Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
TOOL FOR TAPING PLASTERBOARD PANELS
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2014/202853
Kind Code:
A1
Abstract:
The invention relates to a tool (1) for taping plasterboard panels (3, 4), comprising a body (5) defining a compartment (6) which accommodates a roll of tape (7) and an adjacent reservoir (8) of jointing compound in which the tape (7) is unwound during application, which is performed by a head (9) mounted on a functional end of the body (5) of the tool (1) via a base (10) that has a mounting plate (11), characterized in that the applicator head (9) is a separate component having a base (10), the mounting plate (11) of which comprises a plurality of round, square or oblong drill holes (24-30) which are arranged, sized and spaced so as to be universal and adaptable to any type of tool (1) via at least two screws (31-34) which extend through at least two holes in the plate (11) of the applicator head (1) and screw into two corresponding threaded holes coinciding with the mounting base of a selected tool.

Inventors:
AMANTON, Romaric (75 grande rue, Vauvillers, Vauvillers, F-70210, FR)
Application Number:
FR2014/051220
Publication Date:
December 24, 2014
Filing Date:
May 26, 2014
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
ROKNTOOLS (14 rue d'Alaincourt, Vauvillers, Vauvillers, F-70210, FR)
International Classes:
E04F21/00
Domestic Patent References:
WO1997015443A11997-05-01
WO2011094820A12011-08-11
Foreign References:
US20100288443A12010-11-18
JPS5488622A1979-07-13
US3880701A1975-04-29
US4406730A1983-09-27
Other References:
None
Attorney, Agent or Firm:
NOVAGRAAF TECHNOLOGIES (16 rue Gambetta, Besançon, F-25000, FR)
Download PDF:
Claims:
REVENDICATIONS

1 . Outil (1 ) de jointoiement entre plaques de plâtre (3,4), constitué par un corps (5) définissant un compartiment (6) dans lequel sont logés une bande en rouleau (7) et un réservoir d'enduit adjacent (8) dans lequel se déroule la bande (7) lors de son application, s'effectuant par l'intermédiaire d'une tête (9) rapportée à une extrémité opérationnelle du corps (5) d'outil (1 ) par l'intermédiaire d'un socle (10) présentant une platine de fixation (1 1 ) à partir de laquelle s'étendent deux joues latérales (12,13) parallèles, formant un U, entre lesquelles s'étendent un premier axe d'extrémité (14) porteur, de part et d'autre de l'axe médian (XX') de l'ensemble (9), de deux roulettes crantées (15,16) d'entraînement de la bande (7) et un second axe interne (17) parallèle au premier, traversant librement la base de deux bras articulés (18,19), reliés par ailleurs entre eux à leurs extrémités libres (18a, 19a) par un troisième axe (20) porteur d'une troisième roulette lisse escamotable (21 ), située devant les roulettes d'entraînement (15,16), dans ledit axe médian (XX'), et destinée au lissage de la bande (7) dans les angles (a), ladite troisième roulette d'angle (21 ) étant assujettie à au moins un ressort de rappel élastique (22,23), caractérisé en ce que la tête d'application (9) constitue une pièce détachée, présentant un socle (10) dont la platine (1 1 ) de fixation comporte sept trous de perçage (24 à 30) alignés selon trois axes longitudinaux, selon la disposition suivante :

- trois trous oblongs (24,25,26) dirigés vers l'outil (1 ), alignés selon le même axe transversal ;

trois trous oblongs (27,28,29) dirigés vers les roues crantées (15,16), pour deux d'entre eux (27,29) disposés latéralement, alignés sur un même axe transversal, le troisième central (28) étant décalé par rapport aux deux autres (27,29), vers les roues crantées

(15,16) ; un trou circulaire (30) réalisé au centre de la platine (1 1 ), dans l'axe longitudinal médian (XX'), destiné au passage d'une vis de réglage (35) du débit d'enduit, ou d'une vis (34), selon l'outil choisi, de manière à permettre l'adaptabilité de la platine de fixation (1 1 ) sur l'outil choisi (1 ), par l'intermédiaire d'au moins deux vis (31 à 34) traversant au moins deux trous de la platine (1 1 ) de la tête d'application (1 ) et destinées à se visser dans deux trous filetés correspondants mis en coïncidence d'une base de fixation dudit outil.

