Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
DEVICE FOR ATTACHING A DOOR OF A MOTOR VEHICLE
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2016/185107
Kind Code:
A1
Abstract:
A device (2) for attaching a door (3) of a motor vehicle (1) provided with a body shell (4), said door (3) including a fixed fitting (11), said attachment device (2) comprising: - a reinforcement (5) rigidly connected to the body shell (4), suitable for receiving the fixed fitting (11), and - an expandable insert (13) rigidly connected to the reinforcement (5), forming, with the reinforcement (5), a space (34) suitable for receiving the fixed fitting (11) to prevent same from pivoting when positioning the door (3) on the body shell (4).

Inventors:
JANNUTSCH FELIX (FR)
GOEPP BRICE (FR)
Application Number:
PCT/FR2016/050935
Publication Date:
November 24, 2016
Filing Date:
April 21, 2016
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
PEUGEOT CITROEN AUTOMOBILES SA (FR)
International Classes:
B62D25/12; B60J5/10; B62D65/06; E05D5/02
Foreign References:
US7669916B22010-03-02
JPS58199218A1983-11-19
JPS61189964U1986-11-26
JPS6397782A1988-04-28
BE661245A1965-07-16
EP1570147A12005-09-07
Attorney, Agent or Firm:
FOSSE, Daniele (FR)
Download PDF:
Claims:
REVENDICATIONS

1 . Dispositif (2) de fixation d'un ouvrant (3) d'un véhicule (1 ) automobile muni d'une caisse (4), cet ouvrant (3) incluant une ferrure (1 1 ) fixe, ce dispositif (2) étant caractérisé en ce qu'il comprend :

- un renfort (5) solidaire de la caisse (4), apte à accueillir la ferrure (1 1 ) fixe, et

- un insert (13) gonflant solidaire du renfort (5), formant avec le renfort (5) un espace (34) apte à recevoir la ferrure (1 1 ) fixe pour empêcher son pivotement, lors de la mise en position de l'ouvrant (3) sur la caisse (4).

2. Dispositif (2) de fixation selon la revendication 1 , caractérisé en ce que l'ouvrant (3) est mobile entre deux positions :

- une position d'ouverture dans laquelle la ferrure (1 1 ) fixe est écartée du renfort (5),

- une position de fermeture dans laquelle la ferrure (1 1 ) fixe est en contact avec le renfort (5). 3. Dispositif (2) de fixation selon l'une quelconque des revendications précédentes, caractérisé en ce que la ferrure (1 1 ) fixe comprend un premier flanc (1 7) et un deuxième flanc (18) en contact avec le renfort (5), dans la position de fermeture de l'ouvrant (3). 4. Dispositif (2) de fixation selon l'une quelconque des revendications 1 à 3, caractérisé en ce que l'insert (1 3) gonflant comprend une première section (31 ) et une deuxième section (32) apte à guider la ferrure (1 1 ) fixe, dans la position de fermeture de l'ouvrant (3).

5. Dispositif (2) de fixation selon l'une quelconque des revendications 1 à 4, caractérisé en ce que l'insert (1 3) gonflant comprend une mousse (35) gonflante, apte à se gonfler pour rentrer en contact avec le pavillon (6) et empêcher la rotation du renfort (5).

6. Dispositif (2) de fixation selon l'une quelconque des revendications précédentes, caractérisé en ce que l'insert (1 3) gonflant comprend un rabat (38), apte à entourer le renfort (5) et empêcher sa rotation.

7. Véhicule (1 ) automobile comprenant un dispositif (2) de fixation, selon l'une quelconque des revendications précédentes.

Description:
DISPOSITI F DE FIXATION D'UN OUVRANT DE VEH ICULE

AUTOMOBI LE

[0001 ] L'invention a trait au domaine des véhicules automobiles, et plus précisément à la mise en position d'un ouvrant sur la caisse d'un véhicule automobile.

[0002] De manière générale, l'ouvrant d'un véhicule automobile est lié à sa caisse au moyen d'une charnière. Cette charnière permet d'articuler l'ouvrant, entre une position de fermeture, dans laquelle l'ouvrant bloque totalement l'accès à l'intérieur du véhicule par son coffre, et une position d'ouverture, dans laquelle l'ouvrant permet l'accès à l'intérieur du véhicule par son coffre. La charnière est donc un ensemble de composants mécaniques essentiels au véhicule.

[0003] La mise en place de l'ouvrant sur la caisse du véhicule, lors de l'assemblage du véhicule, doit être à la fois précise et rapide pour répondre à un objectif de cadence donné. La mise en place de l'ouvrant sur la caisse du véhicule est assurée par un opérateur, cet opérateur étant assisté par un bras robotique pour l'aider à soulever l'ouvrant et le déplacer.

