Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
APPLICATOR FOR A COSMETIC PRODUCT AND ASSOCIATED APPLICATOR ASSEMBLY
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2015/124481
Kind Code:
A1
Abstract:
The invention concerns an applicator (10) for a cosmetic product, in particular for mascara, comprising a core (12) that extends in a main longitudinal extension direction, referred to as the extension axis (X), and a plurality of protuberances (31, 32) projecting radially from the core (12), said protuberances (31, 32) being moulded from the same material as the core (12). The plurality of protuberances (31, 32) forms at least one row of plates (31) aligned around the core (12) at a same transverse section of the core (12), referred to as a radial row of plates (R31), so as to form angular gaps (37) between said plates (31). The invention also relates to an associated applicator assembly.

Inventors:
SCHREIBER CAMILLE (FR)
RUTIGLIANO ANNE (FR)
CRAPET YANN (FR)
Application Number:
PCT/EP2015/052873
Publication Date:
August 27, 2015
Filing Date:
February 11, 2015
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
ALBEA SERVICES (FR)
International Classes:
A46B9/06; A46B9/02
Foreign References:
EP2084987A12009-08-05
DE202013105086U12013-11-19
USD634127S2011-03-15
EP1752062A12007-02-14
JP2007175257A2007-07-12
FR2984091A12013-06-21
FR2930874A12009-11-13
FR2968519A12012-06-15
Attorney, Agent or Firm:
ROLLAND, Jean-Christophe et al. (FR)
Download PDF:
Claims:
Revendications

1 . Applicateur (10) pour produit cosmétique, notamment pour mascara, comprenant une âme (12) s'étendant suivant une direction principale d'extension longitudinale, dit axe d'extension (X), et une pluralité de protubérances (31 , 32) faisant saillie radialement à partir de l'âme (12), lesdites protubérances (31 , 32) étant moulées en continuité de matière avec l'âme (12), caractérisé en ce que la pluralité de protubérances (31 , 32) forme au moins une rangée de plateaux (31 ) alignés autour de l'âme (12) au niveau d'une même section transversale de l'âme (12), dite rangée radiale de plateaux (R31 ), de sorte à former des interstices (37) angulaires entre lesdits plateaux (31 ).

2. Applicateur (10) selon la revendication précédente, dans lequel lesdits plateaux (31 ) font saillie, chacun, à partir d'un côté (33) de la section transversale de l'âme (12), et présentent une base (33) et une extrémité libre (35), ladite base (33) s'étendant le long de la totalité du côté (33) de la section transversale de l'âme (12) à partir duquel ledit plateau (31 ) fait saillie.

3. Applicateur (10) selon l'une quelconque des revendications 1 ou 2, dans lequel la section transversale de l'âme (12) présente une forme de polygone à n côtés, avec 3 ≤ n ≤ 10 , la ou les rangées radiales (R31 ) comportant n plateaux (31 ).

4. Applicateur (10) selon l'une quelconque des revendications précédentes, dans lequel la section transversale de l'âme (12) est de forme et d'orientation angulaire sensiblement constantes le long de l'axe d'extension (X).

5. Applicateur (10) selon l'une quelconque des revendications 2 à 4, dans lequel les plateaux (31 ) présentent une forme sensiblement triangulaire, de leur base (33) à leur extrémité libre (35).

6. Applicateur (10) selon l'une quelconque des revendications précédentes, dans lequel une pluralité de rangées radiales de plateaux (R31 ) se succèdent le long de l'axe d'extension (X).

7. Applicateur (10) selon l'une quelconque des revendications précédentes, comprenant en outre des protubérances qui se présentent sous la forme de dents (32), lesdites dents (32) étant situées entre les plateaux (31 ).

8. Applicateur (10) selon la revendication précédente, dans lequel lesdites dents (32) présentent chacune une section de forme demi-circulaire, une surface plane, et sont positionnées de sorte que deux dents (32) adjacentes d'une même rangée radiale (R32) sont disposées en quinconce le long d'une ligne sensiblement parallèle à l'axe d'extension (X), les surfaces planes desdites deux dents (32) étant orientées chacune selon un sens giratoire opposé.

9. Applicateur (10) selon l'une quelconque des revendications 7 ou 8, dans lequel une pluralité desdites dents (32) forme au moins une rangée de dents (32) alignées autour de l'âme (12) sur une même section transversale de l'âme (12), dite rangée radiale de dents (R32), une pluralité de rangées radiales de dents (R32) se succédant le long de l'axe d'extension (X).