2. Outil selon la revendication 1 , caractérisé en ce que les bras articulés (18,19) porteur de la roulette d'angle (21 ) sont assujettis à deux ressorts de rappel de torsion hélicoïdal (22,23), disposés autour de leur axe d'articulation (17), de part et d'autre de celui-ci, et dont les extrémités libres (36-38,37-39 des bras (40,42-41 ,43) de chacun d'eux sont recourbées sur elles-mêmes pour être accrochées respectivement sur les chants des deux joues latérales (12,13) du socle (10) de la tête d'application (1 ) d'une part, et sur les chants des deux bras (18,19) de la roulette d'angle (21 ) d'autre part, de manière à obtenir un suivi et une pression permanente sur celle-ci quelle que soit la position angulaire donnée à l'outil par un opérateur, par rapport aux panneaux (2,3), au cours de la pose de la bande d'angle (8) d'une part, tout en permettant d'autre part l'escamotage de ladite roulette d'angle (21 ) et de ses bras (8,9), pour une pose de bande à plat, en décrochant manuellement au moins une des extrémité des chaque ressort (22,23).

Description:
OUTIL DE JOINTOIEMENT ENTRE PLAQUES DE PLÂTRE

DESCRIPTION

Domaine technique

La présente invention concerne un outil de jointoiement ou applicateur entre plaques de plâtre, communément appelé « banjo ». Un tel outil est destiné à la pose de bandes couvre-joint entre plaques de plâtre utilisées en construction ou en rénovation, et ceci par l'intermédiaire d'un enduit.

Ces bandes sont à poser entre deux plaques disposées sur un même plan, ou encore en angle.

Etat de la technique

Traditionnellement, pour des petits chantiers, les bandes sont appliquées à mains nues par un opérateur. Mais pour de gros chantiers, il est connu d'utiliser un « banjo » tel que défini ci-dessus.

Un tel outil est constitué par un corps définissant un compartiment dans lequel sont logés une bande en rouleau et un réservoir d'enduit adjacent dans lequel se déroule la bande lors de son application.

Celle-ci s'effectue par l'intermédiaire d'une tête d'application rapportée à une extrémité opérationnelle du corps d'outil par l'intermédiaire d'un socle présentant une platine de fixation à partir de laquelle s'étendent deux joues latérales parallèles, formant un U, entre lesquelles s'étendent un premier axe d'extrémité porteur, de part et d'autre de l'axe médian de l'ensemble, de deux roulettes crantées d'entraînement de la bande et un second axe interne parallèle au premier, traversant librement la base de deux bras articulés, reliés par ailleurs entre eux à leurs extrémités libres par un troisième axe porteur d'une troisième roulette lisse escamotable, située devant les roulettes d'entraînement, dans ledit axe médian, et destinée au lissage de la bande dans les angles, ladite troisième roulette d'angle étant assujettie à au moins un ressort de rappel élastique.

Force est a été de constater que l'élément d'usure d'un tel outil est sa tête d'application, devant être remplacée relativement souvent, en fonction de son usage.

Or le marché offre différents types d'outils de ce genre, chacun d'eux comportant des moyens de fixation spécifiques sur le corps d'outil.

C'est ainsi que, ne s'agissant pas d'un produit de grande consommation, car très spécifique, son remplacement n'est pas toujours aisé.

Description de l'invention

Il a donc été recherché, selon une première phase de la démarche inventive, à réaliser une tête d'application universelle adaptable à tout type d'outil dit « banjo ».

