Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
SYSTEM AND METHODS FOR MANAGING MEDICATION ADMINISTRATION TO A PLURALITY OF PATIENTS
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2007/082367
Kind Code:
A1
Abstract:
The invention concerns a system and methods for managing medication administration to a plurality of patients residing simultaneously in an institution. The system comprises an information file corresponding to each of the patients and a support on which the information files may be placed. The method includes the following steps: providing an information file for each of the patients; providing a support on which several information files may be placed; and arranging the information files so as to obtain, in a single display, a quick summary of the medication to be administered to the set of patients.

Inventors:
DEMERS BENOIT (CA)
Application Number:
PCT/CA2007/000053
Publication Date:
July 26, 2007
Filing Date:
January 12, 2007
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
DEMERS BENOIT (CA)
International Classes:
A61G12/00; A61J7/04; G06Q50/22
Foreign References:
US0811846A1906-02-06
US5554034A1996-09-10
US5031937A1991-07-16
Attorney, Agent or Firm:
BENITAH, Armand, M. (P.O. Box 20 Toronto Dominion Centr, Toronto Ontario M5K 1N6, CA)
Download PDF:
Claims:

REVENPICATIONS :

1. Une méthode pour gérer l'administration périodique de médications chez une pluralité de patients hébergés dans un même établissement, ladite méthode comprenant:

fournir une fiche informative pour chacun desdits patients, ladite fiche informative étant divisée en une pluralité de cellules, chacune desdites cellules correspondant à un intervalle de temps et affichant de l'information relative à l'administration de la médication audit patient pour ledit intervalle;

fournir un support sur lequel peut être disposée une pluralité de fiches informatives, lesdites fiches informatives pouvant être alignées de manière à définir une matrice ayant une pluralité de rangés et de colonnes;

disposer lesdites fiches informatives sur ledit support, ladite pluralité de cellules de chacune desdites fiches informatives définissant l'une desdites rangés et colonnes de ladite matrice.

2. Méthode selon la revendication 1, dans laquelle l'étape de disposer lesdites fiches informatives inclut l'étape d'aligner lesdites fiches informatives de manière à ce que lesdites cellules desdites fiches informatives correspondant à un desdits intervalles soient alignées les unes par rapport aux autres.

3. Méthode selon la revendication 1, dans laquelle l'étape de fournir ladite fiche informative inclut l'étape de compiler ladite information relative à ladite administration de ladite médication audit patient dans une base de données.

4. Méthode selon la revendication 3, dans laquelle ladite base de données inclut au moins l'une des données suivantes: (a) données relatives au mode d'administration de ladite médication; (b) données relatives aux effets secondaires de ladite médication;

(c) données relatives au médecin responsable de la prescription de ladite médication;

(d) données relatives aux caractéristiques physiques dudit patient; (e) données relatives au tuteur dudit patient; et (f) données relatives au consentement dudit tuteur à l'administration de ladite médication audit patient par une tierce personne.

5. Méthode selon la revendication 3, dans laquelle l'étape de fournir une fiche infoπnative inclut l'étape de générer ladite fiche informative à partir de ladite information compilée dans ladite base de données.

6. Méthode selon la revendication 5, dans laquelle l'étape de générer ladite fiche informative inclut l'étape d'imprimer ladite fiche informative sur une feuille.

7. Méthode selon la revendication 6, dans laquelle :

ladite feuille inclut une portion indexable, ladite portion indexable pouvant être détachée de ladite fiche informative; et

l'étape de fournir une fiche informative inclut l'étape de détacher ladite fiche informative de ladite portion indexable.

8. Méthode selon la revendication 1, comprenant en plus l'étape d'administrer lesdites médications en accord avec ladite information contenue dans lesdites cellules desdites fiches informatives correspondant audit intervalle.

9. Méthode selon la revendication 1, dans laquelle lesdits patients sont des enfants.

10. Méthode selon la revendication 1, dans laquelle ledit établissement est choisi parmi l'un d'une garderie, une pouponnière et un centre de la petite enfance.

11. Un système pour gérer l'administration périodique de médications chez une pluralité de patients hébergés dans un même établissement, ledit système comprenant :

un support sur lequel peut être disposée une pluralité de fiches informatives, lesdites fiches informatives pouvant être alignées de manière à définir une matrice ayant une pluralité de rangés et de colonnes;

une pluralité de fiches informatives, chacune desdites fiches informatives correspondant à un desdits patients et étant divisée en une pluralité de cellules, chacune desdites cellules correspondant à un intervalle de temps et affichant de l'information relative à l'administration de la médication audit patient pour ledit intervalle, ladite pluralité de cellules de chacune

desdites fiches infoπnatives définissant l'une desdites rangés et colonnes de ladite matrice.

12. Système selon la revendication 11, dans lequel, lorsque lesdites fiches infoπnatives sont disposées sur ledit support, lesdites fiches informatives sont alignées de manière à ce que lesdites cellules desdites fiches informatives correspondant à un desdits intervalles soient alignées les unes par rapport aux autres.

13. Système selon la revendication 12, dans lequel chacune desdites rangés correspond à un desdits patients et chacune desdites colonnes correspond à un desdits intervalles.

14. Système selon la revendication 12, dans lequel chacune desdites rangée correspond à un desdits intervalles et chacune desdites colonnes correspond à un desdits patients.

15. Système selon la revendication 11, dans lequel ledit support inclut une base sur laquelle peuvent être disposées lesdites fiches informatives.

16. Système selon la revendication 15, dans lequel ladite base est rigide.

17. Système selon la revendication 15, ledit support comprenant de plus une pluralité d'assiettes, chacune desdites assiettes étant adaptée pour recevoir une desdites fiches informatives.

18. Système selon la revendication 17, ladite base incluant une pluralité de saillies longitudinales espacées les unes des autres, lesdites saillies longitudinales adjacentes définissant lesdites assiettes.

19. Système selon la revendication 11, dans lequel ladite fiche informative est imprimée sur une feuille.

20. Système selon la revendication 19, dans lequel ladite feuille est fabriquée d'un matériau choisi du groupe de matériaux consistant en: (a) du papier; (b) du carton; et (c) du plastique.

21. Système selon la revendication 19, incluant de plus une feuille ayant une première portion correspondant à ladite fiche informative et une deuxième portion indexable, ladite portion indexable pouvant être détachée de ladite fiche informative.

22. Système selon la revendication 11, dans lequel ledit système comprend de plus un dispositif d'alignement desdites fiches infoπnatives, ledit dispositif d'alignement comprenant une première portion, associée audit support et une seconde portion, associée audites fiches informatives, lesdites première et seconde portion collaborant entre elles pour permettre l'alignement desdites fiches informatives.

23. Système selon la revendication 11, dans lequel lesdites cellules affichent au moins une caractéristique visuelle spécifique à chacun desdits intervalles de temps.

24. Système selon la revendication 11, dans lequel ladite période de temps inclut une période de la journée, de la semaine, du mois ou de l'année.

25. Système selon la revendication 11 , dans lequel lesdits patients sont des enfants.

26. Système selon la revendication 11, dans lequel ledit établissement est choisi parmi l'un d'une garderie, une pouponnière et un centre de la petite enfance.

27. Un affichage pour gérer l'administration périodique de médications chez une pluralité de patients hébergés dans un même établissement, ledit affichage comprenant :

un support sur lequel peut être disposée une pluralité de fiches informatives, lesdites fiches informatives pouvant être alignées de manière à définir une matrice ayant une pluralité de rangés et de colonnes;

une pluralité de fiches infoπnatives, chacune desdites fiches infoπnatives correspondant à un desdits patients et étant divisée en une pluralité de cellules, chacune desdites cellules coπespondant à un intervalle de temps et affichant de l' information relative à T administration de la médication audit patient pour ledit intervalle, lesdites fiches informatives définissant l'une desdites rangés et colonnes de ladite matrice.

