Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
WRITING INSTRUMENT COMPRISING A CLIP AND A RETRACTABLE ERASER DEVICE
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2019/197756
Kind Code:
A1
Abstract:
The invention relates to a writing instrument (10) having a body (12), a clip (14) and a retractable eraser device (16) that can move between a first position and a second position, the clip (14) forming a recess (14A) configured to receive all or part of a portion (16AA) for grasping the eraser device (16) in the first position.

Inventors:
MICHENAUD ETIENNE (FR)
VADENNE FRANCK (FR)
COFFINET AURÉLIEN (FR)
Application Number:
PCT/FR2019/050789
Publication Date:
October 17, 2019
Filing Date:
April 04, 2019
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
SOC BIC (FR)
International Classes:
B43K23/12; B43K25/02; B43K29/02
Foreign References:
US4899419A1990-02-13
US1473090A1923-11-06
US5855442A1999-01-05
DE202012001422U12012-06-12
Other References:
None
Attorney, Agent or Firm:
MILIEN, Jean-Baptiste et al. (FR)
Download PDF:
Claims:
REVENDICATIONS

1. Instrument d'écriture (10, 100, 200) présentant un corps (12, 112, 212), une agrafe (14, 114, 214) et un dispositif de gommage rétractable (16, 116, 216) mobile entre une première position et une deuxième position, l'agrafe (14, 114, 214) formant un logement (14A, 114A, 214A) configuré pour recevoir en tout ou partie une portion de préhension (16AA, 116AA, 216AA) du dispositif de gommage (16, 116, 216) dans la première position.

2. Instrument d'écriture (10, 100, 200) selon la revendication 1, dans lequel le corps (12, 112, 212) s'étend selon une direction axiale (X), le dispositif de gommage (12, 112, 212) étant mobile selon la direction axiale (X), le dispositif de gommage (12, 112, 212) faisant saillie axialement depuis une extrémité axiale (12B, 112B, 212B) du corps dans la deuxième position tandis qu'il ne fait pas saillie axialement du corps (12, 112, 212) dans la première position.

3. Instrument d'écriture (100, 200) selon la revendication 1 ou 2, dans lequel le dispositif de gommage (116, 216) est en partie escamoté dans le corps (112, 212) dans la première position.

4. Instrument d'écriture (10, 100, 200) selon l'une quelconque des revendications 1 à 3, dans lequel l'agrafe (14, 114, 214) et/ou le corps (12, 112, 212) comprend un guide (14B, 114A, 114B, 212- II B) configuré pour guider le dispositif de gommage (16, 116, 216) entre la première position et la deuxième position.

5. Instrument d'écriture (10, 100, 200) selon l'une quelconque des revendications 1 à 4, dans lequel le dispositif de gommage (16, 116, 216) et/ou l'agrafe (14, 114, 214) et/ou le corps (12, 112, 212) comprend au moins un élément de retenue (16AC, 14C, 116E, 112-IIB) configuré pour retenir le dispositif de gommage (16, 116, 216) dans la première position.

6. Instrument d'écriture (10, 100, 200) selon l'une quelconque des revendications 1 à 5, dans lequel le dispositif de gommage (16, 116, 216) et/ou l'agrafe et/ou le corps (12, 112, 212) comprend au moins un élément de maintien (16AC, 14D, 116E, 112-IIC, 216E, 212-IIC) configuré pour maintenir le dispositif de gommage (16, 116, 216) dans la deuxième position.

7. Instrument d'écriture (10, 100, 200) selon l'une quelconque des revendications 1 à 6, dans lequel l'agrafe (14, 114, 214) présente une portion en forme de « V » ou de « U » formant le logement (14A, 114A, 214A), la portion de préhension (16AA, 116AA, 216AA) étant reçue dans la concavité du « V » ou du « U » lorsque le dispositif de gommage (16, 116, 216) est dans la première position.

8. Instrument d'écriture (10, 100, 200) selon l'une quelconque des revendications 1 à 7, dans lequel, lorsque le dispositif de gommage (16, 116, 216) est dans la première position, l'agrafe (14, 114, 214) épouse la portion de préhension (16AA, 116AA, 216AA), l'agrafe

(14, 114, 214) et la portion de préhension (16AA, 116AA, 216AA) coopérant par complémentarité de forme.

