Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
PIERCABLE CAPSULE FOR PACKAGING
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2021/028626
Kind Code:
A1
Abstract:
The present invention concerns a piercable capsule for packaging components, comprising a cover (1) and a flexible pouch (2) in which the component or components are packaged and which can move with respect to the cover (1). The present invention also concerns a piercable capsule, wherein the flexible pouch (2) is positioned inside a rigid body. The present invention also concerns the use of this capsule for packaging of components, preferably cosmetics, and the use of this capsule in a device for manufacturing a customised cosmetic product by mixing at least two components, wherein at least one of the two components is contained in the capsule. The present invention also concerns a method for drawing off the content of a capsule and a kit for manufacturing a customised, preferably cosmetic, product.

Inventors:
LELOUP DAVID (FR)
GYEJACQUOT RÉMI (FR)
Application Number:
PCT/FR2020/000219
Publication Date:
February 18, 2021
Filing Date:
August 12, 2020
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
AC&B (FR)
International Classes:
A45D37/00; B65D85/804
Domestic Patent References:
WO2013132351A22013-09-12
WO2017118803A12017-07-13
WO2017118799A12017-07-13
WO2017118800A12017-07-13
WO2017118801A12017-07-13
WO2017118802A12017-07-13
WO2017118803A12017-07-13
Foreign References:
FR1203150A1960-01-15
FR1600021A1970-07-20
FR1600023A1970-07-20
FR1600024A1970-07-20
Attorney, Agent or Firm:
TOUROUDE & ASSOCIATES (FR)
Download PDF:
Claims:
Revendications

[Revendication 1] Capsule perforable pour le conditionnement de composant(s) comprenant un opercule (1), et caractérisée en ce qu’elle comprend une poche souple (2) dans laquelle est conditionnée le(s) composant(s) et qui est mobile par rapport audit opercule (1), et qui est positionnée à l’intérieur d’un corps rigide (3) constituant l’extérieur de la capsule, ladite poche souple (2) étant caractérisée en ce qu’elle se détache du fond du corps rigide (3) lors de l’aspiration de son contenu..

[Revendication 2] Capsule selon la revendication précédente, caractérisée en ce que ladite poche souple (2) est composée de plastique, et/ou de polyéthylène, et/ou de polychlorure de vinyle et/ou d’aluminium.

[Revendication 3] Capsule selon les revendications précédentes, caractérisée en ce que la paroi de ladite poche souple (2) a une épaisseur de 50 à 200 pm.

[Revendication 4] Capsule selon les revendications précédentes, caractérisée en ce que l’opercule (1) est composé de plastique, et/ou de polyéthylène, et/ou d’aluminium, et/ou de papier plastifié, de préférence ledit opercule (1) est composé d’un complexage d'aluminium et de polyéthylène.

[Revendication 5] Capsule selon les revendications précédentes, caractérisée en ce que ladite poche souple (2) est fixée par thermoscellage entre ladite poche rigide (3) et l’opercule (1).

[Revendication 6] Capsule selon les revendications précédentes, caractérisée en ce qu’elle comprend entre 0.1 et 5 ml_ de composant, de préférence entre 0.3 et 0.5 ml_ de composant.

[Revendication 7] Capsule selon la revendication précédente, caractérisée en ce que ledit composant a une viscosité dynamique de 0.001 Pa.s à 500 Pa.s à 20°C.

[Revendication 8] Capsule selon les revendications 6 ou 7, caractérisée en ce que ledit composant est choisi parmi des sauces, de la peinture, du sirop, du miel, de l’huile, de la pâte à tartiner, du beurre, de la confiture, des alcools, des liquides parfumés et/ou des ingrédients cosmétiques. [Revendication 9] Capsule selon la revendication précédente, caractérisée en ce que le composant est un ingrédient cosmétique, de préférence sous forme de crème ou de sérum.

[Revendication 10] Capsule selon les revendications précédentes, caractérisée en ce qu’elle comprend au moins un code d’identification (4).