Description:

TITRE

SYSTèME ET MéTHODES POUR GéRER L'ADMINISTRATION DE MéDICATION CHEZ UNE PLURALITé DE PATIENTS

DOMAINE TECHNIQUE DE L'INVENTION

[0001] La présente invention concerne une méthode pour gérer l'administration de médication chez une pluralité de patients, un système et un affichage en accord avec la méthode.

DESCRIPTION DE L'ART ANTéRIEUR

[0002] Le développement des services de garde au cours des dernières décennies a entraîné l'adoption de réglementations visant à contrôler certains aspects de ces services de garde, notamment l'administration de médications aux enfants. Pour se conformer à ces exigences législatives, les services de garde tendent à adopter certaines mesures visant à assurer l'administration adéquate de médications à leurs jeunes patients.

[0003] Certains systèmes visant à aider la gestion de l'administration de médications ont été décrits dans l'art antérieur. Par exemple, la demande de brevet publiée sous le numéro US 2004/0188998 décrit un dispositif aide mémoire pour la prise d'une médication, et une méthode le concernant. L'information relative à la médication d'un patient est générée par ordinateur et est imprimée sous forme de calendrier. Le calendrier peut être apposé sur un contenant de médicament, inséré dans la boite de médicament ou simplement fourni au patient.

[0004] Le brevet publié sous le numéro US 5,758,096 décrit un système informatisé permettant de générer un affichage pour la gestion de l'administration de médicaments. Les données relatives à la médication d'un ou de plusieurs patients sont tenues dans une même base de données informatisée et sont utilisées pour générer une charte affichant diverses informations relatives aux différents médicaments et aux diverses périodes de la journée. Ce système comprend aussi des étiquettes munies de différents symboles, lesquelles étiquettes

sont apposées sur le contenant des médicaments correspondants. Chacune des chartes ou étiquettes sont spécifiques à un patient.

[0005] Le brevet publié sous le numéro US 5,431,450 décrit une charte affichant la médication d'un patient, le dosage de celle-ci et la période durant laquelle elle doit être prise. Cette charte comprend aussi un endroit destiné à la prise de notes et un support pour ranger les médicaments afin que ceux-ci soient regroupés. La charte est spécifique à un patient.

[0006] Le brevet publié sous le numéro US 5,031,937 décrit un système de pictogrammes destiné à faciliter l'administration de médicaments chez un patient. Ce système repose sur l'application d'autocollants correspondants à un médicament particulier sur une charte, laquelle comprend des espaces correspondants aux différentes périodes de la journée.

[0007] Les systèmes, méthodes ou chartes permettant de gérer l'administration de médication décrits dans l'art antérieur tendent à ne pas permettre, à partir de bases de données indépendantes, de générer sur un seul affichage l'information relative à l'administration de médications à des patients multiples. En conséquence, il serait avantageux de pouvoir bénéficier d'un système permettant de gérer l'administration de médications à plusieurs patients simultanément permettant d'avoir, sur un même affichage, l'information relative à l'ensemble des patients tout en permettant de générer les données relatives à chacun des patients à partir de bases de données distinctes.

PRéCIS

[0008] Selon un mode de réalisation de la présente invention, une méthode pour gérer l'administration périodique de médications des patients hébergés dans un même établissement est fournie. La méthode comprend les étapes de: (1) fournir une fiche informative pour chacun des patients; (2) fournir un support sur lequel peut être disposée les fiches informatives; et (3) disposer les fiches informatives sur le support. Chacune des fiches informatives est divisée en cellules, chacune des cellules correspondant à un intervalle de temps. Chacune des cellules affiche de l'information relative à l'administration de la médication au patient pour cet intervalle de temps. Les fiches informatives sont placées sur le support pour définir une matrice ayant des rangés et des colonnes. Les rangés ou colonnes de la matrice sont définies par les cellules de chacune des fiches informatives.

[0009] Selon un autre mode de réalisation de la présente invention, un système pour gérer l'administration périodique de médications chez une pluralité de patients est fourni. Les patients sont hébergés dans un même établissement et sont sous la supervision d'un nombre limité de personnes responsables de l'administration de la médication. Le système comprend un support à fiches informatives sur lequel peuvent être placées plusieurs fiches informatives. Les fiches informatives peuvent être alignées sur le support de manière à définir une matrice ayant des rangés et des colonnes.

[0010] Le système est pourvu de fiches informatives. Chacune des fiches informatives correspond à un des patients. Chaque fiche informative est divisée en plusieurs cellules. Chacune des cellules correspond à un intervalle de temps et affiche de l'information relative à l'administration de la médication au patient pour cet intervalle de temps. Les cellules de chacune des fiches informatives de chacun des patients définissent les rangés et les colonnes de la matrice lorsque les fiches informatives sont placées sur le support.

[0011] Enfin, selon encore un autre mode de réalisation de la présente invention, un affichage pour gérer l'administration périodique de médications chez une pluralité de patients hébergés dans un même établissement est fourni. L'affichage comprend des fiches informatives et un support sur lequel peuvent être disposées des fiches informatives. Les fiches informatives peuvent être disposées sur le support de manière à définir une matrice. Chacune des fiches informatives correspond à un des patients et est divisée en plusieurs cellules. Les cellules correspondent à un intervalle de temps et affichent de l'information relative à l'administration de la médication au patient pour cet intervalle. Lorsqu'elles sont disposées sur le support, les fiches informatives définissent les rangés et colonnes de la matrice.

BRèVE DESCRIPTION DES FIGURES

[0012] Les modes de réalisation de la présente invention devraient être compris de façon plus claire en se référant à la description détaillée des modes de réalisation de l'invention en conjonction avec les dessins l'accompagnant, dans laquelle:

[0013] FIG. 1 est une vue de face en perspective du système en accord avec un mode de réalisation de la présente invention;

[0014] FIG. 2. est une vue de face du système de la FIG.1;

- A -

[0015] FIG. 3 est une vue de face du support en accord avec un mode de réalisation de la présente invention;

[0016] FIG. 4 est une vue latérale du support illustré à la FIG. 3;

[0017] FIG. 5 est une vue de face en perspective d'un support en accord avec un autre mode de réalisation de la présente invention;

[0018] FIG. 6 est une vue frontale du support illustré à la FIG. 5;

[0019] FIG. 7 est une vue frontale de la fiche mère en accord avec un mode de réalisation de la présente invention;

[0020] FIG. 8 est une vue frontale de la fiche mère similaire à celle illustrée à la FIG. 7, montrant la fiche indexable détachée de la fiche informative;

[0021] FIG. 9 est une vue de face de la fiche informative illustrée à la FIG. 8; et

[0022] FIG. 10 est un diagramme représentant une méthode en accord avec un mode de réalisation de la présente invention.

DESCRIPTION DES MODES DE RéALISATION DE L'INVENTION

[0023] La description qui suit et les modes de réalisation qui y sont décrits, sont fournis par l'illustration d'un ou plusieurs exemple(s) de modes de réalisation de principes et d'aspects de la présente invention. Ces exemples sont fournis dans un but d'explication et non de limitation des principes de l'invention. Dans la description qui suit, les parties ou les étapes du système ou des méthodes sont identifiées par références numériques, lesquelles sont aussi utilisées dans les dessins pour désigner les mêmes parties ou étapes.