9. Instrument d'écriture (10, 100, 200) selon l'une quelconque des revendications 1 à 8, dans lequel le dispositif de gommage (16) comprend un support de gomme (16A) et une gomme (16B) portée par le support de gomme.

10. Instrument d'écriture (10, 100, 200) selon l'une quelconque des revendications 1 à 8, dans lequel le dispositif de gommage (116, 216) est formé par une seule et même pièce.

11. Instrument d'écriture (10, 100, 200) selon l'une quelconque des revendications 1 à 10, dans lequel le corps (12, 112, 212) s'étend selon une direction axiale (X), l'instrument d'écriture (10, 100, 200) comprenant une pointe d'écriture (13, 113, 213) disposée à l'opposé selon la direction axiale (X) du dispositif de gommage (16, 116, 216).

12. Instrument d'écriture selon l'une quelconque des revendications 1 à 11, dans lequel le dispositif de gommage comprend un corps de friction configuré pour être frotté sur une surface sur laquelle est déposée de l'encre thermochromique afin de générer de la chaleur et faire changer de couleur l'encre thermochromique.

Description:
Instrument d'écriture comprenant une agrafe

et un dispositif de gommage rétractable

DOMAINE TECHNIQUE

[0001] Le présent exposé concerne un instrument d'écriture équipé d'une agrafe et d'un dispositif de gommage rétractable.

ARRIERE-PLAN TECHNOLOGIQUE

[0002] On connaît des instruments d'écriture comprenant un dispositif de gommage rétractable. Toutefois ces instruments d'écriture connus ne sont pas toujours très ergonomiques tandis que leur esthétique est parfois discutable, de sorte que leur potentiel de vente reste réduit malgré leurs qualités intrinsèques. Il existe donc un besoin en ce sens.

PRESENTATION

[0003] Un mode de réalisation concerne un instrument d'écriture présentant un corps, une agrafe et un dispositif de gommage rétractable mobile entre une première position et une deuxième position, l'agrafe formant un logement configuré pour recevoir en tout ou partie une portion de préhension du dispositif de gommage dans la première position.

[0004] On comprend que le corps peut être formé d'une seule et même pièce, ou comprendre plusieurs pièces. On comprend également que l'agrafe peut former une seule et même pièce avec le corps ou une partie du corps, ou bien être une pièce distincte du corps et montée sur le corps.

[0005] On comprend que le dispositif de gommage est configuré pour gommer une écriture de crayon graphite, de crayon de couleur, de cire, d'encre, etc. Selon une variante, le dispositif de gommage comprend un corps de friction configuré pour être frotté sur une surface, par exemple pour générer de la chaleur et faire changer de couleur une encre thermochromique, c'est-à-dire une encre qui change de couleur en fonction de la chaleur à laquelle elle est soumise.

[0006] Le dispositif de gommage est mobile entre la première position et la deuxième position. Pour le faire passer de la première position à la deuxième position et inversement, le dispositif de gommage est pourvu d'une portion de préhension qui peut facilement être manipulée par un utilisateur à cette fin.

[0007] L'agrafe comprend un logement configuré pour recevoir au moins une partie de la portion de préhension lorsque le dispositif de gommage est dans la première position. Bien entendu, une autre portion du dispositif de gommage, autre que la portion de préhension, peut être reçue dans le logement de l'agrafe lorsque le dispositif de gommage est dans la première position, mais pas nécessairement. De même, la portion de préhension peut s'étendre en partie dans le logement de l'agrafe lorsque le dispositif de gommage est dans la deuxième position, mais pas nécessairement. Par exemple, le logement est ouvert et laisse un accès à la portion de préhension depuis l'extérieur de l'instrument d'écriture. Par exemple la première position est une position rétractée du dispositif de gommage dans laquelle le dispositif de gommage ne peut pas, ou difficilement, être utilisé (i.e. position de protection) tandis que la deuxième position est une position étendue du dispositif de gommage dans laquelle le dispositif de gommage peut être utilisé (i.e. position de gommage). Bien entendu, selon une variante, la première position correspond à la position étendue tandis que la deuxième position correspond à la position rétractée.

