Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
SYSTEM FOR PRODUCING ELECTRICAL POWER BY PHOTOVOLTAIC TILES FORMING A ROAD SURFACE, SUITABLE CONNECTION RAIL
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2019/081863
Kind Code:
A1
Abstract:
The invention concerns a system for producing electrical power by photovoltaic tiles (1) forming a planar road surface on a ground (5), said system comprising an assembly of photovoltaic tiles (1) and at least one elongate connection rail (3, 3') suitable for collecting electrical power produced by a plurality of photovoltaic tiles (1), the rail (1) comprising two main electrical conductors (31, 32) of opposite polarity, insulated from each other and extending along the rail, the tiles been placed flat on the surface of the ground (50) so that their upper surfaces form the road surface. The rail (3, 3') is arranged in a trench (51) of the ground, under the tiles. A rail completes the invention.

Inventors:
HARELLE, Philippe (VILLA PADNUMERO, GRANDE RUE, MEZIERES SUR SEINE, 78970, FR)
Application Number:
FR2018/052659
Publication Date:
May 02, 2019
Filing Date:
October 26, 2018
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
COLAS (1 rue du Colonel Pierre Avia, PARIS, 75015, FR)
International Classes:
H01L31/048; E01C9/00; H02S40/36
Foreign References:
CN203977243U2014-12-03
US20050199282A12005-09-15
FR3002083A12014-08-15
CN203977243U2014-12-03
US20050199282A12005-09-15
FR3002083A12014-08-15
Attorney, Agent or Firm:
CHAUVIN, Vincent et al. (JACOBACCI CORALIS HARLE, 32 rue de l'Arcade, PARIS, 75008, FR)
Download PDF:
Claims:
REVENDICATIONS

1 . Système de production d'énergie électrique par des dalles (1 ) photovoltaïques formant une surface de circulation plane sur un sol (5), ledit système comportant un ensemble de dalles (1 ) photovoltaïques et au moins un rail de connexion allongé (3, 3') adapté à collecter de l'énergie électrique produite par plusieurs des dalles (1 ) photovoltaïques, le rail (1 ) comportant deux conducteurs principaux (31 , 32) électriques de polarités opposées, isolés entre eux et s'étendant sur la longueur du rail, les dalles étant posées à plat sur la surface du sol (50) de sorte que leurs faces supérieures forment la surface de circulation, ledit rail (3, 3') étant disposé dans une tranchée (51 ) du sol, sous les dalles (1 ).

2. Système selon la revendication 1 , dans lequel le rail (3, 3') comporte des collecteurs (33) à surfaces de contact (34) électrique, les collecteurs étant reliés aux conducteurs principaux (31 , 32), lesdits collecteurs (33) étant accessibles pour des connexions électriques par le haut du rail (3, 3'),

les dalles (1 ) photovoltaïques ont chacune à leur face inférieure deux plots (14,

15) de contact électrique de polarités opposées, les plots (14, 15) de contact étant adaptés à être reliés électriquement aux conducteurs principaux (31 , 32),

le rail (3, 3') comporte en outre des conducteurs de shunt (30) locaux comportant chacun deux extrémités à éléments de conduction (35) électrique accessibles par le haut du rail (3, 3'),

les plots (14, 15) de contact des dalles (1 ) venant au contact des collecteurs (33) et au contact des éléments de conduction (35) lorsque les dalles (1 ) sont posées sur le rail (3, 3') afin de créer un circuit électrique série-parallèle permettant la circulation des courants électriques produits par les dalles vers un équipement électrique lorsque ce dernier est relié aux deux conducteurs principaux (31 , 32) du rail (3, 3') de connexion, les dalles (1 ) étant réparties le long du rail sous forme d'une suite périodique de sous- ensembles série (2) de dalles, chaque sous-ensemble série (2) comportant un nombre n déterminé de dalles adjacentes reliées électriquement en série par l'intermédiaire des conducteurs de shunt (30) du rail, et les plots (14, 15) de contact non reliés en série des deux dalles (1 ) des deux extrémités opposées de chaque sous ensemble série (2) étant reliés électriquement chacun à un conducteur principal (31 ) (32) différent avec respect de la polarité des deux conducteurs principaux (31 , 32) du rail (3, 3') par l'intermédiaire des collecteurs (33).

3. Système selon la revendication 2, dans lequel le rail (3, 3') comporte au moins une paroi de base vers le bas, une paroi supérieure vers le haut et deux parois latérales, et en ce que les collecteur (33) et les éléments de conduction (35) sont accessibles sur la paroi supérieure du rail, les deux conducteurs principaux (31 , 32) étant disposés vers la partie basse du rail (3, 3') et les conducteurs shunts (30) étant disposés vers la partie haute du rail (3, 3').

4. Système selon l'une des revendications 1 à 3, dans lequel le rail (3, 3') a une section choisie parmi les sections carrée, rectangulaire ou triangulaire à sommet supérieur tronqué. 5. Système selon l'une quelconque des revendications précédentes, dans lequel le rail (3, 3') comporte deux parois latérales et qu'il est fixé dans la tranchée (51 ) par un scellement et en ce que les parois latérales du rail (3, 3') sont structurées par une structure adaptée à augmenter la résistance au descellement de la fixation, ladite structure étant choisie parmi un embossage des parois latérales ou des indentations des parois latérales.

6. Système selon l'une quelconque des revendications précédentes, dans lequel le rail (3, 3') est choisi parmi un rail rigide, droit ou courbe, ou un rail souple et qui peut être enroulé et déroulé, notamment déroulé dans la tranchée (51 ).

7. Système selon l'une quelconque des revendications précédentes, dans lequel le rail (3, 3') comporte à sa partie supérieure une paroi supérieure qui est plane, ladite paroi supérieure comportant en outre des moyens (4, 40) adaptés à fixer des réglettes (41 ) de mise à niveau du rail par rapport à la surface du sol (50) sur lequel les dalles (1 ) doivent être posées.

8. Système selon l'une quelconque des revendications précédentes, dans lequel le rail (3) est constitué de l'assemblage en parallèle de deux hémi-rails (3'), chaque hémi-rail (3') comportant un conducteur électrique principal (31 ) (32) relié à des collecteurs (33) ainsi que des conducteurs de shunt (30) avec leurs éléments de conduction (35), le conducteur électrique principal (31 ) (32) s'étendant sur la longueur de l'hémi-rail (3').

