Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
METHOD AND RING FOR MOUNTING A CABLE FOR DETECTING WHEN A SEAT BELT IS NOT FASTENED
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2016/001514
Kind Code:
A1
Abstract:
The invention relates to a mounting ring (6) intended for being fit into a cut-out of a flange (1) of the seat portion of the seat, which comprises a perimeter (61), sized such as to be force fit into a cut-out (1C) of the flange (1) of the frame (10) of the seat portion (1A) of the vehicle seat (S) and provided with an opening (6F) such that the CNB cable (2) can pass through same. The ring (6) is provided with radial arms that connect the perimeter (61) to a central wall forming a recess (7) for the CNB cable (2). The CNB cable (2) can access said recess (7) through a hole (6R).

Inventors:
OUDART FABRICE (FR)
SAUVAGE SEBASTIEN (FR)
Application Number:
PCT/FR2015/051652
Publication Date:
January 07, 2016
Filing Date:
June 22, 2015
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
PEUGEOT CITROEN AUTOMOBILES SA (FR)
International Classes:
B60R16/02; B60N2/02; B60R22/18; B60R22/26; F16L3/01; H02G3/04
Foreign References:
US20100287728A12010-11-18
US6402240B12002-06-11
US20140054064A12014-02-27
US20120097806A12012-04-26
US6218625B12001-04-17
US20120097806A12012-04-26
JP2002012779A2002-01-15
Attorney, Agent or Firm:
LEROUX, Jean Philippe (FR)
Download PDF:
Claims:
REVENDICATIONS

1 . Procédé de montage d'un conduit ou faisceau électrique dit câble CNB (2), destiné à détecter et avertir du non-bouclage d'une ceinture de sécurité équipant un siège de véhicule automobile (S), le câble CNB (2) étant relié au faisceau électrique habitacle du véhicule par un connecteur (3), après avoir traversé un flasque (1 ) d'armature métallique (10) d'assise (1 A) du siège (S), caractérisé en ce qu'il comporte une étape préliminaire de moulage d'une bague de montage (6), constituée dans un matériau moins résistant que le métal du flasque (1 ), ladite bague (6) présentant un pourtour ouvert (61 ) complémentaire d'une découpe (1 C) réalisée dans le flasque d'armature (1 ), une étape d'intégration du câble CNB (2) dans la bague de montage (6) après avoir traversé le pourtour ouvert (61 ) de cette bague (6), une étape de passage du connecteur (3) à travers la découpe (1 C) du flasque (1 ), et une étape d'ajustage du pourtour (61 ) de ladite bague (6) dans cette découpe (1 C).

2. Procédé de montage selon la revendication 1 , dans lequel le pourtour (61 ) est fendu et la bague de montage (6) est dans un matériau suffisamment élastique pour que le pourtour (61 ) puisse revenir dans sa position initiale après que le câble CNB (2) l'ait traversé.

3. Procédé de montage selon l'une quelconque des revendications 1 ou 2, dans lequel la bague de montage (6) est configurée pour loger le câble CNB (2) dans une zone centrale (7), le câble CNB (2) étant intégré dans cette zone centrale (7).

4. Procédé de montage selon la revendication précédente, dans lequel la zone centrale (7) est bloquante afin d'empêcher le câble CNB (2) de ressortir de cette zone centrale (7).

5. Bague de montage (6) de mise en œuvre du procédé selon l'une quelconque des revendications 1 à 4, caractérisée en ce qu'elle comporte un pourtour (61 ), dimensionné pour s'ajuster en force dans une découpe (1 C) de flasque (1 ) d'armature (10) d'assise (1 A) de siège de véhicule (S) et pourvu d'une ouverture (6F) pour que le câble CNB (2) puisse le traverser.

6. Bague de montage (6) selon la revendication précédente, dans laquelle au moins une branche radiale (63) relie le pourtour (61 ) à une paroi centrale (62) formant un logement (7) destiné au câble CNB (2), cette paroi centrale (62) étant pourvue d'au moins un accès (6R) destiné au câble CNB (2).

