Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
PRONGS FOR HANDLING FOOD
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2017/145113
Kind Code:
A1
Abstract:
Disclosed are prongs (1) comprising two pivoting arms (2). Each arm (2) has a base portion (2a) that is to be held by a user when the prongs (1) are used, and a free end portion (2b) that is to handle an object (100) jointly with the free end portion (2b) of the other arm (2). According to the invention: - each base portion (2a) is formed by a part that is separate from the associated free end portion (2b); - each free end portion (2b) is connected to the associated base portion (2a) exclusively by an electronic weighing sub-assembly (7) that is electrically connected to a processing unit (8); - the processing unit (8) includes a microcontroller that converts the electric currents transmitted by the weighing sub-assemblies (7) into weight values and adds the obtained values up to obtain a single weight value.

Inventors:
MARRIE LIONEL (CN)
Application Number:
PCT/IB2017/051089
Publication Date:
August 31, 2017
Filing Date:
February 24, 2017
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
JENSEN IND LTD (CN)
MARRIE LIONEL (CN)
International Classes:
A47G21/10; A47G21/00; A47J43/28; G01G19/56
Foreign References:
CN104257225A2015-01-07
CN204192240U2015-03-11
US20110044370A12011-02-24
CN203003723U2013-06-19
Other References:
None
Attorney, Agent or Firm:
JEANNET, Olivier (FR)
Download PDF:
Claims:
REVENDICATIONS

1. Pince (1 ) pour la saisie d'aliments, comprenant deux branches (2) reliées l'une à l'autre par une de leurs extrémités, de façon pivotante, les branches (2) étant ainsi mobiles l'une par rapport à l'autre entre une position d'écartement mutuel, dans laquelle ces branches (2) sont aptes à être engagées autour d'un objet (100) à saisir, et une position de rapprochement mutuel, dans laquelle ces branches (2) permettent de saisir l'objet (100) entre elles ; chaque branche (2) présente une portion de base (2a), destinée à être tenue par un utilisateur lors de l'utilisation de la pince (1 ), et une portion d'extrémité libre (2b), destinée, avec la portion d'extrémité libre (2b) de l'autre branche (2), à saisir ledit objet (100) ;

caractérisée en ce que :

- chaque portion de base (2a) est formée par une pièce séparée de la portion d'extrémité libre (2b) correspondante ;

- chaque portion d'extrémité libre (2b) est reliée à la portion de base (2a) correspondante uniquement par un sous-ensemble électronique de pesage (7), relié électriquement à une unité de traitement (8) ; le sous-ensemble électronique de pesage (7) comprend un corps (1 1) de forme allongée, qui est déformable dans une première direction perpendiculaire à la longueur de ce corps (1 1 ) et qui est non déformable dans une deuxième direction perpendiculaire à la longueur de ce corps (1 1 ), cette deuxième direction étant perpendiculaire à ladite première direction ; le sous-ensemble électronique de pesage (7) comprend également, sur chacune des faces du corps (1 1) qui sont perpendiculaires à ladite première direction, des jauges de contrainte (15) aptes à mesurer une compression ou un étirement local du corps (1 1 ) ; le sous-ensemble électronique de pesage (7) est relié à la portion d'extrémité libre (2b) et à la portion de base (2a) de la branche (2) correspondante de telle sorte que ladite première direction soit parallèle à l'axe de pivotement des branches (2) et que ladite deuxième direction soit perpendiculaire à cet axe de pivotement ; et

- l'unité de traitement (8) inclut un microcontrôleur convertissant les courants électriques transmis par les sous-ensembles de pesage (7) en des valeurs de poids et additionnant les valeurs obtenues en une valeur de poids unique.

2. Pince (1 ) selon la revendication 1 , caractérisée en ce qu'elle comprend un écran d'affichage (9), relié électriquement à l'unité de traitement (8).

