Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
BRAKE SERVO
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/1993/011011
Kind Code:
A1
Abstract:
The invention relates to a brake servo comprising a housing (10) containing a piston structure which, by means of a roll-up membrane (12) defines a forward chamber (16) communicating permanently to a vacuum source by means of a valve (17) and a rear chamber (16) selectively communicating with the forward chamber (16) or with the atmosphere by means of a valve (34) upon actuation of a control rod (30), and a device (36) for fixing the servomotor to a wall (38) adjacent to a first face of the housing (10). According to the invention, openings (50, 60) are provided in the structure of the piston (14) and in a second face of the housing (10) and are aligned in the axial direction of the servomotor in oder to enable actuation of the fixing device (36) through the opening (60) in the second face of the housing (10).

Inventors:
GAUTIER JEAN-PIERRE (FR)
VERBO ULYSSE (FR)
PEREZ REVILLA MIGUEL (FR)
MEYNIER GUY (FR)
CASTEL PHILIPPE (FR)
Application Number:
PCT/FR1992/001100
Publication Date:
June 10, 1993
Filing Date:
November 26, 1992
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
BENDIX EUROP SERVICES TECH (FR)
International Classes:
B60T13/56; B60T13/567; (IPC1-7): B60T13/567
Foreign References:
EP0331535B11991-08-07
FR2406551A11979-05-18
FR2432412A21980-02-29
Download PDF:
Claims:
REVENDICATIONS
1. Servomoteur d\'assistance au freinage comportant une enveloppe (10) à l\'intérieur de laquelle se trouve au moins une structure de piston qui, à l\'aide d\'une membrane déroulante (12), définit au moins une chambre avant (16) reliée en permanence à une source de dépression par un clapet (17) et au moins une chambre arrière (18) reliée sélectivement à la chambre avant (16) ou à l\'atmosphère par un moyen de valve (34) lors de Tactionnement d\'une tige de commande (30), et un dispositif de fixation (36) du servomoteur sur une paroi (38) adjacente à une première face de l\'enveloppe (10), caractérisé en ce que des ouvertures (50,60) sont pratiquées dans la structure de piston (14) et dans une seconde face de l\'enveloppe (10) et sont alignées en direction axiale du servomoteur pour permettre Tactionnement du dispositif de fixation (36) par l\'ouverture (60) pratiquée dans la seconde face de l\'enveloppe (10), Touverture (50) pratiquée dans la structure de piston (14) recevant un organe d\'obturation (52, 64).
2. Servomoteur selon la revendication 1, caractérisé en ce que le dispositif de fixation (36) est constitué par une vis (36) reçue dans une ouverture (46) de la première face de l\'enveloppe (10) de façon à être libre en rotation dans cette ouverture (46) et à être captive de cette ouverture (46) .
3. Servomoteur selon la revendication 2, caractérisé en ce que la vis (36) comporte une tête ayant une forme complémentaire de celle d\'un outil de serrage.
4. Servomoteur selon la revendication 3, caractérisé en ce que l\'organe d\'obturation est un clapet (52).
5. Servomoteur selon la revendication 4, caractérisé en ce que le clapet (52) est formé par une partie tubulaire (56) de la membrane déroulante (12) dont les bords éloignés de la structure de piston (14) restent normalement plaqués l\'un sur l\'autre.
6. Servomoteur selon la revendication 3, caractérisé en ce que l\'organe d\'obturation est un élément intermédiaire (64) reçu de façon étanche dans une ouverture (70) de la structure de piston (14).
7. Servomoteur selon la revendication 6, caractérisé en ce que Télément intermédiaire (64) comporte une première partie d\'extrémité (74) ayant une forme complémentaire de celle de la tête d\'un outil de serrage et une seconde partie d\'extrémité (76) ayant une forme complémentaire de celle de la tête (82) et de la vis (36).
8. Servomoteur selon la revendication 6, caractérisé en ce que Télément intermédiaire (64) est constitué d\'un tube borgne dont la partie (84) située du coté de la vis (36) a une forme complémentaire de la forme de la tête (82) de la vis (36).
9. Servomoteur selon la revendication 8, caractérisé en ce le tube (64) comporte un repli (86) formant colerette extérieure et gorge intérieure.
10. Servomoteur selon la revendication 9, caractérisé en ce qu\'un jonc (90) est monté élastiquement sur Toutil de serrage (88) et est reçu dans la gorge intérieure du tube (64).
11. Servomoteur selon la revendication 1, caractérisé en ce qu\'un boîtier auxiliaire (25) est solidaire de la structure de piston (14) et fait saillie dans la chambre avant (16), un piston auxiliaire (27) divisant intérieurement de manière étanche le boîtier auxiliaire (25) en deux chambres (29, 31) grâce à une membrane auxiliaire (33), le piston auxiliaire (27) étant monté fixe par rapport à l\'enveloppe (10) au moyen d\'au moins un prolongement cylindrique (35) s\'étendant vers l\'arrière* et fixé à l\'enveloppe (10) autour du moyen de fixation (36), le prolongement cylindrique (35) étant coaxial à Touverture (50) pratiquée dans la structure de piston (14).
12. Servomoteur selon la revendication 1, comportant de plus une cloison fixe (1) délimitant à l\'intérieur de l\'enveloppe (10) un volume avant (A) et un volume arrière (B), le volume avant étant divisé de façon étanche en une chambre avant (116) et une chambre arrière (118) par une deuxième structure de piston (114) solidaire de la structure de piston (14) du volume arrière (B) au moyen d\'une partie tubulaire (122) qui traverse de façon étanche la cloison fixe (11), caractérisé en ce que des ouvertures (13, 150) sont pratiquées dans la cloison fixe (11) et dans la deuxième structure de piston (114), alignées en direction axiale du servomoteur avec les ouvertures (50, 60) pratiquées dans la structure de piston (14) du volume arrière (B) et dans la seconde face de l\'enveloppe (10), et reçoivent à coulissement étanche un tube (17).
13. Servomoteur selon une quelconque des revendications précédentes, caractérisé en ce que Touverture (60) pratiquée dans la seconde face de l\'enveloppe 10) est obturée par un bouchon (62).
14. Servomoteur selon une des revendications de 1 à 12, caractérisé en ce que Touverture (60) pratiquée dans la seconde face de Tenveloppe (10) est obturée par le clapet (17).
Description:
SERVOMOTEUR D\'ASSISTANCE AU FREINAGE

