Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
LIPOSOMES CONTAINING SCUTELLARIA EXTRACTS
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/1989/008447
Kind Code:
A1
Abstract:
Composition based on hydrated lipid lamellar phases or liposomes, characterized in that said hydrated lipid lamellar phases or liposomes contain at least in part a Scutellaria extract, or at least an active substance isolated from such an extract or obtained by chemical synthesis in particular wogonine, 2'-hydroxy-wogonine, baicaleine, neobaicaleine, oroxindine and baicaline. Said composition is useful for preparing cosmetic or pharmaceutical compositions in particular dermatological compositions with an anti-allergic, anti-inflammatory or anti-aging action.

Inventors:
MEYBECK ALAIN (FR)
Application Number:
PCT/FR1989/000020
Publication Date:
September 21, 1989
Filing Date:
January 23, 1989
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
LVMH RECH (FR)
International Classes:
A61K8/04; A61K8/14; A61K8/49; A61K8/60; A61K8/96; A61K8/97; A61K9/127; A61K9/50; A61K31/00; A61K31/35; A61K31/351; A61K31/70; A61K31/7042; A61K31/7048; A61K36/00; A61K36/53; A61K36/539; A61P17/00; A61P25/04; A61P29/00; A61P37/00; A61P37/08; A61P43/00; A61Q1/00; A61Q1/02; A61Q1/10; A61Q1/12; A61Q17/04; A61Q19/08; (IPC1-7): A61K9/50; A61K7/00; A61K35/78
Foreign References:
EP0224837A21987-06-10
Download PDF:
Claims:
REVENDICATIONS
1. Composition à base de phases lamellaires Lipidiques .hydratées ou de Liposomes, caractérisée en ce que Lesdites phases Lamellaires lipidiques hydratées ou lesdits liposomes contiennent au moins en partie un extrait de Scutellaria, ou au moins une substance active isolée d'un tel extrait ou obtenue par synthèse chimique, en particulier choisi parmi : 2',5,7trihydroxy8méthoxy flavone (ou 2'hydroxywogonine), 2',5dihydroxy6,6',7,8tétra méthoxyfLavone (ou skullcap .flavone II ou néobaïcaléine), 2',5,5',7tétrahydroxy6',8diméthoxyflavone, 5hydroxy8méthoxy fllavone70Dglucuronide (ou wogonin70Dglucuronide ou oroxin¬ dine), 5hydroxy7,8diméthoxyfLavone (ou 70méthylwogonine), 5,7dïhydroxy6méthoxyfLavone (ou oroxyline A ou 60méthylbaï caléine), 4',5,7trihydroxy8méthoxyfLavone (ou 4'hydroxywogo nine), 2',5,6'trihydroxy7,8diméthoxyflavone, 5,7,8trihydroxy flavone (ou norwogonine), 5,6,7trihydroxyflavone (ou baïcaléine), 5,8di ydroxy6,7diméthoxyfLavone, 2' ,3,5,6',7pentahydroxyfla¬ vone, 4',5,6trihydroxyflavone7ODglucuronide (ou 4'hydroxy baicaline ), acide 5,6dihydroxyflavone70Dglucuronique méthyl ester (ou baicaline méthyl ester), 2*,5,7trihydroxyfLavone (2* hydroxy chrysine), 5,7dihydroxy8méthoxyfLavone (ou wogonine), 2',5,7trihydrpxy6',8di éthoxyflavone (ou 2'hydroxy6'methoxy wogonine), 4',5,6,7tétrahydroxyfLavone (ou 4'hydroxybaïca léine), 5,6dihydroxyflavone7ODglucoside (baïcaléine7OD glucoside), 5hydroxy4',6,7triméthoxyflavone (ou salvigénine), 5hydroxy6méthoxyflavone7ODglucuronide (ou oroxyline A70 Dglucuronide), 5,6dihydroxyfLavone7ODglucuronide (ou baica¬ line), acide 5hydroxy6méthoxyflavone7ODgLucuronique méthyl ester (ou oroxindine méthyl ester), 5,7dihydroxyfLavone (ou chry¬ sine) .
2. Composition selon la revendication 1, caractérisée en ce que Ladite substance active est. choisie parmi Le groupe consti¬ tué par La wogonine, La 2'hydroxywogonine, La baïcaléine, La néo baïcaléine, l'oroxindine et la baicaline.
3. Composition selon La revendication 1, caractérisée en ce que L'extrait précité est obtenu par une extraction par solvant, de préférence choisi parmi le groupe consistant d'un solvant polaire, notamment une solution alcoolique ou hydroalcoolique, ou une solution éthérée, d'un solvant organique apolaire, comme le nhexane, le benzène, ou avantageusement une combinaison des deux.
4. Composition selon l'une des revendications 1 à 3, caractérisée en ce que l'extrait précité seul ou La substance active isolée d'un tel extrait ou obtenue par synthèse chimique d'un tel extrait, est utilisé seul ou en mélange avec d'autres substances actives compatibles.
5. Composition selon l'une des revendications 1 à 4, caractérisée en ce que l'extrait précité seul ou ladite substance active isolée d'un tel extrait ou obtenue par synthèse chimique est introduit dans La phase Lipidique des phases lamellaires lipi diques hydratées ou des Liposomes.
6. Composition selon l'une des revendications 1 à 4, caractérisée en ce que l'extrait précité ou la substance active isolée d'un tel extrait ou obtenue par synthèse chimique précitée est introduit dans la phase aqueuse des phases lamellaires lipi¬ diques hydratées ou des liposomes.
7. Composition selon l'une quelconque des revendications 1 à 6, caractérisée en ce que le Scutellaria est choisi parmi le groupe consistant de Scutellaria Baicalensis, de Scutellaria Vîscidula ou de Scutellaria Galericulata.
8. Composition selon l'une des revendications 1 à 7, caractérisée en ce que l'extrait de Scutellaria est un extrait de racines de Scutellaria Baicalensis Georgi encore appelé extrait d'Ogon.
