Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
IRONING SUPPORT
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/1987/005060
Kind Code:
A1
Abstract:
The ironing support comprises two ironing planes (2, 3) parallel to each other and consisting of plates interconnected by means of strut elements (7, 8) of small height. It is characterized in that, on the one hand, one (2) of the ironing planes is embodied by a so-called main plate, whereas the other (3) ironing plane is embodied by two distinct annex plates projecting over the main plates and, on the other hand, instead of being all arranged at the same extremity of the support, the strut elements (7, 8) connecting respectively the annex plates to the main plate are associated to the main plate at opposite ends thereof, the three parts of the annex plates being thus turned towards each other. Application to the industry of household equipement.

More Like This:
Inventors:
THEETEN BERNARD (FR)
Application Number:
PCT/FR1987/000037
Publication Date:
August 27, 1987
Filing Date:
February 10, 1987
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
THEETEN BERNARD
International Classes:
D06F81/00; D06F81/12; (IPC1-7): D06F81/00
Foreign References:
US2888760A1959-06-02
FR1146635A1957-11-13
US1443917A1923-01-30
GB190903895A1909-04-29
US2699617A1955-01-18
US2700836A1955-02-01
US2650442A1953-09-01
Other References:
See also references of EP 0264383A1
Download PDF:
Claims:
REVENDICATIONS
1. Support de repassage (1 ) comportant deux plans de repassage (2, 3) parallèles entre eux et constitués de plateaux (4, 5, 6) reliés entre eux par des éléments d'entretoisement (7, 5 8) de faible hauteur (H), ce support étant CARACTERISE en ce que : d'une part, l 'un (2) des plans de repassage est matérialisé par un seul plateau (4) dit principal, tandis que l 'autre (3) plan de repassage est matérialisé par deux plateaux 10 annexes (5, 6) distincts surplombant le plateau principal (4) et, d'autre part, au lieu d'être tous disposés à une même extrémité du support, les éléments d'entretoisement (7, 8) reliant respectivement les plateaux annexes (5, 6) au plateau 15 principal (4) sont associés au plateau principal (4) à des extrémités opposées de celuici, les parties libres des plateaux annexes étant ainsi tournées l 'une vers l 'autre.
2. Support selon la revendication 1 caractérisé en ce que le plateau principal a une forme sensiblement rectangulaire et 0 les éléments d'entretoisement (7, 8) sont disposés à la périphérie de ce plateau.
3. Support selon la revendication 1 ou 2 caractérisé en ce que, pour présenter une surface optimale sans pour cela augmenter l 'encombrement du support (1 ), en projection sur le 5 plan du plateau principal, les plateaux annexes (5, 6) s'inscrivent à l 'intérieur du contour du plateau principal.
4. Support selon la revendication 1 ou 2 caractérisé en ce que, en projection sur le plateau principal , les plateaux annexes en épousent les contours par au moins deux de leur bord 0 et se présentent donc sous la forme d'un panneau rectangulaire fictif (11 ) scindé en deux parties (5, 6) séparées l 'une de l 'autre par un certain espace (12.) utile à l 'engagement des pièces à repasser (10) sur l 'extrémité libre des plateaux annexes (5, 6). 5.
5. Support selon l 'une quelconque des revendication 1 à 4 caractérisé en ce que les plateaux annexes ont sensiblement des formes de triangles rectangles dont les hypoténuses sont en vis à vis.
6. Support selon la revendication 3 ou 4 caractérisé en ce que, sur le plus grand plateau annexe, le bord (126) jouxtant l 'espace (12) s'étend sensiblement au long de la diagonale du rectangle fictif (11 ) mais, du côté des éléments d'entretoisement (8) du plateau correspondant, au lieu de rejoindre l 'angle du rectangle fictif (11 ), ce bord (126) rejoint le côté longitudinal de celuici de manière à conférer au grand plateau annexe une forme de trapèze rectangle préservant sur le contour du plateau un angle obtus (A) propice au repassage de certaines pièces (10).
7. Support selon l 'une quelconque des revendications 1 à 6 caractérisé en ce que le support de repassage comprend en outre guidée en translation entre deux éléments d'entretoisement (8) tels deux entretoises (13) en C à branches disposées parallèlement, une plateforme (14) escamotable entre les plateaux (4, 5) et destinée, en position sortie, à recevoir le fer à repasser.
8. Support selon l 'une quelconque des revendications 1 à 7 caractérisé en ce que la plateforme (14) comprend des rebords (141, 142) et acqu ert de ce fait l 'allure d'un panier (15) dont la plateforme (14) réalise le fond.
9. Support selon la revendicat on 8 caractérisé en ce que le fond est' sensiblement situé dans le plan médian des rebords pour former un double panier. 10, Support selon l 'une quelconque des revendications 1 à 9 caractérisé en ce qu'afin de renforcer la stabilité non seulement du plateau principal mais encore du plus grand plateau annexe, sous l 'extrémité libre de celuici est prévu un élément d'entretoisement supplémentaire monté de manière éclipsable.
Description:
SUPPORT DE REPASSAGE

