Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
VEHICLE BATTERY HOUSING
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2021/079037
Kind Code:
A1
Abstract:
The invention concerns a housing (1) for a battery (6), comprising a cover (3) and a panel (40) intended to be placed on a substantially flat surface (50), the cover (3) comprising an upper wall (30), a first side wall (31) connected to the upper wall (30) and a second side wall (32) connected to the upper wall (30), characterised in that the first side wall (31) has a first bottom edge (39) and the second side wall (32) has a second bottom edge (45), the housing (1) further comprising at least one quarter turn fastening (5), the cover (3) further comprising a metal foil (35) at least partially on an inner surface (36), the panel (40) further comprising a cavity (43) receiving the first bottom edge (39).

Inventors:
SIGAUD, Damien (ELANCOURT, FR)
COHEN, Philippe (MORSANG SUR ORGE, FR)
Application Number:
FR2020/051635
Publication Date:
April 29, 2021
Filing Date:
September 21, 2020
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
PSA AUTOMOBILES SA (Poissy, FR)
International Classes:
B60K1/04; B62D25/20; H02J50/70; B60K1/00
Attorney, Agent or Firm:
BONNIN, Patrick (VEIP-VV1400Route de Gizy, VELIZY-VILLACOUBLAY, FR)
Download PDF:
Claims:
REVENDICATIONS

1. Boîtier (1 ) pour batterie (6) de véhicule comprenant un capot (3) et un panneau (40) destiné à être posé sur une surface sensiblement plane (50) dudit véhicule environnant ladite batterie (6), ledit capot (3) comprenant une paroi supérieure (30), une première paroi latérale (31 ) liée à ladite paroi supérieure (30) et une seconde paroi latérale (32) liée à ladite paroi supérieure (30), caractérisé en ce que ladite première paroi latérale (31 ) comporte un premier bord bas (39), ledit boîtier (1 ) comprenant en outre au moins une fixation quart de tour (5) comportant un élément mâle solidaire dudit capot (3) et un élément femelle solidaire dudit panneau (40), ledit capot (3) comportant en outre au moins partiellement sur une surface intérieure (36) une feuille métallique (35) apte à réduire les effets d’un champ électromagnétique produit par un circuit électrique relié à ladite batterie (6), ledit panneau (40) comportant en outre une cavité (43) accueillant ledit premier bord bas (39).

2. Boîtier (1 ) selon la revendication 1 caractérisé en ce que ladite feuille métallique (35) est faite d’un alliage d’aluminium.

3. Boîtier (1 ) selon l’une quelconque des revendications précédentes caractérisé en ce que ladite feuille métallique (35) recouvre uniquement une face intérieure (34) de ladite paroi supérieure (30).

4. Boîtier (1 ) selon l’une quelconque des revendications 1 à 3 caractérisé en ce que ladite feuille métallique (35) recouvrement quasiment, voire totalement, ladite surface intérieure (36).

5. Boîtier (1 ) selon l’une quelconque des revendications précédentes caractérisé en ce que l’angle que fait ladite première paroi latérale (31 ) avec ladite paroi supérieure (30) est plus important que l’angle que fait ladite seconde paroi latérale (32) avec ladite paroi supérieure (30).

6. Boîtier (1 ) selon la revendication 5 caractérisé en ce que l’angle que fait ladite première paroi latérale (31) avec ladite paroi supérieure (30) est d’environ 110° et l’angle que fait ladite seconde paroi latérale (32) avec ladite paroi supérieure (30) est d’environ 105°.

7. Boîtier (1) selon l’une quelconque des revendications précédentes caractérisé en ce que ladite cavité (43) est formée par un premier bord intérieur (42) dudit panneau (40) et par une patte (44) disposée parallèlement audit premier bord intérieur (42).