[0004] La charnière de l'ouvrant comprend une ferrure, solidaire de la caisse du véhicule, et sur laquelle viendra se fixer l'ouvrant. Pour réaliser cette opération, l'opérateur vient rapprocher l'ouvrant de la ferrure, puis solidarise les deux composants à l'aide d'un axe. La ferrure est généralement placée sur la caisse, pour qu'elle puisse être visible et repérable par l'opérateur, lors du montage de l'ouvrant. Cependant, la ferrure, ainsi disposée sur la caisse, est sujette à la détérioration par collision avec un composant mécanique et à l'exposition de corps étrangers pouvant accélérer son processus d'usure.

[0005] Le document US 7669916 décrit une structure pour l'articulation et la fixation d'un ouvrant de véhicule automobile, comprenant une charnière munie d'une ferrure fixe, solidaire de la caisse du véhicule automobile et disposée dans une rainure, creusée dans la caisse. L'ouvrant comprend une ferrure mobile, apte à être reliée à la ferrure fixe au moyen d'un axe. La structure comprend un cache, disposé sur la rainure, de sorte à la couvrir intégralement et ainsi protéger la charnière. Le cache comprend un clip, permettant de lier la ferrure au cache. Une fois le cache mis en position, un perçage du clip est avantageusement aligné avec un perçage de même taille creusé dans la ferrure fixe, de sorte à solidariser la ferrure du clip au moyen d'une vis.

[0006] Toutefois, l'utilisation d'une telle structure de l'art antérieur présente des inconvénients. La protection de l'articulation de l'ouvrant du véhicule requiert l'utilisation d'une pluralité de pièces, et une rainure doit être creusée dans la caisse. Lors du montage de l'ouvrant sur la caisse du véhicule, rien ne permet à l'opérateur de guider l'ouvrant pour venir le placer au bon endroit, et des collisions entre les différents éléments mécaniques sont envisageables.

[0007] Un premier objectif est de proposer un dispositif de fixation d'un ouvrant permettant de mettre aisément en position un ouvrant, en le guidant, et en le solidarisant à la caisse d'un véhicule.

[0008] Un deuxième objectif est de proposer un dispositif de fixation d'un ouvrant permettant de protéger une charnière, liant l'ouvrant à la caisse d'un véhicule, tout en minimisant le nombre de pièces nécessaires à cette fonction.

[0009] A cet effet, il est proposé, en premier lieu, un dispositif de fixation d'un ouvrant d'un véhicule automobile muni d'une caisse, cet ouvrant incluant une ferrure fixe, ce dispositif comprenant :

- un renfort solidaire de la caisse, apte à accueillir la ferrure fixe, et

- un insert gonflant solidaire du renfort, formant avec le renfort un espace apte à recevoir la ferrure fixe pour empêcher son pivotement, lors de la mise en position de l'ouvrant sur la caisse.

[0010] L'expression « insert gonflant » désigne une pièce comprenant une embase, par exemple en matériau polymère, surmontée d'une mousse expansive.

[001 1 ] Ce dispositif de fixation permet de faciliter la mise en position d'un ouvrant sur la caisse d'un véhicule, tout en évitant la moindre collision des composants mécaniques de l'ouvrant avec la caisse. Ce dispositif permet de guider convenablement l'ouvrant et assure ainsi un positionnement exact, avant sa fixation sur la caisse.

[0012] Diverses caractéristiques supplémentaires peuvent être prévues, seules ou en combinaison :

- l'ouvrant est mobile entre deux positions : o une position d'ouverture dans laquelle la ferrure fixe est écartée du renfort,

o une position de fermeture dans laquelle la ferrure fixe est en contact avec le renfort,

- la ferrure fixe comprend un premier flanc et un deuxième flanc en contact avec le renfort, dans la position de fermeture de l'ouvrant;

- l'insert gonflant comprend une première section et une deuxième section apte à guider la ferrure fixe, dans la position de fermeture de l'ouvrant;

- l'insert gonflant comprend une mousse gonflante, apte à se gonfler pour rentrer en contact avec le pavillon et empêcher la rotation du renfort;

- l'insert gonflant comprend un rabat, apte à entourer le renfort et empêcher sa rotation.

[0013] Il est proposé, en second lieu, un véhicule automobile comprenant le dispositif de fixation tel que précédemment décrit.

