Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
DEVICE FOR ATTACHING A KNOB OF A GEAR LEVER FOR A MOTOR VEHICLE
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2013/054021
Kind Code:
A1
Abstract:
The invention relates to a device including an insert (2) made of a plastic material and arranged so as to enable the attachment of a knob, said insert having a portion overmolded onto one of the ends (la) of said lever (1), as well as a space (2b) coaxially aligned with the portion (2) of the insert overmolded onto the end of the lever (1), said space enabling the limited coaxial movement of the knob (3) and of the insert (2) relative to the lever upon the exertion of an impact on the knob (3), with a view to absorbing the impact.

Inventors:
BLANC HUGUES (FR)
PRADIER PHILIPPE (FR)
Application Number:
PCT/FR2012/052235
Publication Date:
April 18, 2013
Filing Date:
October 03, 2012
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
DURA AUTOMOTIVE SYSTEMS SAS (FR)
International Classes:
F16H59/02; B60R21/02; G05G1/06
Foreign References:
DE2252391A11974-05-09
DE9202010U11992-04-09
US3470763A1969-10-07
FR2725166A11996-04-05
FR2725166A11996-04-05
Other References:
See also references of EP 2766639A1
Attorney, Agent or Firm:
THIVILLIER, Patrick et al. (FR)
Download PDF:
Claims:
R E V E N D I C A T I O N S

-1- Dispositif de fixation d'un pommeau (3) de levier (1) d'une boîte de vitesses pour véhicule automobile, caractérisé en ce qu'il comprend un insert (2) en matière plastique agencé pour permettre la fixation du pommeau, ledit insert présentant, d'une part, une partie surmoulée en bout de l'une des extrémités (la) dudit levier (1) et, d'autre part, un espace (2b) formé dans le prolongement coaxial de la partie de Γ insert (2) surmoulée en bout du levier (1), le déplacement coaxial limité du pommeau (3) et de l'insert (2) par rapport au levier sous l'effet d'un choc exercé sur le pommeau (3), en vue d'amortir le choc.

-2- Dispositif selon la revendication 1, caractérisé en ce que l'espace est un chambrage.

-3- Dispositif selon la revendication 1, caractérisé en ce que l'espace est un trou débouchant. -4- Dispositif selon l'une quelconque des revendications 1-3, caractérisé en ce que l'insert (2) est rapporté par surmoulage en bout du levier en combinaison avec des moyens de retenue aptes à permettre le déplacement coaxial dudit insert (2) sous l'effet du choc. -5- Dispositif selon l'une quelconque des revendications 1-4, caractérisé en ce que l'insert (2) présente des agencements externes aptes à assurer l'emmanchement du pommeau avec un effet d'introduction faible et un effort de retrait important. -6- Dispositif selon la revendication 1 , caractérisé en ce que le levier est de section ronde.

Description:
DISPOSITIF DE FIXATION D'UN POMMEAU DE LEVIER D'UNE BOITE DE VITESSES POUR VEHICULE AUTOMOBILE.

L'invention se rattache au secteur technique des équipements pour véhicules automobiles, et concerne plus particulièrement un dispositif de fixation d'un pommeau de levier de commande d'une boîte de vitesses.

Les leviers de commande pour le passage et la sélection des vitesses sont toujours équipés à leurs extrémités libres d'un pommeau pour la manœuvre dudit levier. Différentes solutions techniques ont été proposées pour assurer la fixation de ce pommeau.

Par exemple, le pommeau peut être emmanché sur une déformation faite en bout de levier lors de son usinage, en combinaison avec des nervures de retenue. Le pommeau est emmanché à force avec un effort relativement important pour obtenir une tenue efficace dans le temps. Avec cette solution, il est difficile de voir si le pommeau est suffisamment emmanché.

On a proposé également de visser le pommeau en bout de levier nécessitant de réaliser par conséquent une portée filetée en bout du levier augmentant les coûts de fabrication.

Une solution avantageuse ressort de l'enseignement du brevet FR 2725166 qui décrit une solution permettant d'assurer la fixation du pommeau en bout de levier sous un effet de clipage. Dans ce but, le dispositif de fixation défini dans ce brevet, comprend une pièce en matière plastique rapportée par surmoulage au bout de la partie supérieure du levier. Ladite pièce présente des agencements de fixation aptes à assurer l'emmanchement du pommeau et son démontage. Toutefois, il est apparu, et ce quelles que soient les solutions techniques utilisées pour assurer la fixation du pommeau en bout de levier, qu'aucune de ces solutions ne permet d'absorber, ou à tout le moins d'amortir, les éventuels chocs exercés sur le pommeau en cas d'accident, par exemple. Or, de très nombreux véhicules proposent désormais de positionner le levier de commande, non plus au niveau du plancher du véhicule, mais au niveau du tableau de bord de sorte que le pommeau est directement situé dans la trajectoire du passager ou du conducteur notamment lors d'un choc frontal ou arrière. Il peut par conséquent en résulter des risques de blessures lorsque le conducteur ou le passager vient taper le pommeau fixé sur le levier qui constitue un ensemble totalement rigide.

L'invention s'est fixée pour but de remédier à ces inconvénients d'une manière simple, sûre, efficace et rationnelle.