9. Système selon l'une quelconque des revendications précédentes, dans lequel les dalles (1 ) sont des plaques à bords droits et en ce que les plots de contact (14, 15) sont disposés à la face inférieure de la dalle (1 ) le long d'un des bords dit bord de connexion (1 1 ), et en ce que les deux plots (14, 15) de chaque dalle sont disposés alignés parallèlement ou non au bord de connexion (1 1 ).

10. Rail (3, 3') de connexion adapté à collecter de l'énergie électrique produite par un ensemble de dalles (1 ) photovoltaïques, lesdites dalles (1 ) photovoltaïques ayant chacune à leur face inférieure deux plots de contact (14, 15) électrique de polarités opposées, dans lequel le rail (3, 3') de connexion est spécialement configuré pour le système de l'une des revendications 1 à 9, le rail (3, 3') comportant deux conducteurs principaux (31 , 32) électriques de polarités opposées isolés entre eux et s'étendant sur la longueur du rail, le rail comporte en outre des conducteurs de shunt (30) locaux comportant chacun deux extrémités à éléments de conduction (35) électriques accessibles par le haut du rail (3, 3'), le rail comporte des collecteurs (33) à surfaces de contact (34) électrique, les collecteurs étant reliés aux conducteurs principaux (31 , 32), lesdits collecteurs (33) étant accessibles pour des contacts électriques par le haut du rail, le rail (3, 3') étant configuré afin de permettre la création d'un circuit électrique série-parallèle permettant la circulation des courants électriques produits par les dalles (1 ) vers un équipement électrique lorsque ce dernier est relié aux deux conducteurs principaux (31 , 32) du rail (3, 3') de connexion, les dalles (1 ) étant adaptées à être réparties le long du rail sous forme d'une suite périodique de sous-ensembles série (2) de dalles, chaque sous-ensemble série (2) comportant un nombre n déterminé de dalles adjacentes reliés électriquement en série par l'intermédiaire des conducteurs de shunt (30) du rail (3, 3') et les plots de contact (31 , 32) non reliés en série des deux dalles (1 ) des deux extrémités opposées de chaque sous ensemble série (2) étant reliés électriquement chacun à un conducteur principal (31 ) (32) différent des deux conducteurs principaux (31 , 32) du rail par l'intermédiaire des collecteurs (33) et avec respect de la polarité.

Description:
Système de production d'énergie électrique par des dalles photovoltaïques formant une surface de circulation, rail de connexion adapté

DOMAINE TECHNIQUE AUQUEL SE RAPPORTE L'INVENTION

La présente invention concerne de manière générale le domaine des systèmes de production d'énergie électrique photovoltaïque. Elle concerne plus particulièrement un système de production d'énergie électrique par des dalles photovoltaïques formant une surface de circulation sur un sol ainsi qu'un rail de connexion adapté au système.

ARRIERE-PLAN TECHNOLOGIQUE

Pour pouvoir produire une tension et un courant déterminés (pour une condition d'éclairement déterminée) au sein d'un réseau de production d'électricité photovoltaïque comportant des dalles photovoltaïques reliées entre elles, il peut être nécessaire de les raccorder électriquement selon une topologie série et/ou parallèle adaptée.

II est connu d'utiliser des dalles photovoltaïques sur un sol pour former des surfaces de circulation. C'est le cas pour les dalles photovoltaïques WATTWAY® qui sont essentiellement destinées à être installées sur les surfaces planes pour y former des surfaces de circulation et notamment des chaussées de circulation automobile, de cycles ou piétonnière ou d'aéronefs ou encore de tramways et trains, qu'elles soient au niveau du sol proprement dit ou sur un ouvrage d'art ou tout élément de construction pouvant servir à la circulation comme par exemple une terrasse.

Plus généralement, l'invention est applicable à toute surface circulée pouvant recevoir la lumière du soleil afin que les dalles puissent convertir cette lumière solaire en énergie électrique.

Chaque dalle photovoltaïque WATTWAY® est une plaque sensiblement rectangulaire à deux bords longs et deux bords courts, un des bords courts étant dit bord de connexion. Ce dernier est dit bord de connexion car la face inférieure de la dalle comporte deux plots de contact électrique à son voisinage immédiat, un plot positif et un plot négatif et qui sont écartés d'une distance déterminée.

Dans le cas de surfaces de circulation, typiquement chaussées de circulation, productrices d'électricité photovoltaïque, on souhaite que la tension maximale qui soit produite par le système soit inférieure à 60V pour des raisons de sécurité. Chaque module photovoltaïque ne pouvant produire au maximum qu'une tension bien inférieure à 60V, il est nécessaire de raccorder électriquement au moins en série une partie des modules. En outre, il est aussi souhaitable de pouvoir augmenter l'intensité produite au sein du système et cette fois des raccordements électriques en parallèle de dalles, soit individuellement, soit de préférence déjà raccordés en série, sont nécessaires. Classiquement, ces raccordements électriques série-parallèles nécessitent des câblages complexes et pouvant être longs et qui peuvent être sources d'erreurs et de pannes en plus d'autres sujétions.

On connaît par le document CN203977243 un système de route à surface de panneaux photovoltaïques et sur laquelle des véhicules en circulation peuvent s'alimenter grâce à des rails conducteurs positifs et négatifs accessibles en surface de la route. On connaît également les documents US2005/0199282A1 et FR3002083A1 qui divulguent des modules photovoltaïques circulables.

OBJET DE L'INVENTION

Afin de remédier aux inconvénients de l'état de la technique et d'autres qui apparaîtrons à la lecture du présent document, la présente invention propose un système adapté visant à simplifier l'installation et le raccordement des dalles photovoltaïques en posant simplement les dalles sur un rail de connexion, le rail comportant des conducteurs et dans le cas de contacts électriques directs, des zones de contact électrique assurant automatiquement les connexions aux plots des dalles selon la topologie série-parallèle prévue et avec détrompage et respect des polarités.

Plus particulièrement, on propose selon l'invention un système de production d'énergie électrique par des dalles photovoltaïques formant une surface de circulation plane sur un sol, ledit système comportant un ensemble de dalles photovoltaïques et au moins un rail de connexion allongé adapté à collecter de l'énergie électrique produite par plusieurs des dalles photovoltaïques, le rail comportant deux conducteurs principaux électriques de polarités opposées, isolés entre eux et s'étendant sur la longueur du rail, les dalles étant posées à plat de sorte que leurs faces supérieures forment la surface de circulation.