9. Composition cosmétique ou pharmaceutique, notamment dermatologique, à activité antiinfLammatoire, antiallergique ou antîviei ILïssement, caractérisée en ce qu'elle comprend une com¬ position à base de phases lamellaires lipidiques hydratées ou de Liposomes contenant au moins en partie un extrait de Scutellaria, ou au moins une substance active isolée d'un tel extrait ou obtenue par synthèse chimique, en particulier choisi parmi : 2',5,7trihydroxy8méthoxyflavone (ou 2'hydroxywogonine), 2',5 dihydroxy6,6',7,8tétraméthoxyflavone (ou skuLLcap flavone II ou néobaïcaléine), 2',5,5',7tétrahydroxy6',8diméthoxyfLavone, 5 05 hydroxy8méthoxy Lavone70Dglucuronide (ou wogonin7ODglu curonide ou oroxindine), 5hydroxy7,8diméthoxyfLavone (ou 70 méthylwogonine), 5,7dihydroxy6méthoxyfLavone (ou oroxyline A ou 60méthylbaîcaLéine), 4',5,7trihydroxy8méthoxyfLavone (ou 4'hydroxywogonine), 2',5,6'trihydroxy7,8diméthoxyfLavone, 10 5,7,8trihydroxyflavone (ou norwogonine), 5,6,7trihydroxyfLavone (ou baïcaléine), 5,8dihydroxy6,7diméthoxyflavone, 2',3,5,6',7 pentahydroxyflavone, 4',5,6trihydroxyflavone70Dglucuro nide (ou 4'hydroxybaïcaline), acide 5,6dihydroxyfLavone 70Dglucuronique méthyl ester (ou baicaline méthyl ester), 15 ',5,7trihydroxyflavone (2'hydroxy chrysine), 5,7dihydroxy8 méthoxyflavone (ou wogonine), 2',5,7trihydroxy6',8diméthoxy flavone (ou 2'hydroxy6'~éthoxywogon'ine), 4',5,6,7tétrahydroxy flavone (ou 4'hydroxybaïcaléine), 5,6dihydroxyflavone70D glucoside (baιcaléine7ODglucoside), 5hydroxy4',6,7tri 20 méthoxyfLavone (ou salvigénine), 5hydroxy6méthoxyflavone70 Dglucuronide (ou oroxyline A7ODglucuronide), 5,6dihydroxy fLavone7ODglucuronide (ou baicaline), acide 5hydroxy6 méthoxyflavone7ODglucuronique méthyl ester (ou oroxindine méthyl ester), 5,7dihydroxyfLavone (ou chrysine). 25. 10. Composition cosmétique ou pharmaceutique selon la revendication 9, caractérisée en ce que Ladite substance active est choisie parmi le groupe constitué par La wogonine, La 2'hydroxy wogonine, La baïcaléine, la néobaïcaléine, l'oroxindine et La bai¬ caline. 0 11. Composition cosmétique ou pharmaceutique selon La revendication 9 ou 10 caractérisée en ce que L'extrait précité est obtenu par une extraction par solvant, de préférence choisi parmi le groupe consistant d'un solvant polaire, notamment une solution alcoolique ou hydroalcoolique, ou une solution éthérée, d'un 5 solvant organique apolaire, comme Le nhexane. Le benzène, ou avantageusement une combinaison des deux.
10. 12 Composition cosmétique ou pharmaceutique selon l'une des revendications 9 à 11, caractérisée en ce que l'extrait précité seul ou Ladite substance active isolée d'un tel extrait ou obtenue par synthèse chimique, est introduit seul ou en mélange avec d'autres substances actives compatibles dans la phase lipidique des phases lamellaires Lipidiques hydratées ou des liposomes.
11. 13 Composition cosmétique ou pharmaceutique selon L'une des revendications 9 à 12, caractérisée en ce que l'extrait précité ou la substance active isolée d'un tel extrait ou obtenue par synthèse chimique est introduit seul ou en mélange avec d'autres substances actives compatibles dans la phase aqueuse des phases Lamellaires lipidiques hydratées ou des liposomes.
12. 14 Composition cosmétique ou pharmaceutique selon L'une des revendications 9 à 12, caractérisée en ce que l'extrait précité ou la substance active isolée d'un tel extrait ou obtenue par syn¬ thèse chimique est introduit seul ou en mélange avec d'autres subs¬ tances actives compatibles dans la phase aqueuse des phases lamel¬ laires lipidiques hydratées ou des liposomes.
13. 15 Composition cosmétique ou pharmaceutique selon les revendications 9 à 14, caractérisée en ce que le Scutellaria est choisi parmi le groupe consistant de Scutellaria Baicalensis, Scutellaria Vascidula ou de Scutellaria Galericulata.
14. 16 Composition cosmétique ou pharmaceutique selon Les revendications 9 à 15, caractérisée en ce que L'extrait de Scutellaria est un extrait de racines de Scutellaria Baicalensis Georgi encore appelé extrait d'Ogon.
15. 17 Composition pharmaceutique, notamment dermatologique, ou cosmétique, selon l'une des revendications 9 à 16, caractérisée en ce que La proportion en poids d'extrait de Scutellaria, exprimée en extrait sec ou de la substance active isolée d'un tel extrait ou obtenue par synthèse chimique précitée, est comprise entre 0,0001 et 2 %, de préférence entre 0,001 et 0,4 % en poids par rapport au poids total de la composition.
Description:
LIPOSOMES CONTENANT DES EXTRAITS DE SCUTELLARIA

La présente invention concerne essentiellement une com¬ position à base de phases lamellaires lipidiques hydratées ou de liposomes contenant un extrait de Scutellaria, ou au moins l'un de ses constituants, et une composition cosmétique ou pharmaceutique, notamment dermatologique, à activité anti-allergique, anti¬ inflammatoire, ou anti-vieillissement, l'incorporant.

