Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
TRANSPORT VEHICLE TO BE PULLED BY AN OVERHEAD CABLE, AND SYSTEM COMPRISING A VEHICLE OF SAID TYPE
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2017/203168
Kind Code:
A1
Abstract:
Transport vehicle to be pulled by an overhead cable (2), comprising an attachment mechanism (6) for attaching the vehicle to the overhead cable (2), a suspension rod (7) that extends along a longitudinal axis (L) and is connected to the attachment mechanism (6), a support (8) that is linked to the suspension rod (7), the vehicle comprising at least two seats (9-13) that are suspended on the support (8) and are located one behind the other in the direction of the longitudinal axis (L), the support (8) defining a space (14) that is open towards the outside and is located underneath the at least two seats (9-13).

Inventors:
LANIER, Damien (19 rue du Drac, Grenoble, 38000, FR)
GEORGET, Sébastien (15 Boulevard Marius Vivier Merle, Lyon, 69003, FR)
Application Number:
FR2017/051284
Publication Date:
November 30, 2017
Filing Date:
May 24, 2017
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
POMA (109 rue Aristide Bergès, Voreppe, Voreppe, 38340, FR)
International Classes:
B61B7/00
Domestic Patent References:
WO2004076255A12004-09-10
Foreign References:
FR2197363A51974-03-22
DE3049572A11982-07-22
Attorney, Agent or Firm:
HECKE, Gérard (CABINET HECKE, 10 rue d'Arménie - Europole BP 1537, Grenoble Cedex 1, 38025, FR)
Download PDF:
Claims:
Revendications

1. Véhicule de transport destiné à être tracté par un câble aérien (2), comprenant un dispositif d'accrochage (6) pour accrocher le véhicule au câble aérien (2), une suspente (7) s'étendant le long d'un axe longitudinal (L) et reliée au dispositif d'accrochage (6), un support (8) relié à la suspente (7), le véhicule comportant au moins deux sièges (9 à 13) suspendus au support (8) et situés l'un derrière l'autre selon un axe perpendiculaire à l'axe longitudinal (L), caractérisé en ce que le support (8) délimite un espace (14) ouvert vers l'extérieur et situé au-dessous desdits au moins deux sièges (9 à 13).

2. Véhicule selon la revendication 1 , dans lequel le support (8) délimite deux ouvertures latérales (18, 19) traversantes vers l'extérieur et situées respectivement sur les côtés latéraux du véhicule.

3. Véhicule selon la revendication 1 ou 2, dans lequel le support (8) délimite deux ouvertures (20, 21 ) avant et arrière traversantes vers l'extérieur et situées respectivement à l'avant et à l'arrière desdits au moins deux sièges (9 à 13). 4. Véhicule selon l'une des revendications 1 à 3, comprenant une structure de protection (22) desdits au moins deux sièges (9 à 13) montée sur le support (8).

5. Véhicule selon la revendication 4, dans lequel la structure de protection (22) comporte une embase (23) formant un cadre autour desdits au moins deux sièges (9 à 13) et des éléments cylindriques reliant l'embase (23) au support (8).

6. Véhicule selon l'une des revendications 1 à 5, dans lequel chaque siège (9 à 13) comporte un harnais (30) monté pivotant sur le siège (9 à 13) entre une position relevée dans laquelle un accès au siège (9 à 13) est autorisé et une position abaissée pour assurer une protection d'un passager assis sur le siège (9 à 13).

7. Véhicule selon la revendication 6, comprenant un siège rotatif (9 à 13) monté en rotation sur le support (8).

8. Véhicule selon la revendication 7, comprenant un système d'inclinaison (15) configuré pour animer en rotation le siège rotatif (9 à 13) par rapport à une position de référence du siège rotatif (9 à 13).

9. Installation de transport par câble aérien, comprenant au moins un véhicule selon l'une des revendications 1 à 8.

10. Installation selon la revendication 9, comprenant une gare (40) équipée d'un plancher (41 ) mobile entre une position rétractée dans laquelle le véhicule entre dans la gare (40) et une position déployée dans laquelle le plancher (41 ) est situé au-dessous desdits au moins deux sièges (9 à 13) du véhicule.

