Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
DEVICE FOR STABILISING THE MUTUAL CONNECTION OF MICROTUBES
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2004/079878
Kind Code:
A1
Abstract:
The invention relates to a device for stabilising the mutual connection of microtubes. According to the invention, the device comprises a support piece (1), for housing and fixing the tubes, such that the longitudinal axes (X1, X2) thereof are aligned, at least in the region of connection (2). The support piece (1) is principally embodied as a container (10) with a flat base (11) to accommodate a collection of connected tubes (21, 22) and two lateral walls (10, 12) to laterally fix the collection of tubes and the connectors, the width of the base being selected as a function of the number of connected tubes to accommodate, said container having openings (3, 4) to both sides of the passage for the connected tubes.

Inventors:
MIGNON PIERRE (FR)
CAMPION JEAN-LUC (FR)
Application Number:
PCT/FR2004/050056
Publication Date:
September 16, 2004
Filing Date:
February 13, 2004
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
FRANCE TELECOM (FR)
MIGNON PIERRE (FR)
CAMPION JEAN-LUC (FR)
International Classes:
F16L39/00; H02G9/06; (IPC1-7): H02G3/04; F16L3/015
Foreign References:
FR2758400A11998-07-17
DE1154164B1963-09-12
US5411443A1995-05-02
FR1485233A1967-06-16
US20010017214A12001-08-30
Attorney, Agent or Firm:
Borin, Lydie (Rue Marx Dormoy, PAU, FR)
Download PDF:
Claims:
REVENDICATIONS
1. Dispositif de sécurisation de raccordement de micro tubes (21,22) entre eux comprenant une pièce support (1) de forme adaptée pour recevoir et caler les tubes raccordés de manière à ce que l'axe longitudinal (Xl, X2) des tubes raccordés soit aligné au moins dans une zone de raccordement (2) de cette pièce support, ledit dispositif comportant en outre des moyens de solidarisation (50) des raccords (400) à la pièce support.
2. Dispositif de sécurisation de raccordement de micro tubes entre eux selon la revendication 1, caractérisé en ce que les moyens de solidarisation (50) des raccords (400) sont réalisés par un ou plusieurs colliers (50).
3. Dispositif de sécurisation de raccordement de micro tubes entre eux selon la revendication 2, caractérisé en ce qu'un collier (50) est prévu pour solidariser individuellement les raccords au support ou collectivement plusieurs raccords placés en parallèles.
4. Dispositif de sécurisation de raccordement de micro tubes selon l'une quelconque des revendications précédentes, caractérisé en ce que la pièce support (1) se présente sous la forme d'un réceptacle central (10) comportant un fond plan (11) pour recevoir un ensemble de tubes (21,22) raccordés et deux parois latérales (12) pour caler latéralement l'ensemble de tubes et les raccords, le fond plan du réceptacle ayant une largeur prédéterminée en fonction du nombre de tubes raccordés à recevoir, ledit réceptacle étant muni de part et d'autre d'ouvertures (3,4) pour le passage des tubes raccordés.
5. Dispositif de sécurisation de raccordement de micro tubes selon l'une quelconque des revendications précédentes, caractérisé en ce que les ouvertures (3,4) sont réalisées par deux réceptacles latéraux (13,14) dans le prolongement du réceptacle central (10), munies également d'un fond plan (15,16) et de deux parois latérales (17,18).
6. Dispositif de sécurisation de raccordement de micro tubes selon la revendication 5, caractérisé en ce que le réceptacle central (10) et les réceptacles latéraux (13,14) constituent une seule et mëme pièce (1).
7. Dispositif de sécurisation de raccordement de micro tubes entre eux selon l'une quelconque des revendications précédentes, caractérisé en ce qu'il comporte des moyens de protection des tubes réalisés par un ou plusieurs capots (100,130, 140) amovibles clipsés.
8. Dispositif de sécurisation de raccordement de micro tubes entre eux selon l'une quelconque des revendications précédentes, caractérisé en ce qu'il comporte sur ses parois latérales (12,17, 18) des encoches verticales (20) de géométrie prédéterminée.
9. Dispositif de sécurisation de raccordement de micro tubes entre eux selon la revendication 8, caractérisé en ce que la largeur desdites encoches (9) est choisie pour fixer un rayon de courbure maximal acceptable.
10. Dispositif de sécurisation de raccordement de micro tubes entre eux selon l'une quelconque des revendications précédentes, caractérisé en ce qu'il comporte un moyen de renfort antiflexion (5,7) contribuant à empcher toute flexion de sens opposé au rayon de courbure acceptable pour le réceptacle central (10).
11. Dispositif de sécurisation de raccordement de micro tubes entre eux selon l'une quelconque de. s revendications précédentes, caractérisé en ce que la pièce centrale (10) comporte sur la paroi arrière un dispositif de marquage (6).
12. Dispositif de sécurisation de raccordement de micro tubes entre eux selon l'une quelconque des revendications précédentes, caractérisé en ce qu'il est réalisé à partir de tôles découpées et préformées.
13. Dispositif de sécurisation de raccordement de micro tubes entre eux selon l'une quelconque des revendications 1 à 11, caractérisé en ce qu'il est réalisé dans un matériau plastique injecté incorporant les moyens de solidarisation (50).
Description:
DISPOSITIF DE SECURISATION DE RACCORDEMENT DE MICRO TUBES ENTRE EUX.