Les variétés végétales de Scutellaria de la famille des Labiatae incluent sans limitation Scutellaria Baicalensis, Scutellaria Viscidula ou Scutellaria Galericulata.

Les extraits les plus connus de Scutellaria sont des extraits de racines de Scutellaria Baicalensis Georgi (Scutellaria Radix) dénommés également "0G0N" ou même "0UG0N".

Des extraits d'Ogon tels que ci-dessus définis sont lar- gement décrits dans la littérature pour une utilisation cosmétique, pharmaceutique et horticole.

On décrit dans la demande de brevet japonais JP-57-209895 publiée sous le n° JP-A-59-101412 une composition cosmétique de protection des cheveux contenant un extrait d'Ogon (racine de Scutellaria Baicalensis) .

De même, la demande de brevet, japonais JP-57-183419 publiée sous le n° JP-A-59-73509 décrit une composition cosmétique contenant de l'Ogon en poudre à raison de 0,005-2 % en poids, ou un extrait de celui-ci comme un composant essentiel, cette composition présentant un effet excellent d'amélioration des peaux sèches, des taches, des rides, etc. Dans cette demande, on précise que l'Ogon est constitué de racines séchées de Scutellaria Baicalensis Georgi ou de végétaux apparentés.

L'utilisation d'extrait de Scutellaria Radix pour pré- parer une composition cosmétique évitant la formation de taches sur la peau est encore décrite dans la demande de brevet japonais

JP-59-241641 publiée sous le n° JP-A-61-122209, en mélange avec d'autres composants actifs.

L'emploi de Scutellaria comme l'un des composant d'un extrait muLtico posant pour La formation d'un réactivateur de la peau est décrit dans La demande de brevet japonais JP-54-172382 publiée sous le n° JP-A-56-92821.

IL a également été décrit dans la demande de brevet japonais JP-54-34771 publiée sous le n JP-A-55-1 7309 une composi¬ tion cosmétique comprenant un extrait de Scutellaria Baicalensis Georgi pour la prévention de la dureté, des brûlures du soleil, et de L'inflammation de La peau. La formulation cosmétique peut être utilisable sous forme de Lotion, de crème, d'émuLsion, de crème de nettoyage et de savon.

Des compositions pharmaceutiques contenant de L'Ogon sont décrites respectivement dans JP-A-62-26229 (Scutellaria Radix, agent de promotion de différentiation des cellules nerveuses) ; JP-A-61-167623 (Ougon, racine de Scutellaria Baicalensis, agent d'inhibition de coagulation des plaquettes) ; JP-A-61-161219 (ScutelLaria Baicalensis Georgi ou Scutellaria Viscidula Buxge, traitement des dermatites atopiques) ; JP-A-61-109733 (Ougon, racine de Scutellaria Baicalensis, agent carcinostatique) ; JP-A-61-263923 (inducteur d'interleukine-2 de faible toxicité contenant, dans un mélange d'extrait d'herbe, un extrait d'Ogon) ; JP-A-58-121218 (composition pour le contrôle de caries dentaires comprenant, entre autres, un extrait de ScutelLaria Baicalensis ; GB-A-1096708 (médicament antinarcotique contenant, entre autres, des racines de Scutellaria Baicalensis Georgi (5 %)) ; JP-A-62-0331 5 (médicament améliorant l'effet anticancéreux de Tégafur contenant, entre autres, des racines de ScutelLaria en poudre) .

Des extraits d'Ogon ont également été utilisés dans L'agriculture pour la production d'un agent d'activation de la croissance des plantes JP-A-61-115009 ; comme fongicide JP-A-56-022709 ; ou comme agent de contrôle des maladies des plantes, JP-A-62-129209.

EgaLement, certains agents actifs ont été extraits de l'Ogon tels que la baicaline comme constituant pour le traitement des maladies allergiques (voir JP-A-61-50921) , La baicaline ou la baïcaléine encore comme agent anti-alLergique (JP-A-61-50918), ainsi que Planta Medica, J. Medici. Plant Research 1981, vol 43, pages 194-201. Comme composant déodorant, il a également été utilisé La baïcaléine ou baicaline (JP-A-61-268259) ; des dérivés de baïcaléine sous forme de sel et de demi-ester comme agent anti-inflammatoire ou anti-asthmatique sont décrits dans JP-A-70-25716 = US-3549662. L'emploi de wogonine et de baicaline est décrit dans JP-A-48-68717 pour le traitement de

L'artériosclérose, l'apoplexie, et L 'hyperchlolestéroté ~ ie.

L'emploi de baïcaline, de wogonine, etc., est décrit pour la préparation de pigment anthocyanique dans JP-A-55-13711. Enfin, l'emploi de Scutellaria dans les compositions cosmétiques pour retenir l'eau de la peau est décrit dans JP-A-60-258104.

On peut ainsi constater que L'emploi de Scutellaria et en particulier d'extrait d'Ogon, ou de divers constituants de celui-ci est largement décrit dans Le domaine cosmétique ou pharmaceutique.

Par ailLeurs, on connaît déjà L'emploi de phases lamel¬ laires lipidiques hydratées ou de liposomes dans des compositions pharmaceutiques ou des compositions cosmétiques dans lesquelles on incorpore divers principes actifs (FR-A-2 540 381).