L'invention se rapporte à un support de repassage. Dans ce domaine, on connaît déjà ( FR-A-1.146.635 et US-A-2.888.760) un support de repassage présentant deux plans de travail parallèles entre eux, constitué de deux plateaux reliés entre eux au voisinage d'une de leurs extrémités par des éléments d'entretoisement prenant appui sur les faces en vis à vis des dits plateaux.

Après un garnissage de tout type connu, la face de l 'un des plateaux qui est tournée vers l 'extérieur constitue le plan de repassage, celle de l 'autre panneau forme le plan d'appui sur un élément stable tel une table.

Bien entendu, pour permettre le repassage de pièces aux dimensions et découpes variables, chaque plateau est de forme sensiblement différente.

En particulier, afin de disposer d'une surface maximale de repassage, le plus grand des deux plateaux a une forme globalement rectangulaire mais se termine à son extrémité libre par une partie arrondie. L'autre plateau a son extrémité libre qui, soit forme un large plateau circulaire relié au reste du plateau par des larges congés (FR-A-1.146.635 ) soit est scindé 1 ongi udi nal ement en deux parties qui se terminent par des parties arrondies et sont reliées entre elles par un large congé ( US-A-2.888.760 ) . Si de prime abord, le pourtour de chacun des plateaux de ces planches permet de disposer d'une surface de repassage à contours suffisamment variables pour répondre à la diversité des formes des pièces à repasser, les parties concaves que forment les congés rendent très difficiles le garnissage des plans de travail des plateaux sans réaliser dans le revêtement des pinces qui marqueront des faux plis dans les pièces à repasser.

Par ailleurs, les éléments d'entretoisement des deux panneaux n'étant disposés qu'au voisinage d'une des extrémités du support, sur la majorité de leur longueur, les deux panneaux sont en porte à faux.

Au moment de l 'utilisation de la table et notamment lors du repassage sur son grand plateau, les efforts auxquels elle est alors soumise, font ployer le panneau supérieur qui manque d ' assise. L'instabilité qui en résulte est évidemment une gêne pour le repassage.

On connaît (GB-A-3895, US-A-2.699.617 ) d'autres supports de repassage présentant deux plans de travail parallèles entre eux, constitué d'un plateau principal présentant une grande surface de repassage et d'un très petit plateau formant une jeannette qui, par l 'une de ses extrémités, est fixé au plateau principal par l 'intermédiaire d'un élément d'entretoisement.

Lors de l 'utilisation du plateau principal, compte tenu de la petitesse de la jeannette, l 'instabilité est encore plus grande.

Pour pallier à cet inconvénient, l 'un de ces supports (GB-A-3895) a son plateau principal qui est, sur la face portant la jeannette, muni d'organes dans lesquels des pieds peuvent être fixés de manière amovible pour permettre au plateau principal de prendre appui sur l 'élément stable non seulement par la jeannette et son élément d'entretoisement mais encore au delà de la jeannette et notamment du côté opposé à l 'élément d 'entretoi sèment.

Si ces pieds procurent une bonne - stabilité, ils compliquent bien sûr la fabrication de la planche et son utilisation compte tenu des montages/démontages nécessaires à chaque retournement.

En outre, devant être démontés lors de l 'utilisation de la jeannette, les pieds risquent d'être égarés. Un résultat que l 'invention vise à obtenir est un support de repassage qui remédie aux inconvénients précités.

A cet effet, l 'invention a pour objet un support du type précité notamment caractérisé en ce que :

- d'une part, l 'un des plans de repassage est matérialisé par un seul plateau dit principal, tandis que l 'autre plan de repassage est matérialisé par deux plateaux annexes distincts surplombant le plateau principal et,

- d'autre part, au lieu d'être tous disposés à une même extrémité du support, les éléments d'entretoisement reliant respectivement les plateaux annexes au plateau principal sont associés au plateau principal à des extrémités opposées de celui-ci , les parties libres des plateaux annexes étant ainsi tournées l 'une vers l 'autre.