L'invention concerne un dispositif de sécurisation de raccordement de micro tubes entre eux.

Dans l'état de l'art actuel les tubes et les raccords sont installés sans aucun dispositif supplémentaire comme le montre la figure 1. Les raccords 400 sont démontables manuellement et issus du domaine des installations pneumatiques.

Il est établi que le concept d'assemblages de tubes est unanimement retenu dans les solutions industrielles car ce procédé offre plusieurs avantages en matière de conditionnement. Toutefois, il existe plusieurs structures d'organisation dans la notion d'assemblage de tubes. La géométrie de cet assemblage peut revtir une forme circulaire 800, carrée 700, triangulaire 600 ou encore plane 500 qui sont illustrées sur les schémas de la figure 2. Ces structures garantissent le maintien et la rigidité.

Suite au raccordement de micro tubes entre eux et indépendamment de la qualité du raccord utilisé, le déposant a constaté que des problèmes de déconnexion et de défaut d'alignement pouvaient survenir à l'issue de déplacement de micro tubes dans le temps.

Lorsqu'un problème de déconnexion d'un raccord survient, il perturbe et diminue les performances de l'installation car cela provoque des fuites pour le fluide porteur servant à introduire le câble.

Lorsqu'une déconnexion totale survient, le câble peut s'entasser dans une chambre intermédiaire sans que l'installateur ne s'en aperçoive.

Le phénomène lié au défaut d'alignement est illustré sur la figure 4.

Quel que soit le modèle de raccord 400 utilisé, l'angle avec lequel le tube arrive sur le raccord n'est pas contrôlé. Lorsque cet angle est trop fort, il se crée à l'endroit du raccord un rayon de courbure très élevé au regard des dimensions des structures. Ce rayon de courbure important peut induire un arrt de la tte 300 du câble dans la zone de tube passant dans le raccord. Ce phénomène est aggravé par la présence de butées 410 à l'intérieur du raccord 400.

La présente invention a pour but de résoudre ces problèmes. Le dispositif proposé permet de fixer un rayon de courbure maximal acceptable au niveau des raccords pour empcher tout défaut d'alignement et/ou une déconnexion d'un ou plusieurs raccords comme rencontrés dans l'art antérieur.

L'invention a plus particulièrement pour objet, un dispositif de sécurisation de raccordement de micro tubes entre eux comprenant une pièce support de forme adaptée pour recevoir et caler les tubes raccordés de manière à ce que l'axe longitudinal X1, X2 des tubes raccordés soit aligné au moins dans une zone de raccordement de cette pièce support, ledit dispositif comportant en outre des moyens de solidarisation des raccords à la pièce support.

Selon un exemple de réalisation, les moyens de solidarisation des raccords sont réalisés par un ou plusieurs colliers.

Un collier peut tre prévu pour solidariser individuellement les raccords au support ou pour solidariser collectivement plusieurs raccords placés en parallèles.

De préférence le réceptacle est fermé par un capot amovible clipsé qui assure une protection des raccordements contre toute déconnexion.

Selon une autre caractéristique, les ouvertures sont réalisées par des réceptacles latéraux dans le prolongement du réceptacle central, munis également d'un fond plan et de parois latérales.

Avantageusement, le réceptacle central et les réceptacles latéraux constituent une seule et mme pièce.

Selon une autre caractéristique, le dispositif comporte des moyens de protection des tubes réalisés par un capot amovible clipsé sur le réceptacle central.

Dans un exemple préféré de réalisation, le réceptacle central comprend un capot amovible clipsé et deux colliers.