[0008] Les inventeurs ont constaté qu'en plaçant la portion de préhension dans un logement de l'agrafe, l'instrument d'écriture et son dispositif de gommage sont particulièrement ergonomiques. Par ailleurs, en intégrant au moins une partie de la portion de préhension dans un logement de l'agrafe au moins dans la première position, la forme générale de l'instrument d'écriture est plus harmonieuse, procurant ainsi une esthétique favorable.

[0009] Dans certains modes de réalisation, le corps s'étend selon une direction axiale, le dispositif de gommage étant mobile selon la direction axiale, le dispositif de gommage faisant saillie axialement depuis une extrémité axiale du corps dans la deuxième position tandis qu'il ne fait pas saillie axialement du corps dans la première position.

[0010] De manière générale, la direction axiale correspond à la direction de l’axe du corps, et une direction radiale est une direction perpendiculaire à l'axe du corps. On comprend qu'une direction azimutale ou circonférentielle correspond à la direction décrivant un anneau autour de la direction axiale. On comprend également que le corps présente une première extrémité axiale et une deuxième extrémité axiale opposée, selon la direction axiale, à la première extrémité axiale. Dans la deuxième position le dispositif de gommage fait saillie axialement du corps depuis la première extrémité axiale ou depuis la deuxième extrémité axiale. [0011] Le dispositif de gommage est mobile selon la direction axiale entre la première position et la deuxième position. Selon une première variante, le déplacement du dispositif de gommage entre ces deux positions est strictement axial. Selon une deuxième variante, le déplacement du dispositif de gommage entre ces deux positions comprend une composante axiale et une composante additionnelle, par exemple radiale et/ou azimutale.

[0012] En général, une agrafe d'instrument d'écriture s'étend selon la direction axiale du corps de l'instrument d'écriture. Un tel mouvement axial du dispositif de gommage, et donc de la portion de préhension, procure une bonne ergonomie et permet une intégration harmonieuse de la portion de préhension au sein de l'agrafe, procurant ainsi une esthétique favorable.

[0013] Dans certains modes de réalisation, le dispositif de gommage est en partie escamoté dans le corps dans la première position.

[0014] On comprend donc que le corps reçoit, au moins dans la première position, une portion du dispositif de gommage. En d'autres termes, une portion du dispositif de gommage est escamotée dans le corps au moins dans la première position. Ainsi, la portion du dispositif de gommage disposée à l'intérieur du corps est protégée par le corps des agressions extérieures et des salissures. Par ailleurs, en logeant une partie du dispositif de gommage dans le corps dans la première position, le dispositif de gommage est partiellement intégré au corps ce qui permet d'obtenir une forme générale de l'instrument d'écriture harmonieuse, procurant une esthétique favorable.

[0015] Dans certains modes de réalisation, l'agrafe et/ou le corps comprend un guide configuré pour guider le dispositif de gommage entre la première position et la deuxième position.

[0016] Par exemple, le guide comprend une rainure ou une nervure configurée pour coopérer en glissière, par exemple selon la direction axiale, avec une nervure, respectivement avec une rainure, du dispositif de gommage.

[0017] Un tel guide permet d'assister l'utilisateur lors du déplacement du dispositif de gommage entre la première position et la deuxième position. Un tel guide est favorable pour l'ergonomie tout en assurant le bon positionnement du dispositif de gommage dans la première et dans la deuxième position, ce qui est favorable pour l'esthétique.

[0018] Dans certains modes de réalisation, le dispositif de gommage et/ou l'agrafe et/ou le corps comprend au moins un élément de retenue configuré pour retenir le dispositif de gommage dans la première position.

[0019] Par exemple, l'élément de retenue comprend un relief de clipsage, par exemple un bossage, une dent, une languette, une concavité, etc.