7. Bague de montage (6) selon l'une quelconque des revendications

5 ou 6, caractérisée en ce qu'elle est constituée dans un matériau choisi entre une matière thermoplastique, un caoutchouc synthétique ou naturel et un matériau composite.

8. Bague de montage (6) selon l'une quelconque des revendications 5 à 7, dans laquelle l'ouverture du pourtour (61 ) est une fente (6F).

9. Bague de montage (6) selon l'une quelconque des revendications 5 à 8, dans lequel l'accès au logement (7) par la paroi centrale (62) consiste en un moyen choisi entre une découpe, une fente et un clips formé dans ladite paroi (62).

10. Véhicule automobile comportant au moins un siège (S) comportant une assise (1 A) pourvue d'un flasque (1 ) d'armature (10) découpé pour permettre la traversée d'un câble CNB (2) de non-bouclage de ceinture de sécurité du siège (S), la découpe (1 C) du flasque (1 ) d'armature (10) étant équipé d'une bague de montage (6) selon l'une quelconque des revendications 5 à 9.

Description:
PROCÉDÉ ET BAGUE DE MONTAGE D'UN CÂBLE DE DÉTECTION DE NON-BOUCLAGE DE CEINTURE DE SÉCURITÉ

DESCRIPTION

DOMAINE TECHNIQUE

[0001] L'invention se rapporte à un procédé et à une bague de montage d'un conduit ou faisceau électrique dit câble CNB (acronyme de « Câble de Non- Bouclage ») destiné à détecter et avertir d'un non-bouclage d'une ceinture de sécurité équipant un siège de véhicule automobile.

[0002] L'invention appartient au domaine de la protection de fils électriques dans un environnement potentiellement hostile et, plus particulièrement mais pas exclusivement, aux câbles CNB des ceintures de sécurité de véhicules automobiles.

[0003] Ces câbles CNB équipent les moyens de retenue - dénommés « brin boucles » - équipant les assises des véhicules. Ces brins boucles sont fixés à une armature de chaque siège par un support approprié et comportent un logement pour intégrer et verrouiller les extrémités des ceintures de sécurité en position active.

[0004] Les brins boucles sont, en général, équipés d'un circuit de non- détection de bouclage de ceinture de sécurité. Ce circuit est apte à déclencher - via le câble CNB - une alerte visuelle au tableau de bord et, éventuellement, une alerte sonore.

[0005] L'alerte est déclenchée par un signal émis par le circuit de non- détection lorsqu'au moins un siège du véhicule est occupé après enclenchement du contact moteur. L'occupation des sièges est identifiée par un capteur, par exemple un capteur piézo-électrique ou équivalent, en liaison avec la pression exercée sur l'assise du fait de l'occupation du siège. Ce signal est transmis au tableau de bord tant que l'extrémité de la ceinture de sécurité du (ou des) siège(s) occupé(s) n'est pas verrouillée dans le brin boucle du siège. Dès que le verrouillage de cette extrémité est opéré, le circuit de détection est coupé, ce qui coupe également le signal et stoppe l'alerte.

ÉTAT DE LA TECHNIQUE

[0006] On connaît du document de brevet US 2012/0097806, une pièce de fixation d'un câble électrique de brin boucle de siège de véhicule sur une armature de ce siège. La pièce de fixation est clipsée à l'armature et comporte un manchon déformable à charnière pour y intégrer une portion du câble électrique.

[0007] Des contacts ou frottements entre le câble électrique et la paroi de l'armature peuvent se produire du fait des boucles « dynamiques » formés par le câble et des vibrations dans l'habitacle ou des déplacements répétés dus aux variations de la réhaussse de siège. De tels contacts ou frottements attaquent la gaine du câble et la pièce de fixation est destinée à éviter tout contact ou frottement.

[0008] Cependant, la solution préconisée par ce document n'est pas applicable dans le cas où le câble électrique est amené à traverser l'armature. Dans ce cas-là, le document de brevet JP 200212779 prévoit de réaliser des encoches parallèles en forme de « L » dans l'armature latérale de l'assise afin de passer un câblage électrique entre une paroi externe et une paroi interne de cette armature.

