Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
SHOE WITH RETRACTABLE ROLLERS
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/1995/020424
Kind Code:
A1
Abstract:
Roller-mounted shoe including at least one front roller (3a, 3b) and at least one rear roller (4a, 4b). The front (3a, 3b) and rear (4a, 4b) rollers are movable between a first ground-engaging position and a second raised position. The front (3a, 3b) and rear (4a, 4b) rollers are connected to one another by means of a flexible link (11) extending through the sole (2), so as to simultaneously displace the front (3a, 3b) and rear (4a, 4b) rollers using pull members connected to said flexible link (11).

Inventors:
FICHEPAIN FREDERIC (FR)
Application Number:
PCT/FR1995/000093
Publication Date:
August 03, 1995
Filing Date:
January 26, 1995
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
ALLOUCHE CLAUDE (FR)
AMAR DANIEL (FR)
FICHEPAIN FREDERIC (FR)
International Classes:
A43B5/16; A63C17/18; A63C17/20; (IPC1-7): A63C17/20
Foreign References:
US3983643A1976-10-05
GB334782A1930-09-11
Download PDF:
Claims:
_?.E.y .PJ_C IM.s
1. Chaussure à roulettes, du type comportant au moins unε roulette ava t (3a, 3b ; 34a, 34b) et au moins une roulette arrière (4a, 4b, ; 35a.. 35b) ; l es roulettes avant (3a, 3b : 34a, 34b) εt arrière ( 4 = , 4b, ; 35a, 35b) étant déplaçables entre unε première positio de contact a ec le sol et u ε deuxiè e position relevée, caract isée εn ce q ε les roulettes avant (3a, 3b ; 34a, 34b) et ar iè e (4a, 4b, ; 35a, 35b) sont rel iées entrε εl les pa au moins un l ien flexible (11 , 26) passa t à l ' intérieur de la sεmεl le (2, 21) , de manière à déplacer simultanément lεs roulεttes avant (3a, 3b ; 34a, 34b) et arrière (4a, 4b, ; 35a, 35b) à l 'aidε dε moyεns dε traction (1214 ; 16, 17, 2730) rεl iés audit l iεn flexible (11, 26) .
2. Chaussure à roulettes selon l a revendication1 caractérisée en ce quε lεs moyεns dε traction (1214 ; 16, 17, 2730) comportent au oins un l ien flεxiblε (12, 13 ; 27, 28) , dont unε extrémité dépassante dε la chaussurε co portε un moyεn de prêhεnsion (14, 30) du gεnre manettε ou tirεttε.
3. Chaussurε à roulεttes selon la revendication2 caractérisée en ce que ledit l ien flexiblε (12, 13 ; 27, 28) faisant partiε dεsdits moyens de traction passe à travers un logε ent intérieur à la semεllε (2, 21) .
4. Chauεsure à roulεttεs sεlon l 'unε dεs revendications précédentes, caractérisée en ce que les moyens de traction (1214 ; 16, 17, 2730) comportent des moyens de verrouillagε dεs roulεttεs avant (3a, 3b ; 34a, 34b) εt arrière (4a, 4b, ; 35a, 35b) dans chacune dεsditεs deux positions dε contact avec lε sol et rε1 evée .
5. Chaussure à roulεttεs sεlon l 'unε quelconques des revendications 1 a 4, caractérisée en ce que lεs roulεttεs avant (3a, 3b ; 34a, 3 b) εt arrièrε (4a, 4b, ; 35a, 35b) sont rel iées à dεs plaques (8) avant et arrière aptes à coul isser le long de chemins dε uidage sol idai res de 1 _. semel le (2) .
6. Chaussure à roul εttes selon l 'une quelconque dεs revendications 1 h 4 , caractérisée εn ce que chaque oul ette avant (3 a, 34b) est ontée sol idai e d' n essieu avant (24) . chaque roulette arrière (35a, 35b) εst ontéε sol idai rε d'un εssiεu arrière (25) , εt en cε que les εεsiεux (24 , 25) sont rel iés entre eu par ai, moins un l iεn fl exible (26) .
7. Sεmel lε dε chaussurε munie dε roul ettes avant (3a, 3b ; 34a, 34b) εt arrière (4a, 4b, ; 35a, 35b) déplaçablεε εntrε une position dε contact avec le sol εt un position rεlevéε, caractérisée εn ce que la semεllε ( 2 , 21) comporte des cavités aptes à loger au moins deux l iens flexibles, dont le premier (11 , 26) rel iε lεs roulettes avant (3a, 3b ; 34a, 34b) et arrière (4a, 4b, ; 35a, 35b) et dont au moins un sεcond (12, 13 ; 27, 28) εst apte à être tiré pour déplacer lεs roulεttεc avant et arrière d'une dεsditεs deux positions a l 'autre desditεε deux positions.
8. Sε elle sεlon la revendication 7, caractérisé en cε quε chaque dit sεcond l iεn souplε (12, 13 ; 27, 28) aptε à être tiré débouche à l 'εxtêriεur dε l a sεmεllε (2, 21) et comporte à son extrémité débouchantε un moyen de blocage (14, 31, 32) du genre crochet, boucle de fixation, attache rapide du genre "Velcro" (marque déposée) , boutonprεssion ou s i m i 1 ai re .
9. Semεllε selon la revendication 7 ou la revendication 8, caractérisée en ce que la sεmεl le (2, 21) comporte des conformations (9, 10 ; 22, 23) constituant des moyεns de guidage du déplacemεnt dεs roulettes avant (3a, 3b ; 34a, 34b) et arrière (4a, 4b, ; 35a, 35b) .
10. Semεllε sεlon l a revendication 9, caractérisée en ce que lesdites conformations comportent un couloir de gl issement avant (9, 23) sol idaire dε la semelle (2, 21) et un couloir de gl issεmεnt arrière (10, 22) sol idaire dε la sεmεll e (2, 21.
Description:
CHAUSSURE A. ROULETTES RETRACTABLES

