Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
WINDOW AND SYSTEM OF WINDOWS COMPRISING AN ACOUSTIC DAMPING DEVICE
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2016/170274
Kind Code:
A1
Abstract:
The invention relates to a window, in particular a sliding window, for closing off an open surface (102) in a wall separating the inside from the outside, and comprising an opening panel (120) and a frame (110). The window is characterized in that it comprises: "a passive acoustic silencer comprising two parallel and acoustically absorbent slides (130, 330, 340, 140) extending in a median plane normal to the open surface (102), one slide being attached to the opening panel (120) and the other being attached to the frame (110), the movement of the opening panel relative to the frame creating, between said slides, a slit having a thickness (103) equal to the window opening. The invention also relates to a system of windows for acoustic damping between the inside and outside of an open space in a wall.

Inventors:
BIBENS PHILIPPE (FR)
LAHBIB PATRICK (FR)
KELLER MAXIME (FR)
Application Number:
FR2016/050929
Publication Date:
October 27, 2016
Filing Date:
April 21, 2016
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
SAPA BUILDING SYSTEMS FRANCE (FR)
International Classes:
E06B5/20; E06B3/263; G10K11/178
Foreign References:
DE10052093A12002-05-02
US20070223714A12007-09-27
US20100266138A12010-10-21
DE10052093A12002-05-02
EP1199438A22002-04-24
Attorney, Agent or Firm:
CORNUEJOLS, CHRISTOPHE (FR)
Download PDF:
Claims:
REVENDICATIONS

1 . Fenêtre, notamment coulissante, obturant une surface (102) ouverte dans une paroi séparant l'intérieur de l'extérieur, et comprenant un ouvrant (120) et un dormant (1 10), caractérisée en ce qu'elle comporte :

un silencieux acoustique passif comprenant deux lames (130, 330, 340, 140) parallèles et acoustiquement absorbantes, s'étendant dans plan moyen normal à la surface (102) ouverte, l'une étant fixée à l'ouvrant (120) et l'autre étant fixée au dormant (1 10), le déplacement de l'ouvrant par rapport au dormant créant entre lesdites lames une fente d'une épaisseur (103) égale à l'ouverture de la fenêtre.

2. Fenêtre selon la revendication 1 , dans laquelle les lames (130, 140) sont constituées chacune d'un profilé (131 , 141 ) en U appliqué contre le châssis de l'ouvrant ou du dormant et rempli d'un matériau (132, 142) absorbant acoustique.

3. Fenêtre selon la revendication 1 , dans laquelle les lames (130, 140) s'étendent de 25 cm selon la direction normale à la surface (102) 20 ouverte.

4. Fenêtre selon la revendication 1 , comprenant :

un système d'amortissement acoustique actif comprenant :

un haut-parleur (150, 251 , 252, 255, 350) placé dans une des lames ;

un microphone (160, 360) ;

un module électronique (370) de contrôle comprenant des moyens pour analyser le signal capté par le microphone (160, 360) et générer un signal émis par le haut-parleur ledit signal constituant une contre-onde acoustique au signal capté par le microphone (160, 360).

5. Fenêtre selon la revendication 4, dans lequel le microphone (160, 360) est placé dans la lame (140, 340) liée à l'ouvrant et le haut-parleur est placé dans lame (130, 330) liée au dormant.

6. Fenêtre selon la revendication 4, comprenant un microphone (161 ) fixé au dormant côté intérieur.

7. Fenêtre selon la revendication 4, comprenant un haut-parleur (150) placé dans la lame liée au dormant et tourné vers l'extérieur.

8. Fenêtre selon la revendication 4, comprenant un haut-parleur placé dans la lame liée au dormant et tourné vers la lame liée à l'ouvrant.

9. Fenêtre selon la revendication 4, comprenant une pluralité de hautparleurs (150, 251 , 252, 255).

10. Fenêtre selon la revendication 9, comprenant une pluralité de hautparleurs (150, 251 , 252) aptes à émettre un signal dans une fréquence s'étendant dans les fréquences inférieures 250 Hz, et une pluralité de haut-parleurs (255) aptes à émettre un signal acoustique de fréquence supérieure à 250 Hz.

1 1 . Fenêtre selon la revendication 5 ou la revendication 6, comprenant une pluralité de microphones.

12. Fenêtre selon la revendication 1 1 , apte à générer un amortissement actif jusqu'à une fréquence maximale f, et comprenant une pluralité de microphones fixés au dormant à l'intérieur, lesdits microphones étant espacés d'une distance inférieure ou égale à la 1 /2 longueur d'onde correspondant à la fréquence f.

13. Fenêtre selon la revendication 10, dans laquelle les haut-parleurs (150, 251 , 252) sont espacés selon un pas (201 ) inférieur ou égal à 1 /2 longueur d'onde de la plus haute fréquence, f, de l'amortissement actif.

14. Procédé pour l'amortissement du bruit extérieur dans un local intérieur comprenant une fenêtre selon la revendication 4 ou la revendication 5, caractérisé en ce qu'il comprend les étapes consistant à :

capter le bruit extérieur au moyen d'un microphone ;

générer une onde acoustique contraire au signal capté dans une gamme de fréquences comprises entre 80 Hz et 1000 Hz.

15. Ensemble préconstitué, ou kit, comprenant :

une lame (330), destinée à être fixée au dormant d'une fenêtre, constituée d'un profilé en U rempli d'un matériau acoustiquement absorbant, et comprenant un haut-parleur et (350) un module électronique (370) apte à générer un signal à destination du haut- parleur et des moyens (371 ) de réception d'un signal;

une lame (340), destinée à être fixée à l'ouvrant d'une fenêtre, constituée d'un profilé en U rempli d'un matériau acoustiquement absorbant ;

un microphone (360) ;

un module électronique (370) de contrôle comprenant des moyens de calcul, des moyens (380) aptes à générer et émettre un signal à destination du haut-parleur et des moyens (371 ) de réception du signal provenant du microphone ;

des moyens d'alimentation électrique du module électronique.

16. Ensemble selon la revendication 12, comprenant des moyens (305) photovoltaïques connectés aux moyens d'alimentation.

17. Système de fenêtres, notamment coulissantes, pour amortissement acoustique, ledit système obturant un espace ouvert dans une paroi séparant l'intérieur de l'extérieur, ledit espace ouvert comportant une surface interne (102a) ouverte et une surface externe (102b) ouverte, et ledit système comprenant une première fenêtre et une deuxième fenêtre selon l'une quelconque des revendications 1 à 13, chaque fenêtre comportant au moins un ouvrant (120a, 120b, 120c, 120d), dit ouvrant extrémal, coopérant avec une partie d'un dormant (1 10a, 1 10b, 1 10c, 1 1 Od), caractérisé en ce que :

- lesdites première et deuxième fenêtres obturent respectivement lesdites surfaces interne (102a) et externe (102b),

- chacune desdites première et deuxième fenêtres comporte au moins un silencieux acoustique passif comprenant deux lames (130a, 140a, 130b, 140b, 130c, 140c, 130d, 140d) parallèles et acoustiquement absorbantes, s'étendant dans un plan moyen normal aux surfaces interne (102a) et externe (102b), l'une étant fixée audit au moins un ouvrant extrêmal (120a, 120b, 120c, 120d) et l'autre étant fixée à la partie du dormant (1 10a, 1 10b, 1 10c, 1 10d) liée audit au moins un ouvrant extrêmal, le déplacement dudit au moins un ouvrant extrêmal par rapport au dormant créant entre lesdites lames une fente d'une épaisseur (103) égale à l'ouverture de la fenêtre.

