Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
VIBRATORY DENTAL INSTRUMENT AND ASSOCIATED KIT
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2017/187038
Kind Code:
A1
Abstract:
A vibratory dental instrument (1) comprising a handle (2) equipped with means for vibrating one end (4) of the handle (2), located in the extension of same and receiving a dental tool (3), said end (4) being suitable for transmitting the vibrations to the tool (3), the end (4) comprising, on the free edge of same, a receiving groove provided with at least one guide means for guiding a tool (3) when it is being inserted into the groove and at least one means for holding the tool (3) in position in the groove. The guide means comprises a V-shaped opening of the groove and the means for holding the tool in position comprises an internal diameter of the groove smaller than the external diameter of the corresponding part (7) of the tool (3).

Inventors:
GIGAULT, Stéphane (7 chemin de Cimard, CHANONAT, 63450, FR)
Application Number:
FR2017/050720
Publication Date:
November 02, 2017
Filing Date:
March 29, 2017
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
SCORPION (4 rue Enrico Fermi, ROMAGNAT, 63540, FR)
International Classes:
A61C17/20; A61C1/14; A61C3/03
Domestic Patent References:
2011-11-03
2016-01-28
Foreign References:
US4911639A1990-03-27
US20150064647A12015-03-05
KR20120008644A2012-02-01
US4911639A1990-03-27
Attorney, Agent or Firm:
ABSAROKA (11 avenue Léonard de VinciBP, 63064 CLERMONT-FERRAND cedex 1, 63064, FR)
Download PDF:
Claims:
REVENDICATIONS

1 . - Instrument dentaire vibratoire (1 ) comportant un manche (2) équipé de moyens de mise en vibration d'une extrémité (4) du manche (2), située dans le prolongement de celui-ci et recevant un outil dentaire (3 ; 30), ladite extrémité (4) étant adaptée pour transmettre les vibrations à l'outil (3 ; 30), l'extrémité (4) comprenant, sur sa tranche libre, une gorge (8 ; 800) de réception, de manière amovible, d'une partie (7) d'un outil dentaire (3 ; 30), ladite gorge (8 ; 800) étant pourvue d'au moins un moyen de guidage (80, 81 ) de l'outil (3 ; 30) lors de son introduction dans la gorge (8 ; 800) et d'au moins un moyen de maintien en position (D8, D3 ; 90) de l'outil (3 ; 30) en place dans la gorge (8 ; 800), caractérisé en ce que le moyen de guidage (80, 81 ) comprend une ouverture de la gorge (8) configurée en V et en ce que le moyen de maintien en position de l'outil comprend un diamètre interne (D8) de la gorge (8) inférieur au diamètre externe (D3) de la partie (7) de l'outil (3) correspondante.

2. - Instrument selon la revendication 1 , caractérisé en ce que le plan (p) de la tranche de l'extrémité libre (4) du manche (2) est orienté angulairement (a) par rapport à l'axe longitudinal (A) du manche (2).

3. - Instrument selon la revendication 2, caractérisé en ce que la gorge (8 ; 800) est ménagée sur toute la tranche d'extrémité (4).

4. - Instrument selon la revendication 3, caractérisé en ce que la gorge (8 ; 800) est à section transversale circulaire et la partie (7 ; 70) de l'outil (3 ; 30) correspondante est cylindrique à base circulaire.

5. - Instrument selon la revendication 1 , caractérisé en ce que le moyen de maintien en position de l'outil comprend un renflement annulaire (90) ménagé sur la partie de l'outil

(30) destinée à être dans la gorge (800) et une empreinte transversale (10), de forme complémentaire, ménagée dans la gorge (800).

6. - Kit pour un instrument dentaire vibratoire conforme à l'une quelconque des revendications précédentes, caractérisé en ce qu'il comporte au moins un manche (2) et au moins deux outils (3 ; 30).

7. - Kit selon la revendication 6, caractérisé en ce qu'il comprend un boîtier de réception des outils neufs, usagés et/ou à stériliser.

8. - Kit selon la revendication 7, caractérisé en ce qu'il comprend un moyen de prise de l'outil pour la mise en place et le retrait de l'outil dans le boîtier et sur l'instrument dentaire.

Description:
INSTRUMENT DENTAIRE VIBRATOIRE ET KIT ASSOCIE La présente invention concerne un instrument dentaire vibratoire ainsi qu'un kit associé.

Un instrument dentaire vibratoire est un outil à main utilisé par les dentistes pour effectuer différentes opérations ou travaux dans le domaine des soins dentaires telles que le détartrage, le nettoyage, le polissage, le fraisage ou la taille d'une dent ou d'une cavité dentaire. Un tel instrument est relié, par une extrémité, à un appareil émettant des vibrations à hautes fréquences, typiquement des vibrations de type ultra-sons. Les vibrations sont transmises jusqu'à l'extrémité libre de l'insert, cette dernière étant équipée d'un outil de configuration adaptée au travail à effectuer. Les vibrations sont transmises à l'outil et assurent ainsi une mise en mouvement rapide et périodique de l'outil nécessaire à la réalisation d'une opération définie.

