Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
STRAP ATTACHMENT DEVICE
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2019/076509
Kind Code:
A1
Abstract:
The invention relates to a device for attaching a strap to a watch case, the device comprising at least one horn as well as a strap strand, the horn and the strap being held together by means of a bar. According to the invention, the horn comprises a rigid blade arranged to fit together with at least one recess made in the strap strand, said at least one recess having an opening for receiving said blade during the placement of the strap strand so as to form a rigid link once the bar is put in place, towards a second position B in which the insert is locked on the staff.

More Like This:
WO/1988/005932CLOCKS
Inventors:
ROCHAT, Fabrice (Rue du Moutier 34, 1337 Vallorbe, 1337, CH)
Application Number:
EP2018/071553
Publication Date:
April 25, 2019
Filing Date:
August 08, 2018
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
MONTRES BREGUET S.A. (1344 L'Abbaye, 1344, CH)
International Classes:
G04B37/14
Domestic Patent References:
WO2017023058A22017-02-09
Foreign References:
US20130003510A12013-01-03
US20060198248A12006-09-07
Other References:
None
Attorney, Agent or Firm:
ICB SA (Faubourg de l'Hôpital 3, 2001 Neuchâtel, 2001, CH)
Download PDF:
Claims:
R EV EN D I CATI O N S

1 . Dispositif de fixation d'un bracelet à une boîte de montre (1 ), le dispositif comprenant d'une part au moins une corne (10), et d'autre part un brin de bracelet (2), la corne et le brin de bracelet (2) étant maintenus assemblés par le biais d'une barrette, caractérisé en ce que la corne (10) comprend une lame rigide

(1 1 ) agencée pour coopérer par emboîtement avec au moins un logement (20) réalisé dans le brin de bracelet (2), ledit au moins un logement (20) présentant une ouverture pour recevoir ladite lame (1 1 ) lors de la mise en place du brin de bracelet de manière à former une liaison rigide, et en ce que la corne (10) comprend un passage (13) au travers duquel passe ladite barrette (3) pour maintenir le brin de bracelet (2) sur la boîte de montre (1 ).

2. Dispositif de fixation selon la revendication 1 , dans lequel le brin de bracelet (2) comprend un insert rigide (21 ), ledit insert (21 ) comprenant ledit logement (20) pour recevoir ladite lame (1 1 ). 3. Dispositif de fixation selon la revendication 1 ou 2, dans lequel ladite lame (1 1 ) est inclinée vers le bas selon un angle compris entre 20°et 45° par rapport au plan médian M de la boite de montre (1 ).

4. Dispositif de fixation selon l'une des revendications 1 à 3, dans lequel la largeur de la lame (1 1 ) est inférieure ou égale à la largeur de la corne médiane.

5. Dispositif de fixation selon l'une des revendications 1 à 4, dans lequel la corne (10) comprend un élément de butée définissant la position d'accrochage du brin de bracelet (2) à la boîte de montre (1 ).

6. Dispositif de fixation selon l'une des revendications 1 à 4, dans lequel les moyens de fixation du brin de bracelet comprennent une barrette.

7. Dispositif de fixation selon l'une des revendications 1 à 6, dans lequel le brin de bracelet (2) est réalisé dans une matière plastique souple, et l'insert (21 ) est réalisé en un matériau dur choisi parmi des matériaux métalliques ou alliages métalliques, céramiques, ou des matériaux composites.

8. Dispositif de fixation d'un bracelet à une boîte de montre (1 ), le dispositif comprenant d'une part au moins une corne (10), et d'autre part un brin de bracelet (2), la corne et le brin de bracelet (2) étant maintenus assemblés par le biais de moyens de fixation, caractérisé en ce que la brin de bracelet (2) comprend une lame rigide (1 1 ) agencée pour coopérer par emboîtement avec au moins un logement (20) réalisé dans la corne (10), ledit au moins un logement (20) présentant une ouverture pour recevoir ladite lame (1 1 ) lors de la mise en place du brin de bracelet de manière à former une liaison rigide une fois les moyens de fixation mis en place.

Description:
D I S POS ITI F D E F IXATI ON D ' U N B RAC ELET

Domaine de l'invention

La présente invention se rapporte au domaine de l'horlogerie ou de la bijouterie. Elle concerne plus précisément un dispositif de fixation d'un bracelet à un objet, notamment une boîte de montre.