Dans ce mme mode de réalisation, les deux réceptacles de tubes comportent un capot amovible clipsé.

Selon une autre caractéristique de l'invention, le réceptacle central et les deux réceptacles pour le passage de tubes comportent sur les parois latérales des encoches verticales de géométrie prédéterminée.

La largeur des encoches du réceptacle central est choisie pour fixer un rayon de courbure maximal acceptable.

Selon une autre caractéristique, le dispositif comporte un moyen de renfort anti-flexion contraire au sens de flexion accepté.

A cette fin des butées proches des encoches peuvent tre prévues sur la face arrière du réceptacle central afin de renforcer la rigidité du réceptacle central, contribuant ainsi à empcher toute flexion dans le sens opposé au rayon de courbure acceptable.

Dans une variante, le réceptacle central peut comporter une réglette solidaire de ce réceptacle, dépassant de part et d'autre dudit réceptacle.

De préférence, la pièce centrale comporte sur la façade arrière un dispositif de marquage.

Le dispositif, réceptacles et capots, est réalisé à partir de tôles découpées et préformées. Il peut également tre réalisé dans un matériau plastique injecté incorporant les moyens de solidarisation.

D'autres particularités et avantages de l'invention apparaîtront clairement dans la description suivante, donnée à titre d'exemple non limitatif et en regard des dessins annexés sur lesquels : La figure 1 représente le raccordement de micro tubes selon l'art antérieur, La figure 2 représente sous forme schématique, différentes géométries d'assemblage de tubes, La figure 3 représente le principe de raccordement de micro tubes assemblés, La figure 4 représente une vue en coupe d'un raccord avec deux tubes en défaut d'alignement, Les figures 5A, 5B, 5C représentent un schéma du dispositif en vue éclatée : réceptacle 5A, capots 5B, colliers 5C, La figure 6 est un schéma illustrant la mise en place des tubes et des raccords, La figure 7 est un schéma du dispositif vu de côté, illustrant l'articulation du dispositif, La figure 8 est un schéma du dispositif présentant la zone de marquage sur la face arrière et une réglette,

La figure 9 représente le dispositif avec des tubes raccordés, l'ensemble étant maintenu par des colliers, La figure 10 est une vue d'ensemble avec rayon de courbure maximal.

La figure 11 représente un schéma du dispositif, capot ouvert, illustrant les moyens de solidarisation individuel pour chaque raccord, La figure 12 représente un schéma du dispositif de la figure 11, vue de côté, La figure 13, représente un schéma du dispositif de la figure 11, vue de dessous, La figure 14, représente un schéma du dispositif illustrant des moyens de solidarisation des raccords individuels.

Pour remédier à 1'inconvénient de l'art antérieur illustré à la figure 1, les figures 5A, 5B et 5C illustrent sous une forme éclatée, un mode de réalisation du dispositif 1 selon la présente invention.

Ce dispositif de sécurisation de raccordement 1 comporte une pièce support, centrale 2, dont la forme permet de recevoir et de caler les tubes de manière à ce que leur axe longitudinal soit aligné au moins dans la zone de raccordement et de manière à ce que les raccords soient solidaire de la pièce support.

La zone de raccordement est définie par ou correspond à la pièce centrale 2.

La pièce support 1 se présente plus précisément sous la forme d'un réceptacle comportant un fond plan 11 pour recevoir des assemblages de tubes raccordés et

des parois 10 et 12 pour caler latéralement l'ensemble de tubes et les raccords.

Le fond plan 11 du réceptacle a une largeur prédéterminée. Plusieurs versions peuvent tre proposées selon les différentes configurations d'assemblage de tubes existantes à sécuriser.

Le réceptacle central 2 permet grâce aux parois 10 et 12 de caler latéralement l'ensemble des tubes et les raccords dans la zone de raccordement.

Le réceptacle 2 est muni d'ouvertures 3,4 pour le passage de tubes raccordés.

Ces ouvertures sont réalisées par deux réceptacles latéraux 13,14 en forme d'entonnoir, situés dans le prolongement du réceptacle central 2, munis eux aussi d'un fond plan respectivement repéré par les références 15,16, et de parois latérales 17,18.

Un ou des capots adaptés à ces différentes pièces peuvent tre prévus comme l'illustre la figure 5B.

On prévoit en particulier, la mise en place d'un capot 100 sur le réceptacle central afin de protéger les raccords contre toute altération y compris contre une éventuelle déconnexion.

