Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
DEVICE FOR THE AUTOMATIC EVISCERATION OF SLAUGHTERED ANIMAL CARCASSES
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/1990/006685
Kind Code:
A1
Abstract:
The present invention relates to a device for the automatic evisceration of slaughtered animal carcasses. It consists of a combination of, on the one hand, a system for the automatic mechanical distribution and fitting of anal obstructors, and on the other hand, a mobile structure supporting a circular blade for ventral incision (10), a circular saw (3) for progressive penetration into the sternum and for disengaging the entrails (12) from the path of the cutting tools, comprising a set of nozzles (17, 18, 28) projecting water at an adjustable pressure. The device is intended for implementation in a high-speed industrial slaughterhouse.

Inventors:
AUBERT GEORGES (FR)
Application Number:
PCT/FR1989/000655
Publication Date:
June 28, 1990
Filing Date:
December 15, 1989
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
AUBERT GEORGE (FR)
International Classes:
A22B5/00; A22B5/14; A22B5/20; (IPC1-7): A22B5/00; A22B5/14; A22B5/20
Foreign References:
FR2324238A11977-04-15
DE3123994A11982-05-13
DE3714677A11988-11-10
Download PDF:
Claims:
REVENDICATIONS
1. Dispositif d'éviscération automatique de carcasses d'animaux de boucherie après abattage, destiné à être mis en oeuvre dans une installation industrielle d' abattage fonctionnant à des cadences élevées, ayant pour objet de procéder automatiquement à l'obturation de l 'orifice anal et d' assurer la découpe longitu¬ dinale de la surface ventrale des carcasses en même temps que celle de la partie osseuse du sternum, sans qu' il soit possible d ' atteindre les viscères, caractérisé par la combinaison , d' abord, d'un système mécanique automatique de distribution et de mise en place d'obturateurs anaux (44) , ensuite, d' un bâti mobile verticalement (22) supportant une table basculante (8) dans une fente de laquelle passent une lame circulaire (1 ) d ' incision de la partie ventrale (10) et une scie circulaire (3) à pénétration progressive dans le sternum, ensuite d' un outil de sectionnement (2) qui va détacher les viscères ( 12) , enfin , d'un ensemble de dégagement des viscères devant les outils de coupe, constitué de buses (17, 18, 28) projetant de l 'eau à une pression réglable, et alimentées par une pompe (24) .
2. Dispositif suivant la revendication 1 , caractérisé par un dispositif mécanique, automatique, pneumatique et électrique agissant sur un réservoir de stockage d' obturateurs anaux (44 ) en forme de godets coniques manufacturés, ces obturateurs anaux, stockés audessus du mandrin de centrage (42) de l 'outil de détourage du rectum , étant distribués un à un après le retrait du mandrin de centrage revenu à sa position d ' attente du passage de la carcasse suivante.
3. Dispositif suivant la revendication 2, caractérisé en ce que les obturateurs anaux (44) en forme de godets stockés audessus du mandrin de centrage (42) , sont de forme creuse, conique, avec collerette (43) , épousant la forme de l ' extrémité du mandrin de centrage (42) , et réalisés en matière plastique alimentaire ou similaire .
4. Dispositif suivant les revendications 2 et 3, se caractérisant par le fait que le moyen de stockage (45) permet une distribution automatique par pression des obturateurs anaux (44 ) en forme de godets placés sur la trajectoire du mandrin de centrage (42) lors de son mouvement pour la pénétration dans l'anus (41).
5. Dispositif suivant les revendications 2, 3 et 4, se caractéri¬ sant par le fait que pendant le mouvement de pénétration du mandrin de centrage (42) l'obturateur anal (44) est maintenu sur l'extrémité du mandrin de centrage par une dépression créée grâce à un tube (46) puis décollé une fois la pénétration ter¬ minée par un soufflage.
6. Dispositif suivant la revendication 1, se caractérisant par le fait que le distributeur automatique est constitué de deux bobines (47) figure 2 faisant défiler devant le mandrin de centrage (42) une bande prédécoupée (48) en plastique ou équi¬ valent, la partie prédécoupée (49) étant libérée et entraînée par la poussée du mandrin de centrage (42) au moment de sa pénétra¬ tion dans l'anus.
7. Dispositif suivant la revendication 6, caractérisé en ce que la bande prédécoupée (48) est en matière plastique, ou similaire, de qualité alimentaire.
8. Dispositif suivant la revendication 1, se caractérisant par le fait que le bâti mobile verticalement (22) portant la lame circulaire (1) et la scie circulaire (3), rotatives, actionnées par des moteurs (34, 35) descend le long du ventre de la carcas¬ se des animaux après abattage pour procéder simultanément à l'ouverture de la partie ventrale (10) et du sternum (9), puis, l'opération terminée, remonte à la position d'attente du prochain animal.
9. Dispositif suivant les revendications 1 et 8, se caractérisant par le fait que la scie circulaire (3) est montée sur un bras articulé sur un axe (20) et actionné par un vérin (21) donnant le mouvement progressif de pénétration de coupe dans le sternum (9).
10. Dispositif suivant la revendication 1,. caractérisé par une buse (28), alimentée par un conduit souple (30) et montée sur un bras articulé (31) pour atteindre au passage de la carcasse (5) la panne (29) et la décoller par une forte pression d'eau.
11. Dispositif suivant la revendication 10, caractérisé par le fait que la buse (28) est alimentée par une pompe (24) et que le mouvement de positionnement de ladite buse est donné par un vérin (32) actionnant le bras articulé (31 ) .
Description:
DISPOSITIF D'EVISCERATION AUTOMATIQUE DE CARCASSES D'ANIMAUX DE BOUCHERIE APRES ABATTAGE.