[0024] De façon générale, le système 20 a pour objet de faciliter la gestion de l'administration de médications à plusieurs patients, lesquels patients sont hébergés dans un établissement pendant une période de temps donnée. Le système 20 facilite la gestion de l'administration en ce qu'il est simple, fiable, sécuritaire et permet d'avoir accès en un examen rapide à l'ensemble de la médication à administrer aux patients. Le système 20 permet d'obtenir sur un même affichage l'information relative à l'administration de la

médication à l'ensemble des patients, lequel affichage peut être généré à partir de bases de données distinctes.

[0025] Les FIGs. 1 et 2 montrent un système de gestion de l'administration de médications chez une pluralité de patients, désigné de la référence numérique 20. Dans un mode de réalisation préféré, le système 20 inclut un support à fiches informatives 22 et les fiches informatives 24 destinées à y être placées. Le support 22 est conçu pour recevoir simultanément plusieurs fiches informatives correspondant à plusieurs patients. Chacune des fiches informatives 24 affiche de l'information relative à l'administration de la médication au patient. La médication administrée aux patients en accord avec le système s'entend d'un médicament ou de toute substance ou composition présentant des propriétés thérapeutiques, prophylactiques, curatives ou préventives, qu'il soit vendu sous ordonnance ou non, incluant non limitativement, un médicament, un produit naturel, une vitamine ou une combinaison de ceux-ci, qu'il soit sous forme de capsule, de tablette, de sirop, d'aérosol.

[0026] Selon un mode de réalisation, les patients auxquels la médication est administrée sont des enfants, préférablement âgés de moins de 18 ans, et encore plus préférablement, des enfants âgés de moins de 12 ans. Les patients sont hébergés dans un même établissement dans lequel l'administration de la médication à l'ensemble des enfants est confiée à un nombre restreint de responsables. Cet établissement peut être une pouponnière, un centre de la petite enfance, une garderie ou une école. Dans un mode de réalisation alternatif, le système peut être utilisé dans tout autre type d'établissement dans lequel une pluralité de patients sont hébergés pendant une période et dont l' administration de la médication à l'ensemble des patients hébergés est confiée à un nombre restreint de personnes. Le système peut donc trouver son utilité dans la gestion de l'administration de médication à des patients n'ayant pas l'autonomie nécessaire pour s'administrer eux même la médication, que ce soit des patients humains ou non-humains. Les patients incluent donc, mais ne se limitent pas à des personnes malades, des personnes âgées, des détenus et des animaux. à titre d'exemple, le système pourrait être utilisé dans une école, un camp de vacances, un terrain de jeux, un centre d'hébergement de personnes âgées, un centre de gériatrie, un hôpital ou un centre de détention. Alternativement, le système pourrait être utilisé dans une ferme, un zoo, une pension pour animaux, un hôpital vétérinaire ou tout autre lieu dans lequel une pluralité d'animaux requerrant l'administration de médications sont hébergés.

[0027] Faisant maintenant référence aux FIGs. 1 et 2, le support 22 comprend une plaque 26 de forme rectangulaire et un couvert transparent 28. Le support 22 comprend aussi une série d'assiettes 3OA à 3OD définies sur la plaque 26, permettant de placer et de retenir les fiches informatives 24 sur le support 22 (FIG.3).

[0028] La plaque 26 a généralement la forme d'un rectangle défini par une extrémité supérieure 32, une extrémité inférieure opposée 34, une extrémité latérale gauche 36 et une extrémité latérale droite 38. Les extrémités latérales 36 et 38 sont généralement perpendiculaires aux extrémités supérieure 32 et inférieure 34 et définissent entre elles une largeur L. Une hauteur H est définie entre les extrémités supérieure 32 et inférieure 34 de la plaque 26 (FIG. 3). Les dimensions H et L de la plaque 26 correspondent à celles d'une feuille de papier de format 8/4 par 11 pouces afin de faciliter son rangement dans un cahier à anneaux de format standard, tel qu'il sera décrit en détails ci-après. Alternativement, la plaque 26 peut avoir les dimensions d'une feuille de papier de format A4. évidemment, la plaque 26 peut être dimensionnée différemment pour répondre aux besoins de l'utilisateur. La plaque 26 est préférablement fabriquée d'un matériau plastique ou d'un autre matériau approprié et peut être rigide ou semi-rigide.

[0029] La plaque 26 comprend une série de saillies longitudinales 40 et 42A-42D espacées l'une de l'autre et s'étendant parallèlement aux extrémités supérieure 32 et inférieure 34, entre les extrémités latérales 36, 38. De préférence, les saillies longitudinales 40 et 42A-42D sont fabriquées d'un matériau plastique et forment une structure intégrale avec la plaque 26. Les saillies 40 et 42A-42D adjacentes définissent entre elles les assiettes 3OA -30D de hauteur D. Chacune des assiettes 3OA - 3OD peut recevoir la fiche infoπnative 24 d'un patient. Une section perforée 50 située dans l'extrémité supérieure 32 de la plaque 26 permet de ranger le support 22 dans un cahier à anneaux (non illustré).

[0030] La saillie 40 est définie par un côté supérieur 44, perpendiculaire au plan de la plaque 26, un côté inférieur 46, opposé au côté supérieur 44, et une face frontale 48. La face frontale 48 est généralement parallèle au plan de la plaque 26 et relie les côtés supérieur 44 et inférieur 46. La saillie 40 a une épaisseur E, adaptée à l'épaisseur des fiches informatives 24.

[0031] Les saillies longitudinales 42A-42D étant de forme et de dimension généralement uniforme, il suffira de décrire en détail une seule saillie 42A pour les fins du présent mémoire

descriptif. La saillie 42A est définie par un côté inférieur 52A, généralement linéaire et perpendiculaire au plan de la plaque 26, un côté supérieur 54A, opposé au côté inférieur 52A et une face frontale 56A, parallèle au plan de la plaque 26. La face frontale 56A relie les côtés supérieur 54A et inférieur 52A. Les saillies 42A-42D ont une épaisseur E (FIG. 4), adaptée à l'épaisseur des fiches informatives 24.

[0032] La première saillie 40 est généralement située à l'extrémité supérieure 32 de la plaque 26. Une bande d'identification 66 est fixée à la face frontale 56 de la première saillie 40. La bande d'identification 66 est divisée en une pluralité de cellules représentant chacune des période de la journée. Dans un mode de réalisation préféré, la bande d'identification 66 est divisée en six cellules 68A-68F représentant le matin 68A, l'avant-midi 68B, le dîner 68C, l'après-midi, 68D le souper 68E et le coucher 68F. Les cellules 68A-68F sont reparties en ordre chronologique de gauche à droite. Chacune des cellules 68A - 68F de la bande d'identification 66 a une couleur spécifique se distinguant significativement de celle de la cellule adjacente, permettant de distinguer rapidement et visuellement chacune des périodes de la journée. La couleur de chacune des cellules 68A - 68F est adaptée pour correspondre à la couleur des cellules 58A-58F des fiches informatives 24 correspondant aux mêmes périodes, tel qu'il sera décrit en détails ci-après.

[0033] Préférablement, la bande d'identification 66 contient une cellule supplémentaire 72, située à la gauche de la cellule correspondant à la période du matin 68A. Cette cellule supplémentaire 72 peut servir à afficher le logo de l'entreprise, le nom de la personne responsable de l'administration de la médication, une inscription permettant d'identifier le fait que la colonne est celle des patients ou toute autre information de nature générale. Un technicien versé dans l'art comprendra que la bande d'identification 66 peut être adaptée en fonction des besoins reliés à l'administration des médications. Par exemple, la bande d'identification 66 peut être modifiée pour afficher différentes périodes de la journée, de la semaine, du mois, d'une armée ou de toute autre période de temps appropriée et pendant laquelle un patient peut recevoir une médication.