8. Batterie (6) de véhicule caractérisée en ce que ladite batterie (6) est recouverte par un boîtier (1) selon l’une quelconque des revendications 1 à 7, ladite batterie (6) comportant une surface supérieure (61 ), ledit capot (3) étant configuré de manière à créer une distance entre une face intérieure (34) de ladite paroi supérieure (30) et ladite surface supérieure (61).

9. Batterie (6) de véhicule selon la revendication 8 caractérisée en ce que ladite distance est comprise entre 5 mm et 10 mm.

10. Véhicule, notamment automobile, comprenant une batterie (6) caractérisé en ce qu’il comporte en outre un boîtier (1 ) selon l’une quelconque des revendications 1 à 7 posé sur une surface sensiblement plane (50) dudit véhicule, ledit boîtier (1) recouvrant ladite batterie (6).

Description:
DESCRIPTION

TITRE DE L’INVENTION : BOITIER POUR BATTERIE DE VEHICULE

La présente invention revendique la priorité de la demande française 1911985 déposée le 25.10.2019 dont le contenu (texte, dessins et revendications) est ici incorporé par référence

L’invention se rapporte à un boîtier pour batterie de véhicule comprenant un capot et un panneau. Le boîtier selon l’invention est destiné plus particulièrement aux véhicules automobiles hybrides ou électriques.

Il est connu de l’état de la technique que les batteries électriques équipant les véhicules, notamment automobiles, ont tendance à produire de la chaleur qu’il est nécessaire d’évacuer afin de prévenir tout risque d’endommagement des pièces environnant de telles batteries électriques. D’une manière générale, les véhicules électriques ou hybrides comportent des batteries ayant une plus grande capacité de stockage d’énergie électrique que les véhicules à moteur fonctionnant, notamment, à l’essence ou au gasoil. Les batteries équipant de tels véhicules produisent ainsi plus de chaleur. Il est alors ajouté un pulseur d’air permettant de faire circuler un flux d’air frais ayant un pour rôle de les refroidir. L’inconvénient majeur d’un pulseur d’air est qu’il émet un bruit important. Il a ainsi été proposé dans l’art antérieur un couvercle permettant d’atténuer ses perturbations acoustiques. Un tel couvercle est décrit dans la demande de brevet EP 1 153 803 A1. On peut apercevoir sur la figure 9 de cette demande de brevet, le couvercle 119 disposé dans une partie de la chambre d’entrée d’air 106. Le couvercle 119 sert non seulement de plaque insonorisante pour réduire le bruit de fonctionnement du pulseur d’air 31, mais également de protection pour réduire la quantité de corps étrangers introduits dans le manchon d’air 110 du pulseur d’air 31. En outre, comme on peut le voir sur la figure 3, l’unité de batterie 24 est disposée dans un boîtier de batterie 30 constitué d’un boîtier inférieur 26 et d’un boîtier supérieur 28. Une telle configuration permet à l’air de circuler dans un bloc batterie 10 comprenant un conduit d’admission d’air 34 et un conduit d’évacuation d’air 38 et ainsi refroidir l’unité de batterie 24.

Les inconvénients principaux des boîtiers de batterie de l’état de la technique sont la complexité d’assemblage et de démontage, l’augmentation de la masse embarquée par les véhicules et, par conséquent, l’augmentation de leur consommation énergétique. En effet, ces boîtiers comportent de nombreuses pièces à assembler et présentent des masses non négligeables par rapport aux autres éléments composant un véhicule.

Le but de l’invention est donc de pallier les inconvénients de l’art antérieur en proposant un boîtier pour batterie de véhicule plus simple à assembler et à démonter et également plus léger.

Pour ce faire, l’invention se rapporte ainsi, dans son acceptation la plus large, à un boîtier pour batterie de véhicule comprenant un capot et un panneau destiné à être posé sur une surface sensiblement plane dudit véhicule environnant ladite batterie, ledit capot comprenant une paroi supérieure, une première paroi latérale liée à ladite paroi supérieure et une seconde paroi latérale liée à ladite paroi supérieure, caractérisé en ce que ladite première paroi latérale comporte un premier bord bas, ledit boîtier comprenant en outre au moins une fixation quart de tour comportant un élément mâle solidaire dudit capot et un élément femelle solidaire dudit panneau, ledit capot comportant en outre au moins partiellement sur une surface intérieure une feuille métallique apte à réduire les effets d’un champ électromagnétique produit par un circuit électrique relié à ladite batterie, ledit panneau comportant en outre une cavité accueillant ledit premier bord bas.