3. Pince (1 ) selon la revendication 1 ou la revendication 2, caractérisée en ce que l'unité de traitement (8) inclut un émetteur sans fil, qui transmet les valeurs de poids établies par elle à un appareil électronique portable, en particulier un téléphone portable, sur lequel est chargée une application d'affichage de ces valeurs de poids. 4. Pince (1 ) selon l'une des revendications 1 à 3, caractérisée en ce que chaque sous-ensemble électronique de pesage (7) comprend quatre jauges de contrainte (15), réparties en deux paires situées au niveau de portions d'extrémités dudit corps (1 1 ), et qui sont agencées pour former un pont de Wheatstone.

5. Pince (1 ) selon la revendication 4, caractérisée en ce qu'elle comprend un capteur de température (20) situé sur au moins une desdites portions d'extrémité libre (2b) des branches (2), émettant un courant électrique dont les caractéristiques varient en fonction de la température détectée, ce capteur (20) étant relié une unité de traitement (8) de ce courant, identique à celle précitée ; cette unité de traitement (8) est notamment la même que celle précitée. 6. Pince (1 ) selon la revendication 5, caractérisée en ce que le capteur de température (20) est de type thermistor.

7. Pince (1 ) selon l'une des revendications 2 à 6, caractérisée en ce qu'elle inclut plusieurs boutons de commande (16), notamment situés à proximité de l'écran d'affichage (9), en particulier :

- un bouton ON/OFF pour la mise en fonction du système électrique et de l'écran d'affichage (9), et/ou

- un bouton Kg/Lbs pour afficher la masse soit en grammes soit en livres, et/ou

- un bouton C/F pour afficher la température soit en degrés Celsius soit en degrés Fahrenheit. 8. Pince (1 ) selon l'une des revendications 1 à 7, caractérisée en ce que :

- le corps (1 1 ) de chaque sous-ensemble électronique de pesage (7) est solidaire d'une plaquette rigide (5) reliée à l'une des extrémités longitudinales de ce corps et s'étendant au-delà de cette extrémité, dans la direction longitudinale du corps (1 1 ) ;

- la portion de base (2a) de la branche (2) correspondante comprend un embout (12) en un matériau élastiquement déformable, tel qu'un élastomère, fixé à son extrémité, cet embout (12) étant traversé par ladite plaquette (5) ; et

- la plaquette (5) est reliée à la portion d'extrémité libre (2b) de la branche (2).

Description:
PINCE POUR LA SAISIE D'ALIMENTS

La présente invention concerne une pince pour la saisie d'aliments.

Il est bien connu de se servir d'une pince pour saisir des aliments, qu'il s'agisse de saisir des aliments d'une manière hygiénique, par exemple pour les déposer dans une assiette en cours de dressage, ou qu'il s'agisse de manipuler des aliments, par exemple pour retourner une pièce de viande en train de cuire.

Une telle pince existante est simplement formée par deux branches reliées l'une à l'autre par une de leurs extrémités, de façon pivotante, les branches étant ainsi mobiles l'une par rapport à l'autre entre une position d'écartement mutuel, dans laquelle ces branches sont aptes à être engagées autour d'un objet à saisir, et une position de rapprochement mutuel, dans laquelle ces branches permettent de saisir l'objet entre elles. Un ressort est agencé entre les branches de manière à maintenir ces branches dans ladite position d'écartement mutuel en l'absence d'une préhension manuelle tendant à amener les branches dans ladite position de rapprochement mutuel.

Ces pinces existantes ont pour inconvénient d'avoir des utilisations limitées à la simple saisie d'un objet. Ces pinces sont par ailleurs banales et pas très attractives pour un consommateur.

La présente invention a donc pour objectif de remédier à ces inconvénients, en fournissant une pince pour la saisie d'aliments apte à avoir des utilisations élargies, incluant des fonctions supplémentaires.

Un autre objectif de l'invention est de fournir une pince ayant, outre son intérêt utilitaire, un attrait de nouveauté pour un consommateur.