[0020] Un tel élément de retenue permet de retenir le dispositif de gommage dans la première position, par exemple lorsqu'il est soumis à son poids propre selon la direction axiale, mais autorise son déplacement pour aller vers la deuxième position lorsqu'un utilisateur applique une force supérieure ou égale à une force prédéterminée. Un tel élément de retenue permet d'éviter que le dispositif de gommage se déplace intempestivement depuis la première position vers la deuxième position, ce qui est favorable pour l'ergonomie, et permet d'assurer une forme générale stable dans la première position, ce qui est favorable pour l'esthétique.

[0021] Dans certains modes de réalisation, le dispositif de gommage et/ou l'agrafe et/ou le corps comprend au moins un élément de maintien configuré pour maintenir le dispositif de gommage dans la deuxième position.

[0022] Par exemple, l'élément de retenue et l'élément de maintien peuvent être formés par un seul et même élément, mais pas nécessairement. Par exemple, l'élément de maintien comprend un relief de clipsage, par exemple un bossage, une dent, une languette, une concavité, etc.

[0023] Un tel élément de maintien permet de maintenir le dispositif de gommage dans la deuxième position, par exemple lorsqu'il est soumis à son poids propre selon la direction axiale dans un sens tendant à l'éloigner de la première position, mais autorise son déplacement pour aller vers la première position. Un tel élément de maintien permet d'éviter que le dispositif de gommage ne se désassemble involontairement du corps, ce qui est favorable pour l'ergonomie, et permet d'assurer une forme générale stable dans la deuxième position, ce qui est favorable pour l'esthétique.

[0024] Dans certains modes de réalisation, l'agrafe présente une portion en forme de « V » ou de « U » formant le logement, la portion de préhension étant reçue dans la concavité du « V » ou du « U » lorsque le dispositif de gommage est dans la première position.

[0025] Par exemple, les deux branches verticales du « U » ou du « V » forment la base du corps de l'agrafe, l'agrafe étant fixée au corps via l'extrémité libre de ces deux branches. On comprend que l'espace ménagé entre ces deux branches forme un logement, la portion de préhension étant reçue en tout ou partie dans ce logement entre les deux branches dans la première position. Une telle configuration permet une intégration ergonomique de la portion de préhension par rapport à l'agrafe, et procure, dans la première position, une forme générale harmonieuse favorable à l'esthétique.

[0026] Dans certains modes de réalisation, lorsque le dispositif de gommage est dans la première position, l'agrafe épouse la portion de préhension, l'agrafe et la portion de préhension coopérant par complémentarité de forme.

[0027] En d'autres termes, la partie de la portion de préhension qui coopère avec l'agrafe présente une forme complémentaire de la partie de l'agrafe avec laquelle elle coopère. Une telle configuration permet une intégration ergonomique de la portion de préhension par rapport à l'agrafe, et procure, dans la première position, une forme générale harmonieuse favorable à l'esthétique.

[0028] Dans certains modes de réalisation, le dispositif de gommage comprend un support de gomme et une gomme portée par le support de gomme.

[0029] Dans certains modes de réalisation, le dispositif de gommage est formé par une seule et même pièce.

[0030] Ceci permet une meilleure intégration du dispositif de gommage. Ceci permet aussi d'obtenir un certain effet visuel en fonction des couleurs utilisées pour la fabrication du dispositif de gommage.

[0031] Dans certains modes de réalisation, le corps s'étend selon une direction axiale, l'instrument d'écriture comprenant une pointe d'écriture disposée à l'opposé selon la direction axiale du dispositif de gommage.

[0032] Une telle configuration est très ergonomique et procure une forme générale de l'instrument d'écriture harmonieuse favorable à l'esthétique.

[0033] Dans certains modes de réalisation, le dispositif de gommage comprend un corps de friction configuré pour être frotté sur une surface sur laquelle est déposée de l'encre thermochromique afin de générer de la chaleur et faire changer de couleur l'encre thermochromique.

[0034] L'instrument d'écriture selon le présent exposé est particulièrement bien adapté à un tel corps de friction.

