Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
DISPENSING AND SPRAYING MEMBER INTENDED FOR A CLEANING SYSTEM FOR A MOTOR VEHICLE SENSOR UNIT
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2021/018493
Kind Code:
A1
Abstract:
The invention relates to a dispensing and spraying member (19) intended for a cleaning system (10) for a sensor unit of at least two optical sensors, the dispensing and spraying member (19) being configured to dispense and/or spray at least one cleaning fluid onto at least one first optical surface of the sensor block (9) and said member comprising an arm (77), which extends along a longitudinal axis (500), at least one supply cannula (79) and one discharge cannula (81) for the cleaning fluid, the arm (77) comprising at least one plurality of openings (83) for spraying the cleaning fluid onto at least the first optical surface.

Inventors:
BAUDOUIN MAXIME (FR)
LEYMARIE ALEXIS (FR)
Application Number:
PCT/EP2020/068202
Publication Date:
February 04, 2021
Filing Date:
June 29, 2020
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
VALEO SYSTEMES DESSUYAGE (FR)
International Classes:
B60S1/34; B60S1/52; B60S1/56; G01S17/931
Foreign References:
US20180354468A12018-12-13
US20190184942A12019-06-20
DE102017221530A12019-06-06
Attorney, Agent or Firm:
KHAIRALLAH, Murielle (FR)
Download PDF:
Claims:
Revendications

1. Organe de distribution et de projection (19) destiné à un système de nettoyage (10) pour un bloc de capteurs (9) d’au moins deux capteurs optiques (11, 13) destiné à un véhicule automobile (1), l’organe de distribution et de projection (19) étant configuré pour distribuer et/ ou projeter au moins un fluide de nettoyage sur au moins une première surface optique (35) à nettoyer du bloc de capteurs (9), l’organe de distribution et de projection (19) délimitant une première chambre (82) de circulation du fluide de nettoyage et comprenant une branche (77) qui s’étend le long d’un axe longitudinal (500), l’organe de distribution et de projection (19) comprenant au moins une canule d’alimentation (79) et une canule d’évacuation (81) du fluide de nettoyage respectivement reliées fluidiquement à la première chambre (82), au moins la canule d’évacuation (81) s’étendant selon une direction sensiblement parallèle à l’axe longitudinal (500) de la branche (77), caractérisé en ce que la branche (77) comprend au moins une pluralité d’orifices de projection (83) du fluide de nettoyage sur au moins la première surface optique (35), lesdits orifices de projection (83) débouchant dans la première chambre (82) .

2. Organe de distribution et de projection (19) selon la revendication précédente, dans lequel la canule d’alimentation (79) est longitudinalement interposée, le long de l’axe longitudinal (500), entre les orifices et la canule d’évacuation (81).

3. Organe de distribution et de projection (19) selon la revendication précédente, dans lequel une dimension principale de la canule d’alimentation (79) s’étend perpendiculairement à l’axe longitudinal (500) de la branche et la dimension principale de la canule d’évacuation (81).

4. Organe de distribution et de projection (19) selon l’une des revendications précédentes, dans lequel l’organe de distribution et de projection (19) comprend deux demi-coques (85, 87), la canule d’alimentation (79) et/ ou la canule d’évacuation (81) étant intégralement portée (s) par l’une des demi-coques (85, 87).

5. Organe de distribution et de projection (19) selon la revendication précédente, dans lequel au moins l’une des demi-coques (85, 87) comprend au moins une rainure (121) et l’autre demi- coque comprend au moins une nervure (119) complémentaire, la nervure (119) recevant la rainure (121) et la nervure (119) et/ ou la rainure (121) entourant au moins en partie la première chambre (82).

6. Organe de distribution et de projection (19) selon l’une quelconque des revendications précédentes, dans lequel les orifices de projection (83) sont ménagés dans au moins une paroi latérale (97) de la branche (77) .

7. Organe de distribution et de projection (19) selon la revendication précédente, dans lequel les orifices de projection (83) et la canule d’alimentation (79) sont ménagés d’un même côté d’un plan longitudinal (600) passant par la canule d’évacuation (81) et s’étendant parallèlement à au moins la paroi latérale (97) .

8. Système de nettoyage (10) pour un bloc de capteurs (9) d’au moins deux capteurs optiques (11, 13) destiné à un véhicule automobile (1), le système de nettoyage (10) comprenant un organe de distribution et de projection (19) selon l’une quelconque des revendications précédentes et le système de nettoyage (10) comprenant au moins un premier ensemble de nettoyage (15) comportant au moins une première lame (53) destinée au nettoyage par balayage de la première surface optique (35) d’un premier capteur optique (11) du bloc de capteurs (9), un deuxième ensemble de nettoyage (17) fixé de manière indépendante au premier ensemble de nettoyage (15) sur un palier de fixation (27), le deuxième ensemble de nettoyage (17) comportant au moins une deuxième lame (59) distincte de la première lame (53) et destinée au nettoyage par balayage d’une deuxième surface optique (37) d’un deuxième capteur optique (13) du bloc de capteurs (9), la branche (77) de l’organe de distribution et de projection (19) étant configuré pour projeter le fluide de nettoyage sur la première surface optique (35) du premier capteur optique (11) et la canule d’évacuation (81) de l’organe de distribution et de projection (19) étant raccordée au deuxième ensemble de nettoyage (17).

9. Système de nettoyage (10) selon la revendication précédente, qui comprend un dispositif d’entraînement (21) en rotation simultanée, autour d’un axe de rotation (100) commun, du premier ensemble de nettoyage (15) et du deuxième ensemble de nettoyage (17), le dispositif d’entraînement (21) comportant au moins le palier de fixation (27) sur lequel sont fixés chacun des ensembles de nettoyage, le palier de fixation (27) étant configuré pour porter l’organe de distribution et de projection (19).

10. Ensemble optique (5) pour véhicule comprenant au moins un bloc de capteurs (9) et le système de nettoyage (10) selon l’une quelconque des revendications 8 ou 9 , le bloc de capteurs (9) comprenant au moins le premier capteur optique (11) et le deuxième capteur optique (13) superposés l’un sur l’autre selon l’axe de rotation (100) du système de nettoyage (10), le premier capteur optique (11) comprenant la première surface optique (35) et le deuxième capteur optique (13) comprenant la deuxième surface optique (37), une première dimension longitudinale (350) de la première surface optique (35), sensiblement parallèle à l’axe de rotation (100), étant inférieure à une deuxième dimension longitudinale (370) de la deuxième surface optique (37), le système de nettoyage (10) comprenant le premier ensemble de nettoyage (15) destiné au nettoyage de la première surface optique (35) et le deuxième ensemble de nettoyage (17) destiné au nettoyage de la deuxième surface optique (37).

Description:
Description

Organe de distribution et de projection destiné à un système de nettoyage pour un bloc de capteurs de véhicule automobile

[1] La présente invention se rapporte au domaine de l’aide à la conduite et notamment aux ensembles optiques compris dans des systèmes d’assistance à la conduite, et elle concerne plus particulièrement les systèmes d’assistance à la conduite comportant un ensemble optique et un système de nettoyage de l’ensemble optique.

[2] Les véhicules automobiles comprennent de plus en plus de systèmes d’aide à la conduite qui peuvent permettre aussi bien, dans un moindre degré d’autonomie du véhicule, d’aider ou de réaliser des manœuvres de stationnement que de réaliser, dans un degré maximum d’autonomie du véhicule, le pilotage du véhicule sans qu’un conducteur soit présent dans le véhicule. De tels systèmes d’aide à la conduite comprennent notamment un ou plusieurs ensembles optiques, munis de capteurs optiques tels que des caméras de vision ou des capteurs/ émetteurs d’ondes lumineuses, ces ensembles optiques étant aptes à détecter un environnement du véhicule et aptes à évaluer des paramètres externes à ce véhicule.

[3] Les capteurs optiques sont associés à au moins une unité de contrôle configurée pour interpréter les informations ainsi recueillies et pour prendre les décisions qui s’imposent en conséquence de ces informations.

