Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
DEVICE TO FACILITATE MOVING A CURTAIN WITH LOOPS
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2008/029069
Kind Code:
A3
Abstract:
The present invention relates to a device to facilitate moving a curtain with loops along a pole, comprising at least two sliding elements (1) to be fixed to at least one loop, each element having a face (4) for fixing to the loop which is at least partly covered with an adhesive (8), the elements being kept a predefined distance apart by detachable and/or flexible holding means, at least before they are put on the loop.

More Like This:
JP2005052325CURTAIN
Inventors:
VALADE FREDERIC (FR)
Application Number:
FR2007/051892
Publication Date:
May 15, 2008
Filing Date:
September 07, 2007
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
VALADE FREDERIC (FR)
International Classes:
A47H13/00
Foreign References:
EP1535548A12005-06-01
FR2868931A12005-10-21
Attorney, Agent or Firm:
TANTY, François (3 rue de Penthièvre, PARIS, FR)
Download PDF:
Claims:
REVENDICATIONS

1. Dispositif destiné à faciliter le déplacement d'un rideau à passants sur une tringle, comportant au moins deux éléments de glissement (1) à fixer à au moins un passant, chaque élément présentant une face (4) servant à la fixation sur le passant qui est revêtue au moins partiellement d'un adhésif (8), les éléments étant maintenus avec un écartement prédéfini par des moyens de maintien (12) détachables et/ou flexibles, au moins avant leur pose sur le passant.

2. Dispositif selon la revendication précédente, comportant au moins trois, mieux quatre, encore mieux cinq éléments de glissement (1).

3. Dispositif selon l'une des revendications 1 à 2, les moyens de maintien comportant une feuille ou carte pourvue de fentes dans lesquelles les éléments de glissement sont encliquetés.

4. Dispositif selon la revendication 3, chaque élément de glissement présentant en section transversale une forme générale en ω, de façon à s'encliqueter dans la fente correspondante.

5. Dispositif selon l'une quelconque des revendications précédentes, les moyens de maintien comportant un repère permettant de positionner le pli du sommet du passant relativement aux moyens de support et aux éléments de glissement, avant la fixation des éléments de glissement sur le passant.

6. Dispositif selon la revendication 5, dans lequel le repère est réalisé par découpe ou marquage d'un support.

7. Dispositif selon l'une quelconque des revendications 1 à 6, les moyens de maintien comportant une feuille ou une carte pliée, le pli des moyens de maintien étant destiné à permettre de rabattre les volets l'un sur l'autre.

8. Dispositif selon l'une quelconque des revendications 1 à 6, les moyens de maintien comportant une feuille ou une carte pliée, le pli des moyens de maintien étant orienté perpendiculairement ou parallèlement aux éléments de glissement.

9. Dispositif selon l'une quelconque des revendications précédentes, dans lequel les écartements entre les éléments de glissement sont choisis de telle sorte que les éléments de glissement portés par l'un des montants du passant s'intercalent avec les

éléments de glissement porté par l'autre montant du passant, lorsque les deux montants du passant sont plaqués l'un contre l'autre.

10. Dispositif selon la revendication 9, les éléments de glissement étant positionnés de manière à ce que les éléments de glissement les plus éloignés du sommet du passant viennent latéralement en appui.

11. Dispositif selon l'une quelconque des revendications précédentes, dans lequel les éléments de glissement (1) comportent des barrettes.

12. Dispositif selon la revendication 1, le dispositif comportant des éléments de glissement en forme de barrette destinées à s'interposer entre le passant (9) et la tringle (7), au nombre de cinq au moins, identiques et indépendants les uns des autres, formant un ensemble d'éléments parallèles fixé sur chaque passant (9) avant sa couture au rideau, chaque élément en forme de barrette présentant une partie supérieure plane (4) sur laquelle est déposé un moyen de fixation (8) adhésif destiné à être activé par presse thermique ou ultrasons, de sorte à être collé individuellement et de façon définitive dans la largeur du passant (9) sur sa face interne lors de la pose du dispositif, les éléments de glissement étant prépositionnés par ensemble d'au moins cinq lors de leur fabrication, sur une bande- support de manipulation amovible et jetable (12) qui maintient de façon temporaire jusqu'à la pose, chacun des éléments indépendants composant le dispositif par leur partie opposée (5) à leur surface plane adhésive (4), suivant un positionnement qui, une fois les éléments collés sur le passant (9), crée un intervalle (10) entre chacun d'eux au moins égal à la largeur d'un élément (1), de façon à ce qu'ils puissent s'intercaler les uns entre les autres quand le passant (9) ainsi équipé est replié en deux pour être cousu au rideau, repassé ou conditionné à plat et d'une valeur supérieure calculée de façon à supprimer tout contact du passant (9) avec la tringle (7) quelque soit son diamètre.

