Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
TOOTHBRUSH WITH MECHANICAL DRIVE
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/1981/002247
Kind Code:
A1
Abstract:
Toothbrush mechanically driven by a turbine (18) rotating in a cavity (10) of the body (9) of the apparatus. An injection pipe (16) allows to inject water on the vanes (17) of the turbine which is operated at a high speed and drives a mechanism capable of transforming the rotary motion into a reciprocating pivoting motion. This motion is transmitted to the rod of the toothbrush. A discharge pipe (21) which communicates with an opening (19) provided at the bottom and in the walls of the cavity (10), allows water which has been used for driving the turbine to flow.

Inventors:
Kaeser C.
Application Number:
PCT/CH1981/000013
Publication Date:
August 20, 1981
Filing Date:
February 04, 1981
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
Charles, Kaeser Kaeser SA. C.
International Classes:
A46B13/06; A61C17/38; (IPC1-7): A46B13/06
Foreign References:
FR840476A1939-04-26
CH330380A1958-05-31
US4177532A1979-12-11
DE2433925A11976-02-05
US3869746A1975-03-11
GB2038618A1980-07-30
CA730840A1966-03-29
CH585047A51977-02-28
US3214775A1965-11-02
US4175299A1979-11-27
FR1589619A1970-03-31
LU79550A11979-11-07
US3753435A1973-08-21
FR1414679A1965-10-15
DE2016984A11970-11-19
Download PDF:
Claims:
REVENDICATIONS
1. Brosse ä dents ä εntralnεmεnt mεcanique, compor¬ tant au moins une ser_j.e de poils incrustέs dans au moins un support mobile st constituant la brosse proprement dite, un mέcanisme susceptible d'engεndrεr un mouvεment de ladite bros se, mecanisme comportant au moins une turbinε hydrauliquε ro tative sur son axe, logee dans une cavit§ sεnsiblε εnt cylin¬ driquε, un conduit d'amεneε d'εau sous prεssion et debouchant lateralεmεnt dans laditε cavitέ, εt un conduit d'evaouation de l'εau dεbouchant dans la parαi laterale et/ou dans le fond de la cavite, caracterisεε εn ce que la turbine est une turbinε Pεlleton miniature, rέalisέe en matiέre synthetique par mou lagε.
2. Brosse ä dεnts selon la revendication 1, caracte¬ risεε εn cε que lε support dε la brosse mobile est montε rigi dεmεnt a l'εxtremite d'un axe rotatif solidairε dε la turbine, de sortε quε son mouvεment soit rotatif.
3. Brosse a dεnts selon la revendication 1, dans la quεllε la brosse proprement dite est constituεε par plusiεurs touffεs dε poils incrustεs latέralεmεnt dans unε tige allongeε, caracterises en ce que le ecanismε, susceptible d'engendrer le mouvement de ladite brosse, comporte un dispositif pour transformerle mouvemεnt de rotation de la turbine en un ou vεmεnt de pivotemεπt alterπatif applique ä l'axe de la tige allongeε.
4. Brossε ä dεnts selon lεs rεvεndications 1 εt 3, caracterisέε εn ce que la tige allongee εst sεnsiblεment per pendiculairs au plan dε la turbinε, la cavitε dans laquεlle est logee la turbine etant menagee dans un corps sensiblεmεnt cylindrique et etant recouvarte par un couvεrcle agence pour fεrmεr cettε cavitε de faccn etanche et pour supporter le dis¬ positif de transfor ation u mouvement rotatif dε la turbinε εn un mouvεment de pivotemsnt alternatif applique ä la brosse.