La pince concernée comprend, de manière connue en soi, deux branches reliées l'une à l'autre par une de leurs extrémités, de façon pivotante, les branches étant ainsi mobiles l'une par rapport à l'autre entre une position d'écartement mutuel, dans laquelle ces branches sont aptes à être engagées autour d'un objet à saisir, et une position de rapprochement mutuel, dans laquelle ces branches permettent de saisir l'objet entre elles ; chaque branche présente une portion de base, destinée à être tenue par un utilisateur lors de l'utilisation de la pince, et une portion d'extrémité libre, destinée, avec la portion d'extrémité libre de l'autre branche, à saisir ledit objet.

Selon l'invention,

- chaque portion de base est formée par une pièce séparée de la portion d'extrémité libre correspondante ; - chaque portion d'extrémité libre est reliée à la portion de base correspondante uniquement par un sous-ensemble électronique de pesage, relié électriquement à une unité de traitement ; le sous-ensemble électronique de pesage comprend un corps de forme allongée, qui est déformable dans une première direction perpendiculaire à la longueur de ce corps et qui est non déformable dans une deuxième direction perpendiculaire à la longueur de ce corps, cette deuxième direction étant perpendiculaire à ladite première direction ; le sous-ensemble électronique de pesage comprend également, sur chacune des faces du corps qui sont perpendiculaires à ladite première direction, des jauges de contrainte aptes à mesurer une compression ou un étirement local du corps ; le sous-ensemble électronique de pesage est relié à la portion d'extrémité libre et à la portion de base de la branche correspondante de telle sorte que ladite première direction soit parallèle à l'axe de pivotement des branches et que ladite deuxième direction soit perpendiculaire à cet axe de pivotement ; et

- l'unité de traitement inclut un microcontrôleur convertissant les courants électriques transmis par les sous-ensembles de pesage en des valeurs de poids et additionnant les valeurs obtenues en une valeur de poids unique.

La compression et l'étirement local dudit corps modifient la résistance électrique des jauges de contrainte et donc les caractéristiques du courant électrique transmis par les sous-ensembles de pesage à l'unité de traitement, en particulier la tension de ce courant. Cette unité de traitement convertit les courants électriques transmis par les sous-ensembles de pesage en des valeurs de poids, et additionne les valeurs obtenues des deux sous-ensembles au moment du soulèvement d'un objet saisi en une valeur de poids unique. Cette valeur est transmise à un écran d'affichage que peut comprendre la pince, relié électriquement à l'unité de traitement, et est affichée sur cet écran. Alternativement, ou cumulativement, l'unité de traitement peut inclure un émetteur sans fil, qui transmet les valeurs de poids à un appareil électronique portable, en particulier un téléphone portable, sur lequel est chargée une application d'affichage des valeurs de poids obtenues.

Ainsi, avec la pince selon l'invention, la saisie d'un objet entre les portions d'extrémité libre de la pince provoque, lorsque cet objet est soulevé au moyen de la pince, une légère déformation des corps des sous-ensembles de pesage, ce qui permet de peser l'objet saisi.

Grâce à la non déformabilité des corps des sous-ensembles de pesage selon ladite deuxième direction, les deux portions d'extrémité libre ne sont pas substantiellement mobiles en écartement l'une de l'autre lorsqu'un objet est saisi entre elles ; la structure de la pince selon l'invention ne réduit donc pas substantiellement la capacité de la pince à saisir un objet.

Selon une forme de réalisation de l'invention, chaque sous-ensemble électronique de pesage comprend quatre jauges de contrainte, réparties en deux paires situées au niveau de portions d'extrémités dudit corps, et qui sont agencées pour former un pont de Wheatstone. Chaque sous-ensemble électronique de pesage peut notamment être celui commercialisé sous la référence GPB140C par la société Xi'an Gavin Electronic Technology Co. , Ltd. No. 1302, Block C, Fengye Building, Gaoxin Road, Gaoxin District, Xi'an, Shaanxi, R. P. de Chine.