La présente invention concerne les servomoteurs pneumatiques, et plus particulièrement du type de ceux qui sont utilisés pour fournir une assistance au freinage des véhicules automobiles.

Des servomoteurs de ce type comprennent de façon classique une enveloppe à l\'intérieure de laquelle se trouve au moins une structure de piston qui, à l\'aide d\'une membrane déroulante, définit au moins une chambre avant reliée en permanence à une source de dépression et au moins une chambre arrière reliée sélectivement à la chambre avant ou à l\'atmosphère par un moyen de valve lors de l \'actionnement d\'une tige de commande, et un dispositif de fixation du servomoteur sur une paroi adjacente à une première face de l\'enveloppe.

Le servomoteur est monté, en règle générale, sur le tablierdu compartiment moteur du véhicule par des vis de montage qui sont fixées sur la partie arrière de l\'enveloppe du côté du tablier. Il est donc nécessaire de serrer des écrous sur les vis de montage du côté de la cabine du véhicule. Cette manoeuvre présente des inconvénients pour les constructeurs lors de la fabrication du véhicule, car elle exige l\'exécution d\'opérations à la fois du côté du compartiment moteur et du côté de la cabine.

La présente invention a donc pour but de réaliser un servomoteur d\'assistance en freinage qui permette son montage dans un véhicule en travaillant du seul coté de la paroi où est monté le servomoteur.

