Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
SYSTEM AND METHOD FOR SUPPLYING POWDER FOR 3D PRINTING BY POWDER SPRAYING
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2019/016195
Kind Code:
A1
Abstract:
A switching system (1) for a facility for 3D printing by spraying at least a first powder, comprising a body (10) defining: - at least one first upstream gas conduit (G1) configured to receive a gas, - at least one upstream powder conduit (A) configured to receive the first powder, - at least one first downstream discharge conduit (Ra) for discharging the first powder, and - a downstream work conduit (T) configured in order to supply a nozzle designed for depositing at least the first powder. The system further comprises a distributor (2) that is movable with respect to the body, preferably in rotation about an axis (D), between a rest position, in which the first upstream powder conduit is fluidically connected, via the distributor, to the first downstream discharge conduit, and at least a first supply position, in which the first upstream powder conduit is fluidically connected, via the distributor, to the downstream work conduit.

Inventors:
CADOUX GUILLAUME (FR)
SEBAL JEAN-LUC (FR)
Application Number:
PCT/EP2018/069366
Publication Date:
January 24, 2019
Filing Date:
July 17, 2018
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
FIVES MACHINING (FR)
International Classes:
B23K26/14; B22F3/105; B23K26/144; B23K26/342; B29C64/209; B33Y30/00
Domestic Patent References:
WO2016044876A12016-03-31
Foreign References:
EP3189925A12017-07-12
US20020171183A12002-11-21
US20050133527A12005-06-23
Attorney, Agent or Firm:
HABASQUE, Etienne et al. (FR)
Download PDF:
Claims:
REVENDICATIONS

1 .- Système de commutation (1 ) pour une installation d'impression 3D (100) par projection d'au moins une première poudre (Pa), le système de commutation (1 ) comprenant un corps (10) définissant :

- au moins un premier conduit amont de gaz (G1 ) configuré pour recevoir un gaz,

- au moins un premier conduit amont de poudre (A) configuré pour recevoir la première poudre (Pa),

- au moins un premier conduit aval d'évacuation (Ra) pour évacuer la première poudre (Pa), et

- un conduit aval de travail (T) configuré pour alimenter une buse (3) destinée à déposer au moins la première poudre (Pa),

caractérisé en ce qu'il comprend en outre un distributeur (2) mobile par rapport au corps (10), de préférence en rotation autour d'un axe (D), entre une position de repos, dans laquelle le premier conduit amont de poudre (A) est fluidiquement connecté par le distributeur (2) au premier conduit aval d'évacuation (Ra), et au moins une première position d'alimentation, dans laquelle le premier conduit amont de poudre (A) est fluidiquement connecté par le distributeur (2) au conduit aval de travail (T). 2.- Système de commutation (1 ) selon la revendication 1 , caractérisé en ce que le distributeur (2) définit :

- un canal interne (23) adapté pour mettre le premier conduit amont de poudre (A) en continuité fluidique avec le conduit aval de travail (T) dans la première position d'alimentation, et

- un canal interne (21 ) adapté pour mettre le premier conduit amont de poudre (A) en continuité fluidique avec le premier conduit aval d'évacuation (Ra) dans la position de repos.

3.- Système de commutation (1 ) selon la revendication 1 ou 2, caractérisé en ce que :

- dans la position d'alimentation, le premier conduit amont de gaz (G1 ) est connecté par le distributeur (2) au premier conduit aval d'évacuation (Ra), de préférence par un canal interne (22) défini par le distributeur (2), et

- dans la position de repos, le premier conduit amont de gaz (G1 ) est fluidiquement connecté par le distributeur (2) au conduit aval de travail (T).

4. - Système de commutation (1 ) selon l'une quelconque des revendications 1 à 3, caractérisé en ce que le corps (10) définit en outre :

- un deuxième conduit amont de poudre (B) configuré pour recevoir une deuxième poudre (Pb) avantageusement distincte de la première poudre (Pa) et destinée à être projetée par l'installation d'impression 3D (100), et

- un deuxième conduit aval d'évacuation (Rb) pour évacuer la deuxième poudre

(Pb),

le deuxième conduit amont de poudre (B) étant fluidiquement connecté par le distributeur (2) au deuxième conduit aval d'évacuation (Rb) dans la première position d'alimentation,

le distributeur (2) étant en outre mobile par rapport au corps (10), de préférence en rotation autour de l'axe (D), vers une deuxième position d'alimentation, dans laquelle le deuxième conduit amont de poudre (B) est fluidiquement connecté par le distributeur (2) au conduit aval de travail (T) et dans laquelle le premier conduit amont de poudre (A) est fluidiquement connecté par le distributeur (2) au premier conduit aval d'évacuation (Ra).