De préférence, la pince comprend un capteur de température situé sur au moins une desdites portions d'extrémité libre des branches, émettant un courant électrique dont les caractéristiques varient en fonction de la température détectée, ce capteur étant relié une unité de traitement de ce courant, identique à celle précitée ; cette unité de traitement est notamment la même que celle précitée.

Ce capteur de température vient au contact, ou à proximité, de l'objet saisi et permet ainsi de détecter la température de cet objet. L'unité de traitement inclut un microcontrôleur convertissant le ou les courants émis par le ou les capteurs de température en des valeurs de température ; en cas de pluralité de capteurs, l'unité de traitement réalise une moyenne des valeurs obtenues, afin d'obtenir une valeur de température unique ; de la même façon que précédemment, la valeur de température obtenue est affichée sur l'écran d'affichage que comprend la pince, ou l'unité de traitement inclut un émetteur sans fil, qui transmet cette valeur à un appareil électronique portable, en particulier un téléphone portable, sur lequel est chargée une application d'affichage de la valeur de température obtenue.

Le capteur de température est de préférence de type thermistor. Il peut notamment s'agir de celui commercialisé sous la référence CIG-503F395F par la société SAM KYUNG CERAMICS CO. , LTD, Room 2-225, Dongil Techno Town, 889, Gwanyang 2-Dong, Dongan-Gu, Corée du Sud.

La pince, lorsqu'elle comprend ledit écran d'affichage, peut inclure plusieurs boutons de commande, notamment situés à proximité de cet écran d'affichage, en particulier :

- un bouton ON/OFF pour la mise en fonction du système électrique et de l'écran d'affichage, et/ou

- un bouton Kg/Lbs pour afficher la masse soit en grammes soit en livres, et/ou - un bouton C/F pour afficher la température soit en degrés Celsius soit en degrés Fahrenheit.

Selon une forme de réalisation préférée de l'invention,

- le corps de chaque sous-ensemble électronique de pesage est solidaire d'une plaquette rigide reliée à l'une des extrémités longitudinales de ce corps et s'étendant au-delà de cette extrémité, dans la direction longitudinale du corps ;

- la portion de base de la branche correspondante comprend un embout en un matériau élastiquement déformable, tel qu'un élastomère, fixé à son extrémité, cet embout étant traversé par ladite plaquette ; et

- la plaquette est reliée à la portion d'extrémité libre de la branche.

Cet embout permet ainsi de fermer de façon étanche à l'eau l'extrémité de la portion de base, afin de protéger le sous-ensemble de pesage de l'eau de rinçage/nettoyage de la pince, sans pour autant faire obstacle à un mouvement de la plaquette dans un plan perpendiculaire au plan dans lequel s'étendent les deux branches, sous l'effet du poids de l'objet saisi, et donc sans gêner le pesage de cet objet.

L'invention sera bien comprise, et d'autres caractéristiques et avantages de celle-ci apparaîtront, en référence au dessin schématique annexé, représentant, à titre d'exemple non limitatif, une forme de réalisation préférée de la pince qu'elle concerne.

La figure 1 est une vue de cette pince en perspective, en position d'ouverture de deux branches que comprend la pince ;

la figure 2 est une vue de la pince de dessus ;

la figure 3 en est une vue de côté ;

la figure 4 est une vue de la pince similaire à la figure 1 , avec les deux branches qui constituent cette pince fictivement représentées comme étant partiellement transparentes, de manière à faire apparaître les détails de composants situés à l'intérieur de la pince ;

la figure 4A est une vue d'un détail de la pince, à échelle agrandie, telle que cette pince est représentée sur la figure 4, et

la figure 5 est une vue de la pince similaire à la figure 1 , alors que cette pince saisit une tomate.

