Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
IMPROVED LIQUID-DISPENSING BACKPACK
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2021/058889
Kind Code:
A1
Abstract:
Fluid-dispensing backpack (1) suitable for dispensing a fluid stored in a fluid reservoir (8), comprising: an electric power supply; a pumping device, the pump being able to be fluidically connected to the reservoir at one end of a fluid supply pipe, the pump having an inlet and an outlet, the fluid being able to be pumped from the reservoir into the pumping device via the supply pipe and the inlet and being able to be pumped out of the pumping device via the outlet; a dispensing tube fluidically connected to the outlet of the pumping device and being able to be used to pass fluid therethrough. The supply pipe is provided at its other end with a first, male or female, element of a quick-coupling-type connection for fluid.

Inventors:
SEUX, Pierre (30 rue de pied de fondZI St Liguaire, NIORT, FR)
MOUNIER, Nicolas (30 rue de pied de fondZI St Liguaire, NIORT, FR)
CORBINUS, Martine (30 rue de pied de fondZI St Liguaire, NIORT, FR)
Application Number:
FR2020/051554
Publication Date:
April 01, 2021
Filing Date:
September 09, 2020
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
AXEL FRANCE (ZI St Liguaire, NIORT, FR)
International Classes:
B05B9/08; A01M7/00; B61K3/02
Attorney, Agent or Firm:
BREESE, Pierre (2 rue de Clichy, Paris, FR)
Download PDF:
Claims:
Revendications

1 . Sac à dos distributeur de fluide (1 ) convenant à distribuer un fluide stocké dans un réservoir de fluide (8), comprenant :

- une alimentation électrique (14) ;

- un dispositif de pompage (15, 16), ladite pompe étant apte à être raccordée de manière fluidique audit réservoir au niveau d’une extrémité d’un tuyau d’amenée (19) de fluide, ladite pompe ayant une entrée (17) et une sortie (18), le fluide pouvant être pompé du réservoir dans ledit dispositif de pompage via ledit tuyau d’amenée et ladite entrée et pouvant être pompé hors dudit dispositif de pompage via ladite sortie ;

- un tube de distribution (25) en connexion fluidique avec la sortie du dispositif de pompage et pouvant être utilisé pour faire passer du fluide à travers celui-ci ; caractérisé en ce que

- le tuyau d’amenée est doté au niveau de son autre extrémité d’un premier élément (22), mâle ou femelle, d’une connexion (20) de type raccord rapide hydraulique et,

- le réservoir de fluide est de type sache souple.

2. Sac à dos distributeur de fluide selon la revendication 1 , comportant une coque avant (2) agencée pour recevoir l’alimentation électrique (14) et le dispositif de pompage (15, 16), et une coque arrière (3) formant logement agencé pour recevoir le réservoir de fluide (8) de manière amovible.

3. Sac à dos distributeur de fluide selon la revendication 2, dans lequel l’autre extrémité du tuyau d’amenée (19) débouche dans une cavité interne (7) formée par la coque arrière (3) et dans lequel il est doté d’une fenêtre (F) dans une paroi extérieure de la coque arrière (3).

4. Sac à dos distributeur de fluide selon l’une quelconque des revendications précédentes, comprenant en outre un moyen de distribution (par exemple lance) de fluide (29) agencé pour être raccordé en une extrémité à une buse (30) distributrice de liquide.

5. Réservoir de fluide (8) de type sache souple, caractérisé en ce qu’il est doté d’un élément de connexion (21) de raccord rapide hydraulique convenant à être raccordé fluidiquement à un sac à dos distributeur de fluide selon l’une quelconque des revendications précédentes.

6. Kit comportant :

- un sac à dos distributeur de fluide (1) selon l’une quelconque des revendications 1 à 4,

- un réservoir de fluide (8) selon la revendication 5.

7. Procédé de transformation d’un sac à dos distributeur de fluide convenant à distribuer un fluide stocké dans un réservoir de fluide, comprenant une alimentation électrique, un dispositif de pompage, ladite pompe étant apte à être raccordée de manière fluidique audit réservoir au niveau d’une extrémité d’un tuyau d’amenée de fluide, ladite pompe ayant une entrée et une sortie, le fluide pouvant être pompé du réservoir dans ledit dispositif de pompage via ledit tuyau d’amenée et ladite entrée et pouvant être pompé hors dudit dispositif de pompage via ladite sortie et un tube de distribution en connexion fluidique avec la sortie du dispositif de pompage et pouvant être utilisé pour faire passer du fluide à travers celui-ci, caractérisé en ce qu’il comporte une étape de mise en place au niveau de l’autre extrémité du dudit tuyau d’amenée, un premier élément mâle ou femelle, d’une connexion de type raccord rapide pour fluide.