L' invention concerne une chaussure à roul ettes rétractables , ainsi qu'une semelle " de chaussure comportant des roulettes ré ractabl es.

Le docu ent GB-334 782 décrit un patin à roulettes, dans laquell e les roues sont montées sur u corps creux en forme de berceau. Le corps creux en forme de berceau est mon é oscil lant au moyen d'une tringle rie entre deux position extrêmes dans l 'une desquelles les roues portent le corps en for e de berceau tandis que dans l 'autre position extrême, le corps en forme de berceau repose sur le sol . Ce dispositif de patin à roulettes nécessite l 'util isation d'une tringlerie mécanique complexe et de oyens de verrouillage mécanique qui rehaussent notablement les pieds de l 'util isateur dans une position inconfortable,

Le document US-3 884 485 est relatif à un patin à roulettes escamotable comportant un corps adapté pour être attaché à une chaussure, une plural ité dε roulettes po tées s rotation sur des moyens de rétraction et logées dans ledit corps. Les moyens de rétraction servent à déplacer l εsdites roul ettes dans l 'une dε deux positions distinctes : dans une posi tion distincte, les roulettes sont totalement logées à l 'intérieur du corps et, dans l 'autre position distincte, elles dépassent au moins partiellement dudit corps. Les moyens dε rétraction comportent des leviers pivotants verrou il labiés au moyen d'un bouton de commande manuelle à rappel par ressort. Bien que ce dispositif soit plus simple que le dispositif décrit dans le docu ent GB-334 782, il impl ique l 'util isation de moyens mécaniques rendant impossible l 'intégration de l a plate-forme de patin à roulettes à une semelle de chaussure.

