Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
SYSTEM FOR IDENTIFYING COVID-19 INFECTED ENVIRONMENTS
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2021/225428
Kind Code:
A1
Abstract:
The present inventive system consists of an aspirator (1) and a filter (2). The filter (2) is a recessed cylinder (4) housing a cartridge (7) loaded with a COVID-19 fixing agent (8). The cylinder (4) is provided with a cap (5) with slots (5') and its circular base (6) with slots (6'). The active filter (2), thus described, is attached to the air inlet (9) of the aspirator (1). The system is equipped with a safety filter (11) which is connected to the air outlet (10) of the aspirator (1). During system operation, the infected ambient air (3) is drained by the aspirator (1), passes through the perforated cap (5, 5'), passes through the cylinder (4) via the cartridge (7), depositing the COVID-19 it contains in the bed of fixing agent (8), then leaves the aspirator (1) through the opening in the air outlet (10), via the safety filter (11) in the form of disinfected air (12).

Inventors:
CHERKAOUI OMAR (MA)
BELKBIR LARBI (MA)
ZERIOUH ABDELOUAHHAB (MA)
Application Number:
PCT/MA2020/000019
Publication Date:
November 11, 2021
Filing Date:
December 28, 2020
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
ECOLE SUPERIEURE DES IND DU TEXTILE ET DE LHABILLEMENT ESITH (MA)
ECOLE ROYALE NAVALE ERN (MA)
International Classes:
G01N33/00; G01N33/497
Domestic Patent References:
WO2007130522A22007-11-15
Foreign References:
US20040002126A12004-01-01
JP2015171440A2015-10-01
EP2578243A12013-04-10
Other References:
SAGAR M. GOYAL ET AL: "Detection of viruses in used ventilation filters from two large public buildings", AJIC: AMERICAN JOURNAL OF INFECTION CONTROL, vol. 39, no. 7, 1 September 2011 (2011-09-01), AMSTERDAM, NL, pages e30 - e38, XP055737235, ISSN: 0196-6553, DOI: 10.1016/j.ajic.2010.10.036
Attorney, Agent or Firm:
EL BOUCHTI, Mehdi (MA)
Download PDF:
Claims:
Revendications

1) Système d’identification des milieux infectés par COVID-19, caractérisé en ce qu’il est constitué d’un aspirateur (1) et d’un filtre (2). Le filtre (2) est formé d’un cylindre évidé (4) où se loge une cartouche (7) garnie de produit (inerte ou bactéricide) fixateur (8) de COVID-19, caractérisé en ce qu’il peut, dans le milieu infecté où il est installé, faire passer l’air dudit milieu (3) à travers la cartouche (7) pour fixer, dans le lit du produit (8) qu’elle contient, le COVID-19 ; le produit (8), ainsi contaminé (usagé), est susceptible d’analyse microbienne pour l’identification du milieu infecté et, autre.

2) Système d’identification des milieux infectés par COVID-19, selon la revendication 1 ; caractérisé en ce qu’il peut servir pour purifier l’air d’un milieu ambiant (3) par la fixation sur un produit (8), inerte ou bactéricide, de tout virus ou tout microbe et, autre.

3) Système d’identification des milieux infectés par COVID-19, selon la revendication 1 et 2, caractérisé en ce qu’il peut être équipé d’un filtre (2) à plusieurs ouvertures à commande automatique à distance et, autre.

4) Système d’identification des milieux infectés par COVID-19, selon les revendications 1 ; 2 et 3, caractérisé en ce qu’il peut être relié à un outil informatique pour la saisie et le traitement des données et, autres.

5) Système d’identification des milieux infectés par COVID-19, selon les revendications 1 ; 2 ; 3 et 4, caractérisé en ce qu’il peut être équipé de tout outil physico-chimique pour accélérer la fixation ou l’inactivation de COVID-19 et, autre.

6) Système d’identification des milieux infectés par COVID-19, selon les revendications 1 ; 2 ; 3 ;4 et 5, caractérisé en ce qu’il peut être alimenté à l’énergie électrique verte et, autre. Système d’identification des milieux infectés par COVID- 19, selon les revendications 1 ; 2 ; 3 ; 4 ; 5 et 6, caractérisé en ce qu’il peut être équipé de moyen pour sécuriser son usage et, autre.