[0009] Or il apparaît qu'une telle réalisation à encoches favorise les frottements entre le câble et le tranchant des encoches, ce qui conduit avec le temps à entamer la gaine du câble et au risque d'endommager le câble et de provoquer des dégâts importants.

EXPOSÉ DE L'INVENTION

[0010] L'invention a pour objectif principal d'éviter le contact répété entre le câble de non-bouclage ou CNB et l'armature d'assise de siège de véhicule lorsque ce câble passe à travers cette armature. Pour ce faire, l'invention prévoit de maintenir le câble CNB hors des bords de l'armature lorsque ledit câble traverse ladite armature.

[0011] A cet effet, la présente invention a plus précisément pour objet un procédé de montage d'un conduit ou faisceau électrique dit câble CNB, destiné à détecter et avertir du non-bouclage d'une ceinture de sécurité équipant un siège de véhicule automobile, le câble CNB étant relié au faisceau électrique habitacle du véhicule après avoir traversé un flasque d'armature métallique d'assise du siège. Le procédé comporte une étape préliminaire de moulage d'une bague de montage, constituée dans un matériau moins résistant que le métal du flasque, ladite bague présentant un pourtour ouvert complémentaire d'une découpe réalisée dans le flasque d'armature. Dans l'étape suivante, le câble CNB est intégré dans la bague de montage après avoir traversé le pourtour ouvert de cette bague. Puis, dans des étapes finales, le connecteur est passé à travers la découpe du flasque puis le pourtour de ladite bague est ajusté dans cette découpe. Le connecteur peut être couplé au faisceau électrique de l'habitacle avant ou après l'ajustage de la bague de montage dans la découpe du flasque.

[0012] Selon des modes de réalisation particulièrement avantageux :

- le pourtour est fendu et la bague de montage est dans un matériau suffisamment élastique pour que le pourtour puisse revenir dans sa position initiale après que le câble CNB l'ait traversé;

- la bague de montage est configurée pour loger le câble CNB dans une zone centrale, le câble CNB étant intégré dans cette zone centrale;

- la zone centrale est bloquante afin d'empêcher le câble CNB de ressortir de cette zone centrale.

[0013] L'invention se rapporte également à une bague de montage de câble CNB de mise en œuvre du procédé. La bague comporte un pourtour dimensionné pour s'ajuster en force dans une découpe de flasque d'armature d'assise de siège de véhicule la découpe et pourvu d'au moins une ouverture pour que le câble CNB puisse le traverser.

[0014] Selon des modes de réalisation préférés :

- au moins une branche radiale relie le pourtour à une paroi centrale formant un logement destiné au câble CNB, cette paroi centrale étant formée pourvue d'au moins un accès destiné au câble CNB;

- la bague est constituée dans un matériau choisi entre une matière thermoplastique, un caoutchouc synthétique ou naturel et un matériau composite; - l'ouverture du pourtour est une fente, réalisée de préférence de manière biseautée ;

- l'accès au logement par la paroi centrale consiste en un moyen choisi entre une découpe, une fente et un clips formé dans ladite paroi.

[0015] L'invention se rapporte également à un véhicule automobile comportant au moins un siège comportant une assise pourvue d'un flasque d'armature découpé pour permettre la traversée d'un câble CNB de non-bouclage de ceinture de sécurité du siège, la découpe du flasque d'armature étant équipé d'une bague de montage telle que définie ci-dessus.

PRÉSENTATION DES FIGURES

[0016] D'autres données, caractéristiques et avantages de la présente invention apparaîtront à la lecture de la description détaillée non limitative qui suit, en référence aux figures annexées qui représentent, respectivement :

- la figure 1 , une vue latérale partielle d'un flasque d'armature d'assise de siège d'un véhicule avant la mise en place du câble CNB, avec le brin boucle et le câble CNB muni d'un connecteur de couplage au faisceau habitacle du véhicule, ;

- les figures 2a et 2b, des vues en perspective partielles avant et après le passage du connecteur dans la découpe du flasque d'armature;

- la figure 3, une vue supérieure de l'armature de l'assise de siège permettant de suivre le trajet du câble CNB jusqu'au boîtier électrique de l'assise ;