Les figures représentent une pince 1 pour la saisie d'aliments, par exemple une tomate 100 dans l'exemple montré par la figure 5.

La pince 1 comprend deux branches 2 reliées l'une à l'autre par une de leurs extrémités, de façon pivotante, au moyen d'un axe 3. Les branches 2 sont ainsi mobiles l'une par rapport à l'autre entre la position d'écartement mutuel représentée, dans laquelle ces branches sont aptes à être engagées autour d'un objet à saisir, et une position de rapprochement mutuel, dans laquelle ces branches permettent de saisir l'objet entre elles. Un ressort (non représenté par souci de clarté du dessin) est agencé entre les branches 2 de manière à maintenir ces branches dans ladite position d'écartement mutuel en l'absence d'une préhension manuelle tendant à amener les branches 2 dans ladite position de rapprochement mutuel. Ce ressort peut notamment être un ressort en épingle engagé autour de l'axe 3.

Ainsi que cela apparaît sur les figures, chaque branche présente une portion de base 2a et une portion d'extrémité libre 2b. Les portions de base 2a sont destinées à être tenues par la main d'un utilisateur lors de l'utilisation de la pince 1 ; les portions d'extrémité libre 2b sont destinées à saisir entre elles l'objet à saisir.

En référence plus particulièrement aux figures 4 et 4A, il apparaît que chaque portion d'extrémité libre 2b est reliée à une plaquette 5 par l'intermédiaire d'un plot d'assemblage 6, cette plaquette 5 étant reliée à une extrémité d'un sous-ensemble allongé 7, lui-même fixé à la portion de base 2a correspondante. Ce sous-ensemble allongé est un sous-ensemble électronique de pesage 7, relié par des fils électriques (non représentés par souci de clarté) à une unité de traitement 8 et à un afficheur 9 que comprend l'une des branches 2.

La plaquette 5 est rigide et est notamment en un matériau métallique, de sorte qu'un effort transmis à elle par la portion d'extrémité libre 2b lorsque cette portion d'extrémité libre supporte l'objet saisi, est transmis au corps 1 1 du sous-ensemble électronique de pesage 7. La plaquette 5 traverse de manière ajustée un conduit aménagé dans un embout 12 en un matériau élastiquement déformable, tel qu'un élastomère, fixé à l'extrémité de la portion de base 2a. Cet embout 12 permet de fermer de façon étanche à l'eau l'extrémité de la portion de base 2a, afin de protéger le sous- ensemble électronique de pesage 7 de l'eau de rinçage/nettoyage de la pince 1 , sans pour autant faire obstacle à un mouvement de la plaquette 5 dans un plan perpendiculaire au plan dans lequel s'étendent les deux branches 2, sous l'effet du poids de l'objet saisi.

Comme le montre particulièrement la figure 4A, le corps 1 1 est sous la forme d'un barreau parallélépipédique et est percé transversalement d'un conduit 13. Ce conduit 13 confère à ce corps 1 1 une souplesse longitudinale selon une première direction, perpendiculaire à la longueur du corps 1 1 et perpendiculaire à l'axe du conduit 13 ; le corps 1 1 est par contre non déformable dans une deuxième direction, perpendiculaire à la longueur de ce corps et à parallèle à l'axe du conduit 13.

Le corps 1 1 comprend quatre jauges de contraintes 15 réparties en deux paires situées au niveau de portions d'extrémités du corps 1 1 et situées, pour deux d'entre elles, sur la face du corps 1 1 sur laquelle est fixée la plaquette 5, donc sur la face supérieure du corps 1 1 tel qu'il est représenté sur les figures 4 et 4A, et, pour les deux autres d'entre elles, sur la face de ce corps 1 1 opposée à cette face, donc sur la face inférieure du corps 1 1 tel qu'il est représenté sur les figures 4 et 4A. Ces jauges de contrainte 15 sont agencées pour former un pont de Wheatstone.