[0034] Une seconde saillie 42D est localisée à l'extrémité inférieure 34 de la plaque 26. Les troisième, quatrième et cinquième saillies 42A-42C, respectivement, sont réparties uniformément entre les première et seconde saillies 40 et 42D, pour définir entre elles les

quatre assiettes 3OA - 3OD. Chacune des saillies 42A-42C a une forme et des dimensions similaires à celles de la seconde saillie 42D.

[0035] Les assiettes 30A-30D étant de forme et de dimension généralement uniforme, il suffira de décrire en détails une seule assiette 3OA pour les fins du présent mémoire descriptif. L'assiette 3OA est délimitée par le côté supérieur 54A de la saillie 42A et par le côté inférieur 46 de la saillie adjacente 40. La distance D séparant les saillies 40 et 42A définissant l'assiette 3OA est adaptée pour recevoir une fiche informative 24.

[0036] Le côté supérieur 54A de la saillie 42A a préférablement une surface irrégulière en ce qu'il comprend au moins une élévation 8OA se projetant dans l'assiette 3OA. L'élévation 8OA collabore avec une encoche 88 dans la fiche informative 24 pour prévenir son déplacement latéral lorsque placée sur le support 22, tel qu'il sera décrit en détails ci-après. L'élévation 8OA forme préférablement une structure intégrale avec la saillie 42A de la plaque 26 et a préférablement la forme d'un demi-cercle. Un technicien qualifié reconnaîtra toutefois que le nombre, la forme et la position de la ou des élévations 8OA peuvent varier, tout en préservant la fonctionnalité de celles-ci. Par exemple, une élévation 8OA ayant deux côtés et définissant généralement la forme d'un chevron pourrait être utilisée. Alternativement, l'élévation 8OA pourrait être associée au coté inférieur d'une saillie.

[0037] La section perforée 50 de la plaque 26 a généralement la forme d'un rectangle défini par le côté supérieur 44 de la saillie 40, la bande d'identification 66 et par les extrémités latérales 36 et 38 de la plaque 26. La section perforée 50 inclut préférablement une série de trois perforations 78A-78C, chacune des perforations 78A-78C étant localisée et adaptée pour recevoir l'un des anneaux d'un cahier à anneaux de format standard afin de permettre le rangement du système 20. Dans un mode de réalisation alternatif, le système 20 pourrait comprendre un dispositif différent lui permettant d'être rangé. à titre d'exemple, l'extrémité inférieure 34 de la plaque 26 pourrait être attachée à une base permettant de placer le support 22 sur une surface horizontale, telle une table ou un comptoir. Dans un mode de réalisation alternatif, le support 22 pourrait comprendre des bandes aimantées lui permettant d'être apposé sur une surface verticale métallique, telle la porte d'un réfrigérateur. Un technicien versé dans l'art reconnaîtra que le support 22 peut être adapté de toute autre manière à permettre au responsable de l'administration de la médication de placer le système 20 dans un endroit facilement accessible.

[0038] Dans le mode de réalisation préféré, le support 22 comprend le couvert 28 (FIG.1). Le couvert 28 est préférablement un couvert transparent permettant au responsable de l' administration de la médication de visualiser les fiches informatives 24 placées sur le support 22 lorsque le couvert 28 est en une position fermée, tel qu'il sera décrit ci-après. Le couvert 28 est un couvert flexible en ce qu'il peut être ouvert ou fermé sans requérir la présence de charnières. Le couvert 28 prend généralement la forme d'une feuille rectangulaire de polymère transparent ayant les mêmes dimensions que la plaque 26. Le couvert 28 a une extrémité supérieure 84 et une extrémité inférieure 86. L'extrémité supérieure 84 du couvert 28 est attachée de façon fixe à la saillie 40 de la plaque 26, tout le long de la largeur L à l'aide d'un adhésif tel une colle. Dans le mode de réalisation, l'extrémité inférieure 86 du couvert 28 collabore avec l'extrémité inférieure 34 de la plaque 26 pour permettre au couvert 28 d'être refermé pour maintenir les fiches informatives 24 en place. à cette fin, le couvert 28 peut être muni d'une attache 76 compatible avec une attache complémentaire 90 localisée sur la saillie 42D, de la plaque 26, tel une attache de type Velcro MC , permettant d'attacher de façon amovible l'extrémité inférieure 86 du couvert 28 à l'extrémité inférieure 34 de la plaque 26.

[0039] Lorsque l'extrémité inférieure 34 de la plaque 26 est attachée à l'extrémité inférieure 86 du couvert 28 par le biais de l'attache 76 et de l'attache complémentaire 90, le couvert 28 recouvre l'ensemble des saillies 42A-42D et des assiettes 30A-30D et empêche l'accès aux fiches informatives 24, les maintenant en place. Lorsque l'attache 76 est séparée de l'attache complémentaire 90, l'extrémité inférieure 86 du couvert 28 peut être soulevée de manière à découvrir les assiettes 30A-30D afin de pouvoir placer et retirer les fiches informatives 24. Une fois les fiches informatives 24 placées ou retirées des assiettes 30A-30D, le couvert 28 peut être rabattu sur la plaque 26. Un technicien versé dans l'art reconnaîtra toutefois que le couvert 28 peut exercer ces fonctions de façon différente et le présent exemple n'en est qu'une illustration. Dans un exemple alternatif, le couvert 28 pourrait être un couvert en plexiglas attaché à la plaque 26 par le biais de charnières.

[0040] Alternativement, un technicien qualifié pourrait substituer le couvert 28 par un autre dispositif permettant de maintenir les fiches informatives 24 en place lorsque celles-ci sont disposées sur le support 22. à titre d'exemple, chacune des assiettes 30A-30D pourrait être munie d'une bande adhésive, bande de Velcro MC ou une bande aimantée collaborant avec une bande complémentaire fixée à l'endos d'une fiche informative 24. Aussi, chacune des

extrémités latérales 36 et 38 de la plaque 26 pourrait être munie d'un système de crochets permettant à une fiche informative 24 de demeurer en place lorsque insérée dans les crochets.

[0041] Bien que dans le mode de réalisation préféré les assiettes 30A-30D soient définies par les saillies 40, 42A-42D qui sont formées intégralement avec la plaque 26, il existe d'autres façons de configurer un support sur lequel peuvent être placées des fiches informatives 24. Par exemple, un support alternatif pourrait être constitué de deux portions collaborant pour former des pochettes capables de recevoir les fiches informatives 24. Un tel support, désigné par la référence numérique 200, est illustré aux FIGs. 5 et 6.

[0042] Le support 200 comprend une première portion 208 définissant la base du support 200. La première portion 208 a généralement la forme d'un rectangle défini par une extrémité supérieure 210, une extrémité inférieure opposée 212, une extrémité latérale gauche 214 et une extrémité latérale droite 216. Les extrémités latérales 214 et 216 sont généralement perpendiculaires aux extrémités supérieure 210 et inférieure 212 et définissent entre elles une largeur L\ Une hauteur H' est définie entre les extrémités supérieure 210 et inférieure 212 de la première portion 208. Les dimensions H' et L' de la première portion 208 correspondent à celles d'une feuille de papier de format 8/4 par 11 pouces afin de faciliter son rangement dans un cahier à anneaux de format standard. Alternativement, la première portion 208 peut avoir les dimensions d'une feuille de papier de format A4. évidemment, la première portion 208 peut être dimensionnée différemment pour répondre aux besoins de l'utilisateur. La première portion 208 est préférablement fabriquée d'un matériau plastique ou d'un autre matériau approprié et peut être rigide ou semi-rigide.