8. Procédé selon la revendication précédente, comportant en outre une étape de création d’une fenêtre dans le réservoir au niveau dudit premier élément de connexion.

Description:
SAC-A-DOS DISTRIBUTEUR DE LIQUIDE AMELIORE

Domaine technique

La présente invention se rapporte à un nouveau distributeur transportable de fluide convenant à distribuer un fluide. Il se rapporte aussi à un procédé de transformation d’un distributeur transportable de fluide de type connu.

État de la technique antérieure

Il existe plusieurs types de distributeurs transportables de fluide pour distribuer une grande variété de fluides dans de nombreuses applications.

De tels distributeurs portables peuvent par exemple être des pulvérisateurs de fluide utilisés pour appliquer un fluide sur des surfaces ou des objets, par exemple pour pulvériser de l’eau, un engrais, un pesticide, un fluide de nettoyage, de la peinture, de la laque et tout autre fluide.

Dans certains cas, ces pulvérisateurs de fluide portables sont conçus pour être portés par un utilisateur d’un emplacement à un autre en fonction des besoins d’un projet. Les pulvérisateurs de fluide portables peuvent être portés par un utilisateur, par exemple sur le dos d’un utilisateur sous la forme d’un sac à dos.

Certains pulvérisateurs à sac à dos classiques sont des pulvérisateurs à pompe à main, tandis que d’autres pulvérisateurs classiques sont alimentés (par exemple par l’énergie de la batterie ou par une autre source d’alimentation via un cordon d’alimentation vers une source d’alimentation).

Des pulvérisateurs à sac à dos électriques comprennent typiquement un réservoir ayant une chambre interne pour contenir un fluide, une pompe utilisable pour pomper un fluide à partir du réservoir, un dispositif d’alimentation (tel qu’une batterie ou un circuit approprié pour une connexion électrique) reliée à la pompe pour alimenter la pompe, et un conduit relié à la sortie de la pompe pour faire passer le fluide de la pompe à une buse de distribution reliée à une extrémité du conduit.

On connaît notamment le dispositif pulvérisateur décrit dans la demande internationale W02005007558A2.

Le document US 2019/118203 décrit un sac à dos pulvérisateur de fluide constitué de deux réservoirs : le premier pouvant contenir un diluant, le second pouvant contenir un produit concentré. Le second réservoir est amovible et peut être désolidariser du sac et du premier réservoir et raccordé fluidiquement avec le premier réservoir au moyen d’un raccord rapide. Ce réservoir est un réservoir solide qui doit être nettoyé lorsque le produit concentré est amené à changer. Cette opération peut être dangereuse car les produits sont fortement concentrés et peuvent être nocifs.

Une application très spécifique consiste à graisser des patins au niveau d’un aiguillage de voies de chemin de fer, au moyen d’une graisse particulière. La graisse est très liquide, biodégradable et comporte un savon et une huile. Le réservoir contenant de la graisse doit ainsi être nettoyé après chaque utilisation, ce qui peut engendrer des risques pour l’utilisateur qui peut se salir, ou encore recevoir quelques gouttes de fluides sur la peau. Le nettoyage engendre également des coûts et une perte de temps.

En outre, selon le contenu du réservoir du distributeur de liquide, le réservoir doit être envoyé dans un système de déchets industriels spéciaux.

Exposé de l’invention

Un but de l’invention est notamment de remédier à tout ou partie des inconvénients précités.

Selon un premier aspect de l’invention, il est proposé un sac à dos distributeur de fluide convenant à distribuer un fluide stocké dans un réservoir de fluide, comprenant :

• une alimentation électrique, par exemple une batterie électrique, par exemple amovible pour être rechargée, ou encore une alimentation électrique classique ;

• un dispositif de pompage, par exemple une pompe électrique alimentée en énergie par ladite alimentation électrique, ladite pompe étant apte à être raccordée de manière fluidique audit réservoir au niveau d’une extrémité d’un tuyau d’amenée de fluide, ladite pompe ayant une entrée et une sortie, le fluide pouvant être pompé du réservoir dans ledit dispositif de pompage via ledit tuyau d’amenée et ladite entrée et pouvant être pompé hors dudit dispositif de pompage via ladite sortie ;

• un tube de distribution en connexion fluidique avec la sortie du dispositif de pompage et pouvant être utilisé pour faire passer du fluide à travers celui-ci.