5. Brosse ä dents selon les revendicatioπs 1 et 3, caracteriseε en co que la tige allongeε est disposeε dans un plan parallεle au plan de la turbinε, le dispositif pour trans formεr le mouvemεnt rotatif dε la turbinε εn un mouvement de pivotemεnt altεrnatif applique ä la brosse, comportant un ar brε rotatif solidaire de la turbine, un Organe excentrs mαnte sur ledit arbrε, unε piece pivotable autour d'un axe paralle¬ lε au plan dε la turbine et en appui permanent avec lεdit Or¬ gane εxcεntrέ, la piέcε pivotable etant solidaire de l'extre mite de la tigε allongέe portant la brosse, dont l'axe longitu dinal constitue l'axε de pivotement dε laditε piεce pivotablε.
6. Brossε ä dεnts sεlon la rεvεndicatiαn 5, carac terisεe εn cε que l'organe εxcεntrε „εst une bille montέε sur 1'arbrε rotatif, εn cε quε la piεcε pivotablε comportε dεux branches paralleles qui sont agεncέes pour prεndrε appui res pεctivεment sur la billε εn dεux points diametraiement oppo sεs, εt en cε que lεs deux branches sont fixέεs psrpendicu lairεmεnt ä l'extrεmitε dε lε tige allongεε, dε teile maniere que les deux branches parallelεs soiεnt rεspεctivεment paral lεles ä la tigε allongεe, mais non coplanaires avec cette ti¬ ge.
7. Brossε ä dεnts sεlcn la rεvεndication 3, carac terisee en ce que le εcanismε comporte un dispositif pour traπsformer lε mouvement de rotation dε la turbine ä la fois εn un mouvement de pivotemεnt altεrnatif et en uns transla tion axiale altεrnativε pour trans εttrε cεs mouvemεnts ä la tigε de la brosse ä dents.
8. Brosse ä dents selon les revendications 6 εt 7, caracterisee en cε quε le dispositif pour engεndrer lεs de placements pivotants et translatoirεs altεrnatifs dε la bros¬ sε comportent uns bielettε en forme dε manivellε, dont l'unε ?>C.WIP des branches est disposeε dans lε prolongemeπt de la tige de la brosse ä dents et comporte des organes permεttant dε mon ter cettε tigε sur cεttε branchε εt dont 1'autrε branche com¬ porte une fenetrε dans laquεllε εst logεε laditε billε montέε εxcεπtree sur 1'arbrε rotatif solidairε dε la turbine, la pre miere branche comportant en outrε des organes de maintien et dε guidage ageπcεs pour lui pεrmεttre de pivotεr autour dε son axe et coulissεr le loπg de cet axe.
9. Brosse ä dents selon la revεndication 8, carac tεrisεe εn cε quε la prεmiere branche de la bielεttε compor¬ te unε zone de diematre reduit, disposee ä l'εxtremite antε riεure dε cεtte branche, et une zone de diametre plus graπd disposέs ä l'arriere de la zone de diametre reduit et en ce que la branche coulissε ä l'intεrieur d'unε chambrε qui com muniquε avεc une canule mεnagee dans la tige d'une brosse ou d'un gicleur ä jet d'eau pulse, uns ouverture d'alimenta tion en eau sous pression έtant enagse dans la paroi de la chambre, cεttε ouvεrturε etant positionnέε dε teile maniέrε qu'εlle soit alternativement obturέe par la zone de grand diametre de ladite branche.
10. Brosse a dents sεlαn la rεvεndication 9, carac¬ terisεε εn cε quε l'εxtremite antέriε re de la prεmierε braπchε dε la bielette comportε un bossagε adaptε pour pεr εttrε la fixatior. par εmboϊtagε d'une tige d'une brosse ä dents εt/ou d'un giclεur ä jets d'eau pulsss.
Description:
Brosse a dents ä entrainement mecanique

La prέsεnte invention concεrne une brosse ä dents ä entrainement mecanique, comportant au mαins une serie de pcils incrustes dans au moins un Support mobile et constituaπt la brosse proprement dite, un mecanisme susceptible d'engendrer un mouvement de ladite brosse, cε mecanisme comportant au moins une turbine hydraulique rotative sur son axe, logee dans une cavite sensible ent cylindrique, un conduit d'amenee d'eau sous pression et debouchant lateralεment dans ladite cavite et un conduit d'evacuation de l'eau debouchant dans la paroi laterale et/αu le fond ds la cavite.