5. - Système de commutation (1 ) selon la revendication 4, caractérisé en ce que le distributeur (2) définit :

- un canal interne (23) adapté pour mettre le premier conduit amont de poudre (A) en continuité fluidique avec le conduit aval de travail (T) dans la première position d'alimentation, et pour mettre le deuxième conduit amont de poudre (B) en continuité fluidique avec le conduit aval de travail (T) dans la deuxième position d'alimentation, et

- un canal interne (21 ) adapté pour mettre le premier conduit amont de poudre (A) en continuité fluidique avec le premier conduit aval d'évacuation (Ra) dans la seconde position d'alimentation , et pour mettre le deuxième conduit amont de poudre (B) en continuité fluidique avec le deuxième conduit aval d'évacuation (Rb) dans la première position d'alimentation.

6. - Système de commutation (1 ) selon la revendication 4 ou 5, caractérisé en ce que :

- le corps (10) définit en outre un deuxième conduit amont de gaz (G2) configuré pour recevoir un gaz,

- dans la deuxième position d'alimentation, le deuxième conduit amont de gaz (G2) est connecté par le distributeur (2) au premier conduit aval d'évacuation (Ra), de préférence par un canal interne (22) défini par le distributeur (2).

7.- Système de commutation (1 ) selon l'une quelconque des revendications 1 à 6, caractérisé en ce que le corps (10) définit :

- N conduits amont de poudre (A, B) configurés pour recevoir N poudres (Pa, Pb) avantageusement distinctes en elles et destinées à être projetées par l'installation d'impression 3D (100), N étant un nombre entier supérieur ou égal à 3,

- N conduits aval d'évacuation (Ra, Rb) pour évacuer respectivement les N poudres (Pa, Pb),

le distributeur (2) étant mobile par rapport au corps (10), de préférence en rotation autour de l'axe (D), entre au moins N positions d'alimentation, dans lesquelles respectivement un des N conduits amont de poudre (A, B) est fluidiquement connecté par le distributeur (2) au conduit aval de travail (T) et dans lesquelles les autres des N conduits amont de poudre (A, B) sont fluidiquement connectés par le distributeur (2) respectivement aux conduits aval d'évacuation (Ra, Rb). 8.- Système de commutation (1 ) selon la revendication 7, caractérisé en ce que le corps (10) définit un logement (2A) recevant le distributeur (2), le logement (2A) étant délimité par une paroi (2B) radialement interne du corps (10), la paroi (2B) définissant :

- une première rainure circulaire (24) configurée pour former un collecteur de gaz, la paroi (2B) définissant en outre des alvéoles (26) en communication fluidique avec la première rainure (24) et configurés pour être en vis-à-vis des N conduits aval d'évacuation (Ra, Rb), et/ou

- une deuxième rainure circulaire (25) configurée pour former un collecteur de gaz, la paroi (2B) définissant en outre des alvéoles (26A) en communication fluidique avec la deuxième rainure (25) et configurés pour être en vis-à-vis des N conduits amont de poudre (A, B).

9.- Installation d'impression 3D (100) par projection d'au moins une première poudre (Pa), l'installation d'impression 3D (100) comprenant :

- un système de commutation (1 ) selon l'une quelconque des revendications 1 à 8, et

- une buse (3) destinée à déposer au moins la première poudre (Pa), la buse (3) étant configurée pour être alimentée en la première poudre (Pa) par le conduit aval de travail (T) dans la position d'alimentation.

