Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
VEHICLE BRAKE DISC PROTECTOR
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2014/087070
Kind Code:
A1
Abstract:
The invention relates to a vehicle brake disc protector, in particular for a motor vehicle, which consists of two portions, i.e. a plastic casing 10 that has a general shape that is substantially circular and that comprises a cutout 11 on the periphery of same intended to provide a space for a brake caliper, and a metal base 20 that is assembled at the central portion of casing 10, openings being provided in the disc protector to allow means to pass therethrough for fixing the latter to an element of the structure of the vehicle. Motor vehicles. Motor vehicle brake disc protectors.

More Like This:
Inventors:
GRANDIDIER MICHAEL (FR)
MAURICE PHILIPPE (FR)
Application Number:
FR2013/052806
Publication Date:
June 12, 2014
Filing Date:
November 20, 2013
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
PEUGEOT CITROEN AUTOMOBILES SA (FR)
International Classes:
F16D55/00
Foreign References:
US20090266655A12009-10-29
DE10155645A12003-05-22
DE102005014153A12006-10-05
DE4344051A11994-07-21
EP0124419A11984-11-07
DE4344051C22003-06-26
Attorney, Agent or Firm:
MENES, Catherine (FR)
Download PDF:
Claims:
Revendications

1 . Protecteur de disque de frein de véhicule, en particulier de véhicule automobile, caractérisé en ce qu'il est constitué en deux parties : a) une enveloppe (10) en matière plastique, qui présente une forme générale sensiblement circulaire et qui comporte une découpe (1 1 ) sur sa périphérie destinée à ménager un espace (A) pour un étrier de frein, et b) une embase (20) métallique, qui est assemblée à la partie centrale (12) de l'enveloppe (10), des orifices étant prévus dans le protecteur de disque pour le passage de moyens de fixation de ce dernier sur un élément de la structure du véhicule.

2. Protecteur de disque de frein selon la revendication 1 , caractérisé en ce que ladite embase (20) métallique est réalisée à partir d'une tôle d'acier.

3. Protecteur de disque de frein selon l'une quelconque des revendications 1 et 2, caractérisé en ce que ladite embase (20) métallique est assemblée par bouterollage à la partie centrale (12) de l'enveloppe (10) du protecteur.

4. Protecteur de disque de frein selon l'une quelconque des revendications 1 à 3, caractérisé en ce que ladite embase (20) métallique est réalisée par emboutissage.

5. Protecteur de disque de frein selon l'une quelconque des revendications 1 à 3, caractérisé en ce que ladite embase (20) métallique est réalisée par usinage par enlèvement de matière.

6. Protecteur de disque de frein selon l'une quelconque des revendications 1 à 5, caractérisé en ce que ladite enveloppe (10) du protecteur en matière plastique est réalisée par un procédé d'injection plastique.

7. Protecteur de disque de frein selon l'une quelconque des revendications 1 à 6, caractérisé en ce que des orifices circulaires sont prévus dans ledit protecteur de disque pour le passage de vis de fixation de ce dernier sur un élément de la structure du véhicule.

8. Procédé de réalisation d'un protecteur de disque de frein conforme à l'une quelconque des revendications précédentes, caractérisé par les étapes suivantes, prises en combinaison : a) - réalisation de l'embase (20) métallique par emboutissage d'une tôle d'acier, b) - réalisation de l'enveloppe (10) en matière plastique par injection, et c) - assemblage de l'embase (20) métallique avec la partie centrale (12) de l'enveloppe (10) par bouterollage.

9. Véhicule, en particulier véhicule automobile, caractérisé en ce qu'il comporte au moins un protection de disque de frein conforme à l'une quelconque des revendications 1 à 8.

Description:
PROTECTEUR DE DISQUE DE FREIN DE VEHICULE.

[0001 ] La présente invention revendique la priorité de la demande française 1261650 déposée le 05 Décembre 2012 dont le contenu (texte, dessins et revendications) est ici incorporé par référence.