Le document U3-3 979 842 décrit un dispositif d'exercice formant chaussure. Ce dispositif comporte

une se elle épaisse à l ' intérieur de l aquelle des leviers rappelés par des ressorts sont montés pivotants à une extrémité tandis que leur autre extrémité porte une roulette. Du fait que la semel le de forte épa sseur reprend des efforts mécaniques importants tran mi s par l es pivots des leviers et forment égal ement butée d'extrémité pour les deu posi tions dεsdits leviers, il est nécessaire de cons ruire la semelle de forte épaisseur en un matériau relativement rigide, tel qu'une matière plastique renforcée en fibre dε \/ e r r e . L'util isatio d'une telle chaussure à semelle rigide se ré èle rapidement inconfortable et entraîne une fatigue excessive de l 'util isateu .

Le document US-3 983 643 décrit une chaussure util isable pour la marche et la pratique du patin à roui ettes .

Ce dispositif est analogue au précédent en ce qu' il prévoit des leviers pivotants autour d'axes fixes portant des roulettes logées dans une semelle relati ement rigide de forte épaisseur.

Le document US-4 333 249 décrit un dispositif transformable pour l 'usage des sports. Ce dispositif est un patin à roulettes verrouillables entre deux positions par l ' inte médiaire de leviers pivotants aptes à être verrouillés entre une position d'escamotage et une position de roulement. Ce dispositif est adaptable à une chaussure, mais ne constitue pas lui-même une chaussure adaptée au pied d'un util isateur. L'invention a pour but de fournir une chaussure comportant des roulettes escamotables entre deu positions, ne nécessitant pas l 'usage des mécanismes à leviers de l 'art antérieur et permettant une pratique continue du patin à roulettes et de la marche dans une position argonomique ne fatiguant pas l 'util isateur.

L'invention a pour objet une chaussure à roulettes, du type comportant au moins une roulette

avant et au moins une roulette arrière ; les roulettes avant et arrièr étant déplaçabl es entre une première position dε contact avec le sol et une deuxième position relevée, caractérisée en ce que les roul ettes avant et ar ' ère sont rel iées entre elles par au moins un l ien flexible passant à l ' intérieur de l a se el le, de ma ière à dépl acer si ul tanément les roulettes a ant et arrière à l 'aide de moyεns de traction rel ié., audit l ien flexible. Selon d'autres caractéristiques dε l ' invention

- les moyens dε tractio comportent au moi s un l ien flexible, dont une extrémité dépassante dε la chaussure comporte un mo en de préhension du genre manette ou tirette ; - ledit l ien flexible faisant partie dεsdits moyens de traction passe à travers un logement intérieur à la semel le .

- les moyens de traction comportent des moyens de verrouillage des roulettes avant et arri re dans chacune dεsdites deux positions de contact avec le sol et relevée ;

- les roulettes avant et arrière sont rel iées à des plaques avant et arrièr aptes à coul isser le long de chemins de guidage sol idaires de l a semelle ; - chaque roulette avant est montée sol idaire d'un essieu avant, chaque roulette arrière est montée sol idaire d'un essieu arrière., les essieux sont rel iés entre eux par au moins un l ien flexible.

L' invεntion a ëgale εnt pour objet unε sεmεllε dε chaussure adaptable ou faisant corps avec unε chaussure dε type connue, munie de roulettes avant et arrièr déplaçables entre une position dε contact avec lε sol et une position relevée, caractérisée en ce que la semelle comporte des cavités aptes à logεr au moins dεux l iens flexibles» dont lε premier rel ie les roul ettes avant et arrière et dont au moins un second est apte à être tiré pour déplacer les roulettes avant

et arriè d'une desdites deux positions à l 'autre desdites deux positions.