L'invention sera bien comprise à l 'aide de la description ci-après faite à titre d'exemple non limitatif en regard du dessin ci-annexé qui représente schémati.quement :

-- ffiigquurree 11 : vu de profil, le support de repassage,

- figure 2 une vue selon F de la figure 1,

- figure 3 le support de repassage vu en perspective. En se reportant au dessin, on voit que le support de repassage 1 présente de manière connue deux plans ' de repassage 2, 3 parallèles entre eux et constitués de plateaux 4, 5, 6 de forme et de dimensions notablement différentes, reliés entre eux par des éléments d'entretoisement 7, 8 de faible hauteur H prenant appui sur les faces en vis à vis 41, 51, 61 des plateaux 4, 5, 6 matérialisant les plans de repassage parallèles. Sur leurs faces 42, 52, 62 situées du côté des plans de repassage 2, 3 et de ce fait dites f.aces externes, les plateaux 4, 5, 6 sont garnis d'un revêtement (non représenté) de tout type connu, par exemple isolant.

Le simple retournement du support 1 permet de bénéficier de surfaces de repassage différentes répondant à la diversité des formes des pièces 10 à repasser.

C'est pourquoi, les plateaux présentent du point de vue géométrique des différences.

Bien évidemment, le support 1 repose par l 'un de ses plans de repassage 2, 3 réalisant alors un plan d'appui sur un élément stable 9, de hauteur convenable, tel une table. Selαn 1 ' i nventi on : d'une part, l 'un (2) des. plans de repassage est matérialisé par un seul plateau 4 dit principal, tandis que l 'autre (3) plan de repassage est matérialisé par deux plateaux annexes 5, 6 distincts surplombant le plateau principal 4 et,

- d'autre part, au lieu d'être tous disposés à une même extrémité du support, les éléments d'entretoisement 7, 8 reliant respectivement les plateaux annexes 5, 6 au plateau principal 4

sont associés au plateau principal 4 à des extrémités opposées de celui-ci, les parties libres des plateaux annexes étant ainsi tournées l 'une vers l 'autre.

De ce fait, lors de l 'utilisation du plateau principal, celui-ci est appuyé par ses deux extrémités, ce qui l 'empêche de ployer .

Les plateaux annexes 5, 6 sont sensiblement de dimensions, l 'un 5 comparables à celles d'une jeannette, et l 'autre nettement plus grandes et notamment de largeur sensiblement égale à celle du pla-teau principal auquel il est associé par au moins deux éléments d'entretoisement 8 espacés de manière, avec l 'élément d'entretoisement 7 de la jeannette 5, à offrir le polygone de sustentation le plus large possible sur l 'élément stable 9. Le plateau principal ayant une forme sensiblement rectangulaire, les éléments d'entretoisement 7, 8 sont alors disposés à la périphérie de ce plateau par exemple dans trois des quatre angles du dit plateau principal ce qui lui confère une grande stabilité. Pour présenter une surface optimale sans pour cela augmenter l 'encombrement du support 1, en projection sur le plan du plateau principal, les plateaux annexes 5, 6 s'inscrivent à l 'intérieur du contour du plateau principal et de préférence en épousent les contours par au moins deux de leur bord et se présentent donc sous la forme d'un panneau rectangulaire fictif

11 scindé en deux parties 5, 6 séparées l 'une de l 'autre par un certain espace 12 utile à l 'engagement des pièces à repasser 10 sur l 'extrémité libre des plateaux annexes 5, 6.

De ce fait, dans ce mode préférée de réalisation, les plateaux annexes ont sensiblement des formes de triangles rectangles dont les hypoténuses sont en vis à vis.

Le bord 126 du plus grand plateau annexe jouxtant l 'espace

12 s'étend sensiblement au long de la diagonale du rectangle fictif 11. De préférence, du côté des éléments d'entretoisement 8 du plateau correspondant, ce bord 126 rejoint non pas l 'angle du rectangle fictif 11 mais le côté longitudinal de celui-ci de manière à conférer au grand plateau annexe une forme de trapèze

rectangle préservant sur le contour du plateau un angle obtus A propice au repassage de certaines pièces 10 et notamment d'encollure et d ' ëpaul ement .