Selon l’invention, le tuyau d’amenée est doté au niveau de son autre extrémité d’un premier élément, mâle ou femelle, d’une connexion de type raccord rapide pour fluide, le premier élément étant de préférence agencé pour coopérer avec un deuxième élément de la connexion présent sur le réservoir de fluide.

Selon une possibilité, le distributeur transportable peut comporter une coque avant agencée pour recevoir l’alimentation électrique et le dispositif de pompage, et une coque arrière formant logement agencé pour recevoir le réservoir de fluide de manière amovible.

L’autre extrémité du tuyau d’amenée peut déboucher dans une cavité interne formée par la coque arrière. Le distributeur peut être doté d’une fenêtre dans une paroi extérieure de la coque arrière, de préférence au niveau du premier élément de la connexion.

Le distributeur peut en outre comporter un moyen de distribution, par exemple lance, de fluide agencé pour être raccordé en une extrémité à une buse distributrice de liquide.

Selon un deuxième aspect de l’invention, il est proposé une sache (de type DOYPACK®) dotée d’un élément de connexion (21 ) de raccord rapide pour fluide convenant à être raccordé fluidiquement à un sac à dos distributeur de liquide selon le premier aspect de l’invention, ou l’un ou plusieurs de ses perfectionnements.

Selon un troisième aspect de l’invention, il est proposé un kit comportant :

• un distributeur selon le premier aspect de l’invention, ou l’un ou plusieurs de ses perfectionnements,

• une sache le deuxième aspect de l’invention, ou l’un ou plusieurs de ses perfectionnements.

Selon encore un autre aspect de l’invention, il est proposé un procédé de transformation d’un distributeur transportable de fluide convenant à distribuer un fluide et présentant un réservoir ainsi qu’un dispositif de pompage comportant une entrée raccordée à une extrémité d’un tuyau d’amenée de fluide qui est lui-même raccordé audit réservoir au niveau d’une autre extrémité, comprenant une étape de mise en place au niveau de l’autre extrémité du dudit tuyau d’amenée d’un premier élément de connexion, mâle ou femelle, de type raccord rapide pour fluide et une étape de création d’une fenêtre dans le réservoir au niveau dudit premier élément de connexion.

Le sac à dos distributeur de fluide selon l’invention peut être utilisé pour recevoir une graisse particulière, par exemple pour graisser des patins au niveau d’un aiguillage de voies de chemin de fer. Une autre application de l’invention, notamment quand le connecteur est un connecteur rapide de type CMB, est le domaine de l’industrie agro-alimentaire. L’ensemble des pièces est homologué pour une utilisation dans ce domaine.

Description des figures

D’autres avantages et particularités de l’invention apparaîtront à la lecture de la description détaillée de mises en œuvre et de modes de réalisation nullement limitatifs, au regard de dessins annexés sur lesquels :

- La figure 1 représente une schématique une vue arrière en perspective d’un système selon l’invention,

- La figure 2 représente un schéma fonctionnel du système représenté sur Figure 1 ,

- La figure 3 illustre l’insertion d’une sache selon l’invention dans un sac à dos selon l’invention,

- La figure 4 représente schématiquement une vue avant en perspective du système représenté sur Figure 1 .

Description de mode de réalisation

Les modes de réalisation décrits ci-après n’étant nullement limitatifs, on pourra notamment considérer des variantes de l’invention ne comprenant qu’une sélection de caractéristiques décrites, par la suite isolées des autres caractéristiques décrites, si cette sélection de caractéristiques est suffisante pour conférer un avantage technique ou pour différencier l’invention par rapport à l’état de la technique antérieure. Cette sélection comprend au moins une caractéristique, de préférence fonctionnelle sans détails structurels, ou avec seulement une partie des détails structurels si cette partie uniquement est suffisante pour conférer un avantage technique ou pour différencier l’invention par rapport à l’état de la technique antérieure.

Sur les figures, un élément apparaissant sur plusieurs figures conserve la même référence.

En référence aux figures, un mode de réalisation d’un distributeur de fluide portable 1 mettant en œuvre la présente invention est illustré. Le distributeur 1 peut être conçu pour être porté et/ou transporté par un utilisateur, et peut être alimenté ou actionné à la main à l’aide de n’importe quelle pompe à main classique. Le distributeur 1 peut distribuer une variété de fluides, tels que liquides ou semi-liquides, par exemple, de l’eau, un pesticide, de l’engrais, un fluide de nettoyage, de la peinture, de la laque, ou tout autre fluide approprié, de diverses manières, telles que, par exemple, un flux constant, une pulvérisation dispersée, un brouillard et/ou de toute autre manière.