13. Dispositif selon la revendication 1 ou 12, caractérisé en ce que chaque élément (1) de forme allongée présente, en complément de sa surface (4) destinée à recevoir la matière adhésive (8) servant à le fixer à la face interne du passant (9), une forme (5) choisie parmi une section soit rectangulaire, parallélépipédique, carrée, triangulaire, semi-cylindrique concave ou convexe.

14. Dispositif selon l'une quelconque des revendications précédentes, chaque élément ayant comme seuls points de contact avec la tringle (7) la partie inférieure de ses extrémités (2) afin de réduire le coefficient de frottement.

15. Dispositif selon l'une quelconque des revendications 1 à 13, chaque élément de glissement comportant une pluralité de bossages (210).

16. Dispositif selon la revendication 1, dans lequel les moyens de maintien comportent un adhésif repositionnable permettant aux éléments de glissement de se détacher d'un support (12) une fois qu'ils sont collés au passant (9) et ainsi les désolidariser les uns des autres.

17. Dispositif selon l'une quelconque des revendications 1 à 16, l'ensemble des éléments de glissement fixés temporairement sur un support de manipulation (12) étant recouvert par un film de protection (13) en contact avec la matière adhésive (8) déposée sur leur face (4).

18. Dispositif selon l'une quelconque des revendications précédentes, chaque élément (1) présentant au niveau de sa face (4) une épaisseur moindre dans au moins une zone choisie définie, soit au centre (6) ou à l'une ou l'autre extrémité ou aux deux extrémités (2), pour compenser les surépaisseurs que provoque toute couture de fabrication du passant selon qu'elle est réalisée en partie centrale ou latéralement.

19. Dispositif selon l'une quelconque des revendications précédentes, les éléments de glissement étant disposés en rangées parallèles.

20. Passant équipé d'au moins deux éléments de glissement indépendants (1) collés à sa face interne.

21. Rideau comportant un passant tel que défini à la revendication 20.

22. Procédé de fabrication d'un passant ou d'un rideau comportant des passants, dans lequel on colle sur au moins un passant au moins deux éléments de glissement prépositionnés grâce à des moyens de maintien amovibles.

Description:

Dispositif facilitant le déplacement d'un rideau à passants

La présente invention concerne le domaine des rideaux en matière tissée ou non tissée, avec passants, et plus précisément ceux agencés pour glisser sur une tringle.

Le terme « rideaux » englobe les double rideaux et voilages.

Certains rideaux sont confectionnés avec des passants le plus souvent de même matière, cousus ou attachés autrement, par exemple par boutons pression ou agrafes, en forme de boucle à distance régulière sur la partie haute du rideau, de façon à ce qu'ils puissent être suspendus à une tringle support. Avec ce mode d'accrochage et en l'absence d'autre système, l'ouverture ou la fermeture du rideau est rendue difficile en raison du frottement de la matière des passants sur la tringle, que celle-ci soit en bois, métal ou plastique. L'ouverture ou la fermeture ne peuvent pas être le résultat d'un seul geste et les tentatives multiples faites avec vigueur peuvent fragiliser voir provoquer la déchirure du rideau, des passants ou le descellement de la tringle.

Il existe peu de dispositifs appropriés pour résoudre ce problème du glissement des passants sur les tringles.

La demande EP 1153560 enseigne d'utiliser une pièce cylindrique enfilée autour de la tringle, le passant étant posé sur la partie supérieure de cette pièce. Cette dernière reste visible dans sa partie inférieure et doit être calibrée au diamètre de chaque tringle.

La demande FR 281 9389 décrit d'utiliser une bague ouverte enfilée autour de la tringle, se fixant en bordure du passant. Cela ne réduit le frottement que partiellement, car la bague ne supprime pas le contact de la tringle avec la partie du passant qui ne repose pas sur cette bague et donc ne résout pas complètement le problème.

La demande WO 9947031 enseigne d'utiliser un demi-cylindre intercalé entre la tringle et le passant, fixé à celui-ci par bande accrochante de type Velcro®. Ce mode de fixation crée une surépaisseur peu esthétique. De plus, l'inconvénient reste que pour fonctionner, le dispositif doit correspondre au diamètre de la tringle.

Dans le même esprit, la demande FR 2 862 510 divulgue un demi-cylindre présentant en face interne de nombreuses protubérances supposées réduire le frottement sur la tringle et en face externe des excroissances ou picots devant permettre la fixation au passant. Il est dépendant du diamètre de la tringle et les picots traversant le tissu du passant peuvent être visibles et le détériorer.

La publication WO 01/95774 enseigne d'utiliser une bande rectangle en matière semi-rigide assez souple pour s'adapter à l'arc de la tringle, qui traverse trois tampons de glissement et les maintient parallèles entre la tringle et la face interne du passant. Des picots en face externe de cette bande et une fixation de type Velcro® permettent de fixer l'ensemble au passant. Suivant le diamètre de la tringle, le positionnement des tampons de glissement ne permet pas d'éviter tout contact du passant avec la tringle. Les picots de fixation peuvent être visibles à travers le tissu du passant et le détériorer. L'installation de ce dispositif est relativement longue et demande de la dextérité.