18. Système selon la revendication 17, caractérisé en ce qu'au moins une desdites première et deuxième fenêtres comporte deux ouvrants extrémaux (120a, 120b, 120c, 120d) coopérant respectivement avec deux parties distinctes de son dormant (1 10a, 1 1 Ob, 1 10c, 1 1 Od).

19. Système selon l'une des revendications 17 à 18, caractérisé en ce que chaque fenêtre comporte deux ouvrants extrémaux (120a, 120b, 120c, 120d) coopérant respectivement avec deux parties distinctes du dormant de ladite fenêtre (1 10a, 1 10b, 1 10c, 1 1 0d).

20. Système selon l'une des revendications 18 à 19, caractérisé en ce que chacune desdites première et deuxième fenêtres comporte un silencieux acoustique passif, les lames (130a, 140a, 130d, 140d) des silencieux acoustiques passifs respectivement de la première fenêtre et de la deuxième fenêtre s'étendant dans deux plans moyens distincts, de sorte que, lorsque lesdites fenêtres sont entrebâillées au niveau de leurs silencieux acoustiques passifs respectifs, le parcours du bruit pour pénétrer de l'extérieur vers l'intérieur comporte une chicane.

21 . Système selon l'une des revendications 18 à 19, caractérisé en ce que chacune desdites première et deuxième fenêtres comporte un silencieux acoustique passif, les lames (130a, 140a, 130b, 140b) des silencieux acoustiques passifs respectivement de la première fenêtre et de la deuxième fenêtre s'étendant dans un plan moyen commun.

22. Système selon la revendication 19, caractérisé en ce que chaque fenêtre comporte un premier et un deuxième silencieux acoustique passif, les lames (130a, 140a, 130b, 140b) respectivement du premier silencieux acoustique passif de la première fenêtre et du premier silencieux acoustique passif de la deuxième fenêtre s'étendant dans un premier plan moyen commun, les lames (130c, 140c, 130d, 140d) respectivement du deuxième silencieux acoustique passif de la première fenêtre et du deuxième silencieux acoustique passif de la deuxième fenêtre s'étendant dans un deuxième plan moyen commun, lesdits premier et deuxième plans moyens communs étant distincts.

23. Système selon l'une des revendications 18 à 22, caractérisé en ce qu'il comprend au moins un ouvrant intermédiaire positionné entre lesdits deux ouvrants extrémaux d'une fenêtre (120a, 120b, 120c, 120d).

24. Système selon l'une des revendications 17 à 23, caractérisé en ce qu'au moins un silencieux acoustique passif du système de fenêtres comporte aussi un système d'amortissement acoustique actif comprenant :

- un haut-parleur (150, 251 , 252, 255, 350) placé dans une des lames dudit au moins un silencieux acoustique passif ;

- un microphone (160, 360) ;

- un module électronique (370) de contrôle comprenant des moyens pour analyser le signal capté par le microphone (160, 360) et générer un signal émis par le haut-parleur, ledit signal émis constituant une contre-onde acoustique au signal capté par le microphone (160, 360).

25. Procédé pour l'amortissement du bruit extérieur dans un local intérieur comprenant un système de fenêtres selon la revendication 24, caractérisé en ce qu'il comprend les étapes consistant à :

- ouvrir les première et deuxième fenêtres ;

- capter le bruit de l'extérieur au moyen d'au moins un microphone

(160, 360) ;

- générer une onde acoustique contraire au signal capté dans une gamme de fréquences comprises entre 80 Hz et 1000 Hz.

26. Procédé selon la revendication 25, dans lequel les première et deuxième fenêtres sont respectivement ouvertes dans deux directions parallèles et de sens opposés.

Description:
FENÊTRE ET SYSTÈME DE FENÊTRES COMPRENANT UN DISPOSITIF D'AMORTISSEMENT ACOUSTIQUE

DOMAINE TECHNIQUE

L'invention concerne un système de fenêtres pour amortissement acoustique. L'invention appartient au domaine des ouvertures, plus particulièrement, mais non exclusivement celui des fenêtres ou portes-fenêtres utilisées pour fermer les ouvertures pratiquées dans la façade d'un bâtiment.

ÉTAT DE LA TECHNIQUE

L'utilisation d'une fenêtre à vitrages multiples, mise en œuvre à partir de profilés techniques précis et stables dimensionnellement pour la constitution de l'ouvrant et du dormant de ladite fenêtre, permet d'assurer une étanchéité parfaite de ladite fenêtre et un facteur d'isolation phonique élevé lorsque la fenêtre est fermée.

Cependant l'ouverture, même selon un entrebâillement modéré de l'ouvrant desdites fenêtres dégrade de manière importante cette isolation phonique. Ceci est particulièrement désagréable pour des logements ou des bureaux se trouvant dans des rues bruyantes ou à proximité de voies de circulation, particulièrement dans les étages en hauteur où l'effet des murs antibruit est réduit. Ainsi, les occupants de tels locaux ne peuvent ouvrir les fenêtres plus de quelques minutes sans subir de manière intolérable les effets du bruit extérieur.

Le document US 2010 02662138 décrit un exemple de contrôle actif du bruit dans un local fermé. Ce type de contrôle actif nécessite l'installation de haut-parleurs dans la pièce et l'optimisation de leur positionnement. Aussi, ce dispositif de l'art antérieur n'est pas adapté pour une utilisation visant le grand public.

EXPOSÉ DE L'INVENTION

L'invention vise à résoudre les insuffisances de l'art antérieur et concerne à cette fin, une fenêtre, notamment coulissante, obturant une surface ouverte dans une paroi séparant l'intérieur de l'extérieur, et comprenant un ouvrant et un dormant, caractérisée en ce qu'elle comporte :

- un silencieux acoustique passif comprenant deux lames parallèles acoustiquement absorbantes, s'étendant dans un plan moyen normal à la surface ouverte, l'une étant fixée à l'ouvrant et l'autre étant fixée au dormant, le déplacement de l'ouvrant par rapport au dormant créant entre lesdites lames une fente d'une épaisseur égale à l'ouverture de la fenêtre.