Les capots sont amovibles et clipsés après l'installation des tubes raccordés, ils permettent donc une bonne protection des tubes dans le dispositif ainsi que leur maintien.

Selon une caractéristique de l'invention on prévoit des moyens de solidarisation des raccords au support 1.

Dans un mode de réalisation ces moyens sont réalisés par des colliers 50 qui passent à travers des passages réalisés dans le fond du réceptacle 1 à cet effet comme illustrés sur les figures.

Les deux solutions capots et colliers peuvent tre combinées assurant ainsi protection et bon maintien des tubes.

Selon un autre mode de réalisation si le dispositif est réalisé dans un matériau injecté, les moyens de solidarisation peuvent tre intégré au dispositif à la fabrication au lieu de se présenter comme des colliers indépendants.

Les capots amovibles et/ou colliers permettent de réaliser un amarrage suffisant pour les tubes ou les structures de tubes.

Le dispositif comprend en outre des encoches 20 verticales de géométrie prédéterminée, intégrées aux parois latérales des éléments précités : zone de raccordement 2 c'est-à-dire pièce centrale 10 et zone de guidage 3 et 4 c'est-à-dire pièces latérales 13 et 14.

Fonctionnellement, ces encoches 20 permettent une flexion et fixent un rayon de courbure maximal acceptable vis-à-vis du lovage des structures de tubes et du passage d'un câble à l'intérieur des tubes. Le sens de la flexion permise par ces encoches est illustré par les flèches de la figure 7 et par le rayon de courbure de la figure 10.

L'emploi d'assemblage de micro tubes dans un plan a été privilégié dans le mode de réalisation présenté ici et illustré sur les schémas des figures 6 et suivantes.

Les micros tubes dont le diamètre est de 14 mm sont rangés dans une structure d'organisation planaire ou nappe et raccordés entre eux par l'intermédiaire de raccords démontables, droits, présentant un diamètre externe de 30 mm existant actuellement.

Comme on peut le voir sur la figure 6, l'organisation des micro tubes 21,22 en structure

plane conduit à placer ces derniers sur le fond du dispositif de manière à ce que leur axe longitudinal X1, X2 soit parallèle à l'axe longitudinal des ouvertures 3 et 4.

La zone de raccordement des tubes est située dans la zone 2 du réceptacle central 10. Les tubes et leur raccord sont disposés sur le fond 11 et décalés les par rapport aux autres pour réduire l'encombrement.

A chaque extrémité du réceptacle central 10, les tubes 21, 22 sont calés dans la zone de fixation. Cette zone correspond aux terminaisons des ouvertures 3,4 constituées par les réceptacles latéraux munis d'un fond plan 15,16 et des parois latérales 17,18.

Sur les parois latérales du dispositif, les encoches verticales 20 de géométrie prédéterminée permettent à ce dernier de prendre des courbures selon 1"orientation mentionnée sur la figure 7 et illustré par la figure 10.

Naturellement le réceptacle présente une rigidité vis-à-vis d'une flexion dans le sens opposé à la flexion illustrée par la figure 10.

Cependant pour renforcer cette rigidité et par conséquent empcher toute flexion opposée à la courbure acceptable on prévoit de butées 7 sur la face arrière du réceptacle, à proximité des extrémités des encoches 20. Ces butées peuvent tre réalisée par un retour arrière de tôle formant le réceptacle 10. Elles peuvent tre obtenues par moulage si le réceptacle est moulé.

Il peut s'agir d'une soudure d'une nervure.

Dans une variante de réalisation l'élément anti- flexion peut tre constitué par une réglette 5 placée sur la face arrière du dispositif, de manière à empcher la flexion dans le sens opposé. Cette réglette

est solidaire du réceptacle central 10 mais en dépasse de part et d'autre.

Une flexion selon une orientation opposée au mouvement autorisé sera donc empchée par la mise en place de cette réglette 5.

La face arrière du dispositif, peut également et plus précisément au niveau du réceptacle central, accueillir un dispositif de marquage 6 comme illustré par le schéma de la figure 8.

Comme illustré par le schéma de la figure 9, le dispositif est avantageusement réalisé sous la forme d'un seul réceptacle support c'est-à-dire que le support de la nappe de tubes est réalisé par une seule pièce en tôle découpée et préformée. Cette pièce peut également tre réalisée en plastique par un procédé de moulage ou d'injection.

Les figures 10 à 14 permettent de mieux illustrer les moyens de solidarisation des raccords au support.

Ces exemples de réalisation illustrent une solidarisation individuelle des raccords au support 1.