On connaϊt dejä les brosses ä dents dites electriques ςui co portent un corps dans lequel est löge un pεtit moteur electriquε, eπtrainant un mecanisme agence pour transformer le mouvement circulaire de l'axe du moteur en un mouvement pivα- tant alternatif applique a la brosse proprement dite.

Ces appareils necεssitent une prise de courant placee dans la salle de bain, ä proximite d'un lavabo. Suite aux nom- breux accidents per εlectrocution qui se produisεnt chaque an- nee, certains pays ont legifere dans le sens d'une interdiction absolue de placer une prise de courant dans une salle de bain. En consequence, 1 'utilisatioπ de cε type de brosses ä dents de- viendra plus problematique.

En outre, la prεssnce d'un moteur έlectrique et ds son corc ' on d'alimentation, dans un appareil qu'on est sεnse in-

troduire dans sa bouche et sous un jet d'eau, n'est pas rassu- rante pour l'utilisateur averti des dangers que cela represen- te. ifferentεs tentatives ont etε faites, en vue de met- trε au point des brosses a dents entrainees par la -Force motri- cε de l'εau sous prεssion. Les brevets US 3,509,874 et 3,039,123 notamment, illustrent le principe de 1'eπtraϊne εnt de brosses rotatives au moyen d'une petite turbine dont l'arbre est soli- dairε de ces brosses. Le brevet canadien no 730,840 decrit un mecanisme destine ä transformεr le mouvement de rotatiαn d'une turbine a ailettεs longitudinales, en un mouvement de pivotement altεt-natif d'un axe sur lequel s'adapte le manche de la brosse a dεπts.

Toutεfoia, aucunε dε cεs rέalisations n'a vu lε jour, soit parcε que la rέalisation s'est averεε trop compliquεε, soit parce que l'efficacite s'est rεveleε douteuse. Mais la plupart des dispositifs decrits dans la litterature ont avorte parce que la puissancs des turbiπes miniatures connues qui sont πeces- saires si l'on veut realiser un dispositif peu encombrant se manipulant aisement et pourtant εsthetique, est bien trop -Fai¬ ble pour assurer un εntraϊnement efficace de l'appareil avec un debit d'eau raisonnable.

En outrε, lεs apparεils connus nε permettent pas dε projεter de l'εau sous for ε dε Jets pulses et notamment de combiner les avantages d'une brosse ä dents mecanique et d'un appareil ä jets d'eau pulses.

La präsente invention se prcpose de refnedier a ces inconvenients en realisant une brosse ä dents επtrainee par des rr.oyens nε πecessitant pas l'energie elεctrique, ais suf- fisamrr.ent efficacεs pour assurer un εntraϊnement mecanique de la brossε, et une brossε a dεnts εcaniquε co binant lεs avan-

O V/i

tages d'une brosse ä dents et ceux d'un appareil ä iets d'εau pulses.

Dans cε but, la prέsεnte invention est caractεrisέe en ce que la turbine est unε turbine Pelleton miniature, rea- liseε en atiεre synthetique par moulage.

La presente invεntion sera mieux comprise en referεn- cε ä la dεscription d'exεmples de realisations donnεs ä titrεs d'exemplεs et du dessin annεxε, dans lequεl : la figure 1 rεpresεntε une vuε εn coupε .longitudina- Is d'unε premierε forme de realisatiαn de la brosse ä dents selon 1'invention, la figure 2 represente une vue εn coupε transvεrsa- lε selon le plan A-A de la brosse a dents de la fig. 1, la turbine etant logee dans la cavite du corps, la figure 3 represente une vue analogue ä cellε de la fig. 2, rr.ais oü la turbine a ets retiree de la cavite du corps, la figure 4 est unε vus en elεvation d'uns formε dε realisation preferee du dispositif, transfor ant lε ouvεmεnt rotatif dε la turbinε en un mouvement de pivαtement alterna- tif appliqus ä la brossε ä dents, la figure 5 est une vue en elεvation d'uns for ε de realisation prsfereε dε la turbina Pelleton montee dans la brasse de la figure 1, la figure 5 represente uns vue en perspective illus- trεnt une autrε forme de realisation dε la brosse a dents se¬ lon 1'invεntion, dans laquelle les brosses sont entraϊnees en rotetion, la figure 7 reprεsεnte uns vuε partielle sn perspεc- tive du corps d'uns brosse ä dents contεnant un autrε disposi¬ tif ds transformation du mouvεment rotatif de la turbine en un mouvement altsrnatif,