Ainsi la fente créée lors de l'ouverture de la fenêtre réalise un amortisseur acoustique pour le bruit compris dans des fréquences comprises entre 1000 Hz et 5000 Hz environ. Les lames sont adaptées pour être rapportées sur toute fenêtre existante, plus particulièrement, mais non exclusivement, une fenêtre à ouvrant coulissant.

L'invention est avantageusement mise en œuvre selon les modes de réalisation et les variantes exposés ci-après, lesquels sont à considérer individuellement ou selon toute combinaison techniquement opérante.

Avantageusement, les lames sont constituées chacune d'un profilé en U appliqué contre le châssis de l'ouvrant ou du dormant et rempli d'un matériau absorbant acoustique. Ce mode de réalisation est facile de réalisation. La nature du profilé est adaptée à la nature du châssis.

Selon un exemple de réalisation, les lames s'étendent de 25 cm selon la direction normale à la surface ouverte. Cette configuration présente un bon compromis entre l'efficacité du dispositif objet de l'invention et son impact esthétique sur la fenêtre.

Selon un mode de réalisation avantageux, la fenêtre objet de l'invention comporte un système d'amortissement acoustique actif comprenant :

- un haut-parleur placé dans une des lames ;

- un microphone ;

- un module électronique de contrôle comprenant des moyens pour analyser le signal capté par le microphone et générer un signal émis par le haut-parleur constituant une contre-onde acoustique au signal capté par le microphone.

Ainsi le système d'amortissement actif complète le système d'amortissement passif pour les fréquences inférieures à 1000 Hz.

Selon un premier mode de réalisation, le microphone est placé dans la lame liée à l'ouvrant et le haut-parleur est placé dans la lame liée au dormant. Ainsi, le système d'amortissement actif est compris dans les lames de sorte que le dispositif objet de l'invention est adaptable à toute fenêtre existante.

Selon un mode de réalisation alternatif ou complémentaire, la fenêtre objet de l'invention comporte un microphone fixé au dormant côté intérieur. Ainsi placé ce microphone capte de manière précise le brut extérieur véhiculé à l'intérieur. La proximité de ce microphone de l'extrémité intérieure du silencieux acoustique lui permet de capter un signal filtré par ledit silencieux et améliore l'efficacité du traitement acoustique actif.

Selon des variantes de réalisation, la fenêtre objet de l'invention comprend un haut-parleur fixé à l'ouvrant et tourné vers l'extérieur, ou un haut- parleur lié à l'ouvrant et tourné vers la fente entre des deux lames, ces deux variantes n'étant pas exclusives l'une de l'autre.

Avantageusement la fenêtre objet de l'invention comprend une pluralité de hautparleurs. Ainsi, l'émission du signal acoustique contraire est optimisée en dirigeant le signal vers les haut-parleurs adaptés en fonction des gammes de fréquences.

Aussi, selon un exemple de réalisation de la fenêtre objet de l'invention, une pluralité de haut-parleurs est apte à émettre un signal dans une plage de fréquence s'étendant en dessous 250 Hz et une pluralité de haut- parleurs est apte à émettre un signal acoustique de fréquence supérieure à 250 Hz.

Avantageusement, les haut-parleurs sont espacés selon un pas inférieur ou égal à 1/2 longueur d'onde de la plus haute fréquence f de l'efficacité de l'amortissement actif. Ainsi, le nombre de haut-parleurs de gros volume destinés aux basses fréquences est réduit.

Avantageusement, la fenêtre objet comprend une pluralité de microphones. Cette disposition permet une captation plus précise du champ acoustique. Avantageusement les microphones de ladite pluralité sont espacés d'un pas inférieur ou égal 1 /2 longueur d'onde correspondant à la fréquence maximale fôe l'efficacité de l'amortissement actif. L'invention concerne également un procédé pour l'amortissement du bruit extérieur dans un local intérieur comprenant une fenêtre selon l'invention, lequel procédé comprend les étapes consistant à :

- capter le bruit extérieur au moyen d'un microphone ;

- générer une onde acoustique contraire au signal capté dans la gamme de fréquence comprise entre 80 Hz et 1000 Hz. Ainsi, ce procédé combine l'amortissement passif pour les fréquences élevées et l'amortissement actif pour les basses fréquences, ce qui lui permet d'être efficace sur l'atténuation du bruit extérieur jusqu'à des ouvertures de l'ordre de 10 cm de la fenêtre.

L'invention concerne également un ensemble préconstitué, ou kit, comprenant :

- une lame, destinée à être fixée au dormant d'une fenêtre, constituée d'un profilé en U rempli d'un matériau acoustiquement absorbant, et comprenant un haut-parleur ;

- une lame, destinée à être fixée à l'ouvrant d'une fenêtre, constituée d'un profilé en U rempli d'un matériau acoustiquement absorbant ;

- un microphone ;

- un module électronique de contrôle comprenant des moyens de calcul, des moyens aptes à générer un signal à destination du haut-parleur et des moyens de réception du signal provenant du microphone ;

- des moyens d'alimentation électrique du module électronique.

Ce kit est adaptable à une fenêtre existante afin d'améliorer ses performances acoustiques lorsque celle-ci est entrebâillée.

Avantageusement, le kit objet de l'invention comprend :

- des moyens photovoltaïques connectés aux moyens d'alimentation électrique.

Ainsi ledit kit fonctionne de manière autonome et ne nécessite pas de raccordement au secteur.

L'invention concerne également un système de fenêtres, notamment coulissantes, pour amortissement acoustique, ledit système obturant un espace ouvert dans une paroi séparant l'intérieur de l'extérieur, ledit espace ouvert comportant une surface interne ouverte et une surface externe ouverte, et ledit système comprenant une première fenêtre et une deuxième fenêtre, chaque fenêtre comportant au moins un ouvrant, dit ouvrant extrêmal, coopérant avec une partie d'un dormant. En outre, ledit système est configuré de sorte que :

- lesdites première et deuxième fenêtres obturent respectivement lesdites surfaces interne et externe,

- au moins une desdites première et deuxième fenêtres comporte au moins un silencieux acoustique passif comprenant deux lames parallèles et acoustiquement absorbantes, s'étendant dans un plan moyen normal aux surfaces interne et externe, l'une étant fixée audit au moins un ouvrant extrêmal et l'autre étant fixée à la partie du dormant liée audit au moins un ouvrant extrêmal, le déplacement dudit au moins un ouvrant extrêmal par rapport au dormant créant entre lesdites lames une fente d'une épaisseur égale à l'ouverture de la fenêtre.

Ainsi la fente créée lors de l'ouverture de l'une desdites première et deuxième fenêtres au niveau d'un ouvrant extrêmal réalise un amortisseur acoustique pour le bruit compris dans des fréquences comprises entre 1000 Hz et 5000 Hz environ. Les lames sont adaptées pour être rapportées sur toute fenêtre existante, plus particulièrement, mais non exclusivement, une fenêtre comportant au moins un ouvrant coulissant.