Arrière-plan de l'invention

Généralement, les bracelets, en cuir ou en métal, sont fixés aux cornes d'une boîte de montre, par l'intermédiaire d'une barrette formée d'un tube, dans lequel sont montés deux pistons mobiles en translation, et un organe élastique disposé entre lesdits pistons et tendant à les chasser vers l'extérieur du tube. Ladite barrette est montée dans un logement prévu à cet effet à une extrémité du bracelet, et les pistons sont engagés dans des alésages borgnes réalisés en vis-à-vis dans les cornes de la boîte. La mise en place et l'enlèvement d'un bracelet à l'aide de ce mode de fixation nécessite l'utilisation d'outils pour faire rentrer et maintenir le piston. Une telle opération demande une certaine habileté. En outre, lorsque l'on est arrivé à introduire la barrette entre les cornes, il faut trouver le trou ménagé dans les cornes pour permettre au ressort d'y introduire cette cheville. De tels modes de fixation ne permettent pas une bonne intégration du bracelet à la carrure, des jours ou des défauts pouvant être visibles au niveau de la jonction.

De plus, ces modes de fixation offrent une trop grande liberté de mouvement au bracelet une fois celui-ci attaché à la montre, ce qui peut nuire au bon maintien de la montre sur le poignet du porteur en fonction e sa morphologie. Résumé de l'invention

La présente invention permet de pallier ces inconvénients, en proposant un dispositif de fixation d'un bracelet à une boîte de montre, le dispositif comprenant d'une part au moins une corne, et d'autre part un brin de bracelet, la corne et le bracelet étant maintenus assemblés au moyen une barrette.

Selon l'invention, la corne comprend une lame rigide agencée pour coopérer par emboîtement avec au moins un logement réalisé dans le brin de bracelet, ledit au moins un logement présentant une ouverture pour recevoir ladite lame lors de la mise en place du brin de bracelet de manière à former une liaison rigide une fois la barrette mise en place.

Conformément à d'autres variantes avantageuses de l'invention :

- le brin de bracelet comprend un insert rigide, ledit insert comprenant le logement pour recevoir ladite lame ;

- la lame est inclinée vers le bas selon un angle compris entre 20°et 45° par rapport au plan médian M de la boite de montre ;

- la largeur de la lame est inférieure ou égale à la largeur de la corne médiane ; - la corne comprend un élément de butée définissant la position d'accrochage du brin de bracelet à la boîte de montre ;

- les moyens de fixation du brin de bracelet comprennent une barrette.

- le brin de bracelet est réalisé dans une matière plastique souple, et l'insert est réalisé en un matériau dur choisi parmi des matériaux métalliques ou alliages métalliques, céramiques, ou des matériaux composites. Description sommaire des dessins

D'autres caractéristiques et avantages de la présente invention ressortiront plus clairement de la description détaillée qui suit d'un exemple de réalisation d'un dispositif de fixation d'un bracelet selon l'invention, cet exemple étant donné à titre purement illustratif et non limitatif seulement, en liaison avec le dessin annexé sur lequel :

- les figures 1 a et 1 b illustrent respectivement des vues en perspective d'une boîte de montre équipée d'un dispositif de fixation selon l'invention ;

- les figures 2a et 2b représentent la même boîte de montre, vue en coupe, respectivement avant et après la fixation de son bracelet.

Description détaillée des modes de réalisation préférés

La figure 1 illustre une boîte de montre 1 , à laquelle au moins une extrémité d'un brin de bracelet 2 est destinée à être reliée de manière amovible.

Le dispositif de liaison objet de l'invention est visible aux figures 1 b, 2a et 2b. le dispositif comprend d'une part au moins une corne 10, et d'autre part un brin de bracelet 2, la corne 10 et le bracelet 2 étant maintenus assemblés au moyen une barrette 3. La corne 10 comprend une lame rigide 1 1 agencée pour coopérer par emboîtement avec au moins un logement 20 réalisé dans le brin de bracelet, le logement 20 présentant une ouverture pour recevoir la lame lors de la mise en place du brin de bracelet de manière à former une liaison rigide une fois la barrette 3 mise en place. Pour limiter la course de la lame 1 1 , la corne 10 comporte une surface plane 12 faisant office de butée, le brin de bracelet venant appuyer contre cette surface lorsque la lame 1 1 est insérée dans le bracelet 2, la surface plane 12 définissant ainsi la position d'accrochage du brin de bracelet à la boîte de montre.