10. - Procédé de commutation de poudre, adapté pour être mis en œuvre dans installation d'impression 3D (100) par projection d'au moins une première poudre (Pa), le procédé comprenant les étapes suivantes :

- fourniture d'un système de commutation (1 ) selon l'une quelconque des revendications 1 à 8,

- mise du distributeur (2) dans la première position d'alimentation,

- réception d'un gaz par le premier conduit amont de gaz (G1 ),

- réception de la première poudre (Pa) dans le premier conduit amont de poudre

(A),

- alimentation de la buse (3) en la première poudre (Pa) par le conduit aval de travail (T), et dépôt de la première poudre (Pa) par la buse (3),

- mise du distributeur (2) dans la position de repos, et

- évacuation de la première poudre (Pa) par le premier conduit aval d'évacuation

(Ra).

1 1 . - Procédé selon la revendication 10, dans lequel :

- à l'étape de fourniture du système de commutation (1 ), le corps (10) définit une pluralité de conduits amont de poudre (A, B) configurés pour recevoir une pluralité de poudres (Pa, Pb) avantageusement distinctes en elles, une pluralité de conduits aval d'évacuation (Ra, Rb) pour évacuer respectivement les poudres (Pa, Pb), le distributeur (2) étant mobile par rapport au corps (10), de préférence en rotation autour de l'axe (D), entre une pluralité de positions d'alimentation, dans lesquelles respectivement un des conduits amont de poudre (A, B) est fluidiquement connecté par le distributeur (2) au conduit aval de travail (T) et dans lesquelles les autres des conduits amont de poudre (A, B) sont fluidiquement connectés par le distributeur (2) aux conduits aval d'évacuation (Ra, Rb),

- le procédé met en œuvre une pluralité de sources d'alimentation (108, 1 10) fournissant les poudres (Pa, Pb), et

- le distributeur (2) est déplacé entre la pluralité de positions.

Description:
Système et méthode d'alimentation en poudre pour impression 3D par projection de poudre

L'invention concerne un système de commutation pour une installation d'impression 3D par projection d'au moins une première poudre, ainsi qu'une telle installation et un procédé mettant en œuvre un tel système.

L'invention concerne par exemple le domaine de la fabrication rapide et la réparation de pièces métalliques tridimensionnelles directement à partir d'une conception assistée par ordinateur (CAD). L'invention porte sur un système et des améliorations des procédés de distribution de matériau directement pour réaliser une forme, généralement appelé construction laser par ajout direct de matière qui permet de réaliser des pièces fonctionnelles par fusion de poudres métalliques par laser.

Les procédés de construction additive ou rechargement par projection de poudre métallique ou encore Laser Métal Déposition (LMD) consistent à fondre des poudres métalliques avec un laser ou autre procédé de fusion afin de générer un dépôt aux dimensions parfaitement maîtrisées. Les couches de matière sont empilées successivement pour créer des pièces techniques fonctionnelles. Cette méthode de fabrication en impression 3D peut être utilisée dans de nombreux domaines techniques allant de l'automobile à l'aéronautique.

Plus particulièrement, en LMD, les couches successives de poudre métallique sont injectées directement sous un laser qui fusionne la nouvelle couche avec la précédente. Avantageusement, cette technique se base sur une tête d'impression. La tête ou la pièce étant mobile sur au moins un axe, la poudre est donc pulvérisée exactement sous le faisceau du laser. La poudre peut posséder des caractéristiques granulométriques qui varient suivant la technologie utilisée. Actuellement, les technologies LMD permettent une économie de matière par rapport à un usinage classique, dans lequel l'enlèvement de matière peut atteindre jusqu'à 80% de la pièce finie. Etant donné le coût des métaux employés dans l'industrie, les industriels recherchent des techniques permettant de faire baisser la consommation matière. Ainsi, les acteurs de la fabrication additive tentent de réduire la quantité de poudre utilisée tout en conservant les propriétés mécaniques des pièces produites.

Actuellement, les machines d'impression 3D LMD possèdent au moins un distributeur de poudre situé généralement à l'extérieur de l'enceinte de la machine pour des raisons d'encombrement, de remplissage, et de maintenance. Le distributeur distribue en continu de la poudre via un tuyau flexible, vers la buse d'injection. La buse d'injection guide la poudre vers le faisceau du laser. La poudre est généralement acheminée dans un flux de gaz porteur, par exemple de l'argon, pour permettre son déplacement, Le débit de gaz ne varie généralement pas au cours de la fabrication.