Conformément à l\'invention, ce résultat est obtenu en pratiquant des ouvertures dans la structure de piston et dans une seconde face de l\'enveloppe, ces ouvertures étant alignées en direction axiale du servomoteur pour permettre Vactionnement du dispositif de fixation par l\'ouverture pratiquée dans la seconde face de l\'enveloppe, l\'ouverture pratiquée dans la structure de piston recevant un organe d\'obturation.

D\'autres buts, caractéristiques et avantages de la présente invention ressortiront de la description qui suit des modes de réalisation donnés à titre d\'exemple en référence aux dessins annexés sur lesquels :

- La Figure 1 est une vue en coupe longitudinale d\'un servomoteur d\'assistance de freinage, réalisé de façon classique sur la moitié supérieure de cette figure et réalisé conformément à un premier mode de réalisation de l\'invention sur la moitié inférieure de cette Figure.

- La Figure 2 est une vue analogue à celle de la Figure 1 et illustre sur sa moitié inférieure un second mode de réalisation de l\'invention.

- La Figure 3 représente une vue partielle d\'une variante de la Figure 2.

- La Figure 4 est une vue en coupe longitudinale d\'un servomoteur d\'assistance de freinage en tandem, réalisé conformément à un mode de réalisation de l\'invention, et

- La Figure 5 est une vue en coupe longitudinale d\'un servomoteur d\'assistance de freinage à chambre additionnelle, réalisé conformément à un mode de réalisation de l\'invention.

On reconnaît sur la Figure 1 un servomoteur d\'assistance au freinage prévu pour être placé, de façon habituelle, entre la pédale de frein d\'un véhicule et le maître-cylindre commandant le circuit de freinage hydraulique . Par convention, on appellera "avant" la partie du servomoteur dirigée vers le maître-cylindre et "arrière" la partie du servomoteur dirigée vers la pédale de frein.

Le servomoteur comprend une enveloppe extérieure 10 en forme de coquille présentant sensiblement une symétrie de révolution autour d\'un axe X - X\'. Une membrane souple en élastomère 12, renforcé dans sa partie centrale par un disque métallique 14 encore appelé jupe, définit à l\'intérieur de l\'espace délimité par l\'enveloppe 10 une chambre avant 16 et une chambre arrière 18. La chambre avant 16 est reliée en permanence à une source de dépression par un clapet de retenue de vide 17 disposé dans une ouverture de la paroi avant de

1\'enveloppe 10. Le bord périphérique extérieur de la membrane 12 est fixé de façon étanche sur l\'enveloppe extérieure 10. Le bord périphérique intérieur de cette membrane se termine par un bourrelet reçu de façon étanche dans une gorge annulaire formée sur la surface périphérique extérieure d\'un moyeu de piston 20 disposé selon Taxe X

- X\' du servomoteur . Ce moyeu 20 se prolonge vers l\'arrière sous la forme d\'une partie tubulaire 22 qui traverse de façon étanche la paroi arrière de l\'enveloppe 10. L\'étanchéité de cette traversée est assurée par un joint d\'étanchéité annulaire armé 24 qui est fixé par une bague

26 dans une partie centrale tubulaire prolongeant vers l\'arrière la paroi arrière de l\'enveloppe 10.

Un ressort de compression 28 interposé entre la jupe 14 et la paroi avant de l\'enveloppe extérieure 10 maintient normalement la jupe 14 dans une position arrière de repos illustrée sur la Figure 1, dans laquelle la chambre arrière 18 occupe son volume minimal et la chambre avant 16 son volume maximal.

De façon connue, la partie tubulaire 22 du moyeu 20 reçoit une tige de commande 30 destinée a être reliée à la pédale de frein (non représentée). L\'autre extrémité de la tige 30 comporte un plongeur 32 qui est destiné, lors d\'une mise en oeuvre du servomoteur, a actionner un moyen de valve classique 34 qui contrôle de façon connue le passage d\'air vers la chambre arrière 18 ou de la chambre arrière 18 vers la chambre avant 16.