[0014] D'autres caractéristiques et avantages de l'invention apparaîtront plus clairement et de manière concrète à la lecture de la description ci-après de modes de réalisation, laquelle est faite en référence aux dessins annexés dans lesquels :

- la figure 1 est une vue en perspective d'un véhicule automobile muni d'un dispositif de fixation d'un ouvrant ;

- la figure 2 est une vue en coupe partielle, en perspective, du dispositif de fixation de la figure 1 ;

- la figure 3 est une vue en coupe partielle du dispositif de fixation de la figure 1 , montré avec l'ouvrant en position d'ouverture, avec deux médaillons montrant deux détails à échelle agrandie ;

- la figure 4 est une vue en coupe partielle du dispositif de fixation de la figure 1 , montré avec l'ouvrant en position de fermeture ;

- la figure 5 est une vue en coupe partielle du dispositif de fixation de la figure 1 , selon une variante de réalisation.

[0015] Sur la figure 1 est représenté un véhicule 1 automobile comprenant un dispositif 2 de fixation d'un ouvrant 3, ce dispositif 2 de fixation étant solidaire d'une caisse 4 du véhicule 1 automobile. [0016] Comme illustré sur la figure 2, le dispositif 2 de fixation comprend un renfort 5 solidaire de la caisse 4, plus précisément du pavillon 6 de la caisse 4, le pavillon 6 étant la partie supérieure de la caisse 4.

[0017] Le pavillon 6 couvre l'intégralité de l'habitacle du véhicule 1 automobile, et comprend une extension 7 s'étendant en saillie perpendiculairement depuis un bord 8 du pavillon 6.

[0018] Le renfort 5 se présente sous la forme d'une tôle s'étendant en saillie depuis l'extension 7. Cette tôle présente une vague en vue de profil et comprend un premier plat 9 et un deuxième plat 1 0.

[0019] Le premier plat 9 est apte à recevoir une ferrure 1 1 fixe et à la maintenir en position par un moyen de solidarisation (par exemple un axe) venant s'insérer dans un trou 12 primaire réalisé dans le premier plat 9.

[0020] Le deuxième plat 1 0 est apte à recevoir un insert 1 3 gonflant et à le maintenir en position par un moyen de solidarisation venant s'insérer dans des trous 14 secondaires, creusés dans le renfort 5.

[0021 ] Le dispositif permet de positionner et maintenir en position la ferrure 1 1 fixe, la ferrure 1 1 fixe étant montée en rotation par rapport à une ferrure 1 5 mobile solidaire de l'ouvrant 3, un axe 16 permettant de relier la ferrure 1 5 mobile, à la ferrure 1 1 fixe.

[0022] La ferrure 1 1 fixe se présente sous la forme d'une tôle comprenant un premier flanc 17 et un deuxième flanc 18 perpendiculaires l'un par rapport à l'autre.

[0023] Le premier flanc 17 collabore avec le premier plat 9 lorsque l'ouvrant 3 est en position de fermeture, comme le montre la figure 4. Le premier flanc 1 7 comprend un tube 1 9 s'étendant depuis une face 20 d'extrémité supérieure du premier flanc 17, le tube 1 9 étant percé d'un trou 21 tertiaire traversant le premier flanc 17 et aligné avec le trou 12 primaire, lorsque l'ouvrant 3 est en position de fermeture, de sorte à solidariser la ferrure 1 1 fixe au renfort 5.

[0024] Le deuxième flanc 1 8 comprend un premier perçage 22, apte à accueillir l'axe 16 pour l'articulation de la ferrure 1 1 fixe par rapport à la ferrure 1 5 mobile.

[0025] La ferrure 15 mobile se présente sous la forme d'une tôle pliée, comprenant un deuxième perçage 23 apte à accueillir l'axe 16, pour l'articulation de la ferrure 1 1 fixe par rapport à la ferrure 15 mobile, cet axe 16 traversant alors la ferrure 1 1 fixe et la ferrure 15 mobile. La ferrure 1 5 mobile est directement solidaire de l'ouvrant 3 en ce qu'elle prolonge une platine 24, cette platine 24 s'étendant en saillie depuis l'ouvrant 3.

[0026] L'insert 13 gonflant est composé d'une embase 25 en forme de U, apte à reposer sur le deuxième plat 1 0 pour sa mise en position sur le renfort 5. Le maintien en position de l'insert 13 gonflant sur le renfort 5 est réalisé par le moyen de solidarisation, composé de clips 26 venant s'insérer dans les trous 14 secondaires, et s'étendant en saillie depuis un bord 29 inférieur de l'embase 25.