Généralement, le débit de gaz porteur est de l'ordre de 3 litres par minute pour un tube de 4mm diamètre intérieur.

Actuellement, la distance élevée entre le distributeur et la buse induit un temps de réponse important entre le départ et l'arrivée de la poudre (environ 10 secondes pour une configuration actuelle). Ce temps de réponse est préjudiciable au développement de cette technologie, puisque le temps de réponse empêche de pouvoir arrêter le débit de poudre entre deux déplacements de la tête d'impression sans tir laser.

Une des pistes de réduction des consommations de poudre non utiles envisagée par les industriels est d'interrompre à la demande le flux de poudre vers la buse par l'intermédiaire d'une simple électrovanne. Cette technique présente l'inconvénient que les canaux de distribution de la poudre ont tendance à se boucher dès qu'ils ne sont plus ventilés. On connaît US-A-2005/133527, qui décrit une vanne directionnelle permettant d'orienter partiellement le flux de poudre vers une évacuation ou vers le laser. Cette technique ne résout pas totalement le problème du gaspillage de poudre et ne s'applique pas aux systèmes utilisant plusieurs types de poudres pour la fabrication d'une pièce multi-métaux.

La présente invention vise donc à pallier l'inconvénient précité, en proposant notamment un système de commutation pour un dispositif d'impression 3D par projection de poudre, apte à interrompre très rapidement le débit de poudre dans la buse LMD, tout en permettant le recyclage de la poudre inutilisée, et permettant le rétablissement très rapide du débit de poudre dans la buse LMD dès que le processus de fabrication le requiert.

A cet effet, l'invention a pour objet un système de commutation pour une installation d'impression 3D par projection d'au moins une première poudre, le système de commutation comprenant un corps définissant :

- au moins un premier conduit amont de gaz configuré pour recevoir un gaz,

- au moins un premier conduit amont de poudre configuré pour recevoir la première poudre,

- au moins un premier conduit aval d'évacuation pour évacuer la première poudre, et

- un conduit aval de travail configuré pour alimenter une buse destinée à déposer au moins la première poudre ,

comprenant en outre un distributeur mobile par rapport au corps, de préférence en rotation autour d'un axe, entre une position de repos, dans laquelle le premier conduit amont de poudre est fluidiquement connecté par le distributeur au premier conduit aval d'évacuation, et au moins une première position d'alimentation, dans laquelle le premier conduit amont de poudre est fluidiquement connecté par le distributeur au conduit aval de travail .

Selon des modes de réalisation particuliers, le système de commutation comprend l'une ou plusieurs des caractéristiques suivantes, prise(s) isolément ou suivant toutes les combinaisons techniquement possibles :

- le distributeur définit un canal interne adapté pour mettre le premier conduit amont de poudre en continuité fluidique avec le conduit aval de travail dans la première position d'alimentation, et un canal interne adapté pour mettre le premier conduit amont de poudre en continuité fluidique avec le premier conduit aval d'évacuation dans la position de repos ;

- dans la position d'alimentation, le premier conduit amont de gaz est connecté par le distributeur au premier conduit aval d'évacuation, de préférence par un canal interne défini par le distributeur, et dans la position de repos, le premier conduit amont de gaz est fluidiquement connecté par le distributeur au conduit aval de travail ;

- le corps définit en outre un deuxième conduit amont de poudre configuré pour recevoir une deuxième poudre avantageusement distincte de la première poudre et destinée à être projetée par l'installation d'impression 3D, et un deuxième conduit aval d'évacuation pour évacuer la deuxième poudre, le deuxième conduit amont de poudre étant fluidiquement connecté par le distributeur au deuxième conduit aval d'évacuation dans la première position d'alimentation, le distributeur étant en outre mobile par rapport au corps, de préférence en rotation autour de l'axe, vers une deuxième position d'alimentation, dans laquelle le deuxième conduit amont de poudre est fluidiquement connecté par le distributeur au conduit aval de travail et dans laquelle le premier conduit amont de poudre est fluidiquement connecté par le distributeur au premier conduit aval d'évacuation ;