[0043] Une seconde portion 218 est associée à la première portion 208 par une série de joints 220 - 234. La seconde portion 218 collabore avec la première portion 208 et les joints 220- 234 pour définir une section perforée 202, une bande d'identification 204 et une série de pochettes 206A-206D pour d'afficher les fiches informatives 24. La seconde portion 218 est préférablement constituée d'un polymère transparent permettant au responsable de l'administration de la médication de visualiser les fiches informatives 24 placées sur le support 200. Les joints 220-234 permettent à la première portion 208 et à la seconde portion 218 d'être associées l'une à l'autre. Chacun des joints 220-234 est obtenu en fusionnant la seconde portion 218 à la première 208. Alternativement, la première portion 208 et la

seconde portion 218 pourraient être jointe l'une à l'autre de toute autre manière appropriée, incluant non limitativement par collage.

[0044] La section perforée 202 du support 200 a généralement la forme d'un rectangle défini par un premier joint 220, un second joint 222 et deux joints latéraux 224 et 226. Le premier joint 220 est situé à l'extrémité supérieure 210 de la première portion 208. Le second joint 222 est situé dans une région intermédiaire 238 entre l'extrémité supérieure 210 et le centre du support 200. Les premier et second joints 220 et 222 s'étendent entre les extrémités latérales 214 et 216, tout le long de la largeur L'. Les joints latéraux 224 et 226 sont situés de chaque côté de la section perforée 202, à chacune des extrémités latérales 214 et 216, et s'étendent entre le premier joint 220 et un troisième joint 228, lequel sera décrit ci-après.

[0045] La section perforée 202 du support 200 ressemble à la section perforée 50 de la plaque 26 en ce qu'elle exerce les mêmes fonctions et inclut préférablement une série de trois perforations 236A-236C. Les perforations 236A-236C sont localisées et adaptées pour recevoir les anneaux d'un cahier à anneaux de format standard afin de permettre le rangement du système 20. Chacune des perforations 236A-236C est entourée d'un joint circulaire 240A-240C. Les joints permettent à la première portion 208 et à la seconde portion 218 de demeurer associées l'une à l'autre lors de l'insertion du support 200 dans un cahier à anneaux.

[0046] Entre la section perforée 202 et le centre de la première portion 208 se retrouve la bande d'identification 204. La bande d'identification 204 est définie par le second joint 222, le troisième joint 228 et par les joints latéraux 224 et 226. Le troisième joint 228 s'étend entre les extrémités latérales 214 et 216, tout le long de la largeur L'. Ensemble, les joints 222, 224, 226 et 228 définissent une forme rectangulaire.

[0047] Les première et seconde portions 208 et 218 de la bande d'identification 202 enclavent une bandelette d'identification 242. La bandelette d'identification 242 ressemble à la bande d'identification 66 en ce qu'elle est divisée en une pluralité de cellules représentant chacune des périodes de la journée. La bandelette 242 est préférablement imprimée sur du papier après quoi elle peut être enclavée entre les première et seconde portions 208 et 218. Les joints 222, 224, 226 et 228 assurent le maintient de la bandelette 242 entre les premières

et seconde portions 208 et 218. Alternativement, les joints 226 ou 228 pourraient être ouverts pour permettre le retrait de la bandelette d'identification 242.

[0048] Les pochettes 206A-206D sont reparties uniformément entre la bande d'identification 204 et l'extrémité inférieure 212. Les pochettes 206A - 206D étant de forme et de dimension généralement uniforme, il suffira de décrire en détails une seule assiette 206A pour les fins du présent mémoire descriptif.

[0049] La pochette 206A comprend une limite supérieure 248A, une limite inférieure 250A et deux limites latérales 252A et 254A. Une distance D' sépare la limite supérieure 248A de la limite inférieure 250A, cette dimension étant suffisante pour recevoir une fiche informative 24.

[0050] Les première et seconde portions 208 et 218 sont dissociée l'une de l'autre au niveau de la limite supérieure 248A de la pochette 202, afin de créer une ouverture 258A. L'ouverture 258A permet au responsable de l'administration de la médication de placer une fiche informative 24 dans la pochette 206A, entre les première et seconde portions 208 et 218. Facultativement, la pochette peut comprendre un joint semi-circulaire 260A. Le joint semi-circulaire est adjacent au quatrième joint 230A et collabore avec l'encoche semi- circulaire 88 de la fiche informative 24 pour la maintenir en position, tel qu'il sera décrit en détails ci-après. Un technicien qualifié reconnaîtra toutefois que le nombre, la forme et la position du ou des joints 260A-260D peuvent varier, tout en préservant la fonctionnalité de celles-ci.

[0051] Référant maintenant à la FIG. 9, la fiche informative 24 a généralement la forme d'une bandelette rectangulaire définie par un côté supérieur 92, un côté inférieur 94 et deux côtés latéraux 96 et 98. Les côtés supérieur 92 et inférieur 94 de la fiche informative 24 définissent une hauteur h correspondant à la distance D, afin de minimiser le déplacement de la fiche informatives 24 entre deux saillies adjacentes, par exemple les saillies 42B et 42C définissant l'assiette 3OB du support 22. Alternativement, la hauteur h pourrait correspondre à la distance D' des pochettes 206A-206D. Les côtés latéraux 96 et 98 de la fiche informative 24 définissent une largeur substantiellement conforme à la largeur L ou L 1 des supports 22 et 200, respectivement.

[0052] La fiche informative 24 est préférablement fabriquée de papier, quoi que ce matériau puisse être substitué par tout autre matériau approprié, incluant, mais ne se limitant pas à, du carton et du plastique. Le côté supérieur 92 de la fiche est préférablement linéaire, alors que le côté inférieur 94 est irrégulier en ce qu'il comprend une encoche concave 88. Dans le contexte du support 22, l'encoche 88 a préférablement la forme d'un demi-cercle, dont la dimension est ajustée pour collaborer avec une portion correspondante formée soit dans chaque saillie 42A-42D du support 22, c'est-à-dire les élévations 80A-80D, soit dans chacune des pochettes 206A-206D du support 200, c'est-à-dire un joint 260A-260D. L'encoche 88 est positionnée de manière telle que, lorsque la fiche informative 24 est placée, par exemple, dans l'assiette 3OB et que l'élévation 8OB de la saillie 42B pénètre dans l'encoche 88, les côtés latéraux 96 et 98 de la fiche informative 24 sont alignés avec les extrémités latérales 36 et 38, respectivement, de la plaque 26. Un technicien qualifié reconnaîtra toutefois que le nombre, la forme et la position de la ou des encoches 88 peut varier et être adaptée pour que la fiche informative 24 puisse cadrer dans les assiettes 30A-30D et collaborer avec la ou les élévations 80A-80D y présentes et décrites précédemment. Un technicien qualifié reconnaîtra aussi que la fiche informative 24 peut être maintenue en place dans une assiette 30A-30D en omettant l'un des couvert 28, encoche 88 et élévation 80a-80D. De même, la fiche informative 24 pourrait être maintenue en place en ajoutant au support 22 des marges latérales ou en utilisant une combinaison des éléments décrits précédemment. Ces mêmes principes s'appliquent au support 200, pour lequel les joints 260A-260D peuvent varier tant par leur forme, leur nombre que leur position. De même, la fiche informative 24 peut être maintenue sur le support 200 de toute autre façon appropriée.