Il a maintenant été découvert, de manière tout à fait surprenante et inattendue, que l'incorporation d'extrait précité de Scutellaria en particulier d'extrait d'Ogon, ou de substance active ayant pu être isolée d'un tel extrait d'Ogon ou obtenue par synthèse chimique, en particulier choisi parmi : 2' ,5,7-tri hydroxy- 8-méthoxy-flavone (ou 2'-hydroxy-wogonine) , 2' ,5-di hydroxy- 6,6' ,7,8-tétraméthoxy-fLavone (ou skuLLcap flavone II ou néo- baïcaléine), 2' ,5,5' ,7-tétrahydroxy-6',8-diméthoxy-flavone, 5- hydroxy-8-méthoxy- lavone-7-O-D-glucuronide (ou wogonin-7-O-D-glu- curonide ou oroxindine), 5-hydroxy-7,8-diméthoxy-fLavone (ou 7-0- éthyL-wogonine) , 5,7-dihydroxy-6-méthoxy-fLavone (ou oroxyline A

ou 6-0-méthyl-baïcaléine), 4' ,5,7-trihydroxy-8-méthoχy-fLavone (ou 4'-hydroxy-wogon ne), 2',5,6'-trihydroxy-7,8-di ét oxy-flavone, 5,7,8-tπ * hydroxy-fLavone (ou norwogonine), 5,6,7-trihydroxy-fLavone (ou baïcaléine), 5,8-dihydroxy-6,7-diméthoxy-flavone, 2',3,5,6',7- pentahydroxy-fLavone, 4',5,6-tπ ' hydroxy-flavone-7-O-D-glucuro- nide (ou 4'-hydroxy-baïcâline), acide 5,6-dihydroxy-flavone- 7-0-D-glucuronique méthyl ester (ou baicaline méthyl ester), 2',5,7-trihydroxy-flavone (2'-hydroxy chrysine), 5,7-dihydroxy-8- méthoxy-fLavone (ou wogonine), 2' ,5,7-trihydroxy-ό 1 ,8-diméthoxy- fLavone (ou 2'-hydroxy-6'-méthoxy-wogonine), 4',5,6,7-tétrahydroxy- flavone (ou 4'-hydroxy-baïcaléine), 5,6-dihydroxy-flavone-7-O-D- gLucoside (baïcaLéine-7-O-D-glucoside), 5-hydroxy-4',6,7-tri- méthoxy-fLavone (ou salvigénine), 5-hydroxy-6-méthoxy-flavone-7-0- D-glucuronide (ou oroxyline A-7-0-D-glucuronide), 5,6-dihydroxy- fLavone-7-O-D-glucuronide (ou baicaline), acide 5-hydroxy-6- méthoxy-flavone-7-0-D-glucuronique méthyl ester (ou oroxindine méthyl ester), 5,7-dihydroxy- Lavone (ou chrysine), et de préfé¬ rence parmi : wogonine, 2'-hydroxy-wogonine, baïcaléine, néobaïca- Léine, oroxindine, baicaline , au moins en partie dans une phase lamellaire Lipidique hydratée ou dans des Liposomes, provoquait une activité exacerbée de cet extrait ou de ces substances. Ceci con¬ cerne toutes Les activités connues pour les extraits d'Ogon ou Les substances isolées de tels extraits comme Les substances pré¬ citées. Une amélioration encore plus radicale d'activité a été observée en ce qui concerne l'activité anti-inflammatoire, l'activité anti-allergique et l'activité anti-viei Llissement.

On peut ainsi en déduire, en quelque sorte, un effet de synergie pour des incorporations d'extrait de Scutellaria en particulier d'extrait d'Ogon ou des substances actives isolées de tels extraits comme les substances précitées, dans des phases Lamellaires lipidiques hydratées ou dans des liposomes.

Ainsi, la présente invention a pour but de résoudre le nouveau problème technique consistant en La fourniture d'une nouvelle formulation d'extrait de Scutellaria en particulier d'extrait d'Ogon, ou de toute substance active isolée à partir d'un tel extrait ou reconstituée par synthèse chimique, permettant

de potêntialiser leur efficacité pour permettre leur utilisation dans les compositions cosmétiques ou pharmaceutiques, notamment dermatologiques, à activité anti-infLa matoi re ou anti-allergique, ou anti-vieillissement. La présente invention résout, pour la première fois, ce nouveau problème technique de manière satisfaisante.