Selon d'autres caractéristiques de l ' invention: chaque dit second l ien soupl e apte à être tiré débouche à l 'extérieur de l a semelle et comporte a son e trémité débouchante un moyen de bl ocage du genre crochet, boucle de fixation, attache rapide du genre

"Velcro" (marque déposée) , bouton-pression ou imilaire; - la sεmεl lε comporte des conformations constituant des moyens dε guidage du déplacement des roulettes avant et arrièr ;

- lεsditεs conformations co portεnt un couloir dε gl issement avant sol idaire de la semelle et un couloir de gl issement arriè sol idaire de la semel le. L' invention sera mieux comprise grâce à l a description qui va suivre donnée à titre d'exemple non l imitatif en référence aux dessins ann és dans lesquels : La f gure 1 représente schématiquεment une vue en coupe selon la l igne I-I de la figure 2 d'un premiεr modε dε réal isation de l 'invention ;

La figure 2 représente sché atiquement une vue en coupe selon la l igne II-II dε la figure 1 d'un premier mode dε réal isation dε l 'invention ;

La figure 3 représente schématiquement une vue en coupe analogue à la figure 1 d'un second modε de réal isation de l 'invention ;

La figure 4 représente schématiquement une vue en coupe selon la l igne IV-IV de la figure 5 d'un troisième mode de réal isation de l 'invention ; et

La figure 5 représentε schématiquement unε ue en évaluation selon la flèche V de la figure 4 du troisième mode dε réal isation dε l 'invention. En référence aux figures 1 et 2, une chaussure à roulettes selon l ' invention comporte une partie supérieure 1 représentée en pointillés destinée à

recevoir le pied de l 'util isateur et unε semεl le 2 adaptée à l a partie supérieure 1, dε préférence sol idaire de celle-ci . Deux roulεttεs avant 3a εt 3b εt deu roulettes arrière 4a et 4b sont déplaçabl es entre une première posi tion dε contact avec lε sol représenté en traits pleins et une deu ième position relevée représentée en trai ts pointillés. La surface de roulement 5 des roulettes 3a, 3b 4a, 4b est dε préférεncε réal isée εn un matériau anti-dérapant du genre gomme dε caoutchouc, polyuréthanne ou chlorure de polyvinylε (PVC) .

Chaque roulette 3a, 3b, 4a, 4b est montée I rotation l ibre sur un axe 6 sol idaire d'un support 7 lui-même sol idaire d'une plaque en matériau flexible 8. A titre de matériau flexibl e, on peut citεr des matières plastiques du genre polyéthylène, polypropylène, chlorure dε polyvinyle ou autres matériaux résil ients aptes à subir une légère défo matio élastique. La sε εllε 2 comportε dans son épaissεur deux cavités 9 εt 10 adaptées au contour des plaquεs de support 8 dε manièrε à constituεr des moyen de guidage des plaques 8 lors d'un dêplacε εnt εn translation sous l 'action de moyεns de traction rel iés auxditεs plaquεs de support 8.

Selon l ' invention, les plaques dε support 8 portant les roulettes avant et arrière sont rel iées l 'une à l 'autre par un l ien flexible 11 passant à l ' intérieur dε la semelle 2, dε manièrε à déplacer simultanément les roulettes a ant 3a, 3b et arrière 4a, 4b à l 'aide dε moyεns de traction.

Dans cet exemple, les moyεns dε traction comportent deux l iens flεxiblεs 12 εt 13 présentant unε extrémité dépassante 12a et 13a comportant un moyen de préhension 14.

Comme moyen de préhension 14, on peut citer une manette, unε tirette, un anneau, une boucle, un crochet ou analogue.

Tous les l iens fl exibles 11 à 13 passent à l ' intériεur dε la semel le 2 dans u couloir dε faible hauteur et de la geur adaptée à l a largeur du l ien flexible.

Comme l ien flexible, on peut citer des sangles, des courroies, des tissus armés, dεs chaînes, des câblεs ou dεs tresses.

Avantageusement, les l iens souples 12 et 13 peuvent être verrouil lés en position à l 'aide dε moyεns dε blocagε coopérant avec les moyεns dε préhεnsion 14 : à cεt εffεt, la partie supérieure 1 de la chaussure peut comporter dεs organεs dε blocagε 15 du gεnrε crochεts, disposés sεlon un espacement supêriεur à la largeur d'un l ien souple 12 εt 13 εt inférieur à la largeur d'un moyen de préhension 14. Bien entendu, les moyens dε blocagε coopérant avεc les moyens de préhension peuvent constituer la partie mâl e de la partie femel le coopérante, ou vicε-vεrsa ; on pεut égalεmεnt util isεr pour le blocage un bouton coopérant avεc un crochεt, unε bouclε dε fixation coopérant avec un anneau ou un crochet, une attachε rapide du genrε "velcro" (marque déposée) , un bouton-pression ou tout autres moyens similaires empêchant lε rεtour en arrière du l ien souple 12 ou 13.

