Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
DEVICE FOR LIFTING THE TOILET SEAT
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2007/067080
Kind Code:
A1
Abstract:
The device for lifting the toilet seat applies to toilets that have a seat comprising a dorsal face and a ventral face or even just a dorsal face (fd). The device developed may be mechanical, electrical or hybrid, and may also be fixed to compatible toilets using universal supports (32). The three mechanical forms of the device in question consist mainly of a fixing tube (13), two fixing points (15 and 16), a pulley (10), and a gear pair (14) or gearset (17). The electric form consists mainly of an 8-volt motor (18), of a rack (30) and of a pinion (29). NB: the gear pair (14) may also consist of 02 pinions of diameter D, lower, and d, higher.

More Like This:
Inventors:
TAMKAM KALO BERNARD (CM)
Application Number:
PCT/OA2006/000001
Publication Date:
June 14, 2007
Filing Date:
September 22, 2006
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
TAMKAM KALO BERNARD (CM)
International Classes:
A47K13/10
Foreign References:
US2042276A1936-05-26
US6138288A2000-10-31
US5323497A1994-06-28
US4578830A1986-04-01
US4055864A1977-11-01
Download PDF:
Claims:

REVENDICATIONS

1- Le dispositif de levage de l'abattant du pot du W. C. caractérisé en ce qu'il est constitué spécialement d'un robinet (1 ), d'un levier (3), d'une calle du levier (4), d'un tuyau (5), d'un support (7) pour fixer le réservoir (8), d'un système d'engrenage (14), d'une poulie de transmission (10), d'un tube (13) servant de fixation du dispositif sur le support universel (32), deux points (15), (16) ou (15') (16') servant aussi de fixer le dispositif sur les pots compatibles, d'un train d'engrenage (17) (17'), conjugué d'un moteur de 8 volt (18), d'un levier droit oblique (19), d'une vis (20), d'une vis majeure (22), d'un interrupteur (23), d'une commande fin de course ouverture (28), des dents de crémaillère (27), d'une commande fin de course fermeture (26), d'un bloc moteur (25), d'une crémaillère (30) deux plaquettes de fixation du support (32) sur le pot par deux vis.

2- Le dispositif de levage de l'abattant du pot du W. C, selon la revendication 1 caractérisée par un coffret d'engrenage (9) est entraînée par une poulie de transmission (10) servant d'entraîner la corde (11).

3- Le dispositif de levage de l'abattant du pot du W. C, selon la revendication 2 caractérisée en ce que la poulie (10) est reliée à l'abattant par une vis de fixation.

4- Le dispositif de levage de l'abattant du pot du W.C, selon la revendication 1 , caractérisée en ce qu'il est prévu un réservoir de 30 cl environ jouant la fonction de source de savon liquide ou d'alcool.

5- Le dispositif de levage de l'abattant du pot du W.C, selon la revendication 1 caractérisée par un bloc moteur de 8 volts, lequel régule la montée et la descente de l'abattant.

6- Le dispositif de levage du pot du W.C, selon la revendication 1 caractérisée par un levier droit oblique assure l'efficacité du système lorsque la corde (11) est fixée sur le pignon supérieur. Planche III/VIII.

7- Le dispositif de levage du pot du W.C, selon la revendication 1 caractérisée par une plaque universelle (32) sur laquelle se fixe le dispositif ou alors l'ensemble réservoir-levier.

8- Le dispositif de levage du pot du W.C, selon la revendication 1 caractérisée par une vis (20) servant à retenir la face ventrale de l'abattant.

Description:

DISPOSITIF DE LEVAGE DE L'ABATTANT DU POT DE W-C

L'invention a pour objet un dispositif de levage de l'abattant du pot du W. C.

Certains W. C en usage actuellement ont un abattant comportant deux parties mobiles à savoir : La face dorsale en repos sur le pot, et la face ventrale adosable sur le réservoir du pot du W. C.

La face dorsale recueille une petite fraction d'urines des usagers plus ou moins malades. Au contact de ces urines souvent infectées, d'autres usagers peuvent attraper des maladies par contagion.

Le dispositif mis au point vient remédier à ce problème. Il permet aux usagers de se mettre à l'abri de ces urines en soulevant systématiquement les deux faces de l'abattant du pot du W. C avant de se mettre à l'aise.

Le dispositif dispose principalement d'un levier avec robinet, d'une poulie, d'un système d'engrenage, d'un support de fixation (support universel).