[4] Plus particulièrement, la mise en œuvre de véhicules autonomes, sans conducteur, implique l’utilisation d’une pluralité de capteurs optiques disposés tout autour du véhicule, pour que l’unité de contrôle ait une image précise de l’environnement du véhicule. A cet effet, des capteurs optiques peuvent être disposés au plus près les uns des autres de manière à former des blocs de capteurs avec des premiers capteurs optiques aptes à reproduire une image de la scène de route par émission et réception d’ondes, notamment laser, et des deuxièmes capteurs optiques de type caméra de vision.

[5] Les dispositifs d’aide à la conduite comportant un capteur optique ou un bloc de capteurs optiques sont connus pour être installés à l’extérieur des véhicules à différents endroits selon l’utilisation qui en est faite. Ils peuvent ainsi se retrouver au niveau du toit, du pare-chocs arrière ou avant du véhicule, au niveau de la plaque d’immatriculation arrière ou avant du véhicule ou encore sur les flancs du véhicule ou ses rétroviseurs.

[6] Chaque bloc de capteurs, disposé à l’extérieur du véhicule, est fortement exposé aux projections de saletés minérales ou organiques qui peuvent se déposer sur leur surface optique.

Un dépôt de saletés qui en résulte réduit l’efficacité du dispositif d’aide à la conduite, voire le rend inopérant, en particulier par temps de pluie où des projections de pluie et de saletés peuvent grandement affecter l’opérabilité du dispositif d’aide à la conduite. Les surfaces optiques des capteurs optiques doivent donc être chacune nettoyées afin de garantir leur bon état de fonctionnement.

[7] A cet effet, il est connu d’intégrer au moins un système de nettoyage d’au moins l’une des surfaces optiques au sein de l’ensemble optique. Différents systèmes de nettoyage peuvent être prévus et notamment des systèmes dans lesquels un fluide de nettoyage, par exemple de l’eau ou du fluide nettoyant, est pulvérisé sur la surface optique. Le nettoyage peut alors se faire uniquement via la projection de ce fluide ou bien par la combinaison de cette projection avec un séchage par de l’air comprimé ou un balayage, étant entendu qu’une solution de nettoyage mettant en œuvre uniquement un balayage est à éviter du fait de la forte sensibilité aux rayures de certaines des surfaces optiques.

[8] Des solutions d’arrosage permettant la distribution de fluide de nettoyage sont connues pour des systèmes de nettoyages de surfaces vitrées, notamment par des gicleurs télescopiques qui se mettent dans le champ de vision du capteur optique le temps de l’opération de nettoyage et quoi sont rétractés une fois celle-ci effectuée, ou bien par des buses fixes disposées sur le pourtour de la surface vitrée.

[9] L’invention vise à proposer une alternative aux systèmes de nettoyage existants, efficace notamment lorsque des surfaces optiques sont à nettoyer au sein d’un même ensemble optique, et plus particulièrement lorsque celui-ci comprend des surfaces optiques de dimensions distinctes, résultant notamment de l’utilisation de capteurs optiques de types différents.

[10] La présente invention vise ainsi à proposer un système de nettoyage pour au moins deux capteurs optiques de dimensions distinctes, ledit système de nettoyage étant mutualisé pour les différents capteurs optiques dans un souci de réduction de la quantité de matériel embarquée sur le véhicule, de compacité et de simplicité du système de nettoyage du système d’aide à la conduite.

[11] L’invention propose un organe de distribution et de projection destiné à un système de nettoyage pour un bloc de capteurs d’au moins deux capteurs optiques destiné à un véhicule automobile, l’organe de distribution et de projection étant configuré pour distribuer et/ ou projeter au moins un fluide de nettoyage sur au moins une première surface optique à nettoyer du bloc de capteurs, l’organe de distribution et de projection délimitant une première chambre de circulation du fluide de nettoyage et comprenant une branche qui s’étend le long d’un axe longitudinal, l’organe de distribution et de projection comprenant au moins une canule d’alimentation et une canule d’évacuation du fluide de nettoyage respectivement reliées fluidiquement à la première chambre, au moins la canule d’évacuation s’étendant selon une direction sensiblement parallèle à l’axe longitudinal de la branche, caractérisé en ce que la branche comprend au moins une pluralité d’orifices de projection du fluide de nettoyage sur au moins la première surface optique, lesdits orifices de projection débouchant dans la première chambre.

[12] Par convention, dans tout le présent document, le qualificatif « longitudinale » s’applique à la direction dans laquelle s’étend un axe de rotation du système de nettoyage et/ ou à une direction parallèle à la directrice définissant la surface optique à nettoyer.

[13] Par distribution, on entend que, l’organe de distribution et de projection est configuré pour assurer la circulation du fluide de nettoyage vers au moins un composant du système de nettoyage apte à projeter ledit fluide de nettoyage sur au moins une surface optique d’un ensemble optique comprenant ledit système de nettoyage. Au sein de l’organe de distribution et de projection selon l’invention, une telle fonction de distribution est au moins assurée par la première chambre et la canule d’évacuation et la première chambre.

[14] Par projection on entend que l’organe de distribution et de projection envoie directement le fluide de nettoyage sur au moins la première surface optique de ce même ensemble optique. Au sein de l’organe de distribution et de projection, une telle fonction est mise en œuvre par la branche qui comprend la pluralité d’orifices.

[15] Avantageus ement, les fonctions de distribution et de projection de l’organe de projection et de distribution sont dirigées vers deux surfaces optiques distinctes de deux capteurs optiques distincts de l’ensemble optique.

[16] L’organe de distribution et de projection présente une structure partiellement évidée qui délimite la première chambre, cette première chambre s’étendant d’une part dans une zone collectrice, sur laquelle sont raccordées hydrauliquement les canules et la branche, et d’autre part dans la branche. La canule d’alimentation, longitudinalement interposée entre la branche et la canule d’évacuation, amène le fluide de nettoyage dans la première chambre au niveau de la zone collectrice, où le fluide de nettoyage circule avant d’être envoyé soit vers la branche, afin d’être directement projeté vers au moins la première surface optique de l’ensemble optique, soit vers la canule d’évacuation, qui distribue le fluide de nettoyage vers le système de nettoyage en vue de sa projection sur une surface optique distincte de l’ensemble optique, par exemple une deuxième surface optique.

[17] Selon une caractéristique de l’invention, la canule d’alimentation est longitudinalement interposée, le long de l’axe longitudinal, entre les orifices et la canule d’évacuation.

[18] Selon une caractéristique de l’invention, une dimension principale de la canule d’alimentation s’étend perpendiculairement à l’axe longitudinal de la branche et la dimension principale de la canule d’évacuation. [19] Avantageusement, l’organe de distribution et de projection peut être en plastique, l’organe de distribution et de projection présentant de ce fait une certaine souplesse qui facilite son installation dans le système de nettoyage ainsi qu’un faible coût de fabrication.

[20] Selon une caractéristique de l’invention, l’organe de distribution et de projection comprend deux demi-coques, la canule d’alimentation et/ ou la canule d’évacuation étant intégralement portée(s) par l’une des demi-coques.

[21] Une première demi-coque peut former une base de l’organe de distribution et de projection tandis qu’une deuxième demi-coque en forme un couvercle. Les deux demi-coques présentent chacune une structure de forme complémentaire qui, lorsqu’elles sont assemblées, forment l’organe de distribution et de projection et délimitent la première chambre.

[22] La première demi-coque comprend au moins une première paroi et une pluralité de premières portions de parois latérales. De même, la deuxième demi-coque comprend au moins une deuxième paroi, s’étendant principalement parallèlement à la première paroi lorsque les deux demi-coques sont assemblées, et une pluralité de deuxièmes portions de paroi latérale qui s’étendent dans la continuité des premières portions de paroi latérale de la première demi-coque de manière à former des parois latérales de l’organe de distribution et de projection lorsque celui- ci est assemblé.

