes, caractérisée en ce que la plaque (14) comporte par ailleurs deux parois latérales (80,82) qui flanquent la paroi principale (16), les deux parois latérales étant parallèles entre elles et perpendiculaires à la paroi principale (16).

8. Installation selon la revendication 7 et l'une quelconque des revendications 4 à 6, caractérisée en ce que la distance (œ) entre l'organe de fixation (70) et la paroi principale (16) est supérieure à la moitié de la hauteur (h) des parois latérales considérée selon une direction perpendiculaire à la paroi principale.

9. Installation de rangement selon l'une quelconque des revendications 2 à 8, caractérisée en ce que l'organe de fixation (70) comporte un trou (80).

10. Installation selon l'une quelconque des revendications précédentes, caractérisée en ce que la partie d'extrémité inférieure (46) comporte une portion d'accroché (48) configurée pour coopérer avec l'un des bords de la première fente inférieure.

11. Installation selon la revendication 10, caractérisée en ce que la première fente inférieure (20) comporte un bord supérieur (20a), tandis que la portion d'accroché (48) comprend au moins un renflement (50) coopérant avec le bord supérieur (20a) de la première fente inférieure (20).

12. Installation selon l'une quelconque des revendications précédentes, caractérisée en ce que le dispositif de montage (42) comporte une partie centrale (52) configurée pour venir en appui contre la paroi principale (54).

13. Installation selon la revendication 12, caractérisée en ce que la partie d'extrémité supérieure (44) comporte une portion d'appui

(60) pour prendre appui sur le bord inférieur (18a) de la première fente supérieure (18) et une portion de retenue (62) apte à prendre appui sur une face arrière (16b) de la paroi principale (16), la portion d'appui étant orthogonale à la portion de retenue (60).

14. Installation de rangement selon l'une quelconque des revendications précédentes, dans laquelle la plaque (14) est munie d'une deuxième fente supérieure (90) et d'une deuxième fente inférieure (92), dans laquelle la distance entre la deuxième fente supérieure et la deuxième inférieure est égale à la distance (d) entre la première fente supérieure (18) et la première fente inférieure (20), et dans laquelle la deuxième fente supérieure (90) est située en dessous de la première fente inférieure (20). 15. Installation de rangement selon les revendications 14 et l'une quelconque des revendications 1 à 13, caractérisée en ce que l'organe de fixation (70) est situé entre la deuxième fente supérieure (90) et la deuxième fente inférieure (92). 16. Installation de rangement (110) selon l'une quelconque des revendications précédentes, caractérisée en ce qu'elle comporte au moins deux structures (112,1120 parallèles entre elles.

17. Installation de rangement (10,110) selon l'une quelconque des revendications précédentes, dans laquelle l'accessoire de rangement (40,140) est pris parmi un support, un crochet, un réceptacle, un porte serviette, un porte-bouteilles.

Description:
Installation de rangement comportant une structure murale munie d'une plaque

Arrière-plan de l'invention

La présente invention concerne le domaine des installations et systèmes de rangement, qui sont généralement destinés à être installés dans des lieux de vie, comme par exemple la cuisine, la salle de bains, le garage, ou toute autre pièce d'une maison ou d'un appartement.

Il est connu que la surface habitable moyenne par personne en zone urbaine tend à diminuer, notamment en raison du prix élevé de l'immobilier. Pour autant, le nombre d'objets possédés ne cesse de croître, si bien que les individus ont besoin de toujours plus de rangements.

Pour ranger des objets, il est connu d'utiliser des placards ou armoires, ou encore de fixer des étagères au mur. Cependant, les placards et armoires sont des systèmes de rangement encombrants, parfois difficiles à installer et peu modulable. En outre, de plus en plus de magasins proposent des meubles ou étagères à monter soi-même, ce qui peut se révéler fastidieux lorsqu'on n'est pas bricoleur. Non seulement, il n'est pas aisé de fixer des étagères à un mur, mais encore cela devient particulièrement fastidieux si l'on doit ensuite les déplacer, par exemple pour modifier l'agencement des étagères.

Le document FR 3 033 236 décrit une installation de rangement qui soit simple à installer tout en étant modulaire.

Cette installation comporte une structure destinée à être fixée à un mur. Cette structure comporte une pluralité de traverses horizontales qui sont fixées par soudage à des montants verticaux.

Cette structure est configurée pour recevoir de manière amovible des accessoires de rangement.

Si cette installation donne toute satisfaction, la fabrication de la structure, selon certaines configurations, peut s'avérer complexe et coûteuse.