Le servomoteur comporte de plus, comme on Ta représenté sur la moitié supérieure de la Figure 1, des dispositifs de fixation 36 sur une paroi 38 du véhicule, comme par exemple le tablier séparant Thabitacle du compartiment moteur.

Les dispositifs de fixation 36 sont classiquement constitués de vis dont la tête 82 est située dans la chambre arrière 18 et dont la tige 40 est sertie, à son extrémité proche de la tête 82, dans l\'enveloppe 10. Ainsi, lors du montage sur le véhicule, le servomoteur est présenté sur le tablier par le compartiment moteur pour que les tiges 40 pénètrent dans les ouvertures 42 du tablier, puis, par l\'habitacle, un écrou est vissé sur le filetage de la vis 36, avec les difficultés afférentes bien connues pour l\'opérateur qui ne peut être à la fois à l\'intérieur et à l\'extérieur de l\'habitacle du véhicule, l\'accès à la zone de fixation de l\'ensemble, coté habitacle, étant de plus extrêmement malaisé.

La présente invention a précisément pour objet d\'obvier à ces inconvénients en proposant un servomoteur facilitant grandement les opérations de montage et de démontage et permettant notamment à l\'opérateur de réaliser toutes les opérations de montage, ou de démontage, en demeurant du seul coté de la paroi du véhicule où est installé l\'ensemble de freinage.

Pour ce faire, ainsi qu\'on Ta représenté sur la moitié inférieure de la Figure 1, l\'ouverture 42 dans le tablier 38 est conformée pour pouvoir coopérer avec le filetage d\'une vis. Ainsi qu\'on Ta représenté, le tablier 38 peut être formé pour présenter autour de l\'ouverture 42 une partie tubulaire 44 s\'étendant vers l\'arrière dans l\'habitacle et possédant un taraudage intérieur. En variante, on peut prévoir de solidariser sur le tablier 38 un écrou.

Le di *x>sitif de fixation 36 est constitué d\'une vis dont la tête 82 est située dans la chambre arrière 18 et dont la tige 40 traverse une ouverture 46 pratiquée dans la face arrière de l\'enveloppe 10. La vis 36 est reçue dans l\'ouverture 46 de façon à être libre en rotation dans cette ouverture, mais en est captive c\'est à dire qu\'elle ne peut en être extraite, à la façon des vis imperdables.

Une ouverture 50 est pratiquée dans la structure de piston, et de plus précisément dans la jupe 14, de façon à ce que cette ouverture 50 soit alignée en direction axiale avec l\'ouverture 46 et la vis 36, et un organe d\'obturation est disposé dans cette ouverture. Par exemple, à cet endroit de la jupe, la membrane déroulante 12 est formée de façon à former un clapet 52. Dans l\'exemple représenté, la membrane 12 comporte une collerette 54 pour ancrer la membrane sur la jupe 14, et, s\'étendant à partir de cette collerette 54, une partie tubulaire 56 s\'étendant vers l\'arrière, et dont les bords arrières restent normalement plaqués l\'un sur l\'autre. Une telle conception est connue sous le nom de valve en bec de canard. La jupe 15 pourra avantageusement être formée à cet endroit avec un bossage pour faciliter le fonctionnement du clapet 52.

Enfin, une ouverture 60 est pratiquée dans la paroi avant de l\'enveloppe 10, de façon à être alignée en direction axiale avec l\'ouverture 50 comportant le clapet 52 et l\'ouverture 46 conte¬ nant la vis 36,