Le fonctionnemεnt dε l ' invention est le suivant: après avoir détaché le moyen dε préhεnsion arrière 14 dε son moyen dε blocagε 15 (figure 1) εt après avoir tiré sur lε moyεn dε préhεnsion avant 14 sεlon unε translation faisant passer l 'ensemble dεs organεs attεlês à la manette avant 14 de la position rεprésεntéε en traits plεins à la position rεprêsentéε εn traits pointil lés, on provoquε un déplace εnt d'ensεmblε dεs plaquεs 8 avant εt a r r i è r e d e la position représentée en traits pleins jusqu'à la

position représentée εn traits pointillés. Ce déplacernεnt des pl aques 8 rel iées entre el les par le l ien flexibl e 11 provoque le passage des roulettes avant 3a. 3b et arrièr 4a, 4b de l a prεmière position de contact a ec le sol représentée εn traits plεins a la deuxiè e position rel evée représentée en traits pointillés.

L' invention permet ainsi , dans la position de contact a ec le sol représentée en traits pl e s, n déplacement sur roulettes ; ta dis que dans la position représentée en traits pointillés, l 'invention permet une marche normale. Un avantage particul ier dε l ' invention réside dans lε fait qu'en raiso de la faible dimension dεs passages des l iεns flexibles 11, 12 et 13, la semel le 2 est parfaiteme t fl exible et pεrmεt unε marche normale sans fatigue. Dε préférencε, les cavités 9 εt 10 dε gl issement sont pratiquées directement dans l 'épaisseur de la semel lε ou sont revêtues au moins partiεl l e εnt aux εndroits de frottε ent par unε matièrε plus résistante quε la composition dε la surface de la semεllε en contact a ec le sol .

Dans le but dε conserver unε bonnε él asticité εt une bonne flexibil ité dε semelle 2, les cavités 9 et 10 sont légèrement dεcalεes l 'unε par rapport à l 'au re dans le plan horizontal sεlon un agencement sensiblemεnt parallèle à la plante du pied en suivant unε lêgèrε pεnte ascendante de l 'arrière ers l 'avant. Il est alors nécεssairε que le passage du l ien flεxible 11 s'effεctue en descεndant dε l 'arrière vers l 'avant, de manièrε à ne pas augmenter excessivemεnt l 'épaisseur de la semεllε 2 afin que l 'épaisseur de la semεllε 2 soit comparable à l 'épaisseur d'une semelle dε chaussure dε marche ou de sport de type connu en soi . Cε renversement dε pente assure en outre un effet de blocage naturel anti-retour assurant par lui-

ême le blocage dεs plaques εt dεs εssieux dans unε position prédéterminée.

Les roulettes avant 3a, 3b et arrière 4a, 4b sont de préférence montées amovibl es pour permettre leur remplacement εn cas d'usure excessi e. Pour permettre cε emplacement, l 'a e 6 est amo ible par rapport au support 7 ; cet axe 6 peut ê e constitué par un ensemble vissé ou par un axe retenu εn placε par dεs anneaux él astiques ou similaires. En référence à la fig re 3, l es éléments repérés par dεs chiffrεs identiques à ceux des figures

I et 2 sont identiques ou fonctionnεll emεnt êquival εnts aux éléments des figures 1 εt 2.