D'autres caractéristiques non limitatives et avantageuses du dispositif conforme à l'invention, prises individuellement ou selon toutes les combinaisons techniquement possibles, sont les suivantes :

- le rail est disposé dans une tranchée du sol, sous ou à côté des dalles,

- de préférence, le rail est disposé dans une tranchée du sol, sous les dalles,

- le rail est configuré pour supporter des efforts permettant un trafic roulé lourd, notamment de bus, camions, aéronefs ou engins de chantier, de train, de tramway,

- le sol est adapté à supporter une chaussée de circulation de piétons, de cycles, d'automobiles, de bus, camions, aéronefs, engins de chantier, d'aéronefs, de train, de tramway,

- les automobiles sont des voitures, des bus, des camions, des engins de chantier, etc.

- le sol est au niveau du sol de la terre ou un pont, un viaduc ou une autre construction permettant de former une surface de circulation, - les dalles sont posées sur les rails et fixées sur le rail notamment par collage, scellement, clipsage, raccordement par connecteurs à verrouillage notamment par clipsage, serrage, sertissage ou collage/scellement des connecteurs entre eux,

- le rail comporte des collecteurs à surfaces de contact électrique,

- les collecteurs sont reliés aux conducteurs principaux,

- les collecteurs sont accessibles pour des connexions électriques par le haut du rail,

- les dalles photovoltaïques ont chacune à leur face inférieure deux plots de contact électrique de polarités opposées, les plots de contact étant adaptés à être reliés électriquement aux conducteurs principaux, le rail comporte en outre des conducteurs de shunt locaux comportant chacun deux extrémités à éléments de conduction électrique accessibles par le haut du rail,

- les plots de contact des dalles venant au contact des collecteurs et au contact des éléments de conduction lorsque les dalles sont posées sur le rail afin de créer un circuit électrique série-parallèle permettant la circulation des courants électriques produits par les dalles vers un équipement électrique lorsque ce dernier est relié aux deux conducteurs principaux du rail de connexion, les dalles étant réparties le long du rail sous forme d'une suite périodique de sous-ensembles série de dalles, chaque sous- ensemble série comportant un nombre n déterminé de dalles adjacentes reliés électriquement en série par l'intermédiaire des conducteurs de shunt du rail, et les plots de contact non reliés en série des deux dalles des deux extrémités opposées de chaque sous ensemble série étant reliés électriquement chacun à un conducteur principal différent avec respect de la polarité des deux conducteurs principaux du rail par l'intermédiaire des collecteurs,

- le nombre n déterminé de dalles adjacentes reliés électriquement en série au sein d'un sous-ensemble série est supérieur ou égal à deux,

- les conducteurs électriques principaux sont continus,

- le rail disposé dans la tranchée est généralement droit mais peut être également courbe, la tranchée étant une saignée droite ou courbe dans le sol,

- le rail disposé dans la tranchée est contourné, la tranchée étant une saignée contournée dans le sol,

- les deux conducteurs principaux sont disposés côte à côte, chacun vers un côté différent des deux côtés latéraux du rail,

- les deux conducteurs sont disposés parallèlement entre eux longitudinalement et transversalement, les deux conducteurs étant à la même hauteur au sein du rail, - les conducteurs de shunt sont allongés dans le sens de la longueur du rail,

- les conducteurs de shunt sont allongés transversalement à la longueur du rail,

- les conducteurs de shunt sont allongés obliquement à la longueur du rail, - les deux éléments de conduction d'un conducteur de shunt donné sont d'un même côté latéral du rail,

- les deux éléments de conduction d'un conducteur de shunt donné sont d'un côté latéral et de l'autre du rail,

- le rail a une section sensiblement uniforme sur sa longueur,

- le rail a une section choisie parmi les sections carrée, rectangulaire ou triangulaire à sommet supérieur tronqué,

- le rail a une section présentant des formes et/ou des largeurs différentes sur sa longueur,

- le rail comporte au moins une paroi de base vers le bas, une paroi supérieure vers le haut et deux parois latérales, et les collecteurs et les éléments de conduction sont accessibles sur la paroi supérieure du rail, les deux conducteurs principaux étant disposés vers la partie basse du rail et les conducteurs shunts étant disposés vers la partie haute du rail,

- le rail comporte deux parois latérales et il est fixé dans la tranchée par un scellement et les parois latérales du rail sont structurées par une structure adaptée à augmenter la résistance au descellement de la fixation, ladite structure étant choisie parmi un embossage des parois latérales et/ou des indentations des parois latérales,

- le rail à une section transversale triangulaire tronquée de type pyramidale et le rail comporte deux parois latérales et il est fixé dans la tranchée par un scellement et les parois latérales du rail sont structurées par une structure adaptée à augmenter la résistance au descellement de la fixation, ladite structure étant choisie parmi un embossage des parois latérales et/ou des indentations des parois latérales,

- les embossages sont des formes en creux et/ou en relief dans la paroi latérale, - les indentations sont des lèvres longitudinales, continues ou non, débordant de la paroi latérale,

- le rail comporte deux parois latérales et il est fixé dans la tranchée par un scellement et les parois latérales du rail ne sont pas structurées,

- le rail est choisi parmi un rail rigide, droit ou courbe, ou un rail souple et qui peut être enroulé et déroulé, notamment déroulé dans la tranchée,

- le rail comporte à sa partie supérieure une paroi supérieure qui est plane et des moyens de mise à niveau, ladite paroi supérieure comportant en outre des moyens adaptés à fixer des réglettes de mise à niveau du rail par rapport à la surface du sol sur lequel les dalles doivent être posées,

- les moyens adaptés à fixer les réglettes de mise à niveau sont des orifices ponctuels pouvant recevoir une cheville ou vis de fixation de réglettes, ladite cheville ou vis étant extractible ou sécable pour retrait de la réglette une fois le rail fixé dans la tranchée, - le rail est constitué de l'assemblage en parallèle de deux hémi-rails, chaque hémi-rail comportant un conducteur électrique principal relié à des collecteurs ainsi que des conducteurs de shunt avec leurs éléments de conduction, le conducteur électrique principal s'étendant sur la longueur de l'hémi-rail,

- le conducteur électrique principal est continu,

- les dalles sont des plaques à bords droits et les plots de contact sont disposés à la face inférieure de la dalle le long d'un des bords dit bord de connexion, et les deux plots de chaque dalle sont disposés alignés parallèlement ou non au bord de connexion,

- les plots de contact et les collecteurs comportent des moyens de connexion complémentaires notamment de type mâle-femelle,

- les plots de contact et les collecteurs comportent des moyens de connexion entre eux adaptés, par exemple à type de vis de serrage et tresse conductrice,

- les plots de contact et les éléments de conduction comportent des moyens de connexion complémentaires notamment de type mâle-femelle,