[Revendication 11] Capsule selon les revendications précédentes, caractérisé en ce qu’elle est perforable par un système de perforation et d’aspiration mécanique, de manière préférée une aiguille creuse et un moyen d’aspiration.

[Revendication 12] Utilisation de la capsule selon les revendications 1 à 11 pour le conditionnement d’ingrédients cosmétiques.

[Revendication 13] Utilisation de la capsule selon les revendications 1 à 11 dans un dispositif pour la fabrication d’un produit cosmétique personnalisé par mélange d’au moins deux composants dont au moins un des deux composants est contenu dans la capsule.

[Revendication 14] Procédé de prélèvement du contenu d’une capsule perforable selon les revendications 1 à 11 , comprenant les étapes de :

1. Positionnement de l’opercule de la capsule au niveau d’un dispositif de prélèvement, de préférence composé d’une aiguille creuse et d’un moyen d’aspiration ;

2. Perforation de l’opercule par le dispositif de prélèvement ;

3. Prélèvement par aspiration, de préférence par l’aiguille creuse et le moyen d’aspiration, du composant présent dans la poche souple elle-même dans ladite capsule, la poche souple (2) dans laquelle est placé le composant se décollant du fond de la capsule sous l’effet de l’aspiration, mettant en contact ledit composant avec l’aiguille creuse.

[Revendication 15] Kit de fabrication d’un produit personnalisé, de préférence cosmétique, comprenant :

- Au moins une capsule selon les revendications 1 à 11 , contenant un composant, de préférence cosmétique ;

- Au moins un contenant, de préférence une capsule ou un pot, contenant un autre composant ; - Un dispositif de prélèvement ;

- Un dispositif de mélange des composants.

Description:
Capsule perforable pour conditionnement

[1] La présente invention concerne une capsule perforable pour le conditionnement de composants, comprenant un opercule (1), et une poche souple (2) dans laquelle est conditionnée le(s) composant(s) et qui est mobile par rapport audit opercule (1). La présente invention concerne également une capsule perforable où ladite poche souple (2) est positionnée à l’intérieur d’un corps rigide. La présente invention concerne également l’utilisation de cette capsule pour le conditionnement de composants, de préférence cosmétiques, et l’utilisation de cette capsule dans un dispositif pour la fabrication d’un produit cosmétique personnalisé par mélange d’au moins deux composants dont au moins un des deux composants est contenu dans la capsule. La présente invention concerne également un procédé de prélèvement du contenu d’une capsule et un kit de fabrication d’un produit personnalisé, de préférence cosmétique.

[2] Le domaine de l’invention concerne en particulier l’encapsulation de composants, en particulier de composants cosmétiques.

[3] L’utilisation de capsule permet un pré-dosage des composants, de préférence cosmétiques, en particulier des composants actifs, sans manipulation de l’utilisateur, une combinaison aisée des composants, de préférence cosmétiques, puisqu’il suffit d’ajouter autant de capsules que l’on souhaite combiner de composant, de préférence cosmétique, en particulier de composant actifs, dans son produit de préférence cosmétique, personnalisé, et une conservation optimale du produit, de préférence cosmétique, personnalisé, le mélange était réalisé extern poranément, de préférence au moment de l’utilisation.

[4] En effet les composants, de préférence cosmétiques, contenus dans les contenants et/ou dans les capsules, sont protégés notamment d’une éventuelle contamination bactérienne par contact cutané, l’utilisateur ne touchant pas le contenu, de l’oxydation ou de la dégradation par les UV. L’utilisation de tels pot et/ou capsules permet par exemple de limiter ou de ne pas ajouter de conservateur chimique aux composants contenus dedans, ce qui est un avantage pour les consommateurs qui recherchent des produits sans ou avec le moins possible de conservateurs. [5] Ces capsules sont traditionnellement présentes dans l’art antérieur sous la forme de capsules comprenant un corps rigide en aluminium et comprenant un opercule, lesdites capsules contenant un composant, par exemple un principe actif cosmétique, sous forme aqueuse, qu’une machine prélèvera ensuite grâce à un dispositif de prélèvement qui percera l’opercule et prélèvera le contenu de la capsule afin de le mélanger à d’autres composants dans une machine.

