Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
SUBWOOFER SUPPORT INCORPORATING A LUGGAGE COMPARTMENT MAT SUPPORT IN A MOTOR VEHICLE
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2021/001617
Kind Code:
A1
Abstract:
Disclosed is a motor vehicle comprising a luggage compartment floor (2) with a floor wall (2.1) and a spare wheel well (2.2); a support (6) for a subwoofer (4), arranged in the well (2.2) and comprising a front portion (6.2) extending over the floor wall (2.1) at the front of the well (2.2); and a transverse luggage compartment mat support (8), attached to the front portion (6.2) of the subwoofer support (6).

Inventors:
AMIAUT HERVE (FR)
Application Number:
PCT/FR2020/051126
Publication Date:
January 07, 2021
Filing Date:
June 29, 2020
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
PSA AUTOMOBILES SA (FR)
International Classes:
B60R11/02; B60R13/00; B60R13/01
Foreign References:
JP2000177472A2000-06-27
DE102008047703A12010-03-25
FR3017083A12015-08-07
FR3017083A12015-08-07
Attorney, Agent or Firm:
ROULIN, Arnaud (FR)
Download PDF:
Claims:
REVENDICATIONS

1/ Véhicule automobile comprenant

- un plancher de coffre (2) avec paroi de plancher (2.1 ) et une cuvette (2.2) de logement d’une roue de secours ;

- un support (6) de caisson de basses (4), disposé dans la cuvette (2.2) et comprenant une portion avant (6.2) s’étendant sur la paroi de plancher (2.1 ) à l’avant de ladite cuvette (2.2) ;

caractérisé en ce que le véhicule automobile comprend, en outre :

- un support transversal (8) de tapis de coffre (12), fixé à la portion avant (6.2) du support (6) de caisson de basses (4).

2/ Véhicule automobile selon la revendication 1 , caractérisé en ce que le support transversal (8) de tapis de coffre (12) comprend un profilé avec une section transversale présentant une hauteur supérieure à 10mm.

3/ Véhicule automobile selon la revendication 2, caractérisé en ce que la section transversale du profilé du support transversal (8) de tapis de coffre (12) comprend, successivement de l’arrière vers l’avant, une semelle inférieure (8.1 ), une âme (8.2), et une semelle supérieure (8.3), ladite âme formant un ressaut.

4/ Véhicule automobile selon l’une des revendications 1 à 3, caractérisé en ce que le support transversal (8) de tapis de coffre (12) comprend deux pattes de fixation (10) à la partie avant (6.2) du support (6) de caisson de basses (4).

5/ Véhicule automobile selon les revendications 3 et 4, caractérisé en ce que chacune des pattes de fixation (10) comprend deux ailes formant une équerre, une desdites ailes étant directement liée à la semelle inférieure (8.1 ) et d’équerre avec ladite semelle.

6/ Véhicule automobile selon l’une des revendications 1 à 5, caractérisé en ce que la cuvette (2.2) de logement d’une roue de secours comprend une paroi de fond horizontale (2.2.1 ) et une paroi latérale partiellement verticale (2.2.2), le support (6) de caisson de basses (4) comprenant deux profilés plats (6.3) épousant ladite cuvette (2.2) en formant chacun un coude inférieur (6.3.1 ) entre la paroi de fond horizontale (2.2.1 ) et la paroi latérale partiellement verticale (2.2.2), et un coude supérieur (6.3.2) entre ladite paroi latérale partiellement verticale (2.2.2) et la paroi de plancher (2.1 ) à l’avant de la cuvette (2.2), la portion avant (6.2) du support (6) de caisson de basses (4) étant formée par deux portions d’extrémité (6.3.3) des deux profilés plats (6.3), situées à l’avant des coudes supérieurs (6.3.2).

/ Véhicule automobile selon la revendication 6, caractérisé en ce que les deux profilés plats (6.3) forment un profil divergeant vers l’avant.

/ Véhicule automobile selon l’une des revendications 6 et 7, caractérisé en ce que chacune de deux portions d’extrémité (6.3.3) des deux profilés plats (6.3) comprend une extrémité avant avec un orifice de fixation (14) à la paroi de plancher (2.1 ), la fixation du support transversal (8) de tapis de coffre (12) étant à une zone intermédiaire entre le coude supérieur (6.3.2) et ladite extrémité avant de chacune desdites deux portions d’extrémité.