- les plots de contact et les éléments de conduction comportent des moyens de connexion entre eux adaptés, par exemple à type de vis de serrage et tresse conductrice,

- un moyen de liaison électrique est installé entre les plots de contact et, respectivement, les collecteurs et éléments de conduction,

- le moyen de liaison électrique comporte une partie résiliente,

- la partie résiliente est un ressort métallique ou une lame métallique élastique,

- la partie résiliente est intégrée aux plots de contact et/ou aux collecteurs et/ou aux éléments de conduction,

- le moyen de liaison électrique comporte une pâte conductrice de l'électricité,

- les plots de contact sont des zones de contact de surface plane à extension circulaire ou carrée afin de se positionner au-dessus d'un seul des deux conducteurs principaux, (pour connexion au dit conducteur principal ou au conducteur de shunt correspondant selon le cas)

- les plots de contact sont des zones de contact de surface plane à extension rectangulaire dont le grand axe est perpendiculaire au bord de connexion afin de se positionner transversalement au rail au-dessus des deux conducteurs principaux, (pour connexion à un seul des deux conducteurs principaux ou au conducteur de shunt correspondant selon le cas)

- Un verrouillage mécanique de type clips, collage, sertissage ou vis de serrage est ajouté afin de garantir une bonne connexion entre les plots de contacts des dalles et les éléments de conduction des conducteurs de shunt du rail et/ou entre les plots de contacts des dalles et les collecteurs du rail, - le système est sans contact électrique entre les dalles et le rail, l'énergie électrique produite par chaque dalle étant transmise par induction électromagnétique vers le rail, la dalle comportant une bobine émettrice et le rail comportant en regard de chaque bobine émettrice une bobine réceptrice.

L'invention propose également un rail de connexion allongé adapté à collecter de l'énergie électrique produite par un ensemble de dalles photovoltaïques, lesdites dalles photovoltaïques ayant chacune à leur face inférieure deux plots de contact électrique de polarités opposées.

Selon l'invention concernant le rail, le rail de connexion est spécialement configuré pour le système de l'invention, le rail comportant deux conducteurs principaux électriques de polarités opposées, isolés entre eux et s'étendant sur la longueur du rail, le rail comporte en outre des conducteurs de shunt locaux comportant chacun deux extrémités à élément de conduction électrique accessibles par le haut du rail, le rail comporte des collecteurs à surface de contact électrique, les collecteurs étant reliés aux conducteurs principaux, lesdits collecteurs étant accessibles pour des contacts électriques par le haut du rail, le rail étant configuré afin de permettre la création d'un circuit électrique série-parallèle permettant la circulation des courants électriques produits par les dalles vers un équipement électrique lorsque ce dernier est relié aux deux conducteurs principaux du rail de connexion, les dalles étant adaptées à être réparties le long du rail sous forme d'une suite périodique de sous-ensembles série de dalles, chaque sous-ensemble série comportant un nombre n déterminé de dalles adjacentes reliées électriquement en série par l'intermédiaire des conducteurs de shunt du rail et les plots de contact non reliés en série des deux dalles des deux extrémités opposées de chaque sous ensemble série étant reliés électriquement chacun à un conducteur principal différent des deux conducteurs principaux du rail par l'intermédiaire des collecteurs et avec respect de la polarité.

L'invention propose enfin un procédé d'installation d'un système de production d'énergie électrique par des dalles photovoltaïques formant une surface de circulation plane sur un sol dans lequel on réalise une tranchée dans un sol et on y scelle un rail selon l'invention puis on place des dalles photovoltaïques sur le rail.

DESCRIPTION DÉTAILLÉE D'UN EXEMPLE DE RÉALISATION

La description qui va suivre en regard des dessins annexés, donnés à titre d'exemples non limitatifs, fera bien comprendre en quoi consiste l'invention et comment elle peut être réalisée.

Sur les dessins annexés :

- les figures 1 a, 1 b, 1 c représentent trois exemples de dalles photovoltaïques vues de dessus en transparence partielle pour permettre de visualiser la position des plots de contact le long du bord de connexion et dont les plots de contact ont différentes positions,

- la figure 2 représente une vue en plan/de dessus en transparence partielle d'un système avec deux sous-ensembles série de dalles posées et reliées à un rail de connexion,

- la figure 3 représente une vue en perspective et transparence partielle d'une partie d'un hémi-rail,

- la figure 4 représente une vue en perspective et transparence partielle d'une partie d'un rail de connexion réalisé par accolement de deux hémi-rails,

- la figure 5 représente une vue en perspective et transparence partielle d'une partie d'un rail de connexion à section transversale triangulaire tronquée,

- la figure 6 représente une vue en coupe d'un sol avec tranchée dans laquelle on vient d'installer un rail de connexion maintenu de niveau pendant le scellement par une réglette de mise à niveau, les dalles photovoltaïques n'ayant pas encore été installée,

- la figure 7 représente une vue en perspective d'une partie d'un rail de connexion à section transversale rectangulaire et à parois latérales structurées par des indentations continues,

- la figure 8 représente une vue en perspective d'une partie d'un rail de connexion à section transversale rectangulaire et à parois latérales structurées par des embossages.

Dispositif

On va commencer par décrire les dalles photovoltaïques 1 pouvant être utilisées dans le cadre de l'invention. On prendra comme exemple les dalles WATTWAY®. Ces dalles sont adaptées à former des surfaces de circulation, leur face supérieure étant structurée en conséquence. Elles sont posées par leur face inférieure sur la surface 50 d'un sol 5 ragréé et/ou surfacé (figure 6) et dans lequel on aura creusé au moins une tranchée 51 pour un rail 3 de connexion. Ces dalles 1 sont planes et on peut prévoir un sol préparé légèrement incliné pour l'écoulement de l'eau de pluie sur un côté de la surface de circulation. Les dalles 1 sont rectangulaires avec deux bords longs 13 et deux bords courts 1 1 , 12. Un des bords courts, dit bord de connexion 1 1 , est en relation avec les plots 14, 15 de contact de la dalle 1 .