Grâce au système selon l’invention, le véhicule a une masse embarquée plus faible et les opérations de montage et démontage du boîtier pour batterie sont plus simples. En effet, le capot a pour avantage de réduire les effets d’un champ électromagnétique généré par un circuit électrique tout en étant léger et ceci grâce à une feuille métallique de faible épaisseur disposée sur sa surface intérieure. Le capot peut ainsi être fait d’un matériau ayant une faible masse volumique, tel que du plastique. En outre, l’épaisseur de la feuille métallique peut, par exemple, être comprise entre 0,6 mm et 0,8 mm afin d’en optimiser la masse.

Avantageusement, ladite feuille métallique est faite d’un alliage d’aluminium.

Ainsi, le boîtier pour batterie est allégé et par conséquent la consommation énergétique dudit véhicule est diminuée.

De préférence, ladite feuille métallique recouvre uniquement une face intérieure de ladite paroi supérieure. De manière préférée ladite feuille métallique recouvrement quasiment, voire totalement, ladite surface intérieure.

Selon un aspect préféré, l’angle que fait ladite première paroi latérale avec ladite paroi supérieure est plus important que l’angle que fait ladite seconde paroi latérale avec ladite paroi supérieure. Avantageusement, l’angle que fait ladite première paroi latérale avec ladite paroi supérieure est d’environ 110° et l’angle que fait ladite seconde paroi latérale avec ladite paroi supérieure est d’environ 105°.

De préférence, ladite cavité est formée par un premier bord intérieur dudit panneau et par une patte disposée parallèlement audit premier bord intérieur.

L’invention concerne également une batterie de véhicule recouverte par un boîtier, ladite batterie comportant une surface supérieure, ledit capot étant configuré de manière à créer une distance entre une face intérieure de ladite paroi supérieure et ladite surface supérieure. La présente invention se rapporte en outre à un véhicule, notamment automobile, comprenant une batterie et comportant en outre un boîtier posé sur une surface sensiblement plane dudit véhicule, ledit boîtier recouvrant ladite batterie. On décrira ci-après, à titre d’exemples non limitatifs, des formes d’exécution de la présente invention, en référence à la figure annexée sur laquelle :