Ainsi, selon un premier aspect, la présente invention fournit une composition à base de phases lamellaires Lipidiques hydratées ou de Liposomes, caractérisée en ce que lesdites phases Lamellaires lipidiques hydratées ou Lesdits Liposomes contiennent au moins en partie un extrait de Scutellaria, ou au moins une subs¬ tance active' isolée d'un tel extrait ou obtenue par synthèse chi ¬ mique, en particulier parmi : 2' ,5,7-trihydroxy-8-méthoxy-fLavone (ou 2'-hydroxy-wogonine), 2',5-dihydroxy-6,6',7,8-tétraméthoxy-fla- vone (ou skullcap flavone II ou néobaïcaléine), 2',5,5' ,7-tétra- hydroxy-6',8-diméthoxy-flavone, 5-hydroxy-8-méthoxy-flavone-7-0-D- glucuronide (ou wogonin-7-O-D-glucuronide ou oroxindine), 5- hydroxy-7,8-diméthoxy-flavone (ou 7-0-méthyl-wogonine),5,7-di- hydroxy-6-méthoxy-fLavone (ou oroxyline A ou 6-0-méthyl-baïca- Léine), 4',5,7-trihydroxy-8-méthoxy-fLavone (ou 4'-hydroxy-wogo- nine), 2' ,5,6'-trihydroxy-7,8-diméthoxy-flavone, 5,7,8-trihydroxy- fllavone (ou norwogonine), 5,6,7-trihydroxy-fLavone (ou baïca¬ léine), 5,8-dihydroxy-6,7-diméthoxy-fLavone, 2*,3,5,6' ,7-penta- hydroxy-fLavone, 4' ,5,6-trihydroxy-fLavone-7-0-D-glucuronide (ou 4'-hydroxy baicaline ), acide 5,6-dihydroxy-flavone-7-O-D-gLucuro- nique méthyl ester (ou baicaline méthyl ester), 2',5,7-trihydroxy- flavone (2'-hydroxy chrysine), 5,7-dihydroxy-8-méthoxy-flavone (ou wogonine), 2' ,5,7-trihydroxy-ό' ,8-diméthoxy-fLavone (ou 2-hydroxy- ό'- éthoxy-wogonine) , 4" ,5,6,7-tétrahydroxy-fLavone (ou 4'-hydroxy- baïcaléine), 5,6-dihydroxy-flavone-7-O-D-glucoside (baïcaléine-7-0- D-glucoside) , 5-hydroxy-4' ,6,7-triméthoxy-flavone (ou salvigénine) , 5-hydroxy-6-méthoxy-flavone-7-O-D-glucuronide (ou oroxyline A-7-0- D-gLucuronide), 5,ό~dihydroxy-fLavone-7-O-D-glucuronide (ou baica¬ line), acide 5-hydroxy-6-méthoxy- lavone-7-O-D-glucuronique méthyl ester (ou oroxindine méthyl ester), 5,7-dihydroxy- lavone (ou chry¬ sine).

Pour une description précise de ces substances isolées, on peut se reporter à La description de L'art antérieur précédente, notamment Planta Medica, Journal of Médicinal Plant Research (1981), vol. 43, pages 194-201, également au document Chem. Pharm. Bull., (1984), vol. 32, pages 5051-5054 ou encore Chem. Phar . Bull. (1988), vol. 36 n°2, pages 654-661.

Selon un mode avantageux de réalisation de cette composi¬ tion, ladite substance active est choisie parmi le groupe constitué par la wogonine, la 2'-hydroxy-wogonine, la baïcaléine, la néo- baïcaléine, l'oroxindine et la baicaline.

Selon une caractéristique particulière de cette composi¬ tion, celle-ci contient un extrait de Scutellaria obtenu par une extraction par solvant, de préférence choisi parmi le groupe consistant d'un solvant polaire, en particulier une solution alcoolique ou hydroalcoolique ou éthérée ; d'un solvant organique apolaire comme Le n-hexane. Le benzène, ou une combinaison des deux.

Selon une variante de réalisation, on effectue en premier lieu une extraction avec un solvant organique polaire, suivie d'une extraction avec un solvant organique apolaire, pour récolter la fraction insoluble dans le solvant apolaire, comme décrit dans Planta Medica, Journal of Médicinal Plant Research, 1981, vol 43, p 194-201.

Selon une variante de réalisation de cette- composition, celle-ci est caractérisée en ce que l'extrait précité de Scutellaria seul, ou en mélange avec d'autres substances actives compatibles, est introduit dans la phase lipidique des phases lamellaires lipidiques hydratées ou des liposomes.

Selon une autre variante de réalisation de cette composi- tion, celle-ci est caractérisée en ce que l'extrait précité de Scutellaria seul, ou en mélange avec d'autres substances actives compatibles, est introduit dans La phase aqueuse des phases Lamellaires lipidiques hydratées ou des liposomes.

Selon un mode de réalisation particulier, l'extrait de Scutellaria est un extrait choisi parmi le groupe consistant de Scutellaria Baicalensis, de Scutellaria Viscidula , ou de

Scutellaria Galericulata. Selon un mode avantageux de réalisation, l'extrait de Scutellaria précité est un extrait de racines de Scutellaria Baicalensis Georgi encore nommé extrait d'Ogon.

Selon un deuxième aspect, La présente invention concerne aussi une composition cosmétique ou pharmaceutique, notamment . dermatologique, à activité anti-inflammatoire, anti-alLergique ou anti-vieillissement, caractérisée en ce qu'elle comprend une composition à base de phases lamellaires lipidiques hydratées ou de liposomes, telle que précédemment définie. De préférence, la proportion en poids de L'extrait sec de Scutellaria ou de toute substance active obtenue à partir d'un tel extrait ou par synthèse chimique est comprise entre 0,0001 et 2 % relativement au poids total de la composition ; encore de préférence est comprise entre 0,001 et 0,4 / '. relativement au poids total de la composition.

On peut également utiliser de manière plus pratique, un extrait brut d'Ogon disponible dans le commerce, notamment en solution hydroalcoolique à 50 %, qui peut alors être utilisé à raison de 0,005 à 50 %, encore mieux entre 0,05 et 20 % en poids par rapport au poids total de La composition.

De même, cette composition pharmaceutique, notamment der¬ matologique, ou cosmétique peut, selon une première variante, être caractérisée en ce que l'extrait précité de Scutellaria, ou toute substance active extraite de celui-ci, seule ou en mélange avec d'autres substances actives compatibles, est introduit dans La phase lipidique des phases lamellaires lipidiques hydratées ou des liposomes, tandis que, selon une autre variante, cette introduction peut être réalisée dans la phase aqueuse des phases lamellaires Lipidiques hydratées ou des Liposomes. Dans La présente description et Les revendications, le terme "lipidique" dans l'expression "phase lamellaire lipidique" couvre toutes les substances comprenant une chaîne carbonée dite grasse, généralement supérieure à 5 atomes de carbone.