[23] Alternativement, la première demi-coque ou la deuxième demi-coque peut présenter la forme d’une plaque essentiellement plane dont des bords latéraux constituent les portions de paroi latérale de l’organe de distribution et de projection. Une telle plaque peut alors être solidarisée sur les portions de paroi latérale de la demi-coque complémentaire.

[24] A titre d’exemple, les demi-coques peuvent être solidarisées par soudage, notamment par soudage ultrason.

[25] Afin de simplifier la manufacture de l’organe de distribution et de projection, la canule d’alimentation et la canule d’évacuation peuvent être portées par une seule des deux demi-coques. En d’autres termes, les canules ne s’étendent pas au niveau d’une interface de connexion des deux demi-coques, par exemple formée par la soudure les maintenant solidaires l’une de l’autre.

[26] Egalement, afin de minimiser l’encombrement du système de nettoyage, la canule d’alimentation et la canule d’évacuation peuvent être disposées sur la même demi-coque, par exemple la deuxième demi-coque, formant le couvercle de l’organe de distribution et de projection, et notamment lorsque le couvercle est formé par la demi-coque agencée à l’opposé du système de nettoyage sur lequel l’organe de distribution et de projection est disposé. Notamment, la canule d’alimentation et/ ou la canule d’évacuation peuvent émerger de la deuxième paroi ou de la deuxième paroi et d’au moins l’une des deuxièmes portions de paroi latérale de la deuxième demi-coque, lesdites canules s’étendant en saillie de la demi-coque.

[27] Il en va de même lorsque la canule d’alimentation et/ ou la canule d’évacuation est portée par la première demi-coque, au moins l’une desdites canules pouvant alors émerger de la première paroi ou de la première paroi et d’au moins l’une des premières portions de paroi latérale de la première demi-coque.

[28] Particulièrement, la canule d’alimentation et/ ou la canule d’évacuation peuvent déboucher dans la première chambre par l’intermédiaire d’une ouverture oblongue.

[29] Selon une caractéristique de l’invention, au moins l’une des demi-coques comprend au moins une rainure et l’autre demi-coque comprend au moins une nervure complémentaire, la nervure recevant la rainure et la nervure et/ ou la rainure entourant au moins en partie la première chambre.

[30] La nervure consiste en un cordon de matière s’étendant perpendiculairement à la première paroi et/ ou à la deuxième paroi de l’organe de distribution et de projection.

[31] La rainure et la nervure peuvent s’étendre le long des parois latérales et/ ou être au moins en partie comprises dans lesdites parois latérales de manière à tracer un pourtour de la première chambre de l’organe de distribution et de projection. De telles rainure et nervure peuvent notamment contribuer à assurer l’étanchéité de l’organe de distribution et de projection au niveau des différentes parois latérales.

[32] Alternativement, l’une des demi-coques peut comprendre une pluralité de nervures tandis que l’autre demi-coque comprend une pluralité de rainures complémentaires. Similairement, chacune des demi-coques peut comprendre une combinaison de rainures et de nervures complémentaires d’une combinaison de rainures et de nervures de l’autre demi-coque.

[33] Additionnellement, les demi-coques peuvent comprendre au moins un organe de centrage, destiné à assurer l’alignement adéquat des deux demi-coques.

[34] Selon une caractéristique de l’invention, les orifices de projection sont ménagés dans au moins l’une des parois latérales de la branche.

[35] De tels orifices de projection peuvent être obtenus par perforation de ladite paroi latérale. Lorsque l’organe de distribution et de projection comprend les deux demi-coques, les orifices de projection peuvent être disposés dans au moins l’une des premières portions de paroi latérale de la première demi-coque, de la deuxième demi-coque, ou encore au niveau de l’interface de connexion solidarisant lesdites demi-coques. [36] Particulièrement, lesdits orifices de projection peuvent s’étendre transversalement à au moins la nervure et/ ou la rainure de l’organe de distribution et de projection afin de déboucher dans la première chambre.

[37] Selon une caractéristique de l’invention, les orifices de projection et la canule

d’alimentation sont ménagés d’un même côté d’un plan longitudinal passant par la canule d’évacuation et s’étendant parallèlement à au moins la paroi latérale.

[38] Selon une caractéristique de l’invention, l’organe de distribution et de projection comprend au moins un organe de fixation destiné à coopérer avec un organe complémentaire de fixation du système de nettoyage.

[39] A titre d’exemple, l’organe de fixation peut consister en un organe de clippage et/ ou en un tenon élastiquement déformable. Un tel organe de fixation peut être disposé sur au moins l’une des parois latérales de l’organe de distribution et de projection, par exemple de manière à être porté par la première demi-coque et/ ou la deuxième demi-coque.

[40] Particulièrement, l’organe de distribution et de projection peut comprendre une pluralité d’organes de fixation.

[41] Selon une caractéristique de l’invention, l’organe de distribution et de projection peut comprendre au moins un élément de guidage de l’organe de distribution et de projection dans le système de nettoyage.

[42] L’élément de guidage peut consister en un rail ou en une paire de rails qui émergent de la première paroi ou d’au moins l’une des parois latérales. A titre d’exemple, une pluralité d’éléments de guidage peut s’étendre dans le prolongement de deux des parois latérales de l’organe de distribution et de projection.

[43] L’invention concerne également un système de nettoyage pour un bloc de capteurs d’au moins deux capteurs optiques destiné à un véhicule automobile, le système de nettoyage comprenant un organe de distribution et de projection selon l’une quelconque des revendications précédentes et le système de nettoyage comprenant au moins un premier ensemble de nettoyage comportant au moins une première lame destinée au nettoyage par balayage de la première surface optique d’un premier capteur optique du bloc de capteurs, un deuxième ensemble de nettoyage fixé de manière indépendante au premier ensemble de nettoyage sur un palier de fixation, le deuxième ensemble de nettoyage comportant au moins une deuxième lame distincte de la première lame et destinée au nettoyage par balayage d’une deuxième surface optique d’un deuxième capteur optique du bloc de capteurs, la branche de l’organe de distribution et de projection étant configurée pour projeter le fluide de nettoyage sur la première surface optique du premier capteur optique et la canule d’évacuation de l’organe de distribution et de projection étant raccordée au deuxième ensemble de nettoyage.

[44] En d’autres termes, l’organe de distribution et de projection assure simultanément la projection directe du fluide de nettoyage sur la première surface optique du premier capteur et la projection indirecte du fluide de nettoyage sur la deuxième surface optique, distincte de la première surface optique, du deuxième capteur. La projection directe du fluide de nettoyage est effectuée par l’intermédiaire de la branche, tandis que la projection indirecte s’effectue par distribution du fluide de nettoyage, par l’intermédiaire de la canule d’évacuation, vers un composant du deuxième ensemble de nettoyage configuré pour projeter ledit fluide de nettoyage vers la deuxième surface optique du deuxième capteur optique.

[45] Selon une caractéristique de l’invention, la deuxième surface optique présente une dimension longitudinale supérieure à celle de la première surface optique. Dans ce contexte, la projection directe du fluide de nettoyage réalisée par l’organe de distribution et de projection, via la branche et les orifices de projection, est effectuée sur la première surface optique, de dimension longitudinale plus réduite, tandis que la projection indirecte, impliquant d’autres composants pour la circulation du fluide de nettoyage, est effectuée sur la deuxième surface optique.

[46] Il est ainsi notable que l’organe de distribution et de projection propose une solution intégrant les orifices de projection pour le nettoyage d’une surface optique de petites dimensions. Ceci permet de ne pas avoir à gérer l’intégration de dispositifs de projection de fluide nettoyant dans l’ensemble de nettoyage associé à cette surface optique de petites dimensions, et de gérer la mise en œuvre des orifices de projection dans une pièce de conception et de fabrication simplifiée, qui peut notamment être obtenue par injection de matière plastique.