[Fig.1 ] illustre schématiquement un boîtier pour batterie selon un mode de réalisation de l’invention. En référence à la figure 1, il est représenté schématiquement un boîtier 1 pour batterie mis en place sur une surface sensiblement plane 50 d’un véhicule automobile (non présenté), notamment hybride ou électrique, afin de couvrir une batterie 6 électrique. La surface sensiblement plane peut être, par exemple, le plancher 2 dudit véhicule. Dans la description de la présente invention, il faut comprendre que les termes « surface sensiblement plane signifient que la surface est globalement plane, mais elle peut néanmoins comporter localement des zones creuses ou protubérantes. Le boîtier 1 comprend un capot 3 et un panneau 40 comportant une ouverture intérieure 41. Le boîtier 1 comprend en outre une fixation quart de tour 5. Les éléments mâle et femelle de la fixation quart de tour 5 sont respectivement solidaires dudit capot 3 et dudit panneau 40. Dans un mode de réalisation de l’invention, le panneau 40 est un revêtement de sol, tel qu’un tapis. Le capot 3 est fait d’un matériau plastique. Ainsi, le capot 3 est léger et simple à fabriquer. Le capot 3 comporte une paroi supérieure 30, sensiblement plane, une première paroi latérale 31 et une seconde paroi latérale 32, sensiblement planes également. Dans un mode de réalisation particulier de l’invention, l’angle que fait ladite première paroi latérale 31 avec ladite paroi supérieure 30 est plus important que l’angle que fait ladite seconde paroi latérale 32 avec ladite paroi supérieure 30. Dans un mode de réalisation spécifique, la première paroi latérale 31 présente un angle d’environ 110° par rapport à ladite paroi supérieure 30 et la seconde paroi latérale 32 présente un angle d’environ 105° par rapport à ladite paroi supérieure 30. Lorsque le boîtier 1 est disposé sous le siège conducteur ou passager dudit véhicule, cette configuration présente l’avantage de mettre en retrait le capot 3 par rapport audit siège et, ainsi, de le rendre moins visible. On aperçoit également sur la figure 1 un pulseur d’air 7 configuré pour produire un flux d’air destiné à refroidir ladite batterie 6. La paroi supérieure 30 du capot 3 comporte une face extérieure 33 et une face intérieure 34. Le capot 3 est configuré de manière à ce que ledit flux d’air puisse circuler entre ladite face intérieure 34 et la face supérieure 61 de ladite batterie 6. Pour ce faire, la face intérieure 34 est distante de la face supérieure 61. Il est ainsi créé une lame d’air de faible épaisseur. Dans un mode de réalisation particulier, l’épaisseur de ladite lame d’air, ou la distance entre ladite face intérieure 34 et ladite face supérieure 61, est comprise entre 5 mm et 10 mm. La configuration du capot 3 permet ainsi de réduire les nuisances sonores générées par ledit pulseur d’air 7. Le confort du conducteur ou des passagers dudit véhicule automobile est ainsi amélioré. Par ailleurs, le capot 3 comprend une surface intérieure 36 comportant une feuille métallique 35, par exemple, en aluminium. Dans un mode de réalisation particulier, la feuille métallique 35 recouvre quasiment entièrement, voire complètement, la surface intérieure 36 dudit capot 3. Dans un mode de réalisation alternatif, la feuille métallique 35 recouvre uniquement la face intérieure 34, dans sa totalité ou partiellement, et/ou la face intérieure 37 de la première paroi latérale 31 , dans sa totalité ou partiellement, et/ou la face intérieure 38 de la seconde paroi latérale 32, dans sa totalité ou partiellement. Dans un mode de réalisation particulier, la feuille métallique a une épaisseur comprise entre 0,6 et 0,8 mm. Elle est solidarisée au capot 3, par exemple, par collage ou tout autre moyen de fixation permettant une tenue durable de la feuille métallique sur son substrat. Elle a pour avantage de réduire, voire supprimer, les effets du champ électromagnétique généré par le circuit électrique environnant la batterie 6 ou par la batterie 6 elle-même. Le panneau 40 comporte en outre une cavité 43 configurée pour recevoir un premier bord bas 39 dudit capot 3 disposé dans le prolongement de ladite première paroi latérale 31 . La cavité 43 est formée par un premier bord intérieur 42 de l’ouverture intérieure 41 et une patte 44 disposée sensiblement parallèlement audit premier bord intérieur 42. Le panneau 40 comporte également un second bord intérieur 45. Dans un mode de réalisation particulier, l’élément femelle de la fixation quart de tour 5 est solidaire dudit second bord intérieur 45. La cavité 43 et la fixation quart de tour 5 permettent un montage et un démontage simplifié du capot 3. En effet, lors du montage, on vient glisser le premier bord bas 39 dans ladite cavité 43 et on tourne ensuite la fixation quart de tour 5 afin de fixer la capot 3 par rapport au panneau 40. Lors du démontage, on tourne la fixation quart de tour 5 en sens inverse et l’on vient ensuite retirer le premier bord bas 39 de la dite cavité 43. Dans un autre mode de réalisation, ledit panneau 40 comporte deux parties. Une première partie comporte la cavité 43 et une seconde partie comportant la partie femelle de ladite fixation quart de tour 5.