Selon l'invention, on utilise des Lipides amphiphiles, c'est-à-dire constitués de molécules possédant un groupe hydro¬ phile indi féremment ionique ou non ionique et un groupe lipophile,

ces lipides a phiphiles étant susceptibles de former des phases lamellaires lipidiques en présence d'une phase aqueuse. En particu¬ lier, citons parmi ces Lipides ': Les phospholipides, les phospho- aminolipides, les glycolipides, les alcools gras polyoxyéthylénés, les esters de polyoLs éventuellement polyoxyéthylénés. De telles substances sont par exemple constituées par une lécithine d'oeuf ou de soja, une phosphatidylsérine, une sphyngomyéline, un cérébroside ou un stéarate de polyglycérol oxyéthyléné.

D'autres buts, caractéristiques et avantages de l'inven- tion apparaîtront clairement à la lumière de la description expli¬ cative qui va suivre faite en référence à plusieurs exemples de L'invention donnés simplement à titre d'illustration et qui ne sauraient donc en aucune façon Limiter La portée de l'invention. Dans Les exemples, Les pourcentages sont donnés en poids sauf indi- cation contraire.

Exemple 1 de l'invention A - Préparation d'une composition sous forme de suspension de Lipo¬ somes avantageusement homogénéisée On utilise comme extrait d'Ogon un extrait d'Ogon obtenu à partir de racine de Scutellaria Baicalensis Georgi commercialisé par La société japonaise Ichimaru Pharcos Co. Limited, constitué ici du lot n IT134, appelé "Woogon extract-E", et qui se présente sous La forme d'une solution hydroalcoolique à 50 % volume/volume dans L'éthanoL, ayant une densité de 0,931, une teneur en résidu après évaporation de 1,38 % en poids/volume, une teneur en baicaline de 0,16 % en poids/volume et une très faible teneur de baïcaléine.

Cet extrait d'Ogon (encore dénommé dans la Littérature Ougon ou Woogon) peut être évaporé à sec, ou de manière plus pra¬ tique, utilisé tel quel pour préparer une composition sous forme de suspension de liposomes, de la manière suivante : composition - extrait d'Ogon ( Woogon extract n IT134, solution hydroalcoolique à 50 % d'éthanol) 0,5 g

- eau bi di sti l lée 7,5 g

- léci thine de soj a 2,0 g

Cette composition est préparée de La manière suivante : on ajoute tout d'abord L'extrait d'Ogon dans L'eau bidistillée, sous agitation, puis on disperse la ' Lécithine de soja

•_- dans cette solution aqueuse.

Une homogénéisation de cette solution est réalisée en continuant cette agitation pendant environ 2 h. On réalise de préférence une homogénéisation par ultra¬ sons en effectuant une sonication pendant 10 min à 100 W, ce qui ' ^permet d'obtenir une dimension de liposomes moyenne de l'ordre de 106,7 n -_ 0,5 nm.

Au Lieu d'une homogénéisation aux ultrasons, on peut réa- User une homogénéisation sous pression, par exemple selon Le pro¬ cédé décrit dans le document FR-A-2 534 487.

On observera qu'on peut réaliser diverses dilutions en modifiant la quantité d'extrait ajoutée au départ ou en augmentant Le volume de La solution de dispersion, ce qui constitue un procédé aisé de préparation de diverses concentrations en extrait.

En L'absence d'une dilution, on obtient, après cette étape A, 50 g de suspension homogénéisée correspondant à environ 50 ml.

B - Préparation d'une composition de liposomes homogénéisés sous forme de gel

Cette suspension homogénéisée peut être gélifiée par mélange avec un gel, tel qu'un gel de polymère vinylique, en parti¬ culier commercialisé sous la dénomination commerciale Carbopol ®940.

Ainsi, pour préparer ce gel de façon classique, on peut par exemple disperser 0,5 g de CarbopoL 940 dans 50 g d'eau en présence d'un conservateur et d'un agent chélatant habituel, puis, après gonflement, on peut, de préférence, neutraliser à pH 7,5 avec de la triéthanolamine.

Ainsi, aux 50 g ou miLliLitres de suspension homogénéisée obtenus à L'étape A ci-dessus, on ajoute 50 ml dudit gel, pour obtenir un volume total de 100 ml d'environ.

Dans cette composition gélifiée, La concentration en extrait sec d'Ogon est d'environ 0,069 % et la concentration en lécithine est de 2 %.

Cette composition ainsi gélifiée, référencée CI.1, sera utilisée dans les essais d'activité donnés plus loin dans la pré¬ sente description.

Exemple 2 selon l'invention

Composition de Liposomes contenant de l'extrait d'Ogon dans La phase lipidique, éventuellement gélifiée

On prend 1,0 g d'extrait d'Ogon de L'exemple 1 que l'on dissout dans 50 cm de chloroforme.

On évapore à sec sous pression réduite dans un évapora- teur rotatif à une température de L'ordre de 56 C.

On reprend Le résidu déposé sur La paroi du ballon rota- tif avec 10 ml de méthanoL.

On y ajoute 2 g de Lécithine de soja, ainsi que 50 ml de chloroforme.

On évapore La solution complète sous pression réduite dans Le même baLlon rotatif à une température d'environ 56 C pour obtenir un film qui s'est déposé sur La paroi du ballon rotatif. On reprend ensuite ce film par 48,0 g d'eau. On agite pendant 3 h à l'aide d'un agitateur magnétique pour obtenir ainsi une suspension de liposomes contenant l'extrait d'Ogon au moins en partie dans La phase Lipidique. On peut homogénéiser Les liposomes par sonication, pen¬ dant 10 min à 100 W, dans un bain de glace pour obtenir une suspen¬ sion de liposomes homogénéisés.