[0053] La fiche informative 24 est divisée en plusieurs cellules 58A-58F et 100 ayant une dimension généralement uniforme et réparties en une seule rangée. Comme les fiches informatives sont généralement uniformes, une seule fiche informative 24 fera l'objet de la présente description. Un technicien qualifié reconnaîtra toutefois que cette description s'étend généralement à l'ensemble des fiches informatives visées par le système 20. Une première cellule 100, située à l'extrémité gauche 96 de la fiche informative 24, affiche préférablement de l'information relative à l'identité du patient, notamment son nom, son prénom, son âge et son sexe, de même que la période totale au cours de laquelle la médication doit être administrée. Cette information permet à la personne responsable de l'administration de savoir pendant quelle période la fiche informative 24 devra être laissée

SUT le support 22, tel qu'il sera décrit en détails ci-après. Les autres cellules 58A-58F de la fiche informative 24 représentent chacune une période de temps, dans un ordre chronologique de la gauche vers la droite de la fiche informative 24. L'ensemble de ces autres cellules 58A- 58F couvre la totalité d'une journée pendant laquelle le patient est hébergé à l'établissement et qu'il doit recevoir la médication. Les autres cellules 58A-58F représentent préférablement les périodes du matin 58A l'avant-midi 58B, du dîner 58C, de l'après-midi 58D, du souper 58E et du coucher 58F, pour correspondre aux cellules 68A-68F de la bande d'identification 66. Un technicien versé dans l'art comprendra que la période de temps représentée par une cellule peut être adaptée en fonction des besoins reliés à l'administration de médications et comprend un période de la journée, une journée, une semaine, un mois une année ou toute autre période de temps pendant laquelle un patient peut être hébergé dans un établissement ayant la responsabilité de lui administrer une médication. Chacune des cellules 58A-58F de la fiche informative 24 comprend une couleur spécifique et au moins un symbole visuel 102 et 104 permettant de distinguer la cellule correspondant à une période de la journée des cellules correspondant aux autres périodes de la journée.

[0054] La couleur de chacune des cellules 58A-58F d'une même fiche informative 24 se distingue sensiblement de la couleur des cellules adjacentes afin de faciliter la différenciation des différentes périodes de la journée lors d'un examen rapide des fiches informatives 24 disposées sur le support 22. Le symbole visuel 102 et 104 et la couleur des cellules 58A-58F représentant une même période de temps sur les fiches informatives 24 de différents patients sont préférablement uniformes et concordent avec la couleur de la cellule qui correspondant à cette période sur la bande d'identification 66 de la plaque 26. Lorsque les fiches informatives 24 de plusieurs patients sont disposées sur le support 22, elles forment un arrangement de rangés et de colonnes, chacune des colonnes ayant une couleur caractéristique et correspondant à une période déterminée (FIG. 2).

[0055] Les symbole 102 et 104 identifiant la période de la journée est au moins l'un des dessins représentant un soleil 102 et une lune 104, dont la position varie au sein de la cellule, en fonction du moment de la journée. à titre d'exemple, la cellule correspondant à la période du matin 58A, inclut un symbole de soleil 102, lequel est positionné dans le coin inférieur gauche de la cellule 58A, alors que la cellules correspondant à la période du souper 58E, inclut le dessin d'une lune 104 en son coin supérieur gauche et le dessin d'un soleil 102 en son coin inférieur droit (FIG. 9). Un technicien qualifié reconnaîtra que de nombreuses

variations à la nature, la forme, la dimension et la position des symboles peuvent être apportées tout en préservant la fonctionnalité. Ce même technicien reconnaîtra aussi que la présence de tels symboles n'est pas requise pour que le système 20 demeure fonctionnel et que de nombreuses caractéristiques visuelles peuvent être substituées aux symboles et couleurs des cellules 58A-58F et 68A-68F pour faciliter la gestion de l'administration de la médication.

[0056] Chacune des cellules 58A-58F de la fiche informative 24 affiche de l'information relative à l'administration de la médication 112 au patient pour la période de temps correspondante, le cas échéant. Lorsque, pendant une période de temps donnée, aucune médication n'a à être administrée au patient, la cellule 58A-58E de la fiche informative 24 n'affiche aucune information relative à l'administration. L'information relative à l'administration 112 inclut, mais ne se limite pas au nom de la médication, à un symbole permettant de repérer quel type de médication doit être administré, à l'heure à laquelle la médication doit être administrée, à la posologie, au mode d'administration de la médication et à la période de temps pendant laquelle la médication doit être administrée au patient. L'information relative à l'administration de la médication 112 est préférablement imprimée par un pharmacien sur la fiche informative 24 lorsque celui-ci génère une fiche mère 114, tel qu'il sera décrit en détails ci-après.

[0057] La fiche mère 114 inclut la fiche informative 24 et une fiche indexable 116, ces dernières étant définies par une ligne perforée 118. Selon un mode de réalisation exemplaire, la fiche informative 24 est détachée de la fiche indexable 116 (FIGs. 7 et 8) avant d'être placée sur le support 22. La fiche mère 114 permet au pharmacien de générer simultanément sur une seule fiche la fiche informative 24 et la fiche indexable 116. La fiche mère 114 prend généralement la forme d'une feuille, préférablement d'une feuille de papier. La fiche mère 114 comprend une extrémité supérieure 120, une extrémité inférieure, opposée, 122, une extrémité latérale gauche 124 et une extrémité latérale droite 126, définissant une fiche mère 114 de forme rectangulaire ayant une largeur L F définie par les extrémités gauches 124 et droites 126 et une hauteur H F définie par les extrémités supérieure 120 et inférieure 122. La largeur L F et la hauteur H F de la fiche mère 114 correspondent préférablement à la largeur et à la hauteur d'une feuille de papier de format standard, et plus préférablement à celles d'une feuille de papier de format lettre, soit 8V2 par 11 pouces. Une personne versée dans l'art reconnaîtra que la fiche mère peut être faite de toute autre matériel approprié, tel du plastique

et du carton, et que ses dimensions peuvent être adaptées pour correspondre aux besoins de ses utilisateurs.

[0058] La fiche informative 24 et la fiche indexable 116 de la fiche mère 114 sont préférablement attachées l'une à l'autre le long de leurs côtés 94 et 128, par le biais d'une la ligne perforée 118. La ligne perforée 118 s'étend de l'extrémité supérieure 120 à l'extrémité inférieure 122 de la fiche mère 114. La ligne perforée 118 est localisée dans une région intermédiaire 172 entre le centre de la fiche mère et son extrémité latérale droite 126. La ligne perforée 118 permet à un utilisateur de séparer la fiche informative 24 et la fiche indexable 116 l'une de l'autre sans nécessiter d'outil. Un technicien qualifié reconnaîtra que la ligne perforée peut être remplacée par une ligne pointillée le long de laquelle une découpe peut être effectuée pour obtenir la fiche informative 24 et la fiche indexable 116, sans nuire à la fonctionnalité du système 20. Alternativement, la fiche informative 24 et la fiche indexable 116 pourrait être attachées l'une à l'autre le long de leurs côtés 92 et 154, la ligne pointillée 118 s'étendant de l'extrémité latérale gauche 124 à l'extrémité latérale droite 126 de la fiche mère 114.

[0059] La fiche indexable 116 a généralement la forme d'une feuille, préférablement d'une feuille de papier, divisée en une pluralités de champs 134, 136, 138, 140, 142, 144, et 146, lesquels seront décrit ci-après, et incluant des perforations 148A-148C lui permettant d'être placée dans un cahier à anneaux de format standard. La fiche indexable 116 comprend une extrémité gauche 150, laquelle correspond à l'extrémité latérale gauche 124 de la fiche mère 114 lorsque la fiche indexable 116 est attachée à la fiche informative 24 et son extrémité droite 128, définie par la ligne perforée 118 de la fiche mère 114. La fiche indexable 116 inclut aussi une extrémité supérieure 152 et une extrémité inférieure 154, lesquelles se confondent avec les extrémités supérieure 120 et inférieure 122 de la fiche mère 114, respectivement, lorsque la fiche indexable 116 et la fiche informative 24 sont attachées l'une à l'autre, les extrémités supérieures 152 et inférieure 154 de la fiche indexable 116 définissant une hauteur correspondant à la hauteur H F .