[47] A titre d’exemple non limitatif, la deuxième surface optique, sur laquelle la projection est dite indirecte, c’est-à-dire via d’autre composants que l’organe de distribution et de projection, présente une dimension longitudinale de l’ordre de 30 à 200 mm, et la première surface optique, sur laquelle la projection est dite directe, présente une dimension longitudinale de l’ordre de 10 à 100 mm, étant entendu que les valeurs sont ici choisies de sorte que la deuxième surface optique est sensiblement plus grande que la première surface optique. On pourrait par exemple prévoir des plages de valeur de l’ordre de 10 à 50 mm pour la première surface optique et de l’ordre de 100 à 200 mm pour la deuxième surface optique.

[48] Selon l’invention, le deuxième ensemble de nettoyage comprend au moins un deuxième support de lame, porteur de la deuxième lame, le deuxième support de lame comportant au moins un canal de circulation du fluide de nettoyage, fluidiquement raccordé à la canule d’évacuation de l’organe de distribution et de projection, et une pluralité de buses de projection du fluide de nettoyage vers la première deuxième surface optique du deuxième capteur optique qui débouchent dans ledit canal de circulation.

[49] Notamment, les buses de projection du deuxième ensemble de nettoyage, la canule d’alimentation et les orifices de projection de l’organe de distribution et de projection sont configurés pour être tournés vers le bloc de capteurs. Particulièrement, ils peuvent être disposés d’un même côté du plan longitudinal de l’organe de distribution et de projection.

[50] Tel que précédemment exposé, l’organe de distribution et de projection selon l’invention est ainsi particulièrement destiné à un bloc de capteurs dont le premier capteur optique et le deuxième capteur optique comprennent respectivement la première surface optique et la deuxième surface optique de dimension longitudinale, mesurée le long de l’axe de rotation du système de nettoyage, distinctes. Notamment, la première surface optique peut présenter des dimensions plus réduites que la deuxième surface optique.

[51] Les capteurs optiques peuvent consister en des capteurs utilisant la lumière du spectre visible, du spectre infrarouge et/ ou du spectre ultraviolet. A titre d’exemple, le premier capteur optique et/ ou le deuxième capteur optique peut être une caméra optique, ou capteur à détection lumineuse, dit LIDAR pour l’acronyme anglais « Light Détection And Ranging ».

Avantageusement, le premier capteur optique est de nature différente du deuxième capteur optique. Par exemple, le premier capteur optique est une caméra de vision et le deuxième capteur optique est un capteur LIDAR, les caméras de visions étant connues pour présenter des dimensions plus réduites.

[52] La première surface optique et la deuxième surface optique sont dimensionnées en fonction de la nature du premier capteur optique et du deuxième capteur optique.

Particulièrement, le capteur optique correspondant à une caméra de vision est caractérisé par une surface optique plus réduite qu’un capteur optique correspondant à un capteur LIDAR.

Notamment, selon l’invention, la deuxième surface optique du deuxième capteur optique, de type LIDAR, est caractérisée par une dimension longitudinale supérieure à une dimension

longitudinale de la première surface optique.

[53] Selon une caractéristique de l’invention, le système de nettoyage comprend un dispositif d’entraînement en rotation simultanée, autour de l’axe de rotation commun, du premier ensemble de nettoyage et du deuxième ensemble de nettoyage, le dispositif d’entraînement comportant au moins le palier de fixation sur lequel sont fixés chacun des ensembles de nettoyage, le palier de fixation étant configuré pour porter l’organe de distribution et de projection. [54] A titre d’exemple, le dispositif d’entraînement peut comporter au moins une manivelle et un moteur électrique. Le premier ensemble de nettoyage et le deuxième ensemble de nettoyage sont entraînés en rotation par le moteur électrique par l’intermédiaire de la manivelle qui comprend le palier de fixation. Le premier ensemble de nettoyage et le deuxième ensemble de nettoyage sont distincts mais leur déplacement en rotation entre une première position extrême de repos, dans laquelle les ensembles de nettoyage ne sont pas dans le champ de vision des capteurs optiques, et une deuxième position extrême, dans laquelle les ensembles de nettoyage ont balayé toute la surface optique correspondante, est dépendant de la même manivelle.

[55] Particulièrement, le palier de fixation peut comprendre au moins l’organe complémentaire de fixation destiné à coopérer avec au moins l’organe de fixation de l’organe de distribution et de projection, consistant par exemple en un organe de clippage.

[56] Le dispositif de distribution et de projection, porté par le palier de fixation, est disposé afin que la branche s’étende parallèlement à la première surface optique, les orifices de projection étant tournés vers ladite surface.

[57] Le ou les éléments de guidage de l’organe de distribution et de projection sont configurés pour coopérer avec le palier de fixation. A titre d’exemple, au moins l’un des éléments de guidage de l’organe de distribution et de projection peut coulisser le long d’au moins un bord latéral du palier de fixation. Alternativement, le ou les éléments de guidage peuvent être configurés pour coopérer avec au moins un élément complémentaire de guidage du palier de fixation.

[58] L’invention concerne également un ensemble optique pour véhicule comprenant au moins un bloc de capteurs et un système de nettoyage tel que précédemment exposé, le bloc de capteurs comprenant au moins le premier capteur optique et le deuxième capteur optique superposés l’un sur l’autre selon l’axe de rotation du système de nettoyage, le premier capteur optique comprenant la première surface optique et le deuxième capteur optique comprenant la deuxième surface optique, une première dimension longitudinale de la première surface optique, sensiblement parallèle à l’axe de rotation, étant inférieure à une deuxième dimension longitudinale de la deuxième surface optique, le système de nettoyage comprenant le premier ensemble de nettoyage destiné au nettoyage de la première surface optique et le deuxième ensemble de nettoyage destiné au nettoyage de la deuxième surface optique.

[59] Notamment, le premier capteur optique et le deuxième capteur optique peuvent être centrés sur l’axe de rotation. Avantageus ement, le premier capteur optique et le deuxième capteur optique sont de dimensions radiales sensiblement égales. La dimension radiale est mesurée perpendiculairement depuis l’axe de rotation vers la surface optique du capteur optique considéré. Une telle configuration permet de balayer simultanément les deux surfaces optiques desdits capteurs optiques par l’intermédiaire de son ensemble de nettoyage dédié, les ensembles de nettoyage étant alignés selon un axe parallèle à l’axe de rotation.

[60] Alternativement, les capteurs optiques du même bloc de capteur pourront présenter des dimensions radiales différentes, dès lors que le palier de fixation commun aux deux ensembles de nettoyage est configuré pour que les deux ensembles de nettoyage s’étendent à des distances radiales différentes de l’axe de rotation.

[61] Le premier ensemble de nettoyage et le deuxième ensemble de nettoyage sont chacun caractérisés par une longueur, respectivement appelées première longueur et deuxième longueur. La première longueur et la deuxième longueur peuvent être respectivement sensiblement égales à la première dimension longitudinale et à la deuxième dimension longitudinale, de sorte que chacun des ensembles de nettoyage balaye la surface optique du capteur optique auquel il est associé sur l’intégralité de sa dimension longitudinale.

[62] Alternativement, au moins l’un des ensembles de nettoyage présente une longueur inférieure à la dimension longitudinale de la surface optique qu’il balaye, le balayage de la surface optique étant alors limité au champ de vision du capteur optique.

[63] La première position extrême et la deuxième position extrême de déplacement du système de nettoyage définissent ainsi l’étendue de la surface nettoyée, correspondant au champ de vision nécessaire au bon fonctionnement des dits capteurs optiques.

[64] Particulièrement, l’ensemble optique est configuré pour coopérer avec au moins une unité de contrôle, l’ensemble optique et l’unité de contrôle formant un dispositif d’aide à la conduite.