Dans cεttε variantε dε réal isation, les moyεns dε traction ne comportent pas de l iens flexibles 12 εt 13 décrits en référence aux figures 1 εt 2 ; cεε moyens dε traction comportεnt dεs anneaux 16 fixés sur dεs pattεs débordant latéralement de la semεllε 2, aptεs à coopérer avεc dεs moyεns dε blocagε 17 du gεnrε crochet, rivet renforcé ou analogue pour bloquer l 'ensεmble des plaques dε support 8 εt du l iεn souplε

II dans la position représεntêε εn traits plεins de contact avec le sol ou dans la position représεntéε en traits pointillés, relevée εt sans contact avec lε sol . Lεs annεaux 16 sont montés à pivotement sur dεs pattes latérales 18 de manière à pivoter autour d'un axe horizontal dans le sens dεs flèchεs P.

Ainsi , dans cε dεuxième modε dε réal isation de l 'invention, les moyens de préhension 16 servent simul tanément de moyεns de blocage verrouil lant les roulettes avant 3a et arrière 4a dans l 'une ou l 'autre dεsdites positions dε contact avεc le sol ou rεlεvéε.

Par comparaison avec le modε dε réal isation dεs figures 1 et 2, dans lequel les moyεns dε traction 12 à 14 passant à l ' intεriεur de la semεlle 2 εt débouchant à l 'unε ou l 'autre extrémité avant ou arrière de la sε εllε, dans cε mode dε réal isation de la figure 3 les

moyens de préhεnsion passεnt à l ' intériεur dε la sεmεl lε 2 εn débouchant l atéral εment sur l ' n et/ou l 'autre côté de l a sεmεl le 2.

En référe ce au figures 4 et 5, un autre mode dε réal isation selon l ' invention comporte une partie su érieure 20 destinée à recevoi r le pied d'un util isate r εt unε partiε inférieure 21 formant sεmεl lε.

La semel le 21 co porte deux êvidεmεnts 22 et 23 traversants dans lesquel s sont montés prisonniers un essieu avant 24 et un essieu arrièr 25. Lεs εssieux a ant εt arrière 2 . 25 sont rel ies l 'un à l 'autre par un l ien flexible 26 passant à l ' intérieur dε la sεmεl le 21. Un l ien flexible 27 passant à l ' intérieur dε la sεmεlle 21 est rεl ié à l 'essieu avant εt un l iεn flεxibl ε 28 passant à l ' intérieur de la sε ellε 21 εεt rεl ié à l 'εssieu arrière. Les l iens flexiblεs avant 27 εt arrière 28 o ment a ec des anneaux dε traction 29 εt 30 dεs mo εns dε traction aptεs à déplacer lεs essieux entre une première position de contact av c lε sol non représεntéε εt une dεuxièmε position rεlεvéε représentée en traits pl eins.

Les anneaux 29 εt 30 sont fixés aux sanglεs 27 εt 28 par des boutons-pression 31 et 32 aptes à coopérer avec les rivets de boutons-pression correspondants 33a, 33b coopérant avec le bouton 31 et 34a, 34b coopérant avec le bouton 32.

Ainsi , après avoir déplacé simul tanément les eεsiεux avant 24 et arrièrε 25 à l 'aidε des moyens dε tractions 27 à 30 rel iés par 1 ' i nte r éd i a i rε des εssiεux au l ien flexible 26, l 'util isateur verrouil le les essieux et les roulettes portées par ces eεsiεux en position à l 'aide de moyens dε blocagε tels que lεs boutons prεsεions 31 εt 32 coopérant avec les parties de boutons pressions 33a, 33b, 34a, 34b.

Lεs cavités 22 εt 23 traversantes danε lesquεllεs les essieu 24 et 25 sont prisonniers

constituent des confor ations de guidage pour le déplacement dεs εssiεux εntre une position de contact avεc le sol et unε position rεlεvée. Lε couloir de gl issement avant 23 sol idaire dε la semel l e 21 p ésente une forme dε rampe ontant en di ec ion de l 'avant avεc une première partie horizontale, unε pa ie incl inée avεc changement dε sens correspondant à u point d' infle ion et une deuxième partie orizontale . le mouve ent correspondant dεs εssieux est ainsi i posé par les couloirs de gl issement 22 εt 23 pour suivre une trajectoire analogue au profil d'un toboggan.