- la figure 4, une vue latérale partielle du siège de véhicule, équipé d'une armature d'assise munie de son flasque latéral, du brin boucle et du câble CNB après le passage du connecteur dans la découpe du flasque d'armature;

- la figure 5, une vue en perspective d'un exemple de bague de montage du câble CNB selon l'invention dans laquelle est intégrée le câble CNB, et

- les figures 6a et 6b, des vues supérieure et latérale partielles du montage du câble CNB après clipsage de cette bague dans la découpe du flasque d'armature. DESCRIPTION DÉTAILLÉE

[0017] Sur les figures, des signes de référence identiques renvoient aux mêmes éléments exerçant les mêmes fonctions, ainsi qu'aux paragraphes qui les décrivent.

[0018] En référence à la vue latérale de la figure 1 , la face externe 1 e d'un flasque 1 d'armature de siège de véhicule (cf. figure 3) est illustrée. L'une des découpes, la découpe circulaire 1 C, réalisées dans ce flasque 1 est destinée à la traversée d'un câble CNB 2. Le câble CNB 2 présente en une première extrémité un connecteur 3 et est relié, en son autre extrémité, au logement 41 d'un brin boucle 4, ce logement 41 étant apte à recevoir l'extrémité de bouclage de la ceinture de sécurité (non représentée). Le brin boucle 4 est monté sur un support 42 destiné à être fixé à un rail de l'armature du siège (cf. figure 4) via un boulon 43.

[0019] L'installation du câble CNB 2 débute par le passage du connecteur 3 à travers la découpe circulaire 1 C du flasque d'armature 1 , comme illustré par les vues en perspective d'avant et d'après traversée des figures 2a et 2b. Avant la traversée, le connecteur 3 est amené en face de la découpe 1 C (figure 2a) du côté de la face externe 1 e du flasque 1 , et le contacteur 31 du connecteur 3 est poussé afin de rendre son encombrement inférieur à l'ouverture formée par la découpe circulaire 1 C. Le connecteur 3 est alors passé à travers cette découpe 1 C, ainsi que le câble CNB 2 solidaire du connecteur 3 (figure 2b).

[0020] La vue supérieure de l'armature d'assise de siège 10 de la figure 3 permet de suivre le trajet du câble CNB 2 à l'intérieur de l'armature 10. La face intérieure 1 i du flasque 1 apparaît alors sur cette figure 3. Après avoir franchi la découpe 1 C, le câble CNB 2 est passé par plusieurs points d'ancrage P1 , P2, P3, afin de sécuriser son trajet et permettre un couplage optimal du connecteur 3 au faisceau habitacle du véhicule via un boîtier 5. Dans une portion finale 2F, le câble CNB 2 est ainsi sensiblement positionné selon l'axe X'X du boîtier 5 auquel est couplé le connecteur 3.

[0021] Les courbures C1 et C2, imposées au trajet du câble CNB 2 dans l'armature 10, conduisent le câble CNB 2 à rester en contact avec la découpe circulaire 1 C formée dans le flasque 1 . Les vibrations et les variations de la réhausse de l'armature 10 risquent alors de « scier » le câble CNB 2 sur une portion de contact 1 1 C de la découpe 1 C.

[0022] Du côté de la face externe 1 e du flasque 1 , le brin boucle 4 a été fixé à un rail 10R de l'armature 10 via son support 42 et le boulon 43, comme illustré par la vue en perspective latérale partielle du siège « S » de la figure 4. Cette figure montre partiellement le siège « S » formé d'un dossier 1 D et d'une assise 1 A dont seule l'armature 10 apparaît sans son revêtement. Afin d'empêcher le câble CNB 2 de frotter contre le tranchant de la découpe 1 C du flasque 1 , l'invention prévoit alors d'ajuster une bague de montage dans la découpe 1 C pour protéger le câble CNB 2.

[0023] Une telle bague de montage 6 est illustrée par la vue en perspective de la figure 5. La bague de montage 6 est en matériau thermoplastique et est issue de moulage. Un tel matériau est moins résistant que le métal du tranchant du flasque et, même si le câble CNB peut entrer en contact avec une portion de la bague, l'endommagement du câble CNB qui en résulte reste négligeable.