Objet et résumé de l'invention

Un but de la présente invention est de proposer une installation de rangement qui soit plus simple à fabriquer, et moins coûteuse. Pour ce faire, l'invention porte sur une installation de rangement, caractérisée en ce qu'elle comporte :

une structure destinée à être fixée à un mur, la structure comportant une plaque ayant une paroi principale comprenant au moins une première fente supérieure et au moins une première fente inférieure, les premières fentes supérieure et inférieure étant parallèles entre elles et transversalement distantes l'une de l'autre, la première fente supérieure présentant un bord inférieur ;

au moins un accessoire de rangement agencé pour être monté de manière amovible à la structure, ledit accessoire de rangement comprenant au moins un dispositif de montage agencé pour être accroché de manière amovible à la structure, ledit dispositif de montage ayant : une partie d'extrémité supérieure conformée pour s'engager dans la première fente supérieure et prendre appui sur le bord inférieur de la première fente supérieure ; et

une partie d'extrémité inférieure conformée pour s'engager dans la première fente inférieure.

Au sens de la présente invention, on entend par mur toute paroi verticale, telle une cloison, un mur intérieur, ou bien encore un mur extérieur.

On comprend donc que la structure est simplement constituée d'une plaque munie de fentes, lesquelles peuvent être réalisées aisément et rapidement par poinçonnage ou tout autre procédé d'enlèvement de matière.

La structure de l'installation selon l'invention ne nécessite pas de traverse, contrairement à celle de l'art antérieur, dans la mesure où le bord inférieur de la première fente permet de supporter l'accessoire de rangement.

La fabrication de la structure ne nécessitant pas d'étapes de soudage, elle est plus rapide et moins coûteuse que la fabrication de l'installation antérieure précitée.

De préférence, la fente présente une forme oblongue s'étendant horizontalement. Selon un mode de réalisation préférentielle, la fente présente une longueur horizontale qui est supérieure à la moitié de la largeur de la plaque, considérée selon une direction horizontale. Avantageusement, l'installation de rangement selon l'invention comporte en outre au moins un organe de fixation pour fixer la structure au mur.

L'organe de fixation peut éventuellement être associé à un élément de fixation pour solidariser la structure au mur.

Avantageusement, la paroi principale présente une face avant et une face arrière destinée à être disposée en vis-à-vis du mur, et l'organe de fixation est situé derrière la paroi principale, à distance de la face arrière.

On comprend donc que l'organe de fixation, positionné à distance de la paroi principale, ne gêne pas l'introduction de l'accessoire de rangement dans les fentes, ce qui facilite l'utilisation de l'installation. Qui plus est, grâce à l'invention, l'organe de fixation peut être disposé au plus près, de préférence contre le mur, ce qui permet de plaquer la structure contre le mur, ce qui a pour effet d'empêcher un mouvement relatif de la structure par rapport à le mur et, par voie de conséquence permet avantageusement d'améliorer la stabilité de l'installation de rangement.

Selon un mode de réalisation particulièrement avantageux, la paroi principale de la plaque présente une portion renfoncée comportant l'organe de fixation. Cette portion renfoncée est destiné à être dirigée vers le mur de sorte que l'organe de fixation est disposé au plus près - de préférence contre - le mur, pendant que la plaque est située à distance du mur.

Avantageusement, la portion renfoncée présente une longueur supérieure à la moitié, de préférence supérieure aux deux tiers, de la largeur de la structure. Un intérêt est de pouvoir disposer l'organe de fixation à proximité du mur afin d'améliorer la stabilité de la structure.

Avantageusement, la portion renfoncée est parallèle à la première fente supérieure.

De façon préférentielle et avantageuse, la portion renfoncée est obtenue par déformation locale de la matière constitutive de la paroi principale, définie entre deux découpes de la paroi principale.

Pour obtenir la portion renfoncée, on réalise par exemple deux découpes parallèles afin de délimiter une portion de la paroi principale, puis on déforme cette portion afin de former un creux, ce par quoi on obtient la portion renfoncée. En conséquence, la réalisation de l'organe de fixation est particulièrement simple, rapide et peu coûteuse, et ne nécessite pas l'emploi de pièces rapportées. Un autre avantage est que cette conformation permet d'obtenir une structure particulièrement robuste tout en étant plus légère que la structure de l'art antérieur.

Avantageusement, la plaque comporte par ailleurs deux parois latérales qui flanquent la paroi principale. Les deux parois latérale sont parallèles entre elles, perpendiculaires à la paroi principale, et s'étendent selon la direction longitudinale de la structure.