la figurε 8 εst unε vue en perspective rεprεsεntant le dispositif mecanique löge dans le corps de la fig. 7 et, la figure 9 est une vue en coupe partiεlle d'une au¬ trε forme dε rεalisation de la brossε a dεnts couplee avec un dispositif ä jεts d'eau pulses.

En rεfεrence ä la fig. 1 ä 3, la brossε ä dents de- critε compcrte la brosse 1 propremεnt dite, compαsέε d'une ex- trεmitε 2 dans laquεlle sont implantees dεs touffεs dε poils 3, εt d'unε tigε 4 ontέe sur un axε 5. La tigε 4 pεut coπnpαr- tεr un conduit capillaire 6, qui com uniquε avεc unε sεrie d'ouvertures 7 qui dεbouchεnt entre les touffes dε poils 3. Ls conduit capillairε 6 pεr εt dε proieter dε l'εau sous prεssicn sur lεs dents, ce qui pεrmεt dε combiner, dans cet apparεil, l'action dε brossagε qui est obtenuε dans lεs brossεs ä dεnts dites έlεctriquεs εt l'action de jet d'eau sous pression, obtε- nue dans les appareils ccnventionnεls ä nεttoyagε par jεt d' eau.

Une poignee tubulaire 8, reprέsentsε partiellement coupεε, s'adapte sur lε corps 9 dε la brossε ä dεnts mecaniqus. Le corps 9 est de formε genεralε cylindriquε dans sa partiε cεntralε prolongέs par uns ssction tronconiquε infsrisurε st un rebord sgalerrsnt cylindriquε superieur. La partie centralε est filetes exterieurement pour pouvoir se fixer dans la poi¬ gnee 8, dαnt la couronne cylindriquε superieure (ä gauche sur la figurε) εst filεtεε intέriεuremεnt. Lε rεbord ' cylindrique superieur du corps 9 compcrte une cavite 10 de forme sensible- mεnt cylindriquε. Dans l'εpaissεur dε la paroi du corps εst menageε une tubulure 11 c'amenee d'eau sous pression, qui se compose d'un troncon infεriεur 12 creuse dans le corps propre- ment dit et qui ccmmunique avec un conduit 13 löge d≤πs la pci- gnee 8, d'un troncon central enagέ dans lε rεbord cylindri¬ quε et qui co porte un crificε 14 εt un couloir allongέ 15

ayant la forme d'un sectεur circulairε et dont la profondeur est infεrieure ä l'έpaisseur du rebord cylindrique et d'un trongon d'injεction 16 qui communiquε avec la cavitέ 10. Ce dεrniεr tronςon permet dε dirigsr un jεt d'eau sur les ailet- tes 17 de la turbine 16 logeε dans la cavite IC du corps 9. L'eau sous prεssion, provenant" d'un reseau, est amenee dans le conduit 13 d'oü eile penεtrε dans lε troncon infέrieur 12 de la tubulure d'a enέe 11, puis ä travers l'orificε 14 dans le couloir 15 et finalemεnt dans la cavitε 10 par l'orificε d'iπ- jection 16.