Le système de fenêtres est avantageusement mise en œuvre selon les modes de réalisation et les variantes exposés ci-après, lesquels sont à considérer individuellement ou selon toute combinaison techniquement opérante.

Dans un mode particulier de réalisation, au moins une desdites première et deuxième fenêtres comporte deux ouvrants extrêmaux coopérant respectivement avec deux parties distinctes de son dormant.

Dans un mode particulier de réalisation, chaque fenêtre comporte deux ouvrants extrêmaux coopérant respectivement avec deux parties distinctes du dormant de ladite fenêtre. Une telle configuration permet avantageusement d'avoir des ouvertures respectives des première et deuxième fenêtres contenues dans des plans moyens identiques ou distincts selon les besoins d'aération et/ou de réduction du bruit.

Dans un mode particulier de réalisation, les première et deuxième fenêtres comportent respectivement un premier et un deuxième silencieux acoustiques passifs, les lames desdits premier et deuxième silencieux acoustiques passifs s'étendant respectivement dans deux plans moyens distincts. Ainsi, lorsque les fenêtres sont respectivement ouvertes dans deux directions parallèles et de sens opposés, le parcours du bruit pour pénétrer de l'extérieur vers l'intérieur comporte une chicane au travers desdits premier et deuxième silencieux acoustiques passifs, de sorte que les performances d'amortissement acoustique sont nettement améliorées par rapport à l'usage d'une fenêtre seule.

Dans un mode particulier de réalisation, les première et deuxième fenêtres comportent respectivement un premier et un deuxième silencieux acoustiques passifs, les lames desdits premier et deuxième silencieux acoustiques passifs s'étendant dans un plan moyen commun. Ce mode de réalisation permet une bonne aération de l'intérieur tout en garantissant un amortissement acoustique performant et amélioré par rapport à l'usage d'une fenêtre seule.

Dans un mode particulier de réalisation, chaque fenêtre comporte un premier et un deuxième silencieux acoustique passif, les lames respectivement du premier silencieux acoustique passif de la première fenêtre et du premier silencieux acoustique passif de la deuxième fenêtre s'étendant dans un premier plan moyen commun, les lames respectivement du deuxième silencieux acoustique passif de la première fenêtre et du deuxième silencieux acoustique passif de la deuxième fenêtre s'étendant dans un deuxième plan moyen commun, lesdits premier et deuxième plans moyens communs étant distincts. Ce mode de réalisation permet de réaliser avantageusement toutes les configurations possibles d'ouverture et d'amortissement acoustique selon les besoin d'aération de l'intérieur et de réduction du bruit.

Dans un mode particulier de réalisation, ledit système comprend au moins un ouvrant intermédiaire positionné entre lesdits deux ouvrants extrémaux d'une même fenêtre. Cette configuration permet d'adapter la taille des première et deuxième fenêtres à de grands espaces ouverts et/ou d'augmenter le nombre d'ouvertures.

Dans un mode particulier de réalisation, au moins un silencieux acoustique passif du système de fenêtres comporte aussi un système d'amortissement acoustique actif comprenant :

- un haut-parleur placé dans une des lames dudit au moins un silencieux acoustique passif ;

- un microphone ;

- un module électronique de contrôle comprenant des moyens pour analyser un signal capté par le microphone et générer un signal émis par le haut-parleur, ledit signal émis constituant une contre- onde acoustique au signal capté par le microphone (160, 360). Ainsi le système d'amortissement actif complète le système d'amortissement passif pour les fréquences inférieures à 1000 Hz.

L'invention concerne également un procédé pour amortissement du bruit extérieur dans un local intérieur comprenant un système de fenêtres selon l'invention, caractérisé en ce qu'il comprend les étapes consistant à :

- entrebâiller les première et deuxième fenêtres ;

- capter le bruit de l'extérieur au moyen d'un microphone ;

- générer une onde acoustique contraire au signal capté dans une gamme de fréquences comprises entre 80 Hz et 1000 Hz.

Ainsi, ce procédé combine l'amortissement passif pour les fréquences élevées et l'amortissement actif pour les basses fréquences, ce qui lui permet d'être efficace sur l'atténuation du bruit extérieur jusqu'à des ouvertures comprises entre 10 cm et 20 cm de chacune desdites première et deuxième fenêtres.

Dans un mode particulier de mise en œuvre, les première et deuxième fenêtres sont respectivement entrebâillées dans deux directions parallèles et de sens opposés. Un tel mode de mise en œuvre permet avantageusement d'obtenir une atténuation du bruit extérieur appartenant à l'intervalle [30dB, 35dB] lorsque les fenêtres du système de fenêtres sont entrebâillées, permettant ainsi à l'utilisateur d'un tel système de fenêtres de bénéficier d'une aération sans subir les nuisances sonores extérieures. PRÉSENTATION DES FIGURES

L'invention est exposée ci-après selon ses modes de réalisation préférés, nullement limitatifs, et en référence aux figures 1 à 10, dans lesquelles :

- la figure 1 représente selon une vue partielle et schématique un exemple de réalisation d'une fenêtre selon une coupe par un plan horizontal perpendiculaire à la surface ouverte occultée par la fenêtre ;

- la figure 2 est une vue de face, côté extérieur de la lame fixée au dormant de la fenêtre ;

- la figure 3 est une vue schématique de principe, selon la même coupe que la figure 1 , d'un kit d'équipement d'une fenêtre ;

- la figure 4 montre selon une vue schématique en coupe un exemple de réalisation d'un dispositif expérimental pour mesurer l'efficacité d'une fenêtre en termes d'atténuation acoustique ;

- la figure 5 est un exemple de diagramme d'atténuation acoustique obtenu au moyen du dispositif de la figure 4 ;

- la figure 6 représente un exemple schématique de réalisation d'un système de fenêtres coulissantes pour amortissement acoustique ;

- la figure 7 représente schématiquement une variante de réalisation du système de fenêtres de la figure 6, dans lequel les lames des silencieux acoustiques passifs s'étendent dans un plan moyen commun ;

- la figure 8 représente schématiquement un mode particulier de réalisation du système de fenêtres de la figure 6 ou de la figure 7, dans lequel chaque fenêtre comporte un premier et un deuxième silencieux acoustiques passifs ;

- la figure 9 représente schématiquement une variante de réalisation du système de fenêtres dans lequel la première fenêtre comporte deux ouvrants extrêmaux, et dans lequel la deuxième fenêtre comporte un seul ouvrant extrêmal ;

- la figure 10 représente schématiquement une variante de réalisation du système de fenêtres dans lequel chacune desdites première et deuxième fenêtres comportent un unique ouvrant extrêmal.