La présente invention a pour objet un dispositif d'éviscération automatique de carcasses d'animaux de boucherie après abattage. Il est destiné à être mis en oeuvre dans une installation indus¬ trielle d'abattage fonctionnant à des cadences élevées. Dans les dispositifs réalisés à ce jour, les éléments sectionneurs perforaient très souvent les intestins par suite de leur pénétration trop profonde lors de l'incision permettant l'extraction des viscères, en particulier en raison de l'imprécision des moyens de positionnement mécaniques. De ce fait, la plupart des appareil- lages étaient jusqu'à ce jour inutilisables pour permettre des cadences élevées de traitement dans les installations industrielles d'abattage, de même qu'ils ne pouvaient pas décoller la panne des carcasses de porc.

D'autre part, les Services d'Hygiène Vétérinaires de la Commu- nauté Européenne exigent un procédé d'obturation de l'orifice anal des animaux de boucherie après abattage.

Le dispositif suivant la présente invention supprime ces inconvé¬ nients et permet, même à des cadences de travail élevées, de procéder automatiquement à l'obturation de l'orifice anal et d'assurer la découpe longitudinale de la surface ventrale des carcasses en même temps que celle de la partie osseuse du sternum, sans qu'il soit possible d'atteindre les viscères. Il est constitué par la combinaison d'une part, d'un système mécanique automatique de distribution et de mise en place d'obtu- ratéurs anaux, d'autre part, d'un bâti mobile supportant une lame circulaire d'incision de la partie ventrale, une scie circu¬ laire à pénétration progressive dans le sternum et un ensemble de dégagement des viscères devant les outils de coupe, constitué de buses projetant de l'eau à une pression réglable. Sur les dessins annexés, donnés à titre d'exemple non limitatif, d'une des formes de réalisation de l'objet de l'invention : Les figures 1 et 2 montrent deux variantes du système de distri¬ bution et de mise en place d'obturateurs anaux.