On peut, de la même manière qu'à L'exemple 1, gélifier éventuellement cette solution pour obtenir une composition gélifiée ayant une concentration en extrait sec d'Ogon d'environ 0,138 % en poids/volume et une concentration en Lécithine de 2 %.

Exemple 3

Baïcaléine en liposomes

On procède comme à L'exemple 2, sauf qu'on utilise 0,1 g de baïcaléine en lieu et place de L'extrait d'Ogon.

Exemple 4

Compositions de comparaison

4-A On prend 0,5 g de l'extrait d'Ogon de L'exemple 1 que l'on ajoute à 49,5 g d'eau bidistillée et on effectue un mélange sous agitation pendant quelques minutes.

(R) Ensuite, on ajoute 5 g de gel de CarbopoL - / 940 à. 1 % préparé comme décrit à l'exemple 1B de manière à obtenir une compo- sition gélifiée de comparaison référencée C.P n 1.

4-B On prépare encore une composition de comparaison témoin référencée C.P n 2 en mélangeant 50 g d'eau bidistillée et

(R) 50 g de gel de CarbopoL 940 à 1 % préparé comme décrit à

L'exemple 1. 4-C On prépare encore une composition de comparaison

Liposo ale sans substance active de La manière indiquée à L'exemple 1, si ce n'est que L'on ne met pas d'extrait d'Ogon. Cette composi¬ tion est donc formée de 2 g de Lécithine de soja, 47,5 g d'eau bi¬ distillée, puis la suspension qui a été homogénéisée aux ultrasons comme indiqué à L'exemple 1A est ensuite gélifiée comme indiqué à l'exemple 1B pour fournir une composition de comparaison référencée C.P n°3.

Exemple 5 Mise en évidence de l'activité anti-allergique et anti-inflammatoire des compositions conformes à l'invention

On vérifie l'utilisation de la composition de L'exemple 1 à titre de composition pharmaceutique, notamment dermatologique, ou cosmétique en effectuant Les expérimentations in vivo suivantes :

1 - Mise en évidence de l'activité anti-allergique

L'activité anti-allergique est testée selon le test au DNCB (chloro-1-dïnitro-2,4-benzène) chez Le cobaye.

Pour ce faire, on forme 5 Lots de 10 cobayes ayant sensi- ble ent Le même poids et ne présentant aucun signe d'allergie détectable.

Les 50 cobayes sont sensibilisés au DNCB par une injec¬ tion de DNCB à 0,2 % en poids par voie intradermique. Une semaine après, ils reçoivent une application topique de La même solution de DNCB à 0,2 / '..

Les cobayes sont ensuite laissés au repos pendant 12 j. Après cette période, on provoque à nouveau La réaction allergique par une nouvelle application sous patch d'une solution de DNCB à 0,02 . Pour tester l'activité anti-allergique de la composition selon l'invention de l'exemple n 1 (lot n 1) en comparaison des autres compositions comparatives indiquées ci-après ( lot n 2 à lot n 5), les cobayes avaient reçu en application, 1 h avant L'ap¬ plication sous patch, respectivement : - pour le lot n 1 : 1 ml d'extrait d'Ogon en liposome (CI 1 de l'exemple 1) (Ogon dans liposomes dans gel)

- pour le Lot n 2 : 1 ml d'extrait d'Ogon à 0,5 % en gel (CP n 1 de l'exemple 4-A) (Ogon dans gel)

- pour le lot n 3 : 1 ml de gel (C.P n 2 de l'exemple 4-B) (gel) - pour le lot n 4 : 1 ml de liposomes "vides" en gel (C.P n 3 de l'exemple 4-C)

- pour le lot n 5 : aucune application (lot témoin).

L'intensité de la réaction allergique des animaux est notée de 0 à 5, la note 5 étant attribuée à La réaction observée La plus forte.

Le tableau I ci-dessous indique le nombre d'animaux pour chaque note attribuée.

Tab leau I

TOTAL

Lot 1 : C I 1 : ogon dans 1 16 l i posomes dans ge l

Lot 2 : CP 1 : ogon dans 23 gel

Lot 3 : CP 2 : gel 1 1 21

Lot 4 : CP 3 : Liposomes 2 20 "vides" dans gel

Lot 5 : témoin 2 6 2 40

Les résultats répertoriés au tableau I montrent très clairement que les réactions allergiques sont en moyenne beaucoup moins fortes chez les cobayes préaLablement traités par la suspen- sion de liposomes contenant de l'extrait d'Ogon (lot n 1), par rapport à- celles observées chez les animaux des lots n 2 à n 5 recevant des compositions prises à titre de comparaison (lot n 2 à Lot n 4 ) ou sans aucune application (lot n 5).

De plus, on peut observer aussi que l'extrai d'Ogon apparaît nettement plus actif en liposomes par rapport à La forme Libre en gel (lot h 2).

Cet essai permet donc de démontrer de manière incontes¬ table l'activité anti-allergique exacerbée obtenue par l'incorpo¬ ration d'extrait d'Ogon en phases lamellaires Lipidiques hydratées ou en liposomes réalisée selon l'invention.