La publication WO 99/ 47031 enseigne d'utiliser une seule bande souple dont la face externe adhésive est collée à l'intérieur du passant et la face interne plus glissante assure le contact avec la tringle. Cette solution ne réduit pas la surface de frottement mais seulement son coefficient et résiste difficilement aux lavages ou nettoyages.

La demande FR 2868 931 divulgue un autre dispositif destiné à faciliter le glissement des passants.

La demande EP 1535 548 décrit un élément destiné à être interposé entre la tringle et les passants, comportant d'un côté une pluralité de protubérances permettant de réduire le coefficient de frottement avec la tringle et de l'autre côté des excroissances destinées à l'accrochage de l'élément sur le passant.

Il apparaît que tous ces dispositifs n'apportent que des réponses partielles et non complètement satisfaisantes au problème du glissement des passants sur la tringle, et présentent l'un ou plusieurs des inconvénients suivants : ces dispositifs sont à ajouter après la confection des passants du rideau, leur installation peut être fastidieuse car elle nécessite la dépose des rideaux et l'assemblage de plusieurs éléments, la surface de contact ou de friction avec la tringle reste importante, les dispositifs doivent être adaptés au diamètre de la tringle, la fixation est réversible et susceptible de fragiliser les passants lorsque ceux-ci sont réalisés dans un tissu fin ou fragile.

Il subsiste par conséquent un besoin pour remédier à l'un au moins de ces inconvénients, grâce à un dispositif destiné à faciliter le glissement des passants, qui soit relativement esthétique, peu coûteux, fiable, facile à installer et présentant un risque diminué d'endommagement des passants.

Selon l'un de ses aspects, l'invention a pour objet un dispositif destiné à faciliter le déplacement d'un rideau à passants sur une tringle, comportant au moins deux éléments de glissement à fixer à au moins un passant, chaque élément présentant une face servant à la fixation sur le passant qui est revêtue d'un adhésif, les éléments de glissement étant maintenus avec un écartement prédéfini par des moyens de maintien détachables et/ou flexibles, au moins avant leur pose sur le passant.

Dans un exemple de mise en œuvre de l'invention, les moyens de maintien sont détachables afin d'être séparés des éléments de glissement une fois ces derniers fixés au passant.

Dans un autre exemple de mise en œuvre de l'invention, les moyens de maintien sont flexibles et ne sont pas séparés des éléments de glissement une fois ces derniers fixés au passant.

L'invention présente de nombreux avantages.

Tout d'abord, le dispositif peut être relativement simple à fabriquer et à installer, que ce soit lors de la confection des rideaux ou après celle-ci.

L'invention permet de réaliser des éléments de glissement qui ne nuisent pas à l'esthétique du rideau, les éléments de glissement pouvant être sensiblement invisibles car uniquement fixés sur la face interne du passant.

Le bon fonctionnement du dispositif est relativement indépendant du diamètre de la tringle, les éléments de glissement pouvant s'adapter au diamètre de la tringle et à la courbe du passant.

Ainsi, un rideau équipé des éléments de glissement pourra facilement être monté sur une tringle d'un diamètre différent lors d'une nouvelle installation.

Le dispositif peut s'adapter aisément à plusieurs diamètres de tringle, notamment lorsqu'il comporte au moins cinq éléments de glissement.

La longueur des éléments de glissement peut être facilement adaptée à la largeur du passant, le cas échéant.

Le dispositif peut convenir à tous types de passants, même ceux à nœud.

Les éléments de glissement peuvent être réalisés de façon à maintenir le passant rigide et sans pli dans sa largeur. Cela permet un alignement ordonné entre passants, que le rideau soit en position ouverte ou fermée.

Les éléments de glissement permettent d'éviter l'usure des passants et qu'ils noircissent par leur contact sur la tringle. Les éléments de glissement peuvent, dans certaines réalisations où ils s'étendent sur sensiblement toute la largeur du passant, réduire le risque de froissement ou de pli du passant.

Les éléments de glissement peuvent assurer une grande souplesse aux déplacements, en permettant au passant de se soulever légèrement lorsque ce dernier subit une traction latérale, ce que ne peut pas faire une bague ou une pièce cylindrique entourant la tringle.

Les éléments de glissement, une fois posés, permettent de repasser à plat le passant. Leur présence ne gène pas la mise sous blister du rideau, ne modifie pas la présentation commerciale.

La fixation des éléments de glissement est définitive car résistante au lavage des rideaux.

Le dispositif convient à tous types de rideau : du très léger au très lourd, transparent ou opaque.

La fabrication du dispositif peut utiliser relativement peu de matière et son coût de production peut rester relativement faible.