Chaque sous-ensemble électronique de pesage 7 peut notamment être celui commercialisé sous la référence GPB140C par la société Xi'an Gavin Electronic Technology Co. , Ltd. No. 1302, Block C, Fengye Building, Gaoxin Road, Gaoxin District, Xi'an, Shaanxi, R. P. de Chine.

L'unité de traitement 8 inclut un microcontrôleur réalisant une conversion des courants électriques qui lui sont transmis par les sous-ensembles de pesage 7 en des valeurs de poids, et qui additionne les valeurs obtenues de ces sous-ensembles au moment du soulèvement d'un objet saisi. La valeur résultant de cette addition est transmise à l'écran d'affichage 9 et est affichée sur ce dernier. L'unité de traitement 8 peut également inclure un émetteur sans fil, qui transmet la valeur additionnée à un appareil électronique portable, en particulier un téléphone portable, sur lequel est chargée une application d'affichage de la valeur de poids obtenue.

L'afficheur est du type à cristaux liquides et est associé à trois boutons de commande 16 situés à proximité de lui, à savoir :

- un bouton ON/OFF pour la mise en fonction du système électrique et de l'écran d'affichage,

- un bouton Kg/Lbs pour afficher la masse soit en grammes soit en livres, et

- un bouton C/F pour afficher la température soit en degrés Celsius soit en degrés Fahrenheit.

En référence toujours à la figure 4, il apparaît que chaque portion d'extrémité libre 2b comprend un capteur de température 20 proche de son extrémité libre, également relié électriquement à l'unité 8 et à l'écran 9. Ces capteurs 20 sont de type thermistor, notamment ceux commercialisés sous la référence CIG-503F395F par la société SAM KYUNG CERAMICS CO. , LTD, Room 2-225, Dongil Techno Town, 889, Gwanyang 2-Dong, Dongan-Gu, Corée du Sud. Ils émettent des courants électriques dont les caractéristiques varient en fonction de la température détectée, qui sont traités par l'unité 8 de façon à être convertis en des valeurs de température moyennées, affichées sur l'écran 9 ou transmises à un appareil électronique portable, comme décrit précédemment.

Ainsi, avec la pince 1 , la saisie d'un objet 100 entre les portions d'extrémité libre 2b provoque, lorsque cet objet est soulevé au moyen de la pince, une légère déformation des corps 1 1 des sous-ensembles de pesage 7 ; la variation de la résistance électrique des jauges de contrainte 15 résultant des compressions ou étirements localisés de ces corps, permet, au moyen de l'unité 8 de traitement des courants électriques transmis, d'établir des valeurs de pesage de l'objet saisi au moyen de cette pince 1 .

Grâce à la non déformabilité des corps 1 1 selon la direction transversale à la longueur des branches 2, les deux portions d'extrémité libre 2b ne sont pas substantiellement mobiles en écartement l'une de l'autre lorsque ledit objet est saisi entre elles ; la structure de la pince selon l'invention ne réduit donc pas la capacité de la pince 1 à saisir un objet.

Simultanément au pesage, la pince 1 permet, au moyen des capteurs 20, de détecter la température de l'objet saisi. La valeur moyennée de cette température, établie par l'unité 8, est affichée également sur l'écran 9, avec bascule entre la valeur de poids et la valeur de température, commandée au moyen des boutons 16 correspondants.

L'invention fournit ainsi une pince 1 pour la saisie d'aliments, présentant, par rapport aux pinces homologues de l'art antérieur, les avantages déterminants d'avoir des utilisations élargies, incluant des fonctions supplémentaires, et d'avoir, outre son intérêt utilitaire, un attrait de nouveauté pour un consommateur.

Cette pince a été décrite ci-dessus en référence à des figures montrant une forme de réalisation préférée de cette pince, à titre d'exemple ; il va de soi qu'elle n'est pas limitée à cette forme de réalisation et que seules les revendications annexées définissent la protection conférée.