Sur la figure 1 a, les plots 14, 15 de contact comportent chacun deux surfaces de contact et ils sont vus par transparence sur la figure car ils sont sur la face inférieure de la dalle 1 . Ces plots 14, 15 à deux surfaces de contact sont du type à surfaces de contact multiples comme cela sera expliqué plus loin. Ce sont ces plots 14, 15 des différentes dalles 1 du système qui sont à relier entre eux et à une ligne de collecte du courant produit selon une topologie série-parallèle. Le courant produit est utilisé par exemple pour l'alimentation électrique de dispositifs locaux ou pour envoi sur le réseau de distribution d'électricité après conversion. Les dispositions des plots de contact à la face inférieure des dalles peuvent être différentes de celle de la figure 1 a où les plots 14, 15 sont alignés sur une parallèle au bord de connexion 1 1 de la dalle 1 et largement séparés entre eux. Par exemple sur la figure 1 b les plots 14, 15 sont cette fois proches tout en restant alignés sur une parallèle au bord de connexion 1 1 . Par exemple sur la figure 1 c les plots 14, 15 ne sont plus alignés sur une parallèle au bord de connexion 1 1 mais tout en restant proches l'un de l'autre. On peut également prévoir des plots non alignés sur une parallèle au bord de connexion de la dalle mais cette fois éloignés entre eux. En outre, chaque plot peut comporter une seule surface de contact ou plus de deux surfaces de contact.

Dans l'exemple de réalisation présenté figure 2 avec des dalles WATTWAY®, on relie en série trois dalles 1 formant un sous-ensemble série 2 qui est relié en parallèle à d'autres sous-ensembles série 2 sur la ligne de collecte constituée de deux conducteurs principaux 31 , 32 du rail 3. Dans d'autres modalités de réalisation, les sous-ensembles série 2 peuvent comporter plus ou moins de trois dalles reliées en série. Dans cet exemple les dalles 1 de chaque sous-ensembles série 2 sont alignées et accolées bord long contre bord long. Dans d'autres modalités, les plots sont en relation avec un des bords longs et les dalles sont alors accolées et alignées bord court contre bord court le long du rail.

Pour faciliter les liaisons électriques entre les dalles et à ligne de collecte du courant, il est donc mis en œuvre, dans une tranchée 51 dans le sol 5, sous la surface de circulation constituée par les dalles 1 , un rail 3 de connexion bipolaire adapté à collecter les deux polarités du courant produit par chaque sous-ensemble série 2 de dalles, les sous-ensembles série 2 étant raccordés en parallèle sur le rail. Outre la collecte en parallèle des courants produits par les sous-ensembles série 2, le rail, permet aussi la connexion en série des dalles 1 au sein de chaque sous-ensemble série 2. Le rail 3 disposé dans la tranchée 51 y est maintenu par scellement ou collage avec une matière 6 adéquate, les termes scellement et collage étant considérés comme techniquement équivalents dans le contexte de l'invention.

Le rail 3 comporte un conducteur principal de polarité positive 31 et un conducteur principal de polarité négative 32 et qui sont destinés à être reliés à l'extérieur du rail à un équipement externe (par ex. pour utilisation locale ou pour conversion pour raccordement à un réseau de distribution d'électricité) pour la fourniture du courant produit par la mise en parallèle de sous-ensembles série de dalles. A cette fin, les différents sous-ensembles série 2 sont raccordés en parallèle sur les deux conducteurs principaux 31 , 32 du rail par l'intermédiaire de collecteurs 33 à surface de contact électrique 34 côté face supérieure du rail (mieux visibles sur les figures 3, 4 et 5) et qui sont reliés aux conducteurs principaux 31 , 32 du rail et en respectant la polarité. Les collecteurs 33 de contact montent vers le haut du rail afin de pouvoir venir au contact des plots 14, 15 de contact des dalles 1 , les dalles 1 étant posées sur le rail 3.

Dans une alternative de réalisation, les collecteurs sont formés par des tiges conductrices des plots de contact, les plots de contact comportant donc des tiges conductrices qui débordent vers le bas de la face inférieure de la dalle et qui sont enfoncées dans le rail 3 pour venir au contact des conducteurs principaux ou des conducteurs de shunt lors de l'installation des dalles sur le rail. Les tiges conductrices peuvent être filetées formant des vis de fixation et connexion électrique qui peuvent par exemple venir directement au contact du conducteur principal correspondant, les tiges pouvant en outre percer un isolant du rail. Dans le cas où toutes les tiges conductrices ont la même hauteur/longueur, les éléments de conduction des conducteurs de shunt sont alors descendus au sein du rail et les conducteurs principaux sont agencés par rapport aux shunts au sein du rail de manière à éviter des courts-circuits entre eux. Dans une variante on prévoit des tiges conductrices seulement pour effectuer les liaisons avec les conducteurs principaux ou on prévoit des tiges plus courtes pour les liaisons avec les éléments de conduction des conducteurs de shunt qui peuvent rester vers le haut du rail. Les zones de passage dans le rail, prévues pour l'insertion des tiges conductrices peuvent être des puits ouverts ou fermés et dans ce dernier cas, par une matière autorisant le passage des tiges conductrices. En outre, les puits peuvent être remplis d'une matière d'étanchéité avant ou après passage des tiges conductrices. Les extrémités des tiges conductrices peuvent comporter un moyen de perforation d'un isolant dans le cas où les conducteurs principaux seraient entourés d'un isolant.

Comme visible sur les figures 2, et surtout 3, 4 et 5, la connexion en série des dalles d'un sous-ensemble série 2 s'effectue par l'intermédiaire de conducteurs de shunt 30, disposés dans le rail 3 et permettant de relier entre eux, d'une manière adaptée, les plots 14, 15 de contact de dalles 1 adjacentes d'un sous-ensemble série 2. Chaque conducteur de shunt 30 comporte à ses deux extrémités opposées deux éléments de conduction 35 électrique venant au contact des plots 14, 15 de contact correspondants de deux dalles adjacentes d'un sous-ensemble série donné. Ces conducteurs de shunt 30 sont locaux car ils ne s'étendent que sur des courtes distances du rail 3 entre deux dalles contrairement aux deux conducteurs principaux 31 , 32 qui s'étendent sur toute la longueur du rail 3. Les conducteurs de shunt 30 conduisent un courant bien inférieur au courant conduit par les conducteurs principaux 31 , 32 et ils peuvent donc être de section bien moindre que ces derniers. Les conducteurs principaux peuvent être de section circulaire ou autre, notamment rectangulaire ou carrée et en toute matière conductrice dont aluminium et/ou cuivre, possiblement recouverts d'un alliage, et de type monobrin ou multibrins. Au sein du rail 3, les deux conducteurs principaux 31 , 32 sont disposés vers le bas et les conducteurs de shunt 30 sont disposés vers le haut. Les deux conducteurs principaux et les conducteurs de shunt au sein d'un rail sont tous isolés entre eux.