Le distributeur 1 illustré sur les figures et décrit plus en détail ci-après est présenté à titre d’exemple uniquement pour illustrer et décrire les différentes caractéristiques et éléments de la présente invention. À cet égard, il est à noter que d’autres modes de réalisation de la présente invention peuvent employer n’importe quel nombre quelconque des caractéristiques et éléments illustrés sur les figures et décrits plus en détail ci-après.

En référence aux figures, l’exemple de distributeur 1 est conçu pour être porté par un utilisateur. Bien que le distributeur puisse être conçu pour être porté par n’importe quelle zone du corps d’un utilisateur, le distributeur illustré est conçu pour être porté sur le dos d’un utilisateur. À cet effet, le distributeur 1 peut comprendre une coque avant 2 positionnable sur le dos de l’utilisateur pour supporter le distributeur 1. La coque avant 2 dans le mode de réalisation illustré est reliée à une coque arrière 3 du distributeur 1 , et peut comprendre des sangles supérieures 4 et des sangles inférieures 5 pouvant venir en prise avec des supports de sangle supérieurs (non représenté) et des supports de sangle inférieurs (non représenté).

La coque avant 2 peut être dotée d’une plaque de mousse 6 à laquelle une ou plusieurs des sangles 4, 5 sont reliées. La plaque de mousse 6 peut ainsi distribuer le poids du distributeur 1 par l’intermédiaire des sangles 4, 5.

La coque arrière 3 définit une cavité interne 7 dans laquelle une sache 8 peut être reçu et stocké, et une ouverture 9 à travers laquelle la sache peut être placée dans la coque arrière 3 ou retirée de la coque arrière 3. L’ouverture 9 est située dans une paroi supérieure de la coque arrière 3.

Des fenêtres 10 et 11 sont formées sur une surface extérieure de la coque avant 3 de sorte de pouvoir observer le niveau de fluide contenu dans la sache 8. En lieu et place des fenêtres, des plastiques transparents peuvent être posés sur ces surfaces pour empêcher de toucher la sache.

Le distributeur 1 est également doté d’un couvercle de réservoir 12 qui peut être sélectivement utilisé pour fermer la coque arrière 3 au-dessus de l’ouverture 9, le couvercle de réservoir 12 est de forme complémentaire et est dimensionné pour coopérer avec l’ouverture 9, et peut prendre toute forme.

La coque avant 2 définit un réceptacle pour batterie 13 dans une surface avant de celle-ci. Le distributeur comprend également une batterie 14 reliée de manière amovible à la coque avant 2. La batterie 14 est une batterie de haute capacité 18 volts. Cependant, la batterie 14 peut être n’importe quel type de batterie utilisable pour alimenter efficacement le distributeur 1 . La batterie 14 peut présenter un encombrement de 120 mm par 70 mm par 80 mm. Selon une variante, la coque avant 2 peut définir une interface électrique pour que les systèmes électriques composant le distributeur soient directement alimentés par une alimentation électrique permanente. Dans le mode de réalisation illustré, la batterie 14 est reliée de manière amovible à la coque avant, de préférence au moyen d’un engagement spécifique de type MILWAUKEE®. En variante, la batterie 14 peut être montée d’une autre manière, telle que, par exemple, par un ou plusieurs éléments de fixation (vis, boulons, colliers, broches et similaires).

Comme l’illustre la figure 2, le distributeur 1 comporte en outre un dispositif de pompage 15, ici une pompe électrique entraînée par un moteur électrique 16. Le moteur électrique 16 est alimenté en énergie par la batterie 14.

La pompe 15 est raccordée de manière fluidique à la sache 8 et présente une entrée 17 et une sortie 18. La pompe peut par exemple présenter un encombrement de 190 mm par 90 mm.

Un raccord rapide ferme les deux extrémités de la canalisation en empêchant la sortie de liquide lorsque le raccord est désaccouplé. Un raccord de ce type comporte typiquement un manchon, une partie mâle et une partie femelle. Lorsque le raccord doit être accouplé, le manchon est tiré vers l’arrière et la partie mâle est poussée dans la partie femelle. Lors du désaccouplement, le manchon est tiré en arrière afin qu’il déverrouille le raccord et permette la fermeture des extrémités de la canalisation. Par exemple, des soupapes peuvent être rappelées par des ressorts et sont placées dans les parties femelle et mâle qui sont en coopération lorsque le raccord est accouplé de manière que la canalisation soit alors ouverte et, lorsque le raccord est désaccouplé, les soupapes viennent coopérer avec des sièges formés dans les parties femelle et mâle. Les raccords rapides visés par l’invention peuvent également être de type « push-pull » ou encore de type CMB (pour CMB Schankanlagen Gmbh) doté d’un joint sur la partie male pour assurer l’étanchéité.