[65] D'autres caractéristiques, détails et avantages de l'invention ressortiront plus clairement à la lecture de la description donnée ci-après à titre indicatif en relation avec des dessins dans lesquels :

[66] [Fig. 1] est une vue générale en situation, d'un ensemble optique comprenant un système de nettoyage selon l’invention, en situation sur le toit d’un véhicule ;

[67] [Fig. 2] est une vue en perspective schématique d’un mode de réalisation de l’ensemble optique de la figure 1, comprenant le système de nettoyage selon l’invention ;

[68] [Fig. 3] est une vue en perspective schématique éclatée du système de nettoyage comprenant un organe de distribution et de projection, simplifié, selon l’invention ;

[69] [Fig. 4] est une vue en perspective du système de nettoyage et de l’organe de distribution et de projection selon la figure 3, lorsqu’ils sont assemblés ;

[70] [Fig. 5] est une vue en perspective de l’organe de distribution et de projection ;

[71] [Fig. 6] est une vue en perspective d’une demi-coque, formant un couvercle de l’organe de distribution et de projection ; et [72] [Fig. 7] est une vue en perspective d’une autre demi-coque, formant une base de l’organe de distribution et de projection, les demi-coques des figures 6 et 7 étant configurées pour former l’organe de distribution et de projection de la figure 5.

[73] Il faut tout d’abord noter que les figures exposent l’invention de manière détaillée pour mettre en œuvre l’invention, lesdites figures pouvant bien entendu servir à mieux définir

1’invention le cas échéant.

[74] En se référant tout d’abord à la figure 1, un véhicule automobile 1 est doté d’un dispositif d’aide à la conduite 3 comprenant un ensemble optique 5 selon l’invention et une unité de contrôle 7. L’ensemble optique 5 est fixé et centré sur le toit du véhicule automobile 1, néanmoins la position et le nombre d’ensemble(s) optique (s) pourront être amenés à varier.

[75] L’ensemble optique 5 comprend un bloc de capteurs 9, composé d’au moins deux capteurs, et un système de nettoyage 10. Particulièrement, le bloc de capteurs 9 comprend un premier capteur optique 11 et un deuxième capteur optique 13 superposés l’un sur l’autre selon un axe de rotation 100 du système de nettoyage 10, lesdits capteurs optiques 11, 13 pouvant également être superposés sur l’unité de contrôle 7.

[76] Dans l’exemple illustré, le premier capteur optique 11 est une caméra de vision, et le deuxième capteur optique 13 est un capteur LIDAR, de l’acronyme anglais « Light Détection And Ranging ». Le premier capteur optique 11 et le deuxième capteur optique 13 détectent conjointement G environnement extérieur au véhicule automobile 1 et génèrent des données qu’ils transmettent à l’unité de contrôle 7. Ladite unité de contrôle 7 est apte à enclencher le système de nettoyage 10, par exemple de façon périodique et/ ou lorsque le champ de vision de l’un et/ ou l’autre capteur optique 11, 13 est altéré.

[77] La figure 2 illustre plus en détail l’ensemble optique 5 comprenant le système de nettoyage 10 et le bloc de capteurs 9. A des fins de clarté, le bloc de capteurs 9 est partiellement représenté en transparence afin de laisser apparaître le système de nettoyage 10. Le bloc de capteurs 9 est particulièrement disposé de manière à être centré sur l’axe de rotation 100 du système de nettoyage 10.

[78] Le système de nettoyage 10 comprend un premier ensemble de nettoyage 15, un deuxième ensemble de nettoyage 17, un organe de distribution et de projection 19, assurant le raccordement fluidique de chacun desdits ensembles de nettoyage 15, 17, et un dispositif d’entraînement 21 en rotation simultanée des dits ensembles de nettoyage 15, 17. Le système de nettoyage 10 est monté mobile sur le bloc de capteurs 9, de sorte qu’il peut être entraîné selon un mouvement de rotation, illustré par les flèches 1000, autour de l’axe de rotation 100. [79] Le dispositif d’entraînement 21 comprend au moins un moteur 23 électrique et une manivelle 25 comportant un palier de fixation 27 qui porte les différents ensembles de nettoyage 15, 17. La manivelle 25 s’étend le long d’une direction radiale 200 par rapport à l’axe de rotation 100 dans une zone de dégagement 28 aménagée entre le premier capteur optique 11 et le deuxième capteur optique 13. La manivelle 25 raccorde les ensembles de nettoyage 15, 17 au moteur 23, celui-ci étant apte à entraîner simultanément en rotation le premier ensemble de nettoyage 15 et le deuxième ensemble de nettoyage 17 du système de nettoyage 10 entre une première position extrême de repos, dans laquelle les ensembles de nettoyage ne sont pas dans le champ de vision des capteurs optiques 11, 13, et une deuxième position extrême, dans laquelle les ensembles de nettoyage ont balayé toute la surface optique correspondante, via le balai d’essuie- glace que chaque ensemble de nettoyage porte.

[80] Dans l’exemple illustré, le moteur 23 est disposé au niveau d’une première extrémité longitudinale 29 de l’ensemble optique 5, au voisinage du premier capteur optique 11, tandis que l’unité de contrôle 7 est disposé à une deuxième extrémité longitudinale 31 opposée de l’ensemble optique 5. Alternativement, l’unité de contrôle 7 peut être aménagée à distance du bloc de capteurs 9.

[81] La manivelle 25 comprend une première extrémité 32, qui coopère avec le moteur 23 électrique du système de nettoyage 10, et une deuxième extrémité 33, opposée à la première extrémité 32, configurée pour porter les ensembles de nettoyage 15, 17, notamment par l’intermédiaire du palier de fixation 27.

[82] Chacun des ensembles de nettoyage 15, 17 est destiné au balayage d’une surface optique d’un capteur optique distinct. Le premier ensemble de nettoyage 15 est destiné au nettoyage par balayage d’une première surface optique 35 du premier capteur optique 11 tandis que le deuxième ensemble de nettoyage 17 est destiné au nettoyage par balayage d’une deuxième surface optique 37 du deuxième capteur optique 13.

[83] Du fait de la nature des premier capteur optique 11 et deuxième capteur optique 13, respectivement une caméra de vision et un capteur LIDAR, ceux-ci sont caractérisés par des surfaces optiques 35, 37 de dimensions longitudinales distinctes, lesdites dimensions

longitudinales étant mesurées parallèlement à l’axe de rotation 100.

[84] La deuxième surface optique 37 du deuxième capteur optique 13 présente une deuxième dimension longitudinale 370 plus grande qu’une première dimension longitudinale 350 de la première surface optique 35 du premier capteur optique 11. Il en résulte que, afin de pouvoir assurer le balayage de telles surfaces, le premier ensemble de nettoyage 15 est caractérisé par une première longueur 150, mesurée parallèlement à l’axe de rotation 100, inférieure à une deuxième longueur 170 du deuxième ensemble de nettoyage 17.

[85] Egalement, il est à noter que, selon la nature du capteur, le balayage intégral de la surface optique peut ne pas être nécessaire. Par exemple, et tel que représenté, le champ de vision du premier capteur est limité à une portion inférieure 39 de la première surface optique 35, de sorte que le premier ensemble de nettoyage 15 est dimensionné pour limiter son action de balayage à cette portion inférieure. En d’autres termes, la première longueur 150 du premier ensemble de nettoyage 15 est inférieure à la première dimension longitudinale 350 du premier capteur optique 11 et le premier ensemble de nettoyage 15 s’étend parallèlement à la première surface optique 35 seulement au niveau de la portion inférieure 39 de cette dernière.

[86] Il en va de même pour le deuxième capteur optique 13, de sorte que le deuxième ensemble de nettoyage 17 peut présenter une deuxième longueur 170 sensiblement inférieure à la deuxième dimension longitudinale 370 de la deuxième surface optique 37, de manière à limiter le balayage à la portion de la deuxième surface optique 37 correspondant au champ de vision du deuxième capteur optique 13.

[87] La première surface optique 35 et la deuxième surface optique 37 présentent toute deux des structures semi cylindriques, coaxiales et centrées sur l’axe de rotation 100. Notamment, elles s’étendent sur une portion angulaire d’environ 180° correspondant au champ de vision maximal de la première surface optique 35 et de la deuxième surlace optique 37. La première surface optique 35 et la deuxième surface optique 37 s'étendent dans le prolongement longitudinal l’une de l’autre, toutes deux étant caractérisée par une distance radiale, mesurée le long de la direction radiale 200 par rapport à l’axe de rotation 100, sensiblement égale.