10. Applicateur (10) selon la revendication précédente, dans lequel χ rangées radiales de plateaux (R31 ) alternent, le long de l'axe d'extension (X), avec >7 rangées radiales de dents (R32), x et y respectant la formule 1≤ x.y≤ 3 .

1 1 .Applicateur (10) selon l'une quelconque des revendications 9 ou 10, dans lequel les dimensions de la section transversale de l'âme (12) sont rétrécies au niveau des rangées radiales de plateaux (R31 ) par rapport aux dimensions de ladite section transversale au niveau des rangées radiales de dents (R32).

12. Ensemble applicateur pour produit cosmétique, comprenant :

- un récipient comprenant un corps formant un réservoir destiné à contenir le produit cosmétique, et - un applicateur (10) selon l'une quelconque des revendications précédentes adapté pour être fixé sur le récipient, de sorte que l'applicateur (10) est logé à l'intérieur du réservoir.

Description:
Applicateur pour produit cosmétique et ensemble applicateur associé

L'invention concerne un applicateur pour produit cosmétique et un ensemble applicateur associé.

On connaît des ensembles applicateur pour produit cosmétique, notamment pour produit cosmétique destiné à être appliqué sur les cils tel que du mascara, comprenant un récipient contenant le produit cosmétique et un applicateur adapté pour être fixé de manière amovible sur le récipient.

Le récipient comprend généralement un corps, le corps comprenant des parois délimitant un réservoir dans lequel est contenu le produit cosmétique, et un goulot définissant une ouverture par laquelle le produit cosmétique peut être extrait.

L'ensemble applicateur comprend généralement un bouchon adapté pour être fixé sur le goulot, une tige s'étendant à partir du bouchon et un applicateur fixé à une extrémité libre de la tige. L'applicateur comprend une âme et une pluralité de protubérances s'étendant à partir de l'âme pour charger les cils en mascara et les peigner.

Lorsque le bouchon est fixé sur le goulot, la tige et l'applicateur s'étendent à l'intérieur du réservoir. L'applicateur est immergé dans le produit cosmétique contenu dans le réservoir.

Pour utiliser l'applicateur, l'utilisateur détache le bouchon du goulot et extrait l'applicateur du récipient.

La présente invention vise à résoudre le problème suivant : proposer un applicateur qui permet le chargement des cils de manière conséquente.

Ainsi, l'invention concerne un applicateur pour produit cosmétique, notamment pour mascara, comprenant une âme s'étendant suivant une direction principale d'extension longitudinale, dite axe d'extension, et une pluralité de protubérances faisant saillie radialement à partir de l'âme, lesdites protubérances étant moulées en continuité de matière avec l'âme.

Selon l'invention, la pluralité de protubérances forme au moins une rangée de plateaux alignés autour de l'âme au niveau d'une même section transversale de l'âme, dite rangée radiale de plateaux, de sorte à former des interstices angulaires entre lesdits plateaux.

L'avantage associé à l'applicateur de l'invention réside dans la possibilité de charger les cils de l'utilisatrice en produit cosmétique, ceci de manière conséquente, en particulier grâce aux plateaux et à leur disposition particulière autour de l'âme. En effet, la succession de plateaux au sein d'une même rangée radiale, autour d'une âme polygonale, permet la formation de zones de rétention pour le produit cosmétique au niveau des interstices angulaires prévus entre lesdits plateaux. Autrement dit, les interstices, qui présentent une forme sensiblement concave, arrondie ou non, servent de réservoir à produit cosmétique.

Un autre avantage de l'invention réside dans la réalisation des plateaux en continuité de matière de l'âme, ce qui permet de simplifier la fabrication de l'applicateur et de mieux maîtriser la rigidité des plateaux.

Selon différents modes de réalisation de l'invention, qui pourront être pris ensemble ou séparément :

- les protubérances s'étendent chacune selon une normale à l'axe d'extension,

- l'âme présente une extrémité proximale et une extrémité distale,

- les protubérances sont réparties le long de ladite âme sur une partie substantielle de sa longueur à partir de l'extrémité distale, notamment jusqu'à son extrémité proximale,

- l'âme et les protubérances sont moulées en matériau plastique,

- la section transversale de l'âme présente une forme de polygone à n côtés, avec 3 < « ≤ 10 j notamment < n≤e j en particulier n = 6 côtés, autrement dit, une forme hexagonale,