L'extrémité de travail d'un tel instrument est avantageusement creuse, ce qui permet d'envoyer de l'eau sous pression sur la zone de travail. L'eau facilite la lubrification mécanique de la zone de travail et permet de refroidir la zone de travail tout en participant à l'évacuation des particules issues du travail de l'outil sur la ou les dent(s).

Un tel instrument comprend, pour effectuer ces diverses opérations, une extrémité pourvue d'un outil adapté, en termes de forme et de dimensions, à l'opération concernée.

Afin de permettre au dentiste d'effectuer les différentes opérations, il est connu de disposer de divers instruments avec, chacun, un type d'outil adapté à l'action à effectuer. Ces outils s'usent et il est nécessaire de pouvoir les changer de manière aisée et rapide, tout en préservant des conditions d'hygiène optimales. Pour remédier à cela tout en limitant le nombre d'instruments, on connaît des têtes d'instruments dentaires amovibles par rapport au reste de l'instrument. Chaque tête correspond à un type d'outil donné. Avec de telles têtes amovibles, il convient de maintenir un couplage optimal entre l'outil et le reste de l'instrument qui génère les vibrations. Pour cela, on connaît par WO-A-2016012714 un système de couplage de la tête de l'instrument dentaire de type mâle et femelle, indéformable et robuste, basé sur une connexion de type hélicoïdale. US-A-4 91 1 639 décrit un instrument vibratoire recevant une mèche dont l'extrémité conique est introduite dans une gorge ménagée dans une partie de l'instrument. Le maintien en position de la mèche est effectué par un manchon coulissant.

L'invention propose un instrument dentaire muni d'un porte outil permettant de changer rapidement, de manière facile et en respectant les conditions d'hygiène, un outil donné par un outil d'un autre type, afin de pouvoir réaliser diverses opérations dentaires avec un même instrument dont la tête est équipée de différents outils.

A cet effet, l'invention a pour objet un instrument dentaire vibratoire comportant un manche équipé de moyens de mise en vibration d'une extrémité du manche, située dans le prolongement de celui-ci et recevant un outil dentaire, ladite extrémité étant adaptée pour transmettre les vibrations à l'outil, l'extrémité comprenant, sur sa tranche libre, une gorge de réception, de manière amovible, d'une partie d'un outil dentaire, ladite gorge étant pourvue d'au moins un moyen de guidage de l'outil lors de son introduction dans la gorge et d'au moins un moyen de maintien en position de l'outil en place dans la gorge, caractérisé en ce que le moyen de guidage comprend une ouverture de la gorge configurée en V et en ce que le moyen de maintien en position de l'outil comprend un diamètre interne de la gorge inférieur au diamètre externe de la partie de l'outil correspondante.

Ainsi, il est aisé d'insérer et d'ôter un outil sur l'extrémité de l'instrument dentaire. Les moyens de blocage assurent le maintien de l'outil lors des vibrations. Ces dernières sont transmises intégralement à l'outil, la gorge assurant une continuité entre le manche et l'outil.

Selon des aspects avantageux mais non obligatoires de l'invention, un tel instrument dentaire peut comprendre une ou plusieurs des caractéristiques suivantes:

- Le plan de la tranche de l'extrémité libre du manche est orienté angulairement par rapport à l'axe longitudinal du manche.

- La gorge est ménagée sur toute la tranche d'extrémité. - La gorge est à section transversale circulaire et la partie de l'outil correspondante est cylindrique à base circulaire.

- Le moyen de maintien en position de l'outil comprend un renflement annulaire ménagé sur la partie de l'outil destinée à être dans la gorge et une empreinte transversale, de forme complémentaire, ménagée dans la gorge.

L'invention concerne également un kit pour un instrument dentaire vibratoire conforme à l'une quelconque des caractéristiques précédentes, caractérisé en ce qu'il comporte au moins un manche et au moins deux outils.

Selon des aspects avantageux mais non obligatoires de l'invention, un tel kit d'instrument dentaire peut comprendre une ou plusieurs des caractéristiques suivantes:

- Il comprend un boîtier de réception des outils neufs, usagés et/ou à stériliser.

- Il comprend un moyen de prise de l'outil pour la mise en place et le retrait de l'outil dans le boîtier et sur l'instrument dentaire.