Description:
Véhicule de transport destiné à être tracté par un câble aérien et installation comprenant un tel véhicule

Domaine technique de l'invention

L'invention concerne le transport par câble aérien, et plus particulièrement les installations du type téléphérique et les véhicules de ces installations. État de la technique

De nombreux télésièges sont utilisés pour transporter des passagers en altitude et sont pour la plupart anciens. Un télésiège est une installation de transport équipée de sièges suspendus à un câble aérien, à la fois porteur et tracteur. Actuellement, la capacité de transport d'un télésiège est limitée à huit passagers par siège. En outre, les télésièges offrent un panorama large mais ne procurent pas de sensations fortes du fait qu'ils sont situés à des hauteurs peu élevées par rapport au sol pour des raisons de normes de sécurité. Les téléphériques ont, quant à eux, des cabines pouvant transporter plus de huit passagers à des hauteurs plus élevées que celles des télésièges. Un téléphérique est une installation de transport dont les câbles de traction et les câbles porteurs sont aériens, et les cabines sont suspendues au-dessus du sol par les câbles aériens. Il existe des téléphériques modernes dont les cabines sont montées en rotation autour d'un axe vertical de la cabine de façon à faire découvrir un panorama exceptionnel sur le paysage pour l'ensemble des passagers. Mais la rotation est lente pour une découverte en toute sécurité et pour un maximum de confort. En outre, ces téléphériques sont généralement exploités en hiver et ne sont pas, ou peu, utilisés l'été. Il existe donc un besoin pour utiliser les téléphériques en été lorsque les passagers ne peuvent pas faire de ski, et plus particulièrement de proposer des téléphériques à sensations fortes pouvant être utilisés aussi bien l'été que l'hiver. Objet de l'invention

Un objet de l'invention consiste à pallier ces inconvénients, et plus particulièrement à fournir des moyens pour créer des sensations fortes aux passagers transportés par câble tracteur aérien en toute sécurité.

Selon un aspect de l'invention, il est proposé un véhicule de transport destiné à être tracté par un câble aérien, comprenant un dispositif d'accrochage pour accrocher le véhicule au câble aérien, une suspente s'étendant le long d'un axe longitudinal et reliée au dispositif d'accrochage, un support relié à la suspente, le véhicule comportant au moins deux sièges suspendus au support et situés l'un derrière l'autre selon un axe perpendiculaire à l'axe longitudinal.

Le support délimite un espace ouvert vers l'extérieur et situé au-dessous desdits au moins deux sièges.

Ainsi, les passagers sont suspendus au-dessus du vide et leur champ de vision orienté vers le sol n'est pas obstrué, ce qui crée des sensations fortes, notamment pour les véhicules qui sont tractés à des hauteurs importantes au- dessus du sol.

Le support peut délimiter deux ouvertures latérales traversantes vers l'extérieur et situées respectivement sur les côtés latéraux du véhicule.

Le support peut en outre délimiter deux ouvertures avant et arrière traversantes vers l'extérieur et situées respectivement à l'avant et à l'arrière desdits au moins deux sièges. Le véhicule peut comprendre une structure de protection desdits au moins deux sièges montée sur le support.

La structure de protection peut comporter une embase formant un cadre autour desdits au moins deux sièges et des éléments cylindriques reliant l'embase au support.

Chaque siège peut comporter un harnais monté pivotant sur le siège entre une position relevée dans laquelle un accès au siège est autorisé et une position abaissée pour assurer une protection d'un passager assis sur le siège.

Le véhicule peut comprendre un siège rotatif monté en rotation sur le support.

Le véhicule peut comprendre un système d'inclinaison configuré pour animer en rotation le siège rotatif par rapport à une position de référence du siège rotatif.