D\'après les explications qui précèdent, on aura compris comment le servomoteur peut être installé sur le tablier du véhicule. Le servomoteur est présenté sur le tablier 38 par le compartiment moteur de façon à ce que les tiges 40 des vis 36 s\'engagent dans les ouvertures 42 du tablier 38. De par leur conception, elles restent prisonnières des ouvertures 46 de l\'enveloppe 10, et viennent buter contre la partie tubulaire 44, ou Técrou, disposé en arrière de l\'ouverture 42. A cet instant, l\'opérateur introduit à travers l\'ouverture 60 dans la paroi avant du servomoteur un outil de serrage dont la tête pénétrant dans le servomoteur a une forme complémentaire de celle de la tête de la vis 36. Dans l\'exemple représenté, la tête 82 de la vis 36 est formée avec un évidément borgne, par exemple en forme de six pans creux. En poursuivant son introduction, la tête de l\'outil va rencontrer le clapet 52 et écarter les bords de la partie tubulaire 56 pour arriver à la tête 82 de la vis 36. Il suffit alors à l\'opérateur de tourner l\'outil pour visser la vis 36 dans la partie 44 du tablier 38, ou dans Técrou solidaire du tablier. Une fois la vis mise en place et serrée avec le couple de serrage requis, l\'opérateur peut retirer l\'outil du servomoteur . Au cours de ce retrait, Toutil coulisse le long de la partie tubulaire 56 de la membrane 12 et au fur et à mesure du passage de la tête de Toutil dans cette partie tubulaire, les bords de cette partie se rapprochent et reprennent la position représentée à la Figure 1.

Lorsque Toutil est complètement sorti du servomoteur, l\'ouverture 60 dans la paroi avant peut alors être obturée pour rendre le servomoteur opérationnel. On peut prévoir de disposer un bouchon 62 dans cette ouverture, comme on Ta représenté. On peut également prévoir d\'obturer Touverture 60 à l\'aide du clapet de retenue de vide 17 qui sera alors disposé à cet endroit plutôt que dans la position représentée. On peut aussi prévoir que Tobturation de Touverture 60 soit effectuée par la bride de montage d\'un maître-cylindre (non représenté) sur la face avant du servomoteur. La même opération est répétée avec la ou les autres vis de fixation du servomoteur (en général au nombre de deux) pour parfaire l\'installation du servomoteur.

On voit donc bien qu\'on a réalisé conformément à l\'invention un servomoteur dont toute l\'installation est effectuée en travaillant du seul coté de la paroi où est installé le servomoteur. Il s\'ensuit donc un montage et un démontage particulièrement faciles du servomoteur, pouvant même être automatisés au moyen de robots industriels.

On a représenté sur la Figure 2 un exemple d\'un second mode de réalisation de l\'invention. Sur cette Figure, les mêmes éléments que ceux de la Figure 1 portent les mêmes numéros de référence. Selon ce mode de réalisation Touverture 46 coopérant avec la vis 36 dans la paroi arrière, ainsi que Touverture 60 et le bouchon 62 dans la paroi avant sont identiques à ceux du mode de réalisation précédent.

L\'ouverture 50 dans la jupe 14 reçoit un organe d\'obturation sous la forme d\'élément intermédiaire 64.

De façon plus précise, Touverture 50 est formée au sommet d\'un bossage 66 de la jupe 14 dont la convexité est tournée vers Tavant. La membrane 12 est formée avec un bourrelet 68 épousant la forme concave du bossage 66 et délimitant une ouverture 70 coaxiale à Touverture 50. Dans cette ouverture 70 est reçue de façon étanche la partie centrale cylindrique 72 de Télément intermédiaire 64.

La partie avant 74 de Télément intermédiaire est située dans la chambre avant 16 du servomoteur et est conformée comme un écrou, par exemple à six pans. La partie arrière 76 de Télément intermédiaire est située dans la chambre arrière 18 du servomoteur et est également conformée comme un écrou, par exemple à six pans, de forme complémentaire à celle de Tévide ent borgne de la tête 82 de la vis 36, par exemple en forme de six pans creux. Entre la partie avant 74 et la partie centrale 72 est formée une gorge 78, et entre la partie centrale 72 et la partie arrière 76 est formé un renflement définissant un épaulement avant 80 et un épaulement arrière 84.