L'invention sera mieux comprise et d'autres avantages de celle-ci apparaîtront plus clairement à la lecture de la description qui va suivre de plusieurs modes de réalisation de l'invention, donnée à titre d'exemple non limitatif et faite en référence aux dessins suivants dans lesquels:

- La figure 1 est une vue de côté, partielle, d'un instrument dentaire vibratoire conforme à un mode de réalisation de l'invention,

- la figure 2 est une vue en coupe, selon la section transversale de l'extrémité de l'instrument et à plus grande échelle,

- la figure 3 est une vue de côté, partielle et à une autre échelle, de l'outil de l'instrument dentaire vibratoire de la figure 1 ,

- la figure 4 est une vue en coupe, similaire à la figure 2, sans l'outil,

- la figure 5 est une vue de côté, partielle et à une autre échelle, d'un instrument dentaire vibratoire conforme à un autre mode de réalisation de l'invention,

- la figure 6 est une vue de dessus, à une autre échelle, de l'instrument dentaire vibratoire de la figure 5 et La figure 7 est une vue en perspective, partielle et à une autre échelle, de l'instrument illustré aux figures 5 et 6.

La figure 1 illustre un premier mode de réalisation d'un instrument dentaire vibratoire 1 . Sur les diverses figures, l'instrument dentaire 1 n'est pas représenté en totalité. Seule la partie du manche 2 au plus près de la zone active, donc de l'outil 3 est illustrée. Ici, cette partie du manche 2 est de forme cylindrique à base circulaire, le diamètre étant variable sur la longueur de la partie du manche 2. Dans d'autres modes de réalisation non illustrés, la partie du manche est de forme et/ou de dimensions différentes.

De manière connue, un tel manche 2 est creux. Il est ainsi possible d'injecter de l'eau ou un autre fluide depuis la base de l'instrument jusqu'à l'outil 3. Comme cela ressort de la figure 1 , l'extrémité libre 4 du manche 2 supportant l'outil 3 est configurée en biseau. En d'autres termes, le plan principal P de la tranche de l'extrémité libre 4 n'est pas perpendiculaire à l'axe longitudinal A du manche 2 mais disposé angulairement par rapport à ce dernier. Avantageusement, l'angle d'inclinaison a entre le plan P et l'axe A est compris entre 1 10° et 130°. De préférence, il est voisin de 1 16°.

L'outil 3 illustré aux différentes figures, notamment à la figure 3, est schématiquement représenté sous la forme d'une tige aux extrémités 5, 6 arrondies. On conçoit que l'outil 3 est adapté, tant au niveau des dimensions que de la forme, au travail à effectuer. Pour cela, il a, par exemple, une extrémité 6 dite active pointue ou configurée en fraise.

Dans tous les cas, l'outil 3 est muni d'une zone 7, située au voisinage de son extrémité 5, adaptée à la forme d'un logement de réception de l'outil 3 ménagé sur l'extrémité 4 du manche 2. Ce logement, visible notamment à la figure 4, est défini par une gorge 8 orientée selon la section transversale de l'extrémité, donc selon la pente du plan P de l'extrémité 4 circulaire du manche 2 et réalisée sur toute la tranche d'extrémité, donc ici, selon le diamètre de celle-ci. En d'autres termes, la gorge 8 est donc ouverte à ses extrémités et elle débouche sur la paroi circulaire externe 9 du manche 2 ou sur les faces opposées de l'extrémité du manche lorsque ce dernier n'est pas cylindrique à base circulaire. Ici, l'extrémité 4 est représentée comme étant monobloc avec le reste du manche 2. Dans un autre mode de réalisation non illustré, l'extrémité 4 est en un autre matériau que celui constitutif du manche 2. L'extrémité 4 est avantageusement réalisée par un surmoulage, en un matériau polymères, de l'extrémité libre du manche 2. On conçoit que ce surmoulage est fixe ou amovible, ce qui participe à obtenir une extrémité 4 aisément adaptable au maintien et au guidage de divers outils 3.

La figure 2 illustre l'outil 3 reçu dans la gorge 8. On note que cette dernière est globalement configurée en U à fond arrondi. Comme cela ressort de la figure 2, l'outil 3 inséré dans la gorge 8 n'est pas libre en rotation autour de son axe longitudinal A3. De plus, il ne peut pas se déplacer en translation selon l'axe longitudinal A8 de la gorge 8. On note que les axes A3 et A8 respectivement de l'outil 3 et de la gorge 8, sont confondus lorsque l'outil 3 est en place dans la gorge 8. Ce maintien en position de l'outil 3 dans la gorge 8 est obtenu par coopération de formes, avec une insertion en force de l'outil 3 dans la gorge 8. Pour cela, le diamètre externe D3 de l'outil 3, au niveau de sa partie 7 destinée à être logée dans la gorge 8 est supérieur de 0,01 mm à 0,03 mm au diamètre interne D8 de la gorge 8, dans sa partie recevant l'outil. On réalise ainsi un coincement en position de l'outil dans la gorge.