Le dispositif peut aisément être produit en différentes longueurs, suivant la largeur des passants à équiper, souvent de dimensions normalisées.

Le dispositif offre une facilité de mise en œuvre par les opérateurs, les éléments de glissement étant de manipulation aisée avant leur pose, grâce aux moyens de maintien.

La pose des éléments de glissement peut se faire par collage en exerçant une pression de contact et/ou en utilisant le cas échéant une presse thermique et/ou une activation par ultraviolets ou ultrasons.

Le dispositif peut comporter au moins trois, mieux quatre, encore mieux cinq éléments de glissement, voire plus.

Les moyens de maintien peuvent comporter une feuille ou carte pourvue de fentes dans lesquelles les éléments de glissements sont encliquetés. Chaque élément de glissement peut présenter en section transversale une forme en ω, de façon à s'encliqueter facilement dans la fente correspondante. La feuille ou carte peut être une feuille de papier, de carton ou d'une ou plusieurs matières plastiques, par exemple.

Le pré-positionnement des éléments de glissement peut encore s'effectuer autrement que par encliquetage, par exemple au moyen d'un adhésif de faible force entre les éléments de glissement et un support tel qu'une feuille ou carte.

La fixation amovible des éléments de glissement sur un support tel que par exemple une feuille, un film ou carte peut encore s'effectuer par fusion locale de matière, grâce à des points de soudure entre les éléments de glissement et le support.

Dans une variante encore, les éléments de glissement sont reliés entre eux par des ponts de matière qui les maintiennent avec un écartement prédéfini. Ces ponts de matière peuvent être sécables de façon à être enlevés une fois les éléments de glissement fixés au passant. En variante, les ponts de matière sont suffisamment flexibles pour être laissés en place sur le passant une fois les éléments de glissement fixés.

Les moyens de maintien peuvent comporter un repère permettant de positionner le pli du sommet du passant relativement aux éléments de glissement, avant leur fixation sur le passant.

Le repère peut être réalisé par exemple par une marque imprimée ou préformée ou par une découpe d'un support, par exemple sous la forme d'au moins une encoche en V, par exemple deux encoches en V qui se font face sur des bords latéraux du support, ces derniers étant à positionner parallèlement aux bords du passant lors de la mise en place des éléments de glissement sur un passant.

Les moyens de maintien peuvent être agencés de manière à être plies en deux en vue de la pose des éléments de glissement sur le passant lorsque celui-ci forme déjà une boucle.

Les moyens de maintien peuvent comporter une ligne de pliage préformée, par exemple une épaisseur de matière moindre, ou une ligne d'affaiblissement, par exemple une rainure ou une découpe destinée à faciliter le pliage selon une ligne prédéfinie.

Dans un exemple de mise en œuvre de l'invention, les moyens de maintien comportent un support tel qu'une feuille ou carte qui est plié dans une région médiane dépourvue d'éléments de glissement. La ligne de pliage du support peut être parallèle aux éléments de glissement ou en variante perpendiculaire à ceux-ci.

Les éléments de glissements sont par exemple plus proches d'un bord libre du support que de la ligne de pliage. Cela peut diminuer le risque de détachement d'éléments de glissement lors du pliage du support et faciliter la manipulation de ce dernier.

Une orientation perpendiculaire des éléments de glissement au support peut en faciliter la manipulation.

L'écartement entre les éléments de glissement est avantageusement supérieur à la largeur d'un élément de glissement, ce qui peut permettre à des éléments de glissement portés par les deux montants opposés d'un passant de s'intercaler.

L'écartement entre les éléments de glissement peut ainsi être choisi de telle sorte que les éléments de glissement portés par l'un des montants du passant s'intercalent avec les éléments de glissement portés par l'autre montant du passant, lorsque les deux montants du passant sont plaqués l'un contre l'autre, par exemple parce que le rideau est conditionné à plat ou repassé.

Dans un exemple de mise en œuvre de l'invention, les éléments de glissement sont disposés sur le support de telle sorte que lorsque le passant est plié, les éléments de glissement les plus éloignés de la ligne de pliage du passant viennent en appui latéralement l'un contre l'autre. Cela peut assurer un positionnement à longueur égale des deux moitiés du passant l'une par rapport à l'autre, ce qui est avantageux lorsque le passant est fixé sur le rideau après la pose des éléments de glissement.

Les éléments de glissement sont avantageusement identiques, au moins une portion des éléments de glissement étant par exemple réalisée par injection ou par extrusion, par exemple dans une matière thermoplastique chargée ou non, telle que du PVC, polyester, polyacrylate, PP ou PE, PBT, polyamide, polyacétal ou un mélange de ceux-ci, cette liste n'étant pas limitative.

Les éléments de glissement sont de préférence réalisés avec une matière thermoplastique transparente, ce qui permet de diminuer leur visibilité. Lorsque les moyens de maintien ne sont pas séparés des éléments de glissement une fois ces derniers posés sur le passant, les moyens de maintien sont également avantageusement réalisés avec une matière thermoplastique transparente.