L\'installation sur le véhicule du servomoteur selon ce mode de réalisation est tout à fait semblable à celle qui a été précédemment décrite. Une fois le servomoteur prêt, c\'est à dire que les tiges 4 \' Jes vis 36 sont engagées dans les ouvertures 42 du tablier 38, l\'opérateur introduit à travers Touverture 60 un outil dont la tête pénétrant dans le servomoteur a une forme complémentaire de celle de la partie avant 74 de Télément intermédiaire 64. L\'outil fait alors reculer Télément intermédiaire 64 s\'il était en position avancée, et la partie arrière 76 de Télément intermédiaire vient s\'engager dans la tête 82 de la vis 36 jusqu\'à la venue en butée de Tépaule ent 84 sur la tête 82.

L\'opérateur n\'a plus alors qu\'à tourner Toutil pour visser la vis 36, au moyen de Télément intermédiaire 64, dans la partie tubulaire 44 du tablier 38, ou dans Técrou solidaire du tablier. Une fois la vis mise en place et serrée avec le couple de serrage requis, l\'opérateur peut retirer Toutil du servomoteur. Au début de cette phase de retrait de Toutil, ce dernier, qui comporte des moyens coopérant avec la gorge 78, entraîne avec lui vers l\'avant Télément intermédiaire 64 jusqu\'à ce que Tépaulement avant 80 vienne en butée sur le bourrelet 68 de la membrane 12. Les moyens de Toutil qui coopèrent avec la gorge 78 sont alors effacés manuellement ou automatiquement lorsqu\'un seuil d\'effort de traction est franchi et la tête de Toutil peut alors être dégagée de la partie avant 74 de Télément intermédiaire 64 et extraite du servomoteur.

Au cours du mouvement de retrait de Toutil, on voit donc que la partie arrière 76 de Télément intermédiaire 64 a été dégagée de la tête 82 de la vis 36. Ceci a pour but d\'éviter que de légers décentrages de Télément intermédiaire 64, dus aux mouvements de la jupe 14 lors d\'actionnement successifs du servomoteur, par rapport à la tête de la vis 36, ne créent des interférences entre ces deux pièces qui perturberaient le retour en position arrière de repos de la structure de piston.

L\'ouverture 60 dans la paroi avant de Tenveloppe peut alors être obturée comme précédemment avec un bouchon 62, un clapet de retenue de vide 17 ou la bride de montage d\'un maître-cylindre sur le servomoteur.

On voit donc là encore qu\'on a réal sé un servomoteur dont toute l\'installation est effectuée en travaillant du seul coté de la paroi ou est installé le servomoteur.

Une variante de la réalisation selon la figure 2 est représentée Figure 3, ou Ton voit que Télément intermédiaire 64 est constitué d\'un tube borgne dont la partie 84 située du coté de la vis 36 est à l\'extérieur en forme de 6 pans complémentaire de la forme en 6 pans creux de la tête 82 de la vis 36, et à l\'intérieur en forme de 6 pans creux.

Le tube 64 comporte également un repli 86, formant colerette à l\'extérieur, et une gorge à l\'intérieur. L\'outil de serrage 88 comporte lui même à son extrémité pénétrant dans le servomoteur un jonc escamotable 90 et une forme de six pans coopérant avec la forme en six pans creux du fond du tube 64. Cet outil une fois introduit dans le servomoteur a son six pans coopérant avec celui de la vis 36, au travers du tube 64, et son jonc 90 enclippé dans la gorge du repli 86.

Quand le serrage de la vis 36 est accompli, Toutil 88 est retiré, et dans ce mouvement effectue le retrait vers l\'avant du tube 64, à Taide du jonc 90, jusqu\'à l\'appui de la colerette du repli 86 sur le bourrelet 68. L\'outil est ensuite retiré complètement, grâce à l\'effacement du jonc 90, et Touverture 60 bouchée comme précédemment.