/ Véhicule automobile selon l’une des revendications 2, 3 et 5, et selon la revendication 8, caractérisé en ce que le profilé transversal (8) comprend un bord avant (8.3) avec deux encoches (8.3.3) au droit des deux orifices de fixation (14) aux extrémités avant des deux portions d’extrémité (6.3.3) des deux profilés plats (6.3).

0/Véhicule automobile selon l’une des revendications 1 à 9, caractérisé en ce que ledit véhicule comprend le tapis de coffre (12), ledit tapis comprenant un bord avant reposant sur et fixé au support transversal (8) de tapis de coffre (12).

Description:
SUPPORT DE CAISSON DE BASSES INTEGRANT UN SUPPORT DE TAPIS DE COFFRE DANS UN VEHICULE AUTOMOBILE

Domaine technique

L’invention a trait au domaine des véhicules automobiles, plus particulièrement au coffre à bagages d’un véhicule automobile et plus particulièrement encore au plancher du coffre à bagages.

Technique antérieure

Un coffre à bagages d’un véhicule automobile est délimité par un plancher de coffre qui souvent comporte une cuvette destinée à recevoir une roue de secours ou un kit anti-crevaison. Un tapis est habituellement disposé sur le plancher en question, de manière à dissimuler la roue de secours ou le kit anti-crevaison et à former une surface de chargement généralement plane. A cet effet, compte tenu du fait que le plancher de coffre ne forme habituellement pas une surface plane et régulière, il est courant de prévoir une ou plusieurs cales fixées au plancher et compensant le manque de planéité et d’horizontalité du plancher de coffre. Ces cales sous souvent en polystyrène thermoformé. Ce matériau présente l’avantage d’être léger, économique et capable de reprendre des efforts importants dès lors que ceux-ci sont répartis sur des surfaces suffisantes pour limiter la pression exercée localement sur le matériau.

Le document de brevet publié FR 3 017 083 A1 divulgue un dispositif de calage pour tapis de coffre d’un véhicule automobile, tel que décrit ci-avant.

Il devient courant de prévoir, souvent en option suivant le niveau d’équipement du véhicule, un système audio haut de gamme avec notamment un caisson de basses logé dans la cuvette du plancher coffre initialement prévue pour recevoir une roue de secours. Dans une telle configuration, le véhicule ne comprend alors pas de roue de secours mais bien un kit anti-crevaison permettant de réparer et regonfler un pneu crevé. Un support spécifique est alors nécessaire pour correctement arrimer le caisson de basses dans la cuvette. Un tel support vient classiquement s’arrimer au plancher de coffre à l’avant de la cuvette. Un tel arrimage présente cependant le problème d’interférer avec la ou au moins une des cales du tapis de coffre. Il conviendrait alors de ménager des espaces sous ces cales pour recevoir la partie avant du support, mais cela fragiliserait de manière trop importante les cales thermoformées.

Exposé de l'invention

L’invention a pour objectif de pallier au moins un des inconvénients de l’état de la technique susmentionné. Plus particulièrement, l’invention a pour objectif de permettre un soutien adéquat d’un tapis de coffre lorsqu’un support de caisson de basses ou de roue de secours est présent avec une portion avant s’étendant sur le plancher de coffre à l’avant de ladite cuvette.

L’invention a pour objet un véhicule automobile comprenant un plancher de coffre avec une paroi de plancher et une cuvette de logement d’une roue de secours ; un support de caisson de basses, disposé dans la cuvette et comprenant une portion avant s’étendant sur la paroi de plancher à l’avant de ladite cuvette ; remarquable en ce que le véhicule automobile comprend, en outre, un support transversal de tapis de coffre fixé à la partie avant du support de caisson de basses.

Selon un mode avantageux de l’invention, le support transversal de tapis de coffre comprend un profilé avec une section transversale présentant une hauteur supérieure à 10mm.

Selon un mode avantageux de l’invention, la section transversale du profilé du support transversal de tapis de coffre comprend, successivement de l’arrière vers l’avant, une semelle inférieure, une âme, et une semelle supérieure, ladite âme formant un ressaut.

Selon un mode avantageux de l’invention, le support transversal de tapis de coffre comprend deux pattes de fixation à la portion avant du support de caisson de basses.

