Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
RING
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2005/102094
Kind Code:
A1
Abstract:
The invention relates to a ring comprising two hollow elements (A, B), which can be detached from one another, and comprising a decorative element (C) provided for being held between these two hollow elements when the latter are fixed to one another.

Inventors:
CHEVALLEY CEDRIC (CH)
Application Number:
PCT/IB2005/051256
Publication Date:
November 03, 2005
Filing Date:
April 18, 2005
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
CHEVALLEY CEDRIC (CH)
International Classes:
A44C9/00; (IPC1-7): A44C9/00
Foreign References:
DE20302197U12003-04-24
DE20300443U12003-05-08
US6484536B12002-11-26
DE20110340U12001-09-06
EP1132017A22001-09-12
EP0668033A11995-08-23
US6574989B12003-06-10
US5228316A1993-07-20
DE25697C
Attorney, Agent or Firm:
Roland, André c/o ANDRE ROLAND S.A. (Avenue Tissot 15||P.O. Box 1255, Lausanne, CH)
Download PDF:
Claims:
Revendications
1. Bague comprenant deux éléments creux (A1B), amovibles l'un par rapport à l'autre, et un élément décoratif (C) adapté pour être retenu entre lesdits éléments creux lorsque ces derniers sont fixés l'un à l'autre.
2. Bague selon la revendication précédente comprenant plusieurs éléments décoratifs disposés successivement l'un à côté de l'autre lorsque les éléments creux sont fixés l'un à l'autre.
Description:
Bague

L'invention se situe dans Ie domaine des bagues.

Un des objectifs de l'invention consiste à pouvoir bénéficier d'une bague modulable en fonction de l'usage que l'on souhaite en faire.

A cet effet, l'objet selon l'invention est une bague comprenant deux éléments creux, amovibles l'un par rapport à l'autre, et un élément décoratif adapté pour être retenu entre lesdits éléments creux lorsque ces derniers sont fixés l'un à l'autre.

Selon une variante de l'invention, la bague comprend plusieurs éléments décoratifs adjacents. Alternativement, les éléments décoratifs peuvent être superposés.

La bague peut également comprendre plus de deux éléments amovibles.

Les figures 1 et 2 illustrent un exemple de réalisation de l'invention. Les deux parties de forme cylindrique A et B constituent la base de la bague. Elles sont ajustées l'une par rapport à l'autre. La partie mâle A comprend une portion cylindrique munie d'un ensemble de lames flexibles disposées manière à permettre l'emboîtement et la retenue de la partie mâle A dans la partie femelle B, la retenue de la partie mâle A dans la partie femelle B étant assurée par un ensemble bourrelet-gorge annulaire disposés respectivement sur la portion cylindrique de la partie mâle A et sur la face interne de la partie femelle B.

La bague, une fois assemblée, se présente dans sa largeur avec deux diamètres plus grands de chaque côté formant chacun un épaulement. L'espace entre les épaulements est adapté pour recevoir une pièce décorative C de forme annulaire.

La pièce décorative C peut être en divers matériaux. Sa surface externe n'est pas nécessairement lisse et cylindrique. Elle peut par exemple comprendre un relief. Alternativement, des objets tels que pierres précieuses peuvent être fixés sur la face externe de la pièce décorative C. Comme indiqué plus haut, l'espace entre les deux épaulements peut comprendre plusieurs pièces décoratives disposées les unes à côté des autres ou superposées l'une sur l'autre.

II convient par ailleurs de relever que les éléments creux n'ont pas nécessairement une section circulaire, cette dernière pouvant représenter n'importe quel polygone (triangle, losange, carré, etc..) régulier ou non.