Selon un autre aspect de l'invention, il est proposé une installation de transport par câble aérien, comprenant au moins un véhicule tel que défini ci-avant. L'installation peut comprendre une gare équipée d'un plancher mobile entre une position rétractée dans laquelle le véhicule entre dans la gare et une position déployée dans laquelle le plancher est situé au-dessous desdits au moins deux sièges du véhicule. Description sommaire des dessins

D'autres avantages et caractéristiques ressortiront plus clairement de la description qui va suivre de modes particuliers de réalisation de l'invention donnés à titre d'exemples non limitatifs et représentés aux dessins annexés, dans lesquels : - la figure 1 , illustre schématiquement une vue en perspective d'un mode de réalisation d'un véhicule et d'une installation de transport par câble selon l'invention ;

- la figure 2, illustre schématiquement une vue de côté d'une installation de transport pour laquelle le plancher est dans une position rétractée ; et

- la figure 3, illustre schématiquement une vue de côté de l'installation de transport de la figure 2 pour laquelle le plancher est dans une position déployée. Description détaillée

Sur la figure 1 , on a représenté une installation 1 de transport par câble aérien 2, comprenant au moins un véhicule 3. De manière générale le câble aérien est un câble tracteur 2 sur lequel sont accrochés les véhicules 3 pour les tracter. L'installation 1 est de préférence un téléphérique comprenant une structure porteuse, par exemple un ou deux câbles porteurs 4, 5. Le véhicule 3 comprend un dispositif d'accrochage 6, une suspente 7 et un support 8. Le dispositif d'accrochage 6 est configuré pour accrocher le véhicule 3 au câble tracteur aérien 2. Le dispositif d'accrochage 6 peut être un chariot muni d'une attache pour accrocher le chariot au câble 2 et de roues pour rouler sur le ou les câbles porteurs 4, 5, comme illustré sur la figure 1. En variante, le dispositif d'accrochage 6 peut être une pince fixe, pour un accrochage du véhicule 3 au câble aérien tracteur 2 de façon permanente, ou une pince débrayable pour accrocher le véhicule 3 de manière amovible. La suspente 7 est reliée au dispositif d'accrochage 6, et s'étend le long d'un axe longitudinal L. Le support 8 est relié à la suspente 7, à une extrémité de la suspente 7 opposée à celle où est relié le dispositif d'accrochage 6.

En outre, le véhicule 3 comporte au moins deux sièges 9 à 13 suspendus au support 8 et situés l'un derrière l'autre selon un axe perpendiculaire à l'axe longitudinal L. L'axe perpendiculaire à l'axe longitudinal L s'étend selon la direction Y du sens de déplacement du véhicule 3 lorsque ce dernier est tracté par le câble tracteur 2. Avantageusement, le véhicule 3 comporte au moins deux rangées de sièges situées l'une derrière l'autre selon l'axe perpendiculaire à l'axe longitudinal L, de manière à augmenter la capacité de transport du véhicule 3. Par ailleurs, chaque rangée s'étend le long d'un axe horizontal lorsque le véhicule 3 est immobile. Sur la figure 1 on a représenté à titre d'exemple, un véhicule 3 comprenant des sièges 9 à 13 arrangés sur cinq rangées. En particulier, les sièges 9 à 13 sont du type baquet, c'est-à-dire des sièges individuels dont le dossier emboîte les reins d'un passager, de façon que le passager soit calé dans le siège. Préférentiellement, chaque siège 9 à 13 comporte un harnais 30, illustré sur les figures 2 et 3, monté pivotant sur le siège 9 à 13 entre une position relevée, illustrée sur la figure 3, dans laquelle un accès au siège 9 à 13 est autorisé, et une position abaissée, illustrée sur la figure 2, pour assurer une protection d'un passager assis sur le siège 9 à 13. En outre, chaque siège 9 à 13 peut être équipé d'un garde-corps 31 monté pivotant entre une position relevée, illustrée sur la figure 3, et une position abaissée, illustrée sur la figure 2, de manière à immobiliser les jambes du passager. En particulier, le harnais 30 est conformé pour protéger le tronc du passager en le calant entre le dossier et le harnais 30 lorsque le harnais 30 est dans la position abaissée. On peut également concevoir un harnais de protection spécifique qui puisse à la fois caler le tronc et les jambes du passager, et dans ce cas le garde-corps 31 n'est plus nécessaire.