Ces parois latérales constituent des ailes dont les bords longitudinaux sont prévus pour venir en appui contre le mur, afin de bien positionner et bloquer les structures par rapport au mur.

Qui plus est, les parois latérales permettent d'éviter une torsion intempestive de la paroi principale.

Avantageusement, la distance entre l'organe de fixation et la paroi principale est supérieure à la moitié, de préférence supérieure aux deux tiers, de la hauteur des parois latérales considérée selon une direction perpendiculaire à la paroi principale. Cette conformation permet de s'assurer que les bords longitudinaux des parois latérales viennent en appui contre le mur, pendant que l'organe de fixation est au plus près du mur.

Selon un mode de réalisation préférentiel, l'organe de fixation comporte un trou. Cet organe de fixation est configuré pour coopérer avec un élément de fixation, telle une vis, qui est destiné à traverser le trou tout en étant engagé dans le mur. L'élément de fixation, par sa coopération avec l'organe de fixation, sert à solidariser la structure au mur.

L'organe de fixation est situé sensiblement au centre de la portion renfoncée.

Avantageusement, la partie d'extrémité inférieure du dispositif de montage de l'accessoire de rangement comporte une portion d'accroché configurée pour coopérer avec l'un des bords de la première fente inférieure.

Un intérêt est d'améliorer le maintien et la stabilité de l'accessoire de rangement par rapport à la structure qui le reçoit. L'accessoire de rangement est donc en appui sur le bord inférieur de la première fente supérieure et accroché à l'un ou l'autre des bords de la première fente inférieure grâce à la portion d'accroché.

De préférence, la première fente inférieure comporte un bord supérieur, tandis que la portion d'accroché est constituée de renflements coopérant avec le bord supérieur. On comprend donc que la portion d'accroché vient coopérer avec le bord supérieur afin de verrouiller l'accessoire de rangement par rapport à la structure.

Avantageusement, le dispositif de montage comporte une partie centrale, formant platine, configurée pour venir en appui contre la paroi principale.

La portion d'accroché est préférentiel lement orthogonale à la partie centrale.

Le plaquage de la partie centrale du dispositif de montage contre la plaque permet, par un contact plan contre plan, d'améliorer la stabilité de l'accessoire de rangement.

De préférence, la partie d'extrémité supérieure comporte une portion d'appui pour prendre appui sur le bord inférieur de la première fente supérieure et une portion de retenue pour prendre appui sur une face arrière de la paroi principale, la portion d'appui étant orthogonale à la portion de retenue.

La portion de retenue est préférentiellement parallèle à la partie centrale.

On comprend que la portion de retenue s'oppose au pivotement de l'accessoire de rangement dans un plan perpendiculaire à la plaque, tandis que la portion d'appui sert à transmettre à la structure les efforts verticaux appliqués à l'accessoire de rangement.

Selon un mode de réalisation préférentiel, la plaque est munie d'une deuxième fente supérieure et d'une deuxième fente inférieure, la distance entre la deuxième fente supérieure et la deuxième inférieure est égale à la distance entre la première fente supérieure et la première fente inférieure, et la deuxième fente supérieure est située en dessous de la première fente inférieure.

On comprend que, considérées selon une direction verticale, la deuxième fente supérieure est disposée sous la première fente inférieure.

Un intérêt est de pouvoir positionner l'accessoire de rangement en au moins deux positions verticales différentes : une position supérieure dans laquelle l'accessoire de rangement coopère avec les premières fentes, et une position inférieure dans laquelle l'accessoire de rangement coopère avec les deuxièmes fentes.

Sans sortir du cadre de la présente invention, on pourrait prévoir un nombre supérieur de fentes, de manière à pouvoir positionner l'accessoire de rangement en différentes positions verticales.

De préférence, l'organe de fixation est situé entre la deuxième fente supérieure et la deuxième fente inférieure. Un intérêt est de pouvoir masquer l'organe de fixation lorsque l'accessoire de rangement est engagé avec les deuxièmes fentes.

Selon un mode de réalisation avantageux, l'installation selon l'invention comporte au moins deux structures parallèles entre elles, ce qui permet d'y monter un accessoire de rangement de plus grande dimension, comme par exemple un porte-bouteilles ou un porte-serviette. Dans ce cas, l'accessoire de rangement comporte deux dispositifs de montage, chacun des dispositifs de montage venant coopérer avec l'une des structures.

De préférence, mais non exclusivement, l'accessoire de rangement est pris parmi un support, un crochet, un réceptacle, un porte-serviettes, ou un porte-bouteilles.