Les éléments de glissement s'étendent avantageusement sur au moins la moitié de la largeur du passant, de préférence sur pratiquement toute sa largeur, de façon continue ou non.

Les éléments de glissement peuvent comporter des barrettes ou se présenter sous d'autres formes, étant de préférence tous sous la forme de barrettes.

L'invention a encore pour objet un passant comportant au moins deux éléments de glissement indépendants collés à sa face interne, le passant étant déjà fixé au rideau ou à fixer à un rideau.

L'invention a encore pour objet un passant comportant au moins deux éléments de glissement collés dessus et reliés par des moyens de maintien de ces éléments de glissement avant leur pose sur le passant, ces moyens de maintien étant flexibles et de préférence transparents. Le passant peut être fixé à un rideau ou à fixer au rideau.

L'invention a encore pour objet un procédé de fabrication d'un rideau comportant des passants, dans lequel on colle sur au moins un passant au moins deux éléments de glissement, de préférence des éléments de glissement prépositionnés grâce à des moyens de maintien détachables.

Dans des exemples de mise en œuvre de l'invention, le dispositif facilitant le déplacement d'un rideau à passants sur une tringle en supprimant le frottement des passants, est du type comportant des éléments de glissement en forme de barrettes, interposés entre le passant et la tringle, comportant au moins cinq éléments identiques et indépendants les uns des autres, formant un ensemble d'éléments parallèles fixé sur chaque passant avant sa couture au rideau.

Chaque élément, en forme de barrette, peut présenter une partie supérieure plane sur laquelle est déposé un moyen de fixation adhésif destiné à être activé par presse thermique, ultrasons ou ultraviolets, de sorte à être collé individuellement et de façon définitive dans la largeur du passant sur sa face interne lors de la pose du dispositif.

Les éléments peuvent être pré-positionnés par ensemble d'au moins cinq, lors de leur fabrication, sur une bande support de manipulation amovible et jetable qui maintient de façon temporaire jusqu'à la pose chacun des éléments indépendants composant le dispositif, par leur partie opposée à leur surface plane adhésive, suivant un positionnement qui, une fois les éléments collés sur le passant, crée un intervalle entre chacun d'eux au moins égal à la largeur d'un élément, de façon à ce qu'ils puissent s'intercaler les uns entre les autres quand le passant ainsi équipé est plié en deux pour être cousu au rideau, repassé ou conditionné à plat, et d'une valeur supérieure calculée de façon à supprimer tout contact du passant avec la tringle quelque soit son diamètre.

Dans des exemples de réalisation non limitatifs de l'invention :

chaque élément de glissement de forme allongée peut présenter, en complément de sa surface destinée à recevoir la matière adhésive servant à le fixer à la face interne du passant, une forme ayant une section transversale choisie parmi une section polygonale, notamment rectangulaire, carrée, triangulaire, semi- cylindrique ou en forme de ω, chaque élément de glissement peut venir en contact avec la tringle par une surface plus ou moins étendue, selon sa forme, par exemple une surface non complètement cylindrique afin de réduire le frottement, chaque élément de glissement peut par exemple avoir comme seuls points de contact avec la tringle ses extrémités, chaque élément de glissement peut présenter, notamment à ses extrémités, une protubérance comprimable, par exemple en forme d'arc de cercle ou de nervure convexe vers l'extérieur, dont la forme associée à la souplesse du matériau permet à la presse d'appliquer une pression égale sur l'ensemble de l'élément afin d'assurer un collage optimum de toute sa surface, chaque élément de glissement peut comporter du côté destiné à venir au contact de la tringle, une succession de bossages, par exemple chacun de forme sensiblement sphérique, venant en contact avec la tringle à leur sommet, ces bossages peuvent être répartis sur l'élément de glissement avec un écartement plus grand entre eux dans une région médiane de l'élément de glissement, afin de préserver une certaine flexibilité à l'élément de glissement, les éléments de glissement peuvent être positionnés, par exemple à intervalles réguliers, en rangées sur le support, les éléments de glissement ayant par exemple chacun une surface sensiblement hémisphérique destinée à contacter la tringle, un film protecteur non adhérent peut être en contact avec la matière adhésive déposée sur chaque élément de glissement et recouvrir l'ensemble des éléments, chaque élément de glissement peut présenter un décrochement ou une épaisseur moindre au centre ou à l'une ou l'autre extrémité ou aux deux extrémités, pour compenser les surépaisseurs que provoque toute couture de fabrication du passant selon qu'elle est réalisée en partie centrale ou latéralement, chaque élément de glissement peut par exemple comporter sur sa face en regard du passant un évidement, par exemple de forme cylindrique d'axe perpendiculaire à

l'axe longitudinal de l'élément de glissement, obtenu par exemple par fraisage de l'élément, l'évidement pouvant encore présenter une forme autre, notamment lorsque l'élément de glissement est réalisé par injection, les éléments de glissement peuvent comporter sur leur face destinée à adhérer au passant un état de surface destiné à faciliter l'accrochage de l'adhésif, les éléments de glissement peuvent présenter sur la face assemblée au passant une rainure longitudinale centrale, par exemple à fond arrondi en section transversale, une telle rainure réduisant la quantité de matière de l'élément de glissement et pouvant faciliter la manipulation mécanisée des éléments de glissement lors de la fabrication, les éléments de glissement peuvent comporter un ou plusieurs ajours latéraux, notamment en cas de réalisation par injection, afin de diminuer la quantité de matière servant à les réaliser.