Plus particulièrement, le support 8 délimite un espace 14 ouvert vers l'extérieur et situé au-dessous des sièges 9 à 13. Cet espace 14 permet aux sièges 9 à 13 d'être suspendus au-dessus du vide. Les passagers se trouvent ainsi suspendus dans le vide sans qu'aucun plancher n'obstrue leur champ de vision. Un tel véhicule 3 procure des sensations inédites plus fortes que celles qu'on peut éprouver avec une cabine fermée d'un téléphérique traditionnel. En particulier, l'espace ouvert 14 ne comporte ni fenêtres, ni plusieurs orifices laissant circuler l'air. Contrairement à l'état de la technique, ce véhicule 3 n'est pas une cabine car il est dépourvu de plancher à l'endroit situé au-dessous des sièges 9 à 13. Ainsi, lorsque le véhicule 3 est tracté au-dessus du vide, il permet de créer des sensations fortes puisque les passagers ont un champ de vision dégagé sur le paysage situé sous les sièges, c'est-à-dire sous leurs pieds.

Préférentiellement, le support 8 délimite également deux ouvertures latérales 18, 19 traversantes vers l'extérieur et situées respectivement sur les côtés latéraux du véhicule 3. En d'autres termes, le véhicule 3 est dépourvu de parois latérales. C'est-à-dire que les côtés du véhicule 3 ne comportent ni fenêtres, ni plusieurs orifices laissant circuler l'air. Par ailleurs, le support 8 peut aussi délimiter deux ouvertures avant 20 et arrière 21 traversantes vers l'extérieur et situées respectivement à l'avant et à l'arrière des sièges 9 à 13. C'est-à-dire que l'avant et l'arrière du véhicule 3 ne comportent ni fenêtres, ni plusieurs orifices laissant circuler l'air. De façon générale, les ouvertures traversantes latérales 18, 19, avant 20 et arrière 21 , font communiquer l'extérieur avec un espace situé au- dessous du support 8, et où sont situés les sièges 9 à 13. Un tel support 8 accentue l'effet de sensations fortes puisque les passagers peuvent avoir leur champ de vision dégagé sur les côtés latéraux, à l'avant et à l'arrière du véhicule 3.