- la section transversale de l'âme est de forme et d'orientation angulaire sensiblement constantes le long de l'axe d'extension,

- la ou les rangées radiales comportent n plateaux,

- lesdits plateaux font saillie, chacun, à partir d'un côté de la section transversale de l'âme, lesdits plateaux présentent une base et une extrémité libre, ladite base s'étendant le long de la totalité du côté de la section transversale de l'âme à partir duquel ledit plateau fait saillie,

les plateaux présentent une forme sensiblement triangulaire, de leur base à leur extrémité libre, préférentiellement arrondie,

une pluralité de rangées radiales de plateaux se succède le long de l'axe d'extension,

l'applicateur de l'invention comprend des protubérances qui se présentent sous la forme de dents, lesdites dents étant situées entre les plateaux, lesdites protubérances en forme de dents sont également issues de matière de l'âme,

lesdites dents sont rectilignes,

lesdites dents présentent chacune une section de forme demi-circulaire, une surface plane, et sont positionnées de sorte que deux dents adjacentes d'une même rangée radiale sont disposées en quinconce le long d'une ligne sensiblement parallèle à l'axe d'extension, les surfaces planes desdites deux dents étant orientées chacune selon un sens giratoire opposé,

une pluralité desdites dents forme au moins une rangée de dents alignées autour de l'âme sur une même section transversale de l'âme, dite rangée radiale de dents,

une pluralité de rangées radiales de dents se succèdent le long de l'axe d'extension,

x rangées radiales de plateaux alternent, le long de l'axe d'extension, avec F rangées radiales de dents, χ et respectant la formule

1 < x, y < 3

2 rangées radiales de plateaux alternent systématiquement et successivement, le long de l'axe d'extension, avec 2 rangées radiales de dents,

les dimensions de la section transversale de l'âme sont rétrécies au niveau des rangées radiales de plateaux par rapport aux di mensions de ladite section transversale au niveau des rangées radiales de dents,

l'âme est pleine, l'applicateur forme une brosse.

L'invention concerne aussi, avantageusement, un ensemble applicateur pour produit cosmétique, comprenant un récipient comprenant un corps formant un réservoir destiné à contenir le produit cosmétique, et un applicateur tel que décrit ci- dessus, adapté pour être fixé sur le récipient, de sorte que l'applicateur est logé à l'intérieur du réservoir.

L'invention sera mieux comprise, et d'autres buts, détails, caractéristiques et avantages de celle-ci apparaîtront plus clairement au cours de la description explicative détaillée qui va suivre, d'au moins un mode de réalisation de l'invention donné à titre d'exemple purement illustratif et non limitatif, en référence aux dessins schématiques annexés.

Sur ces dessins :

- la figure 1 illustre un exemple de réalisation d'un applicateur selon l'invention, la vue étant isométrique et légèrement inclinée,

- la figure 2 est une vue de dessus de l'applicateur illustré à la figure 1 ,

- la figure 3 est une vue de face de l'applicateur illustré aux deux figures précédentes.

L'invention concerne un applicateur 10 pour produit cosmétique, notamment pour mascara, comprenant une âme 12 qui s'étend suivant une direction principale d'extension longitudinale, dite axe d'extension et repéré X sur les figures 2 et 3.

L'applicateur 10 selon l'invention comprend aussi une pluralité de protubérances 31 , 32 faisant saillie radialement à partir de l'âme 12, lesdites protubérances 31 , 32 étant moulées en continuité de matière avec l'âme 12. Autrement dit, les protubérances 31 , 32 sont issues de matière avec l'âme 12. Pour rappel, cela présente l'avantage de simplifier la fabrication de l'applicateur 10 selon l'invention. Cela présente aussi l'avantage de mieux maîtriser la rigidité conférée auxdites protubérances 31 , 32.

L'âme 12 et les protubérances 31 , 32 pourront ainsi être moulées en un matériau à base de LDPE (polyéthylène basse densité). D'autres matériaux pourront être encore utilisés, à savoir la matière « EXACT » d'ExxonMobil ou la matière « HYTREL » de Dupont, ou un mélange de ces matériaux. Comme cela est visible sur les figures 1 et 3, l'âme 12 présente une extrémité proximale 13 et une extrémité distale 1 6. L'extrémité proximale 13 est apte à être fixée à une tige d'applicateur (non représentée) par un manchon 14 prolongeant ladite âme 12 ; ledit manchon 14 ne comporte pas de protubérances.