DESCRIPTION DÉTAILLÉE D'UN MODE DE RÉALISATION DE

L'INVENTION

Figure 1 , selon un exemple de réalisation, la fenêtre objet de l'invention est une fenêtre coulissante comportant un châssis (1 10) dormant lié à une façade (101 ), et un ouvrant (120) supportant un vitrage (121 ), occultant une surface (102) ouverte dans ladite façade (101 ). Selon cet exemple de réalisation les montants du dormant(1 10) et de l'ouvrant (120) sont constitués de profilés d'aluminium à rupture de pont thermique, toutefois, l'invention est adaptable à tout type de menuiserie. De même, l'invention est adaptable à tout type d'ouverture : coulissante, à frappe, à guillotine.

Une première lame (130) est fixée au dormant (1 10) et, selon un exemple de réalisation, cette lame (130) est dissimulée dans le mur (101 ) constituant la façade. Une seconde lame (140) est fixée à l'ouvrant (120) en vis-à-vis de la première lame (130), de sorte que lorsque la fenêtre est entrebâillée, lesdites lames (140, 130) délimitent une fente d'une épaisseur (103) égale à cet entrebâillement. Selon cet exemple de réalisation, chaque lame est constituée d'un profilé (131 , 141 ) en U, par exemple un profilé en alliage d'aluminium rempli d'un matériau acoustiquement absorbant, par exemple, un matériau poreux ou fibreux. Selon des exemples de réalisation (non représentés) les surfaces des lames (130, 140) sont couvertes d'un revêtement transparent acoustiquement pour des besoins esthétiques, ou encore, les parois des lames (130, 140) à l'intérieur de la fente sont percées d'une pluralité de trous constituant autant de résonateurs de Helmotz et coopérant avec le matériau (132, 142) acoustiquement absorbant pour amortir certaines bandes de fréquence.

Selon un exemple de réalisation, les lames (130, 140) s'étendent normalement à la surface (102) ouverte sur une distance (105) de l'ordre de 25 cm. Selon cet exemple de réalisation, la lame (140) liée à l'ouvrant (120) est d'une épaisseur (104) de l'ordre de 6 cm. La fente créée entre les deux lames (130, 140) réalise un silencieux acoustique, efficace dans la gamme des moyennes fréquences, de 1000 Hz à 5000 Hz, lorsque la fenêtre est entrebâillée selon une ouverture (103) allant jusqu'à 10 cm. Au-delà, l'efficacité décroît rapidement avec l'augmentation de l'ouverture.

Afin de traiter les basses fréquences, selon un perfectionnement de la fenêtre objet de l'invention, un dispositif d'amortissement actif est installé dans les lames (130, 140). Ce dispositif comprend au moins un haut-parleur (150) préférentiellement placé dans la lame (130) liée au dormant (1 10). En effet, cette lame (130) fixe, est avantageusement réalisée selon une épaisseur (106) supérieure à celle de la lame (140) liée à l'ouvrant, pour permettre d'y loger ledit haut-parleur et éventuellement le module électronique de contrôle (non représenté) ou d'autres composants de ce dispositif d'amortissement actif. Selon cet exemple de réalisation, le haut-parleur (150) est tourné vers l'extérieur de la façade. Alternativement, ledit haut-parleur est tourné vers la fente formée par les deux lames (130, 140) lorsque la fenêtre est entrebâillée. Selon cet exemple de réalisation, au moins un microphone (160) est placé dans la lame (140) liée à l'ouvrant. Selon un exemple de mise en œuvre, ledit microphone (160) est tourné vers la fente ou vers l'extérieur afin de capter le champ acoustique dit primaire, c'est-à-dire régnant à l'extérieur. De manière alternative ou complémentaire, le champ acoustique primaire est mesuré par un ou plusieurs microphones (161 ) fixés au cadre du dormant à l'intérieur. Avantageusement ce champs est capté par une pluralité de microphones (161 ) espacés d'une distance inférieure ou égale à la 1 /2 longueur d'onde de la fréquence ia plus élevée amortie par le dispositif d'amortissement actif. Selon un exemple non limitatif, /=500 Hz.

Le champ acoustique primaire est capté par le microphone (160, 161 ) ou la pluralité de microphones, et le module électronique (non représenté) calcule une onde acoustique contraire permettant d'annuler ce champ primaire. Le signal électrique correspondant est amplifié et envoyé au haut-parleur (150) qui diffuse le champ acoustique secondaire contrant le champ acoustique primaire. Ainsi, le dispositif de contrôle acoustique actif permet de prolonger l'efficacité de la fenêtre objet de l'invention vers les basses fréquences. Selon un exemple de mise en œuvre, la fenêtre objet de l'invention est dimensionnée de sorte que le dispositif d'amortissement actif est majoritairement efficace dans la bande de fréquences comprise entre 80 Hz et 500 Hz, alors que le silencieux acoustique passif, formé par la fente entre les lames (130, 140) absorbantes, est majoritairement efficace dans la bande de fréquences comprise entre 500 Hz et 5000 Hz. La fenêtre objet de l'invention comprend avantageusement un capteur, sous la forme d'un contact (non représenté), permettant de désactiver automatiquement le dispositif d'amortissement actif lorsque ladite fenêtre est fermée.

L'ensemble du dispositif actif est avantageusement compris dans une des deux lames (130, 140) ou dans les deux lames (130, 140) de sorte que les lames ainsi équipées constituent un kit adaptable à un grand nombre de fenêtres existantes.

Figure 2, afin de maintenir l'encombrement du dispositif dans les deux lames, le dispositif actif utilise avantageusement une pluralité de haut-parleurs. Selon un exemple de réalisation, un nombre réduit de haut-parleurs (150, 251 , 252) de gros volume est utilisé pour l'émission des basses fréquences, par exemple pour les fréquences inférieures à 250 Hz. Ces haut-parleurs de plus gros volume sont par exemple aptes à émettre dans une plage de fréquences s'étendant entre 80 Hz et 10 5000 Hz. Une pluralité de haut-parleurs (255) de taille réduite est utilisée pour l'émission des fréquences plus élevées afin de densifier le champ secondaire dans les fréquences supérieures à 250 Hz. Ces hauts parleurs destinés aux plus hautes fréquences sont par exemple aptes à émettre un signal dans une plage de fréquences comprise entre 250 Hz et 5000 Hz. Les haut-parleurs (250, 251 , 252) sont disposés selon un pas (201 ) inférieur ou égal à la 1 /2 longueur d'onde de la plus haute fréquence, notée f, visée par l'amortissement actif. Par exemple un pas de 34 cm pour une fréquence fôe 500 Hz.