BREVE DESCRIPTION DES DESSINS

[0035] L'objet du présent exposé et ses avantages seront mieux compris à la lecture de la description détaillée faite ci-après de différents modes de réalisation donnés à titre d'exemples non limitatifs. Cette description fait référence aux pages de figures annexées, sur lesquelles :

- les figures IA, IB et IC représentent un premier mode de réalisation d'un instrument d'écriture respectivement vu dans un état dans lequel le dispositif de gommage est dans la première position, dans un état dans lequel le dispositif de gommage est dans la deuxième position, et en éclaté,

- les figures 2A, 2B, 2C et 2D représentent un deuxième mode de réalisation d'un instrument d'écriture respectivement vu dans un état dans lequel le dispositif de gommage est dans la première position, dans un état dans lequel le dispositif de gommage est dans la deuxième position, en éclaté, et en coupe selon le plan IID de la figure 2A, et

- les figures 3A, 3B, 3C et 3D représentent un troisième mode de réalisation d'un instrument d'écriture respectivement vu dans un état dans lequel le dispositif de gommage est dans la première position, dans un état dans lequel le dispositif de gommage est dans la deuxième position, en éclaté, et en coupe selon le plan IIID de la figure 3B.

DESCRIPTION DETAILLEE

[0036] Un instrument d'écriture 10 selon un premier mode de réalisation est décrit en référence aux figures IA à IC. L'instrument d'écriture 10 comprend un corps 12 qui s'étend selon une direction axiale X, une agrafe 14, et un dispositif de gommage rétractable 16. Dans cet exemple, le corps 12 est fabriqué d'une seule et même pièce tandis que l'agrafe 14 est fixées par des moyens connus par ailleurs sur le corps 12. Le dispositif de gommage 16 est disposé du côté d'une deuxième extrémité axiale 12B du corps 12. L'instrument d'écriture 10 comprend une pointe d'écriture 13, dans cet exemple une pointe à bille fixe, disposée à une première extrémité axiale 12A du corps 12, à l'opposé selon la direction axiale X de la deuxième extrémité axiale 12B. La pointe d'écriture 13 est disposée à l'opposé selon la direction axiale X du dispositif de gommage 16.

[0037] Le dispositif de gommage 16 est mobile axialement entre une première position (cf. fig.lA) et une deuxième position (cf. fig. IB). Dans cet exemple la première position est une position rétractée du dispositif de gommage dans laquelle le dispositif de gommage ne peut pas, ou difficilement, être utilisé (i.e. position de protection) tandis que la deuxième position est une position étendue du dispositif de gommage dans laquelle le dispositif de gommage peut être utilisé (i.e. position de gommage). Plus particulièrement, dans cet exemple, le dispositif de gommage 16 fait saillie axialement depuis la deuxième extrémité axiale 12B dans la deuxième position tandis qu'il ne fait pas saillie axialement depuis la deuxième extrémité axiale 12B dans la première position.

[0038] Le dispositif de gommage 16 comprend un support de gomme 16A et une gomme 16B portée par le support de gomme 16A. Bien entendu, la gomme 16A est configurée pour effacer l'écriture produite par la pointe d'écriture 13, et peut être par exemple une gomme pour encre pelable ou un corps de friction pour encre thermochromique. Bien entendu, selon la nature de la pointe d'écriture (pointe à bille, feutre, crayon, crayon graphite, cire, etc.) la nature de la gomme varie.

[0039] Le support de gomme 16A à la forme générale d'une languette s'étendant axialement et présentant, sur une face exposée, des reliefs de préhension 17. La portion 16AA du support de gomme 16A portant les reliefs 17 forme une portion de préhension. Cette portion de préhension 16AA est reçue dans un logement 14A de l'agrafe 14, tant dans la première position que dans la deuxième position. On note que le logement 14A est un logement radialement ouvert, qui laisse un accès à la portion de préhension 16AA depuis l'extérieur de l'instrument d'écriture 10, et qu'il présente une forme de « U », la portion de préhension 16AA étant reçu à l'intérieur de la forme en « U ». Comme cela est visible sur la figure IA, dans la première position la portion de préhension 16AA épouse par complémentarité de forme l'agrafe 14, et plus particulièrement le contour du logement 14A.

[0040] Dans cet exemple, la gomme 16B est à l'extérieur du logement 14A et du corps 12, quelle que soit la position du dispositif de gommage 16. En particulier, dans la première position la gomme 16B ne fait pas saillie axialement depuis le corps 12 (i.e. reste en deçà de la deuxième extrémité axiale 12B ou au plus au même niveau selon la direction axiale que la deuxième extrémité axiale 12B) et est disposée axialement entre l'agrafe 14 et la deuxième extrémité axiale 12B.