L'insertion de l'outil 3 dans la gorge 8 est guidée et facilitée par la configuration en V d'une portion des parois internes 80, 81 de la gorge 8 au niveau de son ouverture, comme cela est plus particulièrement visible à la figure 4. Ainsi, un angle β voisin de 8° entre les parois 80, 81 au niveau de l'ouverture et les parois 82, 83 du fond 84 de la gorge 8 permet non seulement de réaliser un effet d'entonnoir permettant de guider et de positionner l'outil 3 mais également facilite son insertion en favorisant, par effet de levier, l'écartement des parois 80, 81 . En d'autres termes, la configuration de l'ouverture de la gorge 8 facilite l'insertion, en force, de l'outil 3 dans la gorge 8 en créant un effet de clipsage de l'outil dans la gorge.

Les figures 5 à 7 illustrent un autre mode de réalisation de l'invention. L'outil 30 est ici muni, dans sa partie 70 destinée à être insérée dans la gorge 800, d'un autre moyen de maintien en position. Un tel mode de réalisation est, par exemple, utilisé lorsque l'on souhaite obtenir une longueur de l'outil 30 permettant de définir une fréquence de résonnance adaptée au générateur à ultrasons.

Ici, l'organe est un renflement annulaire 9 entourant l'outil 30, sensiblement en position médiane de la partie 70 de l'outil 30 destinée à être en place dans la gorge 800. Ce renflement annulaire 9 est, ici, réalisé d'origine sur l'outil 30. En variante, il s'agit d'une partie rapportée sur un outil existant.

Comme cela ressort des figures 6 et 7, le renflement 9 est positionné, lorsque l'outil 30 est en place dans la gorge 800, dans une empreinte 10 de forme complémentaire. Cette empreinte 10, en forme de cuvette, est orientée selon la section transversale de la gorge 800. Ses dimensions sont telles qu'elle assure le maintien du renflement 9, en interdisant tout mouvement de rotation et/ou de translation de l'outil 30 dans la gorge 800. Par la complémentarité de formes entre le renflement annulaire 9 et l'empreinte 10, on définit non seulement un autre moyen de maintien en position de l'outil mais également un moyen de guidage de ce dernier lors de sa mise en place dans la gorge 800.

Dans d'autres modes de réalisation, deux ou plus de deux renflements 9 sont prévus. Une telle solution, outre le fait d'augmenter la force de maintien exercée sur l'outil, permet de définir un détrompeur en évitant, par exemple, que l'outil soit présenté au-dessus de la gorge dans une mauvaise position.

La mise en place de l'outil est aisée, les différents moyens de guidage permettant de positionner au mieux l'outil au-dessus de la gorge.

Pour retirer l'outil 3 ou 30, on assure le pivotement de celui-ci par effet de levier, en manœuvrant la partie de l'outil 3 ou 30 située entre la gorge 8 ou 800 et une extrémité libre de l'outil 3 ou 30, selon la double flèche F à la figure 5. On conçoit que, dans le mode de réalisation illustré aux figures 5 à 7, ce mouvement est facilité par la présence du renflement 9 qui, lorsqu'il est en place dans son empreinte 10, définit un point de pivotement pour un bras de levier d'une longueur optimale. Le dentiste dispose ainsi d'un instrument dentaire dont l'outil, que ce soit pour son nettoyage et/ou sa stérilisation, pour son remplacement ou pour la maintenance, est aisé à séparer et à remettre sur le manche.

Dans un mode de réalisation avantageux, mais non illustré, un kit d'instrument dentaire vibratoire est proposé. Ce kit comprend au moins un manche pourvu d'une extrémité et d'au moins deux outils conformes à une des caractéristiques précédentes. Les outils composant le kit sont ou non différents. Le kit est avantageusement présenté avec un boîtier adapté pour recevoir des outils neufs, donc en attente de montage sur le manche, et des outils usagés et/ou à stériliser. Les logements respectifs de ces différents outils dans le boîtier sont configurés, d'une part, pour permettre une manipulation minimale des outils et d'autre part, pour éviter tout risque d'erreur quant à la place qui doit être occupée par chaque outil dans le boîtier.

Avantageusement, un moyen de prise de l'outil, par exemple de type clé, est prévu pour manipuler les outils entre l'instrument dentaire et le boîtier, donc pour la mise en place et le retrait des outils dans le boîtier et sur l'instrument dentaire.

On conçoit qu'un moyen de marquage visuel des différents outils et/ou de leur place dans le boîtier soit prévu.

Comme mentionné précédemment, la présence d'une extrémité 4 surmoulée, avantageusement amovible, permet d'avoir un kit comportant plusieurs extrémités 4 permettant d'utiliser une gamme d'outils variés, tant en dimensions qu'en formes.