Brève description des dessins

L'invention sera mieux comprise à la lecture de la description qui suit de modes de réalisation de l'invention donnés à titre d'exemples non limitatifs, en référence aux dessins annexés, sur lesquels :

- les figures 1 à 3 illustrent une installation de rangement selon l'invention, et plus particulièrement la fixation d'un accessoire de rangement à la structure de ladite installation de rangement ;

- la figure 4 est vue arrière, en perspective, de l'installation de rangement telle qu'illustrée en figure 1 ;

- la figure 5 est une vue arrière, en perspective de l'installation de rangement telle qu'illustrée en figure 3 ;

- la figure 6 est une vue latérale en coupe de l'accessoire de rangement et de la structure ; et

- la figure 7 est une vue avant d'une variante de l'installation de rangement selon l'invention comprenant deux structures parallèles. Description détaillée de l'invention

Sur les figures 1 à 5, on a décrit un premier mode de réalisation d'une installation de rangement 10 conforme à la présente invention.

L'installation de rangement 10 comporte une structure 12 qui est destinée à être fixée à un mur M. Par mur, on entend au sens de la présente invention, toute paroi verticale que l'on trouve habituellement dans les locaux, telle que les cloisons ou parois murales.

La structure comporte une plaque 14, dans cet exemple métallique, qui s'étend selon une direction longitudinale L, sensiblement verticale. Comme il sera expliqué ci-dessous, la plaque est constituée d'une tôle mince qui a été usinée afin de lui donner la forme illustrée en figures 1 à 3.

La plaque 14 comporte une paroi principale 16 qui comprend une première fente supérieure 18 et une première fente inférieure 20, les premières fentes supérieure et inférieure 18,20 étant parallèles entre elles et transversalement distantes l'une de l'autre. Dans cet exemple, considéré selon la direction longitudinale L, les premières fentes supérieure et inférieure sont distantes d'une distance d.

Par ailleurs, comme on le voit plus en détail sur la figure 1, la première fente supérieure 18 présente un bord inférieur 18a. On comprend que ce bord inférieur 18a s'étend sensiblement horizontalement.

Comme on le constate sur la figure 1, considéré selon une direction transversale à la direction longitudinale L, la longueur a de la première fente supérieure est légèrement inférieure à la largeur i de la structure 12. On constate également que les premières fentes supérieure et inférieure présentent la même longueur a.

L'installation de rangement 10 comprend par ailleurs au moins un accessoire de rangement 40, dans cet exemple un crochet, qui est agencé pour être monté de manière amovible à la structure 12. L'accessoire de rangement 40 comprend un dispositif de montage 42 qui est agencé pour être accroché de manière amovible à la structure 12, comme cela se comprend à l'aide des figures 1 à 3 et 6.

Le dispositif de montage 42 comprend une partie d'extrémité supérieure 44 qui est conformée pour s'engager dans la première fente supérieure 18 et prendre appui sur le bord inférieur 18a de la première fente supérieure 18.

Sur la figure 6 on a illustré en vue de côté en coupe, la coopération de l'accessoire de rangement avec la structure.

On constate également que la partie d'extrémité du dispositif de montage 42 comporte une partie d'extrémité inférieure 46 qui est conformée pour s'engager dans la première fente inférieure 20 lorsque l'accessoire de rangement est monté à la structure 12.

Comme on le constate sur la figure 4, le dispositif de montage 42 comporte une partie centrale 52 formant platine qui est configurée pour venir en appui contre une paroi principale 54 de la plaque 14.

En se référant à nouveau aux figures 4 et 6, on constate que la partie d'extrémité inférieure 46 comporte une portion d'accroché 48 qui est configurée pour coopérer avec le bord supérieur 20a de la première fente inférieure 20. La portion d'accroché 48 comprend plusieurs renflements 50, sous la forme de bosses qui coopèrent avec le bord supérieur 20a de la première fente inférieure 20.

La portion d'accroché 48 est orthogonale à la partie centrale.

La portion d'accroché 48 précitée s'étend depuis une extrémité inférieure de la platine 52 en étant perpendiculaire à ladite partie centrale 52. Les renflements 50 sont disposés sur une face supérieure de ladite portion d'accroché de ladite partie inférieure 51.

La paroi principale présente une face avant 16a et une face arrière 16b destinées à disposer en vis-à-vis du mur M.

La partie d'extrémité supérieure 44 comporte une portion d'appui

60 pour prendre appui sur le bord inférieur 18a de la première fente supérieure 18. On constate que cette portion d'appui 60 est sensiblement perpendiculaire de la partie centrale 52 du dispositif de montage 42.