Il est à noter que l'âme 12 présente avantageusement une section transversale de forme polygonale. Plus précisément, la section transversale de l'âme 12 présente une forme de polygone régulier aux côtés rectilignes. Préférentiellement, le type de forme et/ou l'orientation angulaire de ladite section transversale de l'âme 12 est sensiblement constante, de son extrémité proximale 13 à son extrémité distale 1 6. On entend par là, que même si la section transversale de l'âme 12 pourra présenter une surface de dimension variable le long de l'âme 12, elle garde le même type de contour et/ou la même orientation angulaire.

Par exemple ladite section transversale est hexagonale et elle ne présente pas de décalage angulaire de ladite extrémité distale 1 6 à ladite extrémité proximale 13.

Dans la suite, on entendra par rangée radiale de protubérances 31 , 32 une rangée de protubérances 31 , 32 disposées autour de l'âme 12, dans un même plan orthogonal à l'axe d'extension X, ledit plan coupant l'âme 12 selon une section qui est ici sensiblement circulaire.

Une partie 31 desdites protubérances sont sous forme de plateaux et définissent de la sorte ce qu'on appellera par la suite au moins une rangée radiale de plateaux R31 .

Dans l'exemple de réalisation illustré ici, l'âme 12 est de section transversale hexagonale et présente donc six faces longitudinales. Les plateaux 31 font saillie, chacun, à partir d'un côté de la section transversale de l'âme 12, et considérant que chaque plateau 31 présente une base 33 s'étendant le long de la totalité du côté de la section transversale de l'âme 12 à partir duquel ledit plateau 31 fait saillie, on comptera donc six plateaux 31 par rangée radiale R31 , dans l'exemple particulier de réalisation ici illustré. Cet exemple n'est pas limitatif et, lorsque l'âme 12 présente plus ou moins de faces longitudinales, à savoir un nombre n de faces longitudinales, avec 3 < ) i ≤ lo ; alors les rangées radiales R31 de plateaux 31 comportent chacune le nombre » correspondant de plateaux 31 .

D'autre part, la succession de plateaux 31 au sein d'une même rangée radiale R31 conduit à la formation d'interstices angulaires 37 entre eux. En effet, lesdits plateaux 31 ont une forme qui ne s'élargit pas de leur base 33 à leur extrémité libre 35 (voir figure 2). En particulier, la forme des plateaux 31 est triangulaire. Cela signifie que les plateaux 31 qui font saillie à partir des « faces de l'âme 12 ne se chevauchent pas, voire même s'écartent angulairement les uns des autres. En particulier, au sein d'une même rangée radiale R31 , un plateau 31 ne chevauche pas les plateaux 31 qui lui sont directement adjacents. Cela signifie que des espaces 37 sont créés entre les plateaux 31 d'une même rangée radiale R31 , lesdits espaces 37 définissant préférentiellement des zones sensiblement concaves, arrondies ou non, entre eux. Les interstices 37 d'une rangée radiale R31 se situent donc, autour de la périphérie radiale de l'âme 12, dans les espaces angulaires qui ne sont pas occupés par les plateaux 31 de ladite rangée radiale R31 . Autrement dit, les plateaux 31 d'une même rangée radiale R31 laissent des zones vides de matière, lesdits interstices 37, qui servent de réservoir de produit cosmétique et qui confèrent leur capacité chargeante aux rangées radiales de plateaux R31 . Ainsi, lorsqu'un applicateur 10 selon l'invention est extrait du récipient (non illustré) dans lequel il est maintenu entre deux utilisations, une quantité non négligeable de produit cosmétique est embarquée entre les plateaux 31 de chaque rangée radiale R31 .

En effet, l'essoreur (non illustré) situé à la sortie du récipient racle le produit cosmétique présent sur les plateaux 31 . Cependant, grâce aux interstices 37 existants entre lesdits plateaux 31 , une quantité de produit cosmétique non négligeable reste embarquée sur ledit applicateur 10, entre les plateaux, quantité de produit qui est alors prête à être restituée sur les cils d'un utilisateur.

De plus, l'applicateur 10 selon l'invention comprend avantageusement un second type de protubérances 32 qui se présentent sous la forme de dents 32. Lesdites dents 32 sont situées entre les plateaux 31 , plus précisément entre les rangées de plateaux R31 . A la manière des rangées radiales de plateaux R31 , lesdites dents 32 forment préférentiellement elles aussi des rangées radiales, appelées rangées radiales de dents 32 et référencées R32 sur la figure 3. Lesdites dents 32 sont, par exemple, prévues rectilignes.