De plus, il a été relevé un inconvénient résidant dans le fait que la partie articulée et sa roulette d'angle, une fois en position de travail, gardent cette même position par rapport au corps de l'outil, quelle que soit la position de celui-ci par rapport au mur, au cours d'une pose allant d'un point haut vers un point bas. C'est l'opérateur qui doit alors adapter sa position, en compensant ce changement d'angle progressif. Ceci peut s'avérer fastidieux et fatigant lorsque l'opération est répétitive. La présente invention a pour but de remédier à l'ensemble de ces inconvénients et concerne à cet effet un outil constitué par un corps définissant un compartiment dans lequel sont logés une bande en rouleau et un réservoir d'enduit adjacent dans lequel se déroule la bande lors de son application.

Cette application s'effectue par l'intermédiaire d'une tête du type précité, se caractérisant en ce qu'elle constitue une pièce détachée, présentant un socle dont la platine de fixation comporte une pluralité de trous de perçage, de formes ronde, carrée ou oblongue, réalisés selon une disposition, des dimensions et des écartements entre eux aptes à la rendre universelle et permettre son adaptabilité sur tout type d'outil, par l'intermédiaire d'au moins deux vis traversant au moins deux trous de la platine de la tête d'application et destinées à se visser dans deux trous filetés correspondants mis en coïncidence d'une base de fixation d'un outil choisi.

La présente invention concerne également les caractéristiques qui ressortiront au cours de la description qui va suivre, et qui devront être considérées isolément ou selon toutes leurs combinaisons techniques possibles.

Cette description donnée à titre d'exemple non limitatif, fera mieux comprendre comment l'invention peut être réalisée en référence aux dessins annexés sur lesquels :

Brève description des figures

La figure 1 représente, en perspective, une tête d'application selon l'invention, en position d'escamotage de la roulette d'angle et en position opérationnelle des roulettes crantées, tête destinée à être montée sur un outil de jointoiement tel qu'illustré sur les figures 1 1 à 13. La figure 2 représente, en perspective, la tête d'application selon la figure 1 , mais en position opérationnelle de la roulette d'angle par basculement autour de son axe, les roulettes crantées devenant inopérantes.

- La figure 3 représente une vue de dessus d'une tête d'application selon la figure 2.

La figure 4 représente une vue de dessus d'une tête d'application selon les figures précédentes, montrant des moyens de fixation de sa platine universelle sur une face correspondante d'un outil déterminé.

Les figures 5 à 9 représentent des vues de dessus partielles d'une tête d'application selon l'invention, montrant d'autres variantes possibles de fixation sur des outils différents, par l'intermédiaire d'une même platine d'une même tête d'application.

- La figure 10 représente une vue en plan d'une tête de platine universelle selon les figures précédentes montrant, selon un exemple d'application coté, les formes, la disposition, les dimensions et l'écartement des trous répondant aux exemples d'adaptation des six exemples des figures 4 à 9.

- Les figures 1 1 à 13 montrent en situation un outil de jointoiement, équipé d'une tête d'application selon l'invention, pendant la pose d'une bande d'angle, partant du haut vers le bas et mettant en évidence le suivi angulaire de l'outil par rapport au mur, selon qu'il est dans les positions basse I, moyenne II et haute III.

Description détaillée

L'outil 1 désigné globalement sur les figures est destiné à couvrir un joint 2 entre plaques 3 et 4. Il est constitué par un corps 5 définissant un compartiment 6 dans lequel sont logés une bande en rouleau 7 et un réservoir d'enduit adjacent 8 dans lequel se déroule la bande 7 lors de son application. Celle-ci s'effectue par l'intermédiaire d'une tête 9 rapportée à une extrémité opérationnelle du corps 5 d'outil 1 par l'intermédiaire d'un socle 10 présentant une platine de fixation 1 1 à partir de laquelle s'étendent deux joues latérales 12,13 parallèles, formant un U, entre lesquelles s'étendent un premier axe d'extrémité 14 porteur, de part et d'autre de l'axe médian XX' de l'ensemble 9, de deux roulettes crantées 15,16 d'entraînement de la bande 7 et un second axe interne 17 parallèle au premier, traversant librement la base de deux bras articulés 18,19, reliés par ailleurs entre eux à leurs extrémités libres 18a, 19a par un troisième axe 20 porteur d'une troisième roulette lisse escamotable 21 , située devant les roulettes d'entraînement 15,16, dans ledit axe médian XX', et destinée au lissage de la bande 7 dans les angles a, ladite troisième roulette d'angle 21 étant assujettie à au moins un ressort de rappel élastique 22,23.