[88] Le premier capteur optique 11 étant une caméra de vision, la première surface optique 35 est transparente et laisse passer la lumière du spectre visible. Elle peut consister en du verre avantageusement traité par un revêtement anti-UV. La deuxième surface optique 37, associée au deuxième capteur optique 13, de type LIDAR, est apte à laisser passer les ondes lumineuses émises par une source laser et peut consister, par exemple, en du poly carbonate teinté, pouvant, également, être traité par un revêtement anti-UV.

[89] On va décrire maintenant plus en détails le système de nettoyage, notamment en se référant aux figures 3 et 4. Tel qu’évoqué, le système de nettoyage 10 comprend principalement le premier ensemble de nettoyage 15, le deuxième ensemble de nettoyage 17, l’organe de distribution et de projection 19 et la manivelle 25 du dispositif d’entraînement 21.

[90] La deuxième extrémité 33 de la manivelle 25 présente un évasement qui forme le palier de fixation 27 de chacun des balais des ensembles de nettoyage 15, 17 et de l’organe de distribution et de projection 19, l’évasement consistant en deux plateaux 45 triangulaires, parallèles l’un à l’autre.

[91] Pour la fixation de l’organe de distribution et de projection, le palier de fixation 27 comporte au moins un organe complémentaire de fixation 41 formant saillie d’un des plateaux 45 triangulaires, apte à coopérer avec au moins un organe de fixation 43 de l’organe de distribution et de projection 19.

[92] Pour la fixation des ensembles de nettoyage, le palier de fixation 27 comprend de part et d’autre du corps de la manivelle 25 des zones de réception 47 d’une extrémité d’un ensemble de nettoyage. Plus particulièrement, chaque zone de réception et l’ensemble de nettoyage correspondant sont configurés pour permettre une liaison pivot, par exemple par coopération d’un ergot dans un orifice approprié.

[93] Le premier ensemble de nettoyage 15 présente la forme d’un balai d’essuyage de surface vitrée, avec au moins un bras, dit premier bras 49, un premier support de lame 51, et une première lame 53. De façon similaire, le deuxième ensemble de nettoyage 17 présente la forme d’un balai d’essuyage de surface vitrée, avec au moins un bras, dit deuxième bras 55, distinct du premier bras 49, un deuxième support de lame 57, distinct du premier support de lame 51, et une deuxième lame 59, distincte de la première lame 53.

[94] Chacun des ensembles de nettoyage 15, 17 est fixé indépendamment de l’autre sur le palier de fixation 27. Plus particulièrement, une extrémité du premier bras 49 est configurée pour assurer une première articulation entre le premier ensemble de nettoyage 15 et le palier de fixation 27, ici par coopération de premiers ergots 61 avec des orifices borgnes ménagés sur les plateaux dans la zones de réception correspondante. Et une extrémité du deuxième bras 55 est configurée pour assurer une deuxième articulation entre le premier ensemble de nettoyage 15 et le palier de fixation 27, ici par coopération de deuxièmes ergots 63 avec des orifices borgnes 62 ménagés sur les plateaux dans la zone de réception 47.

[95] Les plateaux triangulaires du palier de fixation forment ainsi de part et d’autre du corps de la manivelle 25 des zones d’articulation indépendantes de chacun des ensembles de nettoyage 15, 17. La première articulation et la deuxième articulation sont indépendantes l’une de l’autre, de sorte que la force de pression sur la surface optique appropriée de tel ou tel ensemble de nettoyage peut varier, alors que l’entraînement en rotation est simultané.

[96] Le premier bras 49 porte le premier support de lame 51. Il en va de même pour le deuxième bras 55, qui porte le deuxième support de lame 57. La connexion bras -support de lame est assurée au moyen d’un système adaptateur-connecteur 65 montés pivotant l’un par rapport à l’autre autour d’un axe de pivotement 490, 550, respectivement disposés au niveau du premier bras 49 et du deuxième bras 55.

[97] Le premier support de lame 51 et le deuxième support de lame 57 portent respectivement la première lame 53 et la deuxième lame 59 de manière à les maintenir longitudinalement. La première lame 53 et la deuxième lame 59 sont faites d’un matériau souple et résistant, par exemple un matériau type caoutchouc ou polymère, apte à racler tout dépôt de salissures sur les surfaces optiques de l’ensemble optique.

[98] Le deuxième support de lame 57 est particulièrement configuré afin d’assurer la projection du fluide de nettoyage sur la deuxième surface optique 37 du deuxième capteur optique 13. A cette fin, il comprend une conduite intermédiaire 67 pour l’alimentation du support de lame en fluide de nettoyage, un canal de circulation 69 interne au corps du support de lame et une pluralité de buses de projection 71 du fluide de nettoyage agencées sur ce canal de circulation.

[99] Le canal de circulation 69 s’étend longitudinalement dans un corps 73 du deuxième support de lame 57. Il forme un évidement cylindrique qui s’étend en partie entre une première terminaison 571 et une deuxième terminaison 572, longitudinalement opposée à la première terminaison 571, du deuxième support de lame 57. Le fluide de nettoyage 2000, notamment représenté sur la figure 4, est amené dans le canal de circulation 69 par la conduite intermédiaire 67 qui débouche dans ledit canal de circulation 69 dans le corps 73 et qui émerge du corps 73 pour être relié à un circuit d’alimentation externe. La conduite intermédiaire 67 comprend ici au moins une portion qui s’étend au moins en partie parallèlement au deuxième support de lame 57.

[100] Les buses de projection 71 sont disposées dans le corps 73 du deuxième support de lame 57 de manière à pulvériser le fluide de nettoyage en direction de la deuxième surface optique.

Elles débouchent chacune dans le canal de circulation 69 du corps 73 du deuxième support de lame 57 et sont tournées en direction de la deuxième surface optique.

[101] Le deuxième support de lame 57 comprend également une pluralité de pattes 75 qui maintiennent la première lame 53 dans le deuxième ensemble de nettoyage 17.

[102] Le premier ensemble de nettoyage 15 présentant une première longueur 150 inférieure à la deuxième longueur 170 du deuxième ensemble de nettoyage 17, la première lame 53 est de dimension longitudinale inférieure à celle de la deuxième lame 59. De même, le premier support de lame 51 est de dimension longitudinale inférieure à celle du deuxième support de lame 57, le premier ensemble de nettoyage 15 et le deuxième ensemble de nettoyage 17 étant ainsi proportionnés par rapport à la première surface optique et par rapport à la deuxième surface optique respectivement. [103] Également, et tel que précédemment exposé pour les dimensions des ensembles de nettoyage, la première longueur 150 du premier ensemble de nettoyage 15 est inférieure à la dimension longitudinale de la première surface optique de sorte qu’il assure seulement le balayage du champ de vision du premier capteur et non de l’intégralité de sa dimension longitudinale. A l’inverse, la deuxième longueur 170 du deuxième ensemble de nettoyage 17 est sensiblement égale à la dimension longitudinale de la deuxième surface optique. Il en résulte que la deuxième lame 59 racle la deuxième surface optique sur l’intégralité de sa dimension longitudinale.

[104] Chacun des ensembles de nettoyage 15, 17 est configuré pour assurer la projection du fluide de nettoyage 2000 sur la surface optique qu’il balaye. Plus particulièrement, dans le système de nettoyage 10 selon l’invention, la projection du fluide de nettoyage est assurée selon des moyens distincts au sein du premier ensemble de nettoyage 15 et du deuxième ensemble de nettoyage 17, notamment grâce à la conception de l’organe de distribution et de projection 19.

[105] Le fluide de nettoyage 2000 est amené depuis un réservoir externe au système optique, vers les ensembles de nettoyage 15, 17, par un tuyau de raccordement 76 et par l’organe de distribution et de projection 19.