[0060] Chacun des champs 134, 136, 138, 140, 142, 144 et 146 de la fiche indexable 116 affiche de l'information distincte pertinente à l'administration de la médication au patient. Un premier champ 134 permet l'identification du patient et affiche de l'information relative du patient, tel son nom, son adresse, son numéro de téléphone, sa date de naissance, son âge,

son sexe et son poids. Un second champs 136 affiche les allergies du patient, lesquelles allergies peuvent comprendre les allergies aux médicaments, les allergies alimentaires, les allergies aux piqûres d'insecte et toute autre allergie susceptible d'affecter le patient durant la période d'hébergement.

[0061] Un troisième champs 138 décrit la médication à être administrée au patient, tel le nom du médicament, sa concentration, la posologie, le nom du médecin prescripteur, la date de la prescription et la période de temps pendant laquelle la médication doit être administrée au patient. Le troisième champs 138 peut aussi inclure un symbole représentatif 156 de la forme de la médication à administrer au patient. à titre exemplaire, un symbole représentant une bouteille et une cuillère peut être utilisé pour représenter un médicament sous forme de sirop. Un symbole représentant un vaporisateur pourrait être utilise pour un médicament sous forme aérosol, alors qu'un symbole représentant une capsule pourrait être utilisé pour illustrer un médicament sous forme de cachet, de gélule, de comprimé ou de pilule.

[0062] Un quatrième champs 140 affiche de l'information relative à certaines mises en garde visant le médicament. Entre autres, le quatrième champs 140 peut afficher de l'information relative au mode de conservation du médicament, telle la température d'entreposage, la sensibilité du médicament à la lumière et la date de péremption du médicament. Le quatrième champ 140 peut aussi afficher de l'information relative aux précautions à prendre avant ou pendant l'administration du médicament, tel de bien agiter le médicament avant de procéder à son administration ou de l'administrer de façon concomitante à l'alimentation du patient, ou encore d'éviter certaines activités pendant la période pendant laquelle le médicament doit être administré, tel la consommation d'alcool, la conduite d'un véhicule ou l'exposition au soleil. Les mises en garde du quatrième champs 140 peuvent alternativement inclure les effets secondaires principaux du médicament, tel les étourdissements, l'absence d'appétit, l'état de fatigue, l'état d'éveil ou tout autre effet secondaire susceptible d'affecter les habitudes de vie du patient.

[0063] Un cinquième champs 142 de la fiche indexable 116 affiche une autorisation par laquelle un tuteur du patient, le cas échéant, donne une autorisation afin que le responsable de l'administration de la médication de l'établissement où est hébergé le patient puisse administrer la médication.

[0064] Un sixième champs 144 affiche de l'information complémentaire et détaillée sur la médication. Cette information complémentaire inclut notamment la nature de la maladie ou du problème pour lequel il est administré, la période de temps requise avant que ses effets soit perceptibles, les effets secondaires de la médication, incluant les effets secondaires susceptibles de se produire moins fréquemment, des conseils quant à l'administration de la médication et toute autre information généralement retrouvée sur les fiches de médicament généralement remises par les pharmaciens.

[0065] Un septième champs 146 inclut une grille d'administration de la médication 158 répondant aux exigences des instances gouvernementales en matière d'administration de médicaments en services de garde. La grille d'administration 158 est constituée de rangées 160 et de colonnes 162 définissant des cellules 164. Chacune des rangées 160 correspond à une journée pendant laquelle la médication doit être administrée alors que chacune des colonnes 162 correspond à chacune des heures à laquelle la médication doit être administrée. Une fois la médication administrée, le responsable inscrit ses initiales dans la cellule 164 correspondant à la journée et à l'heure 162 pendant laquelle la médication devait être administrée. Un technicien qualifié comprendra que le nombre de champs et l'information affichée sur la fiche indexable 116 peuvent être adaptés. à titre exemplaire, la fiche indexable 116 pourrait comprendre des champs supplémentaires permettant d'afficher de façon proéminente le nom et le numéro de téléphone des parents et de la pharmacie ainsi que des notes importantes.

[0066] Les perforations 148A-148C et la ligne perforée 118 sont préférablement réalisées sur la fiche mère 114 préalablement à son obtention par le pharmacien. De la même façon, les cellules de la fiche infoπnative 24 et les symboles 102, 104 y inclus, les champs 134, 136, 138, 140, 142, 144, 146 de la fiche indexable 116 et les différentes couleurs retrouvées tant sur la fiche informative 24 que sur la fiche indexable 116 sont imprimés sur la fiche mère 114 préalablement à sa remise au pharmacien.

[0067] Dans un mode de réalisation, une méthode pour gérer l' administration périodique de médications chez une pluralité de patients hébergés dans un même établissement est fournie. Référant maintenant à la FIG. 10, à l'étape 300, une fiche informative est générée pour chacun des patients à base d'information compilée pour chaque patient. La compilation d'information pour chaque patient se fait préférablement le biais d'une base de données

informatisée. La base de données est gérée par un logiciel informatique, lequel est préférablement compatible et interfaçable avec les systèmes de gestion de dossiers des patients déjà mis en place dans les différentes pharmacies. Le logiciel est fourni aux pharmaciens et permet l'impression de fiches informatives 24 ou de fiches mères 114. La base de données gérée par le logiciel informatique est conçue pour comprendre des informations relatives au patient, lesquelles informations incluent, mais ne se limitent pas à, le nom de la médication, le nom et l'adresse du patient, le nom des parents, le nom du médecin traitant, le nom de la personne responsable de l'administration de la médication pendant la période de garde, la date de naissance, le sexe, le poids et les allergies du patient. La base de donnée peut aussi comprendre des données relatives à la monographie des différents médicaments commercialisés, lesquelles données incluent le nom du médicament, la teneur, la concentration, la forme (liquide, solide aérosol), le mode d'administration, la posologie, le prescripteur, les modalités de conservation, les effets secondaires et des mises en garde. Les données relatives à la monographie des médicaments sont préférablement compilées dans la base de données par le fournisseur du logiciel informatique, préalablement à sa distribution aux pharmaciens. Les informations relatives à la monographie sont préférablement reproduites sur la fiche informative 24 ou sur la fiche mère 114 lorsque celle- ci est générée, tel qu'il sera décrit ci-après.

[0068] Le pharmacien obtient l'information relative au patient après que ce dernier ait consulté son médecin ou un autre spécialiste de la santé. Le médecin ou le spécialiste de la santé prescrit à son patient une médication. Le patient ou son tuteur remet la prescription au pharmacien, lequel compile les informations relatives à la prescription dans la base de données.

[0069] Le logiciel fourni au pharmacien est préférablement configuré pour générer la fiche informative 24 ou la fiche mère 114. Une feuille sur laquelle sera générée la fiche informative 24 ou la fiche mère 114 est préalablement fournie au pharmacien, préférablement par un imprimeur ou un distributeur. La feuille inclut préférablement les champs 134, 136, 138, 140, 142, 144, 146 de la fiche indexable 116, les cellules 58A-58F de la fiche informative 24 et les symboles 102, 104 lesquels sont pré-imprimés sur la feuille. La feuille comprend aussi des trames de couleurs dans chacune des cellules 58A-58F et 100 de la fiche informative 24. La feuille est remise au pharmacien, lequel l'utilise comme base pour

imprimer les informations spécifiques au patient et à la médication qui doit lui être administrée, générant ainsi une fiche informative 24 ou une fiche mère 114 complète.