[0041] Le support de gomme 16A présente deux nervures axiales 16AB qui coopèrent chacune en glissière avec un guide de l'agrafe 14, dans cet exemple une rainure axiale 14B. Le support de gomme 16A comprend deux reliefs 16AC qui coopèrent chacun dans la première position avec un relief 14C et dans la deuxième position avec un relief 14D de l'agrafe 14. Ainsi, les reliefs 16AC et 14C forment des éléments de retenue du dispositif de gommage 16 dans la première position tandis que les reliefs 16AC et 14D forment des éléments de maintien du dispositif de gommage dans la deuxième position. Dans cet exemple les reliefs 16AC sont des ergots tandis que les reliefs 14C et 14D sont des dépressions, mais bien entendu une structure inverse est envisageable.

[0042] Ainsi, dans la première position les reliefs 16AC sont engagés avec les reliefs 14C de sorte que le dispositif de gommage 16 reste dans la première position. Pour l'amener dans la deuxième position, l'utilisateur pousse le dispositif de gommage 16, via la portion de préhension 16AA, selon la flèche en gras de la figure IB, jusqu'à ce que les reliefs 16AC soient engagés avec les reliefs 14D. Le dispositif de gommage 16 est ainsi maintenu dans la deuxième position. Pour ramener le dispositif de gommage 16 dans la première position, on procède à l'opération inverse, à savoir on pousse le dispositif de gommage 16 dans le sens inverse de la flèche en gras sur la figure IB.

[0043] Un instrument d'écriture 100 selon un deuxième mode de réalisation est décrit en référence aux figures 2A à 2D. L'instrument d'écriture 100 comprend un corps 112 qui s'étend selon une direction axiale X, une agrafe 114, et un dispositif de gommage rétractable 116. Dans cet exemple, le corps 112 comprend deux pièces distinctes assemblées 112-1 et 112-11, i'agrafe 114 formant une seule et même pièce avec la pièce 112-11. Le dispositif de gommage 116 est disposé du côté d'une deuxième extrémité axiale 112B du corps 112. L'instrument d'écriture 100 comprend une pointe d'écriture 113, dans cet exemple une pointe à bille fixe, disposée à une première extrémité axiale 112A du corps 112, à l'opposé selon la direction axiale X de la deuxième extrémité axiale 112B. La pointe d'écriture 113 est disposée à l'opposé selon la direction axiale du dispositif de gommage 116.

[0044] Le dispositif de gommage 116 est mobile axialement entre une première position (cf. fig.2A) et une deuxième position (cf. fig. 2B). Dans cet exemple, la première position est une position rétractée du dispositif de gommage dans laquelle le dispositif de gommage ne peut pas, ou difficilement, être utilisé (i.e. position de protection) tandis que la deuxième position est une position étendue du dispositif de gommage dans laquelle le dispositif de gommage peut être utilisé (i.e. position de gommage). Plus particulièrement, dans cet exemple, le dispositif de gommage 116 fait saillie axialement depuis la deuxième extrémité axiale 112B dans la deuxième position tandis qu'il ne fait pas saillie axialement depuis la deuxième extrémité axiale 112B dans la première position.

[0045] Le dispositif de gommage 116 est formé d'une seule et même pièce. Une telle configuration est particulièrement bien adaptée pour former un corps de friction pour encre thermochromique, l'extrémité distale du dispositif de gommage 116 formant une portion de gommage. Bien entendu, selon une variante, le dispositif de gommage 116 peut être en deux parties et comprendre un support de gomme et une gomme.

[0046] Le dispositif de gommage 116 présente, sur une face exposée, un relief de préhension 117. La portion 116AA du dispositif de gommage 116 portant le relief 117 forme une portion de préhension. Cette portion de préhension 116AA est reçue dans un logement 114A de l'agrafe 114 dans la première position. On note que le logement 114A est un logement radialement ouvert, qui laisse un accès à la portion de préhension 116AA depuis l'extérieur de l'instrument d'écriture. Comme cela est visible sur la figure 2A, dans la première position la portion de préhension 116M épouse par complémentarité de forme l'agrafe 114, et plus particulièrement le contour du logement 114A.