[106] Le tuyau de raccordement 76 présente une forme tubulaire et est disposé le long de la manivelle 25 du dispositif d’entraînement 21, entre la première extrémité 32 et le palier de fixation 27.

[107] Afin de permettre le raccordement hydraulique du premier ensemble de nettoyage 15 et du deuxième ensemble de nettoyage 17 à ce tuyau de raccordement 76, l’organe de distribution et de projection 19 comprend une zone collectrice 190 de laquelle émergent une branche 77 et deux canules, notamment une canule d’alimentation 79 et une canule d’évacuation 81 du fluide de nettoyage hors de l’organe de distribution et de projection 19.

[108] L’organe de distribution et de projection 19 présente une structure sensiblement en « T », et comporte en son sein une première chambre 82 de circulation du fluide de nettoyage qui s’étend aussi bien dans la zone collectrice 190 que dans la branche 77.

[109] La branche 77 est de forme parallélépipédique et s’étend le long d’un axe longitudinal 500. Elle comprend une pluralité d’orifices de projection 83 destinés à pulvériser le fluide de nettoyage vers la première surface optique du premier capteur optique. A cette fin, les orifices de projection 83, comme les buses de projection 73, sont tournés vers la surface optique à traiter et les orifices de projection débouchent à l’intérieur de la branche 77 sur la première chambre 82.

[110] La canule d’évacuation 81 s’étend parallèlement à l’axe longitudinal 500, par exemple de manière à être centrée sur ledit axe longitudinal 500 et elle est configurée pour coopérer avec la conduite intermédiaire 67. La canule d’alimentation 79 s’étend perpendiculairement à l’axe longitudinal 500 et est longitudinalement interposée, le long de l’axe longitudinal 500, entre les orifices de projection 83 de la branche 77 et la canule d’évacuation 81. La structure de l’organe de distribution et de projection 19 sera davantage détaillée ci-après.

[111] Lorsque le système de nettoyage 10 est assemblé, l’organe de distribution et de projection 19 est aménagé au niveau du palier de fixation 27 de la manivelle 25. Il est fluidiquement relié au tuyau de raccordement 76 par la canule d’alimentation 79.

[112] Dans l’exemple illustré, la canule d’alimentation 79 est insérée dans le tuyau de raccordement 76, cette dernière présentant un diamètre plus important que la canule

d’alimentation 79. Alternativement, le système de nettoyage 10 pourra présenter la configuration inverse, de sorte que la canule d’alimentation 79 entoure le tuyau de raccordement 76.

[113] La branche 77 de l’organe de distribution et de projection 19 s’étend parallèlement au premier ensemble de nettoyage 15 et plus spécifiquement au premier support de lame 51.

Particulièrement, l’organe de distribution et de projection 19 n’est pas en contact direct avec le premier ensemble de nettoyage 15.

[114] Le fluide de nettoyage est ainsi amené dans le système de nettoyage 10 par le tuyau de raccordement 76, puis il entre dans l’organe de distribution et de projection 19 au niveau de la zone collectrice 190, par l’intermédiaire de la canule d’alimentation 79. Il circule dans la première chambre 82, qui présente une structure évasée pour favoriser la distribution du fluide de nettoyage soit vers la branche 77, en direction du premier ensemble de nettoyage 15, soit vers la canule d’évacuation 81, vers le deuxième ensemble de nettoyage 17. Le fluide de nettoyage circulant dans la première chambre 82 au niveau de la branche 77 traverse ensuite les orifices de projection 83 et est pulvérisé sur la première surface optique du premier capteur optique, tandis que le fluide de nettoyage envoyé vers la canule d’évacuation 81 passe successivement dans la conduite intermédiaire 67 et dans le canal de circulation 69 intégré dans le deuxième ensemble de nettoyage, puis il traverse les buses de projection 71 afin d’être pulvérisé sur la deuxième surlace optique du deuxième capteur optique.

[115] Les ligures 5 à 7 illustrent davantage l’organe de distribution et de projection 19 tel que brièvement décrit ci-dessus.

[116] L’organe de distribution et de projection 19 peut comprendre deux demi-coques de forme complémentaire qui, lorsqu’elles sont assemblées, forment l’organe de distribution et de projection 19 et délimitent la première chambre 82 au sein de cet organe.

[117] Une première demi-coque 85 forme une base de l’organe de distribution et de projection 19 tandis qu’une deuxième demi-coque 87 forme un couvercle, de formes et de dimensions complémentaires à celles de la première demi-coque. [118] La première demi-coque 85 comprend une première paroi 89 et une pluralité de premières portions de paroi latérale 91. De même, la deuxième demi-coque 87 comprend une deuxième paroi 93, s’étendant parallèlement à la première paroi 89, et une pluralité de deuxièmes portions de paroi latérale 95. Les deuxièmes portions de paroi latérale 95 s’étendent dans la continuité des premières portions de paroi latérale 91 de la première demi-coque 85 de sorte que les premières portions de paroi latérale 91 et les deuxièmes portions de paroi latérale 95 forment des parois latérales 97 de l’organe de distribution et de projection 19 lorsque ce dernier est assemblé, les demi-coques 85, 87 étant, par exemple, solidarisées par soudage, notamment par soudage ultrason.

[119] Alternativement, l’organe de distribution et de projection 19 pourra être réalisé en une seule pièce.

[120] La canule d’alimentation 79 et la canule d’évacuation 81 émergent de la deuxième demi- coque 87, plus spécifiquement de la deuxième paroi 93 et de l’une des deuxièmes portions de paroi latérale 95 de la deuxième demi-coque 87. Chacune des canules comprend un coude 99 et un segment rectiligne 101 qui s’étend parallèlement à la deuxième paroi 93. Chacun des segments rectilignes 101 de la canule d’alimentation 79 et de la canule d’évacuation 81 présente, au niveau d’une extrémité libre, une tête tronconique 103 formant épaulement sur le segment rectiligne, destinée à assurer l’étanchéité du raccordement fluidique dédites canules avec la canule de raccordement 76 et la conduite intermédiaire 67 du système de nettoyage respectivement.

[121] Particulièrement, la canule d’alimentation 79 et/ ou la canule d’évacuation 81 peuvent chacune, tel que représenté, déboucher dans la première chambre 82 de l’organe de distribution et de projection 19 au niveau d’une ouverture oblongue 105, destinée à favoriser la circulation du fluide de nettoyage. Alternativement, l’ouverture peut être circulaire.

[122] Dans l’exemple illustré, la canule d’alimentation 79 et la canule d’évacuation 81 émergent de la deuxième demi-coque 87, et il convient de noter que cette deuxième demi-coque 87 est la demi-coque tournée à l’opposé de chaque ensemble de nettoyage 15,17, de telle sorte que le raccordement fluidique de l’organe de distribution et de projection 19 ne risque pas de gêner la projection de fluide sur les surfaces optiques ou encore le balayage de la surface vitrée par les ensembles de nettoyage correspondants.

[123] Les orifices de projection 83, ici au nombre de deux, sont ménagés dans l’une des parois latérales 97 de l’organe de distribution et de projection 19, notamment dans la paroi latérale 97 qui est ménagée du même côté d’un plan longitudinal 600, parallèle à la paroi latérale 97 et passant par la canule d’évacuation, que la canule d’alimentation 79. [124] Particulièrement, selon l’exemple illustré, les orifices de projection 83 peuvent être ménagés dans l’une des premières portions de paroi latérale 91 de la branche 77. Alternativement, les orifices de projection 83 peuvent être disposés dans l’une des deuxièmes portions de paroi latérale 95 de la branche 77 ou encore au niveau de l’interface de connexion de la première demi- coque 85 et de la deuxième demi-coque 87, de sorte que les orifices de projection 83 s’étendent dans la première portion de paroi latérale 91 et dans la deuxième portion de paroi latérale 95.

[125] A titre d’exemple, les orifices de projection 83 peuvent être rectangulaires ou circulaire, de tels orifices de projection 83 pouvant être obtenus par perforation de ladite paroi latérale 97.