L'invention a encore pour objet, selon un autre de ses aspect, un procédé de fabrication d'un dispositif tel que défini plus haut, dans lequel chaque élément de glissement est fabriqué par injection ou extrusion de matière semi-rigide suivie par l'application de matière adhésive du type destinée à être activée par pression à chaud, ultraviolets ou ultrasons lors de la pose sur le passant, puis positionné sur un support de manipulation et éventuellement recouvert par un film protecteur.

L'invention s'étend également à un rideau caractérisé en ce qu'il comporte des passants sur chacun desquels sont collés les éléments de glissement d'un dispositif selon l'invention, ces éléments de glissement étant positionnés relativement au passant préalablement à leur fixation sur le passant de façon à ce qu'un coté de l'élément central soit adjacent à la ligne de pliage du passant, ce décalage par rapport à ce pli supérieur médian et les intervalles entre les éléments de glissement permettant à l'ensemble desdits éléments de s'intercaler lorsque le passant, une fois équipé, est plié en deux pour être cousu au rideau, être repassé ou conditionné à plat.

L'invention pourra être mieux comprise à la lecture de la description détaillé qui va suivre, d'exemples de mise en œuvre non limitatifs de l'invention, et à l'examen du dessin annexé, sur lequel :

- la figure 1 est une vue en perspective d'un exemple d'élément de glissement placé sur un passant,

- la figure 2 représente un exemple de dispositif réalisé conformément à l'invention avant pose des éléments de glissement,

- la figure 3 représente les éléments du dispositif fixés sur un passant à plat,

- la figure 4 est une coupe schématique des éléments de glissement fixés au passant en appui sur la tringle,

- la figure 5 est une vue d'un passant replié sur lui-même, équipé des éléments de glissement,

- la figure 6 représente en vue de dessus un autre exemple de dispositif,

- la figure 7 est une section selon VII-VII de la figure 6,

- la figure 8 représente isolément, en perspective, un exemple d'élément de glissement,

- la figure 9 est une vue analogue à la figure 6 d'une variante de réalisation du dispositif,

- la figure 10 est une vue en coupe analogue à la figure 7 d'une variante de réalisation du dispositif,

- la figure 11 présente le détail XI de la figure 10,

- la figure 12 est une vue analogue à la figure 6 d'une variante de réalisation,

- la figure 13 illustre le positionnement des deux éléments de glissement les plus éloignés du pli du passant, dans une variante de mise en œuvre de l'invention,

- la figure 14 représente une variante d'élément de glissement,

- les figures 15 et 16 représentent en vue de dessus des variantes de dispositifs selon l'invention.

Sur les figures, certains détails ont été volontairement représentés sans respect des proportions réelles, dans un souci de clarté du dessin.

On a représenté aux figures 6 à 8 un dispositif 100 destiné à faciliter le glissement d'un passant d'un rideau. Ce dispositif comporte un support 12 servant de moyens de maintien, sur lequel des éléments de glissement 1 sont prépositionnés avant leur fixation sur le passant.

Le support 12 se présente par exemple sous la forme d'une bande de papier, de carton, de métal ou d'un film plastique.

Dans l'exemple illustré, le dispositif comporte cinq éléments de glissement 1 identiques, se présentant chacun sous la forme d'une barrette, telle que par exemple celle représentée isolément à la figure 8.

Chaque élément 1 en forme de barrette présente une face 4 sur laquelle est déposé un adhésif 8 par exemple du type destiné à être activé par presse thermique, ultraviolets ou ultrasons, de sorte à être collé individuellement et de façon définitive dans la largeur du passant 9 sur sa face interne. L'adhésif est par exemple celui commercialisé sous la référence THERMELT base polyamide par la société BOSTIK, l'élément de glissement étant par exemple réalisé en cristamid base copolyamide ou PBT base polyester.

Il n'y a pas de picot, ni clip ou attache de type Velcro ® comme autre système de fixation dans l'exemple illustré.

Chaque élément 1 peut présenter en section transversale une forme générale en ω comme illustré à la figure 8.

Une telle section permet de définir deux gorges longitudinales opposées 101 et 102 qui servent à l'encliquetage de l'élément de glissement dans une fente traversante du support 12, comme illustré à la figure 7.