De façon générale, le support 8 est conformé pour suspendre les sièges 9 à 13 à la suspente 7 du véhicule 3. Le support 8 peut comprendre un toit a forme parallélépipédique muni d'une surface supérieure 16 équipée de moyens de fixations reliés à la suspente 7 pour fixer le toit à la suspente 7. Le toit comporte également une surface inférieure 17 opposée à la surface supérieure 16, et sur laquelle sont suspendus les sièges 9 à 13. En variante, à la place du toit, le support 8 peut comprendre une structure de suspension formée par un assemblage de barres ou de tubes, formant un cadre de suspension relié à la suspente 7 et aux sièges 9 à 13. Avantageusement le support 8 peut comprendre une structure de protection 22 des sièges 9 à 13 montée sur le support 8. La structure de protection 22 permet de protéger les sièges 9 à 13, et les passagers, lorsque le véhicule 3 est en balancement, notamment lorsque le véhicule 3 arrive en gare ou lorsque le véhicule 3 franchit un pylône. La structure de protection 22 peut être réalisée à partir d'éléments cylindriques, tels que des tubes, des barres, des tiges pleines, ou une combinaison des trois. On entend par cylindre, un solide limité par une surface cylindrique engendrée par un ensemble de droites parallèles, notées génératrices, s'appuyant sur une courbe plane fermée, notée directrice, et deux plans coupant les génératrices. De préférence, la structure de protection 22 comporte une embase 23 formant un cadre autour des sièges 9 à 13. Le cadre 23 peut être continu ou discontinu. En particulier, l'embase 23 est reliée au support 8 par l'intermédiaire d'éléments cylindriques, de préférence quatre tubes 24 situés aux quatre coins du support 8. Sur la figure 2, on a représenté un mode de réalisation avantageux qui accentue encore davantage les sensations fortes. Dans ce mode de réalisation, le véhicule 3 comprend au moins un siège rotatif 9 à 13. Préférentiellement, tous les sièges 9 à 13 sont rotatifs, comme illustré sur la figure 2. On peut également envisager que certains sièges 9 à 13, ou un seul siège 9, sont montés fixes sur le support 8, par exemple des sièges 9 à 13 destinés aux passagers responsables de l'exploitation du véhicule 3. Par exemple, les sièges 9 à 13 rotatifs sont montés en rotation sur le support 8 autour d'axes parallèles à un axe de rotation R. L'axe de rotation R des sièges 9 à 13 rotatifs peut être perpendiculaire à l'axe longitudinal L de la suspente 7. Préférentiellement, l'axe de rotation R est perpendiculaire à un axe d'accrochage A s'étendant le long du câble aérien 2. L'axe d'accrochage A est un axe le long duquel le câble tracteur 2 s'étend lorsque le dispositif d'accrochage 6 est accroché au câble tracteur 2. Avantageusement, le véhicule 3 comprend un système d'inclinaison 15, illustré aux figures 2 et 3, configuré pour animer en rotation les sièges 9 à 13 rotatifs par rapport à des positions de référence respectives des sièges 9 à 13 rotatifs. Les sièges 9 à 13 rotatifs occupent leur position de référence lorsque leurs dossiers sont verticaux pour que les passagers puissent s'asseoir, comme illustré sur les figures 1 et 3. Par ailleurs, le système d'inclinaison 15 comporte un ensemble d'engrenages commandés et configurés pour animer en rotation les sièges 9 à 13 rotatifs. Le système d'inclinaison 15 comporte des vérins, hydrauliques ou pneumatiques, ou des moteurs électriques configurés pour commander les engrenages. Plus particulièrement, le système d'inclinaison 15 est monté sur le support 8. En variante, le système d'inclinaison 15 est logé à l'intérieur du toit du support 8. Le système d'inclinaison 15 peut ainsi incliner les sièges 9 à 13 rotatifs, une fois que les passagers sont assis et avant le début du déplacement du véhicule 3, puis le système d'inclinaison 15 peut ramener les sièges 9 à 13 rotatifs dans leurs positions de référence pour embarquer à nouveau des passagers. Avantageusement, le système d'inclinaison 15 peut incliner les sièges 9 à 13 rotatifs en direction du sol. En d'autres termes, le dossier et l'assise du siège 9 à 13 rotatif sont inclinés ensemble en direction du sol, de sorte que les passagers se trouvent dans une position prononcée en regard du sol. C'est-à-dire que le champ de vision des passagers se trouve orienté en direction du sol. Cette inclinaison accentue les sensations fortes.

L'installation 1 peut en outre comprendre une gare d'embarquement des passagers, illustrée aux figures 2 et 3, et une gare de débarquement des passagers, non représentée à des fins de simplification. Une gare peut comprendre un plancher 41 monté mobile au sein de la gare, entre une position rétractée, illustrée à la figure 3, dans laquelle le véhicule 3 entre dans la gare, et une position déployée, illustrée à la figure 3, dans laquelle le plancher 41 est situé au-dessous des sièges 9 à 13. Ainsi, lorsque le véhicule 3 approche d'une gare, le plancher 41 est rétracté pour ne pas gêner l'entrée du véhicule 3 dans la gare. Puis, lorsque le véhicule 3 est immobilisé dans la gare, le plancher 41 est déployé sous les sièges 9 à 13, et les passagers peuvent débarquer du véhicule 3 en marchant sur le plancher 41 pour rejoindre un quai 42 de la gare. Par ailleurs, la gare équipée d'un plancher 41 mobile comporte également un mécanisme 43 pour déplacer le plancher 41 . Par exemple, le mécanisme 43 comporte des vérins configurés pour rétracter et déployer le plancher 41 mobile.

L'installation et le véhicule qui viennent d'être décrits permettent de créer de nouvelles sensations plus fortes que celles qui sont procurées par les téléphériques traditionnels.