Les dents d'une même rangée radiale de dents sont ici positionnées en deux sous-rangées, les dents d'une même sous-rangée se trouvant dans un même plan orthogonal à l'âme et les sous-rangées se trouvant de part et d'autre d'un même plan commun, orthogonal à l'âme. Les dents de l'une des sous-rangées sont tangentes inférieurement audit plan commun et les dents de l'autre sous-rangée sont tangentes supérieurement audit plan commun. Autrement dit, les dents de l'une des sous- rangées sont décalées axialement par rapport aux dents de l'autre sous-rangée. Les rangées radiales de dents pourront se succéder les unes aux autres en présentant un tel plan commun entre leurs sous-rangées situées en vis-à-vis.

Ces dents 32 ont ici une section de forme demi-circulaire et présentent, chacune, une surface plane. Elles sont positionnées de sorte que deux dents 32 d'une même rangée radiale R32, adjacentes angulairement mais appartenant à des sous-rangées distinctes, présentent une surface plane se faisant face, c'est-à-dire orientée chacune selon un sens giratoire opposé. Lesdites dents 32 se faisant face, dites dents adjacentes, se trouvent, par exemple, de part et d'autre d'une arrête longitudinale de l'âme.

Chaque dent 32 fait saillie et s'étend radialement de manière orthogonale au côté de la section transversale de l'âme 12 dont ladite dent 32 est issue, de manière à créer un interstice entre les surfaces planes de deux dents 32 adjacentes l'une à l'autre.

Outre le pouvoir chargeant des rangées radiales de plateaux R31 décrit ci- avant, les plateaux 31 permettent aussi de regrouper les cils d'un utilisateur. Cependant, lesdits plateaux 31 ne permettent pas de séparer les cils les uns des autres. La fonction de séparation des cils les uns des autres, ou peignage fin des cils, est avantageusement assurée par les rangées de dents R32. Ainsi, lesdites dents 32 confèrent à l'applicateur 10 de l'invention une capacité à peigner les cils que ce dernier n'aurait pas s'il était uniquement constitué de rangées radiales de plateaux R31 . C'est pourquoi, comme cela est visible sur la figure 3, il a été prévu de faire succéder, le long de l'axe d'extension X, des rangées radiales de plateaux R31 et des rangées radiales de dents R32. L'avantage associé réside dans la possibilité de charger les cils de l'utilisateur en produit cosmétique grâce aux plateaux 31 , tout en les peignant, grâce aux dents 32, et ceci tout le long de l'applicateur 10 de l'invention car la succession des deux types de rangées radiales R31 , R32 se fait axialement.

En particulier χ rangées radiales de plateaux R31 alternent, le long de l'axe d'extension X, avec y rangées radiales de dents R32, x et y respectant la formule 1 < x, y≤ 3 . Dans l'exemple de réalisation illustré ici, sans que cela ne soit limitatif, au moins deux rangées radiales de plateaux R31 alternent systématiquement et successivement, le long de l'axe d'extension, avec au moins une, notamment deux, rangées radiales de dents R32.

Prévoir des rangées radiales de plateaux sous forme de paires, c'est-à-dire deux rangées radiales de plateaux sans rangée radiale de dents intercalée, présente l'avantage d'améliorer encore le pouvoir chargeant de la brosse. La zone située entre chaque plateau d'une même paire sera en effet protégée par le plateau supérieur, c'est-à-dire le plateau essoré en premier lorsque l'utilisateur sort l'applicateur du récipient, au moment où ladite zone passe à travers l'essoreur.

Cette alternance de rangées radiales de plateaux R31 et de rangées radiales de dents R32 permet de définir des zones axiales, référencées respectivement Z1 et Z2 sur la figure 3. Ces zones axiales Z1 , Z2 correspondent respectivement aux endroits de l'âme 12 qui portent lesdites rangées radiales R31 , R32.