REVENDICATIONS MODIFIÉES reçues par le Bureau international le 25 juin 2021 (25.06.2021)

Revendications modifiées

1- Système d’identification des milieux infectés par COVID-19, caractérisé en ce que la garniture (8) est formée de produits sélectifs pour piéger séparément le virus de COVID-19 contenu dans l’air ambiant infecté (3).

2- Système d’identification des milieux infectés par COVID-19, selon la revendication 1, caractérisé en ce que les produits de la garniture (8) sont disposés dans la cartouche (7) de manière à former deux zones sélectives de tailles de pores différentes.

3- Système d’identification des milieux infectés par COVID-19, selon les revendications 1 et 2, caractérisé en ce que la première zone, de taille de pores grande, piège toutes les particules en suspension dans l’air ambiant infecté (3) sauf le virus de COVID-19.

4- Système d’identification des milieux infectés par COVID-19, selon les revendications 1 ; 2 et 3, caractérisé en ce que la deuxième zone, de taille de pores petite, fixe le virus COVI-19.

5- Système d’identification des milieux infectés par COVID-1, selon les revendications 1 et 4, caractérisé en ce que la deuxième zone sera traitée par un moyen chimique ou physique pour révéler, à l’aide d’une coloration, la présence du virus COVD-19.

6- Système d’identification des milieux infectés par COVID-1, selon les revendications 1 ; 4 et 5, caractérisé en ce que le dispositif filtrant (7) peut être associé à un outil informatique pour le traitement des images relatives à la présence du virus COVID-19.

7- Système d’identification des milieux infectés par COVID-19, selon les revendications 1 - 6, caractérisé en ce qu’il peut être équipé de moyen pour sécuriser son emploi.

Description:
Système d’identification des milieux infectés par COVID-19

Descriptif :

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé et (OMS) et les laboratoires spécialisés, le COVID-19 se transmet par des voies différentes, notamment par la voie respiratoire (Réf. : 1). D’autre par part, lorsque le COVID-19 se trouve dans l’air et à une hauteur de 3 mètres, il met 13 heures environ pour arriver au sol, (Réf. : 2). Au cours de sa chute, fort ralentie de par sa faible taille (100 - 125 nm) (Réf. :3), le COVID-19 sera inhalé en vol ou fixé sur un support, inerte au sol (Réf. : 4 ; 5). La durée de survie de COVID-19 fixé sur un support inerte, varie de 1 à 5 jours (Réf. : 4 ; 5) suivant la nature du support, l’humidité et la température du milieu. Dans le cadre de la lutte contre la contamination et sa propagation, on recommande la désactivation du COVID-19 par le lavage des mains à l’eau savonneuse, la désinfection chimique des produits manipulés, la distanciation sociale, le port des masques et le confinement.

Pour identifier un foyer infecté, le service de santé se base sur l’identification des personnes atteintes (selon les informations quotidiennes diffusées par les chaînes nationales).

Actuellement aucune technique n’a été signalée ou utilisée dans les pays infectés pour indiquer la présence du COVID-19 dans un milieu donné. C’est pourquoi nous avons inventé un système de fixation du COVID-19 sur un support inerte ou bactéricide dans le but de faire son dépistage après un certain temps d’exposition à l’air ambiant (Réf. ; 6) du milieu ciblé. Le résultat de ce dépistage confirmera ou infirmera la présence de COVID-19 dans le lieu où le système a été installé.

La présente description de l’invention n’est donnée qu’à titre indicatif et non limitatif, elle peut varier selon les formes et les usages. La présente invention est formée d’un aspirateur (1 ) pour faire passer, à travers un filtre (2), l’air d’un milieu ambiant (3). Ledit filtre (2) est formé d’un cylindre évidé (4) muni d’un bouchon (5) avec fentes (5’) et dont la base (6) est munie de fentes (6’) également.