De préférence, les éléments d'entretoisement 7, 8 ont un e hauteur fixe mais, bien entendu, ils peuvent également :

- avoir une hauteur réglable et comporter à cet effet des moyens (non représentés) en vue du réglage de leur hauteur ou

- être rabattables voire même démontables.

Dans tous les cas, ces éléments d'entretoisement 7, 8 sont conçus de manière à résister sans déformation notable aux efforts reçus lors du repassage et à limiter le moins possible les possibilités d'enfîle ent de pièces à repasser 10 sur au moins certains des plateaux annexes.

Pourvu que les éléments 7, 8 satisfassent aux conditions ci-dessus énoncées, toute forme convient mais de préférence il s'agira d ' entretoi ses 13 en forme de "C" allongé.

Dans l 'intervalle de hauteur H réservé entre le plateau principal 4 et les plateaux annexes 5 et 6, peuvent évidemment se loger des éléments accessoires. Par exemple, peuvent y trouver place un caisson et des canalisations et/ou des moyens de liaison à un groupe permettant d'aspirer la vapeur issue du repassage et captée au travers d'au moins l 'un des plateaux 4, 5, 6.

Dans ce cas, au moins le plateau concerné est en matériau perméable et, par exemple, en métal déployé ou en matériau présentant des orifices venus de moulage ou de perçage.

Selon l 'invention, le support de repassage comprend en outre guidée en translation entre deux éléments d'entretoisement

8 tels deux entretoises 13 en à branches disposées parallèlement, une plateforme 14 escamotable entre les plateaux 4, 6 et destinée, en position sortie, à recevoir le fer à repasser .

De préférence, la plateforme 14 comprend des rebords 141 , 142 et acquiert de ce fait l 'allure d'un panier 15 dont la plateforme 14 réalise le fond.

Avantageusement, ce fond est sensiblement situé dans le plan médian des rebords pour former un double panier.

Bien entendu, le panier 15 est en matériau thermiquement résistant et/ou comporte, pour recevoir le f e r , une semelle d'appui en un matériau thermiquement résistant.

De préférence, la translation du panier 14 entre ces deux positions, l 'une de sortie, l 'autre escamotée, est délimitée par des butées (non représentées).

En position escamotée, le panier pourra avantageusement servir de tiroir et, par exemple, abriter des accessoires.

Sur les figures, le panier n'a été représenté qu'en position sortie.

De préférence, les côtés des plateaux se rejoignent évidemment par des arrondis.

Le support de repassage a des dimensions telles qu'il reste facile à manipuler et que, notamment, l 'opérateur puisse aisément le retourner pour utiliser tantôt le recto, tantôt le verso comme support de repassage selon les exigences de forme de platine requise par l 'article repassé.

Avantageusement, le plateau principal sera très large ' et notamment aura une largeur au moins égale à la moitié de sa longueur.

A titre purement indicatif, pour un usage domestique, on a obtenu de bons résultats avec un support dont les plateaux s'inscrivent chacun dans un rectangle de cinq cents millimètres par neuf cent millimëtre-s et dont la distance entre le plan de repassage avoisîne cent vingt millimètres.

Des dimensions plus modestes seront prévues lorsque la table à repasser aura un autre usage, par exemple, pour le repassage pendant des voyages ou pour un usage comme jouet.

Avantageusement, le support peut être réalisé en bois ou en panneau de particules mais tout autre matériau tel le métal ou la matière plastique peut convenir pourvu qu'il supporte les contraintes liées à 1 ' êchauffement dû au fer à repasser.

Pour le rangement de la planche, celle-ci peut être pourvue de moyens de suspension tels des anneaux. Dans une variante de réalisation, afin de renforcer la stabilité non seulement du plateau principal mais encore du plus grand plateau annexe, sous l 'extrémité libre de celui-ci est porévu un élément d'entretoisement supplémentaire (non représenté ) .

Cet élément supplémentaire est alors monté de manière éclipsable afin, lors de l 'utilisation du grand plateau annexe, de libérer si besoin est le passage de pièce à enfiler sur 1 ' extrëmi té 1 i bre.

L'ensemble du support peut être mobile sur un axe d'articulation facilitant son retournement.

Le dit axe est alors associé à un support tel une cloison.

Le plateau principal peut évidemment dans ce cas servir de table d'appoint.