La section transversale de chaque élément de glissement 1 peut être constante ou non.

Dans l'exemple illustré à la figure 8, l'élément de glissement présente un évidement central 118 à mi- longueur, par exemple de forme cylindrique autour d'un axe K perpendiculaire à l'axe longitudinal de l'élément de glissement. Un tel évidement 118 est par exemple obtenu par fraisage de l'élément de glissement lorsque ce dernier est fabriqué par extrusion mais peut encore être réalisé par moulage.

La face 4 peut comporter une rainure 104 à mi-largeur. Une telle rainure 104 permet de réduire la quantité de matière servant à réaliser l'élément de glissement et peut faciliter son convoyage mécanisé après la fabrication.

Les éléments de glissement 1 sont prévus dans l'exemple des figures 6 à 8 pour être collés au passant lorsque maintenus par le support 12, puis ce dernier est enlevé.

Dans l'exemple illustré, chaque élément de glissement est prévu pour venir en contact avec la tringle sur toute la longueur de la génératrice de sommet 106.

En variante, chaque élément de glissement 1 peut avoir un contact avec la tringle sur une portion seulement de sa longueur, par exemple avoir comme seuls points de contact avec la tringle 7 des régions proches de ses extrémités axiales 3 afin de réduire le plus possible le coefficient de frottement. La zone de contact de l'élément 1 avec la tringle 7 est matérialisée par exemple comme illustré à la figure 1 par une protubérance 3 comprimable, par exemple en forme d'arc de cercle, ou de nervure convexe dont la forme associée à la souplesse du matériau, permet à la presse d'appliquer une pression égale sur toute la longueur de l'élément 1 afin d'assurer un collage optimum de toute sa surface lors de l'opération de fixation au passant 9.

Dans l'exemple des figures 1 et 2, les éléments 1 sont pré-positionnés lors de leur fabrication par ensemble de cinq au moins sur une bande support de manipulation 12, amovible et jetable, qui maintient, de façon temporaire jusqu'à leur pose, chaque élément 1 par sa partie opposée 5 à sa surface 4 adhésive, cette dernière étant plane dans l'exemple illustré.

La matière adhésive déposée sur la surface 4 est protégée par un film protecteur non adhérent 13 pouvant recouvrir l'ensemble des éléments si nécessaire.

Les éléments de glissement peuvent ainsi se présenter pris en sandwich entre bande support de manipulation 12 et le film protecteur non adhérent 13 tel que représenté en figure 2.

Par leur positionnement sur la bande support de manipulation 12, les éléments 1 libèrent un intervalle 10 entre chacun d'eux. Ces intervalles entre les éléments 1 sont calculés de façon à supprimer tout contact du passant 9 avec la tringle 7 quelque soit son diamètre. Un intervalle 10 est au moins égal à la largeur d'un élément 1 et l'intervalle est d'une valeur supérieure pour celui concernant les éléments latéraux la et le du dispositif.

L'élément central Ic de l'ensemble des cinq éléments est placé adjacent à la ligne de pliage médiane 11 de la face interne du passant 9.

Cette disposition des éléments entre eux et par rapport au pli médian du passant 11 leur permet de s'intercaler les uns entre les autres quand le passant 9, une fois équipé, est plié en deux pour être cousu au rideau, être repassé ou conditionné à plat.

Le film protecteur 13 ayant été préalablement retiré la bande support de manipulation 12 permet d'ajuster le positionnement de l'ensemble des éléments sur la face interne de chaque passant 9 afin de respecter le placement de l'élément central Ic adjacent

à la ligne de pliage médiane, opération facilitée par la présence d'un repère 14 sur la bande support de manipulation 12, tel qu'illustré à la figure 3.

Cette bande support de manipulation 12 peut comporter à titre de moyen de maintien temporaire des éléments un adhésif repositionnable.

Après la fixation par collage des éléments de glissement sur la face interne du passant, la bande 12 peut se détacher des éléments 1, lesquels sont désolidarisés les uns des autres. Le passant 9 ainsi équipé du dispositif est alors prêt à être cousu au rideau, le cas échéant.

Chaque élément 1 peut présenter au niveau de la surface plane 4, comme illustré, une épaisseur moindre dans au moins une zone choisie définie, soit au centre 6 soit à l'une ou l'autre extrémité ou aux deux extrémités 2 pour compenser les surépaisseurs que provoque toute couture de fabrication du passant 9, selon que cette couture est réalisée en partie centrale ou latéralement.

Chaque élément 1 peut présenter une zone de collage sensiblement équivalente à la largeur du passant le rendant solidaire du passant 9 sur quasiment toute sa largeur par l'action du collage, de sorte à maintenir le passant 9 sans pli ni repli malgré la répétition des tractions latérales lors de l'ouverture ou fermeture du rideau.

Bien entendu, la longueur des éléments est adaptée à la largeur du passant, étant ajustable si nécessaire par découpe des extrémités.