- le distributeur définit un canal interne adapté pour mettre le premier conduit amont de poudre en continuité fluidique avec le conduit aval de travail dans la première position d'alimentation, et pour mettre le deuxième conduit amont de poudre en continuité fluidique avec le conduit aval de travail dans la deuxième position d'alimentation, et un canal interne adapté pour mettre le premier conduit amont de poudre en continuité fluidique avec le premier conduit aval d'évacuation dans la seconde position d'alimentation, et pour mettre le deuxième conduit amont de poudre en continuité fluidique avec le deuxième conduit aval d'évacuation dans la première position d'alimentation ; - le corps définit en outre un deuxième conduit amont de gaz configuré pour recevoir un gaz ; dans la deuxième position d'alimentation, le deuxième conduit amont de gaz est connecté par le distributeur au premier conduit aval d'évacuation, de préférence par un canal interne défini par le distributeur ;

- le corps définit : N conduits amont de poudre configurés pour recevoir N poudres avantageusement distinctes en elles et destinées à être projetées par l'installation d'impression 3D, N étant un nombre entier supérieur ou égal à 3 ; et N conduits aval d'évacuation pour évacuer respectivement les N poudres, le distributeur étant mobile par rapport au corps, de préférence en rotation autour de l'axe, entre au moins N positions d'alimentation, dans lesquelles respectivement un des N conduits amont de poudre est fluidiquement connecté par le distributeur au conduit aval de travail et dans lesquelles les autres des N conduits amont de poudre sont fluidiquement connectés par le distributeur respectivement aux conduits aval d'évacuation ; et

- le corps définit un logement recevant le distributeur, le logement étant délimité par une paroi radialement interne du corps, la paroi définissant une première rainure circulaire configurée pour former un collecteur de gaz, la paroi définissant en outre des alvéoles en communication fluidique avec la première rainure et configurés pour être en vis-à-vis des N conduits aval d'évacuation, et/ou une deuxième rainure circulaire configurée pour former un collecteur de gaz, la paroi définissant en outre des alvéoles en communication fluidique avec la deuxième rainure et configurés pour être en vis-à-vis des N conduits amont de poudre.

L'invention a pour objet, selon un autre aspect, une installation d'impression 3D par projection d'au moins une première poudre, l'installation d'impression 3D comprenant :

- un système de commutation tel que défini ci-dessus, et

- une buse destinée à déposer au moins la première poudre, la buse étant configurée pour être alimentée en la première poudre par le conduit aval de travail dans la position d'alimentation.

L'invention a également pour objet, selon un autre aspect, un procédé de commutation de poudre adapté pour être mis en œuvre dans installation d'impression 3D par projection d'au moins une première poudre, le procédé comprenant les étapes suivantes :

- fourniture d'un système de commutation,

- mise du distributeur dans la première position d'alimentation,

- réception d'un gaz par le premier conduit amont de gaz,

- réception de la première poudre dans le premier conduit amont de poudre, - alimentation de la buse en la première poudre par le conduit aval de travail, et dépôt de la première poudre par la buse,

- mise du distributeur dans la position de repos, et

- évacuation de la première poudre par le premier conduit aval d'évacuation.

Selon un mode de réalisation particulier, le procédé est tel que :

- à l'étape de fourniture du système de commutation, le corps définit une pluralité de conduits amont de poudre configurés pour recevoir une pluralité de poudres avantageusement distinctes en elles, une pluralité de conduits aval d'évacuation pour évacuer respectivement les poudres, le distributeur étant mobile par rapport au corps, de préférence en rotation autour de l'axe, entre une pluralité de positions d'alimentation, dans lesquelles respectivement un des conduits amont de poudre est fluidiquement connecté par le distributeur au conduit aval de travail et dans lesquelles les autres des conduits amont de poudre sont fluidiquement connectés par le distributeur aux conduits aval d'évacuation,

- le procédé met en œuvre une pluralité de sources d'alimentation fournissant les poudres, et

- le distributeur est déplacé entre la pluralité de positions.