[6] Cependant, en pratique, des problèmes se posent lorsque ledit composant, de préférence cosmétique, n’est pas formulé sous forme aqueuse, mais que ledit composant, de préférence cosmétique, est formulé par exemple sous forme de gel, de sérum ou de crème, avec une viscosité dynamique allant de 0,001 à 500 Pa.s. En effet, lorsque ladite capsule a été stockée, que ce soit avec l’opercule vers le haut, vers le bas, ou encore sur côté, le composant visqueux peux rester collé (du côté de l’opercule ou au fond de la capsule), et une fois qu’un dispositif de prélèvement, par exemple composé d’une aiguille creuse et d’un moyen d’aspiration du composant, de préférence cosmétique, tente de prélever le composant, celui-ci est inaccessible car collé à la paroi de la capsule ou de l’opercule, et le dispositif de prélèvement est ainsi incapable de prélever ledit composant

[7] Ainsi, il existe aujourd’hui un besoin pour une capsule permettant un prélèvement efficace du composant contenu dans la capsule par un dispositif de prélèvement par aspiration, en particulier dans le cas où le composant présent dans ladite capsule est d’une viscosité dynamique de 0,001 Pa.s à 500 Pa.S, et permettant un stockage de la capsule dans n’importe quelle position.

[8] Aujourd’hui, la Demanderesse innove en proposant une nouvelle capsule résolvant les problèmes référencés ci-dessus.

[9] En effet, la Demanderesse a mis au point une capsule pour le conditionnement de composant(s), comprenant un opercule perforable et comprenant à l’intérieur de la capsule une poche souple (2) mobile lors de l’aspiration de son contenu, le composant étant contenu dans la poche souple.

[10] Ainsi, l’invention concerne selon un premier aspect, une capsule perforable pour le conditionnement de composant(s) comprenant un opercule (1), et caractérisée en ce qu’elle comprend une poche souple dans laquelle est conditionnée le(s) composant(s) et qui est mobile par rapport audit opercule (1).

[11] Par « capsule » est entendu selon l’invention un dispositif permettant de contenir hermétiquement un composant, qui pourrait être ensuite être prélevé.

[12] Par « capsule perforable » est entendu selon l’invention une capsule dont la composition permet une perforation, par exemple à l’aide d’une aiguille creuse. Cette capsule est conçue pour un retrait de son contenu par perforation grâce à un système de perforation et d’aspiration mécanique, de manière préférée une aiguille creuse et d’un moyen d’aspiration.

[13] Par « opercule perforable » est entendu selon l’invention l’équivalent d’un couvercle ou d’un film protecteur rendant hermétique la capsule, dont la composition permet une perforation, par exemple à l’aide d’une aiguille creuse.

[14] Par « viscosité dynamique » est entendu selon l’invention la propriété de résistance d'un fluide à l’écoulement laminaire.

[15] Par « composants » est entendu selon l’invention des liquides pouvant être de viscosité dynamique différentes et pouvant aller de 1 centipoise ou 0,001 Pa.S (comme de l’eau par exemple) à 500 Pa.s ou 500000 centipoise (comme du beurre de lait de vache à 10°C, viscosité mesurée avec Brookfield DVIII Ultra, aiguille F, Vitesse 1.5), ainsi que des poudres. Il peut par exemple s’agir de peinture liquide, de précurseur de coloration capillaire, par exemple un oxydant, une base ou un coupleur, d’un fond de teint cosmétique, d’une base de crème cosmétique, d’un composant de base cosmétique, d’un composant actif cosmétique, d’un fond de sauce alimentaire, un arôme liquide, un alcool alimentaire, un jus de fruit, un sirop alimentaire, ou de la liqueur.