[0002] L'invention porte sur un protecteur de disque de frein de véhicule, en particulier de véhicule automobile. Elle concerne également un procédé de réalisation d'un tel protecteur de disque de frein. Elle concerne, enfin, un véhicule, en particulier un véhicule automobile, équipé d'au moins un tel protecteur de disque de frein.

[0003] Pour protéger les pistes de freinage du disque d'un frein à disque contre les projections d'eau, de boue ou autre, il est connu de fixer sur l'essieu du véhicule une pièce appelée « protecteur de disque ». De manière classique, ce protecteur de disque est constitué d'une feuille de tôle emboutie fixée au niveau de sa partie centrale par une pluralité de vis.

[0004] Actuellement, les protecteurs de disque de frein réalisés en grande série sont, le plus souvent, totalement en acier. Ils sont relativement lourds et présentent une mauvaise isolation thermique. Pour les rendre plus léger, on a également réalisé des séries de ces protecteurs en aluminium ou alliage d'aluminium. Ceux-ci présentent le défaut, lorsqu'ils sont vissés ou pincés sur des pièces en matériau différent, en fonte ou en acier par exemple, de générer un problème de corrosion galvanique. De plus, qu'ils soient en acier ou en aluminium, ces protecteurs de disque connus de l'art antérieur présentent l'inconvénient de se corroder.

[0005] On connaît également, selon le document DE 43 44 051 C2, un protecteur de disque de frein de véhicule automobile, qui peut être réalisé en métal ou bien en matière plastique.

[0006] Le but de la présente invention est de fournir un protecteur de disque de frein de véhicule, en particulier de véhicule automobile, qui soit relativement léger tout en assurant les mêmes fonctionnalités que les protecteurs entièrement métalliques connus de l'art antérieur.

[0007] Un autre but de la présente invention est de fournir un tel protecteur de disque de frein, qui présente d'excellentes qualités mécaniques et thermiques, de façon à répondre aux cahiers des charges actuels de la fabrication automobile. [0008] Enfin, c'est également un but de la présente invention de fournir un tel protecteur de disque de frein, qui soit de conception et de fabrication simple, qui soit robuste, fiable et économique.

[0009] Pour parvenir à ces buts, la présente invention a pour objet un protecteur de disque de frein de véhicule, en particulier de véhicule automobile, qui est constitué en deux parties : a) une enveloppe en matière plastique, qui présente une forme générale sensiblement circulaire et qui comporte sur sa périphérie une découpe destinée à ménager un espace pour un étrier de frein, et b) une embase métallique, qui est assemblée à la partie centrale de l'enveloppe, des orifices étant prévus dans le protecteur de disque pour le passage de moyens de fixation de ce dernier sur un élément de la structure du véhicule.

[0010] Selon un mode préféré de réalisation de l'invention, ladite embase du protecteur est réalisée à partir d'une tôle d'acier et elle est, de préférence, assemblée par bouterollage à la partie centrale de l'enveloppe du protecteur.

[001 1 ] Cette embase du protecteur selon l'invention peut être réalisée par emboutissage, ou bien par usinage par enlèvement de matière.

[0012] Selon un mode préféré de réalisation de l'invention également, l'enveloppe du protecteur est réalisée par un procédé d'injection plastique, de type connu en soi.

[0013] De manière préférentielle, des orifices circulaires, par exemple au nombre de quatre, peuvent être prévus sur le protecteur de disque pour le passage de vis de fixation de ce dernier sur un élément de la structure du véhicule.