Le cylindre évidé (4) est approprié pour loger une cartouche (7) garnie de produit (8), fixateur de COVID-19. Le filtre d’air (2), ainsi composé, est fixé par sa base circulaire (6,6’) sur l’orifice d’admission d’air (9) de l’aspirateur (1). La cartouche (7) est conçue de manière à ce que l’air (3), qui est drainé par l’aspirateur (1) pour traverser le filtre (2), passe dans le lit du produit fixateur (8) de COVID-19 contenu dans la cartouche (7).

Quand le système inventé est mis en service, le flux d’air infecté (3) qui va traverser l’aspirateur (1), passe successivement par le bouchon (5 ; 5’), traverse la cartouche (7) en déposant le COVID-19 dans le lit du produit fixateur (8) qu’elle contient puis il quitte l’aspirateur (1) par l’orifice de sortie d’air (10) à travers un filtre de sécurité (11) sous forme désinfectée (12).

Le présent système, de par sa mis en application facile, peut offrir rapidement des informations sur la présence ou non du COVID-19 dans le milieu testé en faisant l’analyse du contenu du produit fixateur (6) contenu dans la cartouche (7). De plus, lorsque ledit système est installé dans un milieu infecté, il permet de faire le suivi d’infection du milieu grâce aux prélèvements réguliers des cartouches usagées (7) et leurs analyses microbiennes. Ces informations constituent une base de données qui pourra être mise à la disposition des responsables de lutte contre le COVID-19.

Pour faire de ce système un outil intelligent pour fixer le COVID-19, il peut être compléter par :

- une alimenté en énergie électrique d’origine verte,

- un filtre (2) d’air à plusieurs ouvertures à commande à distance,

- un outil informatique pour l’acquisition et le traitement des données,

- un mécanisme rotatif pour le chargement et le déchargement du filtre (2) en cartouche (7), Remarque : Cette technique serait très utile dans le cas de figure suivant. Lorsqu’un foyer familial est déclaré infecter, tous les membres de la famille seront confinés. Il serait peut être intéressant de suivre l’état d’infection du milieu ambiant dans lequel ils se trouvent, 24 heures sur 24. En installant le système dans le milieu confiné, on peut connaître son état d’infection et suivre son évolution, moyennant l’analyse microbienne du produit (8) fixateur de COVID-19 qui est contenu dans les cartouches usagées (7). /.

Etude bibliographique

1°) Les purificateurs d'air sont-ils efficaces contre les virus, en ...

Il existe 4 voies de transmission :

- Voie aérienne : transmission par les gouttelettes de salive ou sécrétions respiratoires. Lorsqu'une personne tousse, des gouttelettes, des postillons et de la salive se retrouvent dans l'air. La transmission peut être directe (par la toux) ou indirecte (gouttelettes de salive asséchés sur les surfaces) ;

- Voie orale : transmission en mangeant ou en buvant des aliments contaminés,

- Voie de contact : transmission infectieuse par voie cutanée ou contact rapproché,

- Voie sanguine : transmission par les plaies accidentelles, dues à des ruptures de la peau, par coups ou blessures, par morsures ou par piqûres,

2°) Comment fonctionnent les masques de protection ...

La durée de chute de covid-19 au sol d’une hauteur de 3metres est de 13 heures environ.

3°) Une image en couleurs d'un coronavirus est-elle ...

Dimension de covid-19 (0,10 micromètre) 4°) http://www.rfi.fr/fr/podcasts/infos-coronavirus

Concernant les surfaces maintenant, la même étude montre que le Covid-19 résiste 4 heures sur du cuivre, 24h sur du carton et jusqu’à 2 ou 3 jours sur du plastique ou de l’acier inoxydable . Mais le Covid-19 est bien plus contagieux. Les experts n’en concluent pas pour autant que la transmission via des surfaces est plus importante que pour le SRAS

5°) Gestion des prélèvements biologiques d'un patient suspect ...

Sa durée de survie sur surfaces inertes est inconnue mais, le MERS-CoV, virus apparenté, peut survivre pendant 5 jours en particulier en atmosphère humide (taux d’humidité ³ 50%) et à faible température.

6°) Dépistage en laboratoire des cas suspects d'infection ...

La manipulation des supports de COVID-19 doit être faite selon les normes de sécurité définies par l’OMS.