L\'invention -s\'applique également à des servomoteurs pneumatiques doubles ou en tandem, ainsi qu\'on Ta représenté sur la Figure 4. Un tel servomoteur comprend de façon classique une enveloppe extérieure 10, dont l\'intérieur est divisé par une cloison fixe 11 en un volume avant A et un volume arrière B. Le volume arrière B comporte les mêmes éléments que ceux qui ont été décrits en référence à la Figure 2 et qui portent les mêmes numéros de référence. Le volume avant A comporte des éléments analogues à ceux qui ont été décrits en référence à la Figure 2, et qui portent les mêmes numéros de référence augmentés de 100. Avec ces conventions, on voit que le volume avant A est divisé en une chambre avant 116 et une chambre arrière 118 par une membrane souple 112 renforcée dans sa partie centrale par un disque métallique 114 encore appelé jupe.

La chambre avant 116 est reliée en permanence à une source de dépression par un clapet de retenue de vide 17 disposé dans une ouverture de la paroi avant de l\'enveloppe 10. Le bord périphérique extérieur de la membrane 112 est fixé de façon étanche sur l\'enveloppe extérieure 10. Le bord périphérique intérieur de cette membrane se termine par un bourrelet reçu de façon étanche dans une gorge annulaire formée sur la surface périphérique extérieure d\'un moyeu de piston 120 disposé selon Taxe X - X\' du servomoteur.

Ce moyeu 120 se prolonge ver arrière sous la forme d\'une partie tubulaire 122 qui traverse de façon étanche la cloison fixe 11. La partie tubulaire 122 du moyeu 120 est solidaire, par exemple par vissage, du moyeu 20. Les deux jupes 14 et 114 sont ainsi solidaires, et le ressort de compression 28 interposé entre la jupe 114 et la paroi avant de l\'enveloppe extérieure 10 maintient normalement les jupes 14 et 114 dans une position arrière de repos illustrée sur la Figure 4, dans laquelle les chambres arrières 18 et 118 occupent leur volume minimal et les chambres avants 16 et 116 leur volume maximal.

Comme dans les modes de réalisation précédemment décrits, le tablier 38 est conformé pour pouvoir coopérer avec le filetage d\'une vis 36 captive dans Touverture 46 pratiquée dans la face arrière de l\'enveloppe 10. La jupe 14 est formée avec Touverture 50 obturée par Télément intermédiaire 64.

De la même façon, la jupe 114 est formée avec un bossage 166 dont la convexité est tournée vers Tavant, et au sommet duquel est formée une ouverture 150. La membrane 112 est formée avec un bourrelet 168 épousant la forme concave du bossage 166 et délimitant une ouverture 170 coaxiale aux ouvertures 50 et 150.

La cloison fixe 11 est formée avec une ouverture 13 coaxiale aux ouvertures 50 et 150 et munie d\'un joint d\'étanchéité 15. Un tube 17 coulisse de façon étanche dans les ouvertures 150 et 13, et possède une longueur légèrement supérieure à la course maximale des jupes 14 et 114.

L\'installation du servomoteur de la Figure 4 sur le véhicule apparaît clairement de la description qui précède. Une fois le servomoteur prêt, c\'est-à-dire que les tiges des vis 36 sont engagées dans les ouvertures 42 du tablier 38, l\'opérateur introduit à travers Touverture 60 un outil dont la tête pénétrant dans le servomoteur a une forme complémentaire de celle de la partie avant de Télément intermédiaire 64. L\'outil traverse le tube 17 et vient s\'engager dans la tête de la vis 36, qu\'il suffit alors de visser.

L\'opérateur peut retirer Toutil comme précédemment et obturer 1\'ouverture 60.

On pourra avantageusement rabattre les bords avant et arru e du tube 17 pour assurer que ce dernier ne perde le contact avec les ouvertures 13 et 1.50. Bien entendu, on peut utiliser un clapet 52 ou un tube borgne à la place de Télément intermédiaire 64. Un avantage supplémentaire de ce mode de réalisation réside dans le fait que, une fois le servomoteur tandem installé sur le véhicule, le tube 17 assure la communication entre les chambres avant 16 et 116 des volumes avant et arrière A et B.

L\'invention peut également être appliquée à des servomoteurs à chambre additionnelle, par exemple du type décrit dans le document US-A-5044 255, auquel on pourra se reporter, et représenté à la Figure 5.