[0014] La présente invention a aussi pour objet un procédé de réalisation d'un protecteur de disque de frein conforme à celui décrit ci-dessus dans ses grandes lignes. Ce procédé, nouveau, comporte les étapes suivantes, prises en combinaison : a) réalisation de l'embase métallique par emboutissage d'une tôle d'acier, b) réalisation de l'enveloppe en matière plastique par injection, et c) assemblage de l'embase métallique avec la partie centrale de l'enveloppe en plastique par bouterollage. [0015] D'autres buts, avantages et caractéristiques de l'invention apparaîtront dans la description qui suit d'un exemple de réalisation, non limitatif de l'objet et de la portée de la présente demande de brevet, accompagnée de dessins dans lesquels :

[0016] - la figure 1 est une vue d'ensemble, en perspective, schématique, d'un exemple de réalisation d'un protecteur de disque de frein de véhicule selon la présente invention,

[0017] - la figure 2 est une vue en perspective, schématique, d'un exemple de réalisation de la partie dite « enveloppe » d'un protecteur de disque de frein selon la présente invention, et

[0018] - la figure 3 est une vue en perspective, schématique, d'un exemple de réalisation de la partie dite « embase » d'un protecteur de disque de frein selon la présente invention.

[0019] En référence aux dessins des figures 1 à 3, on a représenté un protecteur de disque de frein selon la présente invention, qui est constitué en deux parties, à savoir une enveloppe, de référence générale 10, et une embase, de référence générale 20.

[0020] L'enveloppe 10, également représentée seule sur le dessin de la figure 2, est réalisée en une matière plastique. Elle présente une forme générale sensiblement circulaire et comporte une découpe 1 1 sur sa périphérie. La découpe 1 1 est destinée à ménager un espace référencé A (figure 1 ) pour le passage d'un étrier d'un système de freinage (non représenté).

[0021 ] L'embase 20, également représentée seule sur le dessin de la figure 3, est réalisée à partir d'une tôle d'acier, qui est assemblée à la partie centrale 12 de l'enveloppe 10. L'embase 20 présente également une ouverture circulaire 23, centrale, qui vient se superposer à l'ouverture centrale 13 de l'enveloppe pour le positionnement et la fixation du protecteur de disque de frein sur un élément de la structure du véhicule.

[0022] L'élément de la structure du véhicule, sur lequel est fixé le protecteur de disque de frein, peut être un bras de suspension ou bien un pivot, par exemple.

[0023] L'enveloppe 10 du protecteur, en matière plastique, est réalisée, de préférence, par un procédé d'injection plastique, et l'embase 20 est réalisée par emboutissage ou bien par usinage par enlèvement de matière.

[0024] L'assemblage de l'embase 20 sur la partie centrale 12 de l'enveloppe 10 du protecteur de disque de frein est, de préférence, réalisé par bouterollage, procédé connu en soi qui permet d'assembler des matériaux différents, tels que métal et matière plastique, par échauffement et fluage de la matière plastique.

[0025] Des orifices circulaires référencés 20a sur la figure 3, au nombre de quatre par exemple, peuvent être prévus pour le passage de vis de fixation du protecteur de disque sur un élément de la structure du véhicule.

[0026] Le procédé de réalisation d'un protecteur de disque de frein selon l'invention est le suivant :

[0027] - on réalise l'embase métallique 20 par emboutissage d'une tôle d'acier, de préférence, [0028] - on réalise l'enveloppe 10 en matière plastique par un procédé de moulage par injection, de préférence, et

[0029] - on assemble l'embase métallique 20 avec la partie centrale 12 de l'enveloppe 10, de préférence par un procédé de bouterollage (sur une presse de bouterollage).

[0030] Le protecteur de disque de frein de véhicule, en particulier de véhicule automobile, tel que décrit ci-dessus, présente de nombreux avantages, parmi lesquels les avantages suivants :

[0031 ] - il permet un gain important en masse, par rapport à un protecteur de disque entièrement métallique,

[0032] - il n'engendre pas de corrosion galvanique, contrairement aux protecteurs en aluminium ou en alliage d'aluminium de l'art antérieur,

[0033] - par rapport aux protecteurs entièrement métalliques, il présente une isolation thermique plus importante de la dissipation de chaleur du disque de frein lors des phases de freinage du véhicule, ce qui permet une meilleure protection des composants placés après le protecteur, [0034] - parce que son enveloppe est réalisée par injection plastique, il peut connaître une très grande diversité de formes, contrairement aux protecteurs métalliques de l'art antérieur réalisés par emboutissage.