La figure 3 représente à une autre échelle un obturateur anal. La figure 4 est une vue de l' ensemble du dispositif d'éviscé- ration, vu en élévation et en coupe longitudinale. La figure 5 représente la table basculante vue de face. Le dispositif, figure 1 à 5 , est implanté à proximité d'un rail 7 sur lequel les carcasses 4 sont suspendues par des crochets 19 entraînés par une chaîne 6, et est constitué d 'un système de distribution d 'obturateurs anaux, d ' un bâti mobile verticalement 22 portant une table basculante 8 et les moyens d ' inciser la partie ventrale des carcasses , d' un outil de coupe 2 pour section¬ ner les viscères, de buses 17 , 18 , 28 de projection d ' eau. Le système de distribution et de mise en place d 'obturateurs anaux a pour but de compléter l ' ensemble de détourage de l ' anus ' afin de résoudre le problème des matières contenues dans l' intes- tin pouvant se répandre sur ou dans la carcasse 4. Cet obtu¬ rateur 44, est de forme préférentiellement creuse et conique, épou¬ sant la forme de l' extrémité du mandrin de centrage 42 de l 'outil de détourage du rectum et est réalisé en matière plastique ou similaire. Il permet une introduction aisée à l ' intérieur de l' anus, tout en raclant les adhérences sur les parois internes , assurant ainsi la propreté du mandrin de centrage 42, grâce à une collerette 43 périphérique qui permet de plus le maintien en place de l 'obturateur. Un distributeur automatique 45 à empilage (figure 1) amène les obturateurs 44 un à un sur la trajectoire du mandrin 42. Lorsque le mandrin a rencontré l'obturateur, il est maintenu sur l ' extré¬ mité de celui-ci par une dépression créée grâce à un tube 46. Une fois la pénétration dans l' anus 41 terminée, la dépression cesse et un soufflage décolle l 'obturateur 44. Dans une variante d ' exécution , le distributeur automatique est constitué de deux bobines 47 (figure 2) faisant défiler devant le mandrin 42 une bande prédécoupée 48 en plastique ou équivalent , la partie prédécoupée 49 étant libérée et entraînée par la poussée du mandrin 42 au moment de sa pénétration dans l ' anus. La carcasse 4 se présente ensuite la partie ventrale 10 sur la table 8 en position verticale. Par une ouverture centrale de la-

dite table, la lame circulaire 1, entraînée par le moteur 35. et la scie circulaire 3 ouvrent en même temps respectivement le ventre 10 et le sternum 9 grâce à un mouvement vers le bas du bâti 22 sous l'effet d'un vérin 23, pendant que de l'eau sous pression projetée par les buses 17 maintiennent les viscères 12 écartées des éléments tranchants. En fin de course, une infor¬ mation est transmise au vérin 11 qui ramène la table 8 en posi¬ tion horizontale. La carcasse est alors entraînée par la chaîne 6, partie ventrale 10 vers le bas, et rencontre d'abord l'outil de sectionnement 2 qui va détacher les viscères 12 dégagées par la projection d'eau sous pression par les buses 18, puis un bras 31 articulé sur un axe 33, actionné par le vérin 32 et portant une buse 28 alimentée par un conduit souple 30, ayant pour fonction, dans le cas des carcasses de porcs, de décoller la panne 29, grâce à une très forte pression réglée par le manomètre 27.

La scie circulaire 3, entraînée par le moteur 34, est montée sur un bras articulé sur un axe 20 actionné par un vérin 21, pour pénétrer progressivement dans la carcasse 4, le sternum étant moins épais côté ventral qu'entre les épaules. L'eau sous pression est fournie par une pompe 24. L'ajustage des pressions, différentes, selon les parties à traiter, nécessite plusieurs manomètres 25, 26, 27.

Le positionnement des divers éléments constitutifs donnent à ce dispositif un maximum d'effets utiles qui n'avaient pas été obtenus à ce jour par des dispositifs similaires.




 
Previous Patent: DOUGH-DIVIDING MACHINE

Next Patent: IMPROVED NET MATERIAL