Selon un mode avantageux de l’invention, chacune des pattes de fixation comprend deux ailes formant une équerre, une desdites ailes étant directement liée à la semelle inférieure et d’équerre avec ladite semelle.

Selon un mode avantageux de l’invention, la cuvette comprend une paroi de fond horizontale et une paroi latérale partiellement verticale, le support de caisson de basses comprenant deux profilés plats épousant ladite cuvette en formant chacun un coude inférieur entre la paroi de fond horizontale et la paroi latérale partiellement verticale, et un coude supérieur entre ladite paroi latérale partiellement verticale et la paroi de plancher à l’avant de la cuvette, la portion avant du support étant formée par deux portions d’extrémité des deux profilés plats, situées à l’avant des coudes supérieurs.

Selon un mode avantageux de l’invention, les deux profilés plats forment un profil divergeant vers l’avant.

Selon un mode avantageux de l’invention, chacune de deux portions d’extrémité des deux profilés plats comprend une extrémité avant avec un orifice de fixation au plancher de coffre, la fixation du support transversal de tapis de coffre étant à une zone intermédiaire entre le coude supérieur et ladite extrémité avant de chacune desdites deux portions d’extrémité.

Selon un mode avantageux de l’invention, le profilé transversal comprend un bord avant avec deux encoches au droit des deux orifices de fixation aux extrémités avant des deux portions d’extrémité des deux profilés plats.

Selon un mode avantageux de l’invention, ledit véhicule comprend le tapis de coffre, ledit tapis comprend un bord avant reposant sur et fixé au support transversal de tapis de coffre.

Les mesures de l’invention sont intéressantes en ce qu’elles permettent de réaliser un support de calage du tapis de coffre et cela à un coût réduit et en présence d’un support de caisson de basses qui s’étend sur la paroi de plancher à l’avant de la cuvette. Il en effet souhaitable de réaliser la fixation principale du support de caisson de basses en dehors de la cuvette, comme sur la paroi de plancher à l’avant de la cuvette, car il est généralement indésirable de prévoir des orifices dans le fond de la cuvette. Ce dernier est en effet proche de la route et sujet à des sollicitations acoustiques et des projections d’eau importantes lorsque la route est mouillée. Or la présence de la fixation du support de caisson de basses en dehors de la cuvette provoque un encombrement dont l’invention tire profit, à savoir que le support transversal de tapis de coffre est porté par cette portion, en l’occurrence avant, du support de caisson de basses.

Brève description des dessins [Fig 1 ] est une vue en perspective d’un plancher de coffre de véhicule automobile conforme à l’invention;

[Fig 2] est une vue en coupe longitudinale de la partie avant du plancher de coffre de la figure 1 ;

[Fig 3] est une vue de haut de la portion avant du support de caisson de basses, pourvue du support transversal de tapis de coffre.

Description détaillée

La figure 1 est une vue en perspective d’un plancher de coffre de véhicule

automobile conforme à l’invention.

Le plancher de coffre 2 est un embouti, ou un assemblage de plusieurs emboutis, formant une paroi de plancher 2.1 et une cuvette 2.2 de logement d’une roue de secours. Cette cuvette de logement de roue de secours 2.2 comprend une paroi de fond 2.2.1 généralement horizontale et une paroi latérale 2.2.2 entourant la paroi de fond 2.2.1 et s’étendant essentiellement verticalement vers la paroi de plancher 2.1. La cuvette de logement de roue de secours 2.2 présente une forme généralement circulaire de manière à pouvoir recevoir une roue de secours, étant toutefois entendu qu’il est courant actuellement que les véhicules ne comprennent plus de roue de secours mais bien un kit anti-crevaison. Pour de nombreux modèles de véhicules, la présence d’une roue de secours reste disponible en option lors de la commande du véhicule. La structure de nombreux véhicules conserve la présence d’une cuvette telle que la cuvette de logement de roue de secours 2.2 afin de pouvoir optionnellement loger une roue de secours.