La connexion en série par l'intermédiaire des conducteurs de shunt 30 et le respect de la polarité pour le raccordement parallèle sur les conducteurs principaux 31 , 32 sont obtenus automatiquement grâce à la mise en œuvre de détrompeurs et/ou par des positionnements et/ou dimensionnements spécifiques des plots 14, 15 de contact des dalles 1 par rapport aux surfaces de contact 34 des collecteurs 33 des conducteurs principaux 31 , 32 et aux éléments de conduction 35 des conducteurs de shunt 30. Les éléments de conduction 35 et plots 14, 15 correspondants (pour les connexions de shunt), d'une part, et les collecteurs 33 et plots 14, 15 correspondants (pour les connexions aux conducteurs principaux), d'autre part, forment des connecteurs électriques et le fait de poser à l'emplacement prévu les dalles 1 sur le rail 3 entraîne la connexion et le verrouillage automatiques des plots 14, 15 aux éléments de conduction ou collecteurs correspondants. Ces connexions sont rendues étanches par la structure même des connecteurs et/ou par des produits d'étanchéité. Par exemple, chaque plot de contact peut être disposé dans un boîtier souple qui formera un joint étanche avec le rail en périphérie du plot et du collecteur lorsque la dalle sera posée sur le rail.

Chaque plot 14, 15 de contact peut comporter des surfaces de contact multiples comme on l'a vu avec les figures 1 a, 1 b et 1 c avec ses deux surfaces de contact par plot et alignées perpendiculairement au rail et donc aux conducteurs principaux et de shunt. Dans un tel cas, les plots sont étendus et chacune des deux surfaces de contact de chaque plot se positionne au-dessus d'un des deux conducteurs principaux et, de préférence, une seule des deux surfaces de contact de chaque plot est utilisée pour le raccordement au collecteur (vers le conducteur principal) ou au élément de conduction (vers le conducteur de shunt) selon le cas et dans ce cas les surfaces de contact des collecteurs et des éléments de conduction sont uniques et d'étendue réduite.

On peut cependant prévoir pour le collecteur 33 et/ou l'élément de conduction 35 deux surfaces de contact électrique alignées perpendiculairement au rail et donc aux conducteurs principaux 31 , 32 et de shunt 30, étant donné que les connexions s'effectuent vers le haut du rail, à distance des conducteurs principaux qui sont vers le bas du rail et que les collecteurs et les shunts sont positionnés en des emplacements différents du rail.

Dans diverses autres variantes de réalisation, on peut prévoir des plots et/ou collecteurs et/ou éléments de conduction à surface de contact électrique 34 unique pouvant être étendue transversalement (d'une manière similaire à ceux des figures 1 a, 1 b et 1 c) ou réduite d'un seul côté latéral de la face supérieure du rail. Plus généralement, les plots 14, 15, collecteurs 33 et éléments de conduction 35 ont des surfaces de contact d'étendues et de positionnement adaptés à la réalisation des liaisons électriques selon la topologie prévue série-parallèle par simple positionnement correct des dalles sur le rail, les autres positionnements étant non fonctionnels et, de préférence, impossibles, par exemple parce qu'il n'est pas possible de poser à plat la dalle, afin d'assurer le détrompage.

Sur la vue en plan de la figure 2, les trois dalles 1 d'un sous-ensemble série 2 sont agencées côte à côte, bord long contre bord long et les trois bords courts, dits bords de de connexion 1 1 , sont alignés le long et au-dessus du rail collecteur 3 en le recouvrant. Les conducteurs de shunt 30 de longueur réduite, dans cet exemple de 155 mm entre éléments de conduction 35, sont disposés sur un côté latéral de la face supérieure du rail. Par contre, dans la variante de la figure 4, les conducteurs de shunt 30 sont disposés alternativement d'un côté latéral à l'autre de la face supérieure du rail. Dans encore d'autres modalités de réalisation, les shunts peuvent être disposés par paires, des deux côtés latéraux à la fois, en étant soit d'une pièce, soit séparés en deux éléments isolés l'un de l'autre et parallèles entre eux. Dans encore d'autres modalités de réalisation, les shunts peuvent être disposés en biais, chaque shunt ayant son premier élément de conduction d'un premier côté latéral du rail et son second élément de conduction de l'autre côté latéral du rail. Dans toutes ces variantes, les plots 14, 15 et les éléments de conduction 35 ainsi que les surfaces de contact 34 des collecteurs 33 sont positionnés pour assurer le détrompage.

Ainsi, le rail est structuré afin d'assurer automatiquement les connexions en série pour chaque sous ensemble série et les connexions en parallèle en respectant le nombre prévu de dalles en série pour chaque sous ensemble série et les polarités, que le rail soit unique 3 ou dédoublé en deux hémi-rails 3' parallèles (figures 3, 4), ceci par la simple pose des dalles sur le rail, une disposition erronée des dalles étant rendue impossible par impossibilité de connexion électrique effective et de mise à plat correcte des dalles. En outre, les zones de contact entre les plots et éléments de conduction ou collecteurs peuvent comporter des boîtiers s'emboitant et de formes complémentaires assurant un détrompage automatique imposant le respect notamment de la polarité en plus de l'étanchéité.

Dans les exemples des figures 1 à 8, les raccordements électriques sont à continuité électrique directe entre des plots des dalles et les collecteurs des conducteurs principaux ou les éléments de conduction des conducteurs de shunt, les dalles étant posées sur le rail de façon à ce que les plots soient au contact des collecteurs ou des éléments de conduction selon les cas tout en assurant les connexions série et parallèle avec respect de la polarité ainsi que, de préférence, des verrouillages entre eux. Il n'y a donc pas besoin de raccorder électriquement individuellement les dalles à des câbles par sertissage comme dans la méthode traditionnelle de raccordement, ces raccordements devant en plus être réalisés côté face inférieure des dalles étant donné que les contacts sont à la face inférieure des dalles, ce qui complique l'opération. Cette mise en continuité électrique directe peut être complétée par un dispositif de clips, de collage, de vissage ou tout autre moyen mécanique ou magnétique de blocage permettant de garantir le contact dans le temps malgré les vibrations et déformations éventuelles du sol/chaussée dans lequel le rail est installé. Dans le cas de l'utilisation des moyens magnétiques, des aimants de polarités opposés peuvent être installés sur les deux plots de contact de chaque dalle et les collecteurs et éléments de conduction ont des aimants de polarité adaptés pour attirance lorsque la dalle est installée correctement le long du rail et séparation/repousser en cas d'erreur d'installation et dans ce dernier cas le contact électrique ne se réalisant pas, au moins un des contacts étant mobile sous l'action des aimants.