[0047] La base de l'agrafe 114, c'est-à-dire la portion par laquelle l'agrafe 114 est reliée au corps 112, présente une forme en « V », l'agrafe 114 étant fixée au corps via les extrémités libres des deux branches verticales de la forme en « V ». La concavité formée dans le creux de la forme en « V » forme le logement 114A (cf. fig. 2B et 2C) et reçoit la partie de préhension 116AA dans la première position (cf. fig. 2A).

[0048] Dans cet exemple, le dispositif de gommage 116 est en partie escamoté dans le corps 112, dans la première position. En effet, le corps 112, et plus particulièrement la partie 112-11 comprend un logement 112-IIA recevant une portion 116C du dispositif de gommage 116 dans la première position (cf. fig. 2A et 2C).

[0049] Le dispositif de gommage 116 présente deux nervures axiales 116AB qui coopèrent chacune en glissière dans un guide de l'agrafe 114, dans cet exemple une rainure axiale 114B, ainsi qu'une languette axiale 116D qui coopère en glissière dans un autre guide de l'agrafe 114, dans cet exemple une fente axiale 114C. Ces deux guides sont parallèles selon la direction axiale X et limitent notamment les mouvements de rotation autour d'une direction perpendiculaire à la direction axiale qui risqueraient de bloquer le dispositif de blocage 116 lors du déplacement de ce dernier entre la première position et la deuxième position.

[0050] Le dispositif de gommage 116 comprend une languette de clipsage 116E qui coopère dans la première position avec un relief de clipsage 112-IIB et dans la deuxième position avec un épaulement 112-IIC du corps 112, et plus particulièrement de la partie

112-11. Ainsi, la languette 116E et le relief 112-IIB forment des éléments de retenue du dispositif de gommage 116 dans la première position tandis que la languette 116E et l'épaulement 112-IIC forment des éléments de maintien du dispositif de gommage 116 dans la deuxième position.

[0051] Ainsi, dans la première position la languette 116E est engagée avec le relief 112-IIB de sorte que le dispositif de gommage 116 reste en position. Pour l'amener dans la deuxième position, l'utilisateur pousse le dispositif de gommage 116, via la portion de préhension 116AA, selon la flèche en gras de la figure 2B, jusqu'à ce que la languette 116E coopère avec l'épaulement 112-IIC. Le dispositif de gommage 116 est ainsi maintenu dans la deuxième position. Pour ramener le dispositif de gommage 116 dans la première position, on procède à l'opération inverse, à savoir on pousse le dispositif de gommage 116 dans le sens inverse de la flèche en gras sur la figure 2B.

[0052] Un instrument d'écriture 200 selon un troisième mode de réalisation est décrit en référence aux figures 3A à 3D. L'instrument d'écriture 200 comprend un corps 212 qui s'étend selon une direction axiale X, une agrafe 214, et un dispositif de gommage rétractable 216. Dans cet exemple, le corps 212 comprend deux pièces distinctes assemblées 212-1 et 212-11, l'agrafe 214 formant une seule et même pièce avec la pièce 212-11. Le dispositif de gommage 216 est disposé du côté d'une deuxième extrémité axiale 212B du corps 212. L'instrument d'écriture 200 comprend une pointe d'écriture 213, dans cet exemple une pointe à bille rétractable, disposée à une première extrémité axiale 212A du corps 212, à l'opposé selon la direction axiale X de la deuxième extrémité axiale 212B. La pointe d'écriture 213 est disposée à l'opposé selon la direction axiale du dispositif de gommage 216. Dans cet exemple la pointe d'écriture 213 est rétractable grâce à un bouton 215 configuré pour actionner un mécanisme de rétractation connu par ailleurs et logé dans le corps 212.