Les caractéristiques et avantages de l'invention apparaîtront à la lecture de la description qui va suivre, donnée uniquement à titre d'exemple, et non limitative, faite en référence aux dessins annexés, sur lesquels :

- la figure 1 est une représentation schématique d'une installation d'impression 3D selon l'invention,

- la figure 2 est une vue en perspective du système de commutation à deux voies représenté sur la figure 1 ,

- la figure 3 est une vue en coupe verticale du système de commutation représenté sur les figures 1 et 2,

- les figures 4 et 5 sont est des schémas de fonctionnement du système de commutation représenté sur les figures 1 à 3, respectivement dans deux positions du distributeur du système de commutation,

- la figure 6 est un schéma de fonctionnement d'un autre système de commutation selon l'invention mettant en œuvre trois poudres, et

- la figure 7 est une coupe verticale d'un autre système de commutation selon l'invention mettant en œuvre six poudres, et

- la figure 8 est une vue en perspective coupée pour montrer un logement interne du corps du système de commutation représenté sur la figure 7. En référence à la figure 1 , on décrit une installation d'impression 3D 100 selon l'invention. L'invention s'applique néanmoins à tous les secteurs impliquant le transfert de poudre quelle que soit la technologie de fabrication additive, notamment l'impression SLM

L'installation 100 comprend une tête d'impression 102 comportant une buse 3 destinée à déposer des poudre Pa, Pb pour fabriquer un objet 104, et des récupérateurs 4, 5 pour récupérer les poudres Pa, Pb. L'installation 100 comprend aussi une source laser 106, une source 108 de poudre Pa, une source 1 10 de poudre Pb, une source 1 12 de gaz, et un système de commutation 1 configuré pour commuter d'une poudre à l'autre.

L'installation 100 comprend enfin un système de déplacement 1 14 pour déplacer au moins verticalement la tête d'impression 1 12, un système de déplacement 1 16 adapté pour dé placer l'objet 104 dans deux directions horizontales, et un système de contrôle 1 18 adapté pour piloter l'installation 100.

Les poudres métalliques diverses telles que : les aciers et aciers inoxydables, ou tous les alliages métalliques, par exemple, les bases nickel, bases cobalt, alliages de titane, de cuivre ou d'aluminium, les céramiques, les composés intermétalliques, et aussi les polymères ou autres composites, peuvent être utilisées séparément ou en couches distinctes pour la fabrication de pièces complètes, la réparation de pièces usées, ou le revêtement de surface de pièces métalliques. Les procédés peuvent varier selon les caractéristiques souhaitées et l'usage de la pièce à fabriquer, de sorte que l'alimentation d'une buse de fabrication additive type LMD nécessite souvent plusieurs distributeurs de poudre distincts à connecter selon le besoin.

En référence aux figures 2 à 5, le système de commutation 1 comprend deux conduits ou lignes amonts A et B de poudres Pa et Pb, deux conduits aval Ra et Rb d'évacuation des poudres Pa et Pb, deux conduits amont de gaz G1 et éventuellement G2 selon la configuration du robinet, et un conduit aval de travail T connecté à la buse 3 de dépose ou de pulvérisation de poudre Pa ou Pb. Ce système de commutation 1 se positionne au plus près de la buse 3 de pulvérisation de poudre vers le laser afin de minimiser les pertes de poudre lors des changements de poudre ou du basculement d'un mode ON (en fonctionnement) vers un mode OFF (en arrêt) du débit de poudre et pour réduire le temps de réponse aux changements dans le processus de fabrication.

La figure 3 montre l'intérieur du système de commutation 1 . Le système de commutation 1 comprend un corps 10 définissant les conduits amont A, B, G1 , G2, les conduits aval Ra, Rb, et le conduit aval de travail T.

Selon un mode de réalisation particulier, le corps 10 définit aussi des conduits de purge RG1 , RG2 (figure 2). En vue selon un axe D du système de commutation 1 , les conduits A et Ra, d'une part, et les conduits B et Rb, d'autre part, sont sensiblement diamétralement opposés l'un de l'autre. De même, les conduits G1 et RG1 , d'une part, et G2 et RG2, d'autre part, sont sensiblement diamétralement opposés.

Toujours en vue selon l'axe D, les conduits amont de gaz G1 et G2 sont disposés à angle sensiblement droit, le conduit G1 étant situé angulairement à égale distance entre le conduit amont A et le conduit d'évacuation Rb, et le conduit G2 étant situé entre les conduits A et B.