[16] Par « composant de base cosmétique » est entendu selon l’invention un composant cosmétique dont le but est d’apporter une texture particulière (crème, sérum, huile, etc.) au produit cosmétique. Il peut s’agir d’un seul ingrédient (par exemple de l’huile d’amande douce) ou plusieurs ingrédients (par exemple de l’eau, de l’huile d’amande douce et un émulsionnant) pour obtenir ladite texture particulière. [17] Par « composant actif cosmétique » est entendu selon l’invention un composant cosmétique dont le but est d’apporter au moins une activité particulière (anti-âge, hydratant, antioxydant, etc.). Il peut s’agir d’un seul ou de plusieurs principes actifs combinés pour obtenir ladite activité particulière.

[18] Par « conditionnement de composants » est entendu selon l’invention un emballage individuel contenant les composants, permettant une utilisation au détail de ces composants. Ce conditionnement de composants en capsule permet le pré-dosage des composants sans manipulation de l’utilisateur, et ensuite une combinaison aisée des composants.

[19] De manière préférée selon l’invention, ladite poche souple (2) est composée de plastique, et/ou de polyéthylène, et/ou de polychlorure de vinyle (PVC) et/ou d’aluminium.

[20] De manière préférée selon l’invention, la paroi de ladite poche souple (2) a une épaisseur de 50 à 200 pm.

[21] De manière préférée selon l’invention, ledit opercule (1) est composé de plastique, et/ou de polyéthylène, et/ou d’aluminium, et/ou de papier plastifié, de préférence ledit opercule (1) est composé d’un complexage d'aluminium et de polyéthylène.

[22] Par « complexage d'aluminium et de polyéthylène » est entendu selon l’invention un collage ou soudage desdits deux matériaux.

[23] De manière préférée selon l’invention, ladite poche souple (2) est positionnée à l’intérieur d’un corps rigide (3) constituant l’extérieur de la capsule, ladite poche souple (2) se détachant du fond du corps rigide (3) lors de l’aspiration de son contenu.

[24] Par « poche souple (2) se détachant du fond du corps rigide (3) lors de l’aspiration de son contenu » est entendu selon l’invention que la poche souple (2) mobile se détachera sous l’effet de l’aspiration du fond du corps rigide (3) et permettra la mise en contact de l’élément aspirant avec le composant, potentiellement collé au fond de la capsule. Cette poche souple reste cependant toujours attachée au corps rigide de la capsule, et comprend le composant compris dans la capsule, qui reste continuellement dans cette poche-souple. [25] De manière préférée selon l’invention, ladite poche souple (2) est fixée par collage entre ladite poche rigide (3) et l’opercule (1).

[26] Ce collage est réalisé de manière à ce que la capsule ne soit pas ouverte manuellement par l’utilisateur, mais par perforation grâce à un système de perforation et d’aspiration mécanique, de manière préférée une aiguille creuse et d’un moyen d’aspiration.

[27] De manière préférée, ladite capsule est perforable par un système de perforation et d’aspiration mécanique, de manière préférée une aiguille creuse et d’un moyen d’aspiration.

[28] Selon un mode de réalisation, ledit système de perforation et d’aspiration mécanique est inclus dans un dispositif pour la fabrication d’un produit cosmétique personnalisé.

[29] De manière encore plus préférée, ladite poche souple (2) est fixée par thermoscellage entre ladite poche rigide (3) et l’opercule (1).

[30] Par thermoscellage est entendu selon l’invention la méthode de collage consistant à chauffer localement un matériau déformable par la chaleur, puis à appliquer une pression et à laisser refroidir.

[31] De manière préférée selon l’invention, ladite capsule comprend entre 0.1 et 5 ml_ de composant, de préférence entre 0.3 et 0.5 ml_ de composant.

[32] De manière préférée selon l’invention, ledit composant a une viscosité dynamique de 0.001 Pa.s à 500 Pa.s à 20°C.