[0053] Le dispositif de gommage 216 est mobile axialement entre une première position (cf. fig.3A) et une deuxième position (cf. fig. 3B). Dans cet exemple, la première position est une position rétractée du dispositif de gommage dans laquelle le dispositif de gommage ne peut pas, ou difficilement, être utilisé (i.e. position de protection) tandis que la deuxième position est une position étendue du dispositif de gommage dans laquelle le dispositif de gommage peut être utilisé (i.e. position de gommage). Plus particulièrement, dans cet exemple, le dispositif de gommage 216 fait saillie axialement depuis la deuxième extrémité axiale 212B dans la deuxième position tandis qu'il ne fait pas saillie axialement depuis la deuxième extrémité axiale 212B dans la première position.

[0054] Le dispositif de gommage 216 est formé d'une seule et même pièce. Une telle configuration est particulièrement bien adaptée pour former un corps de friction pour encre thermochromique, l'extrémité distale du dispositif de gommage 216 formant une portion de gommage. Bien entendu, selon une variante, le dispositif de gommage 216 peut être en deux parties et comprendre un support de gomme et une gomme.

[0055] Le dispositif de gommage 216 présente, sur une face exposée, des reliefs de préhension 217. La portion 216AA du dispositif de gommage 216 portant les reliefs 217 forme une portion de préhension. Cette portion de préhension 216AA est reçue dans un logement 214A de l'agrafe 214 dans la première position. On note que le logement 214A est un logement radialement ouvert, qui laisse un accès à la portion de préhension 216AA depuis l'extérieur de l'instrument d'écriture. Comme cela est visible sur la figure 3A, dans la première position la portion de préhension 216AA épouse par complémentarité de forme l'agrafe 214, et plus particulièrement le contour du logement 214A.

[0056] La base de l'agrafe 214, c'est-à-dire la portion par laquelle l'agrafe 214 est reliée au corps 212, présente une forme en « U », l'agrafe 214 étant fixée au corps 212 via les extrémités libres des deux branches verticales de la forme en « U ». La concavité formée dans le creux de la forme en « U » forme le logement 214A (cf. fig. 3B et 3C) et reçoit la partie de préhension 216AA dans la première position (cf. fig. 3A).

[0057] Dans cet exemple, le dispositif de gommage 216 est en partie escamoté dans le corps 212, dans la première position. En effet, le corps 212, et plus particulièrement la partie 212-11 comprend un logement 212-IIA recevant une portion 216C du dispositif de gommage 216 dans la première position (cf. fig. 3A et 3C).

[0058] Le dispositif de gommage 216 présente deux rainures axiales 216AB qui coopèrent chacune en glissière avec un guide du corps 212, dans cet exemple une nervure axiale 212-IIB.

[0059] Le dispositif de gommage 216 comprend une butée 216E qui coopère dans la deuxième position avec un épaulement 212-IIC du corps 112, et plus particulièrement de la partie 112-11. Plus particulièrement dans cet exemple, la butée 216E est disposée dans la rainure 216AB et coopère avec une extrémité axiale de la nervure axiale 212-IIB qui forme l'épaulement 212-IIC. Ainsi, la butée 216E et l'épaulement 212-IIC forment des éléments de maintien du dispositif de gommage 216 dans la deuxième position. [0060] Ainsi, pour amener le dispositif de gommage dans la deuxième position depuis la première position, l'utilisateur pousse le dispositif de gommage 216, via la portion de préhension 216AA, selon la flèche en gras de la figure 3B, jusqu'à ce que la butée 216E soit en butée contre l'épaulement 212-IIC. Le dispositif de gommage 216 est ainsi maintenu dans la deuxième position. Pour ramener le dispositif de gommage 216 dans la première position, on procède à l'opération inverse, à savoir on pousse le dispositif de gommage 216 dans le sens inverse de la flèche en gras sur la figure 3B.

[0061] Bien que la présente invention ait été décrite en se référant à des modes de réalisation spécifiques, il est évident que des modifications et des changements peuvent être effectués sur ces exemples sans sortir de la portée générale de l’invention telle que définie par les revendications. En particulier, des caractéristiques individuelles des différents modes de réalisation illustrés/mentionnés peuvent être combinées dans des modes de réalisation additionnels. Par conséquent, la description et les dessins doivent être considérés dans un sens illustratif plutôt que restrictif.