[0024] Du fait de la configuration circulaire de la découpe 1 C du flasque 1 (cf. figures précédentes), la bague de montage 6 présente un pourtour 61 de forme annulaire, complémentaire en dimension de la découpe 1 C. Le pourtour 61 est pourvu sur sa face latérale circulaire 61 L d'une gorge 61 G, de diamètre sensiblement égal à celui de la découpe 1 C, entourée de deux nervures 61 N de diamètre légèrement supérieur à celui de la découpe 1 C. La largeur de la gorge 61 G étant sensiblement égale à l'épaisseur de la découpe 1 C, les nervures 61 N permettront un clipsage de la bague 6 dans la découpe 1 C, comme cela sera décrit plus loin.

[0025] De plus le pourtour 61 comporte une fente biseautée 6F qui permet d'intégrer le câble CNB 2 dans l'espace intérieur de la bague 6, espace limité par le pourtour 61 . Une zone de logement central 7 pour le câble CNB 2 est définie par un une paroi circulaire interne 62. La paroi circulaire 62 est ouverte par un regard 6R de dimension suffisante pour que le câble CNB 2 puisse traverser ladite paroi 62. Des branches radiales 63 relient le pourtour annulaire 61 à la paroi circulaire 62. Le pourtour 61 , la paroi circulaire 62 et les branches radiales 63 ont une même épaisseur « e », définie par la largeur de la face latérale circulaire 61 L du pourtour 61 .

[0026] Sur la figure 5, le câble CNB 2 - qui apparaît dans le logement central 7 - est présenté en section afin de ne pas masquer une partie de la bague de montage 6. A l'extrémité du câble CNB 2 se trouve le connecteur 3. Lors du montage, le câble CNB 2 est intégré dans la bague de montage 6 par clipsage à travers la fente biseautée 6F du pourtour 61 . Le matériau thermoplastique constituant le pourtour 61 est suffisamment élastique pour revenir à sa position de base de forme annulaire. Puis le câble CNB 2 est positionné dans le logement central 7 après avoir traversé le regard 6R formé dans la paroi circulaire 62.

[0027] Dans l'exemple de montage, le positionnement du câble CNB 2 dans le logement central 7 est effectué avant que le connecteur 3 soit couplé au boîtier 5 (cf. figure 3), mais ce positionnement peut, alternativement, être effectué après que ce couplage ait été réalisé.

[0028] La bague de montage 6 est ensuite ajustée par clipsage dans la découpe 1 C du flasque 1 , comme il apparaît sur les vues supérieure et latérale partielles des figures 6a et 6b.

[0029] Après clipsage, les nervures 61 N de la bague de montage 6 viennent en appui sur les faces 1 e et 1 i du flasque 1 , de sorte que la bague de montage 6 peut éventuellement être mise en rotation en appui sur la découpe 1 C (cf. figures 1 à 4). Cela permet de positionner le regard 6R de façon que la courbure du câble CNB 2 du brin boucle 4 soit orientée, après couplage du connecteur 3, de manière diamétralement opposée au regard 6R. Dans ces conditions, le câble CNB 2 ne sort pas du logement central 7.

[0030] L'invention n'est pas limitée aux exemples de réalisation décrits et représentés. Ainsi, la bague de montage peut ne pas comporter de logement central, ou présenter d'autres moyens d'ajustement dans la découpe du flasque (par roulement, par rainurage dans la tranche de la découpe ou par des moyens de solidarisation, par exemple par collage).

[0031] Par ailleurs, d'autres moyens de clipsage peuvent être utilisés pour introduire le câble CNB dans la bague de montage: une languette dans une ouverture pratiquée dans le pourtour de la bague, un crochet ou équivalent. De même, le regard d'entrée de la paroi circulaire définissant le logement central de la bague peut être remplacé par l'un des moyens de clipsage évoqués ci-dessus, ce qui rend la paroi circulaire bloquante en empêchant le câble CNB de sortir de son logement central.

[0032] En outre, les configurations de découpe du flasque et de la face latérale du pourtour de la bague peuvent avoir des formes géométriques adaptées autres que circulaire, par exemple rectangulaire, ovoïde ou équivalent.