Dans la variante illustrée à la figure 9, les éléments de glissement 1 sont reliés par des ponts de matière 140 qui les maintiennent avec un écartement prédéfini.

Les ponts de matière 140 peuvent être sécables et enlevés après collage des éléments de glissement sur le passant. En variante, les ponts de matière sont laissés en place après la pose des éléments de glissement. Dans ce cas, les ponts de matière 140 sont suffisamment flexible pour ne pas gêner le fonctionnement du passant ni nuire à son aspect.

Les ponts de matière 140 et les éléments de glissement sont par exemple réalisés par injection d'une matière thermoplastique transparente.

Dans la variante des figures 10 et 11, chaque élément de glissement 1 est formé par un corps 150 et une portion de base 151 d'un film 152, fixée par une face au corps 150 et portant par l'autre face 153 l'adhésif 8. Le film 152 est par exemple un film d'une

matière thermoplastique transparente, de faible épaisseur, commun à tous les éléments de glissement.

Les portions de liaison 154 reliant les portions de base 151 fixées aux corps 150 constituent des moyens de maintien des éléments de glissement avec un écartement prédéfini. Les portions de liaison 154 sont flexibles et restent en place après collage sur le passant.

Dans la variante illustrée à la figure 12, des pluralités d'éléments de glissement sont disposés en rangées 110 parallèles.

Chaque pluralité peut remplacer un élément de glissement en forme de barrette des exemples précédemment décrits.

Chaque élément de glissement 1 se présente par exemple sous la forme d'une demi-sphère ou d'un pion, étant fixé de façon amovible sur le support 12.

Au sein d'une rangée 110, les éléments de glissement peuvent être identiques ou différents. L 'écartement entre eux peut être constant ou non.

Chaque élément de glissement peut recevoir, le cas échéant, un traitement de surface destiné à réduire le frottement, par exemple un dépôt d'un matériau de faible coefficient de frottement. En variante, chaque élément de glissement est réalisé par bi- injection de matière, avec par exemple un matériau souple pour réaliser la base de l'élément de glissement fixée au passant et un matériau à moindre coefficient de frottement pour venir en contact avec la tringle.

On a illustré à la figure 13 la possibilité pour les éléments de glissement, par exemple ceux en forme de barrette précédemment décrits, d'être positionnés sur le support 12 de telle sorte que les éléments de glissement les plus éloignés du sommet du passant viennent latéralement en appui quand le passant est plié.

Cela permet de positionner avec précision les deux moitiés du passant avant sa pose sur le rideau lorsque les éléments de glissement sont collés sur un passant en attente d'être fixé au rideau.

L'élément de glissement 1 représenté à la figure 14 comporte du côté opposé à la face 4 une pluralité de bossages 210, par exemple chacun de forme sensiblement sphérique, qui sont destinés à venir au contact de la tringle à leur sommet. Ces bossages 210 sont par exemple réalisés par injection avec l'élément de glissement.

Leur nombre est par exemple compris entre six et vingt. Les bossages 210 peuvent être disposés de manière à ménager entre eux un intervalle 213 plus grand dans la région médiane de l'élément de glissement de façon à préserver la flexibilité de celui-ci.

Un ou plusieurs ajours 220 peuvent être réalisés à travers l'élément de glissement entre les rainures 101 et 102 pour alléger l'élément de glissement, comme illustré sur cette figure.

Dans la variante illustrée à la figure 15, le support 12 comporte dans une région médiane une ligne de pliage 260, comportant par exemple une rainure et les éléments de glissement 1 sont rapprochés des bords libres opposés 261 et 262 du support 12. Celui-ci peut être proposé à l'utilisateur déjà plié, avec les faces 4 apparentes. Le support 12 peut être maintenu plié par coopération de découpes 170 et 171 réalisées dans celui-ci.

Dans la variante illustrée à la figure 16, les éléments de glissement sont réalisés sous forme de barrettes orientées perpendiculairement à la ligne de pliage. Des éléments de glissement 1 sont présents sur chaque volet du support 12 et peuvent s'intercaler lorsque le support 12 est replié sur lui-même, en vue de la pose des éléments de glissement sur le passant.

La largeur du support 12, mesurée perpendiculairement à la ligne de pliage, est supérieure au double de la largeur du passant, de telle sorte qu'une fois le support plié, une portion du support adjacente à la ligne de pliage déborde latéralement du passant, cette portion étant dépourvue d'éléments de glissement et facile à manipuler pour un positionnement précis des éléments de glissement sur le passant.

Bien entendu, l'invention n'est pas limitée aux exemples illustrés. Des particularités de réalisation de ces exemples peuvent être combinées entre elles au sein de variantes non illustrées.

Les termes « amovible » et « détachable » doivent être compris comme étant synonymes.

L'expression « comportant un » doit se comprendre comme étant synonyme de « comportant au moins un ».