[33] De manière préférée selon l’invention, ledit composant est choisi parmi les sauces, la peinture, du sirop, du miel, de l’huile, de la pâte à tartiner, du beurre, de la confiture, des alcools, des liquides parfumés et/ou les ingrédients cosmétiques.

[34] Par « sauces » est entendu selon l’invention tout type de sauces de type alimentaire telles que par exemple de la moutarde, du ketchup, de la mayonnaise, ou de la sauce soja.

[35] Par « peinture » est entendu selon l’invention tout type de peinture liquide.

[36] Par « sirop » est entendu selon l’invention un liquide visqueux et épais servant à aromatiser un liquide par mélange. [37] Par « huile » est entendu selon l’invention tout type d’huile pouvant par exemple être utilisées en alimentaire ou en tant qu’ingrédient cosmétique. On peut par exemple citer les huiles végétales et les huiles essentielles.

[38] Par « pâte à tartiner » est entendu selon l’invention un aliment ayant classiquement pour but d’être étalé sur par exemple du pain, de la brioche, des crêpes, des gaufres ou des biscottes. Des exemples de pâtes à tartiner sont des pâtes aux noisettes et au chocolat, ou des pâtes aux fruits.

[39] Par « ingrédients cosmétiques » est entendu selon l’invention tout élément pouvant servir d’actif cosmétiques ou pouvant faire partie d’une composition cosmétique.

[40] Par « beurre » est entendu selon l’invention le produit laitier extrait de la crème issue du lait notamment de vache, mais également les beurres végétaux, utilisés dans l’alimentation et en tant qu’ingrédients cosmétiques, tels que ceux d’amande, de cacao, d’avocat, de cupuaçu, de karité, de korum, de kombo, de kpangnan, de mangue, de murumuru, d’olive, de sal, de tucuma, d’avocadin (constitué d’olive et d’avocat), de coco, de figue, de nigelle, de ricin, de chanvre, de monoï, de kokum.

[41] Par « alcool » est entendu selon l’invention un liquide contenant de l'éthanol ou un composé chimique comprenant une fonction hydroxyle -OH.

[42] Par « liquide parfumé » est entendu selon l’invention un liquide émettant une odeur et capable par exemple de la transmettre à un liquide qui serait obtenu par mélange avec ledit liquide parfumé.

[43] De manière particulièrement préférée selon l’invention, ledit composant est un ingrédient cosmétique, de préférence sous forme aqueuse de crème ou de sérum.

[44] Par « crème » est entendu selon l’invention une émulsion cosmétique provenant du mélange d’une phase aqueuse et d’une phase huileuse.

[45] Par « sérum » est entendu selon l’invention un produit cosmétique liquide ou gélifié comprenant une concentration importante de principe actif afin de délivrer celui-ci rapidement. [46] De manière préférée selon l’invention, ladite capsule comprend au moins un code d’identification (4).

[47] De manière préférée selon l’invention, ledit au moins un code d’identification (4) est choisi parmi des codes couleurs, des puces RFID, des codes barre, des QR code, des codes Datamatrix, les codes PDF-417, des MaxiCode, des étiquettes NFC, des formes mécaniques.

[48] De manière préférée selon l’invention, ledit au moins un code d’identification (4) comprend des informations sur la nature du composant et/ou la date de péremption du composant et/ou la provenance de la capsule et/ou la date d’ouverture de la capsule et/ou la quantité restante du composant dans la capsule et/ou le nombre de dose restante du composant et/ou le numéro de lot et/ou le numéro de série et/ou les paramètres permettant à la machine de se configurer en fonction de ces informations.

[49] De manière préférée, ladite capsule est perforable par un système de perforation et d’aspiration mécanique, de manière préférée une aiguille creuse et un moyen d’aspiration.

[50] Selon un deuxième aspect, l’invention concerne l’utilisation d’une capsule selon l’invention pour le conditionnement d’ingrédients cosmétiques.