Le conduit aval de travail T s'étend sensiblement dans le prolongement de l'axe D. Selon l'invention, le système de commutation 1 comprend en son centre un distributeur 2 mobile par rapport au corps 10, avantageusement en rotation selon un axe D, entre une première position d'alimentation, représentée sur les figures 2 à 4, une deuxième position d'alimentation, représentée sur la figure 5, et une position de repos ou de nettoyage (non représentée, mais se déduisant des précédentes par une rotation du distributeur 2).

L'axe D est ici un axe longitudinal du système de commutation 1 , avantageusement vertical.

Dans cet exemple, le distributeur 2 présente une forme de douille centrale conique, mais pourrait être cylindrique ou même sphérique ou hémisphérique en variante.

Le distributeur 2 définit des canaux 21 , 22 et 23 internes qui mettent en relation fluidique les conduits amont A, B, G1 , G2 et les conduits aval Ra, Rb, T.

Comme visible sur la figure 3, le canal 21 va tout droit afin d'envoyer la poudre Pb directement du conduit amont B vers le conduit aval Rb pour être recyclée. Le canal 22 tourne à sensiblement 45° à l'horizontale pour obtenir un angle de 135° entre le début et la fin du canal 22. Celui-ci passe par exemple au-dessus du canal 21 pour envoyer du gaz de G1 dans la ligne à purger Ra. Le canal 23 est alimenté par le conduit A et dirige le débit de poudre Pa vers le conduit aval de travail T pour alimenter la buse 3.

Par rotation du distributeur 2 autour de l'axe D, les connexions des canaux 21 , 22 et 23 avec les conduits amont et aval changent. Le canal 23 est au choix connecté au conduit amont A pour recevoir la poudre Pa, au conduit amont B pour recevoir la poudre Pb ou au conduit amont de gaz G1 pour purger le conduit aval de travail T de tout résidu de poudre. Les autres canaux 21 et 22 sont utilisés pour dévier un débit de poudre non utilisée ou pour purger un conduit aval. Le distributeur 2 est mis en rotation selon l'axe D par tout type de système mécanique, notamment vérin, moteur électrique, actionneur magnétique... etc. La figure 4 présente un schéma de fonctionnement du distributeur 2, avec deux types de poudre et trois positions possibles du distributeur. Les positions sont prises en fonction des rotations du distributeur 2. Sur la figure 4, la position présentée est une première position d'alimentation qui permet d'utiliser la poudre Pa comme poudre de travail, car elle est envoyée directement du conduit amont A à la buse 3 par le conduit aval de travail T et le canal 23 du distributeur 2.

Le conduit B alimenté en poudre Pb est connecté au conduit aval Rb par le canal 21 . La poudre Pb est récupérée dans le récupérateur 4 de poudre Pb. Le conduit amont de gaz 1 est connecté au conduit aval Ra par le canal 22 du distributeur 2. Cette connexion a l'avantage de nettoyer le conduit aval Ra par le soufflage de gaz, évitant ainsi le bourrage de ce conduit.

La poudre Pa est récupérée par le récupérateur 5 spécifique pour la poudre Pa. Une unité 7 d'aspiration et de filtration du gaz est connectée en sortie des récupérateurs 4 et 5 (figures 4 à 6).

La figure 5 présente le même système de commutation 1 dans une deuxième position d'alimentation permettant l'acheminement de la poudre Pb vers la buse 3. Le conduit amont B est relié au conduit aval de travail T par l'intermédiaire du canal 23 du distributeur 2. La poudre Pa continue à arriver par le conduit amont A mais est déviée vers le conduit aval Ra par le canal 21 , afin de la recycler et conserver une circulation de poudre pour plus de réactivité lors des changements de poudre au niveau de la buse 3. Le conduit amont G1 raccordé au canal 22 nettoie le conduit aval Rb pour éviter le dépôt de poudre Pb.

Le conduit aval de travail T est alors avantageusement alimenté uniquement en gaz par le conduit amont de gaz G1 et le canal 23, ce qui a pour effet de stopper l'injection de poudre et de nettoyer le conduit aval T jusqu'à la buse 3 au moment du changement de position entre A et B.

De même, le canal 21 est parcouru par le gaz pur en provenance du conduit G1 dans une position intermédiaire, lors de la transition entre la première position d'alimentation et la deuxième position d'alimentation. Le gaz est alors évacué vers le conduit de purge RG1 .