[126] L’organe de distribution et de projection 19 peut comprendre au moins un organe de fixation 43 de l’organe de distribution et de projection 19 dans le système de nettoyage 10, configuré pour coopérer avec un organe complémentaire de fixation 41 aménagé dans le palier de fixation 27, notamment visibles aux figures 3 et 4.

[127] L’organe de distribution et de projection 19 représenté aux figures 5 à 7 comprend deux organes de fixation 43 disposés en opposition l’un de l’autre et portés par la première demi-coque 85. Alternativement, au moins l’un de ces organes de fixation pourra être intégré, au moins partiellement, dans la deuxième demi-coque 87.

[128] Dans la configuration illustrée, un premier organe de fixation consiste en un tenon 107, ici rectangulaire et plat, qui émerge de la première portion de paroi latérale 91 et s’étend parallèlement à la première paroi 89 de la première demi-coque 85.

[129] Un deuxième organe de fixation consiste en un élément de clippage 109 qui comprend deux languettes élastiques parallèles entre elles et qui s’étendent p erp endiculairement au plan longitudinal 600. Chaque languette élastique est apte à être déformée lors de l’installation de l’organe de distribution et de projection sur le palier, pour empêcher par un effort de rappel élastique le dégagement de l’un par rapport à l’autre.

[130] Il convient de noter que cet exemple de fixation avec deux organes de fixation n’est pas limitatif de l’invention, et que l’organe de distribution et de projection 19 pourra également comprendre un unique organe de fixation 43, porté par l’une ou l’autre des demi-coques 85, 87, et ou être fixé par d’autres moyens de fixation comme par exemple des éléments adhésifs.

[131] L’organe de distribution et de projection 19 comprend également deux éléments de guidage 111. Ces éléments de guidage 111 consistent en deux rails incurvés, portés par la première demi-coque 85, ces éléments de guidage s’étendant en saillie de la face de l’organe de distribution et de projection 19 destinée à être en regard du palier de fixation 27. Plus

particulièrement, dans l’exemple illustré, au moins un rail formant élément de guidage est configuré pour s’étendre dans le prolongement d’une première portion de paroi latérale 91, et donc dans le prolongement d’une paroi latérale 97 de l’organe de distribution et de projection 19. Notamment, les éléments de guidage 111 sont disposés dans la première demi-coque 85, laquelle ne porte pas directement les canule d’alimentation 79 et canule d’évacuation 81.

[132] Les éléments de guidage 111 sont configurés pour permettre l’insertion par coulissement de l’organe de distribution et de projection 19 sur le palier de fixation 27. Ils sont

particulièrement configurés pour glisser le long d’un bord latéral 113 du palier de fixation 27, visible aux figures 3 et 4.

[133] Ainsi, lorsque l’organe de distribution et de projection 19 est monté sur le palier de fixation 27 du système de nettoyage 10, un premier organe complémentaire de fixation 115 du palier de fixation 27, configuré pour coopérer avec le tenon formant le premier organe de fixation 107 de l’organe de distribution et de projection 19, et un deuxième organe complémentaire de fixation 117 du palier de fixation 27, configuré pour coopérer avec l’élément de clippage formant le deuxième organe de fixation 109 de l’organe de distribution et de projection 19, encadrent l’organe de distribution et de projection 19. De tels organes complémentaires de fixation préviennent le déplacement de l’organe de distribution et de projection 19 sur le palier de fixation 27 et la manivelle 25, le long d’une direction transversale 800 qui est perpendiculaire à l’axe longitudinal 500 et parallèle à une dimension la plus longue de la manivelle 25.

[134] De même les éléments de guidage 111, qui s’étendent de part et d’autre du palier de fixation 27, le long d’au moins deux de ses bords latéraux 113, préviennent le déplacement de l’organe de distribution et de projection 19 sur le palier de fixation 27, le long de la direction définie par l’axe longitudinal 500.

[135] Les figures 6 et 7 détaillent la configuration interne de l’organe de distribution et de projection 19 tel que représenté à la figure 5. Chacune des demi-coques de l’organe de distribution et de projection 19 comprend au moins une nervure 119 et/ ou une rainure 121 de formes complémentaires, la rainure 121 recevant la nervure 119 lorsque les deux demi-coques sont assemblées l’une sur l’autre. Dans la configuration représentée la première demi-coque 85, formant la base de l’organe de distribution et de projection 19, comprend la rainure 121, tandis que la deuxième demi-coque 87, formant son couvercle, comprend la nervure 119.

[136] La nervure 119 consiste en un cordon de matière s’étendant perpendiculairement à la deuxième paroi 93 de la deuxième demi-coque 87. La deuxième demi-coque 87 présente la forme d’une plaque dont des faces latérales 123 constituent les deuxièmes portions des parois latérales 95 de l’organe de distribution et de projection 19. La nervure 119 s’étend en saillie d’une face interne de ladite plaque, c’est-à-dire une face tournée vers l’autre demi-coque lorsque ces deux demi-coques sont assemblées l’une sur l’autre. La nervure 119 participe à délimiter le contour de la première chambre 82 de l’organe de distribution et de projection 19. Tel que cela est visible sur la figure 6, les ouvertures oblongues 105 assurant la communication fluidique en entrée et sortie de l’organe de distribution et de projection 19 débouchent sur cette face interne de la plaque formant la deuxième demi-coque, à l’intérieur de la zone délimitée par la nervure 119.

[137] La rainure 121 est comprise dans la première demi-coque 85, qui forme la base de l’organe de distribution et de projection 19. La rainure 121 forme une tranchée qui s’étend en partie dans une épaisseur 127 des premières portions de paroi latérale 91 et entoure au moins en partie la première chambre 82 de circulation du fluide de nettoyage.

[138] La première chambre 82 est ainsi délimitée par la première paroi 89, la deuxième paroi 93 et les premières portions de paroi latérale 91, la rainure 121 et la nervure 119 assurant l’étanchéité de l’organe de distribution et de projection 19 au niveau de l’interface de connexion entre la première demi-coque 85 et la deuxième demi-coque 87.

[139] Tel qu’évoqué précédemment, dans l’exemple illustré la première demi-coque 85 comprend les orifices de projection 83 au niveau de l’une des parois latérales de la branche 77, et plus particulièrement au niveau de la première portion de paroi latérale 91, configurée pour être tournée vers la première surface optique 35 du premier capteur optique 11. Les orifices de projection 83 s’étendent à travers la première portion de paroi latérale 91 de la première demi- coque 85, depuis une face externe 125 et jusque dans la première chambre 82 de l’organe de distribution et de projection 19. Les orifices de projection 83 s’étendent transversalement à la rainure 121, interrompant cette dernière en deux percées 129.

[140] Il en va de même pour la nervure 119, qui présente deux interruptions 131 permettant aux orifices de projection 83 de déboucher dans la première chambre 82 et au fluide de nettoyage d’être projeté vers l’extérieur de l’organe de distribution et de projection.

[141] On comprend à la lecture de ce qui précède que la présente invention propose un organe de distribution et de projection destiné à un système de nettoyage configuré pour nettoyer au moins deux capteurs optiques, de dimensions longitudinales distinctes, disposés l’un sur l’autre. L’organe de distribution assure d’une part la projection d’un fluide de nettoyage sur une première surface optique d’un premier capteur optique, balayée par un premier ensemble de nettoyage. L’organe de distribution et de projection assure, d’autre part, le raccordement fluidique d’un premier ensemble de nettoyage configuré pour projeter le fluide de nettoyage sur une deuxième surface optique d’un deuxième capteur optique.

[142] L’invention ne saurait toutefois se limiter aux moyens et configurations décrits et illustrés ici, et elle s’étend également à tout moyen ou configuration équivalents et à toute combinaison technique opérant de tels moyens. En particulier, le nombre d’orifices de projection, le type et le nombre d’organes de fixation ou d’éléments de guidage peuvent être modifiés sans nuire à l’invention, dans la mesure où le système de nettoyage, in fine, remplit les mêmes fonctionnalités que celles décrites dans ce document.