Selon une première caractéristique de l'invention, la tête d'application 9 constitue une pièce détachée, présentant un socle 10 dont la platine 1 1 de fixation comporte une pluralité de trous de perçage 24 à 30, de formes ronde, carrée ou oblongue, réalisés selon une disposition, des dimensions et des écartements entre eux aptes à la rendre universelle et permettre son adaptabilité sur tout type d'outil 1 , par l'intermédiaire d'au moins deux vis 31 à 34 traversant au moins deux trous de la platine 1 1 de la tête d'application 1 et destinées à se visser dans deux trous filetés correspondants mis en coïncidence d'une base de fixation d'un outil choisi.

Comme le montrent les figures 1 à 10, la platine de fixation 1 1 du socle 10 de la tête d'application 9 est de forme quadrangulaire et de dimensions aptes à permettre son adaptabilité sur toutes bases de fixation correspondante d'un outil choisi. Selon le premier exemple de réalisation, la platine de fixation 1 1 du socle 10 comporte sept trous alignés selon trois axes longitudinaux, selon la disposition suivante :

trois trous oblongs 24,25,26 dirigés vers l'outil 1 , alignés selon le même axe transversal ;

trois trous oblongs 27,28,29 dirigés vers les roues crantées 15,16, pour deux d'entre eux 27,29 disposés latéralement, alignés sur un même axe transversal, le troisième central 28 étant décalé par rapport aux deux autres 27,29, vers les roues crantées 15,16 ; - un trou circulaire 30 réalisé au centre de la platine 1 1 , dans l'axe longitudinal médian XX', destiné au passage d'une vis de réglage 35 du débit d'enduit, ou d'une vis 34, selon l'outil choisi.

Le socle 10 de la tête d'application 9 porteur des roues crantées 15,16, les bras articulés 18,19 porteur de la roulette d'angle 21 , ainsi que leurs axes de rotation respectifs 14,17,30 sont réalisés en acier inoxydable.

Selon une autre caractéristique de l'invention, visible sur les figures 1 , 2, 3, les bras articulés 18,19 porteur de la roulette d'angle 21 sont assujettis à deux ressorts de rappel de torsion hélicoïdal 22,23, disposés autour de leur axe d'articulation 17, de part et d'autre de celui-ci, et dont les extrémités libres 36-38,37-39 des bras 40,42-41 ,43 de chacun d'eux sont recourbées sur elles-mêmes pour être accrochées respectivement sur les chants des deux joues latérales 12,13 du socle 10 de la tête d'application 1 d'une part, et sur les chants des deux bras 18,19 de la roulette d'angle 21 d'autre part, de manière à obtenir un suivi et une pression permanente sur celle-ci quelle que soit la position angulaire donnée à l'outil par un opérateur, par rapport aux panneaux 2,3, au cours de la pose de la bande d'angle 8 d'une part, tout en permettant d'autre part l'escamotage de ladite roulette d'angle 21 et de ses bras 8,9, pour une pose de bande à plat, en décrochant manuellement au moins une des extrémité des chaque ressort 22,23.

Le système de maintien de la roulette, dépliée par ressort, permet à l'opérateur de garder la position du « banjo » comme il le souhaite, d'une seule main et sans se contorsionner, donc une position de travail agréable, la roulette gardant toujours idéalement sa position et assurant le placage de la bande d'angle.