En l’occurrence, la cuvette de logement de roue de secours 2.2 loge un caisson de basses 4 d’un système audio haut de gamme. Il est en effet connu qu’un caisson de basses 4 peut être logé à différents endroits d’un véhicule, même éloignés des passagers et du conducteur car les sons de basses fréquences se propagent particulièrement bien dans toutes les directions. Dans ce sens, la cuvette 2.2 est particulièrement adaptée pour loger le caisson de basses 4 à la place de la roue de secours. A cet effet, un support 6 est prévu. Il est fixé au plancher de coffre 2 et reçoit le caisson de basses 4. Le support 6 comprend une portion principale 6.1 logée majoritairement sur la paroi de fond 2.2.1 de la cuvette de logement de roue de secours 2.2 et accessoirement sur la paroi latérale 2.2.2 de ladite cuvette, et une portion avant 6.2 s’étendant sur la paroi de plancher 2.1 à l’avant de la cuvette de logement de roue de secours 2.2. Le support comprend deux profilés plats 6.3 s’étendant vers l’avant sur la paroi de fond 2.2.1 et sur la paroi latérale 2.2.2 de la cuvette de logement de roue de secours 2.2 pour terminer sur la paroi de plancher

2.1 à l’avant de la cuvette de logement de roue de secours 2.2 et former la portion avant 6.2.

Plus particulièrement chacun des profilés plats 6.3 épouse la cuvette de logement de roue de secours 2.2 en formant un coude inférieur 6.3.1 entre la paroi de fond 2.2.1 et la paroi latérale 2.2.2 de la cuvette de logement de roue de secours 2.2, et un coude supérieur 6.3.2 entre ladite paroi latérale 2.2.2 et la paroi de plancher 2.1 à l’avant de ladite cuvette, la portion avant 6.2 du support 6 étant formée par deux portions d’extrémité 6.3.3 des deux profilés plats 6.3, situées à l’avant des coudes supérieurs 6.3.2. Chacune des portions d’extrémité 6.3.3 est fixée à la paroi de plancher 2.1.

Comme cela est visible à la figure 1 , un support transversal 8 est disposé sur le support 6 de caisson de basses 4, plus particulièrement sur les portions d’extrémité 6.3.3 des deux profilés plats 6.3 dudit support. Le support transversal 8 est destiné à supporter le tapis du coffre du véhicule, de manière surélevée par rapport à la paroi de plancher 2.1. Le support transversal 8 est fixé aux portions d’extrémité 6.3.3 des deux profilés plats 6.3 du support 6 de caisson de basses 4 via des pattes de fixation 10, en l’occurrence en forme d’équerre.

La figure 2 est une vue en coupe longitudinale de la partie avant du plancher de coffre 2 de la figure 1 , la coupe passant par une des pattes de fixation 10. On peut y observer la section transversale du support transversal 8. Ce dernier est en effet avantageusement un profilé, préférentiellement métallique et préférentiellement rectiligne. Sa section transversale forme un ressaut de manière à recevoir en butée une partie rigide 12.2 du tapis de coffre 12. Ce dernier comprend une couverture

12.1 en matériau plus souple, attaché à la partie rigide 12.2. Les pattes de fixation 10 surélèvent le support transversal 8 de manière à soutenir le tapis de coffre 10 dans un plan horizontal affleurant les autres parties, en l’occurrence arrière, de la paroi de plancher 2.1. Plus spécifiquement, la section transversale du support transversal 8 comprend, successivement de l’arrière vers l’avant et de manière continue, une semelle inférieure 8.1 , une âme 8.2 et une semelle supérieure 8.3.

Toujours en référence à la figure 2, on peut observer la fixation des portions d’extrémité 6.3.3 des deux profilés plats 6.3 du support 6 de caisson de basses 4. Chacune de ces portions d’extrémité 6.3.3 est en effet fixée, à son extrémité avant, à la paroi de plancher 2.1 via une vis de fixation 14.

La figure 3 est une vue d’en haut de la partie avant du plancher de coffre. On peut y observer le support transversal 8, en particulier le bord avant dudit support, en l’occurrence formé par la semelle supérieure 8.3, pourvu de deux encoches 8.3.1 au droit des vis et orifices de fixation 14 du support 6 de caisson de basses 4, en l’occurrence des deux portions d’extrémité 6.3.3 des deux profilés plats 6.3 dudit support 6 à la paroi de plancher 2.1. Ces encoches sont utiles en ce qu’elles ménagent un espace suffisant pour un outil de montage et serrage des vis de fixation 14.

Les pattes de fixation 10 peuvent être formées intégralement avec le support transversal 8, notamment lorsque ce dernier est un profilé réalisé par emboutissage. Alternativement, elles peuvent être rapportées.