Figure 3, selon un exemple de réalisation, afin de rendre un tel kit autonome, le module électronique de contrôle (370), placé dans la lame (330) destinée à être fixée au dormant, est avantageusement alimenté par une batterie (310) laquelle est chargée par un panneau photovoltaïque (305) placé de manière appropriée, par exemple sur la façade. Le module électronique (370) comprend un port d'entrée (371 ) apte, à recevoir un signal numérique provenant d'un dispositif (380) d'acquisition. Selon un exemple de réalisation, ledit signal numérique est transmis du dispositif (380) d'acquisition au module électronique (370) par l'intermédiaire d'un signal radio à courte distance, par exemple selon l'un des protocoles WIFI®, Bluetooth® ou ZigBee®. Un module de calcul (372) permet de calculer une onde contraire au signal reçu sur ledit port d'entrée (371 ). Un module d'amplification (373) permet de générer le signal alimentant le haut-parleur (350) pour générer le champ acoustique secondaire. Le module électronique de contrôle (370) comporte des moyens de réglage pour adapter la génération champ acoustique secondaire à la configuration de la fenêtre sur lequel le kit est utilisé. Avantageusement ce réglage est réalisé via l'interface radio (371 ) en utilisant une série d'émissions programmées et de mesures, en pilotant le dispositif par l'intermédiaire d'un terminal informatique. Ainsi, le protocole de réglage est avantageusement programmé pour un réglage automatique sur une application par exemple pour smartphone.

Bien entendu, il est évident que l'invention telle que décrite dans les figures 1 , 2 et 3 s'applique autant aux fenêtres ayant un ou deux ouvrants, ainsi que un ou deux silencieux acoustiques passifs comportant chacun un système d'amortissement acoustique actif.

Figure 4, selon un exemple de dispositif expérimental, un caisson acoustique (400) est fermé par une fenêtre (410) selon l'invention pourvue d'un dispositif d'amortissement par silencieux acoustique et d'un dispositif d'amortissement actif, tels que ceux décrits ci-avant. Un bruit est généré à l'intérieur dudit caisson (400) par exemple au moyen d'un haut -parleur (350). Un sonomètre (491 ) est placé à l'intérieur du caisson et un autre sonomètre (492) est placé devant la fenêtre (410) à l'extérieur du caisson (400). La mesure à un instant donné de la puissance acoustique captée sur les deux sonomètres (491 , 492) permet de mesurer l'atténuation sonore procurée par la fenêtre (410) selon différentes configurations.

Figure 5, la mesure est d'abord réalisée fenêtre fermée et montre dans un diagramme ayant pour abscisse (510) la fréquence en ordonnée (502), l'atténuation en dB, l'atténuation (510) procurée par la fenêtre lorsque celle-ci est fermée. Une courbe (51 1 ) témoin est réalisée en mesurant l'atténuation procurée par une fenêtre, non équipée des dispositifs d'amortissement passifs et actifs, lorsque ladite fenêtre est entrebâillée de 10 cm. Finalement la troisième courbe montre l'atténuation procurée par la fenêtre objet de l'invention, équipée des dispositifs actifs et passifs d'amortissement acoustique, lorsque celle-ci est entrebâillée de 10 cm. Cette courbe (512) fait clairement apparaître la zone (513) d'efficacité de l'amortissement actif aux fréquences sensiblement inférieures à 500 Hz.

Selon un autre aspect, l'invention concerne un système de fenêtres.

La figure 6 représente un exemple schématique de réalisation d'un système de fenêtres coulissantes pour amortissement acoustique, ledit système obturant un espace ouvert dans une paroi séparant l'intérieur de l'extérieur.

Ledit espace ouvert comporte une surface interne (102a) ouverte et une surface externe (102b) ouverte. Par surfaces interne (102a) et externe (102b) ouvertes, on entend des surfaces faisant face respectivement à l'intérieur et à l'extérieur. En outre, ledit système comprend une première fenêtre et une deuxième fenêtre, chaque fenêtre comportant au moins un ouvrant (120a, 120b, 120c, 120d), dit ouvrant extrémal, coopérant avec une partie d'un dormant (1 10a, 1 10b, 1 10c, 1 10d). En outre, chaque fenêtre supporte un vitrage (121 a, 121 b, 121 c, 121 d).

Le système de fenêtres est configuré de sorte que lesdites première et deuxième fenêtres obturent respectivement lesdites surfaces interne (102a) et externe (102b).

Dans la suite de la description, on adopte la convention que les notions de gauche, droite, dessus, devant et derrière du système de fenêtre correspondent respectivement aux notions de gauche, droite, dessus, devant et derrière pour personne faisant face auxdites première et deuxième fenêtres côté intérieur. A cet effet, la figure 6 correspond à une vue de dessus dudit système de fenêtres.

Dans un mode préféré de réalisation, illustré par la figure 6 à titre nullement limitatif, chacune desdites première et deuxième fenêtres comporte deux ouvrants extrémaux (120a, 120b, 120c, 120d) coopérant respectivement avec deux parties distinctes (1 10a, 1 10b, 1 10c, 1 10d) du dormant de ladite fenêtre. Plus précisément, chaque fenêtre comporte un ouvrant extrémal droit (120c, 120d) et un ouvrant extrémal gauche (120a, 120b), ledit ouvrant extrémal droit (120c, 120d) (respectivement ouvrant extrémal gauche (120a, 120b)) étant configuré de sorte à coulisser le long, et devant, dudit ouvrant extrémal gauche (120a, 120b) (respectivement ouvrant extrémal droit (120c, 120d)). En outre, le mouvement relatif de l'ouvrant extrémal droit (120c, 120d) d'une fenêtre par rapport à l'ouvrant extrémal gauche (120a, 120b) de ladite fenêtre est limité par des moyens de butée (170a, 170b, 170c, 170d), comme par exemple deux tiges, montées fixes sur respectivement lesdits ouvrants extrémaux droit (120c, 120d) et gauche (120a, 120b), et adaptées à coopérer entre elles. De plus, le dormant de chaque fenêtre comporte une partie droite (1 10c, 1 10d) et une partie gauche (1 10a, 1 10b) verticales, ledit ouvrant extrémal droit (120c, 120d) (respectivement ouvrant extrémal gauche (120a, 120b)) étant adapté à coopérer avec ladite partie droite (1 10c, 1 10d) du dormant (ladite partie gauche (1 10a, 1 10b) du dormant).

Rien n'exclut cependant d'avoir des fenêtres configurées de sorte que leurs ouvrants extrémaux droits respectifs coulissent derrière leurs ouvrants extrémaux gauches respectifs.

Le système de fenêtres est aussi configuré de sorte qu'au moins une desdites première et deuxième fenêtres comporte au moins un silencieux acoustique passif comprenant deux lames (130a, 140a, 130b, 140b, 130c, 140c, 130d, 140d) parallèles et acoustiquement absorbantes, s'étendant dans un plan moyen normal aux surfaces interne (102a) et externe (102b), l'une étant fixée audit au moins un ouvrant extrémal (120a, 120b, 120c, 120d) et l'autre étant fixée à la partie du dormant (1 10a, 1 10b, 1 10c, 1 1 Od) liée audit au moins un ouvrant extrémal (120a, 120b, 120c, 120d), le déplacement dudit au moins un ouvrant extrémal (120a, 120b, 120c, 120d) par rapport au dormant (1 10a, 1 10b, 1 10c, 1 10d) créant entre lesdites lames une fente d'une épaisseur (103) égale à l'ouverture de la fenêtre.