L'âme 12 de l'applicateur 10 de l'invention pourra être affinée dans les zones Z1 portant les rangées radiales de plateaux R31 , ainsi qu'à leur voisinage axial, ceci en comparaison aux dimensions que présentera l'âme 12 dans les zones Z2 portant les rangées radiales de dents R32. L'avantage associé consiste à conférer une capacité de flexion accrue aux plateaux 31 . En effet, les plateaux 31 comportant plus de matière que les dents 32, ils sont moins aptes à fléchir axialement que ne le sont les dents 32. Diminuer les dimensions de la section transversale de l'âme 12 dans les zones Z1 portant les rangées radiales de plateaux R31 permet d'augmenter substantiellement l'extension radiale desdits plateaux 31 - distance entre la base 33 desdits plateaux et leur extrémité libre 35 - et ainsi, de les rendre plus flexibles axialement. Le but est d'éviter que les rangées radiales de plateaux R31 présentent une résistance trop élevée lorsqu'elles passent à travers l'essoreur. Autrement dit, le but est d'éviter que les rangées radiales de plateaux R31 , lorsqu'elles arrivent au niveau de l'essoreur, bloquent et conduisent à un retrait - respectivement une réinsertion - séquencé et difficile de l'applicateur 10 hors de - respectivement dans - son récipient.

D'autre part, comme cela est visible sur les figures 1 et 3, les plateaux 31 et les dents 32 sont ici répartis le long de ladite âme 12 sur une partie substantielle de sa longueur à partir de l'extrémité distale 1 6, ainsi que sur toute la périphérie radiale de l'âme 12.

Alternativement, lesdits plateaux 31 et lesdites dents 32 sont réparties sur une partie seulement de la périphérie radiale de l'âme 12 (exemple de réalisation non illustré) afin d'obtenir des effets de maquillage supplémentaires, et/ou complémentaires à ceux qui sont décrits ici.

De plus, il est à noter que les plateaux 31 et les dents 32 s'étendent, par exemple, chacun selon une normale à l'axe d'extension X.

Il est à noter aussi que les plateaux présentent notamment un bout 35 arrondi ou convexe à leur extrémité libre.

Il est à noter, encore, que l'âme est préférentiellement pleine.

D'autre part, les plateaux 31 et les dents 32 forment une enveloppe E, en particulier définie par leur périphérie (voir figure 3). Ladite enveloppe E présente une forme sensiblement tronconique, notamment entre lesdites extrémités proximale 13 et distale 1 6. Le tronc de cône formé par ladite enveloppe E présente, par exemple, une section transversale circulaire au voisinage de l'extrémité proximale 13 ayant un diamètre compris entre 6,5mm et 9,5mm, en particulier sensiblement égal à 8mm et une section transversale circulaire, au voisinage de l'extrémité distale 1 6, dont le diamètre est compris entre 3,5mm et 5,5mm, en particulier sensiblement égal à 4,5mm. La forme tronconique de l'enveloppe E présente alors l'avantage de faciliter le passage de l'applicateur 10 à travers l'essoreur, lors de sa réinsertion dans le récipient, en particulier après utilisation. Il est aussi à noter que l'applicateur 10 forme une brosse, communément appelée « brosse mascara ».

Pour rappel, l'invention concerne aussi un ensemble applicateur pour produit cosmétique, comprenant un récipient (non représenté) comprenant un corps formant un réservoir contenant le produit cosmétique, et un applicateur 10 tel que précédemment décrit, adapté pour être fixé sur le récipient, de sorte que l'applicateur est logé à l'intérieur du réservoir. Ledit applicateur 10 est fixé, par exemple, à l'extrémité d'une tige, elle-même fixée à un bouchon (non représenté) avantageusement vissé au récipient. Après montage, le manchon 14 est situé dans la tige et l'extrémité proximale 13 de l'âme forme l'extrémité proximale visible de l'applicateur.

Il est aussi à noter que des variantes de réalisation sont bien sûr possibles. Notamment, dans un exemple de réalisation supplémentaire, les rangées radiales de protubérances 31 , 32 sont décalées angulairement afin de donner au moins une orientation hélicoïdale à l'enveloppe E formée par les extrémités libres desdites protubérances 31 , 32. Autrement dit, il est possible de prévoir que les rangées radiales de dents R32 successivement adjacentes soient décalées angulairement les unes par rapport aux autres, tandis que les rangées radiales de plateaux R31 sont callées angulairement le long de l'axe d'extension X. Il est aussi possible d'envisager que ce soit l'inverse : des rangées radiales de plateaux R31 successivement adjacentes le long de l'axe décalées angulairement les unes par rapport aux autres, tandis que les rangées radiales de dents R32 sont callées angulairement le long de l'axe d'extension X. Il est encore possible de prévoir un décalage angulaire à chaque rangée radiale de plateaux et/ou de dents, l'une par rapport à l'autre, le long de l'axe.