Dans une autre position intermédiaire, le gaz en provenance du conduit G2 circule dans le canal 21 et est évacué par le conduit de purge RG2.

Cette position intermédiaire du distributeur 2 intervient lors du passage de l'alimentation en poudre A à l'alimentation en poudre B. Dans ce cas, une brève coupure d'alimentation A et B se produit pendant que le canal 23 passe sur un conduit G1 ou G2, pour nettoyer le conduit aval T jusqu'à la buse 3. En utilisation normale, les conduits amonts A ou B ne sont activées que 15 à 20 secondes avant le besoin effectif de l'utilisation de poudre Pa ou Pb. La commutation de la poudre Pa vers la poudre Pb, et réciproquement, se fait en basculant le distributeur d'une ligne active (par exemple A) à une ligne inactive (par exemple B). Il est rare mais possible que les lignes A et B soient utilisées en même temps et qu'une commutation de A vers B immédiate soit utile. Pour les applications bi-composants, un distributeur à 3 voies est mieux adapté (voir sur les fig. 7 et 8 un exemple de distributeur à six voies).

Afin d'éviter l'usure des conduits et le gaspillage de gaz porteur, le distributeur de poudre et la circulation de gaz dans les circuits inutilisés sont activés et désactivés quelques secondes avant et après le besoin effectif d'utilisation de chaque poudre.

La figure 6 présente un autre schéma de fonctionnement selon un autre exemple de réalisation de l'invention avec l'utilisation de trois poudres Pa, Pb, Pc différentes. Dans cet exemple, le système de commutation 1 est analogue à celui représenté sur les figures 1 à 5. Seules les différences sont décrites ci-après.

Le système de commutation 1 , dans cet exemple, connecte trois conduits amont de poudre A, B, C, un conduit d'amont de gaz G1 avec trois conduits aval d'évacuation et un conduit aval de travail T. Pour permettre cette connexion, le système de commutation

1 comprend un distributeur 2 disposant de quatre canaux 21 , 22, 23, 24 de connexion. Le distributeur 2 peut prendre quatre positions différentes pour assurer le fonctionnement du système 1 et orienter la poudre adéquate vers la buse 3 au bon moment selon le plan de fabrication.

La figure 7 présente un schéma de fonctionnement selon un autre exemple de réalisation de l'invention, analogue à ceux représentés sur les figures 1 à 6. Seules les différences sont décrites ci-après.

Dans cet exemple, le système de commutation 1 comporte six lignes distinctes d'alimentation de poudre, et six lignes de recyclage.

Cet exemple montre comment un système d'alvéoles interlignes 26, 26A (Fig 8) permet d'un coté de nettoyer les canaux internes du distributeur 2 entre chaque passage d'une ligne à l'autre, grâce à un apport de gaz pur sur une rainure circulaire 24, et de l'autre de collecter les résidus de poudre qui auraient pu être piégés dans les circuits au moment du changement de ligne sur une seconde rainure circulaire 25.

Le nombre de conduits du système de commutation 1 et de canaux du distributeur

2 peut être augmenté afin d'utiliser un certain nombre de poudres différentes pour alimenter à la demande la buse 3, de façon automatique, sans modification de câblage, et sans perte de poudre. En alimentant en gaz seulement une ligne située entre deux lignes d'alimentation en poudre, on bénéficie avantageusement d'une position « repos » qui peut être prolongée, au moment du changement de position entre les deux lignes d'alimentation ou d'une coupure de faisceau laser effectuée entre deux tirs.

Un distributeur rotatif semble le mieux adapté pour permettre l'intégration de ces conduits et canaux, mais également pour répondre au besoin de compacité du système de commutation 1 . En effet, la compacité du système de commutation 1 lui permet d'être placé au plus près de la tête d'impression 3D.

Selon une autre mise en œuvre de l'invention, le système de commutation 1 utilise un distributeur 2 mobile, non en rotation, mais en translation, par exemple horizontale ou verticale, par rapport au corps 10, mettant en connexion des conduits amont et aval par l'intermédiaire de canaux internes du distributeur. Le distributeur 2 peut donc prendre toute forme permettant cette fonctionnalité notamment une forme de parallélépipède rectangle.

Selon l'invention, le nombre de poudre utilisé n'est pas limité.