Dans la suite de la description, ledit au moins un silencieux acoustique passif dudit système de fenêtres comporte l'une ou plusieurs des caractéristiques, prises isolément ou selon toutes les combinaisons techniquement possibles, du silencieux acoustique passif décrit ci-avant dans le cas d'une seule fenêtre comprenant un seul silencieux acoustique passif, et illustré à titre d'exemple nullement limitatif par les figures 1 , 2 et 3. Ainsi, les exemples de réalisation décrits ci-après sont nullement limitatifs.

Préférentiellement, chacune desdites première et deuxième fenêtres comporte un silencieux acoustique passif, les lames des silencieux acoustiques passifs respectivement de la première fenêtre et de la deuxième fenêtre s'étendant dans deux plans moyens distincts. Par exemple, et tel qu'illustré par la figure 6 à titre nullement limitatif, la première fenêtre (respectivement la deuxième fenêtre) comporte un silencieux acoustique passif comprenant deux lames (130a, 140a) (respectivement (130d, 140d)) fixées respectivement à l'ouvrant extrémal gauche (120a) (respectivement l'ouvrant extrémal droit (120d)) et au dormant gauche (1 10a) (respectivement dormant droit (1 10d)) de ladite première fenêtre (respectivement deuxième fenêtre).

Une telle configuration est avantageuse car elle permet d'augmenter l'efficacité de l'amortissement acoustique du bruit provenant de l'extérieur eu égard à une configuration comportant une unique fenêtre comprenant un silencieux acoustique passif. En effet, lorsque les première et deuxième fenêtres sont entrebâillées, par exemple respectivement de 10cm, au niveau de leurs silencieux acoustiques passifs respectifs, le bruit subit tout d'abord un premier amortissement acoustique en passant entre les lames (130d, 140d) du silencieux acoustique passif de la deuxième fenêtre. Puis, le bruit amorti, et sortant du silencieux acoustique passif de la deuxième fenêtre, subit ensuite un second amortissement acoustique en passant entre les lames (130a, 140a) du silencieux acoustique passif de la première fenêtre. En outre, lesdits deux plans moyens étant distincts, lorsque lesdites fenêtres sont entrebâillées au niveau de leurs silencieux acoustiques passifs respectifs, le parcours du bruit pour pénétrer de l'extérieur vers l'intérieur comporte une chicane. Par exemple, et tel qu'illustré par la figure 6, le bruit entre du côté droit de la deuxième fenêtre, et ressort amorti du côté gauche de la première fenêtre. Aussi, cet effet de chicane contribue à augmenter la réduction du bruit entre l'extérieur et l'intérieur en complexifiant le chemin parcouru par le bruit par rapport à une configuration où les deux fenêtres sont ouvertes du même côté.

Rien n'exclut cependant d'avoir d'autres configurations, comme par exemple une première fenêtre et une deuxième fenêtre comportant chacune deux ouvrants extrémaux, ladite première fenêtre comportant un silencieux acoustique passif du côté droit, et ladite deuxième fenêtre comportant un silencieux acoustique passif du côté gauche.

En outre, le système de fenêtres est configuré de sorte qu'au moins un silencieux acoustique passif comporte aussi un système d'amortissement acoustique actif comprenant :

- un haut-parleur (150, 251 , 252, 255, 350) placé dans une des lames dudit au moins un silencieux acoustique passif ; - un microphone (160, 360) ;

- un module électronique (370) de contrôle comprenant des moyens pour analyser un signal capté par le microphone (160, 360) et générer le signal émis par le haut-parleur, ledit signal émis constituant une contre-onde acoustique au signal capté par le microphone (160, 360).

Dans la suite de la description, ledit système d'amortissement acoustique actif comporte l'une ou plusieurs des caractéristiques, prises isolément ou selon toutes les combinaisons techniquement possibles, du système acoustique actif décrit ci-avant dans le cas d'une seule fenêtre comprenant un seul système acoustique actif, et illustré à titre d'exemple nullement limitatif par les figures 1 , 2 et 3.

Dans l'exemple illustré à titre nullement limitatif par la figure 6, les silencieux acoustiques passifs respectivement des première et deuxième fenêtres comportent chacun un système d'amortissement acoustique actif. Le système d'amortissement actif de la première fenêtre (respectivement deuxième fenêtre) comporte un haut-parleur (150a) (respectivement (150d)) tourné vers la fente formée par les deux lames (130a, 140a) (respectivement (130d, 140d)) lorsque ladite première fenêtre (respectivement deuxième fenêtre) est entrebâillée. Selon cet exemple de réalisation, un microphone (160a) (respectivement (160d)) est placé dans la lame (140a) (respectivement (140d)) liée à l'ouvrant extrémal gauche (120a) de la première fenêtre (respectivement ouvrant extrémal droit (120d) de la deuxième fenêtre).

La figure 7 représente schématiquement une variante de réalisation du système de fenêtres de la figure 6, dans lequel chacune desdites première et deuxième fenêtres comporte un silencieux acoustique passif comprenant un système d'amortissement actif, les lames (130a, 140a, 130b, 140b) des silencieux acoustiques passifs respectivement de la première fenêtre et de la deuxième fenêtre s'étendant dans un plan moyen commun. Par exemple, la première fenêtre (respectivement la deuxième fenêtre) comporte un silencieux acoustique passif comprenant deux lames (130a, 140a) (respectivement 130b, 140b) respectivement fixées à l'ouvrant extrémal droit (120a) et au dormant droit (1 10a) de ladite première fenêtre (respectivement à l'ouvrant extrémal gauche (120b) et au dormant gauche (1 10b) de ladite deuxième fenêtre). En outre, les systèmes d'amortissement actifs respectivement de la première fenêtre et de la deuxième fenêtre comportent chacun un haut parleur (150a, 150b) et un microphone (160a, 160b) configurés comme ceux de la figure 6. Une telle configuration du système de fenêtres permet d'augmenter l'efficacité de l'amortissement acoustique du bruit provenant de l'extérieur eu égard à une configuration comportant une unique fenêtre comprenant un silencieux acoustique passif (comme décrit par exemple dans la figure 1 ), mais propose néanmoins des performances réduites par rapport à un système de fenêtres comprenant deux silencieux acoustiques passifs équipés respectivement de systèmes d'amortissements actifs, et dans lequel les plans moyens contenant les lames (130a, 140a, 130b, 140b) des première et deuxième fenêtres sont distincts. Cela notamment en raison du fait que le parcours du bruit, de l'extérieur vers l'intérieur, ne comporte pas de chicane.