Dans lε fond de la cavite 10 et dans la paroi late- ral'ε du rεbord cylindrique, est mεnagee une ouvεrture 19 qui sert ä evacuer l'eau ds la cavite IG, lorsqu'elle s agi sur lεs ailettes 17 de la turbine 18. Cette ouverturε ccmmunique avec unε tubulure 20 mέnagee dans le corps S, elle-msmε liee ä un conduit d'evaouation 21 parallelε au conduit 13 et egale- mεnt löge dans la poignee 8. LOuvertüre d'εvecuation 19 a unε sεction rεlativεmεnt i portantε par rapport a l'orificε d'injεction 16. La cavitε 10 εst fεr eε dε faςon etanche ä l'aids d'un couvercle 22 et d'un Joint annulaire 23 interpcse εntre lε couvεrclε εt lε corps 9. Lε couvεrcle 22 conports un re¬ bord plat, dont le diametrε εst egal au diametre du rεbord cylindrique du corps 9, εt une partie cylindrique concentri- que de diarretre rέduit, sur laquεlle s'adapte un capuchon 24, agεncε pour recouvrir Is dispositif εcanique cui transforme le mouvement rotatif de la turbine en un mouvεr n .εnt e pivαte- mεnt altsrnatif, εt qui εsra dεcrit plus en detail en refε- rence ä fig. 4. La turbine 18 ccmporte un axε 25 rotatif sur un pa- liεr 26 solidairε du couvεrclε 22. L'axε 25 co-oorte un ele-

sagε 27, dans lεquel pεut s'εncastrer l'axε 28 d'un pignoπ dεnte dudit mecanisme, cet axe etant έquipε d'une goupille transversale 29 qui lε reπd solidaire dε l'axε d'sntraϊnε- mεnt 25 de la turbine. En reference ä la fig. 4, le dispositif, destiπέ ä transformεr le mouvemεnt rotatif dε la turbine, comporte un pignon dente 30 entraϊnε en rotation par la turbine, du fait que son axe 28 est connectέ, gräce ä la goupille 29, ä l'axε d'εntraϊnemeπt dε cettε turbine, une roue dentee 31 qui εngrene le pignon 29. Cettε roue comportε, ä sa surfacε supe- riεurε, un doigt 32 εxcεntre, qui penetre dans uns fεnte 33 d'un bras 34, dont l'extremite est solidaire de l'axe 5 em- manchε dans la tige de la brosse ä dεnts. L'ensεmblε εst mαn- te sur un support se composant d'uns plate-forme 35, dε trois pieds 36 et d'un bloc ceπtral 37 dans lequel εst maintεnu et guide l'axe 5.

A chaque rotation ds la rous dentee 31, correspond une rotation du doigt 32, qui εntraine un pivotemsnt d'un cδ- te puis de l'autre du bras 34 autour de son axe ds pivotemεnt 5. Comme lε bras 34 εt l'axε 5 sont solidaires, le rotation du doigt ou came 32 entraine un pivotement altεrnatif dε 1' axe 5.

En rέfέrεnce a la fig. 5, la turbine Pelleton mi- niaturε qui s'εst revεlέε εxtrε εmεnt εfficace εn pratiquε, a ete realisee par moulage integral en atiέrε syn hεtiquε. Ellε comporte un moyεu 38 solidairε d'un axε 39 et une sεrie dε palss 40 fixees radialεmsnt au oyeu 38. Cha us pale se compose d'une tige 41 εt d'unε extrsπnits εlargiε concavε εn for s de double cuillerε 42. Une entaillε 43 pεrrr.et lε pas- sagε du jet d'εau sous prεssioπ. Cette forme renc la turbine trεs εfficacε εt lui confεrε une puissance süffisante pour assurer ι l'entraϊnεmεnt du mεcanisms de la brossε ä dεnts. ^ s

En rεfεrεncε ä la fig. 6, la brosse ä dεnts, par- tiεllement rεprεsεntee en perspectivε, comporte par exεmplε deux brosses rotatives 50 constituees par des supports 51 se presentant sous la forme de disques, dans lesquels sont iπ- crustees dεs touffεs de poils 52, et qui sont montss sur les axes 53 des turbines 54, elles-memεs logees dans dεs cavites 55 amέnagέes dans le corps 56 de la brosse ä dents propre¬ ment dite. Des conduits d'amenee d'eau sous pression 57, noyes dans le corps de la brosse ä dents 56, permettent de projεter de l'eau sous pression sur les ailεttεs dεs turbinεs εt les entraϊnεr en rotation, par exemple en sens oppαse.