[0027] L'insert 1 3 gonflant comprend une languette 30 composé d'une première section 31 s'étendant en saillie obliquement depuis le bord 29 inférieur de l'embase 25, et d'une deuxième section 32 parallèle à l'embase 25, et s'étendant en saillie depuis la première section 31 . La deuxième section 32 est creusée d'une cavité 33, apte à entourer le tube 19 de la ferrure 1 1 fixe, lorsque l'ouvrant 3 est en position de fermeture, comme le montre la figure 4.

[0028] Une fois que l'insert 13 gonflant est en mis en position, il forme un espace 34 entre la deuxième section 32 de sa languette 30 et le renfort 5, comme illustré sur le premier médaillon de la figure 3.

[0029] L'insert 13 gonflant comprend également une mousse 35 gonflante solidaire d'un bord 36 supérieur de son embase 25. Cette mousse 35 gonflante prend forme une fois que l'insert 1 3 gonflant est mis en position, dans le but de complètement bloquer l'insert 13 gonflant, et empêcher sa rotation.

[0030] En effet, la mousse 35 gonflante prenant forme vient au contact d'une face 37 d'extrémité inférieure du pavillon 6, et exerce un effort d'appui (repéré par une flèche noire pointant vers la caisse 4, sur le deuxième médaillon de la figure 3) contre cette face 37 d'extrémité inférieure. Cet effort d'appui génère alors un effort résultant de même intensité (repéré par une flèche noire pointant vers l'insert 1 3 gonflant, sur le deuxième médaillon de la figure 3) dont la direction est opposée à la direction de l'effort d'appui. La somme des deux efforts étant nulle, l'insert 13 gonflant est totalement bloqué par rapport au renfort 5.

[0031 ] La mise en position de l'ouvrant 3 est réalisée en deux étapes. La première étape, illustré en figure 3, consiste à rapprocher l'ensemble composé de l'ouvrant 3, de la ferrure 15 mobile, et de la ferrure 1 1 fixe (montée en rotation autour de l'axe 1 6), l'ouvrant 3 étant alors en position d'ouverture.

[0032] L'ouvrant 3, avant d'être mis en position, se trouve au-dessus de la caisse 4 du véhicule 1 automobile, il faut alors, dans un premier temps, descendre l'ouvrant 3 manuellement (la descente étant assistée par un bras robotique). Dans un second temps, il faut déplacer l'ouvrant 3 parallèlement au premier plat 9 du renfort 5, de sorte que le pavillon 6 et l'ouvrant 3 soient positionnés l'un à côté de l'autre, et que le premier flanc 1 7 de la ferrure 1 1 fixe puisse s'introduire dans l'espace 34. Le guidage de la ferrure 1 1 fixe dans l'espace 34 est assuré par la tenue de l'insert 1 3 gonflant et sa capacité à ne pas vriller, grâce à sa mousse 35 gonflante. Une flèche blanche, sur la figure 3, illustre la combinaison des mouvements à effectuer pour placer l'ouvrant 3 dans sa position de fermeture. Avantageusement, l'espace 34 possède une largeur supérieure à la largeur du premier flanc 1 7, dans le but d'assurer le montage de la ferrure 1 1 fixe avec le renfort 9

[0033] Une fois que l'ouvrant 3 est en position de fermeture, comme illustré sur la figure 4, le trou 12 primaire et le trou 21 tertiaire du tube 19 sont alignés, et une solidarisation (non représentée) de la ferrure 1 1 fixe sur le renfort 5 est alors possible, au moyen d'un axe par exemple.

[0034] Selon un mode de réalisation, illustré sur la figure 5, l'insert 13 gonflant comprend un rabat 38 s'étendant en saillie depuis le bord 29 inférieur de l'embase 25, de sorte que, une fois l'insert 1 3 gonflant en position sur le renfort 5, le rabat 38 entoure le deuxième plat 10 du renfort 5. De cette façon, l'insert 13 gonflant possède un second moyen d'anti-rotation et de maintien en position, le premier moyen étant la mousse 35 gonflante.

[0035] Le dispositif 2 de fixation qui vient d'être décrit présente plusieurs avantages.

[0036] Tout d'abord, le dispositif 2 de fixation permet de maintenir en position l'insert 1 3 gonflant et de l'empêcher de vriller lors du montage de l'ouvrant 3.

[0037] Le dispositif 2 de fixation permet de guider efficacement la ferrure 1 1 fixe de l'ouvrant 3 pour sa mise en position avec précision, tout en évitant de détériorer les composants mécaniques par une quelconque collision . L'insert gonflant participe à l'étanchéité et bloque la rotation de la charnière lors du montage. [0038] Enfin, la précision de la mise en place de la ferrure 1 1 fixe sur le renfort 5 permet de monter et de démonter facilement l'ouvrant 3.