II est important de noter que le terme rail est un terme générique qui recouvre plusieurs modalités de réalisation pouvant se combiner :

- D'une part, concernant la structure longitudinale du rail, le rail peut être structurellement continu le long d'une installation de dalles ou, alors, résulter de l'assemblage bout à bout en continuité électrique de segments individuels de rails. Dans ce dernier cas, de préférence, des moyens de connexion sont prévus aux extrémités des segments de rails pour assurer les continuités électriques respectives des conducteurs principaux positif et négatif. De préférence, les extrémités des segments ne comportent pas de conducteurs de shunt devant se poursuive au-delà de l'extrémité du segment de rail pour éviter une connexion supplémentaire aux extrémités des segments de rail. De préférence, la longueur d'un segment de rail correspond à un multiple entier du produit de la largeur d'une dalle par le nombre de dalles dans un sous-ensemble série dans le cas où les dalles sont placées les unes contre les autres, bord à bord. Ainsi, à titre d'exemple, la longueur d'un segment de rail peut correspondre à longueur d'un sous-ensemble série et avec les collecteurs pour les conducteurs principaux et de shunt positionnés en conséquence et en correspondance des plots du sous-ensemble mais, dans d'autres modalités de réalisation, la longueur d'un segment de rail peut être un multiple de la précédente. Sur la base de la dalle de la figure 2, par exemple un segment de rail permettant la connexion en parallèle de deux sous- ensembles série mesure environ 4140 mm ce qui correspond à 690 mm (largeur d'une dalle) multipliée par 3 (nombre de dalles dans un sous-ensemble série) multiplié par 2 (deux sous-ensembles série). Typiquement, la longueur d'un conducteur de shunt 30 correspondant à la distance entre ses deux éléments de conduction 35 est d'environ 155 mm. La distance entre les deux plots 14, 15 d'une dalle 1 est dans cet exemple de 540 mm. A noter qu'il peut être préférable de prévoir un joint de dilatation constitué d'un espace rempli d'une substance de joint pouvant être comprimée et étirée entre les dalles adjacentes alignées, par exemple un joint de de 5 mm à 10 mm de largeur et que dans ce cas on en tiendra compte dans les dimensions des divers éléments.

- D'autre part, concernant la structure transversale du rail bipolaire, le rail peut être monobloc 3, c'est-à-dire comportant les deux conducteurs principaux 31 , 32 et les conducteurs de shunt 30 pour chaque sous-ensemble série 2, ou, alors, bi-bloc, le conducteur principal positif 31 et une première partie du/des conducteurs de shunt 30 étant dans un premier hémi-rail 3' indépendant d'un second hémi-rail 3' comportant le conducteur principal négatif 32 et la seconde partie du/des conducteurs de shunt 30, le premier et le second hémi-rails 3' étant accolés côte à côte, parallèlement entre eux. Une partie d'un hémi-rail 3' est représentée figure 3 et l'accolement de deux hémi-rails 3' sur la figure 4.

Plus précisément, la mise en œuvre de deux hémi-rails 3' permettant la connexion en parallèle d'un sous ensemble série de trois dalles est représenté figure 4. En pratique, le motif des deux collecteurs 33 permettant la connexion parallèle et des quatre éléments de conduction 35 pour connexion série représenté pour un sous- ensemble sur la figure 4 se répète le long des hémi-rails 3'. La section du rail 3 ou des hémi-rails 3' sur les figures 3 et 4 est rectangulaire mais elle peut être carrée. On peut prévoir un rail 3, voir un hémi-rail 3' de section triangulaire tronquée.

Sur la figure 4, on peut noter que les premier et second hémi-rails 3' parallèles sont identiques structurellement mais qu'ils sont inversés et décalés longitudinalement et on peut dire que chaque hémi-rail correspond alors à un rail monopolaire et que le rail bipolaire est obtenu par accolement côte-à-côte de deux rails monopolaires inversés et décalés longitudinalement. Il est également à noter que pour chaque conducteur de shunt qui relie un plot positif à un plot négatif de deux dalles adjacentes d'un sous- ensemble série, il n'y a pas de contrainte de polarité autre qu'un plot positif doit être relié à un plot négatif d'une autre dalle, du fait que cela correspond à une mise en série de dalles, contrairement à la mise en parallèle des sous-ensembles série où la polarité des deux plots de raccordement du sous-ensemble série doit être respectée par référence à la polarité de chaque conducteur principal.

La liaison des collecteurs 33 aux conducteurs principaux 31 , 32 peut se faire, à titre d'exemple, par des prises/connexions vampire comme sur la figure 3 ou par des moyens de connexion sertissables ou auto-sertissables, possiblement auto-dénudants, ou par serrage ou par soudage ou tout autre moyen permettant de les relier électriquement.

Les plots 14, 15 et les surfaces de contact 34 des collecteurs 33 ou les éléments de conduction 35 correspondants peuvent être des connecteurs à pièces conductrices mâle-femelle complémentaires pour contact direct entre eux. Le contact peut être indirect entre les plots et les collecteurs ou éléments de conduction par interposition d'une substance ou pâte conductrice.

Sur la figure 5 on a représenté une variante de réalisation dans laquelle le rail a une section triangulaire tronquée à base vers le bas large et à sommet étroit plat vers le haut. La tranchée 51 réalisée pour installer le rail 3 est de section carrée ou rectangulaire et la matière 6 destinée à sceller le rail dans la tranchée sera en quantité plus importante vers le haut que le bas de la tranchée, ce qui augmentera la résistance à l'arrachement du rail à section triangulaire tronquée.

Dans ce mode de réalisation de la figure 5, les conducteurs de shunt 30 sont alternativement d'un côté latéral et de l'autre du rail 3 et, comme précédemment, cet exemple concerne des sous-ensembles série 2 à trois dalles en série. Comme visible sur la figure 5, les éléments de conduction 35 (deux par conducteur de shunt 30) sont accessibles par la face supérieure du rail et chaque conducteur de shunt 30 permet de relier en série deux dalles adjacentes au sein d'un sous-ensemble. De même, les surfaces de contact 34 des collecteurs 33 sont accessibles par la face supérieure du rail. Dans l'exemple de la figure 5, les conducteurs principaux + et - 31 , 32 sont des conducteurs nus parallèles et séparés entre eux par de la matière isolante remplissant/constituant le rail 3.