2 - Mise en évidence de l'activité anti-inflammatoire

On met en évidence l'activité anti-ïnflam atoire de La composition selon l'invention par un .test à l*huile de croton, effectué selon la méthode de TONELLI dans la revue EndocrinoLogy, 1965,volume 77, pages 624-634, réalisé sur La souris albinos, selon

Le protocole suivant :

Les souris sont réparties en sept lots de 8 souris, chaque lot étant traité par un produit donné :

- le Lot N est traité par de L'Ogon dans des Liposomes, - le lot N est traité avec des liposomes vides dans Le gel,

- le Lot N 3 est traité avec de l'Ogon dans le gel,

- le lot N 4 est traité par Le gel seul,

- le lot N 5 est traité avec du Dectancyl, - le lot N 6 est un lot témoin auquel on applique seulement de L'huile de croton,

- le lot N 7 est un autre l-ot témoin qui ne subît aucune application, donc sans huile de croton.

On applique 0,1 ml du produit à tester sur l'oreille droite 3 h, 2 h et 1 h avant l'application de 0,05 ml d'huile de croton à 0,2 % dans l'acétone.

Pour éviter des phénomènes artéfactuels au niveau de l'absorption des produits, les excipients huileux sont proscrits dans cette étude. 5 h 30 plus tard, Les animaux sont sacrifiés.

L'oreille traitée est prélevée et pesée sur une balance de précision (mettler).

La moyenne des poids est effectuée pour chaque Lot. - La moyenne des poids témoins sera alors retranchée des résultats obtenus dans les autres lots, pour obtenir les valeurs d'augmentation des poids d'oreilles, par rapport aux animaux normaux.

Le pourcentage de protection des produits testés est alors effectué en ramenant le Lot huile de croton à 100 %. Le tableau II donne les résultats individuels.

Le tableau III présente l'analyse statistique par t de

Student.

Les résultats du tableau II sont représentés sous la forme d'un histogramme à la figure 1 annexée, la hauteur des barres représente L'importance de La réaction inflammatoire provoquée par

_ l'huile de croton appliquée selon le protocole précédemment indiqué.

On peut observer à partir de ces résultats d'essais que l'oedème provoqué par l'huile de croton (mesuré par pesée de L'oreille) est non significativement diminué par les produits appliqués, sauf l'extrait d'Ogon incorporé dans des liposomes con¬ formément à la présente invention, et le Dectancyl.

L'activité du Dectancyl est significativement supérieure à l'activité des autres produits. L'extrait d'Ogon en gel, ainsi que le gel seul ou les liposomes "vides" en gel, n'apporte aucune activité anti¬ phlogistique.

On peut, en outre, observer que l'extrait d'Ogon en Lipo¬ somes selon l'invention apporte une activité antiphlogistique de 69,6 %, ce qui est remarquable et complètement inattendu pour un homme de l'art.

On donne ci-après divers exemples de compositions derma¬ tologiques, dermo-cosmétiques.

Tableau III

t = 2,19 5 % = 2,14 * = 5 % '* = _. *** = 0,1 %

<

18

Exemple 6 : Crème pour peaux sensibles

On réalise un mélange de suspension de liposomes contenant de l'Ogon avec une emulsion de type huile dans eau dans les proportions suivantes :

Composition de liposomes préparée suivant L'exemple 1 à 0,2 % d'ex¬ trait sec d'Ogon 25 g

Excipient émulsionné huile dans eau qsp 100

On réalise une application quotidienne ou biquotidienne par temps froid et sec.

Exemple 7 : Crème pour le soin du contour des yeux

On réalise un mélange de suspension de liposomes contenant de l'Ogon avec une emulsion de type huile dans eau dans les proportions suivantes :

Composition de liposomes préparée suivant l'exemple 2 à 0,15 % d'ex¬ trait sec d'Ogon 30 g

Excipient émuLsîonné huile dans eau qsp 100

On réalise une application quotidienne sur Les paupières inférieure et supérieure.

Exemple 8 : Lait solaire

On réalise un mélange de suspension de liposomes contenant de l'Ogon avec une emulsion de type huile dans eau dans Les proportion suivantes :

Composition de Liposomes préparée suivant L'exemple 2 à 0,15 % d'ex¬ trait sec d'Ogon 30 g

Excipient é ulsionné huile dans eau chargé en filtres solaires qsp 100

Exemple 9 :

Gel de protection pour peaux sujettes aux allergies

Composition de liposomes préparée suivant L'exemple 1 à 0,2 % d'ex¬ trait sec d'Ogon 50 g

Excipient gélifié qsp 100

Utilisation en application Locale quotidienne pour éviter l'apparition de réaction allergique ou en diminuer l'ampleur.

Exemple 10 : Mascara pour paupières sensibles

Composition de liposomes préparée suivant l'exemple 2 à 0,15 % d'ex- trait sec d'Ogon 20 g

Emulsion huile dans eau gélifiée et chargée en pigments qsp 100

Exemp le 11 :

Composition pour masquer les cernes destinée aux peaux sensibles

Composition de liposomes préparée suivant l'exemple 1 à 0,2 % d'ex¬ trait sec d'Ogon 10 g Emulsion huile dans eau chargée en pigments qsp 100

Exemple 12 : Fond de teint pour peaux sensibles

Composition de liposomes préparée suivant l'exemple 1 à 0,1 % d'ex¬ trait sec d'Ogon 20 g

Emulsion huile dans eau chargée . en pigments qsp 100

Exemple 13 : Composition anti-allergique et anti-inflammatoire

Composition de liposomes préparée suivant l'exemple 3 à 0,1 % de baïcaléine 20 g

Emulsion huile dans eau qsp 100

Exmeple 14 :

Crème de jour pour retarder le vieillissement de la peau

Composition de liposome préparée selon L'exemple 1 à 0,3 d'extrait sec d'Ogon 20 g

Excipient émulsionné huile dans eau qsp 100

Application quotidienne le matin sur les parties du corps exposées à la lumière du jour.