Le problème que se propose de résoudre l'invention est de pouvoir amortir les éventuels chocs que peut subir le pommeau.

Pour résoudre un tel problème, il a été conçu un dispositif de fixation d'un pommeau de levier d'une boîte de vitesses pour véhicule automobile, qui présente des moyens aptes à permettre le déplacement coaxial limité du pommeau par rapport au levier sous l'effet d'un choc exercé sur le pommeau, en vue d'amortir le choc. L'invention trouve une application particulièrement avantageuse dans le cas d'un dispositif de fixation d'un pommeau de levier de commande d'une boîte de vitesses comprenant un insert en matière plastique surmoulé en bout de l'une des extrémités dudit levier, ledit insert étant conformé pour permettre la fixation du pommeau, sous un effet de clipage, et son démontage, comme il ressort de l'enseignement du brevet FR 2725166.

Selon une caractéristique à la base de l'invention, compte tenu du problème posé à résoudre, l'insert présente des agencements aptes à permettre son déplacement coaxial limité par rapport au levier sous l'effet d'un choc exercé sur le pommeau, en vue d'amortir ledit choc.

Il résulte donc de ces dispositions, que sous l'effet d'un choc exercé sur le pommeau, celui-ci peut être déplacé selon une distance plus ou moins importante en fonction de l'intensité du choc, ce qui a pour effet, de manière concomitante, d'amortir un tel choc.

Pour résoudre le problème posé de permettre le déplacement du pommeau, les agencements sont constitués par un espace formé dans le prolongement de la partie de l'insert surmoulé en bout de levier et coaxialement à ladite partie pour permettre ledit déplacement.

L'espace peut être constitué par un chambrage ou un trou débouchant.

Selon une autre caractéristique, l'insert est rapporté par surmoulage en bout du levier en combinaison avec des moyens de retenue aptes à permettre le déplacement coaxial dudit insert sous l'effet du choc. Comme il ressort de l'enseignement du brevet français précité, l'insert présente des agencements externes aptes à assurer l'emmanchement du pommeau avec un effet d'introduction faible et un effort de retrait important. Le levier est de section ronde. L'invention est exposée ci-après plus en détail à l'aide des figures des dessins annexés dans lesquels :

- la figure 1 est une vue en coupe longitudinale du dispositif de fixation du pommeau selon l'invention, le pommeau étant représenté dans une position dite normale d'utilisation ;

- la figure 2 est une vue correspondant à la figure 1 montrant le déplacement de l'ensemble du pommeau par rapport au levier sous l'effet d'un choc exercé sur ledit pommeau.

Le corps du levier (1), de tout type connu et approprié, est par exemple de section transversale pleine, notamment de section ronde. L'extrémité (la) du levier est agencé pour recevoir par surmoulage un insert en matière plastique (2) conformé pour permettre l'emmanchement sous un effet de clipage d'un pommeau (3) également de tout type connu et approprié.

Par exemple, l'extrémité (la) dudit levier peut présenter des aspérités en creux et en relief, un moletage ou autre, pour permettre le surmoulage de l'insert (2) et sa solidarisation.

L'insert (2) présente une partie creuse (2a) surmoulée sur la partie d'extrémité (la) du levier (1). Cette partie creuse (2a) est prolongée par un espace (2b) pour permettre le déplacement coaxial limité de l'insert (2) et par conséquent de l'ensemble du pommeau (3) emmanché sur ledit insert, par rapport au levier (1). Un tel déplacement peut résulter, par exemple, d'un choc exercé sur le pommeau (3). Le déplacement de l'ensemble insert (2) / pommeau (3) a pour effet d'amortir le choc. Cet espace (2b) peut être constitué par un chambrage ou un trou débouchant (figures des dessins).

Il est bien évident que les moyens de retenue (2a 1) de l'insert (2) par rapport au levier (1) après surmoulage, sont déterminés pour permettre le déplacement coaxial dudit insert sous l'effet d'un choc symbolisé par la flèche (F).

Il ressort donc de ces caractéristiques qu'après surmoulage de l'insert (2) en bout de levier (1), l'extrémité libre du levier (1) est située à une certaine distance de l'extrémité de l'insert (2) constituant ainsi un espace (2b) d'une longueur suffisante (1) pour permettre le déplacement limité de l'ensemble pommeau (3) / insert (2) par rapport audit levier (1). Sous l'effet d'un choc (F) exercé en bout du pommeau, l'ensemble pommeau (3) / insert (2) est déplacé coaxialement par rapport au levier (1) et ce sur la totalité ou une partie de la longueur (1) de l'espace (2b). Ce déplacement de l'ensemble pommeau (3) / insert (2) a pour effet d'amortir le choc (F).

Les caractéristiques en tant que telles de l'insert (2) ainsi que ses agencements aptes à assurer l'emmanchement du pommeau avec un effort d'introduction faible et un effort de retrait important, sont par exemple du type de celles décrites dans le brevet F 2725166.

Les avantages ressortent bien de la description, en particulier on souligne, la fixation par clipage du pommeau sur le levier avec capacité de déplacement limité dudit pommeau par rapport au levier afin d'amortir les éventuels chocs que peut subir ledit pommeau.