La corne 10 comprend également des portées latérales 14, adjacentes à la corne, et destinées à venir recouvrir partiellement les bords du brin de bracelet, ainsi aucun jour n'est visible au niveau de la liaison avec la barrette 3.

Comme on peut l'observer à la figure 1 , la corne médiane comprend un passage 13 dont le diamètre correspond au diamètre de l'axe de la barrette 3 de manière que celle-ci puisse tourner librement dans le passage. La barrette 3 est formée par une tige cylindrique 30 présentant une collerette 31 à chacune des extrémités de la barrette, la barrette 3 et les collerettes 31 formant alors un élément unique une fois ceux-ci assemblés. Il peut être envisagé d'assembler la collerette 31 à l'extrémité de la barrette 4 par l'intermédiaire d'une pointe d'insertion montée dans une partie creuse de la barrette 3. Un renflement interne est alors aménagé à l'extrémité de la barrette 3 pour coopérer avec la pointe d'insertion, afin de clipper la collerette dans la barrette. D'autres modes de fixation des collerettes 31 peuvent être envisagés, comme par exemple par collage, soudage, ou encore par chassage. Ces dernières font office d'éléments de retenue axiaux pour le bracelet.

Avantageusement, les collerettes 31 de la barrette 3 viennent se loger au niveau des portées latérales de manière que les collerettes ne soient pas saillantes une fois la barrette 3 montée.

Selon l'invention, le brin de bracelet 2 comprend un insert rigide 21 , l'insert comprenant le logement 20 pour recevoir la lame 1 1 de la corne 10, les deux éléments formant une liaison rigide une fois le brin de bracelet assemblé à la montre.

Comme on peut le voir sur les figures 2a et 2b, la lame 1 1 est inclinée vers le bas selon un angle compris entre 20 °et 45 ° par rapport au plan médian M de la boite de montre, une telle inclinaison est nécessaire pour que le brin soit correctement positionné une fois la montre au poignet.

La largeur de la lame est prévue inférieure ou égale à la largeur de la corne médiane, et comprend une longueur sensiblement identique à la profondeur du logement 20 de l'insert 21 pour éviter tout jeu après assemblage.

Selon le mode de réalisation préférentiel illustré à la figure 1 , l'insert 21 et la lame 1 1 sont réalisés en un matériau dur choisi parmi les matériaux métalliques ou les alliages métalliques, les céramiques, ou les matériaux composites. Le bracelet peut être bracelet est réalisé dans une matière plastique souple, ou en un matériau dur cité précédemment. L'homme du métier n'aura pas de difficultés particulières à usiner un logement 20 dans un maillon métallique par exemple.

Pour fixer le bracelet 2 au boîtier 1 comme illustré à la figure 2b, on introduit l'extrémité d'un brin, au niveau de la corne 10 en présentant l'ouverture du logement 20 face à la lame 1 1 afin de loger la lame 4 dans l'insert 21 du brin de bracelet.

Une fois la lame 1 1 positionnée partiellement dans l'insert 21 , l'utilisateur pousse le brin 2 jusqu'à ce que ce dernier vienne en butée contre la surface plane 12 de la corne 10.

L'utilisateur n'a plus qu'à mettre en place la barrette 3 en la faisant passer successivement au travers du brin 2 et de la corne 10, jusqu'à ce que les collerettes 31 soient positionnées en butée contre les bords du brin 2 et sous les portées 14 adjacentes à la corne 10. De cette manière, le porteur dispose d'un bracelet sans aucun jeu lors une fois assemblé et ayant une bonne tenu lorsque la montre est portée.

Dans le mode de réalisation précédemment décrit, l'insert est disposé sur un bracelet constitué en cuir, en tissu synthétique, en plastique, en métal, en céramique ou encore en composite. De même la barrette 4 est de préférence en métal mais pourrait également être en plastique, céramique ou encore composite.

Selon un autre mode de réalisation, la lame rigide 1 1 et le logement 20 sont intervertis. Le brin de bracelet 2 comprend une lame rigide 1 1 agencée pour coopérer par emboîtement avec au moins un logement 20 réalisé dans la corne 10, ledit au moins un logement 20 présentant une ouverture pour recevoir ladite lame 1 1 lors de la mise en place du brin de bracelet de manière à former une liaison rigide une fois les moyens de fixation mis en place. Bien entendu, la présente invention ne se limite pas à l'exemple illustré et est susceptible de diverses variantes et modifications qui apparaîtront à l'homme de l'art.