Cε dispositif εxtrememεnt simple evitε tout meca¬ nisme dε transformation du mouvement rotatif dε la turbinε en un mouvement de pivoteme t altεrnatif dεs brossεs, puis- * : quε cεs dεrniεrεs sont έgalεment entraϊnεes εn rotation et sont dans cε but directe εnt couplεes aux turbines.

Les fig. 7 et 8 representent rεspεctivement lε corps εt le mecanisme d'une autre forme dε rεalisation d'unε brossε ä dents ä entrainεmeπt mecaniquε. La particularitε de cε mέcanisme, et cε qui lε distingue en particuliεr dεs for εs dε rεalisatioπ dεcrites εn reference aux fig. 1 ä 5, reside dans lε fait quε la tigε allongεε est sensiblement parallele (et non plus perpendiculaire) au plan de la tur- bins. Cettε solution per et ds realiser un corps relative- mεnt compact ä pεinε plus vαl ineux que la poignee. Le corps 60, dεstinέ ä logεr lε mscanisme dε la fig. 8, se com- posε d'un rεnflεment 60 dispose a l'extremitε superiεure de la poignee 61 (partiellε ent rspresentεε] et ä l'extremite inferieurε d'un cöne 62, destins a supportsr la tige ailon- gie dans laquelle est incrustεe la brosse proprεπent dite. Un evidemεnt sensiblεment cynlindriquε 63 constitue la ca¬ vite dans laquεllε εst logee la turbine, l'axe de la turbine

ε εst 3αge dans la cavitέ cylindriquε 64 qui rεlie la cavite 63 avec une cavite sensiblement rectangulaire 65, prevue pour contenir la piecε qui transformε εffectivement le mou¬ vement rotatif dε la turbinε εn un mouvement de pivotement dε la brosse.

En refεrεnce ä la fig. 8, lε dispositif mέcanique de transformation du mouvεmεnt sε cαmposε εssεπtiellemεnt de la turbine 70, d'un arbre rotatif 71 solidaire de la tur¬ binε, d'un platεau 72 cεπtre sur 1'arbre 71 εt fixέ au moyen d'unε goupillε ou vis 73, d'une bille 74 montέε dε faςoπ εx- cεntrέe sur lε disquε 72 au moyεn d'une goupillε 75 ou dε t ' out autrε moyεn appropriε, εt d'unε piεce pivotable 76 mon- teε ä l'εxtrεmitέ inferieure de la tigε 77, raccordεe ä la tige allongeε Cnon rεprεsεnteε} qui portε, a son extremits superieurε, la brossε proprement dite. La piece pivotable

76 comporte dεu braπches paralleles 78 et 79 qui sont cons- tammεnt en appui sur la bille 74 en dεux points sensiblement diametralement opposes. Lεs dεux branchεs 78 εt 79 sont pa- railεlεs ä la tigε 77, mais cεttε dεrniέrε nε se trouve pas dans le plan defini par lεs dεux branches. Dε cεttε maniere, ä chaquε rotation dε la turbinε, la bille 74 dέcrit une tra- iectoire circulaire au cours de laquelle eile pousse altεr- nativε εnt lεs branchεs 78 εt 79 vεrs la droitε et vers la gauchε. Cε mouvement provoque le pivotemεnt du support 80 autour de l'axε de la tige 77, qui est egalerr.ent pivαtέε altεrnativement de la droite vεrs la gauchε.