On peut noter à la face supérieure du rail 3 des orifices ou embases 39 adaptés à recevoir des vis ou clips 40 de fixation rapide. Ces vis ou clips 40 servent à fixer d'une manière amovible des réglettes 41 de mise à niveau d'un moyen 4 de mise à niveau de la face supérieure du rail 3 avec la surface 50 du sol 5 devant recevoir les dalles 1 . Les orifices/embases 39 et les vis 40 sont de préférence filetés afin de pouvoir insérer ces derniers par vissage plus ou moins dans le rail 3 et de pouvoir régler la hauteur de chaque réglette 41 qui est fixée sur le rail 3 par la vis 40 comme on peut le voir sur la figure 6. Le moyen 4 de mise à niveau permet de maintenir en position correcte le rail pendant son scellement dans la tranchée. Dans une variante, les orifices/embases sont lisses et les clips comportent simplement des indentations circulaires souples permettant de les enfoncer plus ou moins dans le rail et permettant aussi leur maintien dans le rail sauf force d'extraction importante utile pour démonter les réglettes de nivellement une fois que le scellement est effectué.

Ainsi, les réglettes 41 de mise à niveau permettent de faire en sorte que la face supérieure du rail affleure au niveau de la surface 50 du sol 5 devant recevoir les dalles. Une fois le scellement effectué et la colle prise ou le mortier solidifié, les réglettes 41 de mise à niveau sont enlevées par extraction, casse/rupture ou dévissage des vis ou clips 40. Chaque réglette 41 de mise à niveau est une plaque rigide d'environ 20 à 30 cm de longueur (mesurée perpendiculairement à la tranchée et au rail) et de largeur réduite (mesurée dans la longueur de la tranchée et donc du rail), par exemple comprise entre 5 cm et 10 cm.

Pour le scellement on peut prévoir deux étapes, une première pour scellement du rail dans la tranchée puis, une fois les dalles posées, injection en sous-dalles d'un complément de produit de scellement ou d'un joint d'étanchéité pouvant assurer l'étanchéité générale du système.

Dans l'exemple de rail représenté figure 6 et mieux visible figure 7, le rail est de section carrée ou rectangulaire et les parois latérales verticales du rail comportent des ergots 38 de fixation adaptés à augmenter la résistance à l'arrachement du rail. Les ergots 38 sont par exemple de section triangulaire et ils peuvent être continus ou non sur la longueur de la paroi latérale du rail 3. Les ergots 38 peuvent être discontinus sur la longueur de la paroi latérale afin que le produit 6 de scellement/collage puisse passer en dessous et au-dessus desdits ergots 38 pour coller la paroi inférieure et les parois latérales du rail aux parois de la tranchée. Chaque paroi latérale peut comporter également un ou plusieurs ergots continus disposés à des hauteurs différentes. Dans le cas des ergots discontinus, ceux-ci peuvent être disposés en ligne à une même hauteur ou à des hauteurs différentes sur la paroi latérale.

Toujours dans le même but d'augmenter la résistance à l'arrachement du rail, on peut utiliser, éventuellement associé à l'ergot 38, des parois latérales texturées par des motifs en relief et/ou en creux comme représenté figure 8.

Les sous-ensembles série 2 peuvent donc être installés les uns à côté des autres le long d'un côté du rail bipolaire et ils sont raccordés en parallèles sur les conducteurs principaux du rail bipolaire. C'est ainsi qu'à titre d'exemple, on peut prévoir une longueur de rail de 100m de long pouvant supporter des multiples de 3 dalles en série (chaque sous-ensemble série comporte donc trois dalles adjacentes), les sous- ensembles série 2 étant reliés en parallèle et, par exemple, avec 48 sous-ensembles série en parallèle avec trois dalles en série pour chaque sous-ensemble série 2. Les conducteurs principaux du rail bipolaire devront dans ce cas pouvoir supporter un courant de 384A et 60V continu. Afin de respecter les réglementations électriques, il sera installé dans ce rail bipolaire des protections électriques réglementaires afin de protéger l'installation ainsi que les personnes au risque électrique.

On peut également prévoir de diviser en x sections indépendantes de 100/x m de rail chacune, l'assemblage précédent, ce qui permet de diviser par x le courant dans les deux rails et donc la section des conducteurs principaux dans chacun rails.

On comprend que pour une telle longueur de rail, ce dernier est installé parallèlement à la chaussée/dans la longueur de la chaussée mais dans d'autres modalités de mise en œuvre, notamment sur des chaussées de grande largeur, le rail peut être installé perpendiculairement à la longueur de la chaussée. Les deux conducteurs principaux du ou des rails bipolaires seront raccordés à une armoire électrique de bord de chaussée afin de collecter l'ensemble de la production électrique.

Si la largeur de la chaussée le permet, on peut prévoir plusieurs installations parallèles du type précédent le long de la chaussée, par exemple une à droite de la chaussée et l'autre à gauche de la chaussée. De préférence, les rails bipolaires sont disposés dans une tranchée le long d'un bord latéral de la chaussée et parallèlement à ce bord mais dans d'autres modalités de mise en œuvre les rails peuvent être disposés vers l'intérieur de la chaussée et par exemple le long d'un terre-plein central.

Le rail peut être un ensemble surmoulé, protégeant les conducteurs de shunt 30 et les conducteurs principaux 31 , 32, seules les surfaces de contact 34 des collecteurs 33 et les éléments de conduction 35 sur lesquels les plots 14, 15 des dalles peuvent venir faire contact électrique, étant accessibles sur le haut du rail 3, 3'. Le rail peut se présenter sous une forme souple pouvant être enroulé sur une grande longueur ou être rigide. Le rail peut résulter de l'assemblage de segments de rail avec une possibilité de raccordement de segments de rail entre eux par de simple connecteur male/femelle entre les deux conducteurs principaux.

Plus généralement, le rail permet de réaliser préalablement un faisceau de câblage qui sera connecté ensuite aux dalles et on peut prévoir dans une variante simplifiée que le rail se limite à un faisceau de câbles (deux câbles principaux et des câbles de shunt) attachés ensembles et sur lesquels des connecteurs de collecteurs et de éléments de conduction sont disposés. Les dalles ont des connecteurs complémentaires et lors de la pose on relie le faisceau de câble aux dalles avant leur mise à plat au-dessus de la trachée, le faisceau se positionnant dans la tranchée et on injecte ensuit du produit de scellement dans la trachée. On peut ainsi former un rail simplifié plus souple. Ce faisceau peut dans la version complète du rail être incorporé dans un produit d'enrobage pour former le rail complet décrit plus haut. Le produit d'enrobage utilisé pour former le rail peut être toute matière plastique adaptée. Dans une variante on peut utiliser un mortier à base de ciment éventuellement combiné à des billes de polystyrène.