À cet effet, la sache est dotée d’un premier élément 21 pour la connexion 20, respectivement de type partie mâle ou femelle, tandis que l’extrémité 19 agencée pour être raccordée à la sache est dotée d’un deuxième élément 22, respectivement de type partie femelle ou mâle, coopérant avec le premier élément 21 pour la connexion 20.

Comme cela peut être mieux vu sur la figure 3, le tuyau 19 débouche dans une partie inférieure de la cavité interne 7 de la coque arrière 3. Une fenêtre F est agencée sur une surface externe de la coque arrière 3 pour permettre la manipulation de la connexion 20 pour accoupler au, ou désaccoupler du, tuyau 19.

Le dispositif de pompage 15 comporte en outre un pressostat, non représenté, agencé pour entraîner la pompe dès lors que la pression est inférieure à une valeur maximale prédéterminée, par exemple 4,2 bars. Lorsque la valeur prédéterminée maximale est atteinte, la pompe n’est plus entraînée. Lorsque la valeur courante est inférieure à une valeur minimale prédéterminée, par exemple de 1 ,9 bar, la pompe est entraînée. Aussi, la pression d’utilisation est comprise entre la valeur minimale et la valeur maximale.

Aussi, l’utilisateur du distributeur 1 doit seulement raccorder la sache 8 au tuyau 19 pour pouvoir distribuer le liquide sur la surface adéquate. Cela évite qu’il ait à manipuler un liquide potentiellement dangereux pour remplir un réservoir. Lorsque la sache est terminée, car vide, l’utilisateur peut retirer la sache et en mettre une autre : il n’a pas à nettoyer de réservoir.

Lorsque la sache 8 est retirée du connecteur, il n’y a pas de liquide qui coule, que ce soit du côté de la sache ou de celui du connecteur.

La sache peut être suspendue sur le couvercle 12 au moyen d’un crochet C.

Le tuyau 19 est lui-même raccordé fluidiquement à l’entrée 17 de la pompe au moyen d’un autre connecteur 23, par exemple de type raccord rapide hydraulique, mais non nécessairement.

Le fluide peut être pompé depuis la sache 8 dans ledit dispositif de pompage 15 via l’entrée 17 et peut être pompé hors du dispositif de pompage 15 via la sortie 18. La sortie 18 est elle-même raccordée, au moyen d’un connecteur 24 à un tuyau 25, lequel est raccord à une interface de connexion 26 disposée sur une surface extérieure de la coque avant 2 ou de la coque arrière 3.

L’interface de connexion 26 est elle-même raccordée, au moyen d’un tuyau 27 et d’un connecteur 28, à une lance 29 dotée d’une buse de distribution 30 en son extrémité. Le connecteur 28, de préférence de type push-pull, permet à l’utilisateur de se libérer de la lance 29, dans une situation d’urgence, si celle-ci reste coincée. Ce peut être le cas lorsque l’aiguillage d’une voie est déplacé et emprisonne la lance, alors qu’un train arrive en même temps.

La buse de distribution 30 peut être remplacée par une buse de pulvérisation. La lance peut être prévue extensible, par exemple de 78 cm à 125 cm.

La buse de distribution 30 est dotée d’un moyen de commande , non représenté, de type poussoir.

Dans une position de repos du moyen de commande 31 , le flux de liquide mis sous pression par la pompe 15 est bloqué. Dans une autre position dans laquelle le poussoir est pressé contre un ressort, le flux de liquide mis sous pression par la pompe 15 peut s’écouler en direction de la buse de distribution 30.

Le distributeur comporte en outre un dispositif de réamorçage, non représenté. Le dispositif de réamorçage comporte un clapet disposé sur la lance 30. Il est agencé pour éviter de devoir réamorcer la pompe lorsqu’on termine une sache et qu’on en dispose une autre. Cela évite d’avoir à presser sur la sache. On note que la pompe est réamorcée sans toucher le liquide.

Une fois vide, la sache peut être envoyée dans un système de déchets industriels banals, a contrario des réservoirs des dispositifs selon l’état de l’art qui devaient être envoyés dans un système de déchets industriels spéciaux.

Bien sûr, l’invention n’est pas limitée aux exemples qui viennent d’être décrits et de nombreux aménagements peuvent être apportés à ces exemples sans sortir du cadre de l’invention. De plus, les différentes caractéristiques, formes, variantes et modes de réalisation de l’invention peuvent être associés les uns avec les autres selon diverses combinaisons dans la mesure où ils ne sont pas incompatibles ou exclusifs les uns des autres.