En rεfεrence ä la fig. 9, la brosse ä dsnts dεcri- ts comporta un corps SQ constitue de dεux pεrtiεε principa- iεs : un manchε 91 ou poignee et un boitier 92 solidaire du manche 91 et contenant Is mέcanismε d'επtraϊr.smsr.t d'une bros - :. -..εε ä dents 93 partiellεrr.ent rsprεsenteε. Le rr.ecanismε d'εntra

OYPΪ

nεmεnt sε compose d'une turbine Pelleton miniaturε 94, lo¬ gee dans une cavite etanchε 95 et solidaire d'un arbre ro¬ tatif 96. L'εxtrεmite supέrieure dε 1'arbre 96 portε un dis- que 97 sur lequεl εst montεε εxcεntriquεmeπt une bille 98. Lε disque 97 et la bille 98 corrεspondεnt rεspsctivεment au disque 72 et ä la billε 74 dε la figure 6. La bille 98 est logέe dans un avidement 99 carre, dont les cδtes ont sensiblεmεπt la meme longueur que le diametre de la bille 99 et qui est mέnagέ dans unε biεllεttε 100 coudee. La bielet- te 100 correspond ä la piece 76 de la fig. 8, avec toute- fois la diffέrεnce que dans la Variante illustree par la fig. 8, l'svidεmεnt dans lsquεl εst loges-la bille 75 εst ouvεrt ä une extrεmite. Cεci a pour consequence que, la ro¬ tation du disque 72 engeπdre un mouvεmεnt de pivots ent al- ternatif de la tige 77. Par contre, le fait que la bille 99 soit en appui sur lεs quatre- cδtes dε l'evidεmεnt 99 engen- dre ä la fois un mouvement de pivotement alternetif (iden- tiquε ä cεlui εmgεndre par lε mecanismε de la fig. 8] et un mouvement de deplacεmεnt axial alternatif de la bielettε 100. Ce mouvement se transmet par l'inter εdiairε de la par- tie coudee 101, ä la piecε d'εxtremite 102 solidaire ds la tigs dε la brosse ä dents 93. Un evidsment 103 πεnagε axia- lement dans la- piecε d'extrέmitέ 102, permεt de loger unε goupille de guidage fixε 104. La piέce d'extremite 102 comportε unε zone ante- riεurε 1C5 dε diamέtrε reduit et une zone posteriεure 105 de diametre εlargi. Cεt agencεment fonctionne έ la maniere d'un piston. En effεt, l'eau sous pression amensε par lε conduit 1G7 εst dεstinee selon la fonction du cc mutatsur 108, ä alimsnter la turbine 94 par le conduit 139, ou la canulε 110 mεnagee dans la tige de la brossε ä εnts, per lε conduit 111 - 112. Lε conduit 112 dέbouche dans la partie

du corps ou sε trouve logεε la piέce d' εxtrέmitε 102 dε la biεlεttε 100, et est altεrnauivεmεπt ouvεrt εt obturέ par lε coulissement axial dε cεttε piεcε 102 dans lε manchon annulairε 113. Ce dispositif pεrmet d'obtenir une surpres- 5 sion importantε qui εngεndre un jet pulsε ä la sortiε de la canule 110.

De ce fait, la brosse ä dents decrite peut etre utilisεε soit comme brosse ä dents mecanique simple, soit comme appareil ä jεts pulses, soit comme un dispositif com- 10 binant ces deux appareils.

Bien entεndu, le meme rεsultat pourrait etrε ob- tεnu avεc lε mecanismε illustrέ par la fig. 8. II suffirait dε fermer le 4erne cδte de l'evidement dans lequel est logεε la billε 74, pour quε la tigε 77 soit εntraϊπεε selon deux 15 mouvements combines : un pivotemεnt altεrnatif εt une trans lation axiale alternative.

D'autrss variantes dε rεalisation pεuvεnt cεrtai- nεmεnt εtrε imaginses qui apportεnt dεs modifications mi- nεurεs aux realisations prέcεdεπtεs decrites ä titrε d'εx- 20 emple. Ces variantes evidentεs pour l'hommε dε l'art en- trent dans le cadre dε la prεsεnte invεntion.