La partie d'extrémité supérieure 44 comporte par ailleurs une portion de retenue 62 apte à prendre appui sur la face arrière 16b de la paroi principale 16, la portion d'appui étant orthogonale à la portion de retenue 60. Comme on le constate sur la figure 6, la portion de retenue 62 vient se loger derrière la face arrière 16b et peut venir en appui sur la face arrière 16b si une charge trop élevée est appliquée sur l'accessoire de rangement, afin d'assurer son maintien à la structure. Par ailleurs, l'installation de rangement 10 comporte au moins un organe de fixation 70 pour fixer la structure 12 au mur M.

Dans cet exemple, l'installation de rangement comporte trois organes de fixation 70.

En se référant à la figure 4, on constate que l'organe de fixation 70 est situé derrière la paroi principale 16, à distance de la face arrière 16b.

Conformément à l'invention la paroi principale 16 de la plaque 14 présente une portion renfoncée 72 qui comporte l'organe de fixation 70.

Dans cet exemple, la portion renfoncée 72 présente une longueur supérieure aux deux tiers de la largeur t de la structure 12. Elle est obtenue par déformation locale de la matière constitutive de la paroi principale 16, la portion renfoncée étant définie entre deux découpes 74,76 réalisées dans la paroi principale 16.

Pour réaliser cette portion renfoncée, on réalise les deux découpes parallèles 74,76 dans la paroi principale 16, après quoi on exerce une pression sur la portion définie entre ces deux découpes 74,76 afin de l'enfoncer vers l'arrière de la plaque 14, de sorte que le renfoncement soit orienté vers le mur. La portion renfoncée est parallèle à la première fente supérieure.

On constate par ailleurs, que l'organe de fixation 70 comporte un trou 80 qui est ménagé sensiblement au milieu de la portion renfoncée 72.

Le trou 80 est destiné à recevoir un élément de fixation 77, en l'espèce une vis munie d'une tête de vis, qui est engagée dans le mur M afin de solidariser la structure au mur, l'organe de fixation étant maintenu entre la tête de vis et le mur M.

La plaque 14 comporte deux parois latérales 80,82 qui flanque la paroi principale 16. Les deux parois latérales s'étendent selon une direction longitudinale L de la plaque, sont parallèles entre-elles, et perpendiculaires à la paroi principale 16.

La distance x entre l'organe de fixation 70 et la paroi principale 16, plus précisément la face arrière de la paroi principale 16, est supérieure à la moitié de la hauteur h des parois latérales considérée selon une direction perpendiculaire à la paroi principale. Cette distance x pourrait également être légèrement supérieure à la hauteur h des parois latérales. Dans l'exemple illustré sur la figure 6, on constate que l'organe de fixation 70, et plus précisément la partie de l'organe de fixation dans laquelle est ménagée le trou 80, vient en appui contre le mur M.

Comme on le comprend à l'aide des figures 1 et 3, la plaque 14 est par ailleurs munie d'une deuxième fente supérieure 90 et d'une deuxième fente inférieure 92, dans laquelle la distance entre la deuxième fente supérieure 90 et la deuxième fente inférieure 92 est égale la distance entre la première fente supérieure 18 et la fente inférieure 20.

Par ailleurs, la deuxième fente supérieure 90 est située en-dessous de la première fente inférieure 20.

L'organe de fixation 70 est quant à lui situé entre la deuxième fente supérieure 90 et la deuxième fente inférieure 92.

En référence à la figure 7, on va maintenant décrire un second mode de réalisation de l'installation de rangement 100 selon l'invention.

L'installation de rangement 100 selon le second mode de réalisation 100 se distingue du premier mode de réalisation 10 par le fait qu'elle comporte deux structures 112,112' qui sont parallèles entre elles.

L'accessoire de rangement 140 selon le second mode de réalisation se distingue de l'accessoire de rangement 40 selon le premier mode de réalisation, par le fait qu'il comporte un premier dispositif de montage 142 et un deuxième dispositif de montage 142' identique au premier dispositif de montage, les premier et deuxième dispositifs de montage 140,142' étant identiques au dispositif de montage 42 décrit en référence au premier mode de réalisation d'installation de rangement 110 ; dans le second mode réalisation, l'accessoire de rangement et pris parmi un support, un crochet, un réceptacle, un porte-serviette ou encore un porte- bouteille.

D'autres types d'accessoires de rangement pourront être prévus sans sortir de la présente invention.