[0070] à l'étape 302, les fiches informatives générées sont fournies à l'établissement dans lequel les patients sont hébergés. La fiche informative 24 ou la fiche mère 114 générée est remise aux parents ou au tuteur du patient, de façon concomitante à la remise de la médication. Le parent ou le tuteur du patient remet ensuite la fiche mère 114 à la personne responsable de l'administration de la médication dans l'établissement où le patient est hébergé, préférablement de façon concomitante à la remise de la médication devant être administrée au patient. La fiche informative 24 ou la fiche mère 114 générées pourrait aussi être transmise directement au responsable de l'administration. à titre exemplaire, un pharmacien exerçant en milieu hospitalier pourrait transmettre les fiches informatives des patients directement aux services dans lesquels ces patients sont hospitalisés. Alternativement, les feuilles sur lesquelles sont générées les fiches informatives 24 ou les fiches mères 114 pourraient être remises directement au responsable de l'administration de la médication de l'établissement dans lequel les patients sont hébergés. L'information compilée et générée par le pharmacien suite à la réception de la prescription du patient pourrait être transmise électroniquement au responsable de l'administration de la médication, lequel pourrait directement imprimer la fiche informative 24 ou la fiche mère 114 depuis l'établissement où les patients sont hébergés.

[0071] à l'étape 304, un support à fiches informatives est fourni à l'établissement dans lequel les patients sont hébergés. Le support à fiches informatives peut être remis à l'établissement préalablement à la réception des fiches informatives 24. Les supports 22 et 200 sont préférablement fournis à l'établissement où les patients sont hébergés de façon concomitante à la remise d'un cahier à anneaux dans lequel les supports 22 ou 200 peuvent être rangés. Le cahier à anneaux peut comprendre une série d'onglets sous lesquels sont répertoriées, notamment, des informations relatives à l'utilisation du système 20, aux différents médicaments et à l'administration de médications à des patients non-autonomes, les fiches indexables 116 de chacun des patients et le système 20. Alternativement, un support à fiches informatives pourrait être fourni à l'établissement dans lequel les patients sont hébergés de façon concomitante à la remise d'une base requise pour afficher le système 20 dans un endroit visuellement accessible.

[0072] Sur réception de la fiche informative 24 ou de la fiche mère 114, le responsable de l'administration de la médication place la fiche informative 24 sur le support à fiches informatives (à l'étape 306). Dans le contexte où une fiche mère 114 est fournie à l'établissement dans lequel les patients sont hébergés, le responsable de l'administration de médication sépare la fiche indexable 116 de la fiche informative 24 en repliant la fiche informative 24 sur la fiche indexable 116 le long de la ligne perforée 118 afin de fragiliser les liens attachant celles-ci. La fiche informative 24 est détachée le long de la ligne perforée 118. Le responsable de l' administration est donc en présence, d'une part, d'une fiche indexable 116 et, d'autre part, d'une fiche informative 24.

[0073] Pour placer les fiches informatives dans le support 22, le responsable de l' administration de la médication ouvre le couvert transparent 28 du support 22 en soulevant son extrémité inférieure 86, de manière à avoir accès aux assiettes 30A-30D et place les fiches informatives 24 de chacun des patients dans une des assiettes 30A-30D. Dans le contexte du support 200, le responsable de la médication ouvre une pochette 206A-206D et y glisse la fiche informative 24 d'un patient entre chacune des extrémités latérales 252A-252D et 254A-254D via l'ouverture 258A-258D.

[0074] à l'étape 308, le responsable de l'administration de la médication aligne les fiches informatives sur le support de façon à obtenir une matrice ayant une pluralité de rangés et de colonnes, tout en prenant soin d'apparier les encoche 88 des fiches informatives 24 avec les élévations 80A-80D et d'aligner les extrémités latérales 96 et 98 des fiches informatives 24 avec les extrémités latérales 36 et 38, respectivement, de la plaque 26. Ainsi, les cellules 58A-58F des fiches informatives 24 sont alignées avec les cellules correspondantes 68A-68F de la première saillie 40 pour définir les colonnes 170A-170G d'une matrice, chacune des colonnes 170A-170G ayant une couleur distincte et correspondant à un intervalle de temps. Une fois les fiches alignées, le couvert 28 est refermé sur la plaque 26, en prenant soin d'adhérer convenablement l'attache 76 du couvert 28 à l'attache 90 correspondante de la plaque 26, afin de maintenir les fiches informatives 24 dans les assiettes 30A-30D. Lorsque le support 200 est utilisé, l'encoche 88 de la fiche informative 24 est disposée afin de correspondre avec le joint semi-circulaire 260A-260D de la pochette 206A-206D.

[0075] à l'étape 310, le responsable de l'administration place le support comprenant les fiches informatives des patients dans un endroit accessible tel dans un cahier à anneaux. Le

système 20 est préférablement placé sur le dessus des différents onglets et documents placés dans le cahier à anneaux de manière à fournir au responsable de l'administration de la médication un accès rapide au système 20. Dans ce contexte, le responsable de l'administration place le système 20, c'est-à-dire le support 22 comprenant les fiches informatives 24, dans le cahier à anneaux en insérant chacun des anneaux du cahier à anneaux dans une des perforations 78A-78C de la section perforée 50 du support 22. Le support 200 comprenant les fiches informatives 24 est inséré dans le cahier à anneaux suivant les mêmes principes.

[0076] Lorsqu'une fiche mère 114 est remise à l'établissement où sont hébergés les patients, le responsable de radministration de médication place la fiche indexable 116 dans un endroit accessible. à titre d'exemple, lorsque le système 20 est placé dans un cahier à anneaux, la fiche indexable 116 de chacun des patients peut être placée dans le même cahier à anneaux, chacune des fiche indexable 116 étant répertoriée sous un onglet différent et correspondant à un patient unique.

[0077] Alternativement, le système peut être placé sur une surface verticale. Dans le contexte ou le support 22 ou 200 est muni de bandes aimantées, le système 20 peut être placé sur une surface verticale métallique, telle la porte d'un réfrigérateur. Un technicien versé dans l'art reconnaîtra que le système peut être adapté de façon à être placé sur toute autre surface verticale appropriée, telle un mur ou une porte. Dans le contexte où le support à fiches informatives est muni d'une base, le système peut être placé sur une surface horizontale telle une table ou un comptoir.

[0078] Pendant la journée, le support comprenant les fiches informatives est consulté par un responsable de radministration de médication à une période donnée pour obtenir l'information relative à l'administration de la médication à chacun des patients (à l'étape 312). Dans l'éventualité où le responsable de l'administration requiert de l'information plus détaillée sur la médication à administrer à un patient, il consulte la fiche indexable 116 du patient sous l'onglet la comprenant.

[0079] à l'étape 314, la médication est administrée aux patients en accord avec l'information affichée sur le support comprenant les fiches informatives. Une fois la médication administrée au patient, le responsable inscrit ses initiales dans la grille d'administration 158

de la fiche indexable 116, dans la cellule 164 correspondant au jour 160 et à l'heure 162 où la médication devait être administrée.

[0080] Dans le cas où l'administration de médication pour un patient n'est plus requise, le responsable de l'administration de médication retire ou enlève la fiche informative de ce patient du support (à l'étape 316).

[0081] Bien que l'invention ait été décrite en liaison avec des modes de réalisation spécifiques, il sera compris qu'elle est susceptible de subir d'autres modifications et la présente demande a pour objectif de couvrir toutes les variations, utilisations ou adaptations de l'invention suivant, en général, les principes de l'invention et incluant des distinctions avec le présent mémoire descriptif qui seraient connues ou pratiquées de façons habituelles dans l'art concerné par la présente invention et de manière telle qu'elles pourraient être appliquées aux caractéristiques essentielles décrites ci-haut, et dans la portée des revendications décrites ci-après.