Le dispositif en question comprend : Un robinet (1), un manche (2), un levier (3), une calle du levier (4), un tube (5), un bouchon (6), un support de fixation du réservoir (7), un réservoir (8), un coffret de l'engrenage (foyer métallique) (9), une poulie de transmission (10), une corde ou une chaîne (11) liant l'abattant à la poulie par une vis de fixation de la corde à l'abattant (12), un tube de fixation du dispositif sur le support universel (13), un système d'engrenage (14) deux points de fixation du dispositif sur le pot (15,16), un coffret du train d'engrenage (17), un moteur (18), un levier oblique (19), une vis de fixation du dispositif sur le support universel (20), un passage de la corde (21), une vis majeure pour retenir la face ventrale de l'abattant (22), un interrupteur de commande (23), un support de l'interrupteur (24), un bloc moteur (25), une commande fin de course-fermeture (26), dents du crémaillère (27), une commande fin de course-ouverture (28), une poulie dentée (29), une crémaillère (30), un point de fixation de la vis sur l'abattant (31), un support universel de fixation du dispositif sur les pots compatibles (32), une zone de fixation du dispositif (33), rails (34), deux points de fixation de l'abattant (35), deux plaquettes pour réglage et pour support réservoir (36), deux plaquettes de fixation du support universel sur le pot (37) et un levier en anneaux (38).

La planche VIII/VIII représente deux formes de levier réservoir adaptable seul sur le support universel à l'endroit (33) ovale, devenant (33') rond. Sur une des pièces (36).

Le levier peut être droit (3) ; droit et oblique (19) ou en anneaux (38). Les pièces (15), (16), (17) sont équivalentes respectivement aux (15'), (16'), 17').

: V

Le dispositif peut être fabriqué sous trois formes mécaniques, planche I/VIII, II/VIII fig. 1 et 2, 11 I/VIII ou sous une forme électrique planche VI/VIII fig. 1 et 2, ou encore sous deux formes mixtes, c'est-à-dire électrique et mécanique ou vis versa planches V/VIII ; VI/VIII ; fig. 1 et 2.

La première forme mécanique du dispositif est reproduite sur le dessin de la planche I/VIII. Sa spécificité repose sur le tube de fixation du dispositif (13), sur le support universel (32). La deuxième forme mécanique est reproduite sur la planche II/VIII, fig. 1 et fig. 2. Sa spécificité repose sur les deux points de fixation du dispositif sur le pot (15, 16). La troisième forme mécanique est reproduite sur la planche III/VIII. Sa spécificité réside en ce qu'elle ne comporte pas de poulie mais comporte deux roues d'engrenage de diamètre D' et d' et un levier vertical oblique vers le sommet.

La forme électrique est reproduite sur la planche IV/VIII. Sa spécificité repose sur le fait qu'elle comporte un bloc moteur (25), une poulie dentée (29), et un interrupteur de commande (23) - fig. 1. En plus, elle dispose d'une crémaillère (30), avec des dents (27) et un point de fixation de l'abattant (31), une commande fin de course fermeture (26), et une commande fin de course ouverture (28) - fig. 2.

La première forme mixte est reproduite sur la planche V/VIII. Sa spécificité repose sur le fait qu'elle comporte un train d'engrenage logé dans un coffret (17), et un moteur de 8 volts (18).

La deuxième forme mixte est reproduite sur la planche VI/VIII. Sa spécificité repose sur le fait qu'elle dispose d'un train d'engrenage logé dans un coffret (17') d'un moteur et de deux trous de fixation du dispositif sur le pot (15' ; fig. 1) et (16' ; fig.2).

Les figures 1, 2 et 3 de la planche VII/VIII représentent respectivement le support universel (32), et ses différentes composantes à savoir : la zone de fixation (33), de rails (34), de deux points de fixation de l'abattant (35). Les plaquettes de réglage, et support réservoir levier (36), et deux plaquettes de fixation (37) sur le pot.

La planche VIII/VIII présente un levier droit (fig. 1) et un levier en anneaux (fig. 2) tandis que le levier droit et oblique apparaît à la planche IIIA/III (19).

Lorsque les pièces ci-dessus énumérées de (1) à (38) sont fabriquées avec des dimensions raisonnables, on peut procéder au montage du dispositif ainsi qu'il suit :

- On fixe le robinet (1 ) au sommet du levier (3), robinet supporté par le manche (2).

- On fixe le levier contenant un tuyau sur la roue dentée inférieure de l'engrenage (14) qui supporte ainsi la poulie (10) au niveau de la roue dentée supérieure, dépendant du même axe de rotation.

- On fixe la corde ou la chaîne (11) sur la poulie (10) à son extrémité supérieure, et à son extrémité inférieure sur la vis (12), laquelle est a son tour fixée sur la face dorsale de l'abattant du pot du W. C. Le tube de fixation (13) permet de fixer le dispositif sur le support universel (32), lui-même fixé sur le pot du W. C. par les plaquettes (37).

- On fixe le réservoir à savon liquide en dessous du coffret par le support (7). - On fixe la calle (4) au coffret qui contient l'engrenage (14).

Toutes ces pièces peuvent être fabriquées en matières inoxydables : plastique ; inox ; cuivre ; etc. ... et surtout en fonction de la valeur qu'on veut donner à la machine.