Du fait que l es roulettes 34a . 34b ontées sur l 'εssiεu avant 24 εt 35a, 35b montées sur l 'essieu arr r 25 sont extérieurεs à la sε el le 21 εt dépassεnt dε part et d'autre dε la chaussurε à roulεttes selon l ' invention, la sεmεl lε 21 peu présenter unε hauteur très faible imposée uniquement par la nécessité de loger le couloi r de guidage avant 23 ; en outre, lε diamètrε dεs roulettes 34a , 34b, 35a, 35b est indεpεndant de l 'épaisseur dε la sεmel lε εt peut être choisi arbitrairement en présentant un diamètre notablement supérieur a l 'épaisseur de 13 sεmεlle 21, ainsi que représεnté sur la figure 5 εn cε qui concεrne la partiε avant dε la sεmεlle 21. Dans le modε particul ier de réal isation dεs figures 4 et 5, la semεlle 21 présentε unε épaissεur co parablε aux épaissεurs dεs sεmel les de chauεsurεs dε sport dε typε connu et possède une grandε flexibil ité. Cette caractéristique permet lε pl iage de la sεmel lε pεndant la marchε en fournissant ainsi des conditions de marche ergonomiquε nε fatiguant pas l 'util isateur dε la chaussurε selon l 'invention.

Lεs couloirs de gl issement 22 ou 23 sont avantageusement constitués par une matière résistante à l 'abrasion εt présentant une dureté supérieure à cel le du matériau dε la semεlle en contact avec lε sol . Lεs extrémités avant 22a εt 23a des couloirs dε gl iεsεmεnts

constituεnt dεs butéεs pour les εssiεux 25 εt 24 dans la position rεlεvéε, tandis quε l es εxtrémités arrière 22b εt 23b constituent des butéεs pour les ssiεux 25 et 24 dans la position abaissée de roulement εn contact a εc le sol .

Selon un modε dε fabrication avantageux les roulettes 34a, 3 b, 35a, 35b sont constituées pa surmoul age d'un matériau él stomère ou d' polyuréthanne su des roul ements a billes 36 ou a rouleau de type connu εn soi retenus sur les essie x par des écrouε 37. Le surmoulage de la bande de roulement sur des roulements mécaniques dε typε connu assurε ainsi unε résistancε parfait aux chocs laté au εt εmpêchε lε déchaussement dε l a bande dε roulement des roulettes 34a, 34b, 35a, 35b.

De préférence, les l iens flexibles 26 à 23 sont constitués à partir d'une sangl e, courroie ou bande unique continue sur laquel le sont fixés les εssieux 24 εt 25 εn étant parallèles l 'un à l 'autre. Lεs surfacεs dε butéε 22a, 22b et 23a, 23b sont êgalεmεnt parallèles e.ntrε elles et orthogonales à l 'axe longitudinal dε la chaussurε , de manièrε quε lεs essiεux dεplaçablεs dans le sens des flèchεε D dε la figure 4 restent constamment parallèles entre eux lors de leur dêplacemεnt. On prévoit avantageusemεnt quε la surface externe des essieux comporte des disques 38 dε grand diamètre extérieur évitant tout desaxage des essieux εt assurant ainsi un maintien de leurs pa rai 1 êl i s es respectifs. L'invention décrite en référence a un modε dε réal isation particul ier n'y est nullement l imitée mais couvre au contraire toutes modifications de forme et toutes variantes de réal isations dans laquεllε lεs roulεttεs avant εt arrière d'une chaussure à roulettes ou d'une semel le adaptable à une chaussure sont rεl iéεs entr elles par au moins un l ien flexible permettant lε déplacement simul tané des roul ettεs avant εt arri re.




 
Previous Patent: STEP-IN BOOT BINDING

Next Patent: SCOREKEEPING WRISTBAND