La figure 8 représente schématiquement un mode particulier de réalisation du système de fenêtres de la figure 6 ou de la figure 7, dans lequel chaque fenêtre comporte un premier et un deuxième silencieux acoustiques passifs, les lames (130a, 140a, 130b, 140b) respectivement du premier silencieux acoustique passif de la première fenêtre et du premier silencieux acoustique passif de la deuxième fenêtre s'étendant dans un premier plan moyen commun, côté gauche, et les lames (130c, 140c, 130d, 140d) respectivement du deuxième silencieux acoustique passif de la première fenêtre et du deuxième silencieux acoustique passif de la deuxième fenêtre s'étendant dans un deuxième plan moyen commun, côté droit. Dès lors, on comprend que lesdits premier et deuxième plans moyens communs sont distincts. En outre, chacun desdits silencieux acoustiques passifs comporte un système d'amortissement actif comprenant un haut parleur (150a, 150b, 150c, 150d) et un microphone (160a, 160b, 160c, 160d) configurés comme ceux de la figure 6. Une telle configuration permet avantageusement de réduire de manière optimale le bruit provenant de l'extérieur lorsque les première et deuxième fenêtres sont respectivement ouvertes dans deux directions parallèles et de sens opposés afin d'imposer une chicane au parcours du bruit entre les fenêtres. De plus, une telle configuration offre aussi à un utilisateur la possibilité d'ouvrir les première et deuxième fenêtres du même côté afin de privilégier, par exemple, une aération accrue au détriment de performances acoustiques réduites.

Rien n'exclut cependant d'avoir d'autres configurations avec un nombre différents de silencieux acoustiques passifs et de systèmes d'amortissement actifs. Par exemple, selon un exemple non détaillé ici, la première fenêtre comporte deux silencieux acoustiques passifs positionnés sur les ouvrants extrémaux respectivement droit et gauche de ladite première fenêtre, et la deuxième fenêtre comporte un seul silencieux acoustique passif positionné sur l'ouvrant extrémal droit ou gauche de ladite deuxième fenêtre.

Dans une variante (non représentée) de réalisation du système de fenêtres de la figure 6, un ouvrant intermédiaire est positionné, de manière connue de l'homme de l'art, entre les deux ouvrants extrémaux (120a, 120c) de la première fenêtre (respectivement les deux ouvrants extrémaux (120b, 120d) de la deuxième fenêtre). Une telle configuration est avantageuse lorsque les tailles respectives desdites surfaces interne et externe sont importantes. Autrement dit, le système de fenêtres est adaptable à tout type de taille d'espace ouvert dans une paroi.

La figure 9 représente schématiquement une variante de réalisation du système de fenêtres dans lequel la première fenêtre comporte deux ouvrants extrémaux (120a, 120c) coopérant respectivement avec les parties gauche (1 10a) et droite (1 10c) de son dormant, et dans lequel la deuxième fenêtre comporte un seul ouvrant extrémal (120b) coopérant avec la partie gauche (1 10b) de son dormant. En outre, chaque ouvrant extrémal (120a, 120c) de ladite première fenêtre comporte un silencieux acoustique passif comprenant un système d'amortissement actif. Ladite deuxième fenêtre, quant à elle, est configurée de sorte qu'elle s'ouvre dans le prolongement de ladite surface externe (102b), en coulissant dans une ouverture (180b) de la paroi, ladite ouverture (180b) étant positionnée sur le côté droit de la fenêtre. De plus, ladite deuxième fenêtre comporte un silencieux acoustique passif comprenant un système d'amortissement actif, côté gauche. Chaque système d'amortissement actif comprend un haut parleur (150a, 150b, 150c) et un microphone (160a, 160b, 160c) configurés comme ceux de la figure 6.

La figure 10 représente schématiquement une variante de réalisation du système de fenêtres dans lequel chacune desdites première et deuxième fenêtres comportent un unique ouvrant extrémal (120a, 120b). La première fenêtre (respectivement la deuxième fenêtre) est configurée de sorte qu'elle s'ouvre dans le prolongement de ladite surface interne (102a) (respectivement surface externe (102b)), en coulissant dans une ouverture (180a) (respectivement (180b)) de la paroi, ladite ouverture (180a) (respectivement (180b)) étant positionnée sur le côté gauche de ladite première fenêtre (respectivement sur le côté droit de ladite deuxième fenêtre). En outre, ladite première fenêtre (respectivement deuxième fenêtre) comporte un silencieux acoustique passif comprenant un système d'amortissement actif, côté droit (respectivement côté gauche), mais rien n'exclut que ledit silencieux acoustique passif de la première fenêtre soit côté gauche (respectivement de la deuxième fenêtre côté droit). Chaque système d'amortissement actif comprend un haut parleur (150a, 150b) et un microphone (160a, 160b) configurés comme ceux de la figure 6.

Notons que dans une alternative de réalisation, il est bien entendu possible d'avoir un système de fenêtres dans lequel seule la première fenêtre (respectivement la deuxième fenêtre) comporte au moins un silencieux acoustique passif, ledit au moins un silencieux acoustique passif comportant préférentiellement un silencieux acoustique actif.

La présente invention concerne également un procédé pour l'amortissement du bruit extérieur dans un local intérieur comprenant un système de fenêtres tel que décrit ci-avant. A cet effet, le procédé comporte une première étape consistant à ouvrir les première et deuxième fenêtres.

Dans un mode préféré de mise en œuvre de ladite première étape, les première et deuxième fenêtres sont respectivement ouvertes dans deux directions parallèles et de sens opposés, de sorte à imposer au bruit extérieur un parcours comprenant une chicane avant de parvenir dans le local intérieur.

Dans une deuxième étape, le bruit de l'extérieur est capté au moyen d'un premier microphone (160, 360) et d'un deuxième microphone respectivement des première et deuxième fenêtres.

Puis dans une troisième étape, une onde acoustique contraire au signal capté est générée dans une gamme de fréquences comprises entre 80 Hz et 1000 Hz.

Il est à noter que le kit décrit ci-avant, et illustré à titre nullement limitatif par la figure 3, dans le cas de la réalisation d'une unique fenêtre avec amortissement acoustique, est clairement adaptable à un système de fenêtres comportant une pluralité d'ouvrants extrémaux. Un tel kit est alors utilisé pour chacun desdits ouvrants extrémaux.

La description ci-avant et les exemples de réalisation, montrent que l'invention atteint le but visé, et permet d'obtenir une atténuation du bruit extérieur appartenant à l'intervalle [30dB, 35dB] lorsque les fenêtres du système de fenêtres sont entrebâillées, permettant ainsi à l'utilisateur d'un tel système de fenêtres de bénéficier d'une aération sans subir les nuisances sonores extérieures. En outre, ledit système permet aussi une excellent une excellente atténuation du bruit extérieur appartenant à l'intervalle [40dB, 50dB] lorsque les fenêtres du système de fenêtres sont fermées.