[51] Selon un troisième aspect, l’invention concerne l’utilisation d’une capsule selon l’invention dans un dispositif pour la fabrication d’un produit cosmétique personnalisé par mélange d’au moins deux composants dont au moins un des deux composants est contenu dans la capsule.

[52] Par « dispositif pour la fabrication d’un produit cosmétique personnalisé » est entendu selon l’invention un dispositif pour la fabrication d’un produit cosmétique personnalisé par mélange d’au moins deux composants cosmétiques, logés dans un contenant respectif, au moins un des contenants étant une capsule selon l’invention, le dispositif comprenant au moins un dispositif de mélange, et un dispositif de sélection d’au moins un composant cosmétique, dans sa capsule.

[53] Par « dispositif de mélange » est entendu un dispositif permettant d’homogénéiser une association de plusieurs composants. [54] Des exemples de tels dispositifs capables de créer une crème cosmétique personnalisée sont décrits dans les documents FR1203150, FR1600021,

FR1600023, FR1600024, WO2017/118799, WO2017/118800, WO2017/118801 , WO201 7/118802, WO2017/118803.

[55] Selon un quatrième aspect, l’invention concerne un procédé de prélèvement du contenu d’une capsule perforable selon l’invention, comprenant les étapes de

1. Positionnement de l’opercule de la capsule au niveau d’un dispositif de prélèvement, de préférence composé d’une aiguille creuse et d’un moyen d’aspiration ;

2. Perforation de l’opercule par le dispositif de prélèvement ;

3. Prélèvement par aspiration, de préférence par l’aiguille creuse et le moyen d’aspiration, du composant présent dans la poche souple elle-même dans ladite capsule, la poche souple (2) dans laquelle est placé le composant se décollant du fond de la capsule sous l’effet de l’aspiration, mettant en contact ledit composant avec l’aiguille creuse.

[56] Par aiguille creuse on entend désigner selon la présente invention une aiguille creuse apte à percer la capsule.

[57] Par moyen d’aspiration, on entend désigner selon la présente invention un dispositif permettant de retirer le contenu d’une capsule. De préférence, ledit moyen d’aspiration permet de faire varier le volume disponible dans un réceptacle d’un dispositif de mélange de manière à aspirer le contenu d’une capsule et le distribuer dans un dispositif de mélange, tel qu’un piston entraîné par un moteur, par exemple le piston du dispositif de mélange.

[58] Selon un cinquième aspect, l’invention concerne un kit de fabrication d’un produit personnalisé, de préférence cosmétique, comprenant :

- Au moins une capsule selon l’invention, contenant un composant, de préférence cosmétique ;

- Au moins un contenant, de préférence une capsule ou un pot, contenant un autre composant ;

- Un dispositif de prélèvement ;

- Un dispositif de mélange des composants. [59] Figures :

[60] [Fig. 1] : La figure 1 représente une capsule selon l’invention, comprenant un opercule (1), une poche souple (2), un corps rigide (3) et au moins un code d’identification (4). [61 ] [Fig. 2] : La figure 2 représente une vue éclatée de la figure 1 , montrant ainsi l’opercule (1), la poche souple (2) et le corps rigide (3).

[62] Au regard des figures 1 et 2, le composant est contenu dans la capsule au sein de la poche souple mobile (2) qui se déforme sous l’effet de l’aspiration pour entrer en contact avec l’aiguille creuse qui transperce l’opercule (1) disposée à la surface de la poche souple (2) et permettre ainsi le prélèvement du composant. Selon un mode de réalisation de l’invention, cette poche souple est disposée à l’intérieur d’un corps rigide (3). Selon un autre mode de réalisation de l’invention, au moins un code d’identification (4) est disposé sur l’opercule (1) de la capsule, tel qu’illustré en figure 1 , afin de permettre au dispositif pour la fabrication d